28 avril 2009

Hymne Acathiste à Sainte Julie

90282K

Sainte Julie

Sainte patronne de la Corse

+ au 5e siècle

Fête le 22 mai


L'Eglise célèbre le 22 mai, la fête de l'illustre martyre corse santa Ghjulia (sainte Julie) qui partage avec santa Divota le patronage de la Corse. Comme toujours lorsqu'il s'agit des saints des premiers siècles, la vie de sainte Julie divise les hagiographes. La version des Bollandistes fut adoptée par le propre des offices du diocèse d'Aiacciu, mais elle n'est pas sans contradictions : sainte Julie, selon eux, serait issue d'une noble famille de Carthage. En l'an 439, les Vandales, sous la conduite de Genséric, soumirent toute la population de la ville. Julie devint l'esclave d'un négociant natif de Syrie appelé Eusèbe. La jeune chrétienne se soumit à son maître, effectuant les tâches ménagères qui lui étaient confiées avec un zèle extrême et un dévouement sans égal. Lorsque Eusèbe s'embarqua pour la Gaule où l'entraînait son commerce, il ne voulut se séparer de sa servante et l'emmena avec lui. Leur bateau fit escale en Corse. Ils débarquèrent près de Nonza où précisément ce jour-là, on célébrait les dieux et l'on s'apprêtait à faire le sacrifice d'un taureau.
Eusèbe, le maître de sainte Julie, se joignit donc aux habitants de Nonza qui célébraient la fête des dieux païens. Julie, elle, se tint à l'écart sans cacher néanmoins sa réprobation. Très vite, le gouverneur de la région en fut averti et demanda à Eusèbe qu'il lui livrât cette jeune chrétienne. Eusèbe tenait à sa dévouée servante et ne voulut à aucun prix la lui donner. Félix, le gouverneur, invita donc Eusèbe à partager son repas et l'enivra. Lorsque le marchand fut profondément endormi, il se fit apporter la jeune chrétienne et lui demanda de sacrifier aux dieux. La réponse hardie de sainte Julie signa son arrêt de mort. On lui frappa le visage jusqu'au sang, on la traîna par les cheveux, on la fouetta avec barbarie. Enfin, on la fit attacher à une croix sur laquelle elle mourut comme le Christ qu'elle avait servi pendant sa courte existence. On dit alors qu'une colombe s'échappa de sa bouche, symbole d'Innocence et de sainteté. Des religieux de l'Île de Gorgone (ou Marguerite) vinrent chercher son corps et le placèrent à l'abri dans leur monastère. Plus tard, ses ossements transportés à Brescia, sainte Julie fut vénérée dans toute l'Italie septentrionale. La seconde version de la vie de santa Ghjulia paraît plus vraisemblable; de nombreux chroniqueurs tels que Vitale, Colonna ou Fra Paolo Olivese, l'ont soutenue. Santa Ghjulia serait en effet native de Nonza, et contemporaine de santa Divota. Elle aurait donc été persécutée sous le règne de Dioclétien, au tout début du IVéme siècle. Parce qu'elle refusait de sacrifier aux dieux, les Romains la torturèrent de multiples manières. Parmi ces supplices, il en est un qui resta légendaire: ses bourreaux lui coupèrent les seins et les jetèrent contre les rochers, en contrebas de la ville de Nonza; deux fontaines jaillirent aussitôt de la roche. Le miracle ne fit qu'exaspérer la rage de ses bourreaux qui l'attachèrent à un figuier et la laissèrent mourir dans la souffrance. Lorsqu'elle rendit l'âme, une colombe s'échappa de sa bouche. Les Nunzichi (habitants de Nonza) rendirent dès lors un culte fervent à leur sainte martyre. La Fontaine des Mamelles, qui ne s'est jamais tarie, attira très tôt une foule de pèlerins, venus de la Corse entière. Ses eaux miraculeuses opérèrent de nombreuses guérisons. Autrefois, les femmes qui invoquaient la sainte contre le tarissement du lait maternel se rendaient en pèlerinage à Nonza, pieds nus. Aujourd'hui, chaque année encore, la fête de santa Ghjulia, patronne des Nunzichi mais aussi de tout le peuple; corse, fait l'objet d'une très belle cérémonie. Sainte Julie fut proclamée patronne de la Corse (avec sainte Dévote) par un décret de la Sacrée Congrégation des Rites du 5 août 1809.

90282G

Hymne Acathiste à Sainte Julie


Kondakion 1


Indomptable martyre Julie à toi nos chants de louange. De Carthage à la Corse tu répandis le parfum de tes vertus, et le Dieu Très-Haut t'accorda la couronne d'immortalité pour que nous puissions t'acclamer: Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Ikos 1


Comme un ange venu des cieux tu naquis à Carthage où dès ton jeune âge tu manifestas la sagesse des disciples véritables, le Maître de toutes choses vint à nous sous la forme d'un esclave, et bien que de noble lignée tu fus aussi mise en esclavage, et nous te célébrons ainsi:

Réjouis-toi Ancelle suave du Très-Haut

Réjouis-toi Esclave docile du seul Maître des cieux

Réjouis-toi Vierge sage dès l'enfance

Réjouis-toi Oblation parfaite sur l'Autel divin

Réjouis-toi Disciple impeccable de l'Ami des hommes

Réjouis-toi Reflet sacré de Ses Commandements

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 2


La pureté de ta foi et le respect des enseignements divins du Christ te firent accepter avec humilité cet abaissement, esclave d'un maître cruel tu le servis fidèlement, remerciant Dieu pour cette épreuve et clamant vers Lui: Alléluia!


Ikos 2


T'acquittant de tes tâches d'esclave sans murmurer, tu n'oublias jamais que ton seul maître était le Christ, tu marchas sur cette terre les yeux de l'âme sans cesse tournés vers les cieux et nous te chantons:

Réjouis-toi qui portas le joug léger du Seigneur

Réjouis-toi qui cheminas sur les chemins du Ciel

Réjouis-toi qui t'abritas simplement dans la Parole

Réjouis-toi qui méprisas les richesses du monde

Réjouis-toi qui fus une prière par ta vie-même

Réjouis-toi qui reçus l'obéissance comme une grâce

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 3


La puissance du Très-Haut se manifesta en toi, épuisée par les rudes travaux de la captivité, tu continuas à pratiquer le jeûne l'ascèse et l'oraison, esclave de jour sur cette terre d'Afrique, tu rejoignais la nuit par tes prières le Royaume des cieux, où l'assemblée des saints chante vers Dieu: Alléluia!


Ikos 3


Portant Dieu dans ton souffle et dans tes actes, holocauste de prières agréables à Dieu, tu fortifias par ton exemple saint tes compagnons d'infortune, émerveillés par ta constance dans la foi avec eux nous nous écrions:

Réjouis-toi Prière incessante dans les vicissitudes du monde

Réjouis-toi Oraison comme une lumière dans les ténèbres

Réjouis-toi Dévotion ineffable transfigurant les épreuves

Réjouis-toi Recueillement efficace dans le tumulte du siècle

Réjouis-toi Psalmodie magnifiant les actes les plus humbles

Réjouis-toi Encens propitiatoire s'élevant vers Dieu

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 4


Eusèbe ton maître terrestre t'emmena avec lui vers la Gaule, s'arrêtant en chemin il fit escale sur un rivage de la Corse, dont les habitants étaient encore sous le joug du paganisme, tu foulas le sol de cette terre de ton martyre en chantant à Dieu: Alléluia!


Ikos 4


Ton esprit chaste fortifié par l'ascèse et le combat spirituel ne se troubla point dans cet exil nouveau, Car tu étais unie sans discontinuer à Ton Epoux céleste par la prière, tu tournais ton regard vers la Vie essentielle en l'Esprit, et nous admirant ton combat spirituel te clamons:

Réjouis-toi Rempart inexpugnable de la foi

Réjouis-toi Sainte acceptation de la volonté de Dieu

Réjouis-toi Douce certitude de la vie à venir

Réjouis-toi Modèle parfait des disciples dans l'épreuve

Réjouis-toi Beauté ineffable de l'abandon au Christ

Réjouis-toi Tour inébranlable de l'Esprit

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 5


Tu fus alors confrontée aux ténèbres sanglantes de la superstition, Eusèbe se joignit aux habitants de la Corse pour sacrifier un taureau à leurs dieux illusoires, te tenant à l'écart de ces abominations, tu remercias le Ciel de connaître le Vrai Dieu vers Qui tu t'écrias: Alléluia!


Ikos 5


Tu ne participas point aux cérémonies blasphématoires des païens, tu tins fermement ton esprit en Dieu, mais ton zèle pour le Christ et la Vérité te firent blâmer à haute voix l'impiété des adorateurs des ténèbres, émerveillés par ton courage nous nous écrions:

Réjouis-toi Héraut indomptable du Christ

Réjouis-toi Courage insigne des confesseurs

Réjouis-toi Proclamation hardie de la Vérité

Réjouis-toi Réfutation courageuse de l'erreur

Réjouis-toi Affermissement de la foi des tièdes

Réjouis-toi Affirmation farouche de la suprématie du Royaume

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 6


Par ton attitude courageuse tu exposas l'erreur des païens, tu fis montre de hardiesse en niant leurs mystères, et par ta voix le Christ fut annoncé à la face des démons incapables de psalmodier: Alléluia!


Ikos 6


Tu projetas en Corse la Lumière de la Vérité, tu dissipas les ténèbres de l'erreur, la puissance des faux-dieux fut réduite à néant par ta seule voix, admirant ton indicible force nous te disons:

Réjouis-toi par qui le Christ est annoncé aux païens

Réjouis-toi par qui la voie de la vie est montrée aux incrédules

Réjouis-toi par qui se manifeste le pouvoir de l'ascèse

Réjouis-toi par qui s'entrouvrent les Cieux

Réjouis-toi par qui le monde se révèle méprisable

Réjouis-toi par qui nous apprenons les Vraies Richesses

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 7


Félix gouverneur de l'île ayant appris tes propos, étonné par le courage de ta jeunesse s'entretint avec ton maître, ayant appris que tu étais chrétienne et que jamais tu ne voulus abjurer ta foi, il fut jaloux de ta sagesse ineffable et voulut te ravir à ce Dieu vers qui nous chantons: Alléluia!


Ikos 7


Félix voulut alors te posséder, toi qui n'appartenais qu'au Dieu vivant, il proposa de t'acheter à ton maître terrestre, toi qui ne connus pour Maître que le Christ, il offrit quatre esclaves en échange de toi, mais Eusèbe refusa disant que toutes les richesses ne pourraient suffire tant tu lui étais précieuse, émerveillés nous te disons:

Réjouis-toi qui fus précieuse surtout aux yeux du Père Céleste

Réjouis-toi qui te montras digne de Son amour paternel

Réjouis-toi qui ne voulus que le Christ pour Epoux

Réjouis-toi qui Lui fus fidèle jusques à la fin

Réjouis-toi qui reçus l'Esprit en la demeure de ton âme

Réjouis-toi qui Le gardas en toi comme un onguent précieux

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 8


Tu fus alors pour le tyran inhumain comme une perle précieuse que l'on acquiert au prix de tous ses biens, étrangère au monde tu fus ainsi jugée admirable même par ce monde païen, humble créature de Dieu rachetée par le Sang précieux de notre Dieu vers Qui nous chantons: Alléluia!


Ikos 8


Invitant Félix Eusèbe le fit enivrer, il te ravit à lui croyant pouvoir te ravir aussi à notre Dieu, toi qui avais la liberté superbe des disciples du Christ, il t'offrit en échange de l'Apostasie la liberté humaine, tu refusas et nous nous exclamons vers toi:

Réjouis-toi Confession immarcescible de la Foi en Christ

Réjouis-toi Colonne inébranlable de l'Eglise de Dieu

Réjouis-toi Défense imprenable des mystères sacrés

Réjouis-toi Affirmation tranquille de la primauté du Royaume

Réjouis-toi Autorité irréfragable des disciples véritables

Réjouis-toi Bastion superbe des trésors de la Connaissance

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 9


Tous les anges dans les cieux se réjouirent de la fermeté de ta Foi, la fragilité de ton corps ne céda point aux injonctions brutales du Tyran et ses promesses terrestres n'exercèrent aucune séduction sur toi, aussi vers Dieu nous nous écrions: Alléluia!


Ikos 9


Rhéteur habile à l'éloquence perverse, Félix ne put comprendre ta conviction inébranlable, le Dieu inaccessible parlait par ton calme refus et refusant le royaume du monde, tu vis s'avancer le céleste lieu où l'assemblée des justes t'acclame ainsi:

Réjouis-toi Tabernacle discret des vertus christiques

Réjouis-toi Coupe frêle offerte en sacrifice

Réjouis-toi Branche fleurie de l'Arbre de vie

Réjouis-toi Rayon fragile du Soleil de Justice

Réjouis-toi Guide obvie sur la voie de sainteté

Réjouis-toi Porte claire de la prière et du jeûne

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 10


Ta voix douce clama sans cesse aux promesses et menaces du tyran, je suis libre tant que je sers Jésus Christ et quoi qu'il puisse m'arriver, jamais je n'achèterai la liberté par une lâche apostasie, admirant le Dieu qui te donna cette assurance nous crions vers Lui: Alléluia!


Ikos 10


Sainte Julie rempart inexpugnable des vierges sages, par tes paroles de vérité tu sus que tu attiserais la haine du tyran, tu ne voulus différer ta rencontre avec ton Epoux céleste aussi le Créateur du Ciel et de la Terre t'accordas la force de persévérer dans la confession de la foi jusques à la fin, avec Lui nous te disons:

Réjouis-toi qui gardas toujours ta lampe allumée

Réjouis-toi qui incarnas par ta vie l'idéal du Chrétien

Réjouis-toi qui voulus n'exister qu'en Dieu seulement

Réjouis-toi qui fus une oraison constante devant Lui

Réjouis-toi qui dans l'ascèse persévéras jusques à la fin

Réjouis-toi qui fus sans discontinuer citoyenne du Ciel

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 11


Ainsi que le Maître autrefois tu reçus plusieurs soufflets, tu fus ensuite sauvagement battue puis traînée par les cheveux jusques au lieu de ton supplice et tu fus attachée à une croix comme le Christ notre Dieu vers qui nous clamons: Alléluia!


Ikos 11


Toute hymne est impuissante à chanter la grandeur de ton martyre, tu fus pour la terre de Corse comme un flambeau dans les ténèbres par ton exemple tu ouvris le chemin de la foi et de la connaissance à ceux qui étaient restés dans l'ignorance, et avec eux nous te chantons:

Réjouis-toi Courage des Chrétiens dans l'épreuve

Réjouis-toi Audace des faibles dans l'affliction

Réjouis-toi Victoire des humbles dans les combats spirituels

Réjouis-toi Refuge des affligés dans le découragement

Réjouis-toi Havre des égarés dans les ténèbres du monde

Réjouis-toi Intercession efficace auprès du Christ

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 12


Tu montas sur ta Croix comme sur un trône de gloire, tu voulais dans ta vie imiter le Christ en toutes choses, te donnant de vivre cette épreuve du Bois, il t'accorda de venir à Lui par cette échelle sainte de Sa passion, émerveillés par ta parfaite imitation du Maître nous crions vers Lui: Alléluia!


Ikos 12


O Sainte Julie nous chantons ton martyre et ta crucifixion, nous glorifions avec ferveur ta naissance au ciel quand ton esprit sous forme de colombe rejoignit les célestes assemblées et nous magnifions ta vie entière consacrée au Christ qui te sanctifia et nous apprit à te dire:

Réjouis-toi qui par ton martyre témoignes pour la Vérité

Réjouis-toi qui nous montres le chemin des Apôtres du Christ

Réjouis-toi qui nous apprends l'abandon aux mains de Dieu

Réjouis-toi qui nous enseignes à laisser l'Esprit demeurer en nous

Réjouis-toi qui nous mets sur la voie royale de la vie consacrée

Réjouis-toi qui nous ouvres l'octroi de la sainteté

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 13


Esclave superbe à la liberté infinie dans le Christ notre seule espérance, Vierge sage et pure qui ne voulut connaître que le seul amour de Dieu, habitante du Ciel exilée ici-bas, nous te louons dignement car tu ne cesses d'intercéder pour nous qui clamons avec toi vers le Dieu de miséricorde: Alléluia! Alléluia! Alléluia!


Ikos 1


Comme un ange venu des cieux tu naquis à Carthage où dès ton jeune âge tu manifestas la sagesse des disciples véritables, le Maître de toutes choses vint à nous sous la forme d'un esclave, et bien que de noble lignée tu fus aussi mise en esclavage et nous t'acclamons ainsi:

Réjouis-toi Ancelle suave du Très-Haut

Réjouis-toi Esclave docile du seul Maître des cieux

Réjouis-toi Vierge sage dès l'enfance

Réjouis-toi Oblation parfaite sur l'Autel divin

Réjouis-toi Disciple impeccable de l'Ami des hommes

Réjouis-toi Reflet sacré de Ses Commandements

Réjouis-toi Sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!


Kondakion 1


Indomptable martyre Julie à toi nos chants de louange, de Carthage à la Corse tu répandis le parfum de tes vertus et le Dieu Très-Haut t'accorda la couronne d'immortalité pour que nous puissions t'acclamer: Réjouis-toi sainte Martyre Julie imitant le Christ jusqu'à la Croix!

90282H

Prière à Sainte Julie

Vierge et Martyre et Sainte Patronne de la Corse


Sainte martyre Julie disciple du Christ notre Dieu, toi qui fus la Vierge Sage attendant l'Epoux sans discontinuer, toi qui tins ta lampe allumée avec l'huile des vertus et la flamme du zèle pour le Royaume, prie pour nous le Christ afin qu'Il nous enseigne par ta vie sainte à renoncer aux illusions du monde, à ne contempler que les richesses d'En-Haut dans les trésors que nous donne l'Eglise et à mettre nos pas dans les saintes empeintes de tes pas, afin que nous parvenions nous aussi au Royaume sans fin du Père du Fils et du Saint Esprit. Amen!



Tropaire à Sainte Julie


Ta Martyre Julie Seigneur par son combat a résisté à tous les assauts des tyrans, avec audace elle a affronté l'impiété et brisé par sa foi l'arrogance des démons, imitant la protomartyre de la Corse, elle a versé son sang pour le Christ. Par ses prières ô Dieu sauve nos âmes.


Kondakion à Sainte Julie


Sainte Julie tu fus comme une Vierge Sage, attendant l'Epoux dans la longue nuit de la vie, ta lampe brillait toujours par l'éclat de tes vertus et par le zèle de ton ascèse tu veillas jusqu'au temps béni où le Christ vint te rencontrer sur la Croix et te conduire au Royaume des Cieux, prie-Le de nous accorder le salut de nos âmes.


