19 janvier 2009

Litanies du Saint Nom de Marie

Muttergottes_vom_Berg_Philermos

Le Saint Nom de Marie

Fête le 2 septembre


La fête du Saint Nom de Marie, un temps disparue du calendrier liturgique, et réhabilitée par le Serviteur de Dieu Jean Paul II, venait de la ville de Cuenca, en Espagne (Nouvelle-Castille), à qui elle fut concédée en 1513, sous le rite double. Un temps abrogée par saint Pie V (1570), la fête du Saint Nom de Marie fut rétablie par Sixte V (1585-1590) et assignée au 17 septembre. Réservée à Cuenca, au diocèse de Tolède, puis à toute l'Espagne, la fête du Saint Nom de Marie fut ensuite permise par Clément X au royaume de Naples (1671) ; le diocèse de Milan la célébra le 11 septembre et d'autres le 22 septembre. La fête du Saint Nom de Marie ne fut instituée à Rome qu'en 1683, par Innocent XI, en action de grâce pour la délivrance de Vienne assiégée par les Turcs (12 septembre 1683). Tandis que la Hongrie se révoltait contre les Habsbourgs, les trois cent mille hommes des armées turques conduites par le grand vizir de Mehmed IV, Kara Mustapha Pacha, et guidées par le comte hongrois et protestant Tököly, bloquaient Vienne depuis le 14 juillet 1683. L'empereur Léopold I° (1640-1705) et son beau-frère, Charles de Lorraine, avaient déserté la ville où treize mille hommes attendaient sous le commandement du comte de Sarhenberg. Innocent XI qui eût voulu former une ligue catholique contre les Turcs, ne put compter que sur l'alliance de Jean III Sobieski  (1624-1696), roi de Pologne depuis 1674, que l'on joignit lors d'un pèlerinage à Chestokowa dont il partit le 15 août. Le dimanche 12 septembre 1683, Jean Sobieski servit la messe, communia, arma son fils chevalier et prit le commandement de l'armée catholique où, en plus de ses troupes polonaises, il y avait celles du duc de Lorraine et du prince de Waldeck ; « Aujourd'hui, s'écria-t-il, il y va tout ensemble de la délivrance de Vienne, de la conservation de la Pologne et du salut de la chrétienté entière ! » Puis, il se mit à la tête des coalisés et chargea en criant : « Non nobis, Domine, non nobis, sed nomini tuo da gloriam ! » Les Ottomans furent battus à Kahlenberg et, dans Vienne délivrée, Jean Sobieski vint se prosterner avec ses généraux devant la statue de Notre-Dame de Lorette vénérée dans l'église des Augustins où l'on chanta un Te Deum ; ce jour-là, on avait fait à Rome une grande procession suivie, malgré sa goutte,  par la pape ; le 24 septembre, le cardinal-vicaire prescrit des sonneries de cloches et des prières d'action de grâces et, le 25 novembre, un décret établissait la fête du Saint Nom de Marie et l'assignait au dimanche dans l'octave de la Nativité de la Bienheureuse Vierge. Innocent XIII étendit la fête du Saint Nom de Marie à l'Eglise universelle en 1721. La fête du Saint Nom de Marie fut placée au 12 septembre par Pie X lors de la grande réforme du  Bréviaire romain. La fête du Saint Nom de Marie a disparu lors de la réforme du calendrier par Paul VI (1969), mais lui a laissé une messe votive ce qu'a ratifié Jean-Paul II dans Les messes en l'honneur de la Vierge Marie, publié à Rome le 15 août 1986, où la vingt-et-unième messe est en l'honneur du saint Nom de Marie.

Num_riser0020__3_

Le Saint Nom de Marie


La fête du saint Nom de Marie fut établie par le Pape Innocent XI, l'an 1683, en souvenir d'une mémorable victoire remportée par les chrétiens sur les Turcs, avec la protection visible de la Reine du Ciel. Cent cinquante mille Turcs s'étaient avancés jusque sous les murs de Vienne et menaçaient l'Europe entière. Sobieski, roi de Pologne, vint au secours de la ville assiégée dans le temps de l'octave de la Nativité de la Sainte Vierge, et se disposa à livrer une bataille générale. Ce religieux prince commença par faire célébrer la Messe, qu'il voulut servir lui-même, ayant les bras en croix. Après y avoir communié avec ferveur, il se leva à la fin du Sacrifice et s'écria: "Marchons avec confiance sous la protection du Ciel et avec l'assistance de la Très Sainte Vierge." Son espoir ne fut pas trompé: les Turcs, frappés d'une terreur panique, prirent la fuite en désordre. C'est depuis cette époque mémorable que la fête du saint Nom de Marie se célèbre dans l'octave de Sa Nativité. Il était bien juste que le nom de Marie trouvât sa place, dans nos fêtes catholiques, à côté du nom de Jésus, le nom de Marie est un nom glorieux, un nom tout aimable, un nom salutaire. Les Saints se sont essayés à l'envi à retracer les merveilles du nom de Marie. La première gloire de ce nom béni, c'est qu'il fut inspiré par Dieu aux parents de la Vierge naissante et que l'archange Gabriel le prononça d'une voix pleine de respect; et depuis, toutes les générations chrétiennes le redisent à chaque instant du jour; le Ciel prononce à la terre ce nom si beau, et la terre en revoie au Ciel l'écho mélodieux: "Au nom de Marie, dit Pierre de Blois, l'Église fléchit le genou, les voeux et les prières des peuples retentissent de toutes parts." "Que Votre nom est glorieux, ô sainte Mère de Dieu! s'écrie saint Bonaventure; qu'il est glorieux, ce nom qui a été la source de tant de merveilles!" – "O nom plein de suavité! s'écrie le bienheureux Henri Suzo. O Marie! Qui êtes-Vous donc Vous-même, si Votre nom seul est déjà si aimable et si rempli de charmes?" – "Votre nom, ô Marie, dit saint Ambroise, est un baume délicieux qui répand l'odeur de la grâce!" – Mais surtout le nom de Marie est un nom de salut. Saint Éphrem l'appelle la Clef du Ciel. "Le nom seul de Marie, dit saint Bernard, met en fuite tous les démons..." Ce n'est là qu'un faible écho de l'apologie du nom de Marie faite par les Saints.


Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.

Num_riser0023__4_

Litanies du Saint Nom de Marie


Seigneur, ayez pitié.

Christ, ayez pitié.

Seigneur, ayez pitié.

Fils de Marie, écoutez-nous.

Fils de Marie, exaucez-nous.

Père céleste, dont Marie est la fille, ayez pitié de nous.

Verbe éternel, dont Marie est la Mère, ayez pitié de nous.

Saint-Esprit, dont Marie est l'épouse, ayez pitié de nous.

Trinité divine, dont Marie est la Servante, ayez pitié de nous.


Mère du Dieu vivant, priez pour nous

Marie, fille de la Lumière éternelle, priez pour nous

Marie, notre lumière, priez pour nous

Marie, notre sœur, priez pour nous

Marie, fleur de Jessé, priez pour nous

Marie, la question des rois, priez pour nous

Marie, la bien-aimée de Dieu, priez pour nous

Marie, vierge immaculée, priez pour nous

Marie, très juste, priez pour nous

Marie, de la lumière dans les ténèbres, priez pour nous

Marie, notre repos sûr, priez pour nous

Marie, maison de Dieu, priez pour nous

Marie, sanctuaire du Seigneur, priez pour nous

Marie, autel de la divinité, priez pour nous

Marie, vierge mère, priez pour nous

Marie, qui englobe Dieu votre enfant, priez pour nous

Marie, repose avec la Sagesse éternelle, priez pour nous

Marie, océan d'amertume, priez pour nous

Marie, étoile de la mer, priez pour nous

Marie, qui avait souffert avec votre Fils unique, priez pour nous

Marie, percé par une épée de douleur, priez pour nous

Marie, déchirée par une cruelle blessure, priez pour nous

Marie, triste jusqu'à la mort, priez pour nous

Marie, privée de toute consolation, priez pour nous

Marie, soumis à la loi de Dieu, priez pour nous

Marie, debout par la Croix de Jésus, priez pour nous

Marie, notre-dame, priez pour nous

Marie, notre reine, priez pour nous

Marie, reine de la gloire, priez pour nous

Marie, gloire de l'église triomphante, priez pour nous

Marie, bienheureuse reine, priez pour nous

Marie, avocate de l'église militante, priez pour nous

Marie, reine de miséricorde, priez pour nous

Marie, consolatrice de l'église souffrante, priez pour nous

Marie, au-dessus des anges, , priez pour nous

Marie, couronnée de douze étoiles, priez pour nous

Marie, brillante comme le soleil, priez pour nous

Marie, distinguée au dessus de tout, priez pour nous

Marie, assis à la droite de Jésus, priez pour nous

Marie, notre espoir, priez pour nous

Marie, notre douceur, priez pour nous

Marie, la gloire de Jérusalem, priez pour nous

Marie, la joie d'Israël, priez pour nous

Marie, l'honneur de notre peuple, priez pour nous


Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde, aie pitié de nous, Seigneur Jésus.

Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde, aie pitié de nous, Seigneur Jésus.

Agneau de Dieu, qui enlève les péchés du monde, aie pitié de nous, Seigneur Jésus.


Fils de Marie, écoute nous

Fils de Marie, exauce nous.


Prions


O Dieu tout-puissant, qui bénis tes serviteurs sincèrement désireux de se placer à l'ombre du nom et de la protection de la Très Sainte Vierge Marie, nous vous en supplions, que par son intercession, nous soyons délivré de tout mal sur la terre et d'arriver aux joies éternels dans le ciel, par Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen.

227033789_181fc64cb7_b

Prière


Oui, ô Marie ! votre nom sublime et admirable est sorti du trésor de la Divinité ; car c'est la sainte Trinité tout entière qui vous a donné ce nom au-dessus de tous les noms après celui de votre divin Fils, et qui l'a enrichi de tant de majesté et de puissance, qu'il faut que, par respect pour ce saint nom, dès qu'il est prononcé, tout genou fléchisse dans le ciel, sur la terre et aux enfers.


Richard de Saint-Laurent

ND_TALLET_by_Christine_El_Daye

Téléchargez le texte des Litanies du Saint Nom de Marie (pdf) encliquant ici

Posté par fmonvoisin à 17:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 janvier 2009

Litanies de la Sainte Famille

calendar4

La Sainte Famille de Nazareth

La vie à Nazareth

Extraits des révélations de la Bienheureuse Anne-Catherine Emmerich

calendar31

Nazareth. Demeure et occupation de la sainte Famille.

(Le dimanche, 25 février). Je vis la sainte Vierge tricoter ou faire au crochet de petites robes. Elle avait un rouleau de laine assujetti à la hanche droite, et dans les mains deux petits bâtons, en os, si je ne me trompe, avec de petits crochets à l'extrémité. L'un d'eux pouvait être long d'une demi aune, l'autre était plus court. Elle travaillait ainsi debout ou assise près de l'Enfant-Jésus, qui était couché dans une petite corbeille. Je vis saint Joseph tresser différents objets, comme des cloisons et des espèces de planchers pour les chambres. avec de longues bandes d'écorces jaunes, brunes et vertes. Il avait une provision d'objets de ce genre, placés les uns sur les autres, dans un hangar près de la maison. J'étais touchée de compassion en pensant qu'il ne prévoyait pas qu'il faudrait bientôt s'enfuir en Egypte. Sainte Anne venait presque tous les jours de sa maison. située à peu près à une lieue de là.

calendar11

Nazareth.-Vie domestique de le sainte Famille.

(Le mardi, 27 février.) Je vis aujourd'hui sainte Anne avec sa servante aller de sa demeure à Nazareth. La servante avait un paquet pendu au côté ; elle portait une corbeille sur la tête et une autre à la main : c'étaient des corbeilles rondes, dont l'une était à jour. Il y avait dedans des oiseaux. Elles portaient des aliments à Marie, car celle-ci n'avait pas de ménage et recevait tout de chez sainte Anne.

(Le mercredi, 28 février.) Je vis aujourd'hui, vers le soir, sainte Anne et sa fille aînée chez la sainte Vierge. Marie Héli avait avec elle un petit garçon fort robuste de quatre ou cinq ans : c'était son petit-fils, le fils aîné de sa fille, Marie de Cléophas. Joseph était allé à la maison de sainte Anne. Je me disais : " Les femmes sont toujours les mêmes ", quand je les voyais assises ensemble, causant familièrement, jouant avec l'Enfant-Jésus, l'embrassant et le mettant dans les bras du petit garçon. Tout cela se passait comme de nos jours.

Marie Héli demeurait dans un petit endroit, à environ trois lieues de Nazareth, du côté du levant. Sa maison était presque aussi bien arrangée que celle de sainte Anne. Elle avait une cour entourée de murs. avec un puits à pompe. Quand on mettait le pied sur un certain endroit, l'eau jaillissait en haut et tombait dans un bassin de pierre. Son mari s'appelait Cléophas. Sa fille, Marie de Cléophas, mariée à Alphée, demeurait à l'autre bout du village.

Le soir, je vis les femmes prier. Elles se tenaient devant une petite table placée contre le mur, et sur laquelle était une couverture rouge et blanche. La lampe était allumée pendant la prière. Marie était devant Anne et sa soeur près d'elle. Elles croisaient les mains sur la poitrine, les joignaient et les étendaient. Marie lut dans un rouleau placé devant elle. Elles récitaient leurs prières sur un ton et un rythme qui me rappelèrent la psalmodie du choeur au couvent.

Textes extraits de la Vie de Notre Seigneur, par A.C. Emmerich

sacrafamiglia

Litanies de la Sainte Famille


Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ , ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste , qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils, rédempteur du monde, qui êtes Dieu , ayez pitié de nous.

Saint-Esprit, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Trinité, qui êtes un seul Dieu , ayez pitié de nous.


Sainte Famille, du Verbe incarné , ayez pitié de nous.

Sainte Famille, image de l'auguste Trinité sur la terre, ayez pitié de nous.

Sainte Famille objet des complaisances du Père céleste,

Sainte Famille, comblée de tous les dons de la grâce ,

Sainte Famille, modèle parfait de toutes les vertus,

Sainte Famille, digne de l'amour de tous les coeurs,

Sainte Famille , trésor des élus,

Sainte Famille , délices des paradis,

Sainte Famille, objet de la vénération des Anges

Sainte Famille , méprisée des hommes mais grande aux yeux de Dieu,

Sainte Famille , qui avez été rebutée de Bethléem et obligée de vous réfugier dans une étable.

Sainte Famille, visitée par des bergers au moment de la naissance du Sauveur,

Sainte Famille, qui avez entendu les concerts des Anges en l'honneur de Jésus naissant ,

Sainte Famille, qui avez reçu les respects et les présents des Mages ,

Sainte Famille, qui avez obéis sans délai à la voix de l'Ange qui vous ordonnais de fuir en Egypte au travers de mille dangers,

Sainte Famille, qui été obligée de vous dérober par la fuite à la persécution d'hérode,

Sainte Famille , exilée dans une terre étrangère ,

Sainte Famille, qui avez vécu cachée et inconnue au monde ,

Sainte Famille, qui avez mené une vie pauvre, laborieuse et pénitente ,

Sainte Famille, qui avez gagnée votre pain à la sueur de votre front,

Sainte Famille, pauvre des biens de la terre, mais riche des biens du ciel,

Sainte Famille, modèle de charité, de paix et d'union,

Sainte Famille, dont toute la conversation était dans le Ciel, *Sainte Famille, dont la vie fut une oraison et une contemplation continuelle,

Sainte Famille, consolation des affligés, espérance de ceux qui vous invoquent, et modèle de toute les familles chrétiennes,


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.


Jésus, écoutez-nous.

Jésus, exaucez-nous.

