25 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

26 mars

« Ces oeuvres, Je les fais, et elles témoignent que le Père M'a envoyé. Et le Père qui M'as envoyé, c'est Lui qui M'a rendu témoignage. » (Jean 5: 36-37)

A méditer

« Le dialogue ne peut-être fondé sur l'indifférentisme religieux, et nous avons le devoir, nous Chrétiens, de le développer en offrant le témoignage plénier de l'espérance qui est en nous (1 Pierre 3: 15). Nous ne devons pas craindre que puisse être lésée l'identité de l'autre par ce qui est en fait l'annonce joyeuse d'un don offert à tous et qui doit être proposé à tous dans le plus grand respect de la liberté de chacun: le don de la révélation du Dieu-Amour qui « a tant aimé le monde qu'Il a donné Son Fils Unique. » (Jean 3: 16). »

Novo Millennio Ineute, n° 56

Fioretti

Le Pape est avant tout « Pontife »: médiateur, intercesseur. N'avait-il pas confié à une religieuse de la Clinique Gemelli: « Le monde entier est en droit d'attendre beaucoup du Pape. Donc le Pape ne priera jamais assez. »

« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé

Prière

O Christ, Seigneur, Fils Bien-aimé du Père, Ami de l'homme, Maître qui aimes la vie, Tu n'oublies aucune créature. Regarde L'Église, envoie sur elle le Souffle vivifiant et le Feu de Ton Esprit. Marque-là du sceau de l'Esprit Saint, rappelle aux baptisés qu'ils sont membres de Ton Corps. Habite en leurs coeurs par la Foi. Enracine-les et fonde-les dans l'amour. Ouvre-les à la louange de Ta Gloire.

16 mai 1985

Boîte à idée

Aujourd'hui, je n'aurai pas peur d'être un vrai témoin du Christ, par mes paroles et par mes actes.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

25 mars

« Sois sans crainte, Marie, car Tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que Tu vas concevoir et enfanter un Fils; Tu Lui donneras le Nom de Jésus. Il sera grand, Il sera appelé Fils du Très-Haut. » (Luc 1: 30-31).

A méditer

« Nous n'entrons pas dans la pleine contemplation du Mystère du Seigneur par nos seules fores, mais en laissant la Grâce nous prendre par la main. Seule l'expérience du silence et de la prière offre le cadre approprié dans lequel la connaissance la plus vraie, la plus fidèle et la plus cohérente de ce Mystère peut mûrir et se développer. L'expression de ce Mystère culmine dans la proclamions solennelle de l'évangéliste Jean: « Et le Verbe s'est fait chair, Il a habité parmi nous, et nous avons vu Sa Gloire, la Gloire qu'Il tient de Son Père, comme Fils unique, plein de Grâce et de Vérité. » (Jean 1: 14).

Novo Millennio Ineute, n° 40

Fioretti

Divine Miséricorde: le Saint Père a trouvé le reflet le plus pur de la Miséricorde de Dieu dans la Mère de Dieu. Lui, qui tout jeune avait perdu sa mère, en a d'autant plus aimé la Mère de Dieu. Il a entendu les paroles du Seigneur Crucifié comme si elles lui étaient personnellement adressées: « Voici ta Mère ». Et il a fait comme le disciple bien-aimé: il l'a accueillie au plus profond de son être. Totus Tuus. Et de cette Mère, il a appris à se conformer au Christ.

Cardinal Ratzinger (Benoît XVI), Homélie des funérailles de Jean Paul II, 8 avril 2005

Prière

Heureuse es-Tu, Toi qui as cru... (Luc 1: 45); Tu as cru au moment de l'Annonciation. Tu as cru dans la nuit de Bethléem. Tu as cru sur le Calvaire. Tu as progressé dans le pèlerinage de la Foi et Tu as gardé fidèlement Ton union avec le Fils, Rédempteur du monde. L'Église fixe son regard sur Toi comme sur son modèle.

1er janvier 1987

Boîte à idée

Aujourd'hui, je réciterai les Mystères Joyeux du Rosaire en m'unissant à la Salutation de l'Ange.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

24 mars

« L'homme qui me guidait me fit revenir à l'entrée du Temple, et voici: sous le seuil du Temple, de l'eau jaillissait en direction de l'Orient, puisque la façade du Temple était du côté de l'Orient. » (Ezéchiel 47:1).