Acathiste à Sainte Julie composé pour la gloire du Dieu Trine et de Sa Sainte Église par Claude Lopez-Ginisty

 

Texte extrait du blog http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com

90282F

Téléchargez l'Hymne Acathiste à Sainte Julie (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


25 avril 2009

Litanies de Saint Jean Berchmans

S__20John_20Berchmans

Saint Jean Berchmans

Jésuite Belge

1599-1621

Fête le 26 novembre


Ce jeune Saint, patron des novices, naquit à Diest le 13 mars 1599, dans le diocèse de Brabant, en Belgique. C’est au sanctuaire de Notre-Dame de Montaigu qu’il fit voeu de chasteté perpétuelle. A l’âge de seize ans, une charité anonyme lui permit d’entrer au collège des Jésuites de Malines. En lisant les écrits du bienheureux Pierre Canisius et la vie de saint Louis de Gonzague mort vingt-cinq ans auparavant, Jean Berchmans se sentit attiré vers la Compagnie de Jésus. Il obtint difficilement le consentement de son père. Entré au noviciat de Malines, Jean s’y distingua par sa fidélité à observer la Règle et par une singulière amabilité de caractère. Dans le procès de sa canonisation, les témoins ont déclaré ne jamais l’avoir vu enfreindre une seule de ses Règles. « Plutôt mourir, disait-il, que de transgresser la moindre Règle. » Son exercice le plus cher était de faire le catéchisme aux petits enfants pauvres. A son édifiante piété, il alliait une gaîté qui charmait tous ceux qui avaient quelques rapports avec lui. Celui qui avait écrit : « Si je ne deviens pas un saint maintenant que je suis jeune, je ne le serai jamais », poursuivit son idéal de sainteté en vivant chaque journée dans un total abandon à Dieu. Sa confiance en Marie était sans limite. "Mon frère, confia-t-il un jour à un religieux, dès que j’ai songé à m’avancer dans la perfection, j’ai posé pour fondement de mon édifice, l’amour de la Reine du Ciel..." Devenu veuf, son père entra dans les Ordres et fut ordonné prêtre ; vers le même temps, saint Jean Berchmans prononça les voeux traditionnels d’obéissance, pauvreté et chasteté. Ses supérieurs l’envoyèrent à Rome à pied, en compagnie d’un confrère, pour y compléter ses études. Arrivé au collège romain, le saint religieux occupa la chambre de saint Louis de Gonzague. Berchmans imita ses vertus tout en se montrant moins austère et plus gracieux. C’est à Rome que sonna son départ pour le ciel, à l’âge de vingt-deux ans et cinq mois. « C’est une mort toute divine, mes remèdes n’y peuvent rien », affirmait le médecin impuissant. Saint Jean Berchmans reçut les derniers sacrements avec une indescriptible ferveur. Avant de quitter la terre, le Saint eut à subir une dernière épreuve : le démon l’assaillit à deux reprises à l’article de la mort. Le pieux moribond serra son crucifix dans ses mains défaillantes, son chapelet et son livre des Règles : « Voici mes armes, dit-il, avec ces trois trésors, je me présenterai joyeusement devant Dieu. » Il renouvela ses voeux de religion et recouvra la paix. Prononçant les noms bénis de Jésus et de Marie, saint Jean Berchmans s’endormit paisiblement dans le Seigneur. Le vendredi 13 août 1621, la cloche du collège romain annonçait son départ pour les demeures éternelles. Léon XIII l’a canonisé le 15 janvier 1888.

berchmans

Litanies de Saint Jean Berchmans


Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous.

Christ, exaucez-nous.

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.


Sainte Marie, puissante protectrice de Saint Jean Berchmans, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, que le Seigneur a prévenu de Ses Bénédictions et de Ses Douceurs, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, enfant angélique, qui, à l'exemple du jeune Tobie, ne faisiez rien de puéril, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, qui, dès vos premières années, avez recherché la Sagesse dans la prière, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui en peu de temps avez fourni une longue carrière, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui avez été fidèle dans les petites choses, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, qui trouviez vos délices à servir les Prêtres à la Sainte Messe, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, qui étiez la joie et la consolation de vos parents par votre piété filiale, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, qui par votre docilité et par votre application à l'étude, faisiez l'admiration et le bonheur de vos maîtres, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, qui êtes l'édification de vos condisciples, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui, dès votre plus tendre enfance avez choisi la Sainte Vierge comme gardienne de votre chasteté, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui estimiez heureux de vous consacrer à la Reine du Ciel, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui appeliez si tendrement Marie votre Mère, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui étiez si zélé pour augmenter le nombre de ses serviteurs, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui trouviez dans la prière et dans la fréquentation des Sacrements votre force et votre plus douce consolation, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui, pour obéir à la Voix du Seigneur, avez généreusement triomphé de la chair et du sang, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, qui avez préféré la perfection angélique à tous les délices du siècle, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, miroir de la vie religieuse pour les novices et pour les plus avancés, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, qui vous êtes consacré perpétuellement à Jésus-Christ par les voeux de la religion dans la Compagnie de Jésus, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui désiriez avec tant d'ardeur les Missions de la Chine et du Japon, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, aimable et doux envers les autres, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, sobre et abstinent dans l'usage de la nourriture, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui châtiez rigoureusement votre chair innocente, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui désiriez plutôt mourir mille fois que de commettre le moindre péché, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui préfériez perdre la vie plutôt que de violer une Règle, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui soupiriez après Jésus dans la Sainte Communion, et qui Le visitiez sept fois par jour, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous si plein d'Amour de Dieu au Banquet Sacré, que le Feu Divin brillait sur vos traits, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui avez signé de votre sang le voeu de défendre l'Immaculée Conception de la Sainte Vierge,

Saint Jean Berchmans, plein de confiance en votre bon Ange et en Saint Joseph, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, tout dévoué au culte de votre Saint et glorieux Patriarche Saint Ignace et Saint François-Xavier, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, imitateur accompli de Saint Louis de Gonzague, votre Patron de prédilection, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui avez possédé à un degré héroïque la Foi, l'Espérance et la Charité, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, modèle de prudence et de force Chrétienne, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, ange de pureté dont la vue, le souvenir, le nom et les reliques dissipent les tentations, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui avez conservé jusqu'à la mort l'innocence baptismale, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui désiriez que l'on vous déposât à terre pour recevoir le Saint Viatique, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui, en le recevant, disiez avec tant d'âme: je veux vivre et mourir enfant soumis à notre Mère, la Sainte Église Catholique, Apostolique et Romaine, et en fils dévoué de la Compagnie, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui, en ce moment suprême avez serré dans vos mais défaillantes les trois objets chers à votre cœur: le Crucifix, le Rosaire et le Livre des Règnes, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous qui avez rendu le dernier soupir en prononçant les deux Noms de Jésus et de Marie, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, vous que Dieu a choisi pour briller au firmament de l'Église comme un astre nouveau, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, ornement de la Compagnie de Jésus, priez pour nous.

Saint Jean Berchmans, Modèle et Patron de la jeunesse, priez pour nous.


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.


Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.


Notre Père...


Priez pour nous, Saint Jean Berchmans,

Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ.


Prions


Dieu Tout-Puissant, qui avez constitué la Sainteté admirable de Saint Jean, Votre Confesseur, dans l'observance parfaite de la discipline religieuse et dans l'innocence de sa vie, par ses mérites et ses prières, accordez-nous la grâce d'observer fidèlement Vos Commandements et de parvenir ainsi à la pureté d'âme et du corps. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

66050C

Téléchargez le texte des Litanies de St Jean Berchmans (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Litanies de Sainte Lutgarde du Sacré Cœur

Lutgarde_5

Sainte Lutgarde du Sacré Cœur

1182-1246

Fête le 16 juin


Sa mère la place, à l'âge de douze ans, dans un monastère de l'Ordre de Saint-Benoît, le couvent Sainte-Catherine de Milen, près de Saint-Trond et de Liège. Mais Lutgarde n'a pas encore choisi d'être religieuse. A l'âge de dix-sept ans, alors qu'elle s'est résolue à se vouer au Seigneur, et qu'elle est poursuivie par les avances d'un gentilhomme qui désire l'épouser, le Christ lui apparaît, et lui découvrant la plaie de son côté teintée de sang, lui dit : "ne recherche plus les flatteries d'un vain amour. Regarde ici et contemple désormais ce que tu dois aimer et pourquoi tu dois l'aimer. C'est ici que je promets de te faire goûter des délices de toute pureté". Cette apparition est considérée comme la première apparition médiévale du Sacré-Cœur qui nous ait été transmise par la Tradition. Lutgarde devient moniale Bénédictine. Elle est favorisée de nombreux dons, comme celui de guérir les malades ou de comprendre les psaumes en latin. Elle vit dans ce couvent l'échange des cœurs avec Notre-Seigneur, qui répond favorablement à sa demande : "« Ce que je veux, dit-elle, c'est votre Cœur » Et le Seigneur : « Bien plutôt, c'est moi qui veut ton cœur ». Elle lui répondit : « Qu'il en soit ainsi, Seigneur, de telle façon cependant que vous accordiez à mon cœur l'amour de votre Cœur et qu'en vous je possède mon cœur, bien à l'abri et pour toujours sous votre garde. » Alors eut lieu l'échange des cœurs" écrira son biographe, le Dominicain Thomas de Cantimpré. Cet échange des cœurs est le premier connu de l'histoire religieuse. Le Seigneur l'attire à Lui à plusieurs reprises, l'invitant une nuit à boire à la blessure de son côté : "… de la croix il détache un bras, il l'enlace, la serre contre son côté droit et applique sa bouche à la blessure. Elle y but une douceur si puissante qu'elle fut depuis lors et jusqu'à la fin toujours plus forte et plus alerte au service de Dieu". En 1206, pour échapper à une nomination au poste d'abbesse en l'abbaye Sainte-Catherine, elle change de couvent pour entrer chez les Cisterciennes d'Aywières, près de Couture-Saint-Germain, en Brabant. Ne comprenant pas la langue romane employée par ses sœurs, elle y vit isolée, et c'est dans ce contexte qu'elle entreprendra à la demande du Seigneur trois jeûnes de sept ans, à des intentions qui lui seront à chaque fois précisées. En 1210, Thomas rapporte qu'alors qu'elle aspire à subir le martyre comme la bienheureuse Agnès, "une veine se rompit à son côté, à hauteur du cœur ; il en sortit tant de sang que ses tuniques et son manteau en étaient abondamment aspergés…". Lutgarde gardera cette cicatrice jusqu'à la mort. Devenue aveugle en 1235, elle commence peu d'années après son troisième jeûne de sept ans, répondant à une invitation divine pour écarter de l'Eglise un ennemi très redoutable. Ce jeûne ne s'achèvera qu'avec sa mort, le 16 juin 1246. Sainte Lutgarde est généralement invoquée contre les douleurs de l'accouchement.

Lutgarde_3

Litanies de Sainte Lutgarde du Sacré Cœur


Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous.

Christ, exaucez-nous.

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Sainte Mère de Dieu,

Sainte Vierge des vierges,

Sainte Lutgarde, vierge douce et aimable,

Sainte Lutgarde, vierge simple et humble,

Sainte Lutgarde, illustre par un grand nombre de miracles,

Sainte Lutgarde, favorisée du don de prophétie,

Sainte Lutgarde, miroir de piété,

Sainte Lutgarde, lys de chasteté,

Sainte Lutgarde, fleur de sainteté,

Sainte Lutgarde, refuge des malheureux,

Sainte Lutgarde, modèle des âmes généreuses,

Sainte Lutgarde, gloire de la vie religieuse,

Sainte Lutgarde, victime pour les péchés du monde,

Sainte Lutgarde, consolatrice des âmes du Purgatoire,

Sainte Lutgarde, enfant privilégiée de Marie,

Sainte Lutgarde, épouse choisie de Jésus,

Sainte Lutgarde, adoratrice du Sacré Cœur,

Sainte Lutgarde, première zélatrice du Sacré Cœur,

Soyez-nous propice, Sainte Lutgarde, assistez-nous.

Par le Très Doux Nom de Jésus,

Par l'ineffable Bonté du Cœur de Jésus,

Par l'Amour avec lequel Il vous a cherchée,

Par les grâces inouïes qu'Il vous a accordées,

Par la Paix dont Il a remplis votre âme,

Par la Gloire dont Il vous couronne dans le Ciel,

Pauvres pécheurs, nous vous en prions,

Dans la triste situation où nous nous trouvons,

Afin que la Sainte Église sorte victorieuse de toutes ses épreuves,

Afin que ses enfants persécutés persévèrent jusqu'à la fin,

Afin que les puissants de la terre comprennent et accomplissent leurs devoirs,

Afin que les ennemis de l'Église soient humiliés,

Afin que la dévotion au Sacré Cœur de Jésus se propage de plus en plus,

Afin que s'établisse par toute la terre le règne de Jésus-Christ,


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.


Priez pour nous, Sainte Lutgarde,

Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ.


Prions


Faites, Seigneur, que Sainte Lutgarde, qui Vous a toujours été agréable par le mérite de sa chasteté et la pratique des vertus, nous obtienne Votre Indulgence. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Lutgarde

Téléchargez le texte des Litanies de Sainte Lutgarde (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 13:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 avril 2009

Hymne Acathiste à Saint Alexis d'Ugine

2178203744_bd6dbe5057_b

Saint Alexis d'Ugine

1867-1934

Fête le 22 août


Alexis Medvedkovn né dans le nord de la Russie en 1867, prêtre en 1895, martyrisé par les communistes en 1917, réfugié en Estonie où il subit les vexations du clergé local. Il obtint la paroisse de saint-Nicolas d'Ugine, en Savoie, en 1930. Il vécut pauvre, calomnié. Mais il savait s'abîmer dans la prière, l'étude des Saintes Ecritures et des Pères de l'Eglise. Malade, il fut transféré à l'hôpital d'Annecy après avoir demandé pardon à ses détracteurs, comme s'il était leur débiteur. La chambre du Père Alexis était un véritable oratoire. Le 21 août 1934, il se confesse, reçoit l'onction des malades et la sainte communion. Le 22, à l'aube, il rend son âme à Dieu, laissant le souvenir d'un saint prêtre, d'un homme de paix et d'une profonde vie intérieure. Ses saintes reliques sont gardées au monastère des moniales du Bussy-en-Othe, dans l'Yonne qui ont édité un petit fascicule sur la vie de saint Alexis. Canonisé le 16 janvier 2004 par Bartholomée 1er, patriarche œcuménique, on célébra une divine liturgie d’action de grâces, le 2 mai 2004 en présence du cardinal Lustiger, et de plusieurs évêques orthodoxes de diverses obédiences.

18860977

Hymne Acathiste à Saint Alexis d'Ugine


Kondakion 1


Toi qui fus révélé sur le sol de la France, tu naquis en terre lointaine de Russie et ton père Jean prêtre de la Sainte Eglise mourut peu après ta naissance te laissant à la miséricorde du Père Céleste, Tu grandis en fils de Dieu et nous te disons: réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Ikos 1


Dès ton jeune âge avec ta mère Léonille tu connus les difficultés de l’existence, or jamais la misère ni les privations ne t’éloignèrent des commandements de Dieu, vers Qui ton âme simple se tournait sans cesse, Tu cheminas vers le Ciel et nous te chantons:

Réjouis-toi qui as gardé de ton enfance l’innocence

Réjouis-toi qui eus pour Père Celui de tous les humains

Réjouis-toi Semailles précoces de la Sainte Russie

Réjouis-toi Graine qui germa sous le Soleil de Justice

Réjouis-toi Bourgeon frêle qui grandit au sein de l’Eglise

Réjouis-toi Rameau dont la croissance se fit dans la foi

Réjouis-toi Arbre chargé de tous les dons du Saint Esprit

Réjouis-toi Fleur qui s’épanouit dans le jardin d’Eden

Réjouis-toi Champs fertile où fleurissent les vertus chrétiennes

Réjouis-toi Florilège éclatant de la faveur du Maître

Réjouis-toi Moisson miraculeuse de la Vie en Christ

Réjouis-toi Couronne précieuse des miracles de Dieu

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 2


Enfant de prêtre destiné à la prêtrise, tu fus éduqué par l’Eglise du Seigneur, te consacrant très tôt au service de Dieu, tu fis office de lecteur mais dans ton cœur le Dieu Bon t’appelait déjà au sacerdoce, en ton âme résonnait fort l’Alléluia !


Ikos 2


La sainteté comme aimant attire le saint, tu rencontras le saint père Jean de Cronstadt, tu le vis souvent célébrer la Liturgie, il était alors en Russie comme un soleil qui illuminait les ténèbres de l’époque, et nous à présent sur terre nous te clamons:

Réjouis-toi qui connus le luminaire de la Russie

Réjouis-toi qui reçus de lui l’assurance de ta voie

Réjouis-toi qui eus l’insigne honneur de fréquenter un saint

Réjouis-toi qui eus la protection par sa bénédiction

Réjouis-toi qui vis son exemple sacré et le suivis

Réjouis-toi Athlète vigoureux de la seule douceur

Réjouis-toi Soldat impeccable des milices célestes

Réjouis-toi Imitateur zélé des prêtres d’autrefois

Réjouis-toi car Tu as simplement incarné la prêtrise

Réjouis-toi qui suivis le Christ sans jamais te retourner

Réjouis-toi qui dépasses l’entendement du temps profane

Réjouis-toi Père aimant pour les enfants malheureux du siècle

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 3


Saint Jean de Cronstadt fut une borne du Ciel, un jour tu confessas au thaumaturge saint, et ta vocation et ta grande indignité, il vit ta belle droiture et t’encouragea a demander l’ordination sacerdotale afin que tu chantes vers Dieu: Alléluia !


Ikos 3


Suivant la voie tracée par le saint thaumaturge, la veille de la Nativité tu fus diacre et tu devins prêtre de l’Eglise du Christ au jour de la synaxe de la Toute Pure, tu rejoignis avec ton épouse le lieu où tu œuvras pour le Seigneur et nous disons:

Réjouis-toi Chandelier qui porte la Lumière de Dieu

Réjouis-toi Ambon où la Sainte Ecriture est proclamée

Réjouis-toi Chœur harmonieux des dons sacrés du Saint Esprit

Réjouis-toi Lampade qui déborde des trésors de Grâce

Réjouis-toi Sermon vivant qui catéchise par l’exemple

Réjouis-toi Lutrin où l’on voit la Parole mise en œuvre

Réjouis-toi Stalle de chair dressée face à l’Eternité

Réjouis-toi Parvis qui trace la frontière avec le Ciel

Réjouis-toi Oratoire débordant de sainte oraison

Réjouis-toi Sanctuaire modeste de l’humilité

Réjouis-toi Bienveillance de Dieu descendue vers les hommes

Réjouis-toi Assurance des mortels dans l’intercession

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 4


Ainsi tu fus pour tes brebis spirituelles le Bon Berger dont parle la Sainte Ecriture et servant dans l’Eglise de la Dormition, tu œuvras avec conscience pour le Salut des âmes qui t’avaient été confiées par Dieu, que nous acclamons en disant: Alléluia!


Ikos 4


Pasteur admirable du troupeau des fidèles, tu assuras ta charge avec beaucoup d’amour et ta paroisse étant trop pauvre tu devais travailler comme paysan pour assurer la subsistance de ta mère et ta famille, devant ton zèle et ta ferveur nous te chantons:

Réjouis-toi Berger paisible des brebis spirituelles

Réjouis-toi Pasteur aimant des fidèles du Dieu Très Haut

Réjouis-toi Rempart de prières contre les ennemis

Réjouis-toi Clef de la parfaite spiritualité

Réjouis-toi qui montres sur la terre la splendeur des Cieux

Réjouis-toi qui donnes des Cieux une image sur la terre

Réjouis-toi Voix de la prêtrise qui annonce la Voie

Réjouis-toi Courage des humbles lors de l’adversité

Réjouis-toi Soutien inébranlable de ceux qui vacillent

Réjouis-toi Signe ineffable de la Grâce du Seigneur

Réjouis-toi par qui nous voyons que s’accomplit l’Evangile

Réjouis-toi par qui nous comprenons la ferveur et le zèle

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 5


Tu vécus en Dieu les prémices du Royaume, ta vie était rude mais comblée de la Grâce, tu vivais pour le Royaume et par ton labeur, tu thésaurisais des richesses dans le Ciel, les autorités de l’Eglise et tes fidèles, tous remerciaient Dieu en disant: Alléluia!


Ikos 5


Quand survint la tourmente révolutionnaire, tu sus confesser ta foi devant les athées, tu fus condamné à mort mais la Providence ne permit pas que le Malin puisse te vaincre et priver notre monde de ton sacerdoce, tu t’enfuis avec ta famille et nous chantons:

Réjouis-toi Martyr qui témoignas devant l’iniquité

Réjouis-toi Fermeté de la foi dans les persécutions

Réjouis-toi qui ne t’inclinas jamais devant le Malin

Réjouis-toi qui fus prêt à sacrifier ta vie pour l’Eglise

Réjouis-toi qui ne cillas pas sous le regard des tyrans

Réjouis-toi qui leur montras le Christ Seigneur Ami des hommes

Réjouis-toi qui fus délivré de l’oppression des athées

Réjouis-toi qui fus libéré des prisons d’iniquités

Réjouis-toi qui pus reprendre le Grand Œuvre de prêtrise

Réjouis-toi qui as vaincu par la force du Christ vainqueur

Réjouis-toi Guide des fidèles dans un siècle troublé

Réjouis-toi Joie des pieux fidèles de Russie et de France

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 6


Tu connus avec les tiens le premier exil en terre d’Estonie où tu devins mineur, tu continuas à exercer ta prêtrise et l’enseignement des vérités de l’Eglise, t’épuisant jour et nuit pour le Ciel et la terre, mais chantant sans cesse vers Dieu: Alléluia!


