31 mai 2012

Le Mois du Sacré Cœur de Jésus

Le Mois du Sacré Cœur de Jésus

 006_001

Pratiques utile pour bien sanctifier le Mois du Sacré Cœur

 

1° Avant de lire l'exercice de chaque jour, implorer l'assistance du Saint-Esprit, et lui demander avec ferveur la grâce de se le rendre profitable; lire l'exercice avec une religieuse attention, et s'arrêter à goûter les paroles qui toucheront le plus le cœur; terminer chaque fois par l'acte d'offrande qui est à la suite de ces pratiques. 2° Chaque vendredi, réciter pieusement les litanies du Sacré-Cœur qui se trouvent après le dernier exercice. 3° Se pénétrer, dès le commencement de ce mois, d'un, grand désir d'obtenir du cœur adorable de Jésus la grâce dont on a le plus de besoin et la correction du défaut auquel on est le plus porté; demander instamment cette double faveur à la fin de chaque exercice. 4° Entendre chaque jour, s'il est possible» ou tout au moins chaque vendredi, la sainte Messe à cette intention; l'offrir aussi en esprit de reconnaissance pour l'amour ineffable de Jésus, et de réparation pour toutes les ingratitudes des hommes: on peut, dans ce but, se servir utilement de l'exercice pour la sainte Messe qui termine cet opuscule. 5° Faire tous ses efforts pour se rendre digne de communier pendant ce mois plus souvent que d'ordinaire; ne pas le laisser finir du moins sans se procurer le bonheur de s'unir au divin cœur de Jésus dans le sacrement de son amour, avec les dispositions qui peuvent lui être le plus agréables.

 

Acte d'offrande au Sacré Cœur de Jésus

O mon aimable Jésus, je Vous donne mon cœur en reconnaissance de tous Vos bienfaits; je me consacre à Vous entièrement, en réparation de toutes mes infidélités passées; et je me propose, avec le secours de Votre Sainte Grâce, de ne plus Vous offenser à l'avenir.

 

Notre Saint Père le Pape Pie VII a accordé une indulgence de cent jours, aux fidèles qui récitent, avec un cœur contrit, cet acte d'offrande devant un tableau ou une image du Sacré-Cœur. Cette indulgence ne peut être gagnée qu'une fois par jour. Ceux qui, pendant un mois, récitent ainsi ce même acte chaque jour, peuvent gagner, une fois dans ce mois, une indulgence plénière, pourvu que, s'étant confessés, ils fassent la sainte communion, et prient devant un tableau ou une image du Sacré-Cœur, selon les intentions du Souverain Pontife. Ces deux indulgences sont applicables aux âmes du Purgatoire. Rescrit du 9 juin 1807, du 26 septembre 1817.

 04

Premier jour

Le Sauveur invite le fidèle à lui consacrer ce mois

 

Voix de Jésus


« Ecoute, ô mon fils; laisse-Moi te parler au cœur. Je t'aime, Je t'aime infiniment plus que tu ne pourras jamais le comprendre, et Je veux te parler pour te rendre heureux. Je suis venu au monde, et le monde ne M'a point connu; Je suis venu au milieu des miens, et les miens n'ont pas voulu Me recevoir; encore aujourd'hui, Je réside parmi les hommes dans le Sacrement où l'Amour m'a fait leur captif, il y a plus de dix-huit siècles, et les hommes Me méconnaissent et M'oublient Les ingrats! ils pensent à tout: à leurs parents, à leurs amis, à leurs bienfaiteurs, à leurs moindres affaires de ce lieu de passage, à leurs viles passions; et ils ne pensent point à Moi, leur Dieu, leur Créateur, leur Sauveur, à Moi qui Me suis rendu victime du plus grand Amour possible. Ils Me délaissent comme un étranger isolé au milieu d'un peuple auquel il est inconnu; ils ne Me visitent point; ils Me regrettent presque le peu d'instants que la coutume ou le respect humain leur fait passer dans Mes Temples. Que dis-je? ils M'offensent; ils ne pèsent nullement les suites de leurs outrages; ils dédaignent le ciel que Je leur offre, ils bravent l'enfer dont Je les menace; ils chassent, comme un souvenir importun, la pensée du grand Sacrifice que J'ai fait pour les sauver; ils détournent les yeux de l'image sainte de la Croix qui leur représente l'héroïsme sanglant de Mon Amour; et ils abandonnent ainsi Mon Cœur Sacré aux seuls hommages des Anges qui l'environnent, et du petit nombre d'amis fidèles qui se plaisent à l'adorer, à le louer et à l'aimer.

 

O mon fils, mets-toi de ce petit nombre, qui M'est si agréable et si cher. Que Je sois pour toi ce que sont à ces cœurs mondains si aveugles, si insensibles, les misérables intérêts de cette courte vie; et tu Me seras un dédommagement précieux de la perte de tant d'insensés qui préfèrent les eaux bourbeuses de l'iniquité, à ce fleuve d'eau vive dont Je suis la Source, les grossières voluptés du monde aux chastes délices de Mon Amour. Consacre à Mon Divin Cœur trente-trois jours d'hommages en reconnaissance des trente-trois années que j'ai passées pour toi sur la terre; en réparation de l'oubli et des outrages que Mes autres enfants Me prodiguent chaque jour, à chaque instant du jour; en témoignage de ton dévouement sincère et perpétuel au Cœur de Celui qui t'a tant aimé, qui t'aime encore si tendrement et qui désire pouvoir t'aimer pendant l'éternité. Pour ton Dieu, pour ton Jésus, dis-moi, mon fils, est-ce trop?... »

 

Réflexion

 

Hélas! en accordant à Jésus ce qu'Il me demande, qu'aurai-je fait encore qui puisse entrer en comparaison avec ce que je Lui dois? Et comment pourrais-je ne pas mettre mon bonheur à répondre, avec le plus vif empressement, à une si douce et si tendre invitation de Son Cœur adorable? J'ai tant à réparer envers Lui; et je suis si faible, si languissant, si dénué de mérites et de vertus!... Ah! béni soit-il de ce qu'Il daigne m'offrir de quoi suppléer à tout ce qui me manque. Oui, voici de quoi payer mes dettes, de quoi me guérir de mes maux, de quoi me fortifier, de quoi m'enrichir pour le Ciel. Jésus ne se laisse pas vaincre en générosité: si en ce Mois je donne tout sans réserve à Son Divin Cœur, je recevrai en échange une effusion surabondante de grâces et le don Ineffable de Son Amour, qui est cette perle précieuse, ce trésor caché dont Il nous parle dans Son Évangile, cet unique nécessaire, sans lequel tout le reste n'est rien, avec lequel on possède tout ce que les plus vastes désirs peuvent embrasser.

 

Pratique

 

1° Pendant tout ce Mois faites, chaque jour, une visite au Sacré Cœur, dans l'intention d'honorer Son Amour envers les hommes, et de Lui faire réparation pour leurs ingratitudes. 2° Imposez-vous aussi chaque jour, à la même fin, une légère privation quelconque: le Cœur de Jésus pèse l'amour et la volonté qui produisent l'œuvre plutôt que l'œuvre elle-même.

 

Pieux sentiments d'une âme toute dévouée à Jésus

 

Mademoiselle Victorine de Galard-Terraube, morte en 1836, après une trop courte vie consacrée à compatir à toutes les douleurs, à répandre un baume salutaire sur toutes les afflictions, à soulager de son mieux toutes les infortunes, se sentait pénétrée de la plus vive douleur au sujet de l'oubli et de l'ingratitude des hommes envers le Cœur de Jésus: faveur spéciale que les âmes ordinaires ne conçoivent même pas, et qui n'est guère accordée qu'à celles qui sont embrasées de l'amour divin. « A chaque nouvelle profanation, écrivait-elle, la pensée qui s'empare toujours de moi, c'est que tout le monde, dans ces temps malheureux, trouve des cœurs sensibles, et que mon Jésus n'en trouve pas: tout le monde est plaint, et mon Jésus ne l'est par personne. C'est alors que je sens toujours, je l'avoue, mon bien faible amour se ranimer, que je m'offre à ce bon Sauveur sans réserve, et que je le conjure de vouloir bien faire son séjour dans mon cœur, en en chassant tout ce qui pourrait le contrister ». L'ingratitude des hommes envers un Dieu qui les a tant aimés, l'aveuglement des pécheurs, l'indifférence des justes eux-mêmes a la vue des crimes qui inondent la terre : telles étaient les causes ordinaires des larmes que Victorine répandait en la présence du Seigneur. L'état de la France, sous le rapport religieux, l'occupait d'une manière tonte particulière. Elle voyait, avec une douleur profonde, la foi bannie de tant de cœurs, la religion de nos pères devenue comme étrangère au plus grand nombre, ses préceptes publiquement violés, ses solennités profanées audacieusement. Ce qui l'affligeait particulièrement, c'était de voir que même parmi les âmes pieuses, dont les vertus peuvent seules arrêter les coups terribles de la trop juste colère du Seigneur, il en était si peu qui parussent assez reconnaître l'amour de notre divin Jésus, et entrer dans ces sentiments d'expiation, d'amende honorable et de dévouement dont il lui semblait qu'elles auraient dû être constamment animées. Ames justes, marchez, au moins de loin, nous vous en conjurons, sur les traces de Victorine; cherchez, comme elle, à aimer davantage votre Dieu, à proportion qu'il est plus offensé. Ah! qu'il n'ait pas à répéter, de nos jours, ces plaintes si touchantes qu'il faisait entendre autrefois par la bouche du Roi-Prophète: « J'ai attendu quelqu'un qui s'affligeât avec moi, et personne ne s'est présenté; quelqu'un qui cherchât à me consoler, et je ne l'ai pas trouvé ». (Vie de Mademoiselle de Galard-Terraube, 5e partie.)

 232_001

Pour recevoir chaque jour les méditations du Mois du Sacré Cœur, ainsi que des prières, être tenu au courant des mises à jours du blog, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes.


27 mars 2012

Kalon Sakret Jézus, un chant au Sacré Coeur en Breton

Kalon Sakret Jézus

Cœur Sacré de Jésus

Interprété par le Kanerion Pleuigner

Extrait de l'album "Voix de Bretagne", aux Editions Coop Breizh

 

1. Jézus, a holl viskoah,

    Ennein e huès chonjet ;

    Jézus, a holl viskoah,

    Hui e huès me haret.

 

    Jésus, depuis toujours,

    Vous avez pensé à moi ;

    Jésus, depuis toujours,

    Vous m'avez aimé.

 

Refrain: Kalon Sakret Jézus,

            Kalon Sakret men Doué,

            Intanet me halon

            Get tan ho karanté.

 

            Cœur Sacré de Jésus,

            Cœur Sacré de mon Dieu

            Embrasez mon mon cœur

            Du Feu de Votre Amour.

 

2. Petra ho tougé hui

    De rein dein er vuhé,

    Petra ho tougé hui

    Nameit ho karanté ?

 

    Qu'est-ce qui Vous a conduit

    A me donner la vie,

    Qu'est-ce qui Vous a conduit

    Si ce n'est Votre Amour ?

 

3. Perak, a lein en Néan,

    E eh lui dichennet

    Er hreù a Vethléem ?

    Rak ma huès me haret.

 

    Pourquoi, du haut des Cieux,

    Etes-Vous descendu

    Dans l'étable de Bethléem ?

    Parce que Vous m'avez aimé.

 

4. Jézus, ar er halvar,

    Pé liamm ho talhé

    Ariet doh er goès ?

    Ataù ho karanté.

 

   Jésus, sur le Calvaire,

   Quel lien Vous retenait

   Attaché à la Croix ?

   Toujours Votre Amour.

 

26 août 2011

Consécration des soldats Catholiques et des forces alliées au Sacré Cœur de Jésus

500_001 (3)

Consécration des soldats Catholiques et des forces alliées au Sacré Cœur de Jésus

 

Au milieu des épreuves que traverse notre Patrie, nous venons à Vous, ô Seigneur Jésus, Vous offrir nos hommages et nos supplications. Nous Vous adorons comme notre Dieu et nous Vous reconnaissons comme notre Souverain Maître et Seigneur, parce que Vous nous avez créés par Votre Toute Puissance et rachetés par Votre Précieux Sang. Nous Vous demandons pardon pour toutes les fautes par lesquelles nous avons offensés Votre Cœur Sacré. Nous consacrons à ce cœur qui a tant aimé les hommes nos personnes, nos familles, nos armées, notre Patrie. Nous Vous consacrons nos personnes: nos esprits pour qu'ils croient toutes les Vérités que Vous nous enseignez par Votre Eglise; nos cœurs, pour qu'ils Vous aiment toujours par dessus tout; nos volontés, pour qu'elles obéissent à tous Vos Commandements; nos fatigues et nos souffrances, notre sang même, afin que Vous en disposiez à Votre gré pour le triomphe de Votre juste cause et l'extension de Votre Règne en ce monde. Nous Vous consacrons nos familles: nous voulons Vous y faire régner en remplissant tous nos devoirs de fils, d'époux, de pères, et en élevant chrétiennement nos enfants. Nous Vous consacrons nos armées: inspirez les chefs, donnez aux soldats le courage dans les combats et la générosité dans le sacrifice; couvrez-nous tous de Votre protection et conduisez-nous à la victoire. Nous Vous consacrons, autant qu'il dépend de nous, notre Patrie et les Nations alliées: faites régner par elles la « justice qui élève les peuples », et accordez leur la victoire dans la lutte qu'elles soutiennent pour la défense du droit. Cœur adorable de notre Dieu, les Nations alliées Vous implorent! Bénissez-les, protégez-les! Sauvez-les!

 

Cœur Sacré de Jésus, nous avons confiance en Vous !

 

Montmartre, avril 1917

 

Imprimatur

+ Louis, Evêque de Poitiers

 

Téléchargez le texte de cette prière (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

 

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Premier jour

Révélation du Sacré Cœur de Jésus

 

Prélude

 

Représentons-nous Sainte Marguerite-Marie, agenouillée devant le Tabernacle dont la porte s'ouvre. Jésus-Christ apparaît d'une manière visible. Son visage respire le plus ardent amour pour les hommes. Ses mains indiquent par leur direction la fournaise ardente de son cœur divin dont la Bienheureuse contemple les ardeurs.

 

Méditation

 

Nous ne saurions mieux commencer les exercices de ce mois si cher aux âmes intérieures qu'en méditant la grande révélation faite à la Bienheureuse Marguerite-Marie, et les promesses qu'elle recueillit de la bouche même du Maître, relativement à cette douce dévotion à son Cœur sacré. « Un jour de l'Octave du Saint-Sacrement, raconte la Sainte Religieuse, je reçus de mon Dieu des grâces excessives de son amour. Comme je me sentais touchée du désir de lui rendre amour pour amour, il me découvrit son divin Cœur, en me disant: « Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu'il n'a rien épargné jusqu'à s'épuiser et se consumer pour leur témoigner son Amour; et, pour reconnaissance, Je ne reçois de là plupart que des ingratitudes par leurs irrévérences et leurs sacrilèges, et par les froideurs et les mépris qu'ils ont pour Moi dans ce Sacrement d'amour. Mais ce qui m'est encore plus sensible, c'est que ce sont des cœurs qui Me sont consacrés qui en usent ainsi. C'est pour cela que Je te demande que le premier vendredi d'après l'Octave du Saint-Sacrement soit dédié à une fête particulière pour honorer mon Cœur, en communiant ce jour-là et en lui faisant réparation d'honneur par une amende honorable, pour réparer les indignités qu'il a reçues pendant le temps qu'il a été exposé sur les autels. Je te promets aussi que mon Cœur se dilatera pour répandre avec abondance les influences de Son Divin Amour sur ceux qui Lui rendront cet honneur et qui procureront qu'il soit aimé ». Déjà, auparavant, le divin Sauveur, apparaissant à la Bienheureuse, lui avait dit: « Mon Divin Cœur est si rempli d'Amour pour les hommes et pour toi en particulier, que, ne pouvant plus contenir en Lui-même les flammes de son ardente Charité, il faut qu'il les répande par tout moyen et qu'il se manifeste à eux pour les enrichir des trésors qu'il renferme. Je te découvre le prix de ces trésors: ils contiennent les grâces de sanctification et de Salut nécessaires pour les tirer de l'abîme de perdition ». Remercions Notre-Seigneur d'avoir réservé à notre époque cette nouvelle effusion de son amour et renouvelons-nous dans la dévotion à son Cœur sacré, qu'il a révélée et si fort recommandée Lui-même.

 

Exemple

La confiance que nous devons avoir en Jésus

 

Notre-Seigneur dit un jour à sainte Catherine de Sienne: « Ma fille, les pécheurs qui, pour l'énormité de leurs crimes, désespèrent de Ma Miséricorde, croyant que Je n'ai pas assez de bonté pour les leur pardonner, M'offensent plus grièvement par ce seul péché que par tous les autres qu'ils peuvent avoir commis, car ils méprisent Ma Miséricorde et Ma Bonté, et lui font un tort extrême, l'estimant moindre que leurs offenses et croyant leur malheur sans remède. Si, au contraire, ils se repentaient sincèrement de M'avoir déplu et s'ils avaient recours à Mon Divin Cœur plein de clémence, ils en ressentiraient aussitôt les admirables effets et se verraient délivrés de leurs maux, parce que la Miséricorde de Mon Cœur est infiniment plus grande que tous les péchés qui ont jamais été commis, et qui peuvent se commettre par toutes les créatures imaginables ».

 

Pratique: Inspirer et répandre autour de soi la dévotion au Sacré-Cœur de Dieu.

 

Oraison Jaculatoire: Divin Cœur de Jésus, faites que je vous connaisse et que je vous aime tous les jours davantage. (Invocation de la confrérie du Sacré-Cœur.)

709_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes

30 septembre 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 15/15

Photo313

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco


Quinzième vendredi

Réparation pour les mourants


Lecture


Le temps est un des plus grands dons que Dieu ait pu nous faire. En utilisant le temps, nous pouvons nous enrichir de mérites pour toute l'éternité: la seule affaire intéressante de la vie est le Salut de l'âme. Mais tout le monde pense-t-il qu'une autre vie nous attend? Tous ont-ils soin de l'âme? Hélas, nous vivons comme si nous devions rester éternellement sur cette terre et pourtant, il faut mourir. Personne ne peut fuir cette loi universelle. Rien n'est plus sûr que la mort et rien n'est plus incertain que l'heure ou elle arrivera. « Soyez prêts, à dit Jésus, car au moment où vous ne vous y attendrez pas, le Fils de l'Homme viendra comme un volent, dans la nuit. Alors veillez ». Tout le monde n'est pas prêt à comparaître devant Dieu; beaucoup vivent en état de péché. Malheur si nous nous trouvons en disgrâce devant Dieu. Chaque jour, il meurt des centaines et des milliers de personnes! Il est un devoir de Charité d'assister les agonisants par la prière et les bonnes oeuvres. Le Sacré Cœur de Jésus, qui est mort sur la Croix pour tous, désire que toutes Ses créatures meurent en Sainte Grâce et, puisque parmi les mourants il y a des pécheurs obstinés, il convient de supplier la Divine Miséricorde pour leur conversion; au moins aux derniers moments. Jésus ne refuse à personne la grâce: Il l'a accordée au Bon Larron. Que ce dernier Vendredi soit consacré à consoler le Cœur de Jésus par la conversion des pécheurs agonisants. Prier pour les mourants devrait être la préoccupation de toute âme pieuse, puisque, chaque jour, beaucoup d'âmes partent pour l'éternité. Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, étant malade, appela une consoeur et lui posa la question suivante: « Si vous, chère soeur, étiez sur le lit de mort, combien je prierais pour vous! Et c'est moi qui suis mourante, priez pour moi, j'ai tant besoin de l'Assistance Divine ». Si une Sainte peut avoir besoin des prières au moment de mourir, que fait-il penser des pécheurs? Prions donc dans ce but et quand il vient à notre connaissance que quelqu'un est en danger de mort, intéressons-nous pour lui faciliter la réception des Sacrements. Si l'on néglige ce grave devoir, on en sera responsable devant Dieu. Si nous apprenons que quelque mourant refuse le réconfort de la religion, offrons à Dieu avec Foi prières et sacrifices, et s'il nous est possible, faisons célébrer le plus grand et le plus puissant des sacrifices, la Sainte Messe, pour lui obtenir de la Miséricorde Divine une bonne mort; nul doute que Dieu accordera, au dernier moment, une grande lumière, afin que le pauvre mourant reconnaisse son triste état et retourne à Dieu. Ce qu'il nous sera possible de faire pour un pécheur qui va mourir sera très cher au Divin Cœur de Jésus, var il rend toute sa valeur au Sacrifice de la Croix. Combien d'âmes nous pouvons sauver dans une journée par notre offrande à leur avantage. La Charité dont nous usons envers les autres, Dieu nous la rendra à notre mort en nous faisant bénéficier des mérites et des sacrifices des âmes vouées à la réparation à Son Cœur Adorable et Miséricordieux. Vierge Sainte, ô ma Mère chérie, assistez-moi, avec Saint Joseph, votre aimable époux, à mon heure dernière, afin que je puisse un jour contempler dans la céleste demeure la vision première de mon enfance: la vivante Crèche, Jésus, Marie, Joseph. Ainsi soit-il.


Bouquet spirituel: Chaque soir, avant de vous endormir, demandez-vous: « suis-je prêt à paraître devant Dieu? »


Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

RIBBONS_OF_LIVING_WATER

Acte de réparation à la fin des Quinze Vendredis


Mon Dieu, je voudrais pouvoir Vous aimer et Vous honorer comme Vous le méritez. Je voudrais pouvoir Vous rendre le culte qui est dû à Votre Souveraine Grandeur et réparer tous les outrages commis envers Votre Souveraine Majesté. Mais, puisque je n'ai rien a Vous offrir qui soit digne de Vous, car tout ce que je puis faire pour expier mes péchés est disproportionné à leur nombre et à leur gravité, pour suppléer à la pauvreté de mes hommages et à l'insuffisance de mes pénitences, je Vous offre Votre Divin Fils, avec la gloire qu'Il nous a procurée depuis le premier moment de Sa Conception, jusqu'à Son Ascension. Je Vous offre toutes les actions de Sa Vie, de Sa Passion, de Sa Mort. Je Vous offre toutes les Messes qui ont été célébrées sur la terre et qui seront célébrées jusqu'à la fin du monde. Je Vous offre la Sainteté, la Pureté de la Sainte Vierge Marie, je Vous offre toutes les louanges des Chérubins et des Séraphins, je Vous offre le zèle et les fatigues des Apôtres, toutes les souffrances des Martyrs, la piété des Confesseurs, la chasteté des Vierges, les prières, les jeûnes, les mortifications et les bons sentiments de tous les Saints. Je Vous offre toutes les bonnes oeuvres qui ont été faites depuis le commencement du monde avec celles qui s'accompliront jusqu'à la fin des siècles et je Vous supplie de m'en accorder le mérite. Je déteste et abhorre tous les délits qui ont été commis et se commettent dans le monde entier. J'unis mon intention a celle de Jésus-Christ et des Saints, je veux Vous louer, Vous aimer, Vous glorifier, Vous servir comme eux Vous ont loué, aimé, servi et glorifié. Ainsi soit-il.

july30threehearts1

Prière pour chaque jour de la semaine


Dimanche

Le Mystère de la Sainte Trinité


Gloire au Père, au Fils, au Saint Esprit. Gloire au Père qui a engendré le Fils par voie de connaissance. Gloire au Fils qui a été conçu par le Père. Gloire à l'Esprit Saint qui procède du Père et du Fils par voie d'Amour. Gloire au Père, qui est principe du Fils; au Fils qui est la splendeur et l'image vivante du Père; à l'Esprit Saint qui les l'Amour du Père et du Fils. Gloire, bénédiction, salut, hommage, adoration à la Très Auguste et Ineffable Trinité; Père, Fils et Saint Esorit, seul Dieu en trois personnes. Nous croyons et adorons le Mystère de la Très Sainte Trinité. Nous offrons toutes les actions de cette journée en l'honneur de ce Très Saint Mystère.


Lundi

Les perfections Divine


Dieu Grand, Puissant, Eternel, Saint et Juste, nous Vous adorons, nous Vous louons, nous Vous bénissons et toutes Vos perfections. Mon Dieu, nous adorons Votre Infinie Bonté, nous nous abandonnons à Votre Providence et respectons Votre Justice; nous nous confions à Votre Miséricorde. Mon Dieu, je Vous offre la Gloire que Jésus-Christ Vous a procurée après Sa Conception jusqu'à Sa Glorieuse Ascension. Je Vous offre tout ce que la Très Sainte Vierge et les Saints ont déjà souffert en Votre honneur. Je Vous offre, en terminant, toutes les louanges, les adorations que les Anges et les Saints Vous ont rendues et Vous rendront pour toute l'éternité. Tout ce que nous ferons aujourd'hui sera réservé à cette Divine Perfection.


Mardi

Au Mystère de l'Incarnation


Béni soit l'instant où le Fils de Dieu sortit du Sein de Son Père pour se faire homme dans le Sein très Pur de la Vierge Marie, et bénies soient les entrailles qui ont porté le Fils de Dieu. Bénie soit l'heure où Jésus est né, celle où Marie fut conçue sans péché. Jésus, mon Sauveur, vrai Dieu et vrai Homme, moi, j'adore Vos deux natures; c'est-à-ire, la nature Divine et la nature humaine qui subissent en Votre Personne. Le Verbe s'est fait chair, Il a habité parmi nous. Tout ce que nous ferons aujourd'hui sera à l'attention et en l'honneur des Mystères de l'Incarnation.


Mercredi

La Vie de Jésus-Christ


Sacré Cœur de Jésus, nous Vous adorons, nous Vous aimons, nous Vous consacrons nos coeurs pour toujours. Divin Jésus, nous Vous bénissons et Vous remercions de tout ce que Vous avez fait pour notre Salut. Donnez-nous Votre Pur Amour. Nous adorons la Vie de Jésus-Christ, nous Lui consacrons notre corps et notre âme. Nous honorons la vie cachée qu'Il a menée avec la Vierge et Saint Joseph, jusqu'à l'âge de trente ans; les trois ans de Sa Vie Publique qu'Il a passés avec Ses Apôtres. Seigneur Jésus, faites qu'à Votre imitation, nous aimions vivre une vie cachée, fuir les périls du monde et les tentations de l'infernal ennemi. Toutes les actions de cette journée, nous désirons qu'elles soient en l'honneur de ce que Jésus-Christ fit pendant le cours de Sa Vie mortelle, unissant nos travaux aux Siens.


Jeudi

Au Très Saint Sacrement


Loué et adoré éternellement soit le Très Saint Sacrement de l'autel. Jésus, mon Sauveur, vrai Dieu et vrai Homme, nous croyons fermement que Vous êtes réellement présent dans le Saint Sacrement. Nous Vous adorons, nous Vous louons, nous Vous aimons de tout notre cœur et unissons nos adorations à celles que les Anges Vous rendent au Ciel. Très Sainte et Très Auguste Trinité, nous Vous offrons toutes les louanges et les adorations que Jésus-Christ rend continuellement dans le Saint Sacrement de l'Autel, par Son état de Victime d'humiliation, d'abaissement et d'anéantissement dans lequel Il s'est mis pour adorer Votre Majesté suprême. Jésus-Christ, mon Sauveur, nous Vous remercions de l'Amour ineffable que Vous nous avez montré dans le Saint Sacrement. Faites-nous la grâce de Vous aimer en cet état d'humiliation, comme le mérite un si grand avantage. Nous Vous faisons amende honorable de toutes les irrévérences, les immodesties, les sacrilèges qui se commettent et qui ont étés commis contre Vous dans le Saint Sacrement de l'Eucharistie et pour réparer, en quelque manière, un si grand mal, nous Vous offrons tous les hommages, toutes les adorations que les Anges et les Saints vous rendent et Vous rendront jusqu'à la fin des siècles. Ne permettez pas que nous soyons assez malheureux pour commettre un sacrilège par une Communion indigne, mais accordez-nous la grâce de toujours communier dignement, fréquemment et surtout au dernier moment de notre vie. Nous Vous offrons toutes les actions de la journée en l'honneur du Très Saint Sacrement de l'Autel.


