21 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

22 Mars


Quatrième Dimanche de Carême

« Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné Son Fils unique: ainsi tout homme qui croit en Lui ne périra pas, mais il obtiendra la Vie éternelle. » (Jean 3: 6).

Evangile

(Saint Jean 3, 14-21)


De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses oeuvres ne lui soient reprochées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient reconnues comme des oeuvres de Dieu. »


A méditer


« Le Christianisme est une religion insérée dans l'histoire! C'est en effet sur le terrain de l'histoire que Dieu a voulu établir une alliance avec Israël et préparer ainsi la naissance de Son Fils du sein de Marie « dans la plénitude des temps » (Galates 4: 4). Considéré dans son Mystère Divin et Humain, le Christ est le Fondement et le Centre de l'histoire, Il en fait le sens et le but ultime. C'est en effet par Lui, Verbe et Image du Père, que « tout a été fait » Jean 1: 3; Colossiens 1: 15-16). Son Incarnation, qui a son sommet dans le Mystère Pascal et dans le Don de l'Esprit, constitue le cœur vibrant, l'heure mystérieuse où le Règne de Dieu s'est fait proche. (Marc 1: 15) et même s'est enraciné dans notre histoire comme une semence destinée à devenir un grand arbre (Marc 4: 30-32). »


Novo Millennio Ineute, n° 5

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

21 mars

« Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis! » (Luc 18: 13).

A méditer

« J'invitais tous les efforts possibles pour faire face à la crise « du sens du péché » que l'on constante dans la culture contemporaine, mais plus encore j'invitais à faire redécouvrir le Christ comme mystérium pietatis (mystère de bonté), celui en qui Dieu nous montre Son Cœur compatissant et nous réconcilie avec Lui. C'est ce Visage du Christ qu'il faut faire redécouvrir aussi à travers le Sacrement de Pénitence. »

Novo Millennio Ineute, n° 37

Fioretti

Tout comme pour la prière, Jean Paul II donnait une place importante à la Confession, dans laquelle il voyait non seulement l'aveu des péchés, mais avant tout leur pardon et leur rémission, et donc la grâce qui donne la force de mener une vie honnête, vertueuse. Lui-même se confessait toutes les semaines. Il le faisait aussi avant chaque grande fête et avant certaines périodes liturgiques. Evêque, il fit toujours partie des files d'attente, parmi les autres pénitents, à l'église des Franciscains.

« Une vie avec Karol », Stanislas Dzwisz, Desclée de Brouwer/Seuil

Prière

Seigneur Jésus-Christ, l'Amour que Tu donnes à l'Église est toujours destiné à l'homme faible et exposé aux conséquences de sa faiblesse. Et pourtant, Tu ne renonces jamais à cet Amour qui relève l'homme et L'Église en imposant à l'un et à l'autre des exigences précises.

25 mars 1982

Boîte à idée

Aujourd'hui, je décide d'un moment pour faire un examen de conscience sérieux et aller me confesser.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

20 mars

« Tu aimeras le Seigneur de tout ton cœur. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Marc 12: 30-31).

A méditer

« Beaucoup de choses, même dans le nouveau siècle, seront nécessaires pour le cheminement historique de L'Église; mais si la Charité fait défaut, tout sera inutile. C'est l'Apôtre Saint Paul lui-même qui nous le rappelle dans l'Hymne à la Charité: nous aurions beau parler les langues des hommes et des anges et avoir une foi « à déplacer les montagnes », s'il nous manque la Charité, tout cela ne serait « rien » (1 Co 13: 2). La Charité est vraiment le cœur de L'Église comme l'avait pressenti Sainte Thérèse de Lisieux. »

Novo Millennio Ineute, n° 42

Fioretti

Octobre 1979, lors de son premier voyage aux Etats Unis, à la cathédrale Sainte Croix de Boston. Au moment de partir, il aperçoit le seul fauteuil roulant de l'assistance et, sans hésiter, se dirige vers la jeune malade, paralysée à la suite d'un accident. Il lui prend la main, lui murmure quelques mots à l'oreille et lui remet un chapelet. Voyant cette scène, un agent de police s'écria: « Je dois retourner à l'Église! »

« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé

Prière

Notre Père, assiste Ton Église dans son dévouement aux pauvres, aux marginaux, à ceux qui souffrent. Garde et renforce dans tous les coeurs l'aspiration à la Foi en Toi et à la bonté envers les frères; la recherche de Ta présence et de Ton Amour, la confiance dans Ta puissance Rédemptrice et Salvatrice, l'assurance de Ton Pardon et l'abandon à Ta Providence.

