09 mars 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 11/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Onzième vendredi

Réparation pour la profanation des fêtes

Lecture

Dieu est jaloux de son jour. Il nous a donné un Commandement dans le Décalogue, en le faisant précéder d'une parole significative: « Souviens-toi de sanctifier les fêtes et ne l'oublie pas ». Le Seigneur veut être honoré toujours, mais tout spécialement le jour qui lui est consacré, et pourtant, c'est le dimanche que sa Divinité est le plus offensée. Le travail est un devoir, ceux qui travaillent rendent gloire à Dieu. Ceux qui travaillent sans un motif sérieux et grave le dimanche et les fêtes d'obligation commettent un péché mortel. Combien de personnes profanent ce jour en travaillant? Combien de déplaisir elles donnent au Seigneur. Ceux qui ne vont pas là la Messe en semaine n'offensent pas Dieu, mais ceux qui la manquent le dimanche, sans un motif grave, commettent une faute. Pourtant, combien de millions d'âmes manquent à ce devoir? Dans les jours fériés, on travaille dur et l'on ne pense pas à se promener; à la fin de la journée, après un instant de délassement, on va se reposer; mais dans les jours de fêtes, puisque la plupart des personnes ne travaillent pas, on préfère se donner aux amusements mondains dans lesquels il est facile d'offenser Dieu. Un autre péché facile à commettre aux jours de fête, c'est la profanation de son Temple. Si Dieu est jaloux de son jour, il ne l'est pas moins de sa maison. En semaine, très peu de personnes fréquentent les églises, mais le dimanche, à certaines heures, elles sont très peuplées. Parmi ces personnes présentes, combien y en a-t-il qui manquent de respect à Dieu en passant devant le Saint Tabernacle sans faire la génuflexion; d'autres, pendant la Messe, vont à l'église plus pour y être regardées, que pour prier: d'autres encore y viennent avec la tête découverte et habillées avec peu de décence; d'autres enfin, hommes et femmes, vont à l'église comme à un rendez-vous galant, au grand scandale des bons! Que fait Jésus pendant ce temps? Son Divin Cœur, qui observe tout, est très affligé; sa Justice Divine voudrait agir comme au jour où, dans le Temple de Jérusalem, Il a chassé les profanateurs, mais son infinie Miséricorde arrête son courroux. Combien donc de péchés on commet les jours de fêtes! Faisons réparation au Cœur de Jésus pour toutes ces iniquités. Que les âmes pieuses se dévouent à faire réparation de la manière suivante: en plus de la Messe prescrite, si l'on peut écouter une autre Messe pour ceux qui la négligent volontairement; offrir toutes les bonnes oeuvres de la journée; la Sainte Communion, le Rosaire, d'autres pratiques de piété et de sacrifice. Comme elle sera agréable à Dieu cette réparation! Il faut promettre au Sacré Cœur de sanctifier les fêtes, en veillant à ce que tous les membres de la famille ne manquent pas à ce devoir. Il ne fait pas oublier que ceux qui observent bien ce Commandement du Décalogue sont bénis de Dieu, tout particulièrement; pas seulement dans les affaires spirituelles, mais dans les affaires temporelles.

Bouquet spirituel: Veiller à ce que personne, dans votre famille, ne profane les dimanches et fêtes.

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

sacrocuore


28 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 10/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Dixième vendredi

Réparation pour les amusements mondains

Lecture

Dieu ne défend point l'amusement licite, puisque la distraction est nécessaire à la vie, mais la plupart se figurent qu'il n'est pas possible de s'amuser sainement. Les amusements que le monde nous propose en ces temps modernes, s'ils ne sont pas rejetés, sont très souvent dangereux: les cinémas, par exemple, sont assaillis, et les films très souvent sans moralité, la tension d'esprit porte à pécher en pensées et suscite des désirs malsains. Dans la pénombre, combien de misères morales on doit déplorer... Que dire des bals modernes qui sont inspirés par Satan pour la perte des âmes? L'insouciante jeunesse veut se divertir, et l'ennemi des âmes a beau jeu pour faire entacher le lys de la pureté. Combien de fautes l'on peut commettre dans les soirées et bals déguisés! A l'époque estivale, l'on est attiré sur les plages; ce n'est pas toujours le besoin des bains qui attire la jeunesse, mais l'espoir d'amusements: les hommes et les femmes, les grands et les petits, dans des costumes que l'on pourrait appeler inexistants, passent de longues heures dans l'oisiveté, multipliant dans cette atmosphère les péchés de scandales par des conversations obscènes, des regards indiscrets, des pensées et désirs mauvais. Toutes ces choses défendues se répercutent sur le Cœur de Jésus, et Il est obligé de dire, comme au Jardin de Gethsémani: « Mon âme est triste jusqu'à la mort ». Jésus, pendant Son Agonie dans ce jardin, s'adressant aux Apôtres pour chercher un réconfort, leur disait: « Veillez et priez ». A présent, Il s'adresse à ses dévots pour être consolé. Faisons réparation au Cœur de Jésus, en priant pour ces aveugles qui courent follement derrière les faux plaisirs de la vie et promettons-Lui de ne pas imiter leur conduite. S'amuser, oui, mais jamais entrer dans une salle de cinéma sans avoir consulté le programme et bien sûr que les films sont moraux. Si le spectacle réservait des surprises, il est de notre devoir de quitter la salle: moins l'on voit de tels amusements, et plus notre âme reste sereine. Il est nécessaire d'être quelque peu sévère pour la jeunesse, afin qu'elle n'aille pas trop souvent au cinéma: ces amusements gâtent peu à peu l'esprit. Que les parents ne l'oublient pas. Ceux qui aiment vraiment le Sacré Cœur doivent s'abstenir le plus possible des soirées de bal; qu'ils n'oublient pas que la danse moderne offre trop de promiscuité: c'est le vrai pas du Diable, et l'on ne peut contenter Jésus et Satan, personne ne peut servir deux maîtres. Si, dans la saison balnéaire, une cure de bains de mer est utile, il faut y aller avec toutes les précautions que suggère une conscience droite, sans se laisser entraîner par les modes. Il n'est pas utile d'aller à la mer pour nettoyer le corps et salir d'âme de la fange qui nous prédispose au feu éternel. Il ne faut pas que nous nous disions: « le monde est ainsi fait et nous profitons des amusements qu'il nous présente. Il faut s'adapter à son temps ». Jésus a dit solennellement: « Malheur à ceux qui suivent les directives perverses du monde ».