Vendredi

La Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ


Jésus, mon Sauveur et Rédempteur, nous Vous remercions de tout ce que Vous avez souffert jusqu'à mourir pour notre amour. Jésus, mon Sauveur et Rédempteur, nous mettons toute notre confiance dans les mérites de Votre mort et Vous prions de nous les appliquer. Jésus, mon Sauveur et Rédempteur, accordez-nous la grâce et la gloire que Vous nous avez méritée avec Votre Passion et Votre Mort. Je Vous offre tous les sentiments de compassion qu'a ressentis le Cœur Sacré de la Très Sainte Vierge, de Saint Jean l'Evangéliste, de Sainte Marie-Madeleine au pied de la Croix, et de tous les sentiments des Saints aimants de la Croix. Je déteste mes péchés qui sont la cause de toutes Vos Souffrances; effacez-les avec Votre Précieux Sang. Nous adorons Vos Cinq Plaies, et Vous prions par leur mérite, de guérir toutes les plaies que le péché a fait à nos âmes. Tout ce que nous ferons et souffrirons aujourd'hui, nous voulons le faire en l'honneur de la Passion et de la mort de notre Sauveur Jésus-Christ.


Samedi

La Sainte Famille


O Enfant Jésus, rendez-nous dignes d'honorer Votre Enfance; faites qu'à Votre Exemple et à Votre imitation, nous avancions en grâce et en vertu. O Dieu! Nous Vous offrons le suave Cœur de Marie avec tout l'amour qu'Elle a eu pour nous. Nous Vous offrons toutes les pensées de Son esprit et toutes les actions de Sa vie. O Vierge Marie, Mère de Dieu, nous Vous saluons, nos Vous bénissons, nous Vous honorons et nous Vous aimons comme la plus Sainte, la plus Pure, la plus parfaite de toutes les créatures. O Mère de Jésus et notre Mère, regardez-nous comme Vos vrais fils; nous mettons en Vous, après Dieu, toute notre confiance. O Grand Patriarche Saint Joseph, époux très vertueux de Marie, de Laquelle est né Jésus-Christ, nous vous honorons et vous félicitons que le Sauveur du monde vous ait choisi pour lui tenir lieu de Père sur la terre. Priez pour nous le Cher Enfant Jésus que vous avez porté dans vos brans et qui vous a été soumis sur cette terre. Obtenez-nous, nous vous prions, la grâce de bien vivre et de bien mourir, afin que nous puissions un jour aller Le louer avec vous au Paradis, pour toute l'éternité. Toutes nos actions de la journée, nous les offrons en l'honneur de la Sainte Famille.

_STU0119

Messe Réparatrice


Il y a obligation d'assister à la Messe les jours de fête. Qui néglige ce devoir, sans un grave empêchement, commet un péché mortel. Que de péchés se commettent pour cette omission. Pour réparer cet outrage à Dieu l'on conseille ce qui suit: Que l'âme fidèle entende la Messe le jours d'obligation, et en plus, une autre Messe avec l'intention de remédier à cette lacune pour les personnes qui, par négligence, n'auraient pas assisté au Saint Sacrifice. Ne pouvait faire ceci le jour de fête, on conseille de le faire dans un jour quelconque de la semaine, au choix et commodité... Si chacun réparait ainsi, que de lacunes spirituelles on pourrait ainsi remédier, tout pour la Gloire de Dieu. Propagez cette initiative qui fait tant plaisir au Cœur de Jésus. La Messe réparatrice a pour but de rendre au Seigneur la gloire que les mauvais Chrétiens Lui ravissent et la réparation qu'omettent de faire tous ceux qui pèchent gravement et ne réparent jamais; ainsi on répare les péchés de ceux qui, par impiété, par intérêt ou par négligence, refusent d'assister à la Sainte Messe, et réparent tous les autres péchés qui se commettent sur la terre. Une chose est d'assister à la Messe réparatrice, et une autre que de faire célébrer la Messe réparatrice. Quand on a la possibilité de le faire, même avec le concours d'autres personnes pieuses, qu'on fasse célébrer la Messe réparatrice pour sa famille ou sa ville, pour son pays ou le monde entier. La Messe réparatrice est le « paratonnerre » de la Justice Divine.


Texte intégralement extrait du livre « La Dévotion des Quinze Vendredis », aux Ed. Pierre Téqui

litany29_altar1

Téléchargez l'intégralité des 15 Vendredis du Sacré Cœur de Jésus (pdf) en cliquant ici


01 septembre 2010

Prière des deux Coeurs d'Amour

Posté par fmonvoisin à 17:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 mai 2010

Le Coeur d'Accueil de Jésus

Posté par fmonvoisin à 16:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 avril 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 14/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco


Quatorzième vendredi

Réparation pour nos propres péchés et ceux de notre famille


Lecture


La Sainte Écriture nous dit: « N'oublie pas les péchés que tu as commis par le passé ». Le souvenir des fautes passées ne doit pas opprimer l'âme, mais doit servir de stimulant pour recourir à Dieu avec humilité et confiance en pensant que Jésus est Père de Miséricorde. Bien que le Cœur de Jésus ait pardonné nos péchés, nous avons le devoir de réparation. Saint Paul à dit: « Ceux qui commettent un péché crucifient à nouveau Jésus ». Combien de fois avons-nous renouvelé à Jésus don crucifiement? Combien de fautes commises dans la solitude? Combien d'autres commises devant le prochain en donnant le mauvais exemple? Bien des personnes ont péché par notre faute, à notre instigation ou par notre mauvais conseil, ou même en ne faisant rien pour empêcher de commettre cette faute. Que chacun répare, en ce quatorzième Vendredi, tout mal qu'il a fait en sa vie: en pensées, en paroles, en actions et en toutes sortes d'omissions. Que l'on dise à Jésus: « Lavez avec Votre Sang mon âme, brûlez dans les flammes de Votre Cœur mes scélératesses. Il convient de même de réparer les péchés de notre famille; même quand une famille se dit chrétienne, tous ses membres ne vivent pas toujours en vrais chrétiens. En chaque famille, fatalement, l'on commet des péchés; il y en a qui manquent la Messe le dimanche; d'autres cultivent la haine ou la mauvaise habitude de blasphémer, de bougonner; il y en a peut-être qui vivent scandaleusement. Chaque famille a donc un cumul de péchés à réparer. Que les dévots du Sacré Cœur prennent l'engagement de cette réparation, chose louable, non seulement au cours des quinze vendredis, mais tout le temps. Il est recommandé aux âmes pieuses de choisir un jour fixe de la semaine pour faire la réparation de leurs péchés et de ceux de leur famille. « Une âme peut réparer pour beaucoup d'autres », disait Jésus à sa servante, Sœur Bénigne Consolata. Une mère zélée peut faire réparation un jour par semaine pour les péchés de son époux et de ses enfants; comme une fille peut faire réparation pour les fautes de ses parents et de ses frères. Dans ce jour établi pour la réparation, il fait beaucoup prier; si possible communier et accomplir quelques bonnes œuvres. Une pratique très louable est celle de faire célébrer le Saint Sacrifice de la Messe à cette intention. Le Sacré Cœur agrée tous ces actes délicats et les rend généreusement.


Bouquet spirituel: se fixer un jour par semaine pour réparer auprès du Cœur de Jésus nos péchés et ceux de notre famille.


Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

034_001

Prière pour la famille

à réciter avant la Sainte Communion


O Seigneur Jésus-Christ, faites que nous imitions les exemples de Votre Sainte Famille, afin qu'à l'heure de notre mort, la Glorieuse Vierge Marie, Votre Très Sainte Mère, vienne à notre rencontre avec Saint Joseph et que nous méritions d'être reçus de Vous dans la gloire éternelle du Paradis. O Jésus plein d'Amour qui, avec les ineffables vertus et les exemples de Votre vie domestique, avez sanctifié la famille par Vous choisie sur la terre, gardez pieusement la nôtre qui, prosternée devant Vous, implore Votre protection. Assistez-la, défendez-la de tout péril, secourez-la dans ses nécessités et donnez-lui la grâce de se maintenir constamment dans l'imitation de Votre Sainte Famille, afin que, Vous servant fidèlement sur la terre, elle puisse Vous bénir au Ciel. Pardonnez tous les péchés qui, dans un moment de faiblesse, se sont commis au sein de notre famille. Marie, Mère très Douce, nous avons recours à Votre intercession, sûrs que Votre Divin Fils exaucera nos prières. Vous aussi, ô Glorieux Patriarche Saint Joseph, modèle des chers de famille, souvenez-nous de nous, avec votre puissante médiation, et offrez, par les mains de Marie, nos vœux à Jésus. Ainsi soit-il.

Herz_Jesu_6

05 avril 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 13/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Treizième vendredi

Réparation des injustices

Lecture

La règle pour aimer son prochain est: ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l'on te fît. Si le monde est plein d'injustice, on le doit à la violation de ce grand précepte: on doit respecter le bien des autres sans chercher à se l'approprier injustement. Pourtant, combien de vols sont commis de cette façon. On ne peut pas les appeler des voleurs de profession; cependant, ce sont des vrais voleurs tous ceux qui font: des ventes injustes ou des achats dépréciés; qui gardent de l'argent reçu par erreur, qui négligent de payer leurs dettes, qui ne payent pas un juste salaire à l'ouvrier; qui exigent un taux d'intérêt usuraire ou qui ne rendent pas les objets trouvés. Une autre grave injustice que l'on commet en faisant perdre l'emploi à un honnête père de famille; en faisant, par de faux témoignages, condamner un innocent; ou rendre publique une faute qui était restée secrète. Les injustices du monde sont incalculables. Le Sacré Cœur de Jésus ressent les effets de tous ces manquements qui intensifient les douleurs de Sa Passion. Ce treizième Vendredi de réparation console beaucoup le Bon Jésus. Que les dévots du Sacré Cœur rivalisent de zèle pour l'honorer et lui faire amende honorable. Disons avec fois: « Vous, ô Jésus! Qui avez été victime des plus grandes injustices de l'humanité, donnez la force et la résignation à toutes les victimes de l'ambition qui ont étés emprisonnées innocemment, et à tous ceux qui pleurent la perte de leur honneur, victimes de la calomnie et de la médisance ». O Dieu infiniment Juste, faites resplendir l'innocence des opprimés. Réparons, et, s'il le faut, corrigeons notre conduite. N'avons-nous rien à nous reprocher en fait d'injustice? Il est nécessaire de réparer, de restituer ce qui ne nous appartiens pas; surtout le bon renom et l'estime du prochain. Ou restitution ou damnation! Pouvons-nous nous dire toujours justes dans nos rapports avec notre prochain? N'employons-nous pas deux poids et deux mesures? Pourquoi ne traitons-nous pas notre prochain comme-nous-même? Si tu veux le savoir, observe: te plairait-il que les autres pensent mal de toi et suspectent ta conduite? Tu ne serais pas content? Et pourquoi alors penses-tu mal des autres? Tu es injuste. Te ferait-il plaisir que quelqu'un fasse connaître, aux quatre vents, tes fautes et tes défauts? Tu ne le voudrais pas? Alors pourquoi parles-tu des autres sans scrupules en les critiquant? Pourquoi alors, traites-tu ton prochain si durement? Tu es injuste. Aimerais-tu être pris en dérision et savoir que les autres se moquent de toi? Non, certainement. Et bien, pourquoi te moques-tu du prochain? Tu es injuste. Est juste celui qui traite les autres comme il voudrait être traité lui-même.

Bouquet spirituel: Ne pas mal penser du prochain et ne lui faire aucun tort.

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

jesus

Acte de réparation

à réciter avant la Sainte Communion

O Très doux Jésus, Votre immense Amour pour les hommes est payé de tant d'ingratitude, d'oubli, de négligence et de mépris. Voilà que nous, prosternés devant Votre Autel, entendons réparer avec un amour tout particulier les injures qui, de toutes parts, viennent, par les hommes, blesser Votre Cœur aimant. Nous nous souvenons que nous-mêmes, autrefois, nous nous sommes rendus coupables de tant d'indignités et nous en éprouvons une très vive douleur. Nous implorons Votre Miséricorde, prêts à réparer avec une volontaire expiation; pas seulement les péchés commis par nous, mais de même pour ceux qui s'écartent de la voie du Salut, refusent de Vous suivre comme Pasteur et s'obstinent dans leur infidélité. En même temps que nous entendons expier le cumul de tant de déplorables délits, nous nous proposons de réparer en particulier les injustices humaines. S'il nous était possible de laver avec notre sang, tant de péchés. Et comme réparation de l'Amour Divin méconnu, nous Vous présentons quelques satisfactions que, Vous-même, avez un jour offertes sur la Croix, au Père, et que chaque jour Vous renouvelez sur les Autels. En Vous promettant, de tout notre cœur, de réparer avec l'aide de Votre Grâce, nos péchés et ceux des autres. Accueillez, nous Vous en prions, ô Jésus magnanime, par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, ces hommages de réparation et veillez nous conserver très fidèles dans l'honneur du prochain en pensant que nous faisons à Vous ce que nous faisons au prochain. Amen.

coraz_n_de_jesus7

13 mars 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 12/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco


Douzième vendredi

Réparation pour les crimes


Lecture


La vie est un don de Dieu, l'on doit la respecter pour soi-même comme pour les autres. Malheur à qui la supprime par sa faute. Le cinquième Commandement: tu ne tuera pas, est parmi les plus importants du Décalogue. Manquer à cet ordre de Dieu signifie encourir les plus sévères punitions; il suffit de se rappeler le châtiment de Caïn lorsqu'il tua son frère. L'homicide volontaire est u des quatre péchés qui crient spécialement vengeance au regard de Dieu. Quelle peine reçoit le Cœur de Jésus quand on commet ce délit, et combien il s'en commet chaque jour! Il suffit d'entrer dans les prisons pour constater le nombre d'assassins et de lire des journaux, où l'on apprend des choses horribles! Jésus Lui-même ne fut-Il pas mis à mort? Le Cœur de Jésus est offensé, non pas seulement par de tels délits, mais par le sang lui-même versé. Il est difficile d'énumérer les disputes qui dégénèrent en rixes, provoquant des blessures plus ou moins graves; on peut constater cela dans les hôpitaux et l'on est attristé et horrifié par tant de malheurs. Toutefois, les plus grands assassins ne sont pas enfermés dans les prisons, comme les grands voleurs aux galères. Si l'on devait mettre en prison tous ceux qui enlèvent la vie à un enfant avant qu'il ne vienne à la lumière du jour, il faudrait multiplier les prisons; alors on y verrait plus de femmes que d'hommes. Tirer un enfant de quelques mois, même d'une heure après que Dieu l'a créé, est un crime plus grand que d'ôter la vie à un adulte. La Sainte Eglise frappe d'excommunication les personnes qui se rendent coupables d'infanticide; de même ceux qui y participent. Et pourquoi de tuer un enfant avant sa naissance est-il un crime plus grave que les autres délits? Les motifs sont nombreux: un adulte venant d'être tué peut avoir commis un autre délit provoqué par l'adversaire; l'enfant, au contraire, est innocent de tout; un homme assailli peut toujours se défendre, l'enfant au contraire est impuissant; un adulte tué peut aller au Ciel s'il a été baptisé, l'enfant n'a pas de baptême. Le nombre d'enfants tués avant le baptême est si grand qu'il nous ferait peur. Couramment, les assassins de ces touts-petits sont les parents. Combien de mères de familles qui fréquentent l'église ont les mains tachées du sang de ces petites victimes innocentes et peut être pas une seule fois, mais plusieurs? Le Cœur de Jésus, en face de tous ces délits, saigne et demande réparation. Ce douzième Vendredi sera consacré à réconforter Jésus. Demandons pardon au Divin Cœur au nom de tous les sanguinaires; qu'Il pardonne et donne le remord aux coupables, afin qu'il pleurent leurs crimes, avec la résolution de ne plus les commettre. Vous, ô Jésus, qui avez versé Votre Sang pour l'humanité, offrez réparation au Père Céleste, lavez de Votre Précieux Sang toutes ces iniquités: une seule goutte de Votre Sang Précieux efface tous les crimes de la terre. Père Eternel, je Vous offre le Sang très Précieux de Notre Seigneur Jésus-Christ pour effacer mes péchés et ceux de l'humanité.


Bouquet spirituel: dire souvent: « Père Eternel, je Vous offre le Sang très Précieux de Notre Seigneur Jésus-Christ pour effacer mes péchés et ceux de l'humanité ».


Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

991_001