25 décembre 1983

Boîte à idée

Aujourd'hui, je manifeste douceur et intérêt pour une personne que j'ai du mal à aimer.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

19 mars

« Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse: l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint. » (Matthieu 1: 20).

A méditer

« Au cours de sa vie, qui fut un pèlerinage dans la Foi, Joseph, comme Marie, resta jusqu'au bout fidèle à l'appel de Dieu. Joseph ne proféra aucune parole lors de son « annonciation »: il « fit » simplement « ce que l'Ange du Seigneur lui avait prescrit » (Matthieu 1: 24). Et ce premier « il fit » devint le commencement du « chemin de Joseph ». »

Redemptoris Custos, n°17

Fioretti

Durant la première nuit, tandis que la foule passait lentement et en silence devant le Pape, je m'entends appeler par un homme qui s'était approché des barrières installées pour délimiter l'espace entre la foule et le cercueil. Il me dit: « Père, je dois absolument m'agenouiller devant le Pape! Aidez-moi, faites-moi passer! Je vous en prie! » Aimablement, mais avec un peu de fermeté, je lui réponds: « Essayez de comprendre! Les gens sont très nombreux. Ce n'est pas possible. Il faut que vous vous contentiez du seul passage autorisé. » L'homme insiste, me prend la main, et, presque en pleurant, me répète: « Je dois m'agenouiller devant le Pape. Je dois lui dire merci. J'avais perdu la Foi et m'était totalement éloigné de l'Église. La Foi ce cet homme – et il désigne le Pape – m'a ramené à la Foi. » Je laisse passer l'homme, qui s'agenouille et prie: je reste derrière lui et je note, en le voyant trembler, qu'il est en proie à une émotion irrésistible. Puis il se lève et s'éloigne. Je ne sais pas qui il est. Je le saurai au Ciel.

« Laissez-moi m'en aller » Stanislas Dziwisz, Parole et Silence.

Prière

« Bénis, Seigneur, l'ouvrage de nos mains! » Bénis, Seigneur des siècles et des millénaires, le travail quotidien par lequel l'homme et la femme gagnent le pain pour eux-mêmes et ceux qui leur sont chers. A Tes mains paternelles, nous offrons aussi les fatigues et les sacrifices liés au travail, en union avec Ton Fils Jésus, qui a racheté le travail humain du joug du péché et l'a ramené à sa dignité originelle.

1er mai 2000

Boîte à idée

Aujourd'hui, je domine mes mouvements de colère ou d'agressivité.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

18 mars

« Glorifie le Seigneur, Jérusalem! Célèbre ton Dieu, ô Sion! » (Psaume 147).

A méditer

« On se tromperait si l'on pensait que les simples Chrétiens peuvent se contenter d'une prière superficielle qui serait capable de remplir leur vie. Face notamment aux nombreuses épreuves que le monde d'aujourd'hui impose à la Foi, ils seraient non seulement des Chrétiens médiocres, mais des « Chrétiens en danger ». Ils courraient en effet le risque insidieux de voir leur Foi progressivement affaiblie, et ils finiraient même par céder à la fascination de « succédanés ». »

Novo Millennio Ineute, n° 34

Fioretti

Issue d'une famille Protestante, je me suis fiancée à un jeune homme Catholique. Ensemble, nous avons décidé d'éduquer nos enfants dans la religion Catholique, car, contrairement à moi, mon fiancé pratiquait sa vie de Foi. Une fois mariée et mère, pour préserver l'harmonie familiale, je décidais de les suivre à la Messe tous les dimanches. A l'élection de Jean Paul II, j'ai été tellement touché par cet homme (sa foi, sa façon d'être, ses paroles...) que j'ai eu un élan du cœur et je me suis dit: « Je ne peux pas quitter cette terre sans rentrer dans l'Église Catholique! » Puis, aussitôt après, j'ai un peu reculé car je craignais de renier ma Foi Protestante. Un jour, la soeur de mon mari nous a témoigné de la beauté de ce qui se passait au Foyer de Charité de Chateauneuf-de-Galaure. Ayant remarqué que mon mari peinait alors un peu dans sa vie spirituelle, je lui ai proposé que nous allions faire une retraite ensemble dans ce lieu. Il a accepté. Pendant trois jours, je me suis réfugié dans la petite chapelle du Foyer. J'avais une soif très forte de l'Eucharistie. J'ai décidé d'aller voir un Prêtre. Je lui ai expliqué la situation et il m'a dit: « « Mais qu'est ce que vous attendez? » J'ai fondu en larmes. Et la démarche pour entrer dans L'Église a été très simple: j'ai signé un papier. Dès le lendemain, je communiais. Un an après, nous rencontrions la Communauté de l'Emmanuel dans laquelle nous sommes entrés.

Marie-Françoise, « Il est Vivant! » de mai 2005

Prière

Que tous les peuples Te connaissent, Toi Dieu, le Père de tous les hommes que Ton Fils, Jésus, est venu nous révéler, Toi qui nous as envoyé Ton Esprit pour nous communiquer les fruits de la Rédemption.

23 août 1997

Boîte à idée

Aujourd'hui, je prie pour mon évêque et pour le Pape.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


16 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

17 mars

« Serviteur mauvais! Je t'avais remis toute cette dette parce que tu M'avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton retour, avoir pitié de ton compagnon, comme Moi-même J'avais eu pitié de toi? » (Matthieu 18: 32-33).

A méditer

« La communion incarne et manifeste l'essence même du mystère de l'Église. La communion est le fruit et la manifestation de l'Amour qui, jaillissant du Cœur du Père Eternel, se déverse sur en nous par l'Esprit que Jésus nous donne (Romains 5: 5), pour faire de nous tous « un seul cœur et une seule âme » (Actes 4: 32). C'est en réalisant cette communion d'amour que l'Église se manifeste comme sacrement, c'est à dire comme le « signe et l'instrument de l'union intime avec Dieu et de l'unité de tout le genre humain ». »

Novo Millennio Ineute, n° 42

Fioretti

Lors du Regina Caeli du 17 mai 1981, quelques jours après l'attentat, Jean Paul II s'adresse aux fidèles venus à la clinique Gemelli: « Je prie pour le frère qui m'a frappé, auquel j'ai sincèrement pardonné. Uni au Christ, Prêtre et Victime, j'offre mes souffrances pour L'Église et pour le monde. A toi, Marie, je répète: « Totus Tuus ego sum. »

Prière

Tu es devenu pauvre: Pauvre dans la nuit de Bethléem, pauvre dans la maison de Nazareth, dépouillé de tout à l'heure de la mort sur Ta Croix! Jésus-Christ! Toi seul as pu le dire parce que Toi seul savais de quelle pauvreté l'homme avait besoin, afin de pouvoir devenir riche de la richesse que Dieu donne au cœur humain.

25 décembre 1984

Boîte à idée

Aujourd'hui, je prends un temps de prière plus long au lieu de regarder la télévision

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes...

Posté par fmonvoisin à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

16 mars

« Amen, Je vous le dis, aucun prophète n'est bien accueilli dans son pays. » (Luc 4: 24).

