28 février 2009

Le Carême avec Jean Paul II

pape_j10

Le Carême avec Jean Paul II

25 février

Mercredi des Cendres

« Quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret. » (Matthieu 6: 6)

A méditer

« Il est nécessaire d'apprendre à prier, recevant pour ainsi dire de nouveau cet art des lèvres du Divin Maître, comme les premiers disciples « Seigneur, apprends-nous à prier! » (Luc 11: 1). Dans la prière se développe ce dialogue avec le Christ qui a fait de nous ses intimes: « Demeurez en Moi, comme Moi en vous ». (Jean 15: 4). Réalisée en nous par l'Esprit Saint, la prière nous ouvre, par le Christ et dans le Christ, à la contemplation du Visage du Père. Apprendre cette logique Trinitaire de la prière Chrétienne, tel est le secret d'un Christianisme vraiment vital, qui n'a pas de motif de raindre l'avenir parce qu'il revient continuellement aux sources et qu'il s'y régénère. »

« Novo Millenio Ineunte », n°32

Fioretti

« Il ne pourrait être Paul, le missionnaire du monde entier, s'il n'était pas d'abord et avant tout Jean, le contemplatif. Aux Évêques d'Autriche, le 13 septembre 1983, il dit: « Le Prêtre doit avoir la personnalité d'un homme qui, comme le Christ et les grands apôtres et prophètes, vit tout seul au sommet d'une montagne, en pénétrant, par ses yeux d'aigles, jusque dans les profondeurs du mystère de Dieu, et qui descend ensuite, lumineux et ardent, pour transmettre le message et la Grâce Divine jusqu'aux frontières extrêmes de l'activité. » N'est-ce pas un portrait de lui-même? Il est vraiment contemplatif. Quand dans les dernières années, je voyais sa pauvre tête qui tombait, je la voyais penchée sur le Cœur de Jésus. A la fin, il n'était plus que prière, un homme devenu prière, y consacrant sept heures par jour. »

« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé

Prière

Dieu, Père Miséricordieux, qui as révélé Ton Amour dans Ton Fils Jésus-Christ et l'as répandu sur nous dans l'Esprit Saint Consolateur, nous Te confions aujourd'hui le destin du monde et de chaque homme. Penche-Toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, vaincs tout mal, fais que touts les habitants de la terre fassent l'expérience de Ta Miséricorde, afin qu'en Toi, Dieu Un et Trine, ils trouvent toujours la source de l'Espérance. Amen.

17 août 2002

Boite à idée

Aujourd'hui, je relis un passage de l'Evangile qui me montre la présence du Christ dans ma vie.

 

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes...

Posté par fmonvoisin à 14:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


21 octobre 2008

Prière du Pape Jean-Paul II

JP2_20Scan_201

Prière du Pape Jean-Paul II

Ô Seigneur Mon Dieu, Toi qui as tout donné à Tes enfants qui se sont formés à Ton Image dans le ventre de leurs mères, sois indulgent avec ceux qui peinent pour le Royaume. Donne-leur le baume réparateur et sanctificateur qui les préparera à la Pâque que Tu leur donneras lorsqu’ils traverseront le fossé qui sépare la Terre du Ciel. Donne-leur le courage et la force de témoigner de Ton Evangile et de T’Adorer chaque jour en Esprit et en Vérité. Sois, Ô Mon Seigneur, le Roi de leurs cœurs appauvris et meurtris. Donne-leur la Confiance et la Foi, la grande Humilité et la Paix en leurs cœurs et en leurs âmes. Sois le secours de chaque Chrétien, de chaque Baptisé, de chacun de Tes enfants. Donne-leur de se réconcilier avec Toi, avec Ton Eglise, avec Ta Maman, Marie, Mère de Notre Eglise. Bénis le pape, Ton Vicaire Benoît XVI pour toutes les Missions qu’il a à accomplir. Sois son soutien en tout. Donne-lui tout, il Te donnera tout. Tu es son Père et il est lui aussi, comme je l’ai été, le père spirituel de toute l’humanité. Je Te demande de le Bénir avec tous ses enfants. Amen !


Je vous bénis tous de Ma Bénédiction Apostolique et Romaine. Je prie pour chacun de vous.

« Faites ici vos demandes pour que j’intercède pour vous, pour tous vos besoins »

1 Pater, 3 Ave, 1 Salve Regina

Téléchargez la Prière de Jean Paul II (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:12 - - Commentaires [64] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 septembre 2008

Chemin de Croix 02

Chemin de Croix

Icônes peintes par le Père Fulvio Giuliano, pour la chapelle du Séminaire théologique de l'archidiocèse de Gênes, commentaires du Pape Jean Paul II – 2004.

I

Première Station 

Jésus sur le mont des Oliviers

« Il s'éloigna d'eux à la distance d'environ un jet de pierre, et, s'étant mis à genoux, il pria, disant: Père, si tu voulais éloigner de moi cette coupe! Toutefois, que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne. Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier. Étant en agonie, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des grumeaux de sang, qui tombaient à terre. » (Lc 22, 40-44)

Le temps annoncé depuis le commencement aux disciples est venu, il ne ressemble à aucune autre période, les contient et les résume toutes.

II

Deuxième station

Jésus trahi par Judas et arrêté

« Aussitôt, comme il parlait encore, arriva Judas l'un des douze, et avec lui une foule armée d'épées et de bâtons, envoyée par les principaux sacrificateurs, par les scribes et par les anciens. Celui qui le livrait leur avait donné ce signe: Celui que je baiserai, c'est lui; saisissez-le, et emmenez-le sûrement. Dès qu'il fut arrivé, il s'approcha de Jésus, disant: Rabbi! Et il le baisa. Alors ces gens mirent la main sur Jésus, et le saisirent. » (Mc 14, 43-46) 

Juda, un mystère d'iniquité qui nous échappe, mais qui ne peut obscurcir le mystère de la Miséricorde.

Jésus est condamné par le Sanhédrin

« Alors le souverain sacrificateur, se levant au milieu de l'assemblée, interrogea Jésus, et dit: Ne réponds-tu rien? Qu'est-ce que ces gens déposent contre toi? Jésus garda le silence, et ne répondit rien. Le souverain sacrificateur l'interrogea de nouveau, et lui dit: Es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni? Jésus répondit: Je le suis. Et vous verrez le Fils de l'homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, et dit: Qu'avons-nous encore besoin de témoins? Vous avez entendu le blasphème. Que vous en semble? Tous le condamnèrent comme méritant la mort. » (Mc 14, 60-64)

Le grand prêtre intime à Jésus l'ordre de déclarer devant tous le monde si Il est ou pas le Fils de Dieu. Jésus ne se démonte pas, Il le certifie avec sérieux et gravité.

Quatrième station

Jésus est renié par Pierre

Environ une heure plus tard, un autre insistait, disant: Certainement cet homme était aussi avec lui, car il est Galiléen. Pierre répondit: Homme, je ne sais ce que tu dis. Au même instant, comme il parlait encore, le coq chanta. Le Seigneur, s'étant retourné, regarda Pierre. Et Pierre se souvint de la parole que le Seigneur lui avait dite: Avant que le coq chante aujourd'hui, tu me renieras trois fois. Et étant sorti, il pleura amèrement.” (Lc 22, 59-62) 

Pierre ne se rend pas compte qu'en reniant son Seigneur, il renie aussi sa propre identité.

Cinquième station

Jésus est jugé par Pilate

« Pilate leur parla de nouveau, dans l'intention de relâcher Jésus. Et ils crièrent: Crucifie, crucifie-le! Pilate leur dit pour la troisième fois: Quel mal a-t-il fait? Je n'ai rien trouvé en lui qui mérite la mort. Je le relâcherai donc, après l'avoir fait battre de verges. Mais ils insistèrent à grands cris, demandant qu'il fût crucifié. Et leurs cris l'emportèrent: Pilate prononça que ce qu'ils demandaient serait fait. Il relâcha celui qui avait été mis en prison pour sédition et pour meurtre, et qu'ils réclamaient; et il livra Jésus à leur volonté. » (Luc 23. 20-25)

Dans le silence, Il est abandonné à la volonté du Père, et abandonné à la volonté de ceux qui crient plus fort.

Sixième station

Jésus est flagellé et couronné d'épines

« Pilate, voulant satisfaire la foule, leur relâcha Barabbas; et, après avoir fait battre de verges Jésus, il le livra pour être crucifié. Les soldats conduisirent Jésus dans l'intérieur de la cour, c'est-à-dire, dans le prétoire, et ils assemblèrent toute la cohorte. Ils le revêtirent de pourpre, et posèrent sur sa tête une couronne d'épines, qu'ils avaient tressée. Puis ils se mirent à le saluer: Salut, roi des Juifs! » (Mc 15, 15-18)

Visage défiguré de ceux qui l'ont insulté, ne répond pas, battu, Il pardonne, Il s'est fait esclave sans nom, et libère ceux qui sont dans l'esclavage.

Septième station

Jésus est chargé de sa Croix

« Jésus, portant sa croix, arriva au lieu du crâne, qui se nomme en hébreu Golgotha. C'est là qu'il fut crucifié, et deux autres avec lui, un de chaque côté, et Jésus au milieu ». (Jn 19, 17-18)

Bois accablant d'ignominie, fardeau fatiguant sur les épaules blessées de Jésus. La haine qui t'imprègne, Lui rend le poids plus pénible.

Huitième station

Simon de Cyrène aide Jésus à porter Sa Croix

« Mais ils insistèrent à grands cris, demandant qu'il fût crucifié. Et leurs cris l'emportèrent: Pilate prononça que ce qu'ils demandaient serait fait. Il relâcha celui qui avait été mis en prison pour sédition et pour meurtre, et qu'ils réclamaient; et il livra Jésus à leur volonté. Comme ils l'emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène, qui revenait des champs, et ils le chargèrent de la croix, pour qu'il la porte derrière Jésus ». (Lc 23, 23-26) 

Aider sans poser de questions, sans demander pourquoi: C'est un fardeau trop lourd pour les autres, que mes épaules portent.

Neuvième station

Jésus rencontre les femmes de Jérusalem

« Il était suivi d'une grande multitude des gens du peuple, et de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui. Jésus se tourna vers elles, et dit: Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi; mais pleurez sur vous et sur vos enfants. » (Lc 23, 27-28)

Il va partager ses souffrances. Une nouvelle lumière illumine leur douleur.

Dixième station

Jésus est crucifié

« Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de myrrhe, mais il ne le prit pas. Ils le crucifièrent, et se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort pour savoir ce que chacun aurait. C'était la troisième heure, quand ils le crucifièrent. L'inscription indiquant le sujet de sa condamnation portait ces mots: Le roi des Juifs ». (Mc 15, 23-26)

Battu, tourné en dérision, dénigré, ce prisonnier redonne une dignité à chaque être humains:une grande douleur peut conduire à l'amour.

Onzième station

Jésus promet son Royaume au bon larron

« L'un des malfaiteurs crucifiés l'injuriait, disant: N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et sauve-nous! Mais l'autre le reprenait, et disait: Ne crains-tu pas Dieu, toi qui subis la même condamnation? Pour nous, c'est justice, car nous recevons ce qu'ont mérité nos crimes; mais celui-ci n'a rien fait de mal. Et il dit à Jésus: Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis ». (Lc 23, 39-43) 

Celui qui partage les rires de la foule ne reçoit pas de réponse, par contre celui qui reconnait l'Innocence du condamné à mort obtient immédiatement la promesse de la vie éternelle.

Douzième station

Jésus sur la Croix avec Sa Mère et Son disciple

« Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala. Jésus, voyant sa mère, et auprès d'elle le disciple qu'il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple: Voilà ta mère. Et, dès ce moment, le disciple la prit chez lui ». (Jn 19, 25-27)

Une nouvelle Communauté naît aux pieds de la Croix: là, une nouvelle promesse de vie naît du lieu de mort.

Treizième station

Jésus meurt sur la Croix

« Après cela, Jésus, qui savait que tout était déjà consommé, dit, afin que l'Écriture fût accomplie: J'ai soif. Il y avait là un vase plein de vinaigre. Les soldats en remplirent une éponge, et, l'ayant fixée à une branche d'hysope, ils l'approchèrent de sa bouche. Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l'esprit ». (Jn 19, 28-30)

Le dernier soupir du mourant devient cri de victoire. L'humanité qui était dans le vertige de l'indépendance est de nouveau accueillie par son Père.

Quatorzième station

Jésus est mis au tombeau

« Le soir étant venu, arriva un homme riche d'Arimathie, nommé Joseph, lequel était aussi disciple de Jésus. Il se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus. Et Pilate ordonna de le remettre. Joseph prit le corps, l'enveloppa d'un linceul blanc, et le déposa dans un sépulcre neuf, qu'il s'était fait tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l'entrée du sépulcre, et il s'en alla ». (Mt 27, 57-60)

Sa descente dans le royaume des morts n'est pas la mort, mais elle est la vie. Désormais, en Jésus, chaque mort retrouve la vie.

téléchargez le texte de ce Chemin de Croix (pdf) en cliquant ici

XIV

XIII

XII

XI

X

IX

VIII

VII

VI

V

IV

III
Troisième station

Posté par fmonvoisin à 21:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 avril 2008

La Miséricorde Divine

Num_riser0004

Acte d'abandon à la Miséricorde écrit par Jean-Paul II en 1985

Seigneur, aujourd’hui même, tandis que je jouis de la possession de toutes mes facultés motrices et mentales, je Vous offre à l’avance mon acceptation à Votre sainte volonté, et dès maintenant, je veux que si l’une ou l’autre de ces épreuves m’arrivait, elle puisse servir à Votre gloire et au salut des âmes. Dès maintenant aussi, je Vous demande de soutenir de Votre grâce les personnes qui auraient la tâche ingrate de me venir en aide. Si, un jour, la maladie devait envahir mon cerveau et anéantir ma lucidité, déjà, Seigneur, ma soumission est devant Vous et se poursuivra en une silencieuse adoration. Si, un jour, un état d’inconscience prolongée devait me terrasser, je veux que chacune de ces heures que j’aurai à vivre soit une suite ininterrompue d’actions de grâces et que mon dernier soupir soit aussi un soupir d’amour. Mon âme, guidée à cet instant par la main de Marie, se présentera devant Vous pour chanter vos louanges éternellement. Ainsi soit-il.

Posté par fmonvoisin à 12:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Prière à Marie pour, la Vie

Num_riser0008

Prière à Marie, pour la Vie

Ô Marie, aurore du monde nouveau,
Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie :
Regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l'on empêche de naître,
Des pauvres pour qui la vie est rendue difficile,
Des hommes et des femmes, victimes d'une violence inhumaine,
Des vieillards et des malades tués par l'indifférence ou par une piété fallacieuse.
Fais que ceux qui croient en ton Fils
Sachent annoncer aux hommes de notre temps, avec fermeté et amour,
L'Evangile de la Vie !
Obtiens-leur la grâce de l'accueillir, comme un don toujours nouveau,
La joie de la célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence
Et le courage d'en témoigner, avec une ténacité active, afin de construire,
Avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de l'amour,
A la louange et à la gloire de Dieu, créateur qui aime la vie !

Jean-Paul II - Evangelium Vitae

Posté par fmonvoisin à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 février 2008

Chemin de Croix

Chemin de Croix

méditations du Vénérable John Henry Newman

1e Station: Jésus condamné à mort

1Le Saint, le Juste et le Véritable fut jugé par les pécheurs et mis à mort. Et pourtant, tandis qu'ils Le jugeaient, ils étaient forcés de L'acquitter. Judas, après L'avoir trahi, alla dire aux prêtres : " J'ai péché, car j'ai livré le sang innocent. " Pilate, qui rendit la sentence, dit à son tour : " Je suis innocent du sang de ce juste ", et rejeta le crime sur les Juifs. Le Centurion qui L'avait vu crucifier dit aussi : " En vérité, celui-ci était un juste. " Ainsi toujours, ô Seigneur, Vous êtes justifié dans vos paroles et Vous êtes vainqueur quand Vous êtes jugé. Ce sera beaucoup plus rigoureusement évident encore au dernier jour : " Ils verront Celui qu'ils ont percé ", et Celui qui était condamné dans la faiblesse jugera le monde dans la puissance ; ceux mêmes qui seront alors condamnés reconnaîtront la justice de leur sentence.

Notre Père - Je vous salue Marie

2e Station: Jésus reçoit sa Croix

Jésus soutient l'univers par sa puissance divine, car Il est Dieu ; mais ce poids est moins lourd que ne l'était2 celui de la Croix que nos péchés taillèrent pour Lui. Nos péchés Lui coûtèrent cette humiliation. Il dut prendre notre nature, paraître parmi nous comme homme et offrir pour nous un grand sacrifice. Il dut passer sa vie dans la pénitence, et, à la fin de cette vie, endurer sa Passion et sa mort. O Seigneur, Dieu Tout-Puissant, qui portez sans lassitude le poids du monde entier, qui avez porté avec une fatigue accablante le fardeau de tous nos péchés, Vous qui conservez nos corps par votre Providence, soyez aussi le Sauveur de nos âmes par votre précieux sang !

Notre Père - Je vous salue Marie

3e Station: Jésus tombe pour la première fois sous le poids de sa Croix

3Satan tomba du ciel au commencement, par la juste sentence de son Créateur, contre lequel il s'était révolté. Et lorsqu'il eut réussi à associer l'homme à sa rébellion et que le Créateur fut venu pour sauver la créature, l'heure brève de son triomphe vint aussi et il en profita. Quand le Saint des saints, revêtu de chair, fut en son pouvoir, frappé lui-même jadis par le bras du Tout-Puissant, il résolut de frapper à son tour Celui qui l'avait rejeté. Ce coup fut la cause de la chute de Jésus. O cher Seigneur, par cette première chute, relevez-nous du péché, nous qui sommes si misérablement tombés sous son empire !

Notre Père - Je vous salue Marie

4e Station: Jésus rencontre sa Mère

Il n'est aucune partie de l'histoire de Jésus où Marie n'ait sa place. Parmi ceux qui4 font profession d'être du nombre des serviteurs de Jésus, il en est qui pensent que l'œuvre de Marie a été finie lorsqu'Elle l'eut mis au monde, et qu'après cela, Elle n'avait plus qu'à disparaître dans l'oubli. Mais pour nous, Seigneur, nous, vos enfants de l'Eglise catholique, tel n'est pas notre sentiment au sujet de votre Mère. Nous nous souvenons qu'Elle présenta le tendre Enfant dans le Temple, qu'Elle Le tint dans ses bras quand les Mages vinrent L'adorer ; qu'Elle s'enfuit avec Lui en Egypte, qu'Elle l'emmena à Jérusalem quand Il eût douze ans ; qu'Il vécut avec Elle à Nazareth pendant trente années, qu'Elle était avec Lui aux noces de Cana ; que, même lorsqu'Il l'eût quittée pour commencer sa prédication, Elle le suivait autant qu'il était possible. Et maintenant Elle s'approche de Lui quand Il monte le chemin sacré avec sa Croix sur les épaules. Douce Mère, faites que nous pensions toujours à vous quand nous penserons à Jésus, et quand nous Le prierons, aidez-nous toujours par votre puissante intercession.

Notre Père - Je vous salue Marie

5e Station: Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa Croix

5Jésus pouvait porter sa Croix à Lui seul, s'il l'eût voulu ; mais Il permet à Simon de l'aider, afin de nous rappeler que nous devons nous associer à son œuvre et prendre part à ses souffrances. Ses mérites sont infinis ; pourtant Il condescend à laisser les siens y ajouter leurs propres mérites. La sainteté de la Bienheureuse Vierge Marie, le sang des Martyrs, les pénitences et les prières des Saints, les bonnes actions de tous les fidèles, prennent part à cette œuvre qui est néanmoins parfaite sans leur concours. Jésus nous sauve par son Sang, mais c'est avec nous-mêmes et par nous-mêmes qu'Il nous sauve. Cher Seigneur, apprenez-nous à souffrir avec Vous, rendez-nous agréable de souffrir pour l'amour de Vous, et sanctifiez toutes nos souffrances par le mérite des vôtres !

Notre Père - Je vous salue Marie

6e Station: La Face de Jésus est essuyée par Véronique

Jésus accorda à cette pieuse femme de garder de son Visage Sacré une empreinte qui devait demeurer6 pour les âges futurs. Il le fit pour nous rappeler à tous que son image doit toujours être gravée dans nos cœurs. Qui que nous soyons, en quelque lieu de la terre, en quelque âge du monde où nous vivions, Jésus doit vivre dans nos cœurs. Nous pouvons différer les uns des autres en bien des choses, mais en ceci, nous devons tous concorder, si nous sommes ses véritables enfants. Il faut que nous portions avec nous le voile de sainte Véronique, que nous méditions toujours sur la Mort et la Résurrection de notre Sauveur, que tous, selon nos forces, nous imitions sa perfection divine. Seigneur, que notre visage Vous soit agréable, qu'il ne soit pas souillé par le péché, mais lavé et purifié par votre précieux Sang.

Notre Père - Je vous salue Marie

7e Station: Jésus tombe une seconde fois

7Satan subit une seconde chute quand Notre-Seigneur vint sur la terre. Il avait depuis longtemps usurpé l'empire du monde entier, et s'en nommait roi. Et il osa enlever dans ses bras le Sauveur très-saint, lui montrer tous les royaumes de la terre et lui faire la promesse blasphématoire de les lui donner, à Lui, son Créateur, s'il voulait l'adorer. Jésus lui répondit : " Retire-toi, Satan ! " - et Satan tomba du haut de la montagne. Et Jésus rendait témoignage de cette chute, lorsqu'Il disait : " Je vis Satan tomber du ciel comme l'éclair. " Le Mauvais se souvenait de cette seconde défaite, et, sur le chemin du Clavaire, il frappa pour la seconde fois le Seigneur innocent, tandis qu'il L'avait en sa puissance. O cher Seigneur, apprenez-nous à souffrir avec Vous, et à ne pas craindre les soufflets que Satan pourrait donner à ceux qui lui résistent.

Notre Père - Je vous salue Marie

8e Station: Les femmes de Jérusalem pleurent sur Notre-Seigneur

Depuis la prophétie antique annonçant que le sauveur devait naître d'une femme de la race d'Abraham, les8 femmes juives avait désiré l'honneur de cette maternité. Mais le Messie étant venu, combien l'événement était différent de ce qu'elles avaient attendu ! Jésus dit à celles qui pleuraient sur Lui que "les jours viendraient où elles diraient : heureuses les stériles, et les entrailles qui n'ont pas enfanté, et les mamelles qui n'ont pas allaité !" Ah ! Seigneur, nous ignorons ce qui est bon ou mauvais pour nous. Nous ne pouvons prédire l'avenir, et lorsque Vous nous venez visiter, nous ne savons d'avance sous quelle forme Vous viendrez. C'est pourquoi nous Vous remettons tout ce qui nous concerne. Faites en nous et sur nous votre bon plaisir. Dirigez toujours vers Vous nos regards ; regardez-nous Vous-même, donnez-nous la grâce de votre Croix amère et de votre Passion, et consolez-nous à la manière et au temps que Vous avez choisis.

Notre Père - Je vous salue Marie

9e Station: Jésus tombe pour la troisième fois

9Satan fera une troisième et dernière chute à la fin du monde, alors qu'il sera enfermé pour toujours dans la prison du feu éternel. Il sait dès le commencement que telle sera sa fin, il n'a nulle espérance ; il est plongé dans le désespoir. Il savait donc bien qu'aucune souffrance qu'il pût à ce moment infliger au Sauveur des hommes ne servirait le moins du monde à le faire échapper à ce sort inévitable. Mais il avait résolu, dans sa haine et son horrible rage, d'insulter et de torturer, pendant que cela était en son pouvoir, le grand Roi dont le trône est éternel. C'est pourquoi il Le renversa contre terre une troisième fois par un coup terrible. O Jésus, Fils unique de Dieu, Verbe Incarné, nous Vous adorons avec crainte, avec tremblement et avec une profonde reconnaissance en cette incompréhensible humiliation, que Vous, qui êtes le Très-Haut, Vous ayez consenti, même pour une heure, à être la proie et le jouet du Mauvais pour nous retirer de sa tyrannie.

Notre Père - Je vous salue Marie

10e Station: Jésus est dépouillé de ses vêtements

Jésus a voulu renoncer à tout en ce monde, avant de le quitter. Il exerça la plus parfaite pauvreté. Quand10 Il partit de la sainte maison de Nazareth pour commencer sa mission, Il n'eut pas où reposer sa tête. Il vécut des plus pauvres aliments et de ce qui lui était donné par ceux qui L'aimaient et Le servaient. Et suivant cet esprit de pauvreté, Il choisit un genre de mort pour lequel ses vêtements mêmes ne devaient pas Lui être laissés. Il se sépara de ce qui semblait le plus nécessaire, et presque une partie de Lui-même, selon la loi de l'humaine nature depuis la chute. Accordez-nous donc, ô cher Seigneur, de ne tenir à rien sur la terre, et de supporter la perte de toutes choses, d'endurer même la honte, le blâme, le mépris et la moquerie, plutôt que de Vous donner lieu de rougir de nous Vous-même au dernier jour.

Notre Père - Je vous salue Marie

11e Station: Jésus est cloué à la Croix

11Les pieds et les mains de Jésus sont transpercés de clous acérés. Ses yeux sont obscurcis par le sang et fermés par l'enflure des paupières et les contusions livides que les coups de ses bourreaux ont causées. Sa bouche est remplie de vinaigre et de fiel. Sa tête est ceinte des épines aiguës. Son Cœur est percé par la lance. C'est ainsi que tous ses sens sont mortifiés et crucifiés, afin de faire réparation, pour toute espèce de péchés humains. O Jésus, mortifiez-nous et crucifiez-nous avec Vous ! Ne nous laissez plus jamais pécher par aucun de nos sens ni aucun de nos membres. Faites que tous nos sens Vous soient un sacrifice, que tous nos membres chantent vos louanges ! Que le sang sacré qui a coulé à flots de vos cinq blessures puisse nous oindre d'une grâce tellement sanctifiante que nous mourrions au monde et que nous ne vivions que pour Vous !

Notre Père - Je vous salue Marie

12e Station: Jésus meurt sur la Croix

" Consummatum est. " Tout est complété, la fin est pleinement venue. Le mystère de l'amour de Dieu12 envers nous est accompli. La rançon est payée et nous sommes rachetés. Le Père éternel avait résolu de ne point nous pardonner gratuitement afin de nous montrer une faveur spéciale. Il avait condescendu à nous traiter comme ayant valeur à ses yeux. Ce que l'on achète a de la valeur. Il aurait pu nous sauver sans achat - par un simple fiat de sa volonté. Mais, pour montrer son amour pour nous, Il fixa un prix : et ce prix, si une rançon quelconque devait être fixée et livrée en échange de l'offense de nos péchés, ne pouvait être rien autre que la mort de son propre Fils, revêtu de notre nature humaine. O mon Dieu et mon Père, Vous avez évalué si haut la valeur de nos âmes coupables, que Vous avez fixé le prix le plus élevé qui soit possible pour les racheter ! Ne Vous aimerons-nous pas et ne Vous choisirons-nous pas au-dessus de toutes choses comme le seul bien unique et nécessaire ?

Notre Père - Je vous salue Marie

13e Station: Jésus est déposé dans les bras de sa sainte Mère

13Jésus est maintenant redevenu votre propriété, ô Vierge-Mère, car le monde et Lui se sont séparés pour toujours. Il vous avait quittée pour faire l'œuvre de son Père, Il l'a terminée et l'a soufferte. Satan et les hommes mauvais n'ont plus maintenant aucun droit sur Lui, trop longtemps Il a été dans leurs mains. Satan L'avait emporté sur une haute montagne, les hommes mauvais L'ont élevé sur la Croix ; Il était depuis longtemps sorti de vos bras, ô Mère de Dieu, mais voici que vous avez droit à Le reprendre, maintenant que le monde a fini de Lui nuire. Car Vous êtes la Mère toute favorisée, toute bénie, toute pleine de grâce, du Très-Haut. Nous nous réjouissons dans ce grand mystère. Notre Dieu a vécu dans votre sein, Il a reposé sur votre poitrine, Il a été nourri à vos saintes mamelles, et porté dans vos bras, et maintenant qu'Il est mort, on le dépose sur vos genoux. Vierge Mère de Dieu, priez pour nous.

Notre Père - Je vous salue Marie

14e Station: Jésus est déposé dans le sépulcre

Lorsqu'Il était le plus près de son éternel triomphe, Jésus semblait en être le plus éloigné. Lorsqu'Il était le14 plus près d'entrer dans son royaume et d'exercer toute puissance au ciel et sur la terre, il gisait mort dans une caverne du rocher. Il était enveloppé de linceuls et renfermé dans un sépulcre de pierre quand Il était sur le point d'en sortir avec un corps spirituel et glorifié, un corps pouvant pénétrer toutes substances, aller d'un endroit à un autre plus rapidement que la pensée, et monter bientôt aux cieux. O jésus, donnez-nous la confiance d'attendre de Vous une providence semblable ! Assurez-nous bien, Seigneur, que plus grande est notre détresse, plus nous sommes rapprochés de Vous. Plus les hommes nous méprisent, plus vous nous honorez. Plus les hommes triomphent de nous, plus haut Vous nous exaltez. Plus ils nous oublient, plus Vous pensez à nous. Plus ils nous abandonnent, plus Vous nous attirez intimement à Vous !

Notre Père - Je vous salue Marie

Prions: O Dieu, qui par le précieux Sang de votre Fils unique, avez sanctifié l'étendard de la Croix, accordez-nous, nous Vous en supplions, que nous réjouissant de la gloire de cette Croix sainte, nous puissions en tous temps et en tous lieux nous réjouir aussi de l'assurance de votre protection, par le même Jésus-Christ Notre-Seigneur. Amen.

15

Christ est réssucité!

texte extrait du site www.spiritualite-chretienne.com

images provenant du site www.fraternitadellaluce.it

Posté par fmonvoisin à 15:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mars 2007

Prière pour la glorification de Jean Paul II

90026AQPrière pour la glorification de Jean Paul II

O Sainte Trinité, nous Vous rendons grâce pour avoir fait du Pape Jean Paul II, et magnifié en lui la tendresse de Votre Paternité, la gloire de la Croix du Christ et la splendeur de l'Esprit d'Amour. Par son abandon sans condition à Votre Miséricorde Infinie et à l'intercession maternelle de Marie, il nous a donné une image vivante de Jésus, le Bon Pasteur et nous a indiqué la sainteté, dimension sublime de la vie chrétienne ordinaire, voie unique pour rejoindre la communion éternelle avec Vous. Par son intercession, accordez-nous, selon Votre Volonté, les grâces