09 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

Agneau-Mystique-001

 

Dixième jour

Réparation

 

Prélude : Autour du trône de l’Agneau immolé, les bienheureux offrent leurs prières et leurs mérites en expiation des péchés qui offensent la majesté souveraine de Dieu.

 

Méditation

 

Jamais, à une époque, le besoin de la réparation n'a été plus grand et plus vif qu'au siècle où nous vivons. Les monastères se peuplent de victimes volontaires, la dévotion au Sacré Cœur a pris des développements nouveaux, et partout, dans le cloître comme dans le monde, les âmes pieuses sentent que Dieu demande d'elles surtout l'expiation.

Obéissons à cette tendance inspirée par l'Esprit de Dieu à son Eglise, d'autant plus volontiers que nous reconnaissons combien nous avons nous-mêmes grand besoin d'expier pour notre propre compte.

Nous avons commis beaucoup de péchés ; nous avons souvent offensé, méprisé, outragé un Dieu d'une majesté, d'une bonté, d'une libéralité infinies. Il est donc juste que nous fassions tout ce que nous pouvons pour lui rendre ce que nous lui avons ôté, pour réparer l'injure que nous lui avons faite et pour effacer les taches d'une ingratitude aussi honteuse que la nôtre. Or, le meilleur moyen de nous acquitter en vers Dieu de ce devoir, c'est de procurer la délivrance de plusieurs âmes qui puissent le louer dans la gloire.

En effet, nous expierons par ce moyen toutes nos offenses, puisque, en ouvrant à ces âmes les portes du ciel, nous rendons par elles à Dieu les mêmes honneurs que lui rendent les esprits célestes. Nous le bénissons, nous le glorifions, nous le remercions avec elles, ou plutôt nous les substituons en notre lieu et place pour le bénir, le glorifier et le remercier. Quelle heureuse substitution, et qui ne voudrait en profiter !

 

Résolution : Ajouter quelque prière ou quelque œuvre de piété, en faveur des âmes du purgatoire, à notre pénitence sacramentelle.

Bouquet spirituel : « Faites-vous des amis dans le ciel ». (Matthieu 16, 19).

 

Exemple

Les Trésors

 

La bienheureuse Marie de Quito vit en esprit, sur une grande place, une table couverte d'or, d'argent, de diamants, de perles et de toutes sortes de pierres précieuses ; elle entendit en même temps une voix qui criait : « Ce trésor est à la disposition de tout le monde ; que ceux qui en veulent en prennent pour s'en servir ! »

C'était l'image de l'immense trésor des indulgences, ouvert tous les jours par l’Église à l'avantage des fidèles. Si nous voulons donc en profiter pour nous ou pour les autres, cherchons à gagner des indulgences, et ne négligeons pas d'en appliquer aux âmes du purgatoire, à qui elles sont si utiles, et qui les attendent avec tant d'impatience de notre charité. (In vita B. Maria de Quito).

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 


08 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

Tous-les-Saints

 

Neuvième jour

L'action de grâces

 

Prélude : Représentons-nous les saints dans le ciel occupés à offrir sans relâche à Dieu leurs actions de grâces et leurs louanges.

 

Méditation

 

La reconnaissance est le premier de nos devoirs envers Dieu. Considérons en effet ce que nous avons reçu de Dieu et les biens infinis que nous en recevons chaque jour. Peut-on imaginer des biens d'une nature plus élevée que ceux de l'ordre de la grâce ? Ils nous élèvent au-dessus de notre propre nature pour nous rendre participants de la nature même de Dieu.

Peut-on compter tous les biens que le Seigneur nous prodigue dans l'ordre de la nature ? C'est pourtant un Dieu d'une majesté infinie, qui nous les donne sans que nous puissions arguer de notre mérite et nous les attribuer. Il nous les donne avec un amour et une miséricorde admirables, dans un but de merveilleuse utilité pour nous.

Les âmes chrétiennes qui veulent songer sérieusement à toutes ces choses n'ont pas de peine à comprendre qu'elles sont obligées de rendre au Seigneur d'éternelles actions de grâces. Or, quelle meilleure action de grâces que celle que les bienheureux lui pourront rendre pour nous dans le ciel ?