Bouquet spirituel: Se priver d'amusement où il y a danger d'offenser Jésus et conseiller aux autres d'en faire autant.

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

Sepia_Jesus

26 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 9/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Neuvième vendredi

Réparation pour la mauvaise presse

 

Lecture

 

Comme le corps a besoin de nourriture, l'esprit doit s'alimenter par l'instruction. Si la nourriture est saine, la santé est bonne; mais si elle est empoisonnée, elle entraîne la mort. Il en est de même pour l'esprit: si nos livres sont bons, ils apportent la lumière et le réconfort au cœur; si, au contraire, ils sont corrompus, ils guident vers la corruption. Comment reconnaître si la presse est bonne ou mauvaise? Dans son contenu et à la façon de ses commentaires. Le livre mauvais est celui qui parle mal de l'Eglise, de ses Ministres, des pratiques religieuses, du Saint Père, en un mot tout ce qui représente une controverse aux enseignements de Dieu par ses commandements. De même, un livre est mauvais quand il traite des sujets mettant en évidence les passions humaines, dans l'indécence et l'immoralité; aujourd'hui, dans le monde, on lit n'importe quoi, et la plupart des journaux sont mauvais. L'écrivain calcule que le livre ou la revue qui traite des sujets libertins est lu par la jeunesse avec avidité, car il étale les divers aspects des passions humains dont nous sommes affligés, et sous prétexte de moralité, il cache un poison violent pour les âmes; c'est par amour du gain qu'il ne se fait pas scrupule de déverser la boue qui salit moralement. Qui pourrait jamais calculer le mal que peut produire un mauvais livre? Combien de mauvaises pensées il suscite et fait glisser vers l'impureté. Chaque livre mauvais en circulation est une nouvelle blessure au Cœur de Jésus, car il est cause du danger que courent les âmes, et de leur éternelle perdition. O cher Jésus! En quelle amertume est plongé Votre Divin Cœur à la vue des péchés commis par la mauvaise lecture. Nous voulons prendre part à Votre Douleur et Vous consoler. Les âmes aimantes du Cœur de Jésus doivent détester et s'abstenir de toute lecture douteuse puisque cela constitue un péché grave de les lire, de les conseiller, de les prêter à d'autres ou même de les garder: c'est très mal. Il faut promettre à Jésus de les détruire de suite, puisqu'ils représentent un danger moral, on ne doit pas tenir compte de leur valeur. Notre âme à coûté plus cher à Jésus, il est juste que nous lui consentions quelques sacrifices. Le démon est très habile pour nous suggérer bien des raisons pour ne pas détruire un ouvrage auquel on tient; mais ils ne faut pas hésiter. Il est préférable de brûler un livre que d'exposer notre âme à la flamme éternelle. Chaque mauvais roman que l'on détruit, c'est un démon que l'on enlève de la circulation: l'Evangile est a conseiller à toutes les familles, la vie des Saints, de préférence des contemporains, et toute revue vraiment Chrétienne, cela représente assez d'agrément et de quoi nourrir notre esprit. Par ce moyen, beaucoup d'âmes ont trouvé la vie de perfection et même de sainteté.

 

Bouquet spirituel: Détruire au plus vite la mauvaise presse qui pourrait se trouver chez vous.