Prions


Seigneur Jésus, Fils unique qui par amour pour nous, vous êtes fait enfant et n'avez pas dédaigné de mener pendant trente ans une vie pauvre et cachée au monde, humblement soumis à Marie, votre mère, et à Joseph , accordez-nous la grace d'imiter ici bas, votre profonde humilité, afin que nous puissions avoir part à votre gloire dans le Ciel; Vous qui vivez et régnez en l'unité du Saint-Esprit, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

sacrafamiglia_5

Téléchargez le texte des Litanies de la Sainte Famille (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 17:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Litanies de saint Pérégrin

stpereg

Saint Pérégrin Laziosi

1265-1345

Fête le 1er mai

Dans sa jeunesse, Pellegrino Laziosi, né à Forli en Italie vers 1265, milita chez les Gibelin (selon la tradition, c'était le cas dans beaucoup de familles à Forli), ce qui le conduisit à s'opposer au frère Philippe Benizi, alors Prieur général de l'Ordre des Servites de Marie, on raconte que Pellegrino lui a donné une gifle, ensuite il se convertit et, vers trente ans, entra même dans cet ordre, dont il est maintenant un des saints les plus célèbres et les plus vénérés. Vers 60 ans, il fut miraculeusement guéri de la gangrène à la jambe droite, la veille du jour où il allait être amputé. Cette nuit là, veille de l'opération, Pérégrin se traîne devant le crucifix de la salle du chapitre pour y prier. S'étant endormi de lassitude, il voit le Seigneur Jésus descendre de la croix et lui guérir la jambe. Le matin, le médecin qui vient pour procéder à l'amputation, ne trouve plus trace ni de plaie ni de cicatrice. Stupéfait, il répand dans toute la ville la nouvelle de cette guérison miraculeuse, ce qui accroît encore la vénération dont on entourait le frère. Motif pour lequel aujourd'hui il est connu partout dans le monde comme le protecteur des malades du cancer. Il mourut au Couvent de Forli, le 1er mai 1345. Son corps repose en la basilique qui porte son nom à Forli.

42414446_d971d5972d_o

Litanies de saint Pérégrin

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez nous.

Christ, exaucez nous

Dieu, le Père du Ciel, ayez pitié de nous.

Dieu, le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.

Dieu, le Saint-Esprit,ayez pitié de nous.

Sainte-Trinité, un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous.

Sainte Marie, Mère des Douleurs, priez pour nous.

Saint Pérégrin, (après les invocations, on dit : priez pour nous).

Converti par les prières de Saint Philippe Benizi,

Affligé d'une tumeur cancéreuse,

Complètement guéri par la main tendue de Jésus crucifié,

Qui a accompli de nombreux miracles dans ta vie,

Qui multiplié des aliments et des boissons,

Qui guéri les malades par la puissance du Nom de Jésus,

Qui converti les pécheurs endurcis par la prière et le jeûne,

Plein de confiante dans la prière,

Plein austérité dans la pénitence,

Patient dans la souffrance,

Humble dans le saint sacerdoce,

Zèlé pour les âmes,

Secours des affligés,

Consacré à la Passion de Jésus et la douleur de Marie,

Victime avec Jésus et Marie pour le salut des âmes,

Guérisseur des malades,

Espoir de cas incurables

Patron universelle de tous qui souffrent du cancer,

Gloire de l'Ordre des Servites de Marie,

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous Seigneur.

Priez pour nous, ô glorieux saint Pérégrin,

Afin que nous soyons dignes des promesses du Christ.

Prions

Ô Dieu, soyez bon et écoutez les prières que nous vous présentons en l'honneur de saint Pérégrin, votre bien-aimé serviteur. Nous nous confions à son intercession, lui dont la vie vous était si agréable. Par le Christ, notre Seigneur. Amen.

17619

Prière à saint Pérégrin

Dieu qui, en saint Pérégrin, nous as donné un modèle de conversion et de persévérance, accorde-nous, à sa prière et à son exemple, de supporter avec courage les épreuves de cette vie pour entrer dans la joie du Royaume. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

348327908_dcd8b5d9ac

Téléchargez le texte des Litanies de Saint Pérégrin (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 janvier 2009

Litanies de Notre Dame du Sacré Cœur

nddusacrecoeur

Litanies de Notre Dame du Sacré Cœur

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Dieu le Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, reine de la paix et de la clémence, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, dispensatrice des dons de Dieu, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, conquérante des coeurs, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, mère de miséricorde, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, mère de la divine grâce, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, doux présent du ciel, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, souveraine bienfaitrice, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, trésorière incomparable, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, auguste médiatrice, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, secours assuré dans tous les périls, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, assistance de ceux qui sont abandonnés, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, mère des orphelins et des délaissés, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, espérance des désespérés, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, vous que les générations bénissent, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, vous dont la suavité surpasse la douceur du miel, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, vous dont les prières sont toujours exaucées par le tout-Puissant, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, terre bénie qui avez produit le Fruit de vie, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, lis immaculé dont les parfums embaument l'univers, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, fontaine mystérieuse, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, sûr asile contre tous les dangers du monde, priez pour nous.

Notre Dame du Sacré Coeur, la plus pure et la plus aimable des créatures, priez pour nous.

Daignez agréer nos louanges et exaucer nos voeux, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Que le ciel vous révère, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Que la terre publie vos bienfaits, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Que la jeunesse s'abrite sous votre manteau virginal, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Que les mères vous confient leur famille, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Que les vieillards vous invoquent et vous bénissent, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Convertissez les pécheurs les plus endurcis, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Triomphez de l'insensibilité de nos coeurs, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Faites couler de nos yeux les larmes du repentir, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Soyez notre armure quand Satan nous assiège, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Daignez nous aider à sanctifier nos peines, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Daignez bénir et féconder nos travaux, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Daignez partout nous garder sous votre égide, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Que dans nos chutes nous ne vous oubliions jamais, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Laissez-vous attendrir par nos plaies, nos dangers et nos maux, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Daigne votre charité nous offrir vos bras pour refuge, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Daigne votre compassion couvrir nos fautes, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Daigne votre tendresse ne nous abandonner jamais, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Daigne votre humilité vaincre notre orgueil, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Daigne votre amour nous conduire au Coeur de Jésus, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Daigne votre prière nous assister à notre dernière heure, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Daigne votre défense nous protéger au tribunal de Dieu, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Conservez-nous notre souverain Pontife Roi, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Conservez la foi à notre patrie qui vous aime, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Dirigez les évêques et le Clergé dans les voies de la sainteté, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Protégez l'Europe catholique contre les efforts de l'impiété, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Ramenez à l'église de Jésus-Christ les hérétiques et les schismatiques, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Faites briller la lumière de l'évangile aux yeux des infidèles, ô Notre Dame du Sacré Coeur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Jésus, écoutez-nous.

Jésus, exaucez-nous.

Priez pour nous Ô puissante et invincible Dame du sacré Coeur

Afin que par vous, Ô sublime espérance des désespérés, nous devenions dignes des promesses de Jésus Christ votre Fils.

Prions

Ô Dieu, qui avez voulu pour le triomphe de votre miséricorde et le salut de nos âmes, donner à Marie, Vierge immaculée, un pouvoir ineffable sur le Coeur de Jésus, accordez-nous, par ses prières et ses mérites, la grâce de vivre et de mourir dans votre saint amour. Nous vous le demandons par le même Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Our_Lady_of_the_Sacred_Heart_3

Téléchargez le texte des Litanies de Notre Dame du Sacré Coeur (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 janvier 2009

Litanies de saint Martin de Porrès

102__St_Martin_de_Porres

Saint Martin de Porrès

1569-1639

Fête le 3 novembre


Ce Saint naquit à Lima, dans l'Amérique méridionale. Son père, Don Juan de Porrès, était un conquérant espagnol, et sa mère, Anna Velasquez, une esclave noire devenue libre. Comme Martin ressemblait beaucoup à sa mère par sa couleur il devint une cause d'humiliation pour son père qui l'abandonna à son sort. Son admirable pureté de moeurs, sa modestie, son humilité et sa charité pour les pauvres furent les vertus caractéristiques de son enfance et de toute sa vie. A quinze ans, Martin de Porrès entra dans le Tiers-Ordre de St-Dominique. Le jeune novice chérissait tellement l'humilité qu'il accomplissait avec délice les offices les plus abjects du couvent. Il se regardait et se nommait le plus grand des pécheurs, baisait à genoux les pieds de ceux qui le chargeaient d'injures et les suppliait de le fouler à leurs pieds. Son aversion pour les moindres fautes était implacable. Afin de les éviter sûrement, saint Martin de Porrès ne cessait de châtier son corps par des jeûnes continuels, des cilices et des chaînes de fer. Il affectionnait tellement le divin Sauveur que la force de cet amour surnaturel le fit un jour s'élever de terre, s'envoler vers un crucifix et baiser la plaie du Coeur de Jésus. Il ne parlait que de Dieu ou avec Dieu et déversait son trop plein d'amour divin sur tous les hommes, particulièrement sur les malades et les agonisants. Ce Saint de la charité déploya son intarissable dévouement dans l'office d'infirmier dont il fut chargé. Dieu Se plut à honorer l'éminente charité de Son serviteur en le gratifiant de faveurs extraordinaires. Saint Martin de Porrès connaissait les secrets des coeurs, prédisait l'avenir, dévoilait les ruses des démons et repoussait leurs assauts avec autorité. Il devinait à distance les désirs des malades et se transportait miraculeusement à leur chevet. Pendant une épidémie qui sévit au couvent du Rosaire, on garda toutes les portes closes. Les malades furent ébahis de constater la présence subite du Saint près de leur lit. On a vu et entendu saint Martin de Porrès en Europe, en Chine, en Algérie, au Japon, alors qu'il n'a jamais quitté l'Amérique. Quoiqu'il n'eût point fait d'études religieuses, l'humble infirmier résolvait les plus graves questions de la théologie avec tant de sûreté que les hommes les plus doctes proclamaient avec émerveillement que sa science ne pouvait lui venir que du ciel. Sa bonté proverbiale s'étendait même aux animaux nuisibles. Afin de leur éviter de tomber dans les pièges meurtriers du frère sacristain qui se plaignait de voir ses étoffes rongées par les rats et les souris, il rassembla un jour toutes ces petites bêtes, et déposant son panier par terre, il leur enjoignit de grimper dedans. Lorsque toutes ces indésirables créatures eurent monté dans sa corbeille, il les transporta au fond du jardin, leur promettant de les nourrir chaque jour. Dieu lui révéla d'avance le jour de sa mort. Le Saint demanda que tous les religieux du couvent soient présents à ses derniers moments et leur demanda pardon pour toutes les offenses qu'il avait pu commettre envers eux. Ses frères récitèrent avec émotion le Symbole des Apôtres; arrivés à cette parole: «Le Verbe S'est fait chair», saint Martin de Porrès posa doucement le crucifix sur sa poitrine et rendit à Dieu son âme innocente, le troisième jour de novembre 1639, à l'âge de soixante ans. Comme durant sa vie, de nombreux miracles continuèrent de témoigner de son éminente sainteté. Après avoir examiné et approuvé ces prodiges, le pape Grégoire XVI rangea Martin de Porrès au nombre des bienheureux, le 19 mars 1836; Jean XXIII lui décerna les honneurs de la canonisation.

 

st__20martin_20de_20porres__drr

Litanies de saint Martin de Porrès

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus, écoutez-nous.

Jésus, exaucez-nous.

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité sainte, un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Reine du Très Saint Rosaire, priez pour nous.

Saint Dominique, priez pour nous

Saint Martin de Porrès, vivant de la présence de Dieu, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, fidèle serviteur du Christ, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, amoureux de l'Eucharistie, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, consacrée à la Très Sainte Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, honoré fils de saint Dominique, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, dévot du Très Saint Rosaire, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, apôtre de la miséricorde, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, ministre zélé de la charité, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, symbole de fraternité interraciale, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, gloire de l’Ordre des Prêcheurs, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, l’ami des plus démunis, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, fidèle observateur des commandements de Dieu, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, terreur de l’enfer, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, qui avez prédit des choses à venir, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, exemple de la vie religieuse, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, qui brûliez de zèle pour le salut des âmes, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, véritable imitateur de saint Dominique, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, amateur de la Croix, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, véritable soutien des malades, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, défenseur de l’innocence, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, amateur de la charité fraternelle, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, modèle et patron des frères convers, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, vase de sainteté, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, puissant en œuvres et en paroles, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, modèle de chasteté, pauvreté et d’obéissance, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, qui avez compassion de tous les hommes, priez pour nous

Saint Martin de Porrès, défenseur et protecteur des animaux, priez pour nous.

Saint Martin de Porrès, que Dieu favorisa du don des miracles, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, Pardonnez nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, Exaucez nous seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, Ayez pitié de nous Seigneur.

Priez pour nous saint Martin de Porrès,

Afin que nous soyons digne des promesses du Christ.

Prions

Dieu tout-puissant qui nous avez donné saint Martin de Porrès comme modèle d’amour et de charité, faites qu’aidés par son secours nous devenions a son exemple des modèles de charité chrétienne et d’amour pour vous .Par Jésus-Christ votre fils qui règne avec vous et en l’unité du Saint-Esprit. Amen.

img295

Téléchargez le texte des Litanies de Saint Martin de Porrès (pdf) en cliquant ici

Notice sur Saint Martin de Porrès,

cliquer sur le lien suivant:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-1112058.html

Posté par fmonvoisin à 13:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Litanies de saint Benoît de Nursie

St_20Benedict_20icon_20full

Saint Benoît de Nursie

490-540

Saint Patron de l'Europe

Fête le 11 juillet


La fête de saint Benoît, célébrée le 11 juillet, est celle de la translation de ses reliques. Le corps de saint Benoît reposa d’abord au Mont Cassin qui, après le passage des Lombards, resta vide de moines. En 672, l’abbé de Fleury, Mummolus, envoya au Mont Cassin une troupe de moines, sous la conduite d’Aigulphe, pour récupérer les reliques de saint Benoît. Petronax ayant restauré le Mont Cassin, le pape Zacharie, en 750, demanda la restitution du corps de saint Benoît dont l’abbé de Fleury ne rendit qu’une part, entre 755 et 757. La naissance de saint Benoît ne devrait pas être pour nous un simple fait d'une histoire fort ancienne, tant l’esprit de saint Benoît est toujours présent et à l'œuvre dans l'Eglise. La Règle qu'il nous a laissée et dont on a pu dire qu'elle nous donnait un reflet particulièrement pur de l'Evangile, comme le témoignage de sa vie sont pleinement actuels non seulement pour ses fils et ses filles, les moines et les moniales, mais aussi pour tous les fidèles. C'est, pour chacun d'entre nous une invitation à la prière, à la médiation des textes saints et à la charité fraternelle. Plutôt que sur la naissance de Benoît à Nursie (vers 480), attardons-nous sur sa mort, c'est-à-dire sur sa naissance à la vie qui ne finit pas, et transportons-nous en esprit en l'an 547, sur le Mont-Cassin où Benoît s'était établi près de vingt ans auparavant après avoir été contraint de quitter ses fondations de Subiaco. Ecoutons le saint pape Grégoire-le-Grand : Six jours avant son trépas, il ordonna d'ouvrir sa tombe, et bientôt il fut pris d'une fièvre qui l'épuisa. Le mal s'aggravant de jour en jour, le sixième il se fit porter à l'oratoire par ses disciples, et là il reçut le corps et le sang du Seigneur pour en munir son départ. Puis, appuyant ses membres affaiblis sur les bras de ses disciples, il se mit debout, les mains levées au ciel, et dans son dernier souffle murmurait des prières. Ce jour-là, deux frères, l'un en cellule, l'autre plus loin, eurent la même apparition d'une vision identique. ils virent une voie jonchée de tapis et brillant d'innombrables feux, qui, droit vers l'Orient, allait de la cellule de Benoît jusqu'au ciel. Un homme d'aspect surnaturel s'y tenait, étincelant, et leur demanda quel était ce chemin. Les disciples avouèrent ne pas le savoir ; alors il leur dit : « C'est la voie par laquelle Benoît, précieux au Seigneur, est monté au ciel. » (Dialogue, XXXVII.) Saint Benoît a donc vécu sa mort comme une célébration de la venue et de la rencontre du Seigneur, résumé et couronnement de sa vie. Lui, qui avait fait don de toute sa vie, va recevoir la couronne de vie (Apocalypse II 10). Dans l'Office divin, Benoît avaient, chaque semaine, repris ce verset du psalmiste : Je veux te bénir en ma vie, à ton Nom élever les mains (Psaume LXIII), parole qu'il vivait en plénitude ; corps et âme tendus vers son Seigneur, au moment de la Rencontre, il incarnait le dernier des psaumes des montées qui accompagnaient le pèlerinage à Jérusalem, figure de la vie terrestre : Voici maintenant le moment de bénir le Seigneur, vous tous, les serviteurs du Seigneur, ous qui vous tenez dans la Maison du Seigneur, dans les parvis de la Maison de notre Dieu. Au long des nuits, levez vos mains vers le Sanctuaire et bénissez le Seigneur (Psaume 134).Voilà le terme de la route où Benoît attend la parole que le Seigneur avait jadis dite à Moïse : Voici une place près de moi (Exode XXXIII, 21) Benoît meurt les bras levés et soutenus par ses disciples, attitude qui rappelle ce passage du Livre de l'Exode où Moïse sur la montagne intercédait pour Josué et tout le peuple combattant dans la plaine contre les Amlécites : Moïse, Aaron et Hur étaient montés sur le sommet de la colline. Or, tant que Moïse tenait ses bras levés, Israël était le plus fort. Quand il les laissait retomber, Amalek avait l'avantage. Comme les bras de Moïse étaient engourdis, ils prirent une pierre et la déposèrent sous lui. Il s'assit dessus tandis qu'Aaron et Hur lui soutenaient les bras, l'un d'un côté, l'autre de l'autre. Ainsi les bras de Moïse ne fléchirent plus juqu'au coucher du soleil. Josué décima Amalek et ses gens par le fil de l'épée (Exode XVII 10-13). Ce texte, traditionnellement, sert de référence lorsqu'on veut évoquer le rôle des contemplatifs, et ce n'est pas un hasard si saint Grégoire a retenu le récit du miracle de la source jaillie de la montagne : trois monastères perchés sur la montagne n’avaient pas de source, Benoît qui, après avoir longuement prié, avait disposé trois pierres et dit aux frères : Allez ; vous trouverez sur un rocher trois pierres superposées. Creusez un peu, et vous verrez que le Dieu Tou-Puissant sait tirer de l'eau, même au sommet de la montagne, pour vous épargner ce chemin difficile. Nul doute que, pour saint Grégoire, saint Benoît soit un nouveau Moïse. Moïse, guidé par Dieu, n'avait-il pas fait jaillir, dans le désert, l'eau du rocher (Nombres, XX, I sq.) ?Or Benoît n’est un nouveau Moïse, que parce que, disciple du Christ, il possède en plénitude l’Esprit Saint qui avait animé Moïse et tous les prophètes. Ce geste coutumier des orants qui fut celui de saint Benoît au moment de sa mort est aussi un rappel de la croix qui nous sauve. C'est le geste du Christ qui étendit les mains à l'heure de sa passion, afin que soit brisée la mort, et que la Résurrection soit manifestée. Ce dernier épisode de la vie terrestre de saint Benoît est riche de plusieurs enseignements. Il nous apprend tout d'abord, que c'est à chaque instant que nous avons à préparer, amoureusement, notre rencontre avec le Seigneur et que, pour ce faire, il nous faut prier sans cesse, comme nous y invite saint Paul, pour être dans la joie et dans la paix. Cependant, saint Benoît, Sachons que nous serons exaucés non dans un flot de paroles, mais dans la pureté du cœur... (Règle, XX) et encore : Hâtons-nous de faire maintenant ce qui doit nous avancer pour l'éternité. Saint Benoît, par sa mort, nous enseigne aussi à ne pas être pleins de tristesse comme ceux qui n'ont pas d'espérance (1 Thessaloniciens IV, 13). Le Seigneur est affranchit de la mort, et dans le mystère de sa Résurrection, chacun de nous est déjà ressuscité.