Tâchons donc de délivrer le plus d'âmes que nous pourrons des flammes du purgatoire, afin que, étant dans le ciel, elles ne cessent jamais de louer, de bénir, d'exalter ce Dieu infiniment libéral, ce souverain bienfaiteur qui nous comble de ses biens.

Quels remerciements pourraient lui agréer davantage que ceux que lui offriront des âmes glorieuses et immortelles pour des créatures villes et mortelles ?

 

solution : S'exciter souvent à de grands sentiments d'actions de grâces pour les bienfaits de Dieu, et recourir ensuite à la dévotion aux âmes du purgatoire pour nous acquitter envers cette majesté souveraine.

Bouquet spirituel : « Soyons toujours dans l'action de grâces ». (Epîtres de saint Paul).

 

Exemple

Vision de sainte Madeleine de Pazzi

 

Un jour qu'elle priait devant le très Saint Sacrement, elle vit sortir de terre l'âme d'une de ses sœurs, captive dans les prisons du purgatoire ; elle était couverte d'un manteau de feu qui cachait une robe d'une éblouissante blancheur, et elle demeura une heure entière au pied de l'autel, adorant, dans un anéantissement impossible à dire, le Dieu caché sous les espèces eucharistiques.

Madeleine ayant désiré savoir tout ce que cela signifiait, Dieu lui fit connaître que cette à me avait été condamnée à venir faire chaque jour une heure d'adoration, sous un manteau de feu, pour la punir d'avoir souvent perdu des communions par sa faute, et que cette robe, d'une blancheur si vive, était une parure que lui avait value sa virginité et dont la vue lui donnait une grande consolation.

Cette heure d'adoration que Madeleine lui voyait faire étant la dernière de sa pénitence, elle la vit, à l'expiration, prendre son vol vers le ciel.

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

07 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

459fejcwb7yi9t282ge39d0dm9t282ge39d0h

 

Huitième jour

La gloire de Dieu

 

Prélude : Représentons-nous Dieu sous la figure du bon Pasteur qui arrache sa brebis à la gueule du loup. Quelle joie paternelle ! Quels transports d'amour !

 

Méditation

 

Une âme qui aime Dieu ardemment comprendra les motifs que cet amour de Dieu lui dicte afin de la pousser à avoir de la charité et de la compassion pour les âmes du purgatoire. Dieu est si grand, si bon, si parfait, qu'il mérite tout l'amour et tout l'honneur que ses créatures peuvent lui rendre.

C'est ce principe, qui ne s'enseigne pas, qui se sent et se devine lorsqu'on a le cœur pur et élevé au-dessus des choses de la terre, c'est ce principe, dis-je, qui fait que les âmes vraiment éprises de l'amour de Dieu ne pensent qu'à procurer sa gloire.

Saint Ignace ne trouvait d'autre parole pour traduire les sentiments d'amour divin qui remplissaient son cour que la célèbre devise de la sainte Compagnie : « Tout pour la plus grande gloire de Dieu ! » Laissons-nous pénétrer de cette pensée en voyant combien Dieu est peu connu, peu aimé, peu honoré autour de nous, pensons avec bonheur qu'il est en notre pouvoir de procurer sa gloire.

Il y a au purgatoire des âmes qui, lorsqu'elles en seront sorties, entreront au ciel, verront Dieu face à face comme les autres bienheureux, l'aimeront de toutes leurs forces, ne cesseront point durant toute l'éternité de chanter ses louanges.

Hâtez-vous donc, ô âmes chrétiennes, vous toutes qui avez du zèle pour la gloire du Seigneur, hâtez-vous de témoigner ce zèle d'une manière efficace en vous intéressant de tout votre cour à la délivrance des âmes qui souffrent dans le purgatoire et qui désirent en sortir pour glorifier le Seigneur votre Dieu dans de perpétuelles éternités !

 

Résolution : Nous nous ranimerons quelquefois dans la dévotion aux âmes du purgatoire par la pensée de la gloire de Dieu.