A méditer

« Si le Baptême fait vraiment entrer dans la sainteté de Dieu au moyen de l'insertion dans le Christ et de l'inhabitation de Son Esprit, ce serait un contre sens que de se contenter d'une vie médiocre, vécue sous le signe d'une éthique minimaliste et d'une religiosité superficielle. Demander à un catéchumène: « Veux-tu recevoir le Baptême? » signifie lui demander en même temps: « Veux-tu devenir saint? »

Novo Millennio Ineute, n° 31

Fioretti

Une image de Karol Wojtyla s'est gravée dans mon cœur. Celle de son premier voyage en Pologne, en tant que Pape, en juin 1979, et en particulier la rencontre avec les étudiants. Ce matin-là, avec la Vistule en toile de fond et le soleil du matin qui peinait à se lever, Varsovie était en pleine douceur. Dès que le Pape commença à parler, tout le monde fut saisi par l'émotion. Et à la fin, comme si quelqu'un en avait donné l'ordre, ces milliers de jeunes élevèrent simultanément vers Wojtyla les petites croix de bois qu'ils tenaient en main. Je compris que les nouvelles générations étaient désormais vaccinées contre le Communisme et que bientôt, dans ce pays, se produirait un tremblement de terre. Mais dans cette mer de croix, il y avait aussi les germes de quelque chose de bien plus grand qu'une révolution populaire: un mystère dont je ne m'étais pas rendu compte. Mais que j'ai redécouvert, 26 ans plus tard, dans cette foule interminable qui venait rendre un dernier hommage à Jean Paul II. Karol Wojtyla a montré le Visage de Dieu, le visage humain de Dieu, de l'Incarnation. Il a su se rendre l'interprète et l'instrument de la Paternité Divine, en parvenant à atténuer les distabnces entre Ciel et Terre, entre transcendance et immanece. Et à jeter les bases pour une nouvelle spiritualité, une nouvelle manière de vivre sa Foi dans la société moderne.

« Une vie avec Karol », Stanislas Dzwisz, Desclée de Brouwer/Seuil

Prière

O Vierge Marie, nous Te recommandons notre jeunesse, spécialement les jeunes appelés à suivre de plus près Ton Fils. Tu connais toutes les difficultés qu'ils doivent affronter, toutes les luttes, tous les obstacles. Aide-les à prononcer eux aussi leur « oui » à l'appel Divin, comme Tu l'as fait à l'invitation de l'Ange.

1er novembre 1991

Boîte à idée

Aujourd'hui, je décide de rendre service, sans rien attendre en retour.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

23 mars

« Je t'exalte, Seigneur: Tu m'as relevé quand j'ai crié vers Toi, Tu m'as guéri. Fêtez le Seigneur, vous Ses fidèles, rendez grâce en rappelant Son Nom très Saint. » (Psaume 29).

A méditer

« Nos communautés Chrétiennes doivent devenir d'authentiques « écoles » de prière, où, la rencontre avec le Christ ne s'exprime pas seulement en demande d'aide, mais aussi en action de grâce, louange, adoration, contemplation, écoute, affection ardente, jusqu'à une vraie « folie » du cœur. Il s'agit donc d'une prière intense, qui toutefois ne détourne pas de l'engagement dans l'histoire: en ouvrant le cœur à l'amour de Dieu, elle l'ouvre aussi à l'amour des frères et rend capable de construire l'histoire selon le dessein de Dieu. »

Novo Millennio Ineute, n° 33

Fioretti

Lorsqu'il était tout jeune professeur d'éthique à l'université Catholique de Lublin, à 250 km à l'est de Cracovie, il prenait chaque semaine une voiture couchette avec deux ou trois professeurs. Mais déjà à cette époque, et au grand désespoir de ces derniers qui rêvaient à chaque fois de longues discussions, Karol Wojtyla s'agenouillait sur sa couchette et priait au moins jusqu'à minuit. De même dans les intercours, en lieu et place de la pause café, il s'éclipsait pour aller à la chapelle. Chez les Soeurs Dominicaines où il logeait, il ne passait pas un vendredi sans célébrer avec elles le Chemin de la Croix.

« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé

Prière

O Seigneur Jésus-Christ, continue à enseigner à ces jeunes la Vérité des commandements et des Béatitudes! Fais d'eux des témoins joyeux de Ta Vérité et des apôtres convaincus de Ton Règne! Sois toujours avec eux, particulièrement quand il leur devient difficile et ardu de Te suivre et de suivre l'Evangile! Tu seras leur force, Tu seras leur victoire! O Seigneur Jésus, Tu as fais que ces jeunes deviennent Tes amis: garde-les toujours prêt de Toi!

24 mars 2000

Boîte à idée

Aujourd'hui je rends grâce au Seigneur pour un don, récent ou lointain, qu'Il m'a fait et qui garde mon cœur dans la joie.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

22 Mars


Quatrième Dimanche de Carême

« Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné Son Fils unique: ainsi tout homme qui croit en Lui ne périra pas, mais il obtiendra la Vie éternelle. » (Jean 3: 6).

Evangile

(Saint Jean 3, 14-21)


De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique : ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement, le voici : quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière : il ne vient pas à la lumière, de peur que ses oeuvres ne lui soient reprochées ; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient reconnues comme des oeuvres de Dieu. »


A méditer


« Le Christianisme est une religion insérée dans l'histoire! C'est en effet sur le terrain de l'histoire que Dieu a voulu établir une alliance avec Israël et préparer ainsi la naissance de Son Fils du sein de Marie « dans la plénitude des temps » (Galates 4: 4). Considéré dans son Mystère Divin et Humain, le Christ est le Fondement et le Centre de l'histoire, Il en fait le sens et le but ultime. C'est en effet par Lui, Verbe et Image du Père, que « tout a été fait » Jean 1: 3; Colossiens 1: 15-16). Son Incarnation, qui a son sommet dans le Mystère Pascal et dans le Don de l'Esprit, constitue le cœur vibrant, l'heure mystérieuse où le Règne de Dieu s'est fait proche. (Marc 1: 15) et même s'est enraciné dans notre histoire comme une semence destinée à devenir un grand arbre (Marc 4: 30-32). »


Novo Millennio Ineute, n° 5

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

21 mars

« Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis! » (Luc 18: 13).

A méditer

« J'invitais tous les efforts possibles pour faire face à la crise « du sens du péché » que l'on constante dans la culture contemporaine, mais plus encore j'invitais à faire redécouvrir le Christ comme mystérium pietatis (mystère de bonté), celui en qui Dieu nous montre Son Cœur compatissant et nous réconcilie avec Lui. C'est ce Visage du Christ qu'il faut faire redécouvrir aussi à travers le Sacrement de Pénitence. »

Novo Millennio Ineute, n° 37

Fioretti

Tout comme pour la prière, Jean Paul II donnait une place importante à la Confession, dans laquelle il voyait non seulement l'aveu des péchés, mais avant tout leur pardon et leur rémission, et donc la grâce qui donne la force de mener une vie honnête, vertueuse. Lui-même se confessait toutes les semaines. Il le faisait aussi avant chaque grande fête et avant certaines périodes liturgiques. Evêque, il fit toujours partie des files d'attente, parmi les autres pénitents, à l'église des Franciscains.

« Une vie avec Karol », Stanislas Dzwisz, Desclée de Brouwer/Seuil

Prière

Seigneur Jésus-Christ, l'Amour que Tu donnes à l'Église est toujours destiné à l'homme faible et exposé aux conséquences de sa faiblesse. Et pourtant, Tu ne renonces jamais à cet Amour qui relève l'homme et L'Église en imposant à l'un et à l'autre des exigences précises.

25 mars 1982

Boîte à idée

Aujourd'hui, je décide d'un moment pour faire un examen de conscience sérieux et aller me confesser.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

20 mars

« Tu aimeras le Seigneur de tout ton cœur. Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Marc 12: 30-31).