ben

Prologue de la Règle de Saint Benoît


Avant tout, demande à Dieu par une très instante prière qu'il mène à bonne fin tout bien que tu entreprends. Ainsi, celui qui a déjà daigné nous admettre au nombre de ses enfants n'aura pas sujet, un jour, de s'affliger de notre mauvaise conduite. Car, en tout temps, il faut avoir un tel soin d'employer à son service les biens qu'il a mis en nous, que non seulement il n'ait pas lieu, comme un père offensé, de priver ses fils de leur heritage, mais encore qu'il ne soit pas obligé, comme un maître redoutable et irrité de nos méfaits, de nous livrer à la punition éternelle, tels de très mauvais serviteurs qui n'auraient pas voulu le suivre pour entrer dans la gloire. Levons-nous donc enfin, l'Écriture nous y invite : l'heure est venue, dit-elle, de sortir de notre sommeil. Ouvrons les yeux à la lumière qui divinise. Ayons les oreilles attentives à l'avertissement que Dieu nous adresse chaque jour : Si vous entendez aujourd'hui sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, et ailleurs : Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises. Et que dit-il ? Venez, mes fils, écoutez-moi, je vous enseignerai la crainte du Seigneur. Courez, pendant que vous avez la lumière de la vie, de peur que les ténèbres de la mort ne vous saisissent.


Le Seigneur, cherchant son ouvrier dans la multitude du peuple à laquelle il fait entendre ces appels, dit encore : Quel est celui qui désire la vie et souhaite voir des jours heureux ? Que si, à cette demande, tu lui réponds : « C'est moi », Dieu te réplique: Si tu veux jouir de la vie véritable et éternelle, garde ta langue du mal et tes lèvres de toute parole trompeuse ; détourne-toi du mal et fais le bien; recherche la paix et poursuis-la. Et lorsque vous agirez de la sorte, mes yeux veilleront sur vous et mes oreilles seront attentives à vos prières, et avant méme que vous ne m'invoquiez, je vous dirai : Me voici. Quoi de plus doux, frères très chers, que cette voix du Seigneur qui nous invite ; Voyez comme le Seigneur lui-même, dans sa bonté, nous montre le chemin de la vie. Ceignons donc nos reins par la foi et la pratique des bonnes œuvres; sous la conduite de l'Évangile, avançons dans ses chemins, afin de mériter de voir un jour Celui qui nous a appelés dans son royaume. Si nous voulons habiter dans le tabernacle de ce royaume, sachons qu'on n'y parvient que si l'on y court par les bonnes actions.


Comme il y a un zèle amer, mauvais, qui sépare de Dieu et conduit en enfer, de même il y a un bon zèle qui éloigne des vices, et conduit à Dieu et à la vie éternelle. C'est ce zèle que les moines doivent pratiquer avec une ardente charité, c'est-à-dire : Ils s'honoreront mutuellement de leurs prévenances. Ils supporteront très patiemment les infirmités d'autrui, tant celles du corps que celles de l'esprit. Ils s'obéiront à l'envi les uns aux autres. Nul ne recherchera ce qu'il juge utile pour soi, mais bien plutôt ce qui l'est pour autrui. Ils se rendront chastement les devoirs de la charité fraternelle. Ils auront pour Dieu une crainte inspirée par l'amour : ils auront pour leur abbé un amour humble et sincère. Ils ne préféreront absolument rien au Christ, qui veut nous conduire tous ensemble à la vie éternelle.

benoit

Litanies de saint Benoît de Nursie

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Dieu le Père, ayez pitié de nous.

Dieu le Fils, rédempteur du monde, ayez pitié de nous.

Dieu, Saint-Esprit, ayez pitié de nous.

Trinite Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous.

Saint Benoît, priez pour nous.

Saint Benoît, homme de Dieu, priez pour nous.

Saint Benoît, serviteur de Jésus-Christ, priez pour nous.

Saint Benoît, rempli de l'Esprit-Saint, priez pour nous.

Saint Benoît rempli de l'esprit de tous les justes, priez pour nous.

Saint Benoît sage législateur, priez pour nous.

Saint Benoît, patriarche des moines d'occident, priez pour nous.

Saint Benoît, père d'un grand nombre de saints, priez pour nous.

Saint Benoît, maître de vie spirituelle invincible dans la foi, priez pour nous.

Saint Benoît, inébranlable dans l'espérance, priez pour nous.

Saint Benoît, animé de l'amour de Dieu, priez pour nous.

Saint Benoît, ferme appui des malheureux, priez pour nous.

Saint Benoît, toujours prêt à secourir, priez pour nous.

Saint Benoît, très bon pour les pauvres, priez pour nous.

Saint Benoît, très bon pour les malades, priez pour nous.

Saint Benoît, très bon pour les enfants, priez pour nous.

Saint Benoît, modèle de pureté, priez pour nous.

Saint Benoît, modèle d'humilité, priez pour nous.

Saint Benoît, modèle de charité, priez pour nous.

Saint Benoît, modèle de piété, priez pour nous.

Saint Benoît, vertueux dès la jeunesse, priez pour nous.

Saint Benoît, vainqueur du démon, priez pour nous.