Ikos 6


Or ton épouse tomba malade et mourut, tu repris l’exil et tu t’en vins à Paris, servir le Christ à Saint Alexandre Nevsky, mais tu n’y restas point et partis en Savoie, car tu fus nommé à la paroisse d’Ugine, où ta sainteté révélée nous te disons:

Réjouis-toi Ouvrier fidèle des moissons du Seigneur

Réjouis-toi Artisan zélé dans les vignes du Royaume

Réjouis-toi Pèlerin infatigable qui va vers Dieu

Réjouis-toi qui aimas grandement le service d’Eglise

Réjouis-toi Liturge incessant devant le trône céleste

Réjouis-toi Amant passionné des offices liturgiques

Réjouis-toi Pilier élevé dans la prière incessante

Réjouis-toi qui te fis un abri au Royaume ici bas

Réjouis-toi qui te nourris abondamment de la Parole

Réjouis-toi dont l’oraison était comme respiration

Réjouis-toi Terre fertile où les talents se multiplient

Réjouis-toi Accomplissement des promesses du baptême

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 7


Dans le village de ta nouvelle paroisse, ta vie matérielle devint facilitée, mais tu n’étais préoccupé que par le Ciel, et au lieu de te reposer de tes labeurs, tu continuas à tendre tous tes efforts pour ton troupeau qui s'écria: Alléluia!


Ikos 7


Comme tu le fis toujours au long de ta vie, tu vaquais aux tâches de ta charge avec zèle, manifestant par ta ferveur et ta bonté la présence du Christ qui s’abaissa pour nous jusqu'au sacrifice insigne de la Croix, c’est pourquoi avec amour nous te proclamons:

Réjouis-toi Fleur très odorante du jardin du Seigneur

Réjouis-toi Couronne immarcescible des prêtres très saints

Réjouis-toi qui fais resplendir la ressemblance du Christ

Réjouis-toi qui dévoile la grandeur de l’humilité

Réjouis-toi Enseignement dont se nourrissent les fidèles

Réjouis-toi Ombre de la splendeur divine du Très Haut

Réjouis-toi dont la vie est porteuse de bénédictions

Réjouis-toi qui dans le siècle a su guider les égarés

Réjouis-toi Sacrifice vital agréable au Seigneur

Réjouis-toi Vertu cachée dans l’indifférence du monde

Réjouis-toi Plaidoyer pour ceux qui sont brisés par le siècle

Réjouis-toi Amour qui a dépassé la nature humaine

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 8


L’ennemi du genre humain voyant ton progrès parmi tes paroissiens semant la zizanie, suscita contre toi de nouvelles épreuves, mais tu poursuivis ton chemin vers le Royaume, armé de la seule force de la prière, chantant sans cesse vers ton Dieu: Alléluia!


Ikos 8


L’ennemi ne supportait pas ta sainteté, ombre du Maître sur la terre des vivants, tu partageais avec les pauvres ton salaire, tu consacrais tout ton temps à Dieu dans l’Eglise et tu célébrais avec zèle les offices, c’est pourquoi avec les anges nous te clamons:

Réjouis-toi Cierge clair qui se consume devant l’Autel

Réjouis-toi Porte ouverte sur les mystères de la foi

Réjouis-toi Icône qui réintègre la ressemblance

Réjouis-toi Gloire incontestable des saints prêtres du Christ

Réjouis-toi Manifestation remarquable de l’ascèse

Réjouis-toi Modestie insigne agréable au Dieu de Gloire

Réjouis-toi qui dans l’époque troublée montras l’éternel

Réjouis-toi qui réunis la douceur et la fermeté

Réjouis-toi qui as manifesté tangiblement la Grâce

Réjouis-toi Encens d’agréable odeur qui monte vers Dieu

Réjouis-toi Vision sur la terre du Royaume du Christ

Réjouis-toi Espérance tangible des lieux éternels

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis d’Ugine qui prie pour nous !


Kondakion 9


Par la malignité de l’Ennemi pervers, tu fus la proie des calomnies et médisances, mais par la pure grâce de la Providence, il ne fut pas permis que le Malin triomphe, bientôt les méchants eurent la bouche fermée et les fidèles chantèrent Alléluia!


Ikos 9


Et jamais tu ne fis acception de personnes, priant pour tous tes paroissiens bons ou hostiles et louant la pureté des petits enfants en qui tu voyais la relève de l’Eglise, au temps où le Malin divisait les fidèles, devant ton ineffable bonté nous disons:

Réjouis-toi Tabernacle de la sagesse de l’Eglise

Réjouis-toi Trésor amassé dans les demeures célestes

Réjouis-toi Douceur suave de la vie spirituelle

Réjouis-toi Simplicité de la liberté des croyants

Réjouis-toi Placidité de ceux qui n’espèrent qu’en Christ

Réjouis-toi Silence prégnant de ceux qui écoutent Dieu

Réjouis-toi qui as vécu sur la voie droite de la Foi

Réjouis-toi Athlète quiet qui a mené le bon combat

Réjouis-toi Lumière qui luit dans les ténèbres du monde

Réjouis-toi qui illumines notre chemin par ta vie

Réjouis-toi Exemple pour ceux qui veulent être sauvés

Réjouis-toi Recours sûr dans les tempêtes de cette vie

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 10


Tu combattis toujours le bon combat du Christ, ton corps usé par les épreuves de ce monde se vit alors miné par un mal incurable et tu fus affiné au creuset de souffrance, t’abîmant plus profondément dans la prière, t’épanchant en Dieu en disant: Alléluia!


Ikos 10


La veille de ta naissance au Ciel tu chantas les hymnes de l’Eglise qui mènent au Christ, et au matin dans la paix et dans le silence, tu rendis à Dieu ton âme de pureté et lorsque tu fus enseveli tous les russes étaient auprès de toi c’est pourquoi nous disons :

Réjouis-toi Colonne de prières au sein de l’Eglise

Réjouis-toi Porte ouverte sur les mystères du salut

Réjouis-toi Initiation sûre à la vie spirituelle

Réjouis-toi Instructeur des ignorants par ton exemple

Réjouis-toi qui incarnas les Béatitudes du Christ

Réjouis-toi qui fus un miroir reflétant la Vie Divine

Réjouis-toi qui n’eus recours qu’à la prière dans l’épreuve

Réjouis-toi qui manifestas en abondance la Grâce

Réjouis-toi Chambre secrète où le Ciel descend sur la terre

Réjouis-toi Union subtile de la force et la douceur

Réjouis-toi Disciple parfait qui nous guide vers le Maître

Réjouis-toi Escorte orante de ceux qui cherchent la Voie

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 11


Toute hymne humaine est impuissante à célébrer la gloire des confesseurs de notre grand Dieu et la beauté paisible de leur fin de vie, pardonnant à tous et demandant leur pardon, tu mourus en bénissant tous tes paroissiens et ils s’exclamèrent vers Dieu Alléluia !


Ikos 11


Tu reposas en terre de longues années, mais lors de la désaffection du cimetière, ton corps très pur fut retrouvé incorrompu, revêtu de ses ornements sacerdotaux et le mystère insigne de ta sainteté fit monter vers ta gloire ces acclamations:

Réjouis-toi Rayon du Soleil de Justice dans le monde

Réjouis-toi Eclat lumineux de la radiance du Christ

Réjouis-toi Echo très clair de la lumière du Seigneur

Réjouis-toi Averse féconde dans le désert des cœurs

Réjouis-toi Onde pure qui lave les regards blasés

Réjouis-toi Source irriguant la fournaise de l’incroyance

Réjouis-toi Eau vive qui étanche la soif d’absolu

Réjouis-toi Aspersion qui revivifie notre intellect

Réjouis-toi Mer étale au milieu des tempêtes du siècle

Réjouis-toi Coupe de l’ascèse qui répand l'allégresse

Réjouis-toi Parfum d’ineffable beauté de la vie sainte

Réjouis-toi Vie qui réveille les consciences endormies

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 12


Dans un premier temps Dieu dans Son Amour des hommes ne permit pas que Son saint voie la corruption, afin que ton corps entier témoigne de la Grâce, puis, comme à un nouveau Nectaire il t’accorda que tes os sacrés puissent être partagés, Pour que retentisse partout l’Alléluia !


Ikos 12


Ta dépouille sacrée fut plus tard transférée* A Sainte Geneviève des Bois en l’Eglise* Mais la Providence te fit faire une halte* Au couvent de la Protection de la Très Pure* A Bussy en Othe où maintenant tu reposes* Tandis que nous clamons avec les saints vers toi :

Réjouis-toi Réceptacle parfait des fruits du Saint Esprit

Réjouis-toi Sainteté éclatante aux yeux du monde vain

Réjouis-toi Ornement précieux de l’Eglise du Seigneur

Réjouis-toi Trésor de la pieuse oraison et des vertus

Réjouis-toi Incarnation obvie de la sainte prêtrise

Réjouis-toi Exemple très sûr du sacerdoce parfait

Réjouis-toi Phare étincelant dans la nuit de l’incroyance

Réjouis-toi Rempart de prières contre l’adversité

Réjouis-toi Artisan de paix dans la Maison du Sauveur

Réjouis-toi Pasteur admirable pour le troupeau du Christ

Réjouis-toi Intercession efficace devant le Trône

Réjouis-toi Borne lumineuse sur le chemin de Dieu

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 13


Saint Alexis d’Ugine notre père saint, toi qui deux fois vécus l’exil sur cette terre, accorde-nous de suivre ton très pieux exemple, et après l’exil de cette vie passagère, par ton intercession auprès du Dieu d’Amour, permets qu’avec toi nous chantions d’un même cœur: Alléluia! Alléluia! Alléluia! ( Ce kondakion est dit trois fois)


Ikos 1


Dès ton jeune âge avec ta mère Léonille, tu connus les difficultés de l’existence, or jamais la misère ni les privations ne t’éloignèrent des commandements de Dieu, vers Qui ton âme simple se tournait sans cesse, tu cheminas vers le Ciel et nous te chantons:

Réjouis-toi qui as gardé de ton enfance l’innocence

Réjouis-toi qui eus pour Père Celui de tous les humains

Réjouis-toi Semailles précoces de la Sainte Russie

Réjouis-toi Graine qui germa sous le Soleil de Justice

Réjouis-toi Bourgeon frêle qui grandit au sein de l’Eglise

Réjouis-toi Rameau dont la croissance se fit dans la foi

Réjouis-toi Arbre chargé de tous les dons du Saint Esprit

Réjouis-toi Fleur qui s’épanouit dans le jardin d’Eden

Réjouis-toi Champs fertile où fleurissent les vertus chrétiennes

Réjouis-toi Florilège éclatant de la faveur du Maître

Réjouis-toi Moisson miraculeuse de la Vie en Christ

Réjouis-toi Couronne précieuse des miracles de Dieu

Réjouis-toi Saint Prêtre Alexis qui intercède pour nous!


Kondakion 1


Toi qui fus révélé sur le sol de la France, tu naquis en terre lointaine de Russie, et ton père Jean prêtre de la Sainte Église, mourut peu après ta naissance te laissant à la miséricorde du Père Céleste, tu grandis en fils de Dieu et nous te disons : Réjouis-toi ô Saint Prêtre Alexis d’Ugine !

Prière à Saint Alexis d'Ugine


O saint père Alexis d’Ugine, à l’instar de ton saint patron Alexis, l’Homme de Dieu, tu vécus dans le monde ignoré, tu fus la modestie et le zèle incarnés, tu acceptas avec patience l’exil et les épreuves de la vie et même les persécutions ne purent te faire perdre le fil de la prière. Tu fus le Bon Pasteur qui donne son temps et sa vie pour ses brebis, tu ne fis jamais acception de personne ou de clan et tu réconcilias autour de tes reliques saintes, les fils de la Russie dispersés sur la terre de Savoie; C’est pourquoi Dieu a manifesté par ton incorruptibilité la faveur dont tu jouissais auprès de Lui: Donne-nous à présent par tes saintes prières, de mettre nos pas dans tes empreintes sacrées. Intercède pour nous auprès du Dieu de miséricorde afin qu’il nous accorde d’être dignes de la grande faveur qu’il nous fit en bénissant la terre de France par la présence de ton corps incorrompu. Que par tes saintes prières nous cheminions avec confiance ainsi que tu le fis vers le Royaume éternel du Père du Fils et du Saint Esprit, à Qui nous rendons tout honneur et toute gloire dans les siècles des siècles. Amen !


Acathiste composé pour la Gloire du Dieu Un dans la Trinité et de son Saint Archiprêtre Alexis d’Ugine par Claude Lopez-Ginisty

 

Texte extrait du blog http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com

158060627_da5ab42f5d_b

Téléchargez le texte de l'Hymne Acathiste à Saint Alexis d'Ugine (pdf) en cliquant ici

stalexis

Posté par fmonvoisin à 16:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 avril 2009

Hymne Acathiste au Saint Vieillard Siméon

0203simeon

Hymne Acathiste au Saint Vieillard Siméon

Kondakion 1

A Toi, Saint Vieillard Siméon, qui es certainement le plus grand des prophètes, je t'offre cet hymne de louange, moi qui de tous les moines suis le plus pécheur. Tu as soutenu dans tes bras Celui qui soutient tout l'univers; intercède donc auprès du Dieu de miséricorde, pour qu'Il nous délivre de tous périls afin que nous te chantions: Réjouis toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu!

Ikos 1

Durant tes fréquentations assidues du Temple, l'Esprit Saint qui reposait sur toi comme sur les eaux primordiales, t'avait prévenu que tu ne mourrais pas avant d'avoir vu l'Objet des Promesses Ancestrales. Ayant eu foi en la Parole Divine, tu as eu la grâce de voir l'Invisible qui se manifestait visiblement à tous en venant à la Rencontre de Son peuple. L'Evangéliste témoigne que tu étais juste selon la Loi et pieux selon le cœur; aussi reconnaissant en toi la lampe des vertus, il est juste que nous t'acclamions en ces termes:

Réjouis-toi, modèle de foi et de piété;

Réjouis-toi, exemple du discernement charismatique.

Réjouis-toi, irréprochable selon la loi;

Réjouis-toi, rendu parfait par la présence de l'Esprit Saint.

Réjouis-toi, que la divine Beauté a paré de ses charmes;

Réjouis-toi, car en la fraîcheur de ton âme, tu as vu l'angélique splendeur.

Réjouis-toi, affectueuse douceur d'un cœur transfiguré;

Réjouis-toi, louange virile d'une âme déjà au Paradis.

Réjouis-toi, car tu as reçu dans tes bras une arche vivante;

Réjouis-toi, car comme sur un trône tu portas la présence divine.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu.

Kondakion 2

Au Saint Vieillard Siméon fut révélé que son trépas n'arriverait pas avant qu'il n'aie vu la Lumière mystique briller dans l'obscurité du monde déchu. Au temple, il La reçut dans ses bras tremblants et l'annonça à tout le peuple d'Israël. Il s'empressa alors de courir vers sa délivrance prochaine en s'écriant: "O Verbe, maintenant laisse-moi m'en aller de la vie éphémère vers la Vie immortelle, afin que je te chante avec toutes les Puissances incorporelles: Alléluia!

Ikos 2

Par le corps avancé en âge, mais jeune par l'esprit, ô Saint Simon, tu avais su par divine révélation qu' avant de voir Dieu dans son Royaume tu le verrais parmi les hommes, appauvri en la chair comme un nouveau-né, Lui le Dieu d'avant les siècles, le Créateur de l'Univers. En le voyant tu lui demandes d'être libéré de la chair pour gagner avec allégresse les tabernacles divins. C'est pourquoi avec toi nous exultons de joie en criant:

Réjouis-toi, Vieillesse épanouie;

Réjouis-toi, nouvelle jeunesse.

Réjouis-toi, Vieillard qui porte l'ancien des jours;

Réjouis-toi, jeunesse de l'âme rénovée.

Réjouis-toi, car le Seigneur t'a rassasié de jours;

Réjouis-toi, car ta vieillesse a été comblée de grâces.

Réjouis-toi, témoin de la vie éternelle;

Réjouis-toi, homme terrestre vivant déjà avec le monde céleste.

Réjouis-toi, que rassasient les délices sans fin;

Réjouis-toi, spectateur d'une Gloire qui ne peut s'exprimer.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu!

Kondakion 3

Pris de compassion pour le genre humain déchu de sa condition première et qui gisait aux portes de la mort, ayant perdu en Adam la Ressemblance divine, le Seigneur voulut envoyer son Fils Unique pour déifier la nature humaine. Il annonça donc au sage Vieillard qu'Il ne mourrait pas avant d'avoir vu la Lumière qui éclaire les nations, la Gloire d'Israël pour qu'il la révèle à toute la terre. C'est pour cela que d'un même cœur nous chantons bien haut: Alléluia!

Ikos 3

Saint Siméon poussé par l'Esprit Saint à venir au temple, reçut dans ses bras matériels, des mains de la Toute Immaculée, Celui que les anges servent dans le ciel et supplient en tremblant, et il annonça à tous que le Divin s'unit aux humains. Voyant le Dieu Céleste devenu un mortel, il prit congé des choses d'ici- bas et nous, nous lui proclamons:

Réjouis-toi, car le premier tu as vu se lever le soleil aux mille feux;

Réjouis-toi, car tu annonces aux hommes la nouvelle naissance.

Réjouis-toi, car tu entres dans le mystère de Dieu;

Réjouis-toi, car Dieu t'a révélé l'avenir.

Réjouis-toi, car tu vois le relèvement d'Adam;

Réjouis-toi, car tu sais que les larmes d'Eve sont essuyées.

Réjouis-toi, car dans tes bras, tu as porté le libérateur de nos âmes;

Réjouis-toi, car tu nous permets de prendre part à la divine félicité.

Réjouis-toi, car tu contemples les verrous brisés des enfers;

Réjouis-toi, car tu vois ouvertes les portes du paradis.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu.

Kondakion 4

O juste Siméon, dis-nous qui tu portes dans tes bras, pour être si joyeux dans le Temple? A qui t'adresses-tu en ces termes:" Puissé-je être délivré maintenant que j'ai vu mon Sauveur!" Les anges aussi sont émerveillés en te voyant porter Dieu qui est chanté comme Fils avec le Père et le Saint-Esprit. C'est Lui qui est né d'une Vierge, le Verbe de Dieu qui pour nous s'est incarné, et qui sauve l'humanité. C'est pourquoi nous Lui adressons comme hymne de louange: Alléluia!

Ikos 4

Isaïe voyant Ton image, sur le trône élevé, le Roi de Gloire, escorté par les anges, s'écria: " Je suis perdu car j'ai vu le Dieu incarné." Mais saisissant d'avance la gloire jadis manifestée aux prophètes, et voyant le Verbe que Sa Mère tenait en Ses mains, le Vieillard Siméon s'écria: " Vierge Pure, Réjouis-toi, car Tu portes comme sur un trône notre Dieu. " Nous aussi, en admiration devant ce mystère, nous chantons unis aux choeurs angéliques:

Réjouis-toi, trône de Feu;

Réjouis-toi, autel des parfums.

Réjouis-toi, interprète de la joie des hommes;

Réjouis-toi, source jaillissante d'allégresse.

Réjouis-toi, car devant toi la Vierge est apparue comme un Séraphin;

Réjouis-toi, car ta purification te conduit au Royaume des Cieux.

Réjouis-toi, car tu as vu le fruit des entrailles bienheureuses;

Réjouis-toi, car tu montres aux hommes la vraie braise de la divinité.

Réjouis-toi, car ce que le Prophète Isaïe avait d'avance annoncé, tu le reçois maintenant des bras de la Mère de Dieu;

Réjouis-toi, car dans tes bras matériels, la pincette mystique a déposé la braise ardente.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon Porteur de Dieu!