 

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

sagrado

Prière avant la Sainte Communion

 

De l'oubli et de l'ingratitude des hommes, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Votre abandon dans le Tabernacle, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des délits des pécheurs, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De la haine des impies, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des blasphèmes que l'on profère conte vous, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des insultes à Votre Divinité, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des sacrilèges qui profanent Votre Sacrement d'Amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des immodesties et irrévérences commises en Votre Sainte Présence, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des trahisons pour lesquelles Vous êtes l'adorable Victime, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De la froideur de la plupart de vos fils, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Du mépris que l'on fait de vos invitations d'amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des infidélités de ceux qui se disent Vos amis, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De notre résistance à Votre Grâce, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De nos propres défections, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De l'incompréhensible dureté de nos cœurs, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De nos longues hésitations à Vous aimer, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De notre tiédeur pour Votre Saint Service, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De l'amère tristesse que Vous occasionne la perte de tant d'âmes, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Votre longue attente à la porte de nos cœurs, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des amers refus dont Vous êtes abreuvé, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Vos soupirs d'Amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Vos larmes d'Amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Votre prison d'Amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Votre martyre d'Amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Prière

 

O Divin Jésus, qui avez laissé échapper cette douloureuse plaine: « J'ai cherché quelqu'un qui s'afflige avec Moi et personne n'est venu; quelqu'un qui Me console, et Je ne l'ai point trouvé ». Daignez accepter mon faible tribut d'amour, assistez-nous de Votre Grâce puissante, afin qu'à l'avenir, nous écartions tout ce qui pourrait Vous déplaire et que nous puissions nous montrer Vos fils dévoués. Ainsi soit-il.

Herz_Jesu_6

24 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 8/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Huitième vendredi

Réparation pour les mauvaises conversations

 

Lecture

 

Devant le tribunal de Dieu, il faudra rendre compte de tout ce que nous avons fait durant notre vie. Le Divin Juge compte même les paroles. Dans le Saint Evangile, on lit: « De chaque parole inutile, que les hommes auront prononcé, Je leur demanderai compte le jour du Jugement ». Combien de mots on prononce journellement dans le monde; mais tous sont-ils sensés et honnêtes? Si Jésus a jugé les paroles inutiles, comment jugera-t-Il les paroles immorales et malhonnêtes, les conversations sur les sujets délicats de la pureté, pour en rire et plaisanter sur ce que Dieu défend? D'ordinaire, ces conversations sont tenues par les personnes d'une moralité douteuse; puisque Jésus a dit Lui-même: « La bouche parle de l'abondance du cœur, et quand dans un cœur règne l'impureté, même les paroles, les regards et les plaisanteries sont portés au mal ». Les mauvaises conversations sont un péché grave. Il ne faut pas dire: « A présent, je suis grand, certaines choses, nous les connaissons déjà; ceux qui m'écoutent en savent plus long que moi ». Il est triste de constater que cela représente la plaie de la société: dans les réunions publiques ou privées, dans les ateliers, les bureaux, en voyage et même dans certaines familles, elles tiennent une place importante. Le Cœur de Jésus, gardien de toutes les âmes, est très offensé de toutes ces fautes. Toute mauvaise conversation est comme une épine qui blesse son Cœur. Qui doit le consoler? Ceux qui l'aiment vraiment. En ce huitième Vendredi, ayons l'intention de faire réparation à son Divin Cœur pour toutes les offenses qu'Il reçoit de la part de ceux qui parlent sans retenue. Qu'il ne nous arrive pas, à nous, âmes réparatrices, de tomber dans ce péché par des mots indécents et des phrases équivoques. Si, par le passé, nous nous sommes rendus coupables de telles fautes, gardons-nous-en à l'avenir. Souvenons-nous qu'elle doit être pure, la langue qui se met en contact avec Jésus dans la Sainte Communion. N'écoutons pas, avec complaisance, les mauvaises conversations qu'on oserait tenir en notre présence, car cela constituerait déjà une faite. Nous avons le devoir de l'empêcher dans la mesure du possible par une observation appropriée à leur libertinage. Le démon qui incite les mauvais à mal parler, fais hésiter les bons, par la peur du respect humain, afin que le mal s'accomplisse. Il est pourtant de notre devoir de faire taire de telles conversations; même s'il nous semble manquer de respect à intervenir, pour certaines personnes; il n'en est rien, celui qui se permet tel langage ne mérite aucun égard, rien que du mépris, car il offense la dignité des personnes qui l'écoutent; si l'on doit même perdre leur amitié, cela n'est pas un mal, mais un bien. Très souvent, la personne réprimandée n'ose plus continuer, et si des esprits forts critiquent votre intervention en vous traitant de bigot, ne vous troublez pas. En pensant qu'en faisant votre devoir, vous donnez gloire à Dieu et empêchez l'oeuvre de Satan.

 

Bouquet spirituel: Fuir les conversations immorales et faire un reproche à ceux qui les tiennent.

 

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

www_St_Takla_org___Holy_Face_of_Jesus_11

Prière avant la Sainte Communion

 

O Jésus d'infinie Bonté, je me présente à Vous, en reconnaissant mon indignité. Vous voulez venir dans mon pauvre cœur pour le reposer, mon Jésus, Vous êtes trop offensé dans le monde et moi je désire réparer pour les amertumes que Vous causent les mauvaises conversations. Je voudrais avoir le Cœur de la Sainte Vierge Marie pour Vous recevoir dignement; de même que vous n'avez pas dédaigné la grotte de Bethléem, Vous venez dans mon cœur tout plein de désir de Vous consoler. Combien d'âmes, après d'être servies de leur langue pour le banquet Eucharistique, pour recevoir Votre Chair Immaculée, retournent à leur méprisable penchant. Pardonnez, Seigneur, pardonnez à ces pauvres âmes et pardonnez à moi-même mes fautes, car, dans le passé, je Vous ai offensé aussi. Je Vous promets, ô Doux Jésus, qu'à l'avenir, je serai vigilant, afin de ne me servir de ma langue que pour Votre Gloire et pour le bien. Vierge très Sainte et très Pure, obtenez-moi par cette Communion, la grâce de veiller jalousement à ne plus offenser Dieu par mes paroles et que chaque mot soit un hymne d'amour pour mon Créateur et Sauveur Jésus.