Saint Benoît, doué du don des miracles, priez pour nous.

Saint Benoît, fidèle à recevoir les sacrements, priez pour nous.

Saint Benoît, mort debout dans l'Église, priez pour nous.

Saint Benoît, retourné à Dieu en priant, priez pour nous.

Saint Benoît, protecteur de ceux qui vous invoquent, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous Seigneur.

Priez pour nous saint Benoît.

Afin que nous soyons dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions

Père des miséricordes et Dieu de toute consolation, qui avez façonné le cœur de saint Benoît à votre image et à votre ressemblance, envoyez votre Saint-Esprit et créez en nous un cœur pur selon le cœur de votre fils Jésus-Christ. Amen.

saintbenoit

Téléchargez le texte des Litanies de Saint Benoît (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 12:26 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 janvier 2009

Litanies du Précieux Sang de Jésus-Christ

h6457_a

Le Très Précieux Sang de Notre-Seigneur Jésus-Christ

L'Histoire de l'Église, c'est l'histoire du Précieux Sang. "C'est par lui, et non par le sang des taureaux et des boucs, que nous avons été rachetés; c'est par Son propre Sang que le Christ est entré une fois pour toutes dans le Saint des Saints, après avoir acquis une rédemption éternelle," déclare saint Paul, le premier docteur du Précieux Sang. Le sang des Martyrs et les sueurs des Saints de tous les temps sont le prolongement du Précieux Sang de Jésus-Christ. Chacun d'eux ne pouvait-il pas répéter avec saint Paul: "J'achève en ma propre chair ce qui manque aux souffrances de Jésus-Christ." Aussi est-ce à bon droit que la liturgie sacrée célèbre le Précieux Sang durant tout le cours de l'année. Par le sacrifice des autels, Notre-Seigneur Jésus-Christ ne cesse de répandre Sa vertu purificatrice sur le monde, criant non vengeance, mais miséricorde. Il étouffe la voix des crimes des pécheurs et change les foudres vengeresses en pluie de grâces. Le Père Éternel exige que le Sang de Son Fils bien-aimé soit le bain qui purifie notre conscience. Ce Sang d'un si haut prix nous est donné, non avec parcimonie, mais avec une générosité divine. Incomparable Victime préparée par l'Éternel, l'Enfant-Dieu commence Sa mission de Rédempteur au jour de la Circoncision. Au jardin des oliviers, la terre est arrosée de la sueur de Son sang adorable. Au prétoire, ce ne sont plus des gouttes, mais des ruisseaux de sang qui coulent de tout Son corps, sous les coups redoublés de la flagellation. Sa tête n'est pas épargnée, les épines qui y sont enfoncées l'inondent et l'empourprent de Son sang. Dans les sentiers du Calvaire, tous les pas du Rédempteur sont marqués par des traces de sang. Ce Précieux Sang jaillit encore avec effusion au moment où les soldats Lui arrachent violemment Ses habits collés à Ses plaies. Lorsque Ses pieds et Ses mains sont percés par de gros clous qui fixent Son saint corps à la croix, quatre fleuves de sang fécondent la terre desséchée et maudite par le péché. Avec le coup de lance, une nouvelle plaie s'ouvre encore et laisse sortir la dernière goutte de sang des veines de notre très doux Sauveur. Rachetés à un si haut prix, ne nous rendons plus esclaves des créatures. Nous portons sur nos fronts la croix du Christ, nous sommes teints de Son sang; n'effaçons pas les marques d'une si glorieuse servitude. Puisqu'Il a racheté notre vie si chèrement, consacrons-la toute entière au service de ce Dieu d'amour et ne rompons pas un marché qui nous est si avantageux. Lorsque le prêtre offre ce Précieux Sang sur l'autel, entourons-le de nos plus respectueux hommages.

Extrait de Frères des Ecoles Chrétiennes, Vies des Saints, Edition 1932

16thRusCrucifix

Litanies du Précieux Sang de Jésus-Christ


Seigneur, ayez pitié de nous.

O Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus, écoutez-nous.

Jésus, exaucez-nous.

Père céleste, Dieu tout-puissant, donnez-nous la foi.

Dieu le Fils, Rédempteur du monde, soyez notre espérance.

Esprit de Dieu, charité éternelle, embrasez-nous.

Très-sainte et adorable Trinité, ayez pitié de nous.

Jésus, Agneau sans tache, sacrifié dès le commencement du monde, ayez pitié de nous.

Jésus, qui avez désiré répandre votre Sang pour le salut des hommes, ayez pitié de nous.

Jésus, qui, pour racheter les hommes, avez répandu tout votre Sang sur la croix, ayez pitié de nous.


Sang précieux, qui coulez avec abondance des plaies sacrées de Jésus, rejaillissez sur nous.

Sang précieux, qui sortez de l'adorable Coeur de Jésus ouvert par la lance, ayez pitié de nous.

Sang précieux, rançon d'un pris infini, ayez pitié de nous.

Sang précieux, bain salutaire toujours préparé à nos âmes pécheresses, ayez pitié de nous.

Sang précieux, source toujours jaillissante de grâces et de bénédictions, ayez pitié de nous.

Sang précieux, du Testament nouveau et éternel, ayez pitié de nous.

Sang précieux, dont la voix s'élève au Ciel et crie miséricorde, ayez pitié de nous.

Sang précieux, force et soutien des âmes languissantes, ayez pitié de nous.

Sang précieux, qui êtes le grand océan de la miséricorde divine, ayez pitié de nous.

Sang précieux, céleste rafraîchissement et divin breuvage des âmes saintes, ayez pitié de nous.

Sang précieux, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Sang précieux, qui coulez encore sur l'autel pour notre salut, ayez pitié de nous.

Par votre précieux Sang, écoutez-nous, Jésus.

Par votre précieux Sang, exaucez-nous, Jésus.

De tout péché, par votre précieux Sang, délivrez-nous, Jésus.

De l'esprit de mensonge et d'incrédulité, par votre précieux Sang, délivrez-nous, Jésus.

Du mépris des choses saintes, par votre précieux Sang, délivrez-nous, Jésus.

De la réception indigne de votre Corps sacré et de votre Sang adorable, par votre précieux Sang, délivrez-nous, Jésus.

De la damnation éternelle, par votre précieux Sang, délivrez-nous, Jésus.

Par la sueur de sang qui découla de tous vos membre pendant votre agonie au jardin des Oliviers, exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang précieux que la couronne d'épine fit couler de votre tête sacrée, exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang précieux que vous avez répandu en portant votre croix jusqu'au Calvaire, exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang précieux qui coula de vos mains et de vos pieds quand vous fûtes attaché à la croix, exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang précieux que vous avez versé pendant les trois heures de votre agonie sur la croix, exaucez-nous, Jésus.

Par le Sang précieux et l'eau sacrée qui sortirent après votre mort de votre coeur percé par la lance, exaucez-nous, Jésus.

Daignez nous donner la persévérance finale et la vie éternelle, que vous nous avez méritée en répandant pour nous votre précieux Sang, nous vous en prions, écoutez-nous.

Daignez nous donner la persévérance finale et la vie éternelle, que vous nous avez méritée en répandant votre précieux Sang, nous vous en prions, écoutez-nous.

Daignez accorder aux âmes des fidèles trépassés la jouissance éternelle de votre gloire, acquise au prix de votre précieux Sang, nous vous en prions, écoutez-nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par votre précieux Sang, pardonnez-nous, Jésus.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par votre précieux Sang, exaucez-nous, Jésus.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, par votre précieux Sang, ayez pitié de nous, Jésus.


Jésus, écoutez-nous.

Jésus, exaucez-nous.

Les fontaines du grand abîme se sont répandues avec abondance des entrailles de Jésus,

et les portes du ciel se sont ouvertes.

Hâtez-vous, âme pécheresse; 

Et lavez-vous sept fois dans ce Jourdain de sang.


Prions


O Jésus! Sauveur adorable, qui avez daigné répandre miséricordieusement votre Sang sur la croix pour nous racheter de nos péchés, daignez nous accorder un pardon que nous ne méritons point, ne vous souvenant que de votre infinie miséricorde et de votre tendre amour pour nos âmes. Répandez sur nous l'abondance de vos grâces, afin que nous arrivions au Ciel pour jouir de votre gloire pendant toute l'éternité. Vous qui vivez et régnez avec Dieu le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles. Amen.