A méditer

« L'Evangile parle en différents endroits de la souffrance « pour le Christ », « à cause du Christ » et cela à travers les paroles-mêmes de Jésus ou des ses Apôtres. Le Maître ne cache pas à ses disciples et à ceux qui Le suivent la perspective d'une telle souffrance. Au contraire, Il la révèle très franchement tout en annonçant les forces surnaturelles qui les accompagneront au milieu des persécutions et des tribulations subies « à cause de Son Nom ». »

Sacrifici Dolori, n°25

Fioretti

Visage paralysé, tremblements de la main, élocution pénible, Jean Paul II continue ses travaux, entraînant le monde dans la confiance à passer le seuil de l'espérance. Il va comme par miracle; et il semble ironiser là-dessus. Quand les jeunes l'acclament: « Vive le Pape! », il répond: « Oui, il vit. Il a presque 84 ans et les jeunes veulent qu'il reste jeune. Comment va-t-il faire? » Sa passion, de plus en plus douloureuse est filmée et retransmise en détail par les médias. Jean Paul II continue de monter au créneau, ne cherche pas à se dérober, à cacher sa faiblesse. Tel qu'il est, il sera jusqu'au bout ce qu'il doit être: pasteur, passeur et encore entraîneur. Et plus que jamais, il est du côté de l'homme, de l'homme qui souffre, comme écrasé pas « cette culture de mort » à laquelle il aura opposé pendant plus d'un quart de siècle la « culture de Vie », la Bonne Nouvelle de l'Evangile.

« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé

Prière

Seigneur, avec la Foi que Tu nous as donné, nous Te confessons, Dieu Tout-Puissant, notre Créateur, notre Père et notre Providence, Dieu d'Espérance, en Jésus-Christ notre Sauveur, Dieu d'Amour, dans l'Esprit Saint, notre Consolateur! Seigneur, nous voulons que notre vie puisse être utile et servir: pour louer, remercier, réparer et intercéder, par le Christ, pour ceux qui T'adorent et pour ceux qui ne T'adorent pas dans le monde, et pour Ton Église répandue à travers toute la terre.

8 juillet 1980

Boîte à idée

Aujourd'hui, je prie pour les personnes que je connais qui traversent une période de souffrance.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes...

Posté par fmonvoisin à 18:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

15 mars

Troisième Dimanche de Carême


« Jésus connaissait par Lui-même ce qu'il y a dans l'homme. » (Jean 2: 25).


Evangile selon Saint Jean (2: 13-25)


Comme la Pâque des Juifs approchait, Jésus monta à Jérusalem. Il trouva installés dans le Temple les marchands de boeufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple ainsi que leurs brebis et leurs boeufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d'ici. Ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic. » Ses disciples se rappelèrent cette parole de l'Écriture : L'amour de ta maison fera mon tourment. Les Juifs l'interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour justifier ce que tu fais là ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce Temple, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce Temple, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais le Temple dont il parlait, c'était son corps. Aussi, quand il ressuscita d'entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu'il avait dit cela ; ils crurent aux prophéties de l'Écriture et à la parole que Jésus avait dite. Pendant qu'il était à Jérusalem pour la fête de la Pâque, beaucoup crurent en lui, à la vue des signes qu'il accomplissait. Mais Jésus n'avait pas confiance en eux, parce qu'il les connaissait tous et n'avait besoin d'aucun témoignage sur l'homme : il connaissait par lui-même ce qu'il y a dans l'homme.


Méditation


« Le regard progressivement christifié apprend à se détacher des apparences, du tourbillon des sens, c'est à dire de tout ce qui empêche l'homme d'atteindre une légèreté apte à se laisse saisir par l'Esprit. En parcourant cette route il se laisse réconcilier avec le Christ, au cours d'un incessant processus de conversion, dans la conscience de son propre péché, et de son éloignement du Seigneur qui se fait componction du cœur, symbole de son propre baptême dans l'eau salutaire des larmes; dans le silence et dans la paix intérieure recherchée et donnée ou le cœur apprend à battre en harmonie avec le rythme de l'Esprit, éliminant toute duplicité ou toute ambiguïté. »


Orientale Lumen, n° 12

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes...

Posté par fmonvoisin à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

14 mars

« Il fallait bien se réjouir, car ton frère que voilà était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. » (Luc 15: 32).