 

Pardonnez, Seigneur, à Votre peuple, ne Vous vengez pas pour l'éternité (X3)

sacre_coeur_detail

21 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 7/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Septième vendredi

Réparation pour les péchés des scandales


Lecture


Un des péchés les plus graves est le scandale, puisque par lui le mal se multiplie dans les âmes. On appelle scandale l'élan ou l'occasion de faire pécher les autres en les excitant ou leur apprenant à faire le mal. Couramment on appelle scandale le mauvais exemple en fait de moralité. Le monde est un amas de scandales. Jésus a prononcé un terrible avertissement: malheur au monde! Il est inévitable que cela n'advienne pas, mais malheur à l'homme qui le provoquera: et pourquoi Jésus est-il si sévère en cette matière? Parce que le scandaleux est un homicide spirituel. Jésus a versé son sang pour sauver les âmes; le scandaleux les lui vole en rendant inutile le fruit de la rédemption. Le scandale donné aux tout-petits est un délit plus grave; Jésus Lui-même à dit: « Malheur à qui scandalise un de ces petits qui croit en Moi, il serait mieux pour lui qu'il s'attache une pierre de moulin et qu'il se jette au plus profond de la mer ». Combien de scandales se commettent journellement et à combien d'innocents on apprend l'immoralité? Par de perfides conseils, on détourne ceux qui voudraient se maintenir dans le droit chemin. Ceux qui ont été pervertis, trop souvent suivent la pente dangereuse, en entraînant à leur tour les autres. Le Cœur de Jésus est blessé par les offenses des hommes et tout spécialement par le scandale. Faisons de ce septième vendredi réparation en conséquence. Prions afin que soit réduit le nombre des scandales et pour ceux qui en ont été victimes. Ne nous est-il pas arrivé, dans notre enfance ou jeunesse, de recevoir le poison du scandale? Prions pour ceux qui ont blessé notre âme. Il se pourrait que nous-mêmes, dans un moment de passion et d'aveuglement moral, ayons été sujets de scandale à quelques âmes. Que nous reste-t-il à faire? Pleurer des larmes de sang pour le mal commis et réparer si possible. La réparation est une grave obligation. Il convient de tout faire pour ne pas la négliger, en priant, invoquant la Divine Miséricorde pour nous et pour les âmes que nous avons pu gâter par notre mauvais exemple, mauvaise conversation, qui ont été la cause de tout le mal. Songe à présent à les rappeler par ton exemple et tes conseils; n'oublie pas que l'âme scandalisée par toi, a pu, à son tour, faire beaucoup de mal. Ta réparation consiste à sauver le plus d'âmes possible. Qui a sauvé une âme a prédestiné la sienne pour le Ciel, mais qui a donné le mauvais exemple l'a prédestinée pour l'Enfer.


Bouquet spirituel: Ne pas fréquenter des personnes qui vivent scandaleusement et ne pas craindre de rompre avec elles.


Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

385_001__3_


20 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 6/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Sixième vendredi

Réparation pour les péchés contre la pureté

 

Lecture

 

Dieu créateur nous a formé d'âme et de corps: l'âme est la part la plus noble; nous devons la sauver par tous les moyens. Bien que le corps soit inférieur à l'âme, il a droit au maximum de respect, et devant Dieu, il est sacré. Si le calice de la Messe est sacré, puisqu'il contient pour quelques instants le précieux Sang de Jésus-Christ, plus encore est sacré le corps humain qui se nourrit du Corps et du Sang de Jésus dans la Sainte Communion; ayant été sanctifié par le Baptême et la Confirmation, il devient le temple de l'Esprit Saint. Celui qui profane un vase sacré commet un péché, de même pèche gravement celui qui profane son propre corps ou celui des autres. Dieu, pour nous faire comprendre l'importance de ce devoir, nous a donné deux Commandements: le sixième: luxurieux, point tu ne seras... et le neuvième: l'œuvre de chair tu ne désireras qu'en mariage seulement... Le Sacré Cœur aime beaucoup la pureté, puisqu'elle symbolise l'agneau qui paît parmi les lys. Il a dit: « Bienheureux les cœurs purs, car il verront Dieu ». La pureté que Dieu exige est de deux façons, selon notre propre état: il y a celle que doivent observer les vierges, n'étant pas liées par le Sacrement du mariage, et la pureté des époux. Quel soin a-t-on dans le monde d'une vertu si noble? Tout semble se liguer contre. Tous cherchent la jouissance, en piétinant les commandements et en oubliant les terribles jugements de Dieu. Combien d'offenses reçoit le Divin Cœur par la non-observance de ses Commandements. N'oublions pas que le Bon Dieu a le contrôle de nos pensées. Même les plus secrètes. S'il nous était donné de voir réunie la masse des péchés d'impudeur, nous en serions effrayés et le Cœur de Jésus en est profondément blessé. A plus d'une âme, il a manifesté sa grande douleur en disant: « Le monde court à sa perdition, les péchés d'impuretés sont trop nombreux, je cherche réparation pour retenir ma punition ». Promettons, en ce sixième Vendredi, d'offrir au Divin Cœur réparation pour toutes les misères morales, et faisons, pour nous-mêmes, un minutieux examen sur notre conduite; même dans l'état de mariage, qui peut, en toute franchise dire: « J'ai la conscience tranquille? » De même, les fiancés, en ce temps de relâchement des mœurs, n'ont-ils rien à regretter de leur comportement? Comment surveillons-nous nos regards? Comment réprimons-nous nos sens? N'avons-nous pas des amitiés dangereuses? Si notre conscience nous reproche une de ces fautes, avant de faire réparation au Cœur de Jésus pour les péchés des autres, faisons notre possible pour nous corriger des nôtres et ne plus y retomber. Jésus pardonne, oublie, mais Il désire constater notre bonne volonté à fuir les occasions mauvaises; au prix même d'un grand sacrifice: briser une liaison coupable, mettre un frein à nos passions. Jésus exige cela de nous, comme Il l'a demandé à Sainte Maria Goretti, martyre de la pureté. Inutile d'espérer recevoir des grâces du Sacré Cœur, si l'âme est impure.