Man_of_Sorrows_2001

Prière au Précieux Sang de Jésus-Christ


C'est par la voix de votre Sang, ô Jésus que je viens vous presser, vous solliciter, vous importuner... Trop de grâces, trop de miséricordes ont jailli de vos plaies pour que je n'espère pas jusqu'à la fin en l'efficacité du Sang qui en découle! Donc, ô Jésus, par votre Sang sept fois répandu, par chacune des gouttes du Prix sacré de ma rédemption, par les larmes de votre Mère Immaculée, je vous en conjure, je vous en supplie, exaucez mon instante prière.(Spécifier ici votre demande) O vous qui, aux jours de votre vie mortelle, avez consolé tant de souffrances, guéri tant d'infirmités, relevé tant de courages, n'aurez-vous pas pitié d'une âme qui crie vers vous du fond de ses angoisses! Oh! non, cela est impossible! Encore un soupir de mon coeur ulcéré, et de la plaie du vôtre, ô Jésus, va s'échapper, dans un flot de Sang miséricordieux, la grâce tant désirée! O Jésus! Jésus hâtez le moment où vous changerez mes pleurs en allégresse, mes gémissements en actions de grâces! Très sainte Trinité, écoutez la voix du Sang de Jésus,et faites-moi miséricorde. Ainsi soit-il.


(40 jours d'indulgences; + Paul, Arch. de Montréal.)

crucifiction

Téléchargez le texte des Litanies du Précieux Sang (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 12:49 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : ,

Litanies de saint Paul, Apôtre des gentils

St_Paul_Icon_700px

Saint Paul

L'apôtre des gentils

Il naît entre 5 et 10 à Tarse en Cilicie. son nom hébreu est Saül qu'il changera en Paul après sa conversion. Il a été disciple de Gamaliel, un maître pharisien réputé dont on trouve des traces dans la tradition juive (Talmud). Il assiste le Grand-prêtre lors de la persécution des chrétiens hellénistes de Jérusalem. Envoyé en mission à Damas pour persécuter les chrétiens, il se convertit en route après une rencontre fulgurante avec le Christ qui lui dit "Saul, pourquoi me persécutes tu?". Il tombe aveugle et sera guéri par le chrétien Ananias qui le baptisera. Il prêche pendant 3 ans à l'Est du Jourdain, revient à Damas. Il se rend à Jérusalem en 38 ou 39, et c'est là que Barnabas le prend pour la mission de l'Église d'Antioche. En 41, Barnabas et Paul sont désignés par l'Église d'Antioche pour tirer au clair l'admission des païens dans l'Église. En 48, Barnabas et Paul vont remettre à Jérusalem une collecte de solidarité. Ils partent ensuite en voyage missionnaire de 48 à 50. A leur retour à Antioche, ils retrouvent Pierre, à qui Paul reproche trop de conciliation avec les judaïsants. Jacques, chef de l'Eglise de Jérusalem ayant réussi à influencer Pierre et Barnabas, Paul se fâche. Il part en grand périple missionnaire : Corinthe, puis les églises de macédoine (il fonde celles de Philippe et de Thessalonique, visite Bérée et Athènes). Il écrit les épîtres auxThéssaloniciens. Puis Éphèse de 53 à 56, où il écrit les épîtres aux Galates, aux Corinthiens, aux Philippiens. L'hiver 57-58, il est à Corinthe où il écrit l'épître aux Romains. Il se met en route pour Jérusalem. Il est mal accueilli à Jérusalem. Accusé par ses ennemis, il est en captivité souple des romains (58-60) avant d'être emmené à Rome car il a fait appel à César. Il écrit la lettre aux éphésiens. En 63, il est acquitté, il retourne peut-être à Éphèse (est-ce lui qui écrit 1 Timothée et Tite) et en macédoine jusqu'en 65 où il est à nouveau arrêté (2 Timothée serait son testament). Il meurt martyr à Rome sous Néron en 66 ou 67.

07Veria_Paulus01

L’Hymne à la charité

J’aurais beau parler toutes les langues de la terre et du ciel, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante. J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, et toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien. J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien. L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ; il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ; il ne se réjouit pas de ce qui est mal, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ; il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. L’amour ne passera jamais. (1 Co 13, 1-8)

07Veria_Paulus02

Vivre en communauté chrétienne

Frères, soyez dans la joie, cherchez la perfection, encouragez-vous, soyez d’accord entre vous, vivez en paix, et le Dieu d’amour et de paix sera avec vous. Exprimez votre amitié en échangeant le baiser de paix. Tous les fidèles vous disent leur amitié. Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion de l’Esprit Saint soient avec vous tous. (2Co 13, 11-13)

2210298219_2cd9fc0be6_b

Litanies de saint Paul, Apôtre des gentils

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus Christ, écoutez-nous.

Jésus Christ, exaucez-nous.

Père Céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous.

Reine conçue sans péché originel, priez pour nous.

Saint Paul, Apôtre des Gentils,

Saint Paul, qui a obtenu la miséricorde de Dieu,

Saint Paul, en qui le Fils de Dieu a été révélé,

Saint Paul, qui avait été un navire d'élection pour le Christ,

Saint Paul, qui avait été prédicateur, apôtre et docteur des païens dans la vérité,

Saint Paul, dont l'apostolat a été confirmé par des merveilles,

Saint Paul, qui avait été un ministre très fidèle de l'Eglise,

Saint Paul, vous avait donné aux nations l'Evangile du Christ et votre vie,

Saint Paul, qui portait le fidèle dans votre cœur et dans vos chaines,

Saint Paul, qui avait été crucifié avec le Christ,

Saint Paul, en qui le Christ a vécu et a parlé,

Saint Paul, que rien ne pourrait séparer de l'amour du Christ,

Saint Paul, qui avait subi l'emprisonnement,

Saint Paul, qui avait subi des blessures et des dangers,

Saint Paul, qui avait été pris au ciel tout en vivant sur la terre,

Saint Paul, qui avait glorifié votre ministère,

Saint Paul, qui avez péri par l'épée,

Saint Paul, qui avait reçu la couronne après votre mission,

Agneau de Dieu, qui avait converti le persécuteur Paul, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui avait couronné l'apôtre Paul, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui avait glorifié le martyr Paul, ayez pitié de nous, Seigneur.

Vous êtes un navire d'élection, Saint Paul Apôtre.

Prédicateur de la vérité à travers le monde.

Prions

Ô Dieu, vous avez annoncé votre parole à de nombreuses nations par la prédication du bienheureux apôtre, Paul. Faites que par la puissance de son intercession nous puissions suivre l'évangile et que soyons dignes des promesses de Jésus Christ. Amen.

saint_paul

Téléchargez le texte des Litanies de St Paul apôtre des gentils (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 12:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Litanies de saint Joseph Charpentier

arizti_jesus_jose

Saint-Joseph

"Patron de l'Eglise Universelle et des charpentiers"

Fêtes le 19 mars et le 1er mai


Charpentier à Nazareth, il fut le père nourricier du Christ, sachant parfaitement qui il était lorsqu'il épousa Marie. C'est lui qui présenta Jésus au temple et qui l'emmena avec sa femme en Egypte pour fuir le massacre des nouveaux-nés qu'avait organisé Hérode. Lorsque ce dernier fut mort, ils revinrent à Nazareth où Joseph appris à Jésus le métier "de charpentier" qu'il connaissait. On sait qu'il est mort avant la Passion du Christ. Il est le Patron de l'Eglise Universelle et des travailleurs. Les évangélistes ne nous ont conservé aucune parole de ce" juste", le charpentier de Nazareth en Galilée, fiancé Marie, la Mère de Dieu, époux aussi discret que fidèle et chaste. Père nourricier et éducateur de Dieu le Fils, devenu homme parmi les hommes de ce village, il le fait tout simplement. L'ange lui avait dit :" Ne crains pas de prendre chez toi, Marie, ton épouse." et Joseph prit chez lui Marie son épouse. - "L'ange lui avait dit :" Lève-toi, prends l'enfant et sa mère." et Joseph se leva, prit l'enfant et sa mère et s'enfuit en Egypte. Il est un vrai fils d'Abraham : il croit et fait ce que Dieu lui dit. Lorsque Jésus disparaît pendant trois jours lors du pèlerinage à Jérusalem, Joseph accompagne la quête de Marie :" Ton père et moi nous te cherchions." Et Jésus, même s'il se consacre désormais "aux affaires de son Père" n'en est pas moins soumis à celui qui, sur terre, a autorité paternelle sur lui. Le Père savait à qui il confiait son Fils unique et sa Mère. Les Orientaux honorent saint Joseph depuis toujours. Les Latins l'ont méconnu longtemps. Souvent représenté avec un bâton fleuri. Pie IX le déclara patron de l'Eglise universelle en 1870. Patron des charpentiers, des menuisiers, des mourants, des ouvriers. Patron de la Belgique, du Canada, du Pérou, du Vietnam. Nom issu de l'hébreu "Yosephyah" (que Dieu ajoute).