A méditer

« Beaucoup de choses, même dans le nouveau siècle, seront nécessaires pour le cheminement historique de L'Église; mais si la Charité fait défaut, tout sera inutile. C'est l'Apôtre Saint Paul lui-même qui nous le rappelle dans l'Hymne à la Charité: nous aurions beau parler les langues des hommes et des anges et avoir une foi « à déplacer les montagnes », s'il nous manque la Charité, tout cela ne serait « rien » (1 Co 13: 2). La Charité est vraiment le cœur de L'Église comme l'avait pressenti Sainte Thérèse de Lisieux. »

Novo Millennio Ineute, n° 42

Fioretti

Octobre 1979, lors de son premier voyage aux Etats Unis, à la cathédrale Sainte Croix de Boston. Au moment de partir, il aperçoit le seul fauteuil roulant de l'assistance et, sans hésiter, se dirige vers la jeune malade, paralysée à la suite d'un accident. Il lui prend la main, lui murmure quelques mots à l'oreille et lui remet un chapelet. Voyant cette scène, un agent de police s'écria: « Je dois retourner à l'Église! »

« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé

Prière

Notre Père, assiste Ton Église dans son dévouement aux pauvres, aux marginaux, à ceux qui souffrent. Garde et renforce dans tous les coeurs l'aspiration à la Foi en Toi et à la bonté envers les frères; la recherche de Ta présence et de Ton Amour, la confiance dans Ta puissance Rédemptrice et Salvatrice, l'assurance de Ton Pardon et l'abandon à Ta Providence.

25 décembre 1983

Boîte à idée

Aujourd'hui, je manifeste douceur et intérêt pour une personne que j'ai du mal à aimer.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

19 mars

« Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse: l'enfant qui est engendré en elle vient de l'Esprit Saint. » (Matthieu 1: 20).

A méditer

« Au cours de sa vie, qui fut un pèlerinage dans la Foi, Joseph, comme Marie, resta jusqu'au bout fidèle à l'appel de Dieu. Joseph ne proféra aucune parole lors de son « annonciation »: il « fit » simplement « ce que l'Ange du Seigneur lui avait prescrit » (Matthieu 1: 24). Et ce premier « il fit » devint le commencement du « chemin de Joseph ». »

Redemptoris Custos, n°17

Fioretti

Durant la première nuit, tandis que la foule passait lentement et en silence devant le Pape, je m'entends appeler par un homme qui s'était approché des barrières installées pour délimiter l'espace entre la foule et le cercueil. Il me dit: « Père, je dois absolument m'agenouiller devant le Pape! Aidez-moi, faites-moi passer! Je vous en prie! » Aimablement, mais avec un peu de fermeté, je lui réponds: « Essayez de comprendre! Les gens sont très nombreux. Ce n'est pas possible. Il faut que vous vous contentiez du seul passage autorisé. » L'homme insiste, me prend la main, et, presque en pleurant, me répète: « Je dois m'agenouiller devant le Pape. Je dois lui dire merci. J'avais perdu la Foi et m'était totalement éloigné de l'Église. La Foi ce cet homme – et il désigne le Pape – m'a ramené à la Foi. » Je laisse passer l'homme, qui s'agenouille et prie: je reste derrière lui et je note, en le voyant trembler, qu'il est en proie à une émotion irrésistible. Puis il se lève et s'éloigne. Je ne sais pas qui il est. Je le saurai au Ciel.

« Laissez-moi m'en aller » Stanislas Dziwisz, Parole et Silence.

Prière

« Bénis, Seigneur, l'ouvrage de nos mains! » Bénis, Seigneur des siècles et des millénaires, le travail quotidien par lequel l'homme et la femme gagnent le pain pour eux-mêmes et ceux qui leur sont chers. A Tes mains paternelles, nous offrons aussi les fatigues et les sacrifices liés au travail, en union avec Ton Fils Jésus, qui a racheté le travail humain du joug du péché et l'a ramené à sa dignité originelle.

1er mai 2000

Boîte à idée

Aujourd'hui, je domine mes mouvements de colère ou d'agressivité.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

18 mars

« Glorifie le Seigneur, Jérusalem! Célèbre ton Dieu, ô Sion! » (Psaume 147).