Bouquet spirituel : « Seigneur, délivrez de la prison et mettez en liberté toutes les âmes des fidèles défunts, afin qu'étant délivrées, elles glorifient votre nom ». (Ps. 141, 8).

 

Exemple

Les demandes du saint Enfant Jésus

 

On connaît les rapports intimes et familiers de la vénérable Marguerite de Beaune avec le divin Enfant Jésus, et toutes les faveurs qu'elle en obtenait. Quelquefois, c'était le saint Enfant Jésus lui-même qui pressait Marguerite de prier pour des âmes dont il lui révélait les besoins.

Ainsi l'état déplorable d'un grand prince lui fut montré quatre mois avant qu'il mourût. Le saint Enfant lui annonça le jour et l'heure de sa mort, et voulut qu'elle se trouvât en esprit près de lui pour l'assister en son heure dernière.

Marguerite communiqua cet avertissement à la prieure, à qui elle raconta également plus tard tous les détails de la mort de son protégé, détails qui furent confirmés de point en point. On ne saurait dire ce que ce pécheur endurci lui coûta de larmes et de tourments.

Son purgatoire fut terrible, épouvantable, « Il y souffrait, dit Marguerite, des tourments qui ne sauraient s'exprimer, et il avait son esprit plongé dans une si grande obscurité, qu'il ne savait s'il était en purgatoire ou en enſer ». Marguerite ne suspendit ni ses prières ni ses pénitences, jusqu'à ce que l'âme de ce prince, ayant été délivrée par l'effet de ses prières et des suffrages de l’Église, vint remercier sa protectrice.

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

06 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

Lekeitio

 

Septième jour

La durée des peines

 

Prélude : Pénétrant dans les cachots de l'expiation, interrogeons les captifs sur la durée des peines qu'ils y endurent.

 

Méditation

 

Si les peines affreuses dont nous avons fait le sujet de nos méditations précédentes finissaient bientôt, il semble que la pensée de ce terme les adoucirait un peu. Quelle est donc la durée de ces peines ?

Le cardinal Bellarmin, dont tout le monde connaît l'autorité en semblable matière, a écrit dans l'un de ses principaux ouvrages : « Il est certain que les peines du purgatoire peuvent durer plus de dix et plus de vingt ans, j'ose même dire plus de cent et plus de mille ». Le savant cardinal prouve son assertion par des révélations très dignes de foi, qui portent que certaines âmes sont condamnées à brûler dans le purgatoire jusqu'au jour du jugement, et par plusieurs passages de Tertullien et de saint Cyprien.

Pourquoi cette longue durée ? C'est, répond saint Augustin, qu'il convient que la longueur du châtiment soit proportionnée au nombre des péchés. Les grands péchés, en effet, ne méritent pas seulement de grandes peines, mais des peines qui durent longtemps.

Saint Bernard, préoccupé de cette pensée, s'écriait avec un inimitable accent de contrition : « Le nombre de mes péchés surpasse celui des grains de sable qui sont dans la mer. Ils se sont tellement multipliés, que je ne mérite pas de lever les yeux au ciel. Je suis assiégé d'une infinité de maux. Comment pourrai-je compter ce qui est innombrable ? Comment donc payerai-je mes dettes, étant obligé de rendre jusqu'à la dernière obole ? Ô mon âme, toi qui bois l'iniquité comme l'eau, écoute le conseil d'un grand saint : Si tu fais peu de cas des fautes légères quand tu les pèses, aies-en horreur quand tu les comptes ».

 

Résolution : Se propose souvent d'éviter les péchés véniels.

Bouquet spirituel : « Vous ne sortirez point de prison que vous n'ayez payé jusqu'à la dernière obole ». (Matthieu 5, 26).

 

Exemple

Vingt ans au purgatoire

 

Un malade était en proie aux plus excessives souffrances et demandait à Dieu, avec larmes, la délivrance de ses maux ; un ange lui apparut sur son lit de douleur et lui dit : « L'esprit de Dieu m'envoie vers vous pour vous donner le choix d'une année encore de souffrance sur la terre, ou d'un seul jour dans le purgatoire ». Le malade ne balança pas. « Un seul jour dans le purgatoire, dit-il, je verrai du moins un terme à mes douleurs ».

Il expira aussitôt ; et son âme fut introduite dans le purgatoire. Alors l'ange compatissant vint s'offrir à lui pour le consoler. À cette vue, le malheureux pousse une clameur lamentable, semblable au rugissement de l'enfer, et s'écrie : « Ange séducteur, vous m'avez trompé : vous m'avez assuré que je ne serais qu'un jour dans le purgatoire, et voilà déjà vingt ans que j'y suis, livré aux plus affreux tourments ». - « Âme infortunée, lui répliqua l'ange, vous êtes dans l'erreur, la rigueur de vos tourments vous en fait exagérer la durée et regarder comme un siècle ce qui n'est en effet qu'un instant ; détrompez-vous ! À peine quelques minutes se sont-elles écoulées depuis votre trépas, et votre cadavre est encore plein de chaleur sur votre lit de mort ». (Saint Antoine).

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

05 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

874614-alb-61c1ed3474eee

 

Sixième jour

Les souvenirs de l'offense

 

Prélude : Une morne et insupportable tristesse s'est emparée des âmes captives. Leur mémoire est comme un aiguillon perçant.

 

Méditation

 

Une autre considération accroît la douleur des âmes du purgatoire, c'est le motif de leur exclusion temporaire du ciel. Elles savent que la seule cause de leur disgrâce est l'offense d'un Dieu digne d'un amour infini, d’un Dieu à qui elles devaient une reconnaissance et des devoirs infinis, d'un Dieu qu'elles aiment par-dessus toutes choses, au milieu même de leurs tourments.

Cette pensée doit être le plus cruel de leurs bourreaux. Il eût dépendu d'elles de ne pas s'éloigner de Dieu qui voulait les recevoir immédiatement après la mort dans son paradis, si elles n'en eussent pas elle-mêmes fermé la porte !… « Où est notre Dieu, se disent-elles, ce Dieu si aimable qui, maintenant irrité contre nous, se venge de notre ingratitude en nous cachant son visage, en nous bannissant de sa présence, en nous tenant dans une prison horrible où nous brûlons du même feu que nos ennemis dans l'enfer ! »

Ce qui augmente encore la douleur de ces reproches de la conscience, c'est quand on considère ces faux biens, les biens passagers et souvent honteux qu'on a préférés aux biens purs, solides et éternels.

Faut-il donc que, pour un rien, ô mon âme, tu renonces à tant de degrés de gloire que tu perds sans espérance peut-être de les regagner jamais ; tu t'exposes gaiement à gémir de longues années dans les flammes du purgatoire, tandis que tu pourrais acquérir tant de droits à une gloire plus prompte ?

 

solution : Nous rappeler souvent les douleurs de l'attente dans le purgatoire pour nous animer dans la pratique de la perfection.

Bouquet spirituel : « Vois comme il est dur et amer pour toi d'avoir abandonné le Seigneur, ton Dieu ». (Isaïe).

 

Exemple

Le tribut des défunts

 

Dans le couvent de Sainte Catherine, à Naples, on avait la pieuse habitude de terminer la journée par la récitation des vêpres propres des morts, au dortoir. Or, il arriva une fois que les religieuses ayant passé toute la journée, jusqu'à la dernière heure, occupées à un travail pressé, allèrent se reposer sans payer aux défunts leur tribut accoutumé.

Lorsqu'elles furent endormies, des anges, en même nombre que les religieuses parurent dans le dortoir et, s'étant placés sur deux rangs, chantèrent avec une céleste mélodie l'office qu'elles avaient remis. Une des sœurs, qui seule veillait à cette heure, la vénérable Paule de Sainte Thérèse, croyant entendre la psalmodie de ses sœurs, quitta vite sa cellule pour unir sa voix à la leur.

Mais quel ne fut pas son étonnement lorsqu'elle vit ces esprits célestes psalmodiant les vêpres des morts, afin que les âmes du purgatoire ne fussent pas privées des secours attachés à cet office !

La servante de Dieu sentit depuis lors sa charité s'accroître pour ces saintes âmes : et lorsqu'elle eut fait part à ses compagnes de ce fait merveilleux, elles formèrent la résolution de ne jamais plus omettre par leur faute la récitation de cet office. (Vie de la vénérable Paule).

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 


04 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

829d7024-9b03-45d8-97a0-599348ee24c6-001

 

Cinquième jour

Les tourments de l'amour

 

Prélude : Le cœur des captifs du purgatoire est dévoré par des flammes ardentes dont la morsure ronge cruellement ceux qu'elle atteint.

 

Méditation

 

« L'amour, a dit le Sage, est aussi fort que la mort et aussi dur que l'enfer. L'amour n'est que flammes. Des déluges d'eau, des fleuves entiers ne sauraient l'éteindre ». Voilà bien les effets et l’énergie dévorante de l'amour divin, mème en cette vie ; et l'âme n'est pas encore en état de s'unir parfaitement à son bien-aimé ! Il est vrai que bien peu sont en état de comprendre et de sentir ces vérités.

Notre esprit, trop absorbé par les sens et enseveli dans les langes grossiers qu'ils lui présentent, perd aisément la pensée de Dieu, pur et sublime esprit qui se révèle aux intelligences. Notre volonté, partagée en tant d'affections, occupée de tant de désirs frivoles ou criminels, attachée par tant de liens terrestres, ne peut s'élever à Dieu que comme vers un bien inconnu, dont la possession ne nous importe que faiblement.

Mais, pourtant, il y en a, il y a encore des âmes qui comprendront les tourments de l'amour dans les âmes du purgatoire. « Donnez-moi un homme qui aime, s'écriait saint Augustin, et il comprendra ce que je dis ! »

Oui, les âmes du purgatoire, privées de leur souverain bonheur, ont un amour très ardent pour Dieu. N'étant plus prisonnières de leur corps, rien ne les empêche plus de comprendre parfaitement tous les motifs qu'on peut avoir d'aimer Dieu de toutes ses forces.

Se voyant donc dans un état où l'on est capable de le posséder et sentant qu'elles sont séparées de lui pour un temps de durée semble infinie à l'impatience de leurs désirs, il est impossible que, l'aimant comme elles l'aiment, cette cruelle séparation ne leur soit, non-seulement un purgatoire, mais une espèce d'enfer.

 

Résolution : Nous imposer quelque sacrifice dans les affections de notre cœur.

Bouquet spirituel : « L'amour n'est que feu et flammes ». (Cantique des cantiques 8, 6).

 

Exemple

Un jour de délai

 

Un jour que le Père Jean-Baptiste Sanchez, célèbre théologien de la Compagnie de Jésus, rendait compte au Père Balthazar Alvarez, son supérieur, de l'état de son intérieur, il lui dit, entre autres choses, que, s'il y avait un seul jour en sa vie dans lequel il fût assuré qu'il ne mourrait point, il en mourrait de douleur, parce qu'il brûlait d'un si grand désir d'être avec Dieu et de le voir, qu’un jour de délai eût été capable de lui causer une tristesse mortelle. (Louis Dupont, Vie du P. Alvarez, XVII).

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

03 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

purgatory (1)

 

Quatrième jour

Privation de la vue de Dieu

 

Prélude : La porte du purgatoire a été ouverte : les captifs jettent un regard d'envie sur le ciel, qui apparaît dans le lointain.

 

Méditation

 

Les âmes du purgatoire sont privées de la vue de Dieu ! La faiblesse de notre esprit et la froideur de notre cœur nous empêchent ici-bas d'apprécier cette privation comme elle le mérite. Essayons cependant d'en avoir une idée affaiblie, en nous livrant aux considérations que nous suggère la piété des saints docteurs.

Tous les biens de la terre ne sauraient être comparés au bonheur de voir Dieu, même un seul instant. Tous les maux de cette terre d'exil ne sont rien, quand on les endurerait pendant des siècles, pour mériter le bonheur de voir Dieu. Voilà deux principes que la foi nous suggère et dont les à mes délivrées des liens du corps ont expérimenté toute la vérité.

Quelle ne doit donc pas être l'affliction d'une âme qui, se trouvant dans un état où elle est capable de voir son Dieu, où elle le verrait effectivement si ses péchés ne l'en empêchaient, et qui vit ainsi séparée de Dieu ? Quels sont ses regrets, quelle est sa tristesse lorsqu'elle pense que c'est par sa faute qu'elle a perdu, sinon pour toujours, au moins pour un temps, les biens du ciel ; lorsqu'elle songe que la possession de Dieu, dont elle est privée, est un bien sans comparaison plus estimable que celle de tous les biens créés : lorsqu'elle voit clairement que, pour mériter de voir Dieu, elle aurait dû souffrir de bon cœur tous les maux de cette vie !

Ces pensées occupent continuellement les âmes du purgatoire. Elles ne peuvent s'en défaire, pas même un moment. On a beau leur suggérer d'autres pensées pour les consoler et les animer, rien ne peut leur ôter le souvenir de la vue de Dieu, et diminuer le sentiment de cette privation.

 

Résolution : Se détacher du monde par la comparaison entre le ciel et la terre.

Bouquet spirituel : Que la terre me semble vile, quand je regarde le ciel ! (Saint Bernard).

 

Exemple

La haute montagne

 

Sainte Lidwine eut un jour une vision : devant elle s'élevait une haute montagne autour de laquelle circulaient une foule d'âmes, les unes au pied, les autres plus haut ; toutes voulaient gravir la montagne, mais en vain : elles en étaient repoussées par une main invisible ; c'était la main de Dieu qui leur apprenait qu'elles n'étaient pas encore assez pures pour paraître en sa présence.

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

02 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

45371622_2171583682872982_3087038448721199104_n

 

Troisième jour

Encore de l'excès des peines du Purgatoire

 

Prélude : de nouveaux cris se font entendre du sein de ces abîmes. L'expiation continue, la justice de Dieu poursuit son œuvre.

 

Méditation

 

Pour bien comprendre combien les peines du purgatoire sont excessives, il faut réfléchir aux deux considérations suivantes : En premier lieu, Dieu veut que le pécheur par ce moyen satisfasse à sa justice pour tous ses péchés. Or, s'il est vrai que, plutôt que de commettre un seul péché véniel, il vaudrait mieux endurer mille morts et qu'il vaut mieux ne pas le commettre, quand même il s'agirait de sauver dix mille mondes et d'empêcher tous les maux imaginables, que sera-ce de nous, qui savons les grandes et nombreuses fautes dont nous nous sommes rendus coupables vis-à-vis de la justice de Dieu !

La seconde preuve que nous avons de l'extrême sévérité dont Dieu use envers les justes condamnés aux flammes du purgatoire, c'est que le moment qui termine notre vie termine le temps de grâce et de mérite. Et ainsi, la miséricorde faisant place à la justice d'un père irrité, il ne faut plus en attendre que des châtiments. « Le juge, disait le Sauveur, vous fera mettre en prison et vous n'en sortirez point que vous n'ayez payé jusqu'à la dernière obole ».

O mon Dieu ! que vos châtiments sont terribles ! Quand je songe à cette rigueur de votre justice et que, d'un autre côté, je me vois chargé des grandes dettes qui m'accablent, je tremble, et mon âme est saisie de frayeur ! Aidez-moi, Seigneur, pendant qu'il est temps encore, et faites-moi profiter des jours de la miséricorde.

 

Résolution : Nous proposer quelquefois de satisfaire à la justice de Dieu en ce monde pour prévenir les expiations du purgatoire, et recourir pour cela aux peines volontaires et aux indulgences.

Bouquet spirituel : « Vous n'en sortirez point que vous n'ayez payé jusqu'à la dernière obole ». (Matthieu 5, 26).

 

Exemple

Une vision du Purgatoire

 

Adélaïde de Rheinfelden, l'une des prieures d’Unterlinden, femme riche et d'illustre naissance, avait épousé Rodolphe, noble et jeune chevalier. Deux enfants leur étaient nés, et les deux époux, inspirés par la foi d'en haut, s'étaient séparés pour emmener avec eux dans leur cloître, l'un son fils, l'autre sa fille....

« Splendide colonne de sainteté, Adélaïde atteignit du premier coup le faite de la perfection ». Le Seigneur la comblait de faveurs miraculeuses ; plusieurs fois il la communia lui-même, et le prodige de lumières extraordinaires accompagnait cette participation eucharistique…

Un jour, elle vit apparaître, au milieu des flammes du purgatoire, Rodolphe, le père de ses deux enfants, fixant sur elle un regard triste et suppliant. Elle redoubla donc de prières et de mortifications, et quelques jours après elle le revit, mais rayonnant de lumières et de bonheur.

Enfin, à quelque temps de là, son ange la conduisit elle-même en purgatoire, lui donnant à contempler le spectacle d'une innombrable quantité d'âmes en proie à d'atroces souffrances. Elle voyait chaque péché rencontrer sous ses yeux un châtiment spécial, et qui se proportionnait avec intelligence à sa nature et à sa gravité ; car toute faute grave ou légère veut être expiée ; ainsi l'exige la justice divine, et les tourments du purgatoire égalent en intensité ceux de l'enfer.

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

01 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

Valladolid_El_Camen_Extramuros-001

 

Deuxième jour

Le feu du Purgatoire

 

Prélude : du sein de cet abîme ténébreux où les âmes. souffrent pour satisfaire aux exigences de la sainteté et de la justice de Dieu, des jets de flammes noirâtres s'élancent vers le ciel et nous donnent une idée des horreurs de la fournaise qu'elles embrasent.

 

Méditation

 

Imagine-toi, ô mon âme, les tourments indicibles de l'homme à qui un miracle de la Providence permettrait d'être dévoré par les flammes d'une fournaise sans être consumé ! Et quelle différence entre notre feu de la terre et le feu du purgatoire créé par Dieu dans le seul but de punir sévèrement les âmes coupables ! Bien plus, et c'est saint Thomas d'Aquin qui nous fournit cette considération, le feu du purgatoire ne s'arrête pas, comme celui de la terre, au corps et aux parties matérielles de l'être humain, il pénètre jusqu'à l'âme pour la brûler et la tourmenter d'un incendie dont les brûlures corporelles ne sauraient nous donner qu'une faible image.

Ô mon Dieu, m'écrierai-je avec saint Bernard, il est donc vrai que toutes les fautes que je néglige maintenant, que j'excuse avec tant de complaisance, que je me cache à moi-même, et que je néglige d'avouer au saint tribunal, il est donc vrai que ces fautes seront punies rigoureusement pa le feu qu'un Dieu vengeur a allumé pour les consumer ! Ah ! Seigneur, donnez maintenant de l'eau à ma tête et faites couler de mes yeux deux sources de larmes. Ce sera peut-être le moyen d'effacer mes crimes, et le feu si ardent que je redoute n'aurait plus rien à brûler en moi !

 

Résolution : Faire plus d'attention aux fautes vénielles et aux imperfections que nous sommes si portés à atténuer.

Bouquet spirituel : C'est le mème feu qui tourmente les damnés dans l'enfer et les justes dans le purgatoire. (Saint Thomas d'Aquin, Somme Théologique, in-4. dist. 21, qu. 3.)

 

Exemple

Un doigt dans le feu

 

Un saint religieux de la Congrégation des Oblats de Marie Immaculée, qui avait vécu long temps dans la compagnie intime et sous la direction immédiate de monseigneur de Mazenod, avait retenu des leçons de son père spirituel une pratique à laquelle il resta très fidèle jusqu'à ses derniers moments, celle de prendre souvent le feu du purgatoire comme sujet de son oraison. Nommé directeur au grand séminaire de Marseille, le R. P. Albini ne cessait de prêcher aux jeunes séminaristes cette utile pratique de sanctification.

Un jour, l'un de ses disciples les plus dévoués le vit tenir pendant un assez long espace de temps le doigt au-dessus de sa lampe. La douleur lui arrachait de petits cris que le courageux Oblat faisait taire, en se disant naïvement à lui-même : « Comment, malheureux, tu ne peux supporter le feu de la lampe, et tu veux pouvoir supporter le feu du purgatoire ! »

Le Père Albini est mort en odeur de sainteté, laissant à ses frères en religion les plus beaux et les plus touchants souvenirs de son admirable fidélité à toutes les pratiques de la vie religieuse.

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

30 janvier 2022

Le Mois des Étrennes Spirituelles

Le Mois des Étrennes Spirituelles

 

Fruits mûrs 1

 

Trente-et-unième étrenne spirituelle

31 Janvier

 

Des fruits mûrs : le bon emploi du temps

 

Offrande

 

Le Roi-Prophète compare l'homme juste et craignant Dieu à un arbre planté sur le bord des eaux, qui produit son fruit au temps voulu. C'est là ce que je voudrais être, ô mon Dieu, et voilà pourquoi, à la fin de ce mois, le premier de l'année, je vous offre mes bons désirs par rapport à la nécessité de bien employer le temps, durant l'année qui commence et pendant tout le reste de ma vie.

 

Méditation

 

Saint Augustin a pu dire, dans son langage vif et hardi, que le temps avait la même valeur que Dieu lui-même ; car, pour nous mériter le temps dont nous devions être justement privés à cause de nos péchés, Notre Seigneur bien voulu accepter la mort. Jugeons dès lors quelle devra être la sévérité avec laquelle ce juge des vivants et des morts examinera l'usage que nous en avons fait, puisqu'il nous demandera compte non-seulement des années, des mois, des semaines et des jours, mais de tous les moments de notre vie.

 

Examinons donc avec soin quel emploi nous faisons du temps, et voyons si nous n'en perdons pas une grande partie. On le perd en différentes manières :

 

1° Lorsqu'on ne fait rien, et qu'on vit dans une oisiveté extérieure et intérieure, comme ceux qui ne pensent à quoi que ce soit, ou qui, ne s'occupant que de pensées inutiles, de vains projets et de desseins chimériques, demeurent en repos, sans se mettre en peine de rien faire.

2° On perd le temps lorsqu'on l’emploie à mal faire, comme font ceux qui passent leur temps dans les médisances, dans les vengeances, dans les injustices, dans mille autres actions défendues par la loi de Dieu et de l’Église.

3° On perd le temps en faisant des actions in différentes sans les rapporter à Dieu, comme sont nos repas, le sommeil, les conversations, les visites, les divertissements et autres choses semblables où l'on n'aurait que des vues humaines et purement naturelles.

4° On perd le temps, lors même que l'on fait de bonnes actions, mais que Dieu ne demande pas de nous.

5° On perd encore le temps, quoique l'on fasse les bonnes œuvres que Dieu demande de nous, si on ne les fait pas avec une intention sainte, comme serait de prier, de se mortifier, de donner l'aumône, de pratiquer d'autres bonnes œuvres pour des fins qui n'auraient aucun rapport avec le salut.

6° Enfin, selon le sentiment des saints et au jugement de Dieu même, c'est aussi perdre le temps que de faire avec une sainte intention le bien que Dieu demande de nous, si on manque à le faire dans le temps, dans le lieu et dans les autres circonstances qu'il désire.

 

Pratique : Je sais, ô mon Dieu, que le temps est bien court, que sa durée est incertaine, que sa perte est irréparable. Quel sujet de gémir pour le mauvais usage que j'en ai fait jusqu'à présent ! Je fais donc une ferme résolution, ô mon Dieu, de mieux employer les moments de vie qui me restent ; moments précieux, que vous m'avez achetés au prix de votre sang, et que votre miséricorde me donne pour faire pénitence, pour obtenir le pardon de mes péchés, pour attirer la grâce, pour mériter la gloire.

 

Fin du Mois des Étrennes Spirituelles

 

eugene-delacroix

 

Pour télécharger l’intégralité des méditation (pdf), cliquer ici

 

Prochain mois de dévotion :

Le Mois de Saint Joseph,

rendez-vous le 27 février

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph ainsi que les prochaines prières,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook