18 avril 2009

Hymne Acathiste pour un Défunt

298_001

Hymne Acathiste pour un Défunt

Kondakion 1


Intercesseur Elu et Premier des Grands Prêtres, Toi Qui as donné Ta vie pour le salut du inonde pécheur et le pouvoir de devenir enfants de Dieu et d'habiter le jour sans crépuscule de Ton Royaume, accorde au défunt le pardon et la joie éternelle. Nous T'implorons pour lui par cette prière: Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Ikos 1


Saint Ange Gardien, envoyé du Seigneur, viens prier pour Ton serviteur, que Tu as accompagné sur tous les chemins de la vie, que Tu as sauvegardé et guidé, clame avec nous au Sauveur Tout-Généreux. Jésus, détruis la cédule des péchés de Ton serviteur (Nom)

Jésus, guéris les plaies de son âme.

Que sur terre ne restent pas de lui des souvenirs amers.

Jésus, fais grâce pour lui à ceux qui l'ont peiné et ceux qu'il a chagrinés.

Jésus, couvre ses imperfections du lumineux vêtement de Ta Rédemption.

Jésus, donne lui la joie par Ta Miséricorde.

Jésus, ineffable, grand et merveilleux apparais-lui Toi-même.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Kondakion 2


Telle une inconsolable tourterelle, l'âme explore la vallée terrestre, contemplant, du haut de l'intelligence divine, les péchés et tentations du chemin parcouru, et elle se chagrine amèrement pour chaque jour irréversible, perdu sans profit ; mais prends pitié de Ton serviteur, ô Maître, afin qu'il entre dans Ton repos en s'écriant : alléluia !


Ikos 2


Si Tu as souffert pour le monde entier, si Tu as versé des larmes, et transpiré en gouttes de sang pour les vivants et les morts, qui peut donc empêcher notre prière pour le défunt. En T'imitant, Toi qui es descendu jusqu'en enfer, nous prions pour le salut de Ton serviteur.

Jésus, Donateur de vie, illumine-le de Ta lumière.

Jésus, qu'il soit un avec Toi et le Père.

Jésus, Toi qui appelle tout le monde dans Ta vigne, ne manque pas de l'éclairer de Ta lumière.

Jésus, Dispensateur généreux des récompenses éternelles, fais-le fils de Ton Palais nuptial.

Jésus, rends à son âme les forces pleines de grâce de sa pureté première.

Jésus, qu'en son nom se multiplient les œuvres bonnes.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Kondakion 3


A ceux qui recherchaient l'aide de Ta Droite pour Tes serviteurs défunts, Tu T'es clairement manifesté dans des visions mystiques, leur inspirant dp prier afin qu'en mémoire des disparus, ils accomplissent pour eux des œuvres bonnes et des ascèses en témoignage de leur foi, clamant : alléluia !


Ikos 3


Pour sauver Adam déchu et tout le genre humain de la perte éternelle, Tu as envoyé, ô Bonté, dans le monde Ton Fils, resplendissant par Sa Croix et Sa Résurrection, et immortalisant notre vie.

Espérant dans Sa miséricorde incommensurable, nous attendons le Royaume incorruptible de Sa gloire, Lui demandant de l'accorder au défunt et priant

Jésus, ranime l'âme noyée dans les tempêtes de l'existence, afin de livrer à l'oubli les afflictions et les tourments terrestres.

Jésus, écoute-le sur Ton sein, telle la mère son enfant et dis-lui : tes péchés te sont remis.

Jésus, reçois-le dans le havre bienheureux et tranquille, afin qu'il se réjouisse de Ta Gloire divine.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Kondakion 4


Les tempêtes de la vie sont passées, les souffrances terrestres terminées, les ennemis et leur méchanceté, sans force ; mais fort est l'amour qui délivre de la ténèbre éternelle et sauve tous ceux par qui s'élève vers Toi ce chant hardi : alléluia !


Ikos 4


Tu es pour nous miséricordieux sans compter. Tu es l'Unique Libérateur, ce que nous ajouterons à l'exploit de Ton amour salvateur; mais Simon de Cyrène Ta aidé à porter la croix, Toi, le Tout-Puissant; de même, maintenant, il est agréable à Ta bonté que s'accomplisse le salut de nos proches avec notre participation.

Jésus, Tu as commandé à chacun de porter le fardeau de l'autre.

Jésus, par l'intercession de nos proches, Tu nous pardonnes après la mort.

Jésus, qui as établi un lien d'amour entre les défunts et les vivants.

Jésus, que les exploits ascétiques de ceux qui l'aiment, servent au salut de Ton serviteur (NOM)

Jésus, entends les cris de son cœur s'élevant par nos bouches.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Kondakion 5


O Dieu, reçois son dernier râle de contrition avant la mort, comme la prière du bon larron. Il s'est éteint sur la croix de la vie, fais-le héritier de Ta promesse, comme celui qui entendit : En vérité, Je te le dis, tu seras avec Moi au paradis, là où la multitude des pécheurs repentis chante dans la joie : alléluia !


Ikos 5


Pour nous crucifié, pour nous torturé, étends Ta main de Ta croix, par les gouttes de Ton Sang, lave sans laisser de trace tous ses péchés écoulés. Par Ta respectable nudité, réchauffe son âme dénudée, devenue orpheline.

Jésus, Tu connaissais sa vie dès avant sa naissance, et Tu l'as aimé.

Jésus, Tu le voyais de loin, du haut de Ta croix.

Jésus, Tu tendais vers lui, qui allait au loin,Tes bras couverts de plaies.

Jésus, Tu implorais son pardon sur le sanglant Golgotha.

Jésus, pour lui, Tu mourais avec douceur dans de cruelles souffrances.

Jésus, Qui as enduré la mise au tombeau, sanctifie son repos dans la tombe.

Jésus ressuscité, emporte vers le Père son âme dégradée par le monde et par Toi sauvée.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.

Kondakion 6


Il dort du sommeil de la tombe: mais son âme ne sommeille pas, elle T'espère Seigneur, elle a soif de Toi, Fiancé Eternel. Que s'accomplissent sur le défunt Tes Paroles : Celui qui mange Ma Chair et boit Mon Sang, aura la vie éternelle. Donne-lui à manger de la manne mystique et de chanter auprès de Ton autel : alléluia !


Ikos 6


La mort l'a séparé de tous les proches, l'âme s'est éloignée, ceux qui le connaissaient se désolent, Toi seul est resté intime. Les barrières do la chair sont détruites, et Tu T'es découvert, dans l'inaccessible grandeur de la Divinité, avec l'attente d'une réponse.

Jésus, Amour au-dessus de toute compréhension, prends pitié de Ton serviteur.

Jésus, s'éloignant de Toi, il souffrait lourdement.

Jésus, pardonne l'infidélité de son cœur.

Jésus, les espérances trompées ont fait naître la nostalgie de Toi.

Jésus, souviens-Toi de ces heures où son âme frémissait de Ton enthousiasme.

Jésus, accorde au défunt la joie non terrestre et le repos.

Jésus, Unique, fidèle, sans changement, accueille-le.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Kondakion 7


Nous croyons à la durée limitée de notre séparation. Nous t'ensevelissons, comme la graine dans le champ, tu repousseras dans un autre pays. Que périsse dans la tombe l'ivraie de tes péchés, et les œuvres bonnes resplendiront là-bas, en un lieu où les semences du bien apportent des fruits impérissables et où les âmes saintes chantent: alléluia !


Ikos 7


Lorsque le sort du défunt deviendra oubli, lorsque son image s'assombrira dans les cœurs, et que le temps effacera avec la tombe l'ardeur de la prière pour lui, alors, Toi, ne l'abandonne pas, donne la joie à l'âme solitaire.

Jésus, Ton Amour ne se refroidit pas.

Jésus, Ta bonne volonté est inépuisable.

Jésus, dans les prières sans relâche de l'Eglise, que ses péchés soient lavés par l'Offrande du Sacrifice non-sanglant.

Jésus, par l'intercession de tous les saints, accorde-lui la grâce de prier pour les vivants.

Jésus, aux jours de nos épreuves, reçois son intercession pour nous.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Kondakion 8


Prions avec des larmes, tant qu'est douloureusement frais le souvenir du défunt, faisons mémoire de son nom, nuit et jour, par des aumônes nourrissant ceux qui ont faim, appelant du fond de l'âme : alléluia !


Ikos 8


Le visionnaire Jean le Théologien, a vu auprès du Trône de l'Agneau de Dieu, une immense foule, tout de blanc vêtue : c'étaient ceux qui venaient de la grande tribulation. Ils servent Dieu nuit et jour dans la joie, et Dieu habite avec eux et le tourment ne les effleurera pas.

Jésus, fais se joindre à eux Ton serviteur (NOM).

Jésus, il a beaucoup souffert et peiné.

Jésus, Tu connais toutes ses heures amères, et ses pénibles minutes.

Jésus, sur terre il a eu afflictions et angoisses, donne-lui au ciel, la joie.

Jésus, accorde-lui les délices des sources d'eau vive.

Jésus, sèche toute larme de ses yeux.

Jésus, fais-le entrer là où le soleil de Ta Vérité ne brûle pas, mais vivifie.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur ta douceur du paradis.


Kondakion 9


Terminé le voyage sur terre, quel bienheureux passage dans le monde de l'Esprit, quelle contemplation de choses nouvelles et de beautés célestes, inconnues du monde terrestre, l'âme revient dans sa patrie, où le clair soleil de la Vérité Divine, illumine ceux qui chantent: alléluia !


Ikos 9


Si Ton reflet et Ta trace rayonnent sur le visage des mortels comment es-Tu alors Toi-même ! Si les fruits de Tes mains sont tellement merveilleux, et que la terre reflète seulement Ton ombre, pleine d'une majesté indescriptible, comment doit être alors Ta Face visible ! Révèle Ta Gloire à Ton serviteur (Nom).

Jésus, ajuste son oreille à la perception de Ta Divinité.

Jésus, ajuste son oreille à la compréhension de ce qui est céleste.

Jésus, que sa joie soit complète.

Jésus, raffermis son espérance de la rencontre dans les demeures des bienheureux.

Jésus, accorde-nous de ressentir la force bienfaisante de la prière pour les défunts.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Kondakion 10


Notre Père, reçois dans Ton Royaume celui qui s'est éteint, là où il n'y a ni péché, ni mal, là où la Sainte Volonté est indestructible, où, dans l'Assemblée des âmes les plus pures et des Anges immaculés, brille Ton Nom bienfaisant et où règne le parfum de la louange : alléluia 1


Ikos 10


En ce jour-là, les Anges établiront Ton Trône, ô Juge, et Tu resplendiras de la gloire de Ton Père, quand tu décerneras à chacun sa rémunération. Jette alors un regard compatissant sur Ton humble serviteur (Nom), dis lui : "Viens à ma droite !".

Jésus, en tant que Dieu, Tu as le pouvoir de remettre les péchés.

Jésus, pardonne ses péchés oubliés, ou par honte, cachés.

Jésus, libère-le des iniquités dues à la faiblesse ou l'ignorance.

Délivre-le des profondeurs sans lumière du désespoir infernal.

Jésus, qu'il hérite de Tes demeures vivifiantes.

Jésus, ajoute-le aux bénis de Ton Père.

Jésus, accorde-lui la béatitude pour les siècles.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Kondakion 11


Maître de Toute Bonté, que s'ouvrent au défunt les portes ensoleillées du Paradis, que viennent à sa rencontre dans l'allégresse les assemblées des justes et des saints, la foule de ses proches et de ceux qui l'aiment, que se réjouissent pour lui Tes Anges porteurs de lumière, qu'il voit aussi Ta Mère, Bienheureuse à jamais, là où résonne victorieusement : alléluia !


Ikos 11


Par Ton souffle revivent les fleurs, la nature ressuscite, des foules de minuscules créatures s'éveillent. Ton regard est plus clair que les cieux printaniers, Ton Amour, ô Jésus, plus chaud que les rayons du soleil. De la poussière terrestre Tu as ressuscité la chair périssable de l'homme, pour l'épanouissement à la vie éternelle incorruptible du printemps, alors éclaire aussi Ton serviteur (Nom) de la lumière de Tes bontés.

Jésus, les bienfaits de la vie sont en Ta main.

Jésus, en Ton regard la Lumière et l'Amour.

Jésus, libère de l'éternelle mort spirituelle le défunt.

Jésus, il s'est endormi dans l'espérance, ainsi que le fleuve-Nil, avant la froidure de l'hiver.

Jésus, éveille-le, lorsque les ronces de la terre se revêtiront des fleurs de l'éternité.

Jésus, que rien n'assombrisse son dernier sommeil terrestre.

Jésus, Bonheur inaltérable et but de notre existence.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Kondakion 12


Ô Christ ! Tu es Royaume Céleste, Tu es la terre des humbles. Tu es la demeure d'un petit nombre. Tu es le breuvage parfaitement nouveau. Tu es le vêtement et la couronne des bienheureux. Tu es la couche du repos des saints, Tu es le Très Doux Jésus ! A Toi convient la louange : alléluia !


Ikos 12


Par l'image des paisibles parcs d'une beauté non terrestre, et des demeures aussi claires que le soleil, et dans la perfection des chants célestes, Tu nous a découvert la félicité de ceux qui T'aiment.

Jésus, que Ton serviteur entre dans Ta joie.

Jésus, revêts-le de la splendeur de la Gloire du Père.

Jésus, qu'il entende le chant ineffable des chérubins.

Jésus, qu'il s'élève de gloire en gloire.

Jésus, qu'il Te voit face à face.

Jésus, Juge Tout-Compatissant, accorde à Ton serviteur la douceur du paradis.


Kondakion 13


Ô Fiancé Immortel, qui viendra du ciel avec les Anges, au milieu de la nuit du péché et de l'incrédulité, pour juger le monde entier, ouvre les portes de Ton palais glorieux à Ton serviteur (NOM), qu'avec les foules innombrables des saints, il chante dans les siècles : alléluia, alléluia, alléluia !

 

Texte extrait du blog http://acathistes-et-offices-orthodoxes.blogspot.com

295_001

Téléchargez le texte de l'Hymne Acathiste pour un Défunt (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 avril 2009

Chant Pascal des Eglises des Gaules

risen

Chant Pascal des Eglises des Gaules

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

La terre, qui reprend son éclat et sa beauté, annonce que toute créature renaît aujourd'hui avec son auteur.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Pour applaudir au triomphe du Christ sortant du tombeau, les forêts se couvrent de feuillage,les plantes étalent leur floraison.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

La lumière, les cieux, les campagnes, les mers, célèbrent de concert le Dieu qui s'élève au-dessus des astres, vainqueur de la loi du trépas.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Le Dieu crucifié naguère règne maintenant sur l'univers ; la création entière adresse d'humbles vœux à son auteur.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

O Christ, Sauveur de l'univers, créateur plein de bonté, rédempteur de ton oeuvre, Fils unique d'un Père qui est Dieu.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Toi qui, voyant le triste naufrage du genre humain, daignas te faire homme pour délivrer l'homme.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Toi qui, non content de naître dans un corps, voulus dévouer à la mort cette chair en laquelle tu pris une humble naissance.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Auteur de la vie artisan du monde, tu t'es abaissé jusqu'au sépulcre ; pour nous assurer le salut, tu t'es engagé dans la voie du tombeau.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Mais voici que les chaînes lugubres des régions souterraines se sont rompues ; l'abîme épouvanté a senti dans son sein pénétrer une lumière puissante.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

A la présence du Christ rayonnant, les ténèbres s'effacent ; les ombres épaisses de l'éternelle nuit ont disparu.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Ce n'est pas tout encore, ô puissant Roi ! Il est temps de dégager ta promesse ; le troisième jour est venu ; lève-toi, mon Dieu enseveli !

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Tes membres sacrés ne doivent pas plus longtemps reposer sous une vile pierre; la roche grossière  ne doit plus retenir la rançon du monde.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Ecoute ma prière, secoue ces linceuls , laisse ce suaire au fond du sépulcre; n'es-tu pas notre bien unique, celui sans lequel tout est néant ?

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Délie ces générations captives dans leurs prisons souterraines; ramène dans les hauteurs tout ce qui avait croulé dans les abîmes.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Rends-nous ton visage béni, afin que le monde revoie la lumière ; rends-nous le jour qui s'est éclipsé, au moment où tu expirais.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Mais tu as été fidèle, ô vainqueur plein de bonté ! le monde t'a vu reparaître ; la mort est écrasée sous tes pieds ; ils sont abrogés, les droits dont elle osait se prévaloir

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Monstre au gosier béant et insatiable, elle engloutissait notre race ; la voilà maintenant devenue ta proie, ô Dieu !

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Elle revomit avec terreur ces générations qu'elle avait englouties dans sa férocité ; et c'est l'Agneau qui arrache les brebis de la gueule loup.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

En ce jour, ô divin Roi, le triomphe que tu remportas alors renouvelle une partie de sa splendeur; aujourd'hui que le lavoir sacré comble la félicité des âmes qu'il a rendues pures.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Une blanche armée s'élance du sein des eaux limpides, et les âmes ont lavé la tache du péché dans les flots renouvelés par la bénédiction.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Un vêtement sans souillure exprime l'éclat dont elles brillent; et le pasteur se réjouit à la vue de son troupeau plus blanc que la neige.

Salut, jour solennel, vénérable dans tous les âges! jour où un Dieu triomphe du tombeau, et prend possession des cieux.

Extrait de « L'année Liturgique » de Dom Guéranger

2282147810_16b69bcf12_b

Litanies de Sainte Marie-Madeleine

Jos_C3_A9_de_Ribera_066

Sainte Marie Madeleine

Pénitente

+ Ier siècle

Fête le 22 juillet


Marie Madeleine, soeur de Marthe et de Lazare, était d'une famille distinguée de Béthanie. Après la mort de ses parents, Marie avait reçu en héritage le château de Magdala, en Galilée, d'où lui vint le surnom de Madeleine, et elle y vivait dans le luxe et les plaisirs au point qu'elle devint le scandale de toute la Galilée, et qu'on ne la connut bientôt que sous le nom de la Pécheresse. En punition de ses débordements, elle fut possédée du démon jusqu'au jour où le Sauveur, lui remettant ses péchés, la délivra de la domination de Satan. Dieu avait fait naître en ce coeur coupable le désir de voir Jésus; ce désir devait être son salut, car le Sauveur voulait donner en Madeleine un exemple frappant de Sa miséricorde infinie en même temps que de la plus parfaite pénitence. C'est elle qui, ayant un jour suivi le Seigneur chez Simon le Pharisien, versa sur les pieds de Jésus un vase de parfum précieux, les arrosa de ses larmes et les essuya avec ses cheveux, et qui entendit ensuite cette parole: "Beaucoup de péchés lui sont pardonnés, parce qu'elle a beaucoup aimé." Nous la rencontrons, depuis lors, très souvent dans l'Évangile; elle contemple Jésus et L'écoute, dans la maison de Béthanie, pendant que sa soeur Marthe s'occupe seule du service de la maison: "Marie, dit le Sauveur, a choisi la meilleure part." Une autre fois, dans les derniers jours de sa vie, Jésus voit Madeleine répandre un parfum délicieux sur cette tête divine qui bientôt sera couronnée d'épines. Elle accompagne le Sauveur au sommet du Calvaire, assiste à Sa mort et à Sa sépulture, et bientôt reçoit l'une des premières visites du Christ ressuscité: "Marie!" S'écrie le Sauveur. Et Marie, reconnaissant Jésus, Lui répond dans une effusion d'amour: "O mon Maître!" Peu après, les Juifs endurcis, fatigués de ses exhortations et de celles de Marthe et de Lazare, les exposèrent sur la mer par une tempête, dans une pauvre barque sans rames ni voiles. La nacelle voguait à la garde de Dieu, et vint aborder, après quelques jours, au rivage de Marseille. Les pieux disciples du Christ firent là de nombreuses conquêtes. Quant à Madeleine, elle s'enfonça dans les montagnes sauvages et solitaires et fut transportée par les anges dans une grotte appelée depuis la Sainte-Baume, où elle mena une vie plus angélique qu'humaine, favorisée des grâces les plus merveilleuses, ne vivant que de la Sainte Communion, soupirant et versant des larmes de pénitence et d'amour.


Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Mame, 1950

 

saintemariemadeleine3sc

Litanies de Sainte Marie-Madeleine


Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous.

Christ, exaucez-nous.

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.


Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, modèle de pénitence, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui avez sacrifié à Jésus de riches parfums, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, à qui beaucoup de péchés ont été remis, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, diamant rendu à la fange de la Lumière, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, transformée en vase de gloire, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, perle étincelante, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, lumière du monde, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, enflammée des ardeurs de la Charité, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, très chère à Jésus, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui avez choisi la meilleur part, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui avez obtenu la résurrection de Lazare, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui avez assisté fidèlement à le Christ suspendu à la Croix, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui, au moment où les disciples s'éloignaient tu tombeau de Jésus, ne vous en êtes point éloignée, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui, la première d'entre les disciples, avez mérité de voir le Christ ressuscité, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, apôtre des apôtres, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, qui avez passé de longs jours dans une solitude affreuse, vivant miraculeusement, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, protectrice de la France, priez pour nous

Sainte Marie-Madeleine, douce avocate des pénitents, épouse du Roi de Gloire, priez pour nous

Afin que nous méritions, ô grande Sainte, de jouir avec vous de la Présence de Dieu, priez pour nous


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.


Priez pour nous, ô Sainte Marie-Madeleine,

Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ.


Prions


Nous Vous en supplions, Père très Miséricordieux, répandez largement sur nous Vos Dons, pour que par l’intercession de la bienheureuse Marie-Madeleine, qui en aimant notre Seigneur Jésus-Christ par dessus tout a obtenu le pardon de ses péchés, nous obtenions nous aussi de Votre Miséricorde l’éternelle béatitude. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

Asunci_C3_B3n_de_Mar_C3_ADa_Magdalena_de_Francesco_Lupicini

Téléchargez le texte des Litanies de Sainte Marie Madeleine (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 15:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

10 avril 2009

Litanies de la Miséricorde Divine

529216004_51ef521c25_b

Litanies de la Miséricorde Divine

D'après le Petit Journal de Soeur Fautine

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils Rédempteur du monde qui êtes Dieu,ayez pitié de nous.

Esprit-Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Miséricorde divine, jaillissant du sein du Père, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, le plus grand attribut de Dieu, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, mystère inconcevable, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, source jaillissant du mystère de la Très Sainte Trinité, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, insondable à tout esprit humain ou angélique, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, dont jaillit toute vie et bonheur, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, au dessus des cieux, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, source de miracles et de merveilles, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, qui enveloppes l’univers entier – j’ai confiance en Toi
Miséricorde divine, venue dans le monde en la Personne du Verbe Incarné, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, qui coulas de la plaie ouverte du Coeur de Jésus, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, contenue dans le Coeur de Jésus pour nous et particulièrement pour les pécheurs, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, insondable dans l’institution de la sainte Hostie, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, dans le Sacrement du saint baptême, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, dans notre justification par Jésus - Christ, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, nous accompagnant pendant toute la vie, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, nous enveloppant particulièrement à l’heure de la mort, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, nous donnant la vie éternelle, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, nous accompagnant à chaque instant de la vie, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, nous préservant du feu infernal, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, dans la conversion des pécheurs endurcis, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, étonnement pour les anges, inconcevable pour les saints, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, insondable dans tous les mystères divins, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, nous relevant de toute misère, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, source de notre bonheur et de notre joie, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, nous appelant du néant à l’existence, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, englobant toutes les oeuvres de Ses mains, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, couronnant tout ce qui existe et existera, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, en laquelle nous sommes tous plongés, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, doux apaisement des coeurs tourmentés, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, seul espoir des âmes désespérées, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, repos des coeurs, paix au milieu des frayeurs, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, délice et merveille des âmes saintes, j’ai confiance en Vous.
Miséricorde divine, éveillant la confiance contre tout espoir, j’ai confiance en Vous.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous Seigneur.

Dieu est Miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de Bonté,

C'est pourquoi je chanterai éternellement les Miséricordes du Seigneur.

Prions

Ô Dieu éternel, dont la Miséricorde est insondable et le trésor de Pitié inépuisable, jetez sur nous un regard bienveillant et multipliez en nous Votre Miséricorde pour que dans les moments difficiles nous ne désespérions ni ne perdions courage, mais que nous nous soumettions avec grande confiance à Votre Sainte Volonté qui est l'Amour et la Miséricorde-même. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

christicon

Téléchargez le texte des Litanies de la Miséricorde Dvine (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 12:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mars 2009

Litanies de Sainte Jeanne Beretta Molla

Gianna

Litanies de Sainte Jeanne Beretta Molla

Composées par un prêtre de l'Alabama et offert à la Societé de Sainte Jeanne Beretta Molla


Seigneur, ayez pitié de nous

Christ, ayez pitié de nous

Seigneur, ayez pitié de nous

Christ, écoutez-nous

Christ, exaucez-nous

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

Saint-Michel Archange, priez pour nous.

Saint-Joseph, priez pour nous.


Sainte Jeanne, remplie d'amour pour Dieu, priez pour nous.

Sainte Jeanne, remplie d'amour pour les enfants, priez pour nous.

Sainte Jeanne, remplie d'amour pour la Vierge et de son chapelet, priez pour nous.

Sainte Jeanne, remplie d'amour pour la Très Saint Sacrement, priez pour nous.

Sainte Jeanne, qui avez cherché à accomplir la Volonté de Dieu en toute chose, priez pour nous.

Sainte Jeanne, généreuse envers tous les nécessiteux, priez pour nous.

Sainte Jeanne, consacrée à la prière, priez pour nous.

Sainte Jeanne, désireuse de donner votre vie pour l'amour de l'Evangile, priez pour nous.

Sainte Jeanne, patiente dans la souffrance, priez pour nous.

Sainte Jeanne, unie à Jésus sur la Croix, priez pour nous.

Sainte Jeanne, appelée à la vocation du mariage, priez pour nous.

Sainte Jeanne, qui avez accueilli vos enfants comme une bénédiction, priez pour nous.

Sainte Jeanne, médecin au malade, priez pour nous.

Sainte Jeanne, fidèle fille de l'église, priez pour nous.

Sainte Jeanne, témoin de la sainteté de la vie humaine, priez pour nous.


Quand nous négligeons de rencontrer Dieu la prière, par l'intercession de Sainte Jeanne, délivrez-nous Seigneur.

Du refus de voir Dieu présent dans les personnes pauvres et malades, par l'intercession de Sainte Jeanne, délivrez-nous Seigneur.

De l'insensibilité à la souffrance des autres, par l'intercession de Sainte Jeanne, délivrez-nous Seigneur.

De l'égoïsme,  par l'intercession de Sainte Jeanne, délivrez-nous Seigneur.
Du manque de confiance dans la providence de Dieu, p
ar l'intercession de Sainte Jeanne, délivrez-nous Seigneur.
Du manque de courage de se battre pour défendre la dignité de toute personne humaine, p
ar l'intercession de Sainte Jeanne, délivrez-nous Seigneur.

Du déni que la vie humaine commence dès la conception, par l'intercession de Sainte Jeanne, délivrez-nous Seigneur.


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur


Priez pour nous, sainte Jeanne Beretta Molla,

Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ


Prions


Seigneur Dieu de la vie, nous Vous remercions pour l'héroïque témoignage de Sainte Jeanne Beretta Molla, par elle, Vous nous rappelez qu'il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l'on aime. Saint Jeanne a accompli ce geste, non seulement parce qu'elle a donné naissance à son dernier enfant, mais aussi dans sa vie quotidiennne ou elle sut mourir à sa volonté afin de pouvoir accomplir pleinement la Vôtre. Nous Vous en supplions, par son intercession, faites que notre société prenne pleinement conscience du sens sacré de la vie humaine et accordez-nous son courage pour pouvoir lutter pour Vous plutôt que de renier ainsi que le caractère sacré de la vie. Nous Vous le demandons, Père, par Jésus le Christ, Votre Fils, notre Seigneur et notre Dieu, qui vit et règne avec Vous, dans l'Unité du Saint Esprit, maintenant et toujours et pour les siècles et les siècles. Amen.


Nihil Obstat

Rev. Joseph G. Prior,

Censor Librorum Censeur Librorum

Imprimatur

Cardinal Justin Rigali

Archevêque de Philadelphie

29 Septembre 2004

foto20

Téléchargez le texte des Litanies de Sainte Jeanne Beretta Molla (pdf) en cliquant ici

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous.

Posté par fmonvoisin à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


10 mars 2009

Litanies de la Paix Intérieure

Sacre_Coeur1

Litanies de la Paix Intérieure

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous.

Christ, exaucez-nous.

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.


Du désir d'être estimé, délivrez-nous, Jésus.

Du désir d'être aimé, délivrez-nous, Jésus.

Du désir d'être recherché, délivrez-nous, Jésus.

Du désir d'être pleuré, délivrez-nous, Jésus.

Du désir d'être loué, délivrez-nous, Jésus.

Du désir de préférence, délivrez-nous, Jésus.

Du désir d'influence, délivrez-nous, Jésus.

Du désir d'approbation, délivrez-nous, Jésus.

Du désir d'autorité, délivrez-nous, Jésus.

De la crainte d'être humilié, délivrez-nous, Jésus.

De la crainte d'être méprisé, délivrez-nous, Jésus.

De la crainte d'être rejeté, délivrez-nous, Jésus.

De la crainte d'être la calomnié, délivrez-nous, Jésus.

De la crainte d'être oublié, délivrez-nous, Jésus.

De la crainte d'être ridicule, délivrez-nous, Jésus.

De la crainte d'être blessé, délivrez-nous, Jésus.

De la crainte de la suspicion, délivrez-nous, Jésus.


Pour que nous puissions aimer notre prochain plus que nous-même, Jésus, écoutez notre prière.

Pour nous estimions toujours plus notre prochain, Jésus, écoutez ma prière.

Pour que nous aidions notre prochain à grandir et augmenter dans Votre honneur et pour qu'ensuite nous nous effacions, Jésus, écoutez ma prière.


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.


Jésus Miséricordieux, ayez pitié de nous.

Notre Dame, priez pour nous.


Jésus, doux et humble de Cœur,

rendez mon cœur semblable au Votre.


Prions


Seigneur, accordez-nous la grâce de persévérer dans Votre Volonté, afin qu'au long des jours, le peuple dévoué à Votre Service augmente en nombre et grandisse en sainteté. Nous Vous le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

calendar79

Téléchargez le texte de ces Litanies (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

06 mars 2009

Litanies de sainte Anne

Joachim_20and_20Anna

Sainte Anne

Mère de Marie et grand mère du Seigneur

Fête le 26 juillet


Le récit de la naissance de Marie

Extraits du Protévangile de Jacques


Chapitre 1er


Dans les histoires des douze tribus d'Israël, on lit que Joachim était un homme comblé de richesses, mais qu'il apportait des offrandes doubles, en disant : "Ce que je donne en excédent sera pour tous ; je l'offre en expiation de mes péchés, pour que le Seigneur me soit propice." Étant arrivé le jour solennel du Seigneur où les fils d'Israël apportaient leurs offrandes, Ruben se dressa devant Joachim et lui dit : Il ne t'est pas permis d'être le premier à déposer tes offrandes, car tu n'as pas engendré en Israël." Et Joachim fut comblé de tristesse, et il alla consulter les documents des douze tribus du peuple, disant : "Je verrai dans les documents des douze tribus d'Israël si j'ai été seul à n'avoir pas engendré en Israël." Il chercha et trouva que tous les justes avaient engendré de la postérité en Israël. Mais il se souvint aussi du patriarche Abraham, et qu'en ses derniers jours Dieu lui avait donné un fils, Isaac. Alors, comblé de tristesse, Joachim ne se présenta point devant sa femme, mais il se rendit au désert ; il y planta sa tente et jeûna quarante jours et quarante nuits, se disant à lui-même : "Je ne descendrai ni manger ni boire avant que le Seigneur mon Dieu m'ait visité, et la prière sera ma nourriture et ma boisson."


Chapitre II


Cependant sa femme Anne pleurait, ayant deux raisons de gémir. "Je me désolerai sur mon veuvage, disait-elle ; je me désolerai sur ma stérilité." Étant arrivé le jour solennel du Seigneur, Judith, sa servante, lui dit : "Jusque à quand auras-tu l'âme abattue ? Voici le jour solennel du Seigneur ; tu n'as pas le droit de pleurer. Mais prends ce serre-tête que m'a donné mon ancienne maîtresse ; je ne puis m'en orner car je suis serve et il porte le signe de la race royale." Anne répondit : "Éloigne-toi ; je ne ferai rien de tel, car le Seigneur m'a comblée d'humiliations. Sans doute est-ce un méchant qui t'a donné ce bandeau et tu essaies de me faire complice de ta faute." Mais Judith répartit : "Quel mal pourrais-je te vouloir pire que celui que tu as, puisque le Seigneur a clos ton sein, afin qu'il n'engendre pas de postérité en Israël !". Alors, au comble de l'affliction, Anne ôta ses habits de deuil, elle se lava la tête, revêtit ses habits de noce, et, vers la neuvième heure, descendit se promener au jardin. Elle vit un laurier, s'assit sous ses branches et se mit à invoquer le Tout-Puissant : "Dieu de mes pères, bénis-moi, exauce ma supplication, comme tu as béni Sarah dans ses entrailles et lui as donné son fils Isaac."

Chapitre III



Et levant les yeux vers le ciel, elle vit dans le laurier un nid de passereaux, et elle se reprit à gémir, se disant pour elle-même : "Pitié de moi ! qui donc m'a engendrée, quelles entrailles m'ont enfantée, pour que je sois devenue maudite parmi les fils d'Israël, que je doive être chassée avec outrage du Temple du Seigneur ? "Pitié de moi ! à quoi donc ressemblè-je ? Pas même aux petits oiseaux du ciel, car les oiseaux du ciel sont féconds devant vous, Seigneur." "Pitié de moi ! à quoi donc ressemblè-je . Pas même aux bêtes sauvages de la terre, car les bêtes sauvages de la terre sont fécondes devant vous, Seigneur". "Pitié de moi ! à quoi donc ressemblè-je . Pas même à ces eaux que voilà, car ces eaux sont féconde devant vous, Seigneur." "Pitié de moi ! à quoi donc ressemblè-je. Pas même à cette terre que voilà, car cette terre porte des fruits en leur temps, et elle vous bénit, Seigneur !"


Chapitre IV


Or voici qu'un ange du Seigneur apparut et lui dit : "Anne, Anne, le Seigneur a entendu ta plainte. Tu concevras, tu engendreras, et l'on parlera de ta progéniture par toute la terre." Anne répondit : "Aussi vrai que vit le Seigneur mon Dieu, si j'enfante soit un fils, soit une fille, je le consacrerai au Seigneur mon Dieu pour qu'il le serve tous les jours de sa vie !" Alors deux anges arrivèrent auprès d'elle, lui disant : "Voici que Joachim, ton homme, s'en vient vers toi avec ses troupeaux, car un ange du Seigneur est descendu à lui et lui a dit : "Joachim, Joachim, le Seigneur a entendu ta plainte. Descends d'ici, car voici que ta femme Anne va concevoir dans ses entrailles." Et Joachim descendit. Il appela ses bergers et leur dit : "Apportez-moi dix agneaux sans tache et parfaits ; ils seront pour le Seigneur mon Dieu. Apportez-moi aussi douze des veaux les plus tendres ; ils seront pour les prêtres et le Conseil des Anciens. Et cent chevreaux seront pour tout le peuple." Et voici que Joachim arriva avec ses troupeaux. Anne, qui se trouvait debout sur le seuil, le vit venir, courut à lui et s'accrochant à son cou, lui dit : "Maintenant, je sais que le Seigneur Dieu m'a comblé de bénédictions, car j'étais comme veuve et je ne le suis plus ; j'étais stérile et mes entrailles vont concevoir." Et ce fut le premier soir que Joachim reposa dans sa maison.


Chapitre V


Le lendemain, il vint présenter ses offrandes, se disant en lui-même : "Si le Seigneur Dieu m'est propice, il m'accordera de voir le disque d'or du prêtre !" Il présenta donc ses offrandes, et fixa ses regards sur le disque du prêtre, lorsque celui-ci monta à l'autel, et il sut ainsi qu'il n'y avait aucune faute en lui. Et Joachim dit alors : "Maintenant, je sais que le Seigneur m'est propice et que mes péchés sont effacés !". Il descendit donc du temple du Seigneur, justifié, et il retourna dans sa maison. Or les mois d'Anne s'accomplissaient, et, au neuvième, elle enfanta. Et elle demanda à la sage-femme : "Qu'ai-je mis au monde ?" Celle-ci répondit : "Une fille." Et Annie reprit : "Elle a été glorifiée en ce jour, mon âme !" et elle coucha l'enfant. Puis les jours d'usage étant accomplis, elle se releva, se lava, donna le sein à son enfant et l'appela Marie.

calendar26

Litanies de sainte Anne


Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père céleste qui êtes Dieu, Ayez pitié de nous.

Fils rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit-Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.


Sainte Marie, Priez pour nous

Sainte Mère de Dieu, Priez pour nous

Sainte Vierge des vierges, Priez pour nous

Sainte Anne, aïeule de Jésus Christ, Priez pour nous

Sainte Anne, épouse de Joachim, Priez pour nous

Sainte Anne, mère de la sainte Mère de Dieu, Priez pour nous

Sainte Anne, belle-mère de Saint Joseph, Priez pour nous

Sainte Anne, arche de Noé, Priez pour nous

Sainte Anne, arche d'alliance du Seigneur, Priez pour nous

Sainte Anne, montagne de l'Horeb, Priez pour nous

Sainte Anne, racine de Jessé, Priez pour nous

Sainte Anne, arbre fertile, Priez pour nous

Sainte Anne, descendue de race royale, Priez pour nous

Sainte Anne, joie des Anges, Priez pour nous

Sainte Anne, enfant des Patriarches, Priez pour nous

Sainte Anne, oracle des Prophètes, Priez pour nous

Sainte Anne, gloire de tous les Saints et Saintes, Priez pour nous

Sainte Anne, nuée féconde, Priez pour nous

Sainte Anne, nuée brillante, Priez pour nous

Sainte Anne, nuée lumineuse, Priez pour nous

Sainte Anne, vaisseau rempli de grâces, Priez pour nous

Sainte Anne, miroir d'obéissance, Priez pour nous

Sainte Anne, miroir de patience, Priez pour nous

Sainte Anne, miroir de miséricorde, Priez pour nous

Sainte Anne, miroir de dévotion, Priez pour nous

Sainte Anne, forteresse de l'Eglise, Priez pour nous

Sainte Anne, refuge des pécheurs, Priez pour nous

Sainte Anne, aide des chrétiens, Priez pour nous

Sainte Anne, délivrance des prisonniers, Priez pour nous

Sainte Anne, force des mariés, Priez pour nous

Sainte Anne, mère des veuves, Priez pour nous

Sainte Anne, protectrice des vierges, Priez pour nous

Sainte Anne, port assuré des navigateurs, Priez pour nous

Sainte Anne, chemin des pèlerins, Priez pour nous

Sainte Anne, médecin des malades, Priez pour nous

Sainte Anne, santé des languissants, Priez pour nous

Sainte Anne, lumière des aveugles, Priez pour nous

Sainte Anne, langue des muets, Priez pour nous

Sainte Anne, oreille des sourds, Priez pour nous

Sainte Anne, secours de ceux qui vous invoquent, priez pour nous.


Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.


Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.


V. Priez pour nous, sainte Anne

R. Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.


Prions


Dieu tout-puissant et éternel, qui avez voulu choisir la bienheureuse sainte Anne pour la mère de celle qui a enfanté votre fils unique ; accordez-nous qu'en honorant sa mémoire avec piété, nous puissions parvenir, par ses mérites, à la gloire de la vie éternelle. Par Jésus-Christ notre Seigneur. Ainsi soit il.

calendar27

Téléchargez le texte des Litanies de Sainte Anne (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:49 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

Invocations à Sainte Anne

anne

Invocations à Sainte Anne

Fille d’Abraham et des filles d’Israël, Bénie êtes vous !

Descendante d’un peuple de saints, Bénie sois-tu ! Bénie êtes vous !

Fervente de la première alliance, Bénie sois-tu ! Bénie êtes vous !

Sainte Anne, Mère de Marie, conduit-nous avec Jésus. Bénie êtes vous !

Attentive à la Parole de Dieu. Bénie êtes vous !

Rayonnante de grâce et de beauté,. Bénie êtes vous !

Femme vaillante, plus précieuse que les perles. Bénie êtes vous !

Resplendissante de sagesse. Bénie êtes vous !

Disponible et docile à l’Esprit,. Bénie êtes vous !

Belle comme un lever de soleil sur les montagnes. Bénie êtes vous !

Héritière du Royaume de Dieu. Bénie êtes vous !

Douce et humble de cœur. Bénie êtes vous !

Maman des petits et des pauvres. Bénie êtes vous !

Vos doigts travaillent avec entrain. Bénie êtes vous !

Vos mains s’ouvrent en faveur de l’indigent. Bénie êtes vous !

Vous faites fais bon accueil aux malheureux. Bénie êtes vous !

Epouse fidèle et joie de Joachim. Bénie êtes vous !

Espérant contre toute espérance. Bénie êtes vous !

Premier sanctuaire de l’Immaculée Conception. Bénie êtes vous !

Mère de la vierge Marie. Bénie êtes vous !

Mère de l’épouse de Joseph. Bénie êtes vous !

Aïeule de Jésus, le Rédempteur. Bénie êtes vous !

Source de tendresse maternelle. Bénie êtes vous !

Reflet du visage de Dieu. Bénie êtes vous !

Educatrice des enseignants. Bénie êtes vous !

Vous aimez notre pays. Bénie êtes vous !

Vous êtes présente dans nos vies. Bénie êtes vous !

Vous éclairez nos routes. Bénie êtes vous !

Vous venez à notre rencontre. Bénie êtes vous !

Vous soulagez nos malades. Bénie êtes vous !

Vous apaisez nos conflits. Bénie êtes vous !

Vous réconfortez nos cœurs en peine. Bénie êtes vous !

Vous portez secours aux naufragés. Bénie êtes vous !

Vous faites sourire nos berceaux. Bénie êtes vous !

Que Dieu nous garde et nous bénisse,
intercédez pour nous.

Que brille sur nous son visage,
intercédez pour nous.

Qu’Il nous donne l’Esprit-Saint, intercédez pour nous.

Que Dieu affermisse la foi en nos cœurs,
intercédez pour nous.

Qu’Il nous garde fidèles à nôtre baptême,
intercédez pour nous.

Qu’Il fasse rayonner la grâce en nos âmes, intercédez pour nous.

Que Dieu fasse grandir l’amour en nos familles,
intercédez pour nous.

Qu’il consolide nos foyers, intercédez pour nous.

Qu’Il bénisse nos enfants, intercédez pour nous.

Que Dieu éveille les vocations au service de l’Evangile, intercédez pour nous.

Qu’Il appelle à la réconciliation dans l’Eglise, intercédez pour nous.

Qu’Il conduise les nations au chemin de la paix, intercédez pour nous.

Que Dieu protège ceux qui voyages,
intercédez pour nous.

Qu’il ramène chez eux les exilés,
intercédez pour nous.

Qu’Il entende la plainte des captifs,
intercédez pour nous.

Que Dieu arrache les opprimés à la main des oppresseurs,
intercédez pour nous.

Qu’Il donne la force aux malades, intercédez pour nous.

Qu’Il éclaire les mourants par l’espérance du salut.
intercédez pour nous.

Dans nos ténèbres, sois notre lumière,
intercédez pour nous.

Dans notre nuit, sois notre étoile,
intercédez pour nous.

Quand nous sommes pécheurs, révèle nous la tendresse de Dieu. intercédez pour nous.

p000109f

téléchargez le texte des Invocations à Sainte Anne (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mars 2009

Litanies de demande de pardon en l'honneur du Saint Sacrement

untitled

« J'ai besoin d'âmes réparatrices... »

Allons en esprit au Jardin de Gethsémani; faisons silence, âmes réparatrices; plongeons notre coeur dans un ardent désir de réparation et de crainte; Allons, recueillant la voix angoissée et douloureuse de Jésus, qui se débat dans la plus épouvantable des agonies. Solitude immense, jusqu'à l'abandon du Père Céleste! Son humanité abattue vers le sol. Est-il possible qu'un Dieu en soit arrivé à ce point? Et cela pour tous les péchés de l'humanité, pour les nôtres, en particulier. Contemplons comme sa douleur arrive à la plus grande intensité, moins par la proximité de sa Passion que pour tant d'ingratitudes et manque de compréhension. Il pense que sa Passion sera infructueuse pour beaucoup d'âmes; une douleur aiguë le fait frémir. Ses douleurs se transforment en agonie torturante. Il va vers ses disciples préférés et les trouve endormis! ... ses meilleurs, ses plus intimes amis ne peuvent veiller une heure avec le Maître! Il appelle son Père lui demandant que passe ce calice et il ne trouve seulement que solitude et abandon! ... Les cieux se fermeraient-ils aussi? ... Mais non, un ange descend le réconforter dans sa défaillance. Une sueur de sang l'enveloppe avec tant d'abondance qu'elle se répand sur la terre - "Mon Père! s'il est possible que ce calice s'éloigne de moi! Mais que s'accomplisse non pas ma volonté, mais la Tienne!" Quelle leçon! la plus sublime! celle que Jésus nous enseigne à Gethsémani, pour que nous fassions notre prière de tous les jours avec cet esprit! Si nous demandons dans la douleur et la souffrance que s'éloigne de nous le calice, en même temps sachons demander et accepter avec générosité que s'accomplisse la Volonté de Dieu.


Recueillons et amassons au plus intime de nos âmes les paroles de Jésus qui agonise: "Ecoutez-moi, âmes réparatrices, je suis Moi, Votre Jésus, mais brisé, agonisant dans un cruel tourment, abandonné de tous, affamé de la gloire de mon Père, assoiffé de toutes les âmes, brisé dans tout mon corps par le plus épouvantable de tous les supplices! ... Cet état dans lequel je me trouve, ne vous émeut-il pas de compassion? ... Ne voulez-vous pas m'ouvrir les portes de votre coeur, pour qu'au moins, j'y rencontre repos et consolation? Si vous pouviez comprendre mon grand amour pour toutes les âmes! Et comment ma Miséricorde les recherche! Vous n'hésiteriez-pas un seul instant à me donner tout votre coeur et non seulement cela, mais votre vie serait une fidèle reproduction de ma vie, mes douleurs seraient les vôtres, sentant en votre propre chair les ingratitudes et les péchés dont les hommes m'accablent. Je désire ardemment, j'ai besoin d'âmes réparatrice à travers tous les siècles et en tous les coins de la terre; elles sont les paratonnerres de la Justice divine; les prières et larmes de ces âmes ont un pouvoir infini devant le Père, puisque elles sont unies à mes intentions. Ne craignez pas, petit troupeau, de me ressembler, vous avez à embrasser la croix de la douleur, de la persécution, de la calomnie, de la pauvreté. Ma Grâce ne vous manquera pas; sans moi, vous ne pouvez rien faire avec Moi, vous pouvez tout, mais les âmes détachées me plaisent. J'instituai la Sainte Eucharistie, je souffris l'agonie de Gethsémani, la trahison de Judas, le reniement de Pierrre, un inique procès, me voyant placé après Barrabas, la flagellation et le couronnement d'épines, les mépris et les moqueries, la voie de l'amertume, la douleur de ma Mère, ce coeur très pur, transpercé et affligé par toutes les peines et tourments de la terre. La crucifixion, ma mort ignominieuse et la lance du soldat Longin, ouvrant mon côté, pour laisser passer les torrents de mes grâces, de mes miséricordes, de mon amour. L'amour immense d'un Dieu décida mon Incarnation et à l'étonnement du Ciel et de la Terre, je voulus descendre sur celle-ci, je pris la nature humaine dans le sein très pur d'une Vierge, je naquis dans une pauvre étable, venant à la recherche des hommes de bonne volonté qui me rencontreront toujours, en me revêtant de leur chair, de leur coeur, de leurs sentiments. Je fus sujet au froid, aux privations, au travail. Bien que je sois Dieu, j'obéis à mes parents et restai assujetti à eux, jusqu'à la mort. Pourquoi ai-je fait cela? Par amour, mon grand amour pour les âmes. Je pouvais opérer la Rédemption sans verser une seule goutte de mon sang, mon pouvoir seulement suffisait pour sauver toutes les âmes. Mais il était nécessaire de vous faire comprendre comment Dieu aime ses créatures et jusqu'à quel point me conduisit cet amour. Depuis le moment où fut consommé le sacrifice du Calvaire, je laissai l'humanité rachetée par mon propre sang. Au pied de la croix, ce sacrifice se consomma et se marqua en ma Mère. Elle m'arracha toutes les grâces et faveurs, elle est la Médiatrice de toutes les grâces, elle intercède et tous ceux qui, en leurs nécessités recourent à elle avec foi et confiance obtiendront tout ce qu'ils demandent pour difficile et impossible que cela paraisse. Dans les ombres de la nuit surviennt les plus horribles crimes, péchés d'apostasie, débridement de toutes les passions; le pouvoir des ténèbres comme un jour à Gethsémani, revient à l'heure actuelle avec plus d'intensité et virulence que jamais. Les gens veulent se divertir, en usant de tous les moyens et passant par-dessus les lois morales et divines. Pauvre humanité corrompue et submergée par tous les péchés capitaux! Et que puis-je dire de tant de sacrilèges, de profanations? Et ce qui est plus terrible, apostasie des miens, de ceux qui ont été oints dans les ordres sacrés par Pierre. Tout cela n'est-ce pas assez pour renouveler et continuer l'agonie de Gethsémani, le Prétoire, la flagellation ou me clouer sur la croix, disloquant mes membres et ouvrant mes plaies à nouveau? Et mon cri déchirant de: "J'ai soif"? soif brûlante des miens! je mets mes délices à être avec les fils des hommes et ils me laissent seul, dans le plus cruel des abandons, niant ma présence en la Sainte Eucharistie, perdant la Foi, parce qu'ils ont cessé de prier; il n'y a pas de temps pour la prière, pour parler avec Moi, pour écouter Ma voix ni recueillir mes plaintes. Les hommes ne s'entendent pas entre eux, à cause de tout le bruit qu'ils font, bruit assourdissant des chansons, musiques, salles de fêtes, techniques et science moderne, beaucoup de programmes et d'idéologies fausses! Toujours l'orgueil, cause de toues les ruines de l'humanité dans tous les temps!


Âmes réparatrices, votre mission sur la terre est d'aimer, de m'aimer de toutes vos forces, sans repos, et d'aimer tous les hommes pour moi, cela est votre mission, votre fin. Je vous regarde là, tout près de mon Coeur et de celui de ma Mère bénie, dans le silence de la nuit, unis les uns aux autres, pour tirer consolation de votre amour, réparation, pénitence, générosité pour calmer la soif immense qui me consume d'être connu et aimé de tous. Oui, j'ai soif d'amour, de sacrifice, d'amour caché dans l'humilité et le silence des petites choses de chaque jour, acceptées avec amour et esprit de foi, d'amour pur qui se donne entièrement, mourant aux plaisirs des sens pour vivre de l'esprit. Ainsi, vous apaiserez la soif d'un Dieu qui laisse les Cieux pour aller à la recherche des pécheurs. L'amour implique douleur et sacrifice, n'ayez crainte, ma grâce ne vous manquera pas, avec elle vous obtiendrez tout. Demandez-moi beaucoup; n'hésitez pas à me demander; pour les âmes confiantes et généreuses, il y a d'abondantes grâces, mes mains en étant toujours remplies pour les répandre. Priez beaucoup pour les pécheurs, pour mes Prêtres, âmes consacrées, pour ce chaos et confusion, pour cette vague de matérialisme et d'orgueil qui envahit tout. Assez de péchés! La Justice divine est comblée! mais malgré tout, mon amour continue, appelant, invitant sans cesse; et déjà il y a des guerres sanglantes, des tremblements de terre, la faim, les épidémies... Mon Coeur brûle de Miséricorde plus que de Justice, mais l'iniquité des hommes est si grande qu'ils méprisent ma Miséricorde et se rient de mon Ciel. Il y en a certains qui ne veulent pas entendre ma Voix, ni accomplir mes commandements! Peut-être est-il très proche le jour terrible où les hommes resteront paralysés d'épouvante! Priez, priez et persévérez dans la prière, unisssez-vous à mes intentions et à celles des saints et justes de la terre par les mains de ma Mère, pour faire violence au Père.


D'après une méditation du Père Mateo Crawley, des Sacrés Coeurs de Picpus

457_Holy_Thursday

Litanies de demande de pardon en l'honneur du Saint Sacrement

Litanies de demande de pardon pour tous les outrages et les sacrilèges commis envers le Saint Sacrement.

Seigneur, ayez pitié de nous

Jésus-Christ ayez pitié de nous

Jésus, écoutez-nous.

Jésus, exaucez-nous.

Dieu, Père de Miséricorde, ayez pitié de nous

Dieu Fils, Médiateur entre Dieu et l'homme, ayez pitié de nous

Dieu Esprit Saint, lumière des Cœurs, Sainte et indivisible Trinité, ayez pitié de nous

Trinité Sainte, un Seul Dieu, ayez pitié de nous

Ô Hostie Sacrée! Victime d'expiation pour les péchés du monde, ayez pitié de nous, sauvez-nous, ô Seigneur.

Ô Hostie Sacrée! Sacrifié sur l'autel par nous et pour nous, ayez pitié de nous, sauvez-nous, ô Seigneur.

Ô Hostie Sacrée ! Méprisée et négligée, ayez pitié de nous, sauvez-nous, ô Seigneur.

Ô Hostie Sacrée! Outragée par les blasphème des hommes, ayez pitié de nous, sauvez-nous, ô Seigneur.

Ô Hostie Sacrée! Négligée et abandonnée dans nos églises, ayez pitié de nous, sauvez-nous, ô Seigneur.

Pour tant d'indignes communions, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour le manque de respect des chrétiens, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour les incessants blasphèmes des impies, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour les paroles indignes prononcées dans les églises, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour les crimes des pécheurs, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour les sacrilèges qui profanent votre Sacrement d'Amour, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour la froideur de la plupart de vos enfants, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour leurs outrages envers vos invitations à aimer, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour l'infidélité de ceux qui se disent vos amis, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour les abus de votre grâce, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour notre infidélité, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour notre lenteur à vous aimer, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour notre tiédeur envers votre Sainte Messe, Nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour votre amère tristesse à cause des âmes qui se perdent, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour votre longue attente à la porte de nos cœurs, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour vos soupirs par amour, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour vos larmes par amour, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour vos emprisonnements par amour, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour votre mort par amour, nous vous demandons humblement pardon, ô Seigneur.

Pour que vous nous sauviez, pour que vous nous écoutiez, nous vous supplions d'écouter les pécheurs que nous sommes.

Pour que vous nous appreniez à connaitre votre Amour pour nous dans le très Saint Sacrement, nous vous supplions d'écouter les pécheurs que nous sommes.

Pour que vous acceptiez notre repentir fait dans un esprit d'humilité, nous vous supplions d'écouter les pécheurs que nous sommes.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Vous leur avez donné le pain du ciel,

Qui renferme toutes sortes de délices.

Prions

Seigneur Jésus, vous qui avez choisi de vous exposer à tous les outrages des impies plutôt que de retirer votre Corps de nos églises, accordez-nous la grâce de déplorer sincèrement et de tout cœur, toutes les injures et tous les sacrilèges commis contre vous et de réparer autant qu'il est possible et d'un amour sincère, les nombreuses ignominies et les outrages que vous avez subis et que vous subissez encore continuellement en cette ineffable mystère qui vit et règne avec Dieu, dans l'unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

Beloved_Disciple_2_700px

Téléchargez le texte des Litanies de demande de Pardon au St Sacement, (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 février 2009

Litanies de Sainte Clotilde

stclotilde

Sainte Clothilde

465-545

Fête le 4 juin

Clotilde, fille du roi Burgonde Chilpéric et de la chrétienne Carétène, naquit vers 474, probablement à Lyon ; elle fut élevée dans la pratique de la vertu et dans la vénération des martyrs lyonnais, spécialement de sainte Blandine. Lorsque, vers 490, Chilpéric mourut elle eut pour tuteur son oncle Godégisil, roi de Genève. Demandée en mariage par le roi des Francs, Clovis, encore païen, qui voulait trouver dans les Burgondes des alliés contre les Visigoths, elle accepta sous cette condition que les enfants à naître de leur union seraient élevés dans la foi catholique. Le mariage fut célébré à Soissons avec la pompe des coutumes barbares : la grande préoccupation de Clotilde, à partir de ce moment, fut la conversion de son époux. L’œuvre devait être lente; on pouvait craindre sérieusement que, si Clovis se faisait chrétien, il ne tombât aussitôt dans l’arianisme. L’auxiliaire envoyé par la Providence fut Rémi, évêque de Reims, qui avait gagné les bonnes grâces du roi barbare, en le félicitant de son avènement au trône. La naissance de son premier enfant fut pour Clotilde une source de douleurs : elle avait obtenu de le faire baptiser, mais ce fut pour le voir mourir aussitôt après; d’où le reproche du monarque : « C’est votre Dieu, dit-il à Clotilde, qui est la cause de la mort de l’enfant; si je l’avais consacré aux miens, il vivrait encore. » La digne épouse, sans se laisser abattre, accepta cette épreuve avec résignation, et ses prières, humbles, ardentes obtinrent la guérison de son second fils tombé malade après avoir été baptisé. En 496, la victoire de Clovis sur les Alamans à Tolbiac, après qu’il eut fait la promesse de recevoir le baptême et d’adorer le Dieu de Clotilde, vint remplir de joie le cœur de la reine : sans perdre de temps, elle fit prévenir l’évêque Rémi, qui se hâta de venir instruire le prince, pour le baptiser ensuite à Reims, le 25 décembre 496. Cette mission providentielle accomplie, Clotilde rentra dans l’ombre durant le règne de Clovis. La reine s’occupa principalement de l’éducation de ses quatre enfants; elle vit se terminer d’une façon relativement satisfaisante la lutte de Clovis contre les Burgondes; elle se concerta avec son époux pour la construction de l’église qui devait leur servir de tombeau sur le mont de Lutèce (plus tard la montagne Sainte-Geneviève). Devenue veuve après vingt ans de mariage, elle connut des années de mortelles angoisses. Elle dut se séparer de sa fille Clotilde et la donner en mariage au roi des Visigoths, Amalaric; Clodomir perdit la vie dans une bataille contre les Burgondes, Childebert et Clotaire traitèrent en prisonniers les enfants de Clodomir et finalement assassinèrent les deux premiers tandis que le troisième ne leur échappait que pour être recueilli dans un cloître. Maltraitée par Amalaric, la jeune princesse Clotilde ne fut arrachée aux mains de ce tyran que pour expirer au moment où elle rentrait en France. Finalement Childebert et Clotaire entrèrent en lutte l’un contre l’autre et il fallut un miracle, dû aux prières de leur mère, pour empêcher que cette lutte fratricide eût de funestes résultats. Résignée et pénitente sous le coup de tant d’épreuves, Clotilde multiplia ses pieuses fondations : elle éleva à Chelles près Paris un monastère de femmes en l’honneur de saint Georges, reconstruisit et orna la basilique qui abritait les restes mortels de saint Germain d’Auxerre, fonda aux Andelys un monastère qui fut l’émule de celui de Chelles, passa ses dernières années à Tours où l’avait attirée son culte de prédilection pour saint Martin et se fit la gardienne du tombeau de ce grand évêque thaumaturge. C’est là qu’elle mourut à soixante-dix ans, le 3 Juin 545. Son corps fut transporté de Tours à Paris; l’église du mont Lutèce, que le peuple commençait à appeler du nom de Sainte-Geneviève, reçut dans sa crypte le corps de la reine qui l’avait fondée. Là, Clotilde fut associée aux honneurs dont Geneviève était l’objet. Cependant au neuvième siècle, les invasions normandes obligèrent les Parisiens à transporter la châsse de saint Clotilde au château de Vivières (Aisne). Quand les reliques furent rendues aux génovéfains de Paris, ceux-ci laissèrent à Vivières la tête et un bras, et ce furent là les origines d’un culte de sainte Clotilde resté populaire dans cette localité. En 1656, une côte de la sainte fut concédée à l’église de Notre-Dame des Andelys, demeurée toujours fidèle au culte de sa fondatrice. En 1793, la rage des révolutionnaires s’acharna contre le sanctuaire de sainte Geneviève ; on parvint à grand’peine à sauver les ossements de Clotilde et à les mettre en lieu sûr ; ces ossements sont conservés dans la petite église paroissiale de Saint-Leu.

IconeSC

Litanies de Sainte Clotilde

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez nous.

Jésus-Christ, exaucez nous.

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

Sainte Marie, priez pour nous

Sainte Clotilde, humble, patiente et douce, priez pour nous

Sainte Clotilde, inébranlable dans la foi, priez pour nous

Sainte Clotilde, indéfectible dans l’espérance, priez pour nous

Sainte Clotilde, ardente dans la charité, priez pour nous

Sainte Clotilde, persévérante dans la prière, priez pour nous

Sainte Clotilde, missionnaire inspirée auprès de votre époux, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez obtenu par votre prière et votre exemple la conversion du roi Clovis, priez pour nous
Sainte Clotilde, recours dans les conversions, priez pour nous

Sainte Clotilde, modèle des épouses, priez pour nous

Sainte Clotilde, exemple des mères, priez pour nous

Sainte Clotilde, refuge et consolatrice des veuves, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez béni le Seigneur dans toutes vos épreuves, priez pour nous

Sainte Clotilde, dont le cœur de mère a été broyé, priez pour nous, priez pour nous

Sainte Clotilde, d’une force d’âme héroïque, priez pour nous

Sainte Clotilde, toujours confiante dans la Vierge Marie, priez pour nous

Sainte Clotilde, dévote de Saint Martin et de saint Germain, priez pour nous

Sainte Clotilde, amie et collaboratrice de l’évêque saint Rémi, priez pour nous

Sainte Clotilde, âme sœur de Sainte Geneviève, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez distribué vos biens à l’Eglise et aux pauvres, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez fondé des monastères, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez édifié des églises, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez été au berceau de la France chrétienne, priez pour nous

Sainte Clotilde, mère de la foi dans notre patrie, priez pour nous

Sainte Clotilde, Reine de France, priez pour nous

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur

Par les mérites et les prières de la bienheureuse Clotilde,

Soyez favorable, Seigneur, à votre peuple.

Prions

Abaissez Vos regards bienveillants, Seigneur, sur le peuple de France, et après lui avoir accordé, sur les fidèles instances de Sainte Clotilde, le don de la Foi, inspirez-lui, par son intercession, un attachement sincère à la religion chrétienne. Par Jésus notre Seigneur. Amen.

sc_150

Téléchargez le texte des Litanies de Sainte Clothilde (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,