litany9a_2
Foi, silence et amour


« Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi? » (Luc 2, 41-51) L'escapade de Jésus au Temple a mis Marie dans tous ses états et elle ne se gêne pas pour le dire à son fils Jésus. Pendant ce temps, Joseph garde silence. Joseph est un grand silencieux. Dans l'Évangile, il ne parle pas. C'est aussi un grand croyant. Chaque fois qu'il apprend ce que Dieu attend de lui comme époux de Marie et comme père de Jésus, il s'exécute sans commentaires. C'est enfin un grand amoureux. L'amour qu'il voue à Marie et à Jésus l'incite à faire tout ce qu'il peut pour les rendre heureux. Joseph, à ces égards, est un modèle pour nous tous. Notre foi nous aide à découvrir et à exécuter les désirs du Seigneur. Notre amour des autres illumine notre agir. Et nous vivons souvent tout cela sans tapage et sans «m'as-tu vu?»

La_Tour

Litanies de saint Joseph Charpentier


Seigneur, ayez pitié de nous,

Jésus-Christ, ayez pitié de nous,

Seigneur, ayez pitié de nous,

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous,

Fils rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous,

Esprit-Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous,

Trinité sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous,


Sainte Marie, Compagne fidèle de saint Joseph, priez pour nous.

Saint Joseph, époux de la Vierge Marie, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez été justifié avant votre naissance, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez été exempt du péché mortel, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez été affermi en grâce, priez pour nous.

Saint Joseph, le sommet des Patriarches, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez été choisi entre tous pour être l'époux de la *Sainte Vierge, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez été comblé de bénédictions ineffables, priez pour nous.

Saint Joseph que la Reine du ciel a servi, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez été appelé père de Jésus-Christ, priez pour nous.

Saint Joseph, tuteur zélé de Jésus-Christ, priez pour nous.

Saint Joseph, nourricier très fidèle de Jésus-Christ, priez pour nous.

Saint Joseph qui le premier après la sainte Vierge avez adoré Jésus-Christ, priez pour nous.

Saint Joseph qui, selon l'avis de l'Ange avez pris soin de conserver Jésus-Christ, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez garanti Jésus-Christ de la cruauté d'Hérode, priez pour nous.

Saint joseph qui n'avez point voulu déshonorer la sainte Vierge, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez été très cher à Jésus-Christ et à sa Mère, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez été rempli en abondance des dons du Saint-Esprit, priez pour nous.

Saint Joseph, homme angélique, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez porté comme un Ange les ordres de Dieu, priez pour nous.

Saint Joseph qui, comme une des Principautés célestes, avez conduit Jésus-Christ, l'Ange du grand conseil, priez pour nous.

Saint Joseph qui, comme les Vertus célestes, avez servi Jésus-Christ, priez pour nous.

Saint Joseph, plus grand que les Dominations, qui avez été servi par le Roi et par la Reine du ciel, priez pour nous.

Saint Joseph, entre les bras et sur le sein duquel Jésus-Christ s'est reposé comme sur un trône, priez pour nous.

Saint Joseph qui, comme un Chérubin du paradis, avez eu la garde de la Sainte Vierge, priez pour nous.

Saint Joseph, homme séraphique, priez pour nous.

Saint Joseph, très sublime contemplatif, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez expiré entre les bras de Jésus-Christ, priez pour nous.

Saint Joseph qui avez été le précurseur de Jésus-Christ aux limbes, priez pour nous.

Saint Joseph qui êtes ressuscité avec Jésus-Christ comme les autres patriarches, priez pour nous.

Saint Joseph jouissant d'une manière toute particulière de la gloire du ciel, priez pour nous.

Saint Joseph, notre cher protecteur et défenseur, priez pour nous.

Par la Passion de votre cher Fils, Seigneur, exaucez votre peuple.

Par la virginité de la Mère de votre Fils, Seigneur, sauvez votre peuple.

Par la fidélité de saint Joseph, Seigneur protégez votre peuple.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.


Priez pour nous, saint Joseph.

Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.


Prions


Dieu tout puissant et miséricordieux, qui avez choisi Joseph, fils de David, pour être l'époux de la bienheureuse Vierge Marie votre Mère, et votre nourricier, faites, s'il vous plaît, que, par ses prières et par son intercession, votre église jouisse d'une profonde paix, et parvienne à la joie de votre présence éternelle. O Dieu qui vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit il.

saint_10

Téléchargez le texte des Litanies de Saint Joseph charpentier (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Litanies de saint Joseph, Modèle des dévots au Sacré Cœur

Joseph_Sankt_2_1

Litanies de saint Joseph, Modèle des dévots au Sacré Cœur

Origine

Ces Litanies s'appelaient auparavant "St Joseph, ami du sacré coeur" mais la congrégation des rites voulu que l'on transforma cette invocation car saint Joseph ne l'emporte pas sur les autres saints, pourtant 6 ans avant ce décret, Léon XIII avait autorisé l'archiconfrérie de saint Joseph, ami du Sacré Coeur. Ces litanies ont été répandu par les Missionnaires du Sacré Coeur d'Issoudun et par l'archiconfrérie de saint Joseph fondée par eux.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Dieu le Père, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Dieu le fils, Rédempteur du monde,

Dieu le Saint-Esprit,

Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu,

Sacré Cœur de Jésus,

Notre-Dame du Sacré-Cœur, priez pour nous.

Saint Joseph, patron des dévots au Cœur de Jésus,

Saint Joseph, exemple de ceux qui aiment le Cœur de Jésus,

Saint Joseph, époux virginal de Notre-Dame du Sacré Cœur,

Saint Joseph, homme juste selon le sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, gardien fidèle du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, confident intime du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, imitateur fidèle des vertus du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, après Marie, premier adorateur du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, modèle de la vie cachée dans le Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, modèle d’union au Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, modèle des cœurs reconnaissants envers le Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, modèle d’obéissance au Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, modèle de générosité envers le Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, victime du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, consolé dans vos épreuves par le Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, vivant à Nazareth dans la paix du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, revêtu de l’autorité paternelle sur le Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, embrasé d’amour pour le Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, palpitant d’amour au contact du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, progressant sans cesse dans l’amour du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, instruit dans la douceur à l’école du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, instruit dans l’humilité à l’école du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, instruit dans la vie intérieure à l’école du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, instruit dans la miséricorde à l’école du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, expirant dans l’amour du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, annonçant aux patriarches les amabilités du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, participant dans le ciel aux joies du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, placé dans le ciel à côté du Sacré Cœur de Jésus

Saint Joseph, protecteur puissant de l’église militante, sortie du Sacré Cœur de Jésus,

Saint Joseph, avocat compatissant de l’église souffrante si chère au Sacré Cœur de Jésus,

Hâtez par vos prières le triomphe de l’église, O saint Joseph, modèle des dévots au Sacré-Cœur.

Demandez pour nous l’amour du Cœur de Jésus,

Agneau de Dieu qui enlevez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui enlevez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui enlevez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

O saint Joseph, patron des dévots au Cœur de Jésus!

Hâtez par vos prières le triomphe de la sainte église.

Prions

Mon Dieu, qui nous offrez saint Joseph comme le modèle d’une véritable dévotion du Sacré Cœur de Jésus, et qui nous le donnez comme patron dans les épreuves qui affligent le monde et l’église, accordez-nous par ses prières et son intercession la grâce de devenir les amis du Cœur de Jésus, votre divin Fils. Ainsi soit-il.

2256769590053082619HJzOjk_fs

Téléchargez le texte des Litanies de St Joseph, (pdf) en cliquant ici