A méditer

« On se tromperait si l'on pensait que les simples Chrétiens peuvent se contenter d'une prière superficielle qui serait capable de remplir leur vie. Face notamment aux nombreuses épreuves que le monde d'aujourd'hui impose à la Foi, ils seraient non seulement des Chrétiens médiocres, mais des « Chrétiens en danger ». Ils courraient en effet le risque insidieux de voir leur Foi progressivement affaiblie, et ils finiraient même par céder à la fascination de « succédanés ». »

Novo Millennio Ineute, n° 34

Fioretti

Issue d'une famille Protestante, je me suis fiancée à un jeune homme Catholique. Ensemble, nous avons décidé d'éduquer nos enfants dans la religion Catholique, car, contrairement à moi, mon fiancé pratiquait sa vie de Foi. Une fois mariée et mère, pour préserver l'harmonie familiale, je décidais de les suivre à la Messe tous les dimanches. A l'élection de Jean Paul II, j'ai été tellement touché par cet homme (sa foi, sa façon d'être, ses paroles...) que j'ai eu un élan du cœur et je me suis dit: « Je ne peux pas quitter cette terre sans rentrer dans l'Église Catholique! » Puis, aussitôt après, j'ai un peu reculé car je craignais de renier ma Foi Protestante. Un jour, la soeur de mon mari nous a témoigné de la beauté de ce qui se passait au Foyer de Charité de Chateauneuf-de-Galaure. Ayant remarqué que mon mari peinait alors un peu dans sa vie spirituelle, je lui ai proposé que nous allions faire une retraite ensemble dans ce lieu. Il a accepté. Pendant trois jours, je me suis réfugié dans la petite chapelle du Foyer. J'avais une soif très forte de l'Eucharistie. J'ai décidé d'aller voir un Prêtre. Je lui ai expliqué la situation et il m'a dit: « « Mais qu'est ce que vous attendez? » J'ai fondu en larmes. Et la démarche pour entrer dans L'Église a été très simple: j'ai signé un papier. Dès le lendemain, je communiais. Un an après, nous rencontrions la Communauté de l'Emmanuel dans laquelle nous sommes entrés.

Marie-Françoise, « Il est Vivant! » de mai 2005

Prière

Que tous les peuples Te connaissent, Toi Dieu, le Père de tous les hommes que Ton Fils, Jésus, est venu nous révéler, Toi qui nous as envoyé Ton Esprit pour nous communiquer les fruits de la Rédemption.

23 août 1997

Boîte à idée

Aujourd'hui, je prie pour mon évêque et pour le Pape.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 mars 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

17 mars

« Serviteur mauvais! Je t'avais remis toute cette dette parce que tu M'avais supplié. Ne devais-tu pas, à ton retour, avoir pitié de ton compagnon, comme Moi-même J'avais eu pitié de toi? » (Matthieu 18: 32-33).

A méditer

« La communion incarne et manifeste l'essence même du mystère de l'Église. La communion est le fruit et la manifestation de l'Amour qui, jaillissant du Cœur du Père Eternel, se déverse sur en nous par l'Esprit que Jésus nous donne (Romains 5: 5), pour faire de nous tous « un seul cœur et une seule âme » (Actes 4: 32). C'est en réalisant cette communion d'amour que l'Église se manifeste comme sacrement, c'est à dire comme le « signe et l'instrument de l'union intime avec Dieu et de l'unité de tout le genre humain ». »

Novo Millennio Ineute, n° 42

Fioretti

Lors du Regina Caeli du 17 mai 1981, quelques jours après l'attentat, Jean Paul II s'adresse aux fidèles venus à la clinique Gemelli: « Je prie pour le frère qui m'a frappé, auquel j'ai sincèrement pardonné. Uni au Christ, Prêtre et Victime, j'offre mes souffrances pour L'Église et pour le monde. A toi, Marie, je répète: « Totus Tuus ego sum. »

Prière

Tu es devenu pauvre: Pauvre dans la nuit de Bethléem, pauvre dans la maison de Nazareth, dépouillé de tout à l'heure de la mort sur Ta Croix! Jésus-Christ! Toi seul as pu le dire parce que Toi seul savais de quelle pauvreté l'homme avait besoin, afin de pouvoir devenir riche de la richesse que Dieu donne au cœur humain.

25 décembre 1984

Boîte à idée

Aujourd'hui, je prends un temps de prière plus long au lieu de regarder la télévision

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes...

Posté par fmonvoisin à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,