Kondakion 5

C'est de dos que jadis Moïse a pu voir Dieu sur le Mont Sinaï et c'est d'une manière indistincte qu'il lui fut permis d'entendre la voix divine assourdie par le fracas de la tempête; puis le visage voilé, il avait reproché aux Hébreux l'infidélité de leur cœur. Mais à présent, Siméon a pu tenir dans ses bras le Dieu d'avant les siècles, le Verbe du Père, qui pour nous s'est incarné sans changement; Il nous a alors révélé la Lumière des Nations, la Croix et la Résurrection et plein de joie, il s'est empressé de quitter les choses d'ici-bas pour l'éternelle vie, avant de proclamer sans cesse: Alléluia!

Ikos 5

En ses bras de chair, c'est un enfant nouveau-né que le sage Siméon reçut dans le Temple de la Présence Divine, mais de ses yeux de voyant, c'est en un Dieu immatériel qu'il crut et qu'il conduisit au Saint des Saints. Le contact charnel lui ouvrit l'esprit comme l'Apôtre Thomas, qui grâce à son incrédulité bénie, ayant posé le doigt de la contemplation sur le côté ouvert du mystique crucifié, reconnut comme Dieu Celui qui s'était relevé d'entre les morts. Nous aussi, en admiration devant le miracle, nous disons joyeusement:

Réjouis-toi, croyant de l'Invisible;

Réjouis-toi, contemplateur des divines beautés.

Réjouis-toi, émule du prophète Ezéchiel;

Réjouis-toi, modèle du Saint Apôtre Thomas.

Réjouis-toi, car tu es devenu plus vénérable que Moïse;

Réjouis-toi, car tu es plus grand que tous les prophètes.

Réjouis-toi, car tu as gravi les pentes de l'autel;

Réjouis-toi, car tu as posé la main sur le Ressuscité.

Réjouis-toi, Charnière entre l'Ancien et le Nouveau;

Réjouis-toi, car ton face à face avec Dieu t'a transfiguré.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu.

Kondakion 6

Un noble Vieillard porte comme un enfant dans ses bras, Celui qui jadis avait gravé les Tables de la Loi; il nous révèle une loi plus Sainte : "L'Evangile". Voici que l'ombre a disparu cédant la place à la vérité lumineuse de la grâce qui survient. L' Ancien des jours se montre comme un nouveau-né; l'auteur de la Loi, pour accomplir sa propre loi est amené au Temple conformément à la loi. Saint Siméon voit s'accomplir sous ses yeux la Promesse Divine et s' écrie dans la joie: Alléluia!

Ikos 6

En ces jours ultimes pour le salut du monde, ô Vieillard Siméon, tes yeux ont vu se manifester le mystère caché depuis les siècles; c'est la lumière dissipant les ténèbres du manque de foi des païens, la gloire du nouveau peuple d'Israël. Nous aussi allons à la rencontre du Christ en chantant des hymnes inspirées et recevons Celui dont tu vis le salut, que Gédéon contemple dans la Toison, que Moïse vit dans la nuée et Elie dans la brise fraîche de rosée, Lui qu'a annoncé et chanté David. Avec eux nous chantons nous aussi:

Réjouis-toi, héritier des prophètes;

Réjouis-toi, précurseur des Apôtres.

Réjouis-toi, car tu clos la série des prophètes;

Réjouis-toi, car tu fais place au jeune Précurseur.

Réjouis-toi, Prophète de l'Ancien Testament;

Réjouis-toi, témoin de l' Evangile.

Réjouis-toi, car tu fais entrer le Christ dans le Temple;

Réjouis-toi, car le Baptiste va ouvrir les portes de l'Eglise.

Réjouis-toi, car ton âge avancé témoigne de la vieillesse de la loi;

Réjouis-toi, car la jeunesse de ton exultation est celle du Nouveau Testament.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu.

Kondakion 7

Dieu qui est de tout Eternité s'est fait pour nous petit Enfant; Lui le Dieu d'avant les siècles participe aux rites de purification pour affirmer qu'Il a vraiment reçu de la Vierge ma chair pour qu' elle soit déifiée en Lui. Initié à cet insondable mystère,Siméon reconnaît le Dieu qui se montre à l'Incarnation, il L'embrasse comme la Vie, et ce Vieillard plein de joie nous invite à nous écrier avec lui: Alléluia!

Ikos 7

O Saint Vieillard, que s'affermissent tes mains tremblantes et tes genoux défaillants, pour aller à la rencontre du Christ, car en tes propres mains tu tiens le Corps du Créateur qui a façonné l' homme. Accourons, nous aussi vers la Mère de Dieu pour la voir te présenter son Fils, juste Siméon. Du haut du ciel les anges à sa vue manifestent leur surprise en disant: Merveille ce que nous voyons à présent, ineffable, incompréhensible et sortant de l'ordre connu; Celui qui est dans le Saint du Père sans limite pour sa Divinité accepte volontairement d'être limité dans la chair; Celui que nul espace peut contenir trouve place dans les bras du Vieillard Siméon." Formant un choeur avec les puissances célestes nous te proclamons:

Réjouis-toi, astre Théophore;

Réjouis-toi, ami du Roi de gloire.

Réjouis-toi, car la vieille loi est engloutie;

Réjouis-toi, car la miséricorde fait irruption

Réjouis-toi, avec toi l'Ancien Testament est révolu;

Réjouis-toi, par toi la Bonne Nouvelle est annoncée.

Réjouis-toi, car l'Invisible s'est manifesté à tes yeux.

Réjouis-toi, contemplateur de la divine humilité.

Réjouis-toi, confident de l'admirable Echange;

Réjouis-toi, car le Divin s'unit à l'humain pour que l'humain devienne divin.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu !

Kondakion 8

Voyant accompli l' oracle le concernant et bénissant la Vierge Marie, Siméon lui révèle en symbole la Passion de son fils auquel il demande sa délivrance en disant: "Laisse-moi m'en aller informer Adam aux Enfers et porter la Bonne Nouvelle à la Mère des Vivants". C' est pourquoi, exultant avec les prophètes et les saints de tous les temps, nous crions notre joie en disant: Alléluia!

Ikos 8

O Souveraine Toute-Sainte, ainsi que l'avait prédit le Vieillard Siméon, un glaive de douleur transperça ton cœur lorsque tu vis élevé en Croix par les impies, cloué par les mains et les pieds, abreuvé de vinaigre et de fiel, percé en son coté Celui qui à la parole de l' ange avait surgi lumineusement de ton sein. Et toi, comme une mère tu pleurais frileusement et lui adressais les paroles: "Est-ce là, ô mon Fils, la reconnaissance d'un peuple ingrat en échange de tes bienfaits; Dieu de tendresse, je suis frappée d'effroi par ta volontaire crucifixion". Et nous, au Saint prophète, avec reconnaissance nous entonnons le chant:

Réjouis-toi, car tu entrevois la douleur de la Vierge au Golgotha;

Réjouis-toi, toi qui entonnes le thrêne du Grand Vendredi.

Réjouis-toi, Consolateur de celle qui a mis au monde la Consolation d'Israël;

Réjouis-toi, prophète des larmes innocentes de la Nouvelle Eve.

Réjouis-toi, car gorgé des flots divins, tu es parti pour les gorges de l'Hadès;

Réjouis-toi, car à ta vue les captifs des séjours infernaux furent comblés de divine rosée.

Réjouis-toi, car avec toi l' allégresse des affligés est entrée dans le Temple;

Réjouis-toi, car l'irruption de la Vie dans le Temple t'a fait pénétrer dans l'Eglise de Vie.

Réjouis-toi, car tu as porté dans tes bras le libérateur de nos âmes;

Réjouis-toi, car tu nous permets de prendre part à la divine Résurrection.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu!

Kondakion 9

Orne ta chambre nuptiale, Sion; accueille le Christ notre Roi; embrasse Marie la Porte du Ciel, c'est elle le nouveau trône des Chérubim, elle porte le Roi de Gloire, nuée lumineuse portant en sa Chair le Fils engendré avant l' aurore. Siméon le recevant dans ses bras révèle à tous les peuples qu'Il est le maître de la vie et de la mort ; il prophétise qu'Il vient, le Messie, pour la chute et pour la Résurrection. Nous aussi, allons à sa rencontre en chantant joyeusement: Alléluia!

Ikos 9

Sois illuminé, glorieux Siméon, car du ciel apparaît une grande lumière qui dissipe les ténèbres des nations. Tu reçois dans tes bras le Seigneur de Gloire issu de la Vierge, Celui-là que Moïse jadis contempla sous la nuée lorsqu'Il lui remit les Tables de la loi. A son appel Adam s'était caché parce qu'il avait peur; Moïse qui s'était déchaussé Le vit de dos et crut qu'il allait mourir; Elie se cachait le visage car il était dans la crainte. Mais à toi, le Seigneur donna la liberté de Le porter dans tes bras. Apprends-moi à moi aussi de porter Dieu sur les paroles du cœur et je te chanterai avec reconnaissance:

Réjouis-toi, Rassasié de vie;

Réjouis-toi, certitude de la vie après la mort.

Réjouis-toi, qui appelles de tes voeux de partir en paix;

Réjouis-toi, qui annonces aux morts la résurrection.

Réjouis-toi, témoin de la glorieuse Théophanie;

Réjouis-toi, illuminé de la Présence divine.

Réjouis-toi, car par avance tu étais sur le Mont Thabor;

Réjouis-toi, car tu proclames aux ténèbres l'irruption de la Lumière.

Réjouis-toi, car tu as su discerner l'Union de l'humain et du divin;

Réjouis-toi, car tu as distingué la Transfiguration de la Chair.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de dieu!

Kondakion 10

Les bras de Siméon qui portent le Christ Jésus semblent être le sein du Père où Il siège. Le conduisant au Saint des Saints, Il emplit la terre de sa Présence, et lui-même est pénétré des Energies Divines qui rayonnent en lui par la prophétie, la paix et l'allégresse. Ainsi sont les moines en marche vers la Divine Rencontre et dont le cœur s'illumine tout entier sous l'action de la grâce et de leur persévérance, jusqu'à ce que, purifiés par la componction, ils exultent intérieurement et que d'un souffle rythmé la prière jaillisse d'elle-même dans un hésychaste et écclésial: Alléluia !

Ikos 10

O Vénérable Siméon, comment chanter ta longue persévérance? Pauvre selon Dieu, tu attendais avec tout le peuple la venue du Messie annoncée par les prophètes. Tu as su à l'avance qu'à la fin de ta vie tu célébrerais l'accomplissement des Promesses de Dieu. Maintenant, de la Béatitude que tu appelais de tes voeux, tu attends avec nous le Retour promis pour la fin des temps, quand rayonnera la gloire sur tout l'univers. Justifie-nous aussi à l'attention des choses d'en haut et donne-nous de scruter le ciel avec les Douze et de brûler du désir de voir le Règne de Dieu; alors nous pourrons t'adresser en paroles:

Réjouis-toi, modèle et gloire des moines;

Réjouis-toi, ascète rassasié de prière et de Lumière.

Réjouis-toi, car ton esprit était rempli d' obéissance;

Réjouis-toi, car tu as puisé en Dieu la force de ta vie.

Réjouis-toi, car tu as tenu pour vanité les plus belles choses du monde;

Réjouis-toi, car tu aimais Celui que tu n'avais pas encore reçu.

Réjouis-toi, car tu as obtenu une âme pacifiée;

Réjouis-toi, Lumière qui brûle et illumine par les dons de la Grâce.

Réjouis-toi, Illuminé de la Trinité;

Réjouis-toi, Rassasié du mystique festin.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu!

Kondakion 11

Saint Siméon, ô conducteur de Dieu, à qui aurai-je encore la liberté audacieuse de te comparer? A Melchisédeck, toi qui es plus grand que lui ? Tu l'es en effet car tu officie au Temple de Dieu mais ce n'est plus Abraham qui vient vers toi, et ce n'est pas la dîme de ses biens, ni du pain, ni du vin qu'il te remît, mais toi, c'est la Très Pure Agnelle que tu as rencontrée et qui a déposé dans tes bras, pour qu'il soit offert au Golgotha l'Agneau de Dieu, le Pain Céleste, la Sagesse Divine, Lui, Prêtre et Victime agréable à Dieu. C'est pourquoi nous te présentons notre vénération en chantant: Alléluia !

Ikos 11

Tu as offert des sacrifices sanglants qui de loin préfiguraient le sang du salut qu'a versé par amour ineffable l'Agneau qu'en son corps tu as tenu. Dans tes bras tu as porté l'encens agréable à Dieu. Le Prince mystique a déposé dans tes mains le charbon ardent, la manne céleste, le pain des anges, le corps du Sauveur qui sera livré au Banquet Eucharistique. C'est ainsi que nous te reconnaissons prophète et prêtre des deux Alliances, le Médiateur entre l'Ancien et le Nouveau et que nous t'acclamons en ces termes :

Réjouis-toi, qui préfigures Melchisédeck;

Réjouis-toi, figure du Divin Prêtre.

Réjouis-toi, car ta joie fut sans limite,

Réjouis-toi, car ton dernier souffle t'a ouvert l'Eternité.

Réjouis-toi, Serviteur juste et pieux des ombres des choses à venir;

Réjouis-toi, Prêtre du Sacrifice Nouveau et dispensateur des mystères.

Réjouis-toi, car Elie a brûlé l'holocauste d'un feu céleste;

Réjouis-toi, car la Lumière Incrée a illuminé ton Sacerdoce.

Réjouis-toi, car ta vie fut une longue prophétie;

Réjouis-toi, car ton service d'un jour fut un sacerdoce charismatique.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu!

Kondakion 12

Saintes sont les mains avec lesquelles tu as vraiment touché les membres divins de Celui dont chante David: "Il touche les montagnes et elles fument". Comment eût-il été possible que ces mains connaissent la corruption, elles qui avaient été en contact avec l'Incorruptible? Ainsi, pour notre édification et notre émerveillement, dans ta dormition Dieu a préservé ton bras de l'oeuvre de la mort. Ceux qui ont eu la Grâce de te toucher se souviennent avec émotion que ta chair est restée souple et chaude; c'est pourquoi avec toute l'Eglise, ils jubilent d'allégresse en chantant: Alléluia !

Ikos 12

O Saint Siméon, Sage Vieillard porteur de Dieu, de ta main s'exhale un parfum délicat pour embaumer notre nature exhalant la mauvaise odeur du péché. De ta châsse, pour les croyants jaillissent des guérisons. Par ton intercession des vieillards épuisés ou esseulés retrouvent la paix à l'heure de la mort et des incroyants découvrent avec stupeur que Jésus le Sauveur est Vivant, qu'Il ressuscite les morts et qu'Il illumine le monde du resplendissement de sa Gloire. Maintenant, Saint Siméon, avec amour nous te magnifions tous ensemble et avec l'univers tout entier nous t'acclamons:

Réjouis-toi, car selon ton espoir tu savourais la divinisation;

Réjouis-toi, car même après la mort tu reste miraculeusement parmi nous.

Réjouis-toi, car tu guéris ceux qui recourent à toi avec foi;

Réjouis-toi, car tu soulages ceux dont un glaive transperce le cœur.

Réjouis-toi, secours de ceux que la mort étreint;

Réjouis-toi, guide de ceux qui aspirent à la vie de l'au-delà.

Réjouis-toi, dont la mémoire resplendit plus que le soleil;

Réjouis-toi, car tu initie les âmes à la connaissance divine.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu !

Kondakion 13

O Juste Siméon,Vénérable Vieillard, Puissant auteur de miracles et Saint très lumineux, accepte la pauvre prière que pécheurs nous t'adressons. Et alors que nous baisons ta main vénérable, agrée cet hymne en ton honneur comme notre maître Souverain accepte de la veuve les deux piécettes pour que, à l'heure de notre mort, nous chantions un universel et enthousiaste : Alléluia !

Ikos 1

Durant tes fréquentations assidues du Temple, l'Esprit Saint qui reposait sur toi comme sur les eaux primordiales, t'avait prévenu que tu ne mourrais pas avant d'avoir vu l'Objet des Promesses Ancestrales. Ayant eu foi en la Parole Divine, tu as eu la grâce de voir l'Invisible qui se manifestait visiblement à tous en venant à la Rencontre de Son peuple. L'Evangéliste témoigne que tu étais juste selon la Loi et pieux selon le cœur; aussi reconnaissant en toi la lampe des vertus, il est juste que nous t'acclamions en ces termes:

Réjouis-toi, modèle de foi et de piété;

Réjouis-toi, exemple du discernement charismatique.

Réjouis-toi, irréprochable selon la loi;

Réjouis-toi, rendu parfait par la présence de l'Esprit Saint.

Réjouis-toi, que la divine Beauté a paré de ses charmes;

Réjouis-toi, car en la fraîcheur de ton âme, tu as vu l'angélique splendeur.

Réjouis-toi, affectueuse douceur d'un cœur transfiguré;

Réjouis-toi, louange virile d'une âme déjà au Paradis.

Réjouis-toi, car tu as reçu dans tes bras une arche vivante;

Réjouis-toi, car comme sur un trône tu portas la présence divine.

Réjouis-toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu.

Kondakion 1

A Toi, Saint Vieillard Siméon, qui es certainement le plus grand des prophètes, je t'offre cet hymne de louange, moi qui de tous les moines suis le plus pécheur. Tu as soutenu dans tes bras Celui qui soutient tout l'univers; intercède donc auprès du Dieu de miséricorde, pour qu'Il nous délivre de tous périls afin que nous te chantions: Réjouis toi, Vieillard Siméon, Porteur de Dieu!

Cet Hymne Acathiste a été écrit en français par un moine athonite contemporain

Loretta_Hoffman_Simeon_cr

Téléchargez le texte de l'Hymne Acathiste à Saint Siméon (pdf) en cliquant ici


Hymne Acathiste pour la sainte communion aux très purs Mystères du Christ

Rublev_spas_v_silach

Hymne Acathiste pour la sainte communion aux très purs Mystères du Christ

Kondakion 1


Epoux choisi des âmes et des cœurs, par Ton Incarnation et Ta mort sur la Croix, Tu Te fianças pour les siècles à la race humaine tout entière. et Tu nous donnas en gage de la vie éternelle Ton Corps et Ton Sang très purs. Et à Ton appel, bien que j’en sois indigne, j'ose m’approcher de Ta Divine Table, et confondu par Sa majesté, je m’écrie: Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Ikos 1


Tu envoyas au prophète Isaïe Ton Ange muni d'un charbon ardent du céleste autel, pour en purifier ses lèvres, quand Te voyant assis sur Ton Trône, il était accablé par son impureté. Et moi, qui suis souillé en mon âme comme en mon corps, comment oserais-je avancer pour participer à la communion à Tes Divins Mystères, si Toi-même d'en Haut Tu ne me purifies ? C'est pourquoi du fond de mon âme, je m’écrie vers Toi:

Jésus très bon, touche aussi du feu de Ta Grâce mes lèvres impures !

Jésus, consume les épines de mes nombreuses transgressions !

Jésus, crée en moi un cœur pur, et renouvelle en moi un esprit de droiture !

Jésus, conduis mon âme misérable hors de la prison des passions !

Jésus, anéantis en moi les pensées impures et les mauvaises convoitises !

Jésus, guide mes faibles pas sur la Voie de Tes commandements !

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 2


Avant Ta passion, désirant ardemment manger avec Tes disciples une dernière Pâque, afin de leur donner l’ultime et suprême gage de Ton Amour, Tu envoyas deux jours auparavant deux d'entre eux à Jérusalem pour qu’ils puissent préparer cette Pâque. Apprenant ainsi comment il nous convient, nous aussi, de nous préparer en temps opportun à consommer la divine Pâque, qui est Ton Corps et Ton Sang, je m’écrie avec gratitude vers Toi: Alléluia !


Ikos 2


"Enlève les sandales de tes pieds car le lieu où tu te tiens est sacré" disais-Tu à Moïse du buisson qui brûlait sans se consumer par Ton invisible présence en lui. Le calice qui contient Tes divins Corps et Sang est en vérité plus grand et plus saint que le Buisson Ardent qui ne se consumait point, tandis que moi je suis poussière, impur et livré au péché. C'est pourquoi je Te clame avec humilité et foi:

Jésus Tout Puissant, dépouille-moi du vieil homme et de toutes ses œuvres!

Jésus, extermine la graine de corruption qui est présente en moi!

Jésus, romps les liens du péché avec lesquels m'a entravé l'Ennemi!

Jésus, donne-moi un cœur humble et un esprit brisé!

Jésus, écarte de moi les tentations et les occasions de chute!

Jésus, établis-moi dans la foi et l'amour pour Toi!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 3


"Nos pères mangèrent la manne dans le désert et pourtant ils sont morts. Je suis le Pain qui descend du Ciel, tout homme qui en mangera vivra éternellement. Et le pain que Je donnerai est Ma Chair, que Je donnerai pour la vie du monde", disais-Tu aux Judéens qui attendaient de Toi un signe du Ciel semblable à la manne du Moïse. Entendant et voyant l'accomplissement de la prophétie, nous nous écrions avec crainte: Alléluia!


Ikos 3


Ainsi que le relate Saint Jean, après T'être levé de la Cène, et T'être ceint d'un linge, Tu lavas les pieds de Tes disciples, nous enseignant ainsi à ne pas nous approcher de Ta divine Table sans nous être lavés pour nos péchés par les larmes de la pénitence. Sentant mon grand besoin de cette ablution mystique ainsi que le manque de larmes de mon cœur endurci, avec Pierre je Te clame:

Jésus très bon, lave Toi-même non seulement mes pieds, mais aussi mes mains et ma tête!

Jésus, mets à nu devant moi l'abîme de corruption de mon âme !

Jésus, ouvre en moi les torrents de larmes de la contrition du cœur!

Jésus, asperge-moi de la rosée de Ta miséricorde!

Jésus, enveloppe-moi dans la crainte du Jugement et des tourments éternels!

Jésus, éveille la conscience qui dort en moi et affermis sa voix!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 4


"N'est-ce pas là Jésus, fils de Joseph, dont nous connaissons le père et la mère? Comment peut-il donc dire : "Je descends du ciel? Comment peut-Il donner sa Chair en nourriture? " disaient entre eux les Judéens en entendant Ta très glorieuse promesse de Te donner en nourriture aux fidèles, incapables à cause de l'endurcissement de leur cœur, de croire avec humilité et de s’écrier vers Toi: Alléluia!


Ikos 4


"Si vous ne mangez la Chair du Fils de l'Homme et si ne buvez son Sang, vous n'avez pas de vie en vous, " affirmais-Tu aux Judéens lents à croire, et cette parole se révéla dure même à certains de Tes disciples qui étaient encore ignorants des mystères du Royaume divin. Mais nous, illuminés par la lumière de l'Evangile et contemplant à visage découvert Ta divine gloire, nous Te crions avec foi et amour:

Jésus, Qui peux tout faire par la grandeur de Ta puissance et de Ton empire!

Jésus, Qui accomplis et parfais tout plus que nous ne pouvons comprendre et considérer!

Jésus, Qui autrefois fis pleuvoir la manne du Ciel, en signe du présent sacrement!

Jésus, Qui fis sourdre l'eau d’un rocher en préfiguration de ce mystère!

Jésus, Qui envoyas un nuage de cailles en guise de nourriture pour les Hébreux affamés au désert!

Jésus, Qui devant les yeux mêmes des Judéens dubitatifs, de cinq pains rassasias cinq mille personnes!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 5


Pendant le repas avec Tes disciples lors de la Cène, prenant du pain Tu le bénis, le rompis, et Tu le leur donnas en disant: "Prenez et mangez, ceci est Mon Corps rompu pour vous en rémission des péchés! " Puis, leur ayant donné le calice, Tu dis : "Buvez-en tous, ceci est Mon Sang de la Nouvelle Alliance, qui est répandu pour vous et pour une multitude en rémission des péchés. " Entendant cette divine et très douce voix, nous rendons grâce en nous écriant: Alléluia!


Ikos 5


"Celui qui mange Ma Chair et boit Mon Sang, demeure en Moi et Moi en lui. Il a la vie éternelle et Moi je le ressusciterai au dernier jour, c'est-à-dire pour la Résurrection de la vie et de la béatitude." C’est pourquoi, cherchant à être digne de cette Résurrection pour la vie à laquelle j’aspire ardemment, je Te crie du fond de mon âme:

Jésus, approche-Toi de celui qui recherche l'union avec Toi!

Jésus, entre dans mon for intérieur, en tous mes membres et mes os!

Jésus, sois la lumière de mon âme enténébrée!

Jésus, emplis de Ta Présence l'abîme de mon cœur que le monde entier ne peut rassasier!

Jésus, parle par la voix de ma conscience!

Jésus, meus et guide ma volonté!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 6


"En vérité, en vérité, je vous le dis: l'un d’entre vous me trahira," déclaras-Tu l'esprit pris d'angoisse, à Tes disciples lors de la Cène. Et eux, quoique innocents de l'intention de Te trahir, Te demandaient l’un après l’autre: "Est-ce moi? " montrant en cela la profondeur de leur humilité. Mais que puis-je Te dire, moi qui chute et Te trahis sept fois par jour? Cependant garde-moi Toi-même, afin que je ne succombe pas complètement, mais que je Te crie avec gratitude: Alléluia!


Ikos 6


"Comme le sarment ne peut porter de fruit par lui-même s'il n'est sur la vigne, ainsi vous-même si vous ne demeurez en Moi, vous ne porterez pas de fruits... Quiconque demeure en Moi, et Moi en lui, portera beaucoup de fruits": ainsi, accomplissant des miracles, enseignais-Tu Tes disciples bien-aimés, sur le chemin de Gethsémani. C’est pourquoi, attentif à cet enseignement, et connaissant la faiblesse de ma nature sans Ta Grâce, je Te clame avec ardeur:

Jésus, fermier supraterrestre, plante-moi Toi-même dans Ton jardin qui porte la Vie !

Jésus, vigne véritable, greffe-moi à Toi, moi le sarment sauvage!

Jésus, racine immarcescible, emplis-moi de la sève de l'éternelle Vie!

Jésus, vainqueur de toute mort, émonde ce que l'ardeur des passions a désséché en moi!

Jésus, admirable bonté, orne-moi des fleurs des bons sentiments et pensées!

Jésus, riche en miséricorde, enrichis-moi avec les fruits du repentir et de la justice véritables!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 7


Le disciple penché sur Ton sein lors de la Cène Te demandait : "Et qui est celui qui Te trahit? C'est, répondis-Tu, celui à qui Je vais donner un morceau de pain après l'avoir trempé dans le plat." Et ayant trempé le pain, Tu le donnas à Judas l'Iscariote, fils de Simon, pour le pousser à la repentance. Mais lui, endurci par l'esprit de malice, n’avait aucun désir de comprendre la voix de l'amour de son Seigneur et Maître. Puissé-je, par Ta Grâce, être délivré d'un tel endurcissement, en Te criant: Alléluia!


Ikos 7


Prenant en pitié la faiblesse de notre nature qui répugne à se nourrir de chair humaine, Tu nous fis la grâce de nous offrir Ton Corps et Ton Sang très purs, non pas ouvertement, mais sous l’apparence du pain et du vin, ordonnant sagement le mystère du salut dans Ton amour de l’homme, et mettant à portée de la faiblesse de notre compréhension et de nos sens, Tes Mystères très salutaires ô Jésus. M'émerveillant de la condescendance de Ta sagesse pour la faiblesse de notre nature, avec gratitude, je Te glorifie ainsi:

Jésus, Qui avec sagesse et amour de l'homme édifies tout pour notre salut!

Jésus, Qui adaptes Tes mystères salutaires à la faiblesse de notre entendement et de nos sens!

Jésus, Qui, pour l'assurance de ceux qui doutaient, a bien souvent manifesté sur la Sainte Table Ton Corps et Ton Sang en lieu de pain et de vin!

Jésus, Qui as montré aux dignes célébrants de l'autel l'Esprit très saint descendant pour la consécration des Dons!

Jésus, Qui envoies invisiblement à la place des indignes servants de l'autel Tes anges pour l'accomplissement du divin Mystère!

Jésus, Qui par la manifestation de miracles à la Sainte Table, a converti beaucoup d’impies à la foi!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 8


Et après le pain -c'est à dire après que le traître eut mangé le pain que Tu lui donnas- Satan entra en lui, relate Saint Jean. Ô quelle terrible punition pour l'incrédulité ! O combien est malheureux le sort du traître! Ce qui devait être pour son salut tourne à sa mort et à sa damnation. M'inclinant donc avec révérence devant ce jugement de Ta droiture, avec crainte et tremblement je Te crie: Alléluia!


Ikos 8


"Faites ceci en mémoire de moi," dis-Tu aux disciples lors de la Cène, leur donnant sous l’apparence du vin Ton Sang et sous celle du pain Ton corps. Car à chaque fois que nous mangeons de ce pain et buvons de cette coupe, nous annonçons Ta mort, selon la parole de saint Paul. A présent, me souvenant de Ta passion, je Te crie avec componction:

Jésus, Qui T'es livré volontairement aux mains de Tes ennemis pour le salut du monde!

Jésus, Qui n'as pas permis aux légions angéliques d'apparaître pour Te défendre!

Jésus, Qui, par un regard jeté sur lui et par le chant du, coq amenas à la repentance le disciple infidèle!

Jésus, Qui ne donnas pas de réponse à Caïphe et Pilate lorsqu'ils T'interrogeaient avec déraison!

Jésus, Qui de la Croix demandas au Père de pardonner les péchés de ceux qui Te crucifiaient!

Jésus, Qui dans Ta miséricorde incommensurable, confias Ta Mère à Ton disciple bien-aimé comme à un fils!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 9


"Judas, est-ce d'un baiser que tu trahis le Fils de l'Homme, " crias-Tu tristement à Ton disciple infidèle, quand il arriva avec un détachement de troupe au Jardin de Gethsémani, cherchant à Te trahir d'un baiser. Pourtant, même ces paroles si poignantes ne frappèrent point de repentir son âme endurcie au mal. Et connaissant aussi l'inconstance de ma volonté, je redoute de Te donner, moi l'ingrat, le baiser de Judas. Fortifie-moi donc Toi-même par Ta Grâce, afin qu'avec le bon larron, je m’écrie sans cesse: Alléluia!


Ikos 9


"Père, je prie pour que tous soient un comme Toi en Moi et Moi en Toi, qu’eux aussi soient un en Nous, pour que le monde croie que je suis sorti de Toi" - ainsi T'exprimas-Tu dans Ta dernière grande prière au Père. Suivant Ta très douce voix et confiant dans la puissance de Ta prière, avec foi, je crie vers Toi:

Jésus, Qui assembles tout dans l'unité, unis-nous tous inséparablement à Toi et à Ton Père!

Jésus, accorde que nous demeurions tous dans l’unité d’esprit, dans la foi et dans Ton amour!

Jésus, Qui ne tolères pas l'animosité et la division, détruis les hérésies impies et les schismes!

Jésus, Qui aimes et fais grâce à tous, rassemble en un seul troupeau les brebis égarées!

Jésus, Qui donnes à tous la paix, apaise la jalousie et les querelles de ceux qui invoquent Ton Nom!

Jésus qui me fais communier à Ton propre Corps et à Ton propre Sang, pour que je sois en vérité chair de Ta Chair et sang de Ton Sang!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 10


En changeant l'eau en vin au repas de Cana en Galilée, Tu manifestas le premier signe de Ta puissance Divine. Et T'en allant vers la Croix, comme l'Epoux des âmes, Tu manifestas le dernier miracle de Ton amour à ceux qui croyaient en Toi, lorsque Tu changeas le pain en Ton Corps et le vin en Ton Sang. Et, nourris moi-même pour la Vie éternelle par cette Communion, je Te clame avec gratitude: Alléluia!


Ikos 10


Le jour de Ta Résurrection, accompagnant sous l'aspect d'un voyageur deux de Tes disciples en route pour Emmaüs, Tu les instruisis au sujet du mystère de Ta Passion. Mais leurs yeux étaient empêchés de Te reconnaître, même si leur cœur brûlait en eux à cause de la douceur de Tes paroles. Mais quand, cédant à leur requête, Tu restas avec eux et, après avoir béni le pain, Tu le leur donnas, aussitôt leurs yeux s'ouvrirent et ils Te reconnurent. Semblable à ces disciples, avec humilité, je m'enhardis moi aussi élevant ainsi vers Toi ma voix:

Jésus, Toi Qui es longanime, ne m’oublie pas sur le chemin de la vie, à cause de mon peu de foi!

Jésus, enseigne-moi comme Tu le fis pour eux, pour comprendre les prophéties qui Te concernent et le mystère de l'union à Toi par la Grâce!

Jésus, enflamme et consume mon cœur refroidi, comme Tu le fis chez Tes disciples!

Jésus Très Bon, demeure aussi avec moi, car le jour de ma vie est écoulé et c’est déjà le soir!

Jésus, donne-moi de Te connaître véritablement dans la fraction du pain mystique et dans l'abreuvement au Calice.

Jésus, fais que moi aussi, percevant la puissance de Ton amour, j'en devienne le héraut pour mes frères!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 11


À celui qui est victorieux, Tu as promis de donner à manger de l'Arbre de Vie qui est au milieu du Paradis de Dieu, et de la manne secrète. Puissé-je être préparé à ce repas céleste sur terre par la communion à Ton Corps et Ton Sang, vers lesquels moi l'indigne, je m’avance à présent, en disant : Alléluia!


Ikos 11


"Celui qui indignement mange et boit la Sainte Communion, ne discernant pas le Corps et le Sang du Seigneur, mange et boit sa propre condamnation," enseigne saint Paul, qui fut ravi aux Cieux, à ceux qui s’avancent pour communier. C’est pourquoi, moi aussi je crains et je tremble à cause de mon indignité; mais de peur qu'étant séparé trop longtemps de Ta communion je ne devienne la proie du loup noétique, je m’approche de Toi avec ce cri:

Jésus, reçois-moi comme tu as reçu le publicain, la courtisane et le larron!

Jésus, ne dédaigne pas d'entrer sous le toit de mon âme, bien qu’il soit entièrement vide et en ruine!

Jésus, ouvre mes yeux spirituels comme Tu les ouvris pour l'aveugle-né!

Jésus, dis-moi aussi comme au paralytique: lève-toi et marche!

Jésus, arrête le flux des désirs impurs de mon âme, comme Tu arrêtas le flux de sang de la femme hémorroïsse!

Jésus, guéris la lèpre de mon âme et de ma conscience!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 12


Par la jalousie du Diable qui parlait par la bouche du serpent, et par l'absorption du fruit défendu, toute l’humaine race perdit le Paradis et elle fut livrée à la mort. Mais en goûtant Ton Corps et Ton Sang très purs, tous les hommes obtiennent à nouveau la Vie éternelle et recouvrent leur état premier. Car la communion à Tes vivifiants Mystères est l’antidote au venin du Serpent et la semence d'immortalité. C'est pourquoi, avec gratitude, je m’écrie: Alléluia!


Ikos 12


Je me tiens à présent devant le calice de Tes saints Mystères, pourtant je ne m’éloigne pas de mes pensées mauvaises. Seule Ta Grâce toute puissante m'encourage et me fait avancer. C'est pourquoi, me jetant dans l'abîme de Ta miséricorde, je clame:

Jésus, Qui appelles tous ceux qui peinent et portent un trop lourd fardeau à se reposer sur Toi, reçois-moi qui œuvre dans la vanité du monde!

Jésus, Qui es venu appeler non les justes mais les pécheurs à la pénitence, absous-moi de mes péchés et de mes passions!

Jésus, Qui guéris toute infirmité et toute maladie, guéris les plaies et les ulcères de mon âme!

Jésus, Qui rassasias les affamés, nourris-moi de Ton Corps et de Ton Sang!

Jésus, Qui ressuscitas les morts, rends-moi à la vie, à moi qui ai été mis à mort par mes péchés!

Jésus, vainqueur de l'enfer, sauve-moi des mâchoires de l'esprit de malice!

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 13


Ô très doux et compatissant Jésus, Qui sans cesse descends des Cieux comme la manne, pour nourrir nos âmes et nos corps dans le Mystère de Ton Corps et Ton Sang très purs, accorde-moi de participer sans condamnation à Tes Divins Mystères afin que guéri, rassasié, sanctifié et déifié à jamais par Toi, je clame avec gratitude: Alléluia, Alléluia, Alléluia! (Ce Kondakion est répété trois fois)


Ikos 1


Tu envoyas au prophète Isaïe Ton Ange muni d'un charbon ardent du céleste autel, pour en purifier ses lèvres, quand Te voyant assis sur Ton Trône, il était accablé par son impureté. Et moi, qui suis souillé en mon âme comme en mon corps, comment oserais-je avancer pour participer à la communion à Tes Divins Mystères, si Toi-même d'en Haut Tu ne me purifies ? C'est pourquoi du fond de mon âme, je m’écrie vers Toi:

Jésus très bon, touche aussi du feu de Ta Grâce mes lèvres impures !

Jésus, consume les épines de mes nombreuses transgressions !

Jésus, crée en moi un cœur pur, et renouvelle en moi un esprit de droiture !

Jésus, conduis mon âme misérable hors de la prison des passions !

Jésus, anéantis en moi les pensées impures et les mauvaises convoitises !

Jésus, guide mes faibles pas sur la Voie de Tes commandements !

Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Kondakion 1


Epoux choisi des âmes et des cœurs, par Ton Incarnation et Ta mort sur la Croix, Tu Te fianças pour les siècles à la race humaine tout entière. et Tu nous donnas en gage de la vie éternelle Ton Corps et Ton Sang très purs. Et à Ton appel, bien que j’en sois indigne, j'ose m’approcher de Ta Divine Table, et confondu par Sa majesté, je m’écrie: Jésus, Dieu de mon cœur, viens et unis moi à Toi pour les siècles!


Version française Claude Lopez-Ginisty d'après le texte anglais du site http://www.stvladimirs.ca/library/akathist-holy-communion.html

 

Texte extrait du blog http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com

Christ_20Pantocrator_20Gallery_20Big

Téléchargez le texte de cet Hymne Acathiste (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Hymne Acathiste à Sainte Odile

Odile_Ste_1

Sainte Odile

Sainte Patronne de l'Alsace

662-720

Fête le 14 décembre


Le plus ancien document sur la vie de sainte Odile est un parchemin du X° siècle où un moine a noté ce que la tradition orale transmettait depuis près de deux cents ans, au Mont Saint Odile qui domine la plaine d'Alsace. Au temps du roi mérovingien Childeric II, Aldaric, troisième duc d'Alsace, père de sainte Odile, tient sous son empire toute la vallée du Rhin, de Strasbourg à Bâle. Aldaric est un chrétien sincère, mais il s'arrache avec peine aux coutumes barbares, ses réactions sont impulsives et même dangereuses : pas de pardon pour qui l'offense. En 660, alors qu’il attendait avec impatience la naissance de son fils premier-né, lui naquit une petite fille aveugle. Son premier réflexe fut de vouloir la tuer, mais devant les pleurs de sa femme, Béreswinde, il accepta de lui laisser la vie à condition que le bébé disparût aussitôt. Béreswinde, bouleversée, se mit en quête d'une nourrice. Odile fut emmenée à Scherwiller, à une trentaine de kilomètres d'Obernai. Devant le beau linge du bébé et les soins particuliers dont il était entouré, les langues allaient bon train. Bientôt Odile ne fut plus en sécurité chez la nourrice et, à un an, dut reprendre la route pour Baume-les-Dames, près de Besançon, où elle franchit les portes d'un monastère. Pendant toute son enfance, Odile était entourée du silence et de la paix des moniales qui essayaient de lui faire oublier sa cécité : elle apprit à se diriger seule dans le cloître, à reconnaître les appels de la cloche, à chanter par cœur les offices, faisant la joie de ses mères adoptives. L'évêque Ehrhardt de Ratisbonne arriva un jour au monastère pour, dit-il, baptiser la petite aveugle. Devant la communauté, Ehrhardt prononça les paroles sacramentelles : « Odilia Je te baptise au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. » Odilia veut dire : soleil de Dieu. Au moment où l'eau coula sur son front, Odile ouvrit les paupières... elle voyait ! Après la guérison, l’évêque fit avertir Aldaric qui n'eut aucun geste de repentir. Il avait maintenant quatre fils et une fille, sa fille aînée était oubliée. Odile demeura donc à Palma chez les religieuses qui lui apprirent aussitôt à écrire et à lire dans les livres saints. La souffrance et la cécité l'avaient mûrie : elle faisait preuve d'une force d'âme et d'un détachement extraordinaires. Au fur et à mesure que les mois passaient, Odile sentait grandir en elle le désir de connaître sa famille. Certains voyageurs qui s'arrêtaient au monastère lui avaient déjà parlé de son frère Hugon qu’ils disaient aimable et généreux. Par l'intermédiaire d'un pèlerin, Odile lui fit parvenir une lettre qui émut Hugon au point qu’il osa affronter son père. L'heure du pardon n'avait pas encore sonné, Aldaric ne voulait pas revoir sa fille mais Hugon écrivit cependant à sa sœur de venir au château, pensant que la vue d'Odile ferait tomber la colère de son père. Hélas, à l'arrivée de sa fille aînée la colère d’Aldaric redoubla : il frappa Hugon qui mourut des suites des blessures. Ce fut le dernier accès de colère du terrible barbare qui, désespéré par la mort de son fils préféré, installa sa fille à Honenbourg et assura sa subsistance. Odile eut la patience de vivre ignorée des siens et se contente de ce que lui donnait son père qu'elle n'osait plus affronter. Elle ne vivait que pour les pauvres avec qui elle partageait ses maigres ressources. Peu à peu Aldaric se transforma et offrit à Odile le Honenbourg et toutes ses dépendances à condition qu'elle priât pour lui. La jeune fille humiliée va devenir la célèbre Abbesse représentée par les statues et les tapisseries. Son cœur profond, son austère vertu, sa grande charité attirèrent plus de cent trente moniales et la plupart des membres de sa famille. Les travaux commencèrent rapidement pour transformer le Honenbourg en un monastère. Odile qui est une âme d'oraison, couvrit de chapelles tout le sommet de la colline dont la première fut dédiée à Notre-Dame, puis une autre à saint Jean-Baptiste qu'Odile vénérait particulièrement depuis son baptême. Un soir, la moniale chargée d'appeler ses compagnes pour l'office fut éblouie par une violente clarté : Odile conversait avec saint Jean-Baptiste. De jour, de nuit, par petits groupes qui se succédaient, les moniales chantaient sans cesse la louange de Dieu. L'Abbesse était la plus ardente à la prière ; elle aimait la mortification, mais elle était sage et prudente pour ses filles. Peu de temps après la construction du monastère, Aldaric mourut. Avertie par une vision, Odile le sut en Purgatoire et se mit en prière jusqu'à ce que Notre-Seigneur lui apparût pour lui apprendre l'entrée de son père en Paradis. Une chapelle, dite des larmes, se dresse encore aujourd'hui sur la terrasse du couvent ; la tradition assure qu'une pierre creusée par les genoux de la sainte existe encore devant le maître-autel. Le Honenbourg était le refuge des pauvres, des malheureux, des malchanceux et des pèlerins qui savaient y trouver bon accueil. Un vieillard tomba en montant vers le monastère. Odile le rencontra un moment plus tard et, comme pour le soulager, il fallait de l'eau, Odile implora le secours de Dieu, frappa le rocher et une source jaillit et ne tarira jamais. Mais la preuve était faite que tous ceux qui désiraient du secours ne pouvaient parvenir au sommet de la colline. Un autre monastère fut construit en bas. Aucun des deux couvents ne voulait se passer de la présence d'Odile qui allait donc du cloître du haut à celui du bas. En chemin elle aidait les éclopés et les infirmes. De toutes parts on venait la voir car on savait que ses mains étaient bénies. Parfois lorsqu'elle pansait des blessés ou des lépreux, les plaies se fermaient et les douleurs s'apaisaient. Sa préférence allait aux aveugles en souvenir de son infirmité. Elle présidait tout, elle prévoyait tout et s'intéressait à chacun en particulier. Mais ses compagnes la voyaient de plus en plus lasse. Sentant la faiblesse la gagner, Odile se rendit à la chapelle Saint-Jean-Baptiste ; une dernière fois elle s'adressa à ses filles puis, à l'heure de l'office elle les envoya à l'église. Quand les moniales revinrent de l'office, Odile les avait quittées. Leur peine était grande d'autant plus que leur mère était partie sans avoir communié. Elles se mirent en prière et Odile revint à elle. Après les avoir réprimandées, l'Abbesse réclama le ciboire, se communia et quitta définitivement la terre, le 13 décembre 720.

086_001__2_

Hymne Acathiste à Sainte Odile


Kondakion 1


Tes pieux parents prièrent le ciel, afin qu'il leur accorde la grâce d'un enfant, mais lorsque tu vins au monde, déçu de n'avoir pas un fils et de te voir aveugle, ton père te considéra comme une malédiction et te chassa, mais nous nous écrions vers Dieu: Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Ikos 1


Tu fus transporté en un lieu éloigné, afin que ne puissent te voir ceux qui possédaient la vue, car t'ayant donné la vie, ils te refusèrent l'amour, ta mère te confia à la très sainte Mère de Dieu et au Christ, en leur sainte garde, tu fus sauvée pour que nous nous écrions:

Réjouis-toi, que Dieu mit à part dès la naissance,

Réjouis-toi, qui fus adoptée par le ciel,

Réjouis-toi, qui eus le Christ pour frère,

Réjouis-toi, qui eus pour mère celle des croyants,

Réjouis-toi, qui dès l'enfance reçus la protection d'en-haut,

Réjouis-toi, qui gardas les yeux fermés sur le monde cruel,

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 2


Pour ne pas provoquer l'ire de ton père, tu n'existas plus au monde qui l'entourait, et quand on parla de cette mystérieuse enfant noble, qu'élevait une amie de ta mère, celle-ci dut se résigner à t'éloigner plus encore et à te confier à Dieu auquel nous crions: Alléluia!


Ikos 2


Tu fus exilée au ciel sur la terre, confiée aux moniales de Baume, tu fus reçue avec joie, l'higoumène t'offrit sa maternelle affection, tu vécus ainsi au rythme de la louange de Dieu et respiras l'encens des psalmodies élevées vers Lui et nous te disons:

Réjouis-toi, qui fus élevée dans la prière,

Réjouis-toi, qui vécus bercée par les psaumes,

Réjouis-toi, qui connus l'Amour divin dès le berceau,

Réjouis-toi, qui ignoras le mal dès ton jeune âge,

Réjouis-toi, qui fus préservée dans le havre de Dieu,

Réjouis-toi, qui grandis dans le sacrifice de l'Amour,

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 3


Dès ton plus jeune âge tu fus instruite dans la foi, privée de la lumière du corps, tu reçus abondamment celle d'en-haut, venue dans le monde pour sauver les pécheurs qui reconnaissants s'écrient vers Dieu: Alléluia!


Ikos 3I


Si tu ne pouvais marcher sur les sentiers terrestres, ton cœur par la prière visitait le Royaume céleste, il s'ouvrait à l'Amour du Ressuscité, te disposait à la vertu et à la fidélité, nous émerveillant de ta sagesse précoce et de ta patience nous t'acclamons ainsi:

Réjouis-toi, petit enfant venu au Christ,

Réjouis-toi, colombe dans le temple de Dieu,

Réjouis-toi, offrande de l'innocence,

Réjouis-toi, sacrifice de pureté,

Réjouis-toi, louange agréable,

Réjouis-toi, vierge sage,

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 4


Saint Erhard, de Ratisbonne eut un jour une vision, Dieu lui demanda d'aller au monastère de Baume, pour y baptiser une servante du Christ aveugle, lui donner le nom d'Odile afin qu'elle recouvre la vue et s'écrie vers Dieu: Alléluia!


Ikos 4


Tu reçus la sainte illumination de l'Esprit à douze ans, et par une grâce divine, il te fut accordé de recouvrer la vue du corps, alors Saint Erhard bénit un voile qu'il posa sur ta tête, il annonça que Dieu te réservait encore des grâces merveilleuses et nous te clamons:

Réjouis-toi, qui vis la Lumière au jour de ton baptême,

Réjouis-toi, que Dieu montra au saint hiérarque,

Réjouis-toi, affermissement des baptisés,

Réjouis-toi, exemple de la grandeur des sacrements,

Réjouis-toi, espérance de bénédictions divines,

Réjouis-toi, réceptacle des miracles de Dieu,

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 5


Saint Hidulphe, frère de Saint Erhard ayant assisté au prodige, alla annoncer la bonne nouvelle à ton père pris de honte au souvenir de sa bassesse, celui-ci ne voulut point te faire revenir, il te laissa te fortifier dans la vertu et s'exclama vers Dieu: Alléluia!


Ikos 5


L'ardeur de ton zèle et la profondeur de ta dévotion te firent égaler en sagesse les moniales de Baume, toi qui n'avais pas prononcé de voeux sinon dans ton cœur et dans tes actes, admirant ton impeccable cheminement, nous te louons:

Réjouis-toi, triomphe de la vertu,

Réjouis-toi, joie de l'ascèse,

Réjouis-toi, pur élan vers Dieu,

Réjouis-toi, vivante oraison,

Réjouis-toi, oblation discrète,

Réjouis-toi, spiritualité incarnée,

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la Guérison!


Kondakion 6


Dieu avait béni ton père lui donnant quatre fils et une autre fille, ayant entendu parler d'Hugues ton frère, tu voulus le connaître et tu lui écrivis pour qu'il intercède auprès de votre père afin qu'il accepte ton retour ayant reconnu ta grande tendresse et ton élévation spirituelle Hugues accepta et chanta vers Dieu: Alléluia!


Ikos 6


Ton père ne voulut pas accepter les supplications éloquentes de ton frère, alors Hugues pensant que ta seule présence le convaincrait, t'appela auprès de lui, tu fis tes adieux à Baume et te mis en chemin vers la tendresse du foyer familial abimée dans la prière admirant ton esprit de pardon et ta longanimité, nous te disons:

Réjouis-toi, qui voulus honorer ton père et ta mère

Réjouis-toi, qui revins aux lieux de ton malheur

Réjouis-toi, qui sus pardonner

Réjouis-toi, douceur de la longanimité

Réjouis-toi, paradigme de la charité

Réjouis-toi, modèle de l'amour filial et fraternel

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 7


Lorsqu'il te vit ton père fut irrité, il frappa ton frère pour sa désobéissance, mais tu te jetas à ses pieds et lui baisas les mains et t'ayant embrassée, il oublia son courroux et t'accueillit et ton cœur chanta vers Dieu: Alléluia!


Ikos 7


Ta mère baisa tes yeux pour lesquels ton père te rejeta par lesquels le Père Céleste manifestas Son amour et Sa grâce en toi, tu réintégras la tendresse paternelle car ta douceur, la simplicité de ta vie et ta charité surent mieux que les mots le convaincre, que cette grâce d'une vie exemplaire nous soit donnée à nous qui te disons:

Réjouis-toi, réconciliation en Christ

Réjouis-toi, réceptacle de la concorde

Réjouis-toi, simplicité de l'âme en Dieu

Réjouis-toi, précieux joyau de la fraternité

Réjouis-toi, trésor de bonté

Réjouis-toi, douce persuasion de la faiblesse

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 8


Ton père voulut par l'hymen te procurer la richesse du monde, instruit de ses projets, tu refusas le mariage car tu aspirais à la sainte solitude du monachisme, mais l'appel de Baume qui avait retenti dans ton cœur, il ne le voulut point entendre et tu supportas l'épreuve dans la prière criant à Dieu dans tes larmes : Alléluia!


Ikos 8


Tu ne voulus pour époux que le Seigneur Christ, pour ce faire tu repris secrètement le chemin de l'exil déguisée en mendiante, tu traversas le Rhin, et découvrant un havre de solitude écarté, tu vécus loin du monde, devant ta résistance aux mirages de gloire mondaine, avec ferveur nous te crions:

Réjouis-toi, épouse du Christ

Réjouis-toi, amante de la vie monastique

Réjouis-toi, zélatrice de la sainte solitude

Réjouis-toi, rempart des moines et des moniales

Réjouis-toi, affermissement des vocations

Réjouis-toi, bastion inexpugnable de l'Esprit

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 9


N'ayant pu briser ta détermination, ton père accepta ta vocation sainte, il te donna un château pour que tu puisses comme tu l'entendais organiser un monastère de vierges qui sans cesse s'écrieraient vers Dieu: Alléluia!


Ikos 9


Ta communauté reçut les meilleures enfants du pays, tu offris au Christ des églises et chapelles innombrables, où abeilles saintes, les moniales offraient comme du miel, leurs prières, leur ascèse et leur vie toute entière, instruites par ta vie, comme elles nous t'acclamons:

Réjouis-toi, architecte des églises de Dieu

Réjouis-toi, direction spirituelle des ascètes

Réjouis-toi, conductrice de la prière

Réjouis-toi, fierté du monachisme

Réjouis-toi, orgueil de l'oraison

Réjouis-toi, havre de vie spirituelle

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 10


Voulant sans cesse te remémorer la Sainte Trinité, tu plantas trois tilleuls près de ton monastère, et tu dédias tes églises et chapelles à la Très Sainte Mère de Dieu, à la Sainte et Vivifiante Croix et à Saint Jean-Baptiste élevant vers Dieu ta sainte voix pour dire: Alléluia!


Ikos 10


L'oratoire du saint Prodrome et Baptiste Jean, tu le construisis pour honorer le jour de ton saint baptême, Dieu te bénit encore abondamment car il envoya vers toi le saint Apôtre Pierre et une milice céleste pour le consacrer, c'est dans cette chapelle que tu fus déposée pour que nous puissions te chanter:

Réjouis-toi, qui fus digne des hôtes célestes

Réjouis-toi, qui reçus l'Apôtre Pierre ici-bas

Réjouis-toi, ange dans la chair

Réjouis-toi, initiée de la grâce

Réjouis-toi, bénédiction tangible

Réjouis-toi, pilier de l'Eglise

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 11


Menant une dure vie d'ascèse , tu passais tes nuits en vigiles orantes, ne t'accordant repos que sur une grossière peau d'ours, vivant cette vie dure, tu voulus adoucir celle des pèlerins des sanctuaires voisins, tu fis construire pour eux un hospice et une église dédiée à Saint Nicolas, ce dont ils rendirent grâces à Dieu, disant : Alléluia!


Ikos 11


Attirés par ton exemple splendide et joyeux tes parents résolurent dans leur vieil âge de consacrer leurs derniers jours à Dieu, ils voulurent L'attendre en la sainte compagnie des solitaires consacrées au Christ et dans tes bras tu les remis au Père des Lumières, après qu'ils se fussent retirés du monde pour te rejoindre, inspire-nous à nous aussi de saintes résolutions, tandis que nous te disons:

Réjouis-toi, exemple de sainteté

Réjouis-toi, modèle de vie parfaite

Réjouis-toi, inspiratrice des saintes décisions

Réjouis-toi, borne lumineuse sur le Chemin

Réjouis-toi, écho de l'harmonie céleste

Réjouis-toi, rayon du soleil spirituel

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 12


Tu soignas les malades avec amour sans discontinuer, tu embrassas même un lépreux devant lequel tu avais d'abord reculé, trouvant sur le chemin un blessé et n'ayant pas d'eau, tu frappas un rocher et ta foi en Christ en fit jaillir de l'eau, devant ta grande confiance en Dieu, nous nous écrions vers Lui: Alléluia!


Ikos 12


Cette fontaine que tu fis jaillir tel Moïse dans le désert, elle fut source de guérisons innombrables et l'eau salutaire qui en jaillit continue de manifester la ferveur de ta prière en guérissant ceux qui t'acclament ainsi:

Réjouis-toi, intercession efficace devant le Roi de gloire

Réjouis-toi, guérison des multitudes

Réjouis-toi, espérance des sans-espoirs

Réjouis-toi, baume sur les plaies

Réjouis-toi, miracle de l'amour du Christ

Réjouis-toi, délivrance de la cécité

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 13


Tu connus l'heure de ton trépas et l'annonças à tes moniales priant pour toi, elles virent un ange t'apporter la Sainte Communion, et lorsque tu fermas tes yeux pour les ouvrir à la Lumière céleste, c'était la fête de Sainte Lucie, ton corps exhala un parfum suave qui embauma leur prières tandis qu'elles chantaient Alléluia!


Ikos 1


Tu fus transporté en un lieu éloigné afin que ne puissent te voir ceux qui possédaient la vue, car t'ayant donné la vie, ils te refusèrent l'amour, ta mère te confia à la très sainte Mère de Dieu et au Christ, en leur sainte garde, tu fus sauvée pour que nous nous écrions:

Réjouis-toi, que Dieu mit à part dès la naissance

Réjouis-toi, qui fus adoptée par le ciel

Réjouis-toi, qui eus le Christ pour frère

Réjouis-toi, qui eus pour mère celle des croyants

Réjouis-toi, qui dès l'enfance reçus la protection d'En Haut

Réjouis-toi, qui gardas les yeux fermés sur le monde cruel

Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Kondakion 1


Tes pieux parents prièrent le ciel afin qu'il leur accorde la grâce d'un enfant, mais lorsque tu vins au monde, déçu de n'avoir pas un fils et de te voir aveugle, ton père te considéra comme une malédiction et te chassa, mais nous nous écrions vers Dieu: Réjouis-toi, Sainte Odile par qui le Christ nous accorde la guérison!


Prière à Sainte Odile


Sainte Odile, toi qui connus dès l'enfance l'abandon et les épreuves, mais qui vécus depuis ton plus jeune âge dans la prière et l'ascèse, toi qui recouvras la vue en recevant la sainte illumination du baptême et qui consacras ta vie à soulager la misère spirituelle, matérielle et physique de tes frères et soeurs, prie le Christ notre Dieu de nous accorder par tes saintes supplications, le renouvellement de notre vue afin que nos yeux, renonçant au péché s'astreignent à ne contempler que Sa pure gloire, que notre corps purifié soit mis à Son service, que notre esprit soit lavé ainsi que notre âme de ses péchés, afin que nous soyons dignes de participer à l'avènement de son royaume. Amen.


Acathiste composé par Claude Lopez-Ginisty à la gloire de Dieu et de sa sainte moniale Odile

arton137

Téléchargez le texte de l'Hymne Acathiste à Sainte Odile (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Hymne Acathiste à Saint Sigismond

51500A

Saint Sigismond

Roi des Burgondes

† 524

Fête le 1er Mai


Rien n’est plus admirable que ce choix de moyens dont se sert la Providence pour opérer la sanctification des élus. Nous l’allons voir dans la vie de Saint Sigismond. Saint Sigismond était fils de Gondebaud, roi des burgondes qui était arien. Converti de l’arianisme à la foi orthodoxe grâce à l’influence de Saint Avit de Vienne ( Fêté le 5 Février), Saint Sigismond montra dès son élévation au trône de Bourgogne ( 516) un grand souci pour la vie de l’Eglise Orthodoxe. Dès 513, le roi Gondebaud son père l’avait associé au trône et l’avait fait couronner à Genève. Il fut alors nommé Patrice de l’Empire dans les Gaules, dignité que conféraient aux princes burgondes les empereurs d’Orient dont ils se glorifiaient d’être les mandataires. Il réunit des conciles contre les ariens et restaura le monastère de Saint Maurice d’Agaune. En fait, il y fonda véritablement l’abbaye actuelle qui n’était jusqu’alors ( 516) qu’un lieu où vivaient de saints ermites dans des cellules séparées. En 517, il fit convoquer par son zèle le Concile d’Epaone présidé par Saint Avit. Il tenta de purger son royaume des poisons du vice et de l’hérésie. Malgré sa piété, Saint Sigismond gardait néanmoins la grossièreté et l’impulsivité des mœurs barbares. Après le mort de sa première épouse, il s’était remarié. L’inimitié était grande entre son fils Sigeric et sa nouvelle épouse. Un jour de fête, le fils reprocha à sa marâtre de porter les vêtements de sa mère défunte. Celle-ci fut transportée de fureur et se mit à exciter Sigismond par des paroles insidieuses. Elle prétendit que Sigeric voulait tuer son père et s’emparer du royaume. A cause de cette accusation calomnieuse de complot, le roi fit étrangler son fils en sa présence. Il tomba dans le piège de son épouse manœuvrée par le Malin. Mais à peine le crime fut-il commis, qu’il se précipita en pleurs sur le cadavre et alla se retirer à Agaune ( actuellement Monastère de Saint Maurice) pour tenter d’expier son péché par une sévère pénitence. La tradition rapporte qu’un vieillard lui dit alors: “C’est sur toi que tu dois pleurer maintenant, toi qui par suite d’un perfide conseil, est devenu un cruel parricide; celui que tu as fait périr innocent n’a pas besoin qu’on le pleure. “ Le roi passa de longs jours dans les larmes et les jeûnes pour implorer de Dieu son pardon. Il demanda au Seigneur que Celui-ci lui envoie son châtiment dans cette vie terrestre. C’est pendant ce séjour au monastère d’Agaune qu’il y fit instituer la Laus perennis, louange perpétuelle inspirée de la tradition des Acémètes de Saint Marcel de Constantinople. Profitant de l’affaiblissement du royaume burgonde, les princes francs du nord lui déclarèrent la guerre. Vaincu, le roi Sigismond s’enfuit et resta en un lieu alors appelé Verrosa ( actuel Verrosaz) où il vêcut en ermite dans une grotte. Il s’était fait couper les cheveux et portait l’habit de moine. Quelques burgondes vinrent le trouver et lui conseillèrent de se retirer au monastère d’Agaune, mais c’était un piège par lequel on le livrait à ses ennemis. Il fut capturé alors qu’il cherchait à atteindre Saint-Maurice et il fut conduit en Gaule et jeté dans un puits près d’Orléans ( France), avec sa femme et ses enfants qui étaient déjà prisonniers de Clodomir, un de ses plus farouches ennemis ( 1er Mai 524). Dieu, à la demande suppliante du saint, punit son crime par la révolte de ses sujets, mais il glorifia son repentir en illustrant son tombeau par des miracles et il reçut le titre de saint comme le saint roi et prophète David pénitent. Le corps du saint séjourna trois ans dans ce puits. Souventes fois, on y vit une lampe miraculeusement allumée. Le peuple accourut à ce lieu pour vénérer le saint roi. On y bâtit peu à peu une chapelle, et des maisons s’élevèrent autour de ce sanctuaire, formant un village que l’on appela le Puits de Saint Sigismond ou simplement Saint Sigismond. Ce village existe encore dans l'Orléanais. Le puits du saint s'y trouve et l'on vient encore y puiser de l'eau pour la guérison du corps et de l'âme. Une relique du saint est aussi présente dans ce lieu, chose rare à notre époque... Mais c’est à Saint Maurice en Valais que le saint devint célèbre. Son corps ayant été transféré à Agaune ( actuel Saint-Maurice en Valais), puis en partie à Prague ( son chef), il fut vénéré comme un martyr et des miracles nombreux s’accomplirent auprès de son tombeau. Saint Grégoire de Tours qui est mort en 595, donc 71 ans après Saint Sigismond, rapporte déjà dans son livre des martyrs et des confesseurs que les fidèles étaient guéris de la fièvre par l’intercession de Saint Sigismond. Il faut noter qu'en ces temps reculés, on appelait fièvres toutes sortes de maladies. Il guérissait également les hernies par son intercession. Une antique prière éditée avec les œuvres de Saint Grégoire de Tours témoigne de la puissance de son intercession pour les pieux fidèles atteints de fièvres...


Prière à Saint Sigismond


C’est par un pur don Seigneur, qu’au nom de Ton élu Sigismond, par la communion au corps et au sang de Jésus-Christ Ton fils, Tu chasseras de Ton serviteur N... que voici, les frissons et l’ardeur des fièvres et que Tu daigneras lui rendre sa santé première. Amen!

Num_riser0010

Hymne Acathiste à Saint Sigismond


Kondakion 1


Roi pénitent, reçois nos hymnes de louanges ô Saint Sigismond par l’exemple de ta vie, le Seigneur nous apprend sa grande compassion, car en te retirant de l’abîme du mal il t’éleva jusques au ciel où l’on te chante: Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Ikos 1


Tu étais l’illustre fils du Roi Gondebaud, élevé au sein de l’hérésie des ariens, mai,s par l’influence de Saint Avit de Vienne tu retrouvas la foi des Pères orthodoxes dans l’Eglise où l’on célèbre ainsi ta mémoire:

Réjouis-toi, Qui retrouvas le chemin de l’Orthodoxie

Réjouis-toi Souverain pieux sujet du monarque des Cieux

Réjouis-toi, Qui fus guidé dès ton jeune âge par un saint,

Réjouis-toi, Qui fus nourri du miel de la saine doctrine;

Réjouis-toi, Qui marchas sur la voie royale de l’Eglise,

Réjouis-toi Prince qui jamais ne méconnut le Christ-Roi

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 2


Ton père t’avait fait couronner à Genève et tu étais devenu patrice des Gaules, titre donné par les empereurs d’Orient, garants de l’orthodoxie de la Sainte Église où sans cesse monte vers Dieu l’Alléluia!


Ikos 2


Lorsque tu montras sur le trône des Burgondes, tu voulus devenir bouclier de l’Eglise, tu lui fit de ton autorité un rempart, tu veillas à ce qu’elle possède la paix pour ce les Saints Pères te louent dans les hauteurs:

Réjouis-toi Défenseur attentif de l’Eglise du Christ

Réjouis-toi Protection invincible contre les félons

Réjouis-toi Abri sûr contre les fourberies du Malin

Réjouis-toi Forteresse imprenable de la Paix céleste

Réjouis-toi Armure sans failles des serviteurs dévots

Réjouis-toi Escorte sur les chemins tortueux du monde

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 3


Portant Dieu dans ton cœur tu cheminas sur terre comme un subordonné du monarque des cieux, tu fus la sentinelle de la tradition et la forteresse de Dieu contre l’erreur, toujours psalmodiant vers son trône: Alléluia!


Ikos 3


Ton royaume fut toujours lié à l’Eglise, tu étais investi de la mission sacrée de garder l’héritage qui te fut transmis par la grâce du Saint évêque Avit de Vienne qui te chante avec les élus du haut des cieux:

Réjouis-toi Gardien consacré de la Sainte Orthodoxie

Réjouis-toi Champion sur la terre de la cause céleste

Réjouis-toiAthlète victorieux du saint combat

Réjouis-toi Prince garant des richesses spirituelles

Réjouis-toi Sauvegarde du dépôt de la Tradition

Réjouis-toi Bouclier ferme des saints canons de la foi

Réjouis-toi Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 4


Tu entrepris de débarrasser ton royaume de l’ivraie des ronces et des filets mortels, que le malin avait jetés sur le terreau des vices ignominieux et de l’hérésie, couvrant la voix de ceux qui chantaient: Alléluia!


Ikos 4


Les pasteurs de l’Eglise vinrent au Concile* Par lequel tu les convoquais à Epaone* Où sous la présidence du hiérarque Avit* Tu rétablis l’orthodoxie et la foi droite* Pour les fidèles qui te chantèrent alors :

Réjouis-toi Juge très droit des querelles ecclésiastiques

Réjouis-toi Qui rétablis les bornes de l’Orthodoxie

Réjouis-toi Qui préservas les fidèles de l’hérésie

Réjouis-toi Arbitre terrestre inspiré par le Très Haut

Réjouis-toi Souverain soucieux des brebis spirituelles

Réjouis-toi Voix de l’Eglise qui ne saurait défaillir

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 5


Dirigés par la grâce de Dieu en Avit, les pasteurs suivirent la clarté doctrinale qui mena sans coup férir vers le Christ Dieu, affermis dans leur foi pour mener leur troupeau dans la nef de l’Eglise comme l’Arche sûre, Où retentit au long des jours l’Alléluia!


Ikos 5


Les saints évêques reconnaissants de ton appui, et louant la fermeté de ta confession, te virent comme le protecteur de la foi et au plus haut des cieux t’honorant de leurs chants, les anges clamèrent ces hymnes de louanges :

Réjouis-toi Parangon du gouvernement selon la foi

Réjouis-toi Illustration de la symphonie des pouvoirs

Réjouis-toi Accomplissement pur des principes chrétiens

Réjouis-toi Nef de l’état mené par le souffle de l’Esprit

Réjouis-toi Paradigme du souverain guidé par Dieu

Réjouis-toi Autorité qui s’incarne dans l’Evangile

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 6


Ayant établi la paix religieuse en Gaule, tu allas vers ce qui devint un jour Agaune, tu y organisas la vie en communion établissant véritablement l’Abbaye* Des martyrs qui chantent vers Dieu: Alléluia!


Ikos 6


Ayant dissipé les ténèbres de l’erreur, tu fis organiser la vie cénobitique, tu contribuas par ta générosité à la dotation des biens pour le Monastère et les saints martyrs d’Agaune du ciel te clamèrent:

Réjouis-toi Ami des hommes consacrés à Jésus-Christ

Réjouis-toi Soutien impeccable de la vie monastique

Réjouis-toi Aide généreuse des consacrés à Dieu

Réjouis-toi Manne terrestre sur le dur chemin du Ciel

Réjouis-toi Pierre qui soutient l’édifice de prières

Réjouis-toi Protection assurée de la Maison du Christ

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 7


Le saint martyr Maurice avec ses compagnons, Théories de témoins dont le sang a rougi la terre d’Helvétie pour la rendre féconde, clamèrent vers Dieu devant l’autel de l’Agneau, avec toi un immarcescible: Alléluia!


Ikos 7


L’Abbaye devint phare de l’Orthodoxie pour les voyageurs égarés de notre monde, les voix s’élevèrent en puissant unisson, apportant au Seigneur le sacrifice pur, des fidèles qui te louèrent en te chantant:

Réjouis-toi Qui fournis un havre sûr aux pèlerins d’Agaune

Réjouis-toi Membre terrestre de la céleste milice

Réjouis-toi Qui embellis le sanctuaire des saints martyrs

Réjouis-toi Qui changeas tes richesses mondaines en prières

Réjouis-toi Compagnon orant des soldats de Saint Maurice

Réjouis-toi Qui accumulas un trésor dans les Hauteurs

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 8


Ta deuxième épouse par le fait du Malin t’arracha violemment au Royaume des Cieux, excitant ta fureur contre ton propre fils, elle te poussa à le faire assassiner, t’empêchant de chanter vers Dieu: Alléluia!


Ikos 8


Aussitôt cette abomination accomplie, tu t’aperçus que tu te livrais au Malin, tu te repentis de ton forfait, et par tes larmes comme rivières coulant, tu voulus te purifier et nous te disons:

Réjouis-toi Qui chus dans le piège mais qui se relevas

Réjouis-toi Qui t’éloignas du Diable pour aller au Christ

Réjouis-toi Eclair de clarté après la noirceur du crime

Réjouis-toi Conscience de l’abomination du péché

Réjouis-toi Espoir dans l’abandon au Seigneur Tout Puissant

Réjouis-toi Reddition totale aux lois de la Providence

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 9


Tu t’enfuis au monastère de Saint Maurice, Cherchant refuge dans le jeûne et dans l’ascèse, tu y créas la louange perpétuelle, où à l’instar des acémètes de Byzance, les moines psalmodiaient sans cesse: Alléluia!


Ikos 9


Tu demandas à Dieu ton châtiment sur terre, désirant recouvrer le chemin du salut comme un ermite tu vécus dans une grotte où tes gens vinrent par trahison pour te perdre, tu allas calme vers la mort et nous chantons:

Réjouis-toi Repentir prompt et ferme après le manquement

Réjouis-toi Conscience aiguë de la gravité du péché

Réjouis-toi Eloignement du monde pour retrouver Dieu

Réjouis-toi Face à face permanent avec Ton Seigneur

Réjouis-toi Baptême des larmes amères du remords

Réjouis-toi Purification ultime par le martyre

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 10


Lors tu fus dépouillé de ta gloire terrestre, jeté en un puits avec toute ta famille, la prière que tu fis à Dieu s’accomplit, ce châtiment que ton oraison demandait remit dans ton cœur le chant de l’Alléluia!


Ikos 10


Maintes fois dans ce séjour de trois années une lumière jaillit au sein des ténèbres et des fidèles par ta sainte intercession parvinrent jusques à Dieu et furent guéris, chantant clamant et disant pour te remercier:

Réjouis-toi Dieu t’appela des ténèbres par la Lumière

Réjouis-toi Dont le pardon fut manifesté par le Ciel

Réjouis-toi Ecrin magnifique de la grâce du Christ

Réjouis-toi Dont le corps martyrisé fut source de Vie

Réjouis-toi Fontaine pure d’où jaillit la guérison

Réjouis-toi Dont les os clamèrent le pardon accordé

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 11


Toute hymne est impuissante qui tente de dire* Le mystère si profond de ce repentir* Même si nous avions le langage de anges* Jamais nous ne pourrions louer en suffisance* Notre Dieu qui agréa ton Alléluia!


Ikos 11


Car ton corps livré aux abîmes de la mort dans le puits reçut comme un baptême de larmes, Sûr témoignage de ton repentir extrême effaçant ton péché aux yeux de notre Dieu, c’est pourquoi admiratifs nous disons vers toi :

Réjouis-toi Guide vers la miséricorde du Seigneur

Réjouis-toi Icône de la magnanimité de Dieu

Réjouis-toi Espérance affirmée du pardon des péchés

Réjouis-toi Présentoir de l’abandon complet au Seigneur

Réjouis-toi Foi qui déplace les montagnes du malheur

Réjouis-toi Capitulation féconde devant l’Amour

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 12


Notre Dieu nous fait grâce des dettes anciennes, Il déchire la créance de nos péchés, ton exemple ô Saint Sigismond Roi de Burgondie, nous apprend que Sa Miséricorde insigne sauve ceux qui pleurent vers Lui: Alléluia!


Ikos 12


Le Christ par ta vie nous enseigne désormais que nul péché jamais n’excède son pardon et que par sa seule grâce nous relevant, Il oublie notre chute et nous élève aux cieux où résonne la louange de ton martyr:

Réjouis-toi Preuve obvie de la grande pitié du Seigneur

Réjouis-toi Exemple sûr pour les pécheurs qui se repentent

Réjouis-toi Témoignage évident de la bonté divine

Réjouis-toi Image vive et pieuse de la componction

Réjouis-toi Manifestation de la grâce salvifique

Réjouis-toi Incarnation subtile du retour vers Dieu

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 13


O Saint Roi Sigismond digne de nos louanges, au repentir semblable à celui de David, intercède pour nous auprès du Dieu de Miséricorde, afin qu’il nous enseigne aussi la componction, pour qu’imitant l’exemple de ta repentance, nous clamions vers lui dans nos pleurs: Alléluia! ( ce Kondakion est répété trois fois)


Ikos 1


Tu étais l’illustre fils du Roi Gondebaud, élevé au sein de l’hérésie des ariens, mais par l’influence de Saint Avit de Vienne, tu retrouvas la foi des Pères orthodoxes, d ans l’Eglise où l’on célèbre ainsi ta mémoire:

Réjouis-toi, Qui retrouvas le chemin de l’Orthodoxie

Réjouis-toi Souverain pieux sujet du monarque des Cieux

Réjouis-toi, Qui fus guidé dès ton jeune âge par un saint,

Réjouis-toi, Qui fus nourri du miel de la saine doctrine;

Réjouis-toi, Qui marchas sur la voie royale de l’Eglise,

Réjouis-toi Prince qui jamais ne méconnut le Christ Roi

Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!


Kondakion 1


Roi pénitent, reçois nos hymnes de louanges ô Saint Sigismond par l’exemple de ta vie, Le Seigneur nous apprend sa grande compassion, car en te retirant de l’abîme du mal, Il t’éleva jusques au ciel où l’on te chante: Réjouis-toi, Saint Sigismond Roi de Burgondie!

Prière à Saint Sigismond


O Saint Roi Sigismond modèle des chrétiens et gloire des pécheurs qui se sont repentis, toi qui supportas avec vaillance pour Christ les peines et les tourments du saint martyre, modèle de la repentance véritable, Fais que par ton intercession auprès du Maître, nous puissions imiter ta grande pénitence, purifiant nos âmes et nos corps du péché, en posant nos pas dans tes empreintes sacrées. Et lorsque viendra l’heure de l’ultime combat, que par la grâce de tes prières pour nous, le Seigneur nous accueille au sein de Son Royaume. Amen!



Tropaire


O Saint Roi Martyr Sigismond par ton exemple, tu nous guides sur le chemin du repentir en nous montrant la miséricorde du Christ, tu ouvres pour nous les portes du Paradis et nous ramènes dans les bras du Père aimant, intercède auprès du Seigneur de compassion afin qu’Il accorde à nos âmes le salut!


Kondakion ton 2


A l’instar du Saint Roi et Prophète David , tu souillas ton âme par un ignoble meurtre, mais ayant perdu la grâce de notre Dieu, dans le jeûne et la pénitence tu partis pour retrouver la voie du Royaume céleste, ton sacrifice au Christ miséricordieux te réintégras dans l’amour de notre Dieu, Prie-Le pour qu’Il daigne accorder à nous pécheurs Sa miséricorde et le salut de nos âmes!


Acathiste composé pour la gloire de Dieu et de Son saint martyr Sigismond, Roi des Burgondes, par Claude Lopez-Ginisty

 

Texte extrait du blog http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com

51500F

Téléchargez le texte de l'Hymne Acathiste à Saint Sigismond (pdf) en cliquant ici

51500H

Hymne Acathiste au Très Doux Jésus

Gesu_e_la_Parola

Hymne Acathiste au Très Doux Jésus

Kondakion 1


Puissant chef d'armée et Seigneur, conquérant de l'enfer, moi, Ta créature et Ton serviteur, je T'offre des hymnes de louange, car je suis délivré de la mort éternelle. Toi qui possèdes une ineffable miséricorde, délivre moi de tout péril, tandis que je crie vers Toi: Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


Ikos 1


Créateur des anges et Seigneur de puissances, ouvre mon esprit perplexe et mes lèvres pour louer Ton Nom très pur, comme Tu libéras autrefois l'ouie et la langue d'un sourd-muet, qui se mit alors à proférer des paroles semblables:

Jésus très merveilleux, étonnement des anges.

Jésus très puissant, délivrance des Ancêtres.

Jésus très doux, exaltation des Patriarches.

Jésus très glorieux, affermissement des Rois.

Jésus très aimé, accomplissement des prophètes.

Jésus très admirable, courage des martyrs.

Jésus très tranquille, joie des moines.

Jésus très miséricordieux, douceur des prêtres.

Jésus très clément, abstinence de ceux qui jeûnent.

Jésus très doux, joie de ceux qui sont pieux.

Jésus très honorable, chasteté des vierges.

Jésus éternellement présent, salut des pécheurs.

Jésus, Fils de Dieu aie pitié de moi !



Kondakion 2


En voyant pleurer amèrement la veuve, Tu fus ému jusques à la pitié ô Seigneur, et Tu ressuscitas son fils que l'on allait ensevelir; de même aie pitié de moi et ressuscite mon âme qui est mortellement touchée par les péchés tandis que je crie vers Toi l'Ami de l'homme: Alléluia!


Ikos 2


Cherchant à comprendre cette connaissance qui ne peut être comprise, Philippe demanda, " Seigneur, montre-nous le Père." Mais Tu lui répondis: " Il y a si longtemps que tu es avec Moi et pourtant tu ne sais pas que Je suis dans le Père et que le Père est en Moi?" C'est pourquoi, je crie vers Toi l'Insondable avec crainte:

Jésus, Dieu qui existes éternellement.

Jésus Roi très puissant.

Jésus, Maître patient.

Jésus, Sauveur très miséricordieux.

Jésus, mon gardien très bienveillant.

Jésus, purifie-moi de mes péchés.

Jésus, efface mes iniquités.

Jésus, pardonne mes injustices.

Jésus, mon espoir, ne m'abandonne pas.

Jésus, mon aide, ne me rejette pas.

Jésus, mon créateur, ne m'oublie pas.

Jésus, mon pasteur, ne me laisse pas me perdre.

Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


Kondakion 3


O Jésus, Tu as revêtu du pouvoir d'en haut, Tes apôtres qui attendaient à Jérusalem; avec l'ardeur de Ton Saint Esprit, revêts-moi aussi, qui suis nu de toute bonne action, et fais qu'avec amour je puisse Te chanter: Alléluia!


Ikos 3


Dans l'abondance de Ta miséricorde, O Jésus, Tu as appelé les publicains, les pécheurs et les incroyants. Ne me dédaigne pas maintenant, moi qui suis comme eux, mais accepte comme une très précieuse myrrhe cette hymne:

Jésus, Pouvoir invincible.

Jésus, Miséricorde infinie.

Jésus, Beauté radieuse.

Jésus, Amour ineffable.

Jésus, Fils du Dieu Vivant.

Jésus, aie pitié de moi pécheur.

Jésus, écoute-moi, moi qui fus conçu dans l'iniquité.

Jésus, purifie-moi qui suis né dans le péché.

Jésus, enseigne-moi, qui suis inutile.

Jésus, illumine-moi qui suis dans les ténèbres.

Jésus, purifie-moi qui suis souillé.

Jésus, rétablis-moi le prodigue.

Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


Kondakion 4


Etant agité par une tempête de pensées incrédules, Pierre sombrait. Mais quand il Te vit dans la chair, marchant sur l'eau, ô Jésus, il sut que Tu étais le vrai Dieu et prenant la main du salut, il dit: Alléluia !


Ikos 4


ô Seigneur, quand l'aveugle T'entendit, passer sur le chemin, il s'écria: " Jésus, Fils de David, aie pitié de moi." Et Tu l'as fait venir et lui as ouvert les yeux. Dans Ta miséricorde, illumine aussi les yeux spirituels de mon cœur, tandis que je m'écrie vers Toi :

Jésus, Créateur de ceux qui vivent au ciel.

Jésus, Rédempteur de ceux qui sont sur terre.

Jésus, Destructeur des pouvoirs de l'enfer.

Jésus, qui ornas toute la création.

Jésus, Consolateur de mon âme.

Jésus, Illuminateur de mon esprit.

Jésus, Joie de mon cœur.

Jésus, Santé de mon corps.

Jésus, mon sauveur, sauve-moi.

Jésus, ma lumière. éclaire-moi.

Jésus, délivre-moi de tous les tourments.

Jésus, sauve-moi en dépit de mon indignité.

Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


Kondakion 5


Comme autrefois Tu nous rachetas de la malédiction de la Loi, par Ton Sang divinement versé, ô Jésus, délivre-moi des pièges dans lesquels le Serpent nous as enfermés, par les passions de la chair, les suggestions luxurieuses et l'acédie pécheresse, tandis que nous crions vers Toi: Alléluia !


Ikos 5


Quand les enfants hébreux virent sous une forme humaine, Celui qui de Ses mains façonna l'homme, ils comprirent qu'Il était le Maître et avec des palmes, ils se hâtèrent de Lui être agréable, criant: " Hosanna!" Mais nous T'offrons une hymne disant:

Jésus, Dieu véritable.

Jésus, Fils de David.

Jésus, Roi prééminent.

Jésus, Agneau sans tache.

Jésus, Berger très merveilleux.

Jésus, mon gardien dans l'enfance.

Jésus, mon guide dans la jeunesse.

Jésus, ma louange dans la vieillesse.

Jésus, mon espoir dans la vie.

Jésus, ma vie après la mort.

Jésus, ma consolation à Ton jugement.

Jésus, mon désir, que je n'aie pas honte ce jour-là.

Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


Kondakion 6


Accomplissant les paroles prophétiques des hérauts théophores, ô Jésus, Tu es apparu sur terre et bien que rien ne puisse Te contenir, Tu as habité parmi les hommes et Tu as partagé nos peines. Nous fumes guéris par Tes plaies et apprîmes à Te chanter: Alléluia !


Ikos 6


La lumière de Ta vérité a brillé sur le monde et la supercherie démoniaque fut abolie. Car les idoles s'écroulèrent incapables de supporter Ta puissance, ô notre Sauveur. Mais nous qui avons reçu le salut, nous crions vers Toi:

Jésus, Vérité qui fait disparaître l'illusion.

Jésus, Lumière qui surpasse toute clarté.

Jésus, Roi qui excelle en puissance.

Jésus, Dieu fidèle en miséricorde.

Jésus, Pain de Vie, rassasie-moi qui suis affamé.

Jésus, Fontaine de connaissance, étanche ma soif.

Jésus, Vêtement d'allégresse, revêts ma corruption.

Jésus, Voile de joie, couvre mon indignité.

Jésus, qui donne à ceux qui demandent, donne-moi des larmes de lamentation pour mes péchés.

Jésus, Découvreur de ceux qui cherchent, trouve mon âme.

Jésus, Rédemption des pécheurs, purifie-moi de mes iniquités.

Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi.


Kondakion 7


Désirant révéler le mystère caché de toute éternité, ô Jésus, Tu fus conduit comme un agneau à l'abattoir et comme un agneau devant le tondeur, Tu fus muet. Mais comme Dieu, Tu ressuscitas des morts, et Tu montas aux cieux en gloire, avec Toi, Tu nous ressuscites, nous qui Te crions: Alléluia !


Ikos 7


Le Créateur nous révéla une création merveilleuse quand Il nous apparut: sans semence, Il s'incarna de la Vierge; Il ressuscita du tombeau sans en briser les scellés, et, dans la chair, il entra dans la pièce toutes portes fermées, où se tenaient les apôtres. C'est pourquoi, nous nous émerveillons et chantons:

Jésus, Verbe incirconscrit.

Jésus, Logos insondable.

Jésus, Puissance incompréhensible.

Jésus, Déité indescriptible.

Jésus, Empire incommensurable.

Jésus, invincible royaume.

Jésus, infinie souveraineté.

Jésus, suprême force.

Jésus, éternelle autorité.

Jésus, mon créateur, sois-moi compatissant.

Jésus, mon sauveur, sauve-moi.

Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


Kondakion 8


Voyant Dieu étrangement devenu homme, devenons étrangers à ce vain monde, et élevons nos esprits vers les choses divines. C'est à ces fins que Dieu descendit sur terre, pour nous élever au ciel, nous qui crions vers Lui: Alléluia !


Ikos 8


L'Infini fut tout entier présent ici-bas, sans pour autant être absent du Royaume d'En Haut, quand Il souffrit volontairement pour nous et par Sa mort mit à mort notre mort, par Sa résurrection conférant la vie à ceux qui chantent:

Jésus, Douceur du cœur.

Jésus, Force du corps.

Jésus, Splendeur de l'âme.

Jésus, Acuité de l'esprit.

Jésus, Joie de la conscience.

Jésus, sûre espérance.

Jésus, éternelle mémoire.

Jésus, haute louange.

Jésus, ma gloire très exaltée.

Jésus, mon désir, ne me rejette pas.

Jésus, mon pasteur, retrouve-moi.

Jésus, mon sauveur, sauve-moi.

Jésus, Fils de Dieu aie pitié de moi !


Kondakion 9


Le monde angélique glorifie sans cesse Ton Très Saint Nom, ô Jésus, criant aux cieux: "Saint, Saint, Saint". Et nous, pécheurs sur terre, avec des lèvres d'argile, nous exclamons: Alléluia !


Ikos 9


Nous voyons les rhéteurs muets comme des poissons à Ton sujet, ô Jésus, notre sauveur. Car ils ne peuvent expliquer comment Tu restes à la fois Dieu parfait et homme parfait. Mais nous, nous émerveillant de ce mystère, Te crions avec foi:

Jésus, Dieu éternel.

Jésus, Roi des Rois.

Jésus, Seigneur des Seigneurs.

Jésus, Juge des vivants et des morts.

Jésus, Espoir des sans espoirs.

Jésus, Consolation de ceux qui sont affligés.

Jésus, Gloire des pauvres.

Jésus, ne me juge pas selon mes actes.

Jésus, purifie-moi selon Ta miséricorde.

Jésus, éloigne de moi l'acédie.

Jésus, illumine les pensées de mon cœur.

Jésus, donne-moi la mémoire de la mort.

Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


Kondakion 10


Désirant sauver le monde, ô Soleil levant, Tu es venu vers l'Ouest ténébreux de notre nature et Tu T'es humilié jusques à la mort. C'est pourquoi Ton Nom est exalté au-dessus de tout autre nom et de tous les horizons du ciel et de la terre, Tu entends vers Toi: Alléluia !


Ikos 10


Roi éternel, Consolateur, Christ véritable, libère-nous de toute impureté comme Tu as purifié les dix lépreux, et guéris nous comme Tu le fis pour l'âme avare de Zachée le Publicain, afin que nous puissions nous écrier vers Toi avec componction:

Jésus, Trésor incorruptible.

Jésus, Richesse inépuisable.

Jésus, Nourriture puissante.

Jésus, Boisson inépuisable.

Jésus, Vêture des pauvres.

Jésus, Défense des veuves.

Jésus, Protecteur des orphelins.

Jésus, Secours de ceux qui travaillent.

Jésus, Guide des pèlerins.

Jésus, Pilote de ceux qui voyagent.

Jésus, Calme de ceux qui sont secoués par la tempête.

Jésus, mon Dieu, relève-moi qui suis tombé.

Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


Kondakion 11


Je T'offre, moi l'indigne, les hymnes les plus tendres. Comme la femme de Canaan, je crie vers Toi: Jésus, aie pitié de moi. Ce n'est point ma fille, mais ma chair qui est cruellement la proie des passions et qui arde avec fureur. Accorde moi la guérison, moi qui Te crie: Alléluia !


Ikos 11


Paul Te persécuta autrefois, luminaire illuminant ceux qui sont dans les ténèbres de l'ignorance. Cependant il écouta la puissance de la voix de la connaissance divine et fut illuminé par la vision spirituelle. Verse aussi sur les yeux enténébrés de mon âme cette lumière tandis que je crie:

Jésus, mon très puissant monarque.

Jésus, mon Dieu très fort.

Jésus, mon Seigneur tout immortel.

Jésus, mon très glorieux créateur.

Jésus, mon guide très bon.

Jésus, mon berger très compatissant.

Jésus, mon maître très miséricordieux.

Jésus, mon sauveur très clément.

Jésus, illumine mes sens qui sont dans les ténèbres des passions.

Jésus, guéris mon corps blessé par les péchés.

Jésus, purifie mon esprit des vaines pensées.

Jésus, garde mon cœur des désirs diaboliques.

Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


Kondakion 12


Accorde-moi la grâce, ô Jésus qui remets toutes les dettes, et accepte-moi, pénitent, comme Tu acceptas Pierre qui Te renia et appelle-moi , moi qui suis abattu, comme autrefois Tu appelas Paul qui Te persécutait. Ecoute-moi qui Te crie: Alléluia !


Ikos 12


Tandis que nous chantons Ton incarnation, nous Te louons tous et avec Thomas, nous croyons que Tu es Seigneur et Dieu, qui est assis à la droite du Père et qui reviendra juger les vivants et les morts. En ce jour, fais que je me tienne à Ta droite car je Te crie:

Jésus, Roi pré éternel, aie pitié de moi.

Jésus, Fleur fragrante, emplis-moi de Ta fragrance.

Jésus, Ferveur bien-aimée, enflamme-moi.

Jésus, Temple éternel, abrite-moi.

Jésus, Vêtement de lumière, orne-moi.

Jésus, Joyau sans prix, luit sur moi.

Jésus, Précieuse perle, brille sur moi.

Jésus, Soleil de Justice, donne-moi la lumière.

Jésus, sainte lumière, rends-moi radieux.

Jésus, sauve-moi de la maladie de l'âme et du corps.

Jésus, délivre-moi des mains de l'adversaire.

Jésus, libère-moi du feu inextinguible et des autres tourments éternels.

Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi.



Kondakion 13


O Jésus très doux et très compatissant, accepte de nous à présent cette supplique modeste, comme Tu acceptas les deux deniers de la veuve et garde Ton héritage des ennemis visibles et invisibles, des invasions étrangères, des maladies et de la famine, de toutes tribulations et blessures mortelles et du châtiment à venir délivre tous ceux qui crient vers Toi: Alléluia !


Ikos 1


Créateur des anges et Seigneur de puissances, ouvre mon esprit perplexe et mes lèvres pour louer Ton nom très pur, comme Tu libéras autrefois l'ouie et la langue d'un sourd-muet, qui se mit alors à proférer des paroles semblables:

Jésus très merveilleux, étonnement des anges.

Jésus très puissant, délivrance des Ancêtres.

Jésus très doux, exaltation des Patriarches.

Jésus très glorieux, affermissement des Rois.

Jésus très aimé, accomplissement des prophètes.

Jésus très admirable, courage des martyrs.

Jésus très tranquille, joie des moines.

Jésus très miséricordieux, douceur des prêtres.

Jésus très clément, abstinence de ceux qui jeûnent.

Jésus très doux, joie de ceux qui sont pieux.

Jésus très honorable, chasteté des vierges.

Jésus éternellement présent, salut des pécheurs.

Jésus, Fils de Dieu aie pitié de moi !


TON 8 /Kondakion 1


Puissant chef d'armée et Seigneur , conquérant de l'enfer, moi, Ta créature et Ton serviteur, je T'offre des hymnes de louange, car je suis délivré de la mort éternelle. Toi qui possèdes une ineffable miséricorde, délivre moi de tout péril, tandis que je crie vers Toi: Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi !


Version Française de Claude Lopez-Ginisty d'après les éditions imprimées entre 1642 et 1652 du Molitviénik/Livre de Prières, en usage dans l'Eglise Orthodoxe Russe sous le Patriarche Joseph et d’après le Molitvennik/Old Orthodox Prayer Book publié par la paroisse de la Nativité du Christ à Erie, Pennsyvanie, USA en 1986

 

Texte extrait du blog http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com

ICON

Téléchargez le texte de l'Hymne Acathiste au Très Doux Jésus (pdf) en cliquant ici

20 avril 2009

Litanies de Saint Stanislas Kostka

356_001__2_

Saint Stanislas Kostka

Novice Jésuite

1550-1568

Fête le 13 novembre


Parmi les admirables Saints qui ont mérité de servir de patrons à la jeunesse chrétienne, saint Stanislas Kostka occupe une place de choix. Sa vie fut courte, mais mieux remplie que beaucoup de longues carrières, selon la parole de nos saints Livres. Il naquit d'une famille très illustre de Pologne, dont il devint, par sa sainteté, la principale gloire. Son enfance se distingua par une extraordinaire piété, et sa modestie était si remarquable, qu'une seule parole malséante suffisait pour le faire s'évanouir. Son plaisir était d'être vêtu simplement et de s'entretenir avec les pauvres. Il fit ses études à Vienne, avec son frère, Paul, au collège des Jésuites, mais en qualité d'externe. Sa vertu ne fit que s'accroître, malgré les exemples et les persécutions de son frère. A mille épreuves de chaque instant, il joignait encore des mortifications volontaires et se donnait de fortes disciplines; deux oraisons journalières ne lui suffisant pas, il se levait la nuit, quelque temps qu'il fit, pour élever son âme vers Dieu. Le démon furieux vint l'assaillir dans son lit, où il gisait, malade, et se jeta sur lui sous la forme d'un horrible chien noir; mais l'enfant le chassa honteusement par le signe de la Croix. Par l'assistance de sainte Barbe, qu'il avait invoquée, il reçut la visite de deux Anges, qui lui apportèrent la Sainte Communion. Quelques jours après, la Sainte Vierge lui apparut tenant l'Enfant Jésus dans Ses bras; Stanislas put caresser le Sauveur et obtint de Lui l'assurance qu'il entrerait dans la Compagnie de Jésus. Après sa guérison, il s'habilla en pèlerin et se dirigea vers Augsbourg, ville fort éloignée de Vienne. En route, il échappa miraculeusement aux poursuites de son frère et reçut la Communion des mains d'un Ange. D'Augsbourg, l'obéissance le conduisit à Rome, à travers deux cent soixante lieues de chemin; mais rien n'épouvantait cette grande âme, qui animait un si faible corps. Saint François de Borgia reçut avec joie un pareil trésor; mais la joie de Stanislas fut plus profonde encore, et il en versa un torrent de larmes. Hélas! Cette fleur allait bientôt être cueillie pour le Ciel; dix mois devaient suffire pour le porter à une rare perfection. Son humilité était si admirable, qu'il se regardait comme un grand pécheur et le dernier de ses frères. L'amour de Dieu consumait son coeur au point qu'il fallait, avec des linges mouillés, en tempérer les ardeurs. Cet ange incomparable de vertu s'éteignit presque sans maladie, assisté par sa Mère céleste, un jour de l'Assomption.


Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Mame, 1950.

419_001

Litanies de Saint Stanislas Kostka

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous.

Christ, exaucez-nous.

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.


Sainte Marie, priez pour nous

Sainte Mère de Dieu, priez pour nous

Sainte Marie, conçue sans péché, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, désigné miraculeusement pour servir Dieu dès votre conception, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, sincère imitateur de Jésus-Christ, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, enfant bien-aimé de Marie, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, appelé par Elle dans la Compagnie de Jésus, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, fidèle à la Vocation et à la Grâce de Dieu, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, très digne fils de Saint Ignace, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, l'un des plus beaux ornement de la Compagnie de Jésus, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, modèle et Patron des novices, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, ennemi du monde et de ses richesses, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, triomphateur de la gloire humaine, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, châtiant très sévèrement votre chaire innocente, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, admirable par votre insigne pureté, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, vainqueur de tout penchant dépravé, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, observateur exact de la discipline religieuse, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, très dévot au Saint Sacrement de l'Autel, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, trésor des Grâces célestes, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, miroir d'obéissance, d'humilité et de patience, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, modèle de candeur, de modestie et de piété, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, zélateur de la pauvreté évangélique, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, prudent au-dessus de votre âge, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, amateur de la Charité fraternelle, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, pénétré de mépris pour vous-même, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, victime de l'Amour Divin, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, exemple de la jeunesse Chrétienne, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, honoré de la présence sensible de Jésus Enfant, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, nourri du Pain Céleste par les Anges, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, ange par votre vie et vos moeurs, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, apôtre par votre zèle et vos mérites, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, martyr par votre Foi et vos désirs, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, confesseur par votre piété constante, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, entrant au Ciel au milieu du Chœur des Anges, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, consommé dans toutes les vertus malgré votre courte vie, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, l'ornement et la gloire de vos aïeux, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, l'appui et le soutien des trônes, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, le refuge et le salut de ceux qui vous invoquent, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, le secours et le modèle de ceux qui souffrent, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, illustre par les miracles que vous avez opérés avant et après votre mort, priez pour nous

Saint Stanislas Kostka, très heureux citoyen de la Jérusalem Céleste, priez pour nous

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Saint Stanislas, Priez pour nous,

Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ.


Prions


O Dieu, qui, entre les miracles de Votre Sagesse, avez accordé à l'âge le plus tendre la grâce d'une Sainteté accomplie à Saint Stanislas Kostka, nous Vous en supplions, faites qu'à son exemple, nous nous empressions, en rachetant le temps, par de continuelles bonnes oeuvres, d'arriver au Repos éternel. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.


On peut faire une Neuvaine à Saint Stanislas Kostka en récitant les Litanies et en y ajoutant tous les jours 5 Pater et Ave

Téléchargez le texte des Litanies de Saint Stanislas (pdf) en cliquant ici

077_001

Pour approfondir

http://abbaye-saint-benoit.ch/saints/stanislas/index.htm

Posté par fmonvoisin à 18:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,