A méditer

« La parabole de l'enfant prodigue exprime d'une façon simple mais profonde la réalité de la conversion. Celle-ci est l'expression la plus concrète de l'oeuvre de l'Amour et de la présence de la Miséricorde dans le monde humain. La miséricorde se manifeste dans son aspect propre et véritable quand elle revalorise, quand elle promeut, et quand elle tire le bien de toutes les formes de mal qui existent dans le monde et dans l'homme. »

Dives in Misericordia, n° 8

Fioretti

« Je me souviens d'une audience générale, celle du mercredi. Un Prêtre avait amené un groupe de jeunes femmes qui avaient été impliquées dans la prostitution, mais qui avaient décidé de changer complètement de vie. Quand leur tour arriva, elles éclatèrent toute en sanglots. Chacune d'entre elle s'approcha du Pape, les yeux pleins de larmes, de pudeur et peut-être d'un peu de honte, et le Pape prit chacune dans ses bras et la bénit... Voilà, c'était lui: Karol Wojtila recevait chacun avec respect et amour. Chaque femme, chaque homme était également important à ses yeux, et ce n'était pas pour son rang, ni sa profession, ni sa célébrité.

« Une vie avec Karol », Stanislas Dzwisz, Desclée de Brouwer/Seuil

Prière

Seigneur de la Vie et de l'Espérance, en Toi, chaque limite humaine est rachetée et délivrée. Grâce à Toi le handicap n'est pas le dernier mot de l'existence. C'est l'Amour qui est le dernier mot, c'est Ton Amour qui donne un sens à la vie. Aide-nous à orienter notre cœur vers Toi; aide-nous à reconnaître Ton Visage qui resplendit en chaque créature humaine lorsqu'elle est éprouvée par les épreuves par les difficultés et par la souffrance.

3 décembre 2000

Boîte à idée

Par mes paroles et mes attitudes, j'encouragerai chacun à découvrir et développer son don.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes...

Posté par fmonvoisin à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

13 mars

« Cherchez le Seigneur et Sa puissance, souvenez-vous des merveilles qu'Il a faites. » (Psaume 104)

A méditer

« L'Église a toujours trouvé dans ses martyrs une semence de vie. « Le sang des martyrs est une semence de Chrétiens »: cette loi célèbre annoncée par Tertullien s'est toujours avérée à l'épreuve de l'histoire. N'en sera-t-il pas de même pour le siècle, pour le millénaire que nous commençons? Nous étions peut-être trop habitués à penser aux martyrs d'une manière un peu lointaine, comme s'il s'agissait d'une catégorie du passé, liée surtout aux premiers siècles de l'ère Chrétienne. »

Novo Millennio Ineute, n° 41

Fioretti

Surtout pendant ses voyages, il préfère une nourriture très sobre, sans craindre de décevoir ses hôtes qui croient bien faire en lui préparant de copieux repas. Un soir, chez les Pères Marins du Sanctuaire Marial de Lichen, en Pologne, il demande pour tout dîner, « juste un thé aux roses » (très prisé par les Polonais): la seule chose qu'il n'ait pas prévue! Il en dénicheront chez le voisin. Quant aux Franciscains du Sacro Covento d'Assise, qui reçoivent le Pape au cours de ses très nombreuses visites dans cette ville, ils savent que le soir le Saint Père désire juste un bouillon léger.

« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé

Prière

O Marie, Mère de Miséricorde, veille sur tout, afin que la Croix du Christ ne soit pas rendue vaine, que l'homme ne s'égare pas hors du sentier du bien, qu'il ne perde pas la conscience du péché, qu'il grandisse dans l'espérance de Dieu « riche en Miséricorde » (Ephésiens 2:4), qu'il accomplisse librement les oeuvres bonnes préparées d'avance par Dieu (Ephésiens 2: 10) et qu'il soit ainsi, par toute sa vie, « à la louange de Sa Gloire ». (Ephésiens 1: 12).

6 août 1993

Boîte à idée

Aujourd'hui, je jeûne (aliments...) en accueillant la joie de Dieu qui me libère.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes...

Posté par fmonvoisin à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,