 

Bouquet spirituel: observer une grande pureté dans les actions, regards et pensées.

 

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

 

Prière avant la Sainte Communion

 

Père Éternel, je Vous offre l'Agonie de Jésus à Gethsémani, en réparation des affections coupables. Gloire au Père...

 

Père Éternel, je Vous offre les douleurs de Jésus pendant la cruelle Flagellation, en réparation de ceux qui profanent le Sacrement de Mariage. Gloire au Père...

 

Père Éternel, je Vous offre les spasmes de Jésus couronné d'épines, en réparation des mauvaises pensées. Gloire au Père...

 

Père Éternel, je Vous offre l'humiliation que Jésus a ressentie quand on L'a dépouillé de ses vêtements au Calvaire, en réparation des indécences. Gloire au Père...

 

Père Éternel, je Vous offre les souffrances de Jésus pendant le Crucifiement, pour les péchés de la jeunesse. Gloire au Père...

 

Père Éternel, je Vous offre l'Amour de Jésus pour la pureté, afin que nous soyons vigilants à la garder dans les âmes innocentes. Gloire au Père...

 

Père Éternel, je Vous offre la grande pureté de la Très Sainte Vierge Marie, pour susciter dans le monde beaucoup d'âmes vierges. Gloire au Père...

 

Père Éternel, je Vous offre le Sang de l'Agneau Immaculé, en réparation pour mes propres péchés.

 

Sacré Cœur de Jésus, j'ai confiance en vous. (3 fois)

670_001

18 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 5/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Cinquième vendredi

Réparation pour les péchés de haine

 

Lecture

 

Après l'Amour de Dieu, le premier commandement est d'aimer son prochain. Saint Jean nous apprend: « Qui prétend aimer Dieu et déteste son semblable est menteur; il se trompe lui-même, sa religion est inutile ». Jésus nous convie de toutes les façons à aimer nos frères; même ceux qui nous font du mal: « Aimez vos ennemis et rendez-leur le bien pour le mal: priez pour ceux qui vous persécutent; soyez parfaits comme est parfait notre Père qui est au Ciel, par lequel il fait resplendir le soleil, sur le bon comme sur le méchant; envoie la pluie et les cataclysmes pareillement sur les mauvais et sur les bons. Si vous ne pardonnez de tout cœur à votre prochain, de même votre Père Céleste ne pardonnera pas vos péchés; soyez miséricordieux, vous trouverez Miséricorde; c'est avec la même mesure que vous serez servis pour les autres, qu'à votre tout vous serez payés. Si tu vas faire une offrande à Dieu et que tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi, laisse l'offrande au pied de l'autel et vas te réconcilier avec ton frère, puis reviens faire ton offrande; car, dans le cas contraire, elle ne serait pas agréable à Dieu ». Observe à la lettre la divine prière du Notre Père. Jésus nous apprend donc, non seulement à ne pas haïr, mais à aimer ceux qui nous font du mal. Du haut de la Croix, Il a donné l'exemple le plus lumineux de la Charité en priant pour ceux qui L'ont crucifié: « Père, pardonnez-leur car ils ne savent ce qu'ils font ». Jésus nous commande le pardon et l'amour; les hommes au contraire, se haïssent. Combien de rancœurs, de vengeances, de luttes dans les familles et la société! Le Cœur de Jésus est blessé par toutes ces iniquités et demande réparation. Ce cinquième vendredi a pour mission de réparer la haine et d'obtenir à beaucoup d'âmes la force de pardonner les offenses reçues; mais, avant de réparer pour les autres, il convient que nous soyons nous-mêmes en paix avec tous. Il est si facile, étant donné la faiblesse humaine, de nourrir des rancœurs et des aversions; les occasions ne manquent pas, ni en famille ni a l'extérieur. Il convient de pardonner et d'oublier les offenses, c'est un devoir d'aider au Salut de ceux qui nous font du mal; faisons-leur, dans tarder, quelques visites pacifiques. Quelle joie, pour Jésus, de contempler une âme généreuse qui pardonne n'importe quelle offense! Donnons donc à Jésus la preuve de l'amour et lui nous donnera, en échange, une surabondance de paix. La rancœur apporte à  l'âme le trouble et l'amertume; au contraire, le pardon nous donne le calme et la joie pure: comme récompense du pardon, suit toujours une augmentation de grâces. Après que Jean Gualberto eut pardonné à celui qui avait tué son frère, il eut obtenu la grâce de devenir un saint. Que ceux qui attendent une grâce du Sacré Cœur pardonnent tout de suite et pour tout le passé.

 

Bouquet spirituel: Pardonner les offenses pour l'amour de Jésus et se réconcilier avec ceux qui vous ont offensés.

 

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

gravure4

17 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 4/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Quatrième vendredi

Pour la conversion des pécheurs

Lecture

Tout le monde commet des péchés: qui plus, qui moins; les uns, de petites fautes; les autres, des péchés très graves; les uns se remettent en grâce de Dieu et détestent leur faiblesse; mais tant d'autres s'accommodent facilement de ce état en continuant avec insouciance à offenser Dieu, sans penser à son jugement et au danger de perdre leur âme. C'est pour ces pauvres âmes tout spécialement qu'il faut prier et offrir réparation. La Conversion d'un pécheur, comme nous enseigne Saint Augustin, est un miracle bien plus grand que de ressusciter un mort; pourtant, le Sacré Cœur de Jésus désire ardemment la conversion du pécheur. N'a-t-Il pas dit: « Je suis venu sur la terre pour les pécheurs, ce sont les malades qui ont besoin du médecin et non les bien portants. Je suis venu chercher la brebis égarée; la fête est plus plus grande au Ciel pour un pécheur converti que pour quatre-vingt-dix-neuf âmes n'ayant pas besoin de pénitence ». C'est donc un devoir pour nous de donner satisfaction à Jésus qui a une soif ardente des âmes pécheresses. Si nous-mêmes, nous nous trouvons en état de péché, approchons-nous de Jésus sans crainte, son grand Cœur plein d'Amour pardonne et oublie; promettons-Lui de nous remettre vite en état de grâce; d'une âme pécheresse, Il peut en faire une âme sainte, comme Il a agi pour la Samaritaine, Marie-Madeleine, Marguerite de Cortone et mille autres. Si nous sommes en état de grâce, nous devons travailler à la conversion des pécheurs égarés; le premier moyen est la prière (les 5 Notre Père,je Vous salue Marie et Gloire au Père sont très efficaces). Jésus disait un jour à une âme victime: « Priez, priez beaucoup pour les pécheurs, quand une âme prie pour un pécheur avec l'ardent désir de sa conversion, très souvent elle obtient gain de cause, sinon de suite, du moins à ses derniers moments; car les offenses qui M'ont été faites ont reçu réparation. La prière n'est jamais inutile, elle sert à consoler Mon Cœur blessé par le péché, et si elle n'obtient pas la grâce déterminée, elle peut servir à d'autres âmes mieux disposées )à en accueillir le fruit ». Ne perdons pas courage si, priant pour une âme, nous n'obtenons pas de suite la conversion; avec la prière, l'offrande des sacrifices est très méritoire; même les plus petits, en union des mérites de Jésus-Christ, acquièrent une plus grande valeur par une augmentation de grâces pour les pécheurs; parfois, un sacrifice peut sauver une âme. On relate que la Sainte Vierge dit à un jour à Josepha Menendez: « Toi Ma fille, ce matin, avant la Sainte Messe, tu as accompli une petite bonne œuvre avec sacrifice et amour; à cet instant, il s'est trouvé une âme en danger de tomber en Enfer; Mon Fils Jésus a utilisé ton petit sacrifice pour sauver cette âme. Tu vois, ma fille, combien d'âmes on peut sauver avec de petites bonnes actions ». Une souffrance, une croix, un malaise, n'en perdons pas le fruit par une impatience. Offrons-les de tout cœur à Jésus pour sauver un pécheur; les âmes que nous aurons sauvées nous les connaîtrons dans l'autre monde, elle formeront notre plus belle couronne pour l'éternité.

Bouquet spirituel: A chaque contrariété et souffrance, dire: « Seigneur, que Votre Volonté soit faite. J'accepte cette crois pour la conversion des pécheurs ».

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

045_001

Prière aux Cinq Plaies

avant la Communion

Pénétrés d'amour et de reconnaissance, avec un cœur douloureux, nous adorons, baisons humblement et respectueusement Vos Plaies Sacrées. Nous Vous invoquons, ô Jésus, avec grande confiance. O Divin Sauveur, nous Vous supplions par les Plaies adorables si cruellement imprimées dans Votre Saint Corps, de convertir les pécheurs et de nous guérir de toutes les hideuses plaies que le péché a causées à notre âme. Imprimez profondément en notre cœur Vos Divines Plaies, en mémoire de Votre Douloureuse Passion. Jésus, ayez pitié de nous!

Première Plaie

Nous Vous supplions par la Plaie de Votre main droite: Notre Père...

 

Nous adorons la Plaie de Votre main droite, désirant et demandant qu'elle bénisse tous les pécheurs ainsi que nos intentions, nos paroles, nos actions, qu'elle nous aide à faire le bien et à éviter le mal. Je dépose, ô mon Dieu, dans Vos mains, avec confiance, mon corps, mon âme, ma vie, ma mort, mon sort temporel et éternel; nos projets et entreprises. Je remets dans Votre main droite tous les pécheurs, parents, amis, bienfaiteurs, les âmes consacrées; les religieux, les religieuses, les missionnaires, afin que ni le démon, ni le monde, ni la chair ne puissent les ravir. Seigneur, ayez pitié de nous!

Deuxième Plaie

Nous Vous supplions, ô Jésus, par la Plaie de Votre main gauche: Notre Père...

Nous adorons la Plaie de Votre main gauche et la supplions de nous bénir. Nous lui recommandons les pécheurs, nos ennemis que nous aimons de tout notre cœur comme Vous avez aimé, ô Jésus, ceux qui Vous ont crucifié. Nous Vous recommandons aussi les impies, les libertins et Vous conjurons d'étendre Votre puissante et pieuse main sur tous les ennemis de l'Église, pour réprimer leurs désordres et mauvaises intentions. Par Votre grâce puissante et triomphatrice, changez leur haine en une ardente Charité et leur malice en bonté; leur malédiction, en bénédiction; leur désir de guerre, en parfaite paix; arrachez tous ces pécheurs des mains de l'infernal ennemi et faites qu'ils retournent à Vous par les moyens d'une sincère conversion. Seigneur, ayez pitié de nous!

 

Troisième Plaie

Nous Vous supplions par la Plaie de Votre pied droit: Notre Père...

Nous adorons la Plaie de Votre pied droit. Nous Vous supplions, par cette Plaie Sacrée, de diriger nos pas dans le chemin du Salut. Nous Vous supplions, par les douleurs endurées par Vous à cause de cette Douloureuse Plaie, de convertir les pécheurs, de soulager les âmes qui souffrent, les pauvres infirmes, les agonisants, les esclaves, les prisonniers et les âmes du Purgatoire. Seigneur, ayez pitié de nous!

Quatrième Plaie

Nous Vous supplions par la Plaie de Votre pied gauche: Notre Père...

Nous adorons la Plaie de Votre pied gauche et Vous supplions, par l'intermédiaire de cette Plaie de rectifier le cœur des pécheurs, de réparer nos désordres, de corriger nos défauts, de nous rappeler dans nos égarements; nous conjurons, par les souffrances endurées à cause de Votre pie gauche, d'avoir compassion des hérétiques, des schismatiques, des infidèles et des traîtres. Seigneur, ayez pitié de nous!

Cinquième Plaie

Nous Vous supplions par la Plaie de Votre Côté sacré: Notre Père...

Nous adorons la Plaie de Votre Côté Sacré et Vous supplions de daignez, par les mérites de l'ouverture de cette Plaie adorable, de répandre sur les égarés et sur nous la surabondance de Votre Miséricorde infinie; de guérir nos cœurs par les mérites de la Plaie de Votre Sacré Cœur, de laver les taches et les laideurs de nos âmes avec le Sang et l'Eau sortis de Votre Côté Sacré. Puisque Votre Épouse, la Sainte Église, a été formée en vertu de ces très Saints et Précieux Sang et Eau, comme Ève de la côte d'Adam, ainsi nous Vous supplions, par la grande amertume que Votre Douloureux Cœur a ressentie au moment où le coup de lance l'a transpercé, d'avoir pitié de Votre Église que vous avez acquise par Votre Précieux Sang; purifiez-là, gouvernez-la, conservez-la pure et sans tache, exaltez-la, faites-la triompher de tous ses ennemis et des erreurs qui peuvent l'attaquer. Faites régner la paix, l'union, la Charité, enfin toutes les vertus Chrétiennes. Ainsi soit-il!

Réciter six fois: Sacré Cœur de Jésus, ayez pitié de nous!

17

16 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 3/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco


Troisième Vendredi

Réparation pour les blasphèmes


Lecture


Dieu nous a donné la langue afin qu'elle nous serve pour le bien, surtout pour Le louer, Lui, notre Créateur et Rédempteur. Beaucoup d'hommes et de femmes se servent de la langue pour blasphémer et vomir des insultes vers la Divine Majesté. Dieu est jaloux de Son Saint Nom, Il nous a donné un commandement: de ne pas nommer le Nom de Dieu en vain. Jésus nous a appris le Pater, courte prière par laquelle nous demandons à Dieu les choses les plus nécessaires; mais avant tout, Il nous a appris à demander au Père la sanctification de Son Saint Nom: Notre Père, qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié... Pourtant, sur la terre, il n'y a pas un nom qui reçoive plus d'insultes que le Nom de Dieu. Combien de blasphèmes contre Jésus-Christ dans les laboratoires, dans les casernes, dans les magasins, dans les familles, dans la rue, que d'insultes on entend contre le Fils de Dieu! Chaque blasphème est comme un soufflet que le fils donne à son propre père. Blasphémer contre Jésus, le Rédempteur du genre humain! Dans une journée, combien de milliers et de millions de blasphèmes on prononce! Le devoir des bons chrétiens est de donner réparation au Cœur de Jésus pour les insultes qu'Il reçoit, Lui offrir toutes les bonnes oeuvres de la journée, de la semaine, en réparation des blasphèmes. Que ce troisième Vendredi serve de réconfort à Jésus pour les insultes qu'Il reçoit. Chaque réparation est comme une goutte de baume sur ce Divin Cœur outragé. Tâchons, nous, de respecter toujours le Nom de Dieu et de ne jamais le nommer sans un motif valable. Ne donnons jamais à d'autres l'occasion de blasphémer, en observant la Charité et la patience avec nos familiers, et si nous entendons un blasphème, faisons un acte de réparation en disant: Dieu soit loué! Quand nous comprenons qu'une observation peut-être utile à un blasphémateur, faisons la librement, sans respect humain; si, au contraire, l'observation peut nuire en excitant la personne qui blasphème, il est prudent d'attendre qu'elle se soit calmée. Il est bon de rappeler l'épisode advenu à Fatima avant les apparitions de la Vierge: un Ange majestueux s'était présenté aux enfants, il tenait dans ses mains un grand calice surmonté d'une Hostie, il dit aux voyants: « Mettez-vous à genoux, baisez la terre et dites avec moi: Seigneur, je Vous bénis pour ceux qui Vous maudissent ». Puisque l'Ange a conseillé aux trois enfants de réciter cette brève prière, c'est signe qu'elle plaît à Dieu et répare les blasphèmes. Il convient donc de la réciter souvent le long de la journée et avec dévotion.


Bouquet spirituel: Lorsque vous entendez un blasphème, dire: « Dieu soit loué. Seigneur, je Vous bénis pour ceux qui Vous maudissent ».


Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

Jesus_sacred_heart

 

15 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 2/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco


Deuxième vendredi

Réparation pour l'abus de la Confession


Lecture


Le Cœur de Jésus a institué les Sacrements pour communiquer aux âmes sa grâce. Le Sacrement de la Confession est un des plus grands véhiculants de la grâce; il est appelé le Sacrement de la Miséricorde. Jésus a dit à ses Apôtres, à ses successeurs: « Tous les pouvoirs M'ont été donné au Ciel comme sur la terre, et comme Mon Père M'a envoyé, Je vous envoie; recevez l'Esprit Saint, ceux à qui vous aurez pardonné, les péchés seront pardonnés et ceux à qui vous les aurez retenus, Je les retiendrai ». En vertu de ce pouvoir divin, les Ministres de Dieu accordent le pardon aux âmes repentantes: chaque faute est effacée par l'absolution sacramentelle puisque le Sang de Jésus descend pour purifier les cœurs tachés par la faute. Quelle joie éprouve Jésus quand un pécheur pleure ses misères et reçoit l'absolution. La joie éprouvée par le père de l'enfant prodigue en le serrant dans ses bras, alors qu'il le croyait mort, est une pâle figure de la joie qu'éprouve Jésus à l'absolution du pécheur. Ceux qui font une bonne confession ressentent dans leur cœur une joie profonde et la paix. Bienheureux ceux qui savent s'en servir comme un énergique médicament pour leur salut. Mais tous ceux qui vont se confesser, reçoivent-ils le pardon de leur péché? Tous procurent-ils à Jésus la joie d'un retour sincère? Comme il existe des sacrilèges eucharistiques, de même il en est de la Confession. Combien doit souffrir le Cœur de Jésus en voyant profaner le Sacrement de Sa Miséricorde! Ceux qui cachent au confesseur quelque faute grave, de même ceux qui sont décidés à ne pas fuir les occasions du péché, se disant: « Après, je me confesserai »; ceux qui se confessent par respect humain ou pour être agréables à leur entourage ou par convenance sociale, tous ceux-ci accomplissent le sacrilège de la Confession; pour chacun d'eux, le Cœur de Jésus saigne. Il voudrait, le cher Jésus, que Son Sang coule pour purifier et au contraire, pour beaucoup d'âmes, c'est une malédiction. Que ce deuxième Vendredi soit consacré à cette Réparation: pour la profanation du Sacrement de la Confession. Avant tout, approchons-nous toujours de ce Sacrement, avec les dispositions voulues: bien examiner sa conscience, un vrai repentir en accusant nos fautes avec humilité et sincérité, accomplissant bien la pénitence que le confesseur nous impose. S'il nous arrivait de faire une mauvaise Confession, au plus tôt réparons cela par une confession spéciale pour nous redonner la sérénité de l'âme; nos comptes avec le Bon Dieu, nous pouvons les régler à toute heure; il suffit d'un peu de bonne volonté. Ne renvoyons jamais d'un jour à l'autre, ou de mois en mois, le règlement de notre conscience; car ce règlement ne peut attendre, la mort pourrait nous surprendre d'un moment à l'autre et malheur à qui n'est pas prêt! Le Cœur de Jésus attend anxieusement les âmes des pécheurs au Tribunal de la Pénitence. Il est prêt à pardonner et à oublier les plus grandes iniquités. Sa Miséricorde est infiniment supérieure aux misères humaines. C'est le démon qui retient les âmes pour les empêcher d'aller à Jésus. Déjouons ses insinuations infernales.


Cinq Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père


Bouquet spirituel: S'examiner minutieusement sur les confessions, dans le doute, faire une Confession comme si c'était la dernière de sa vie.


Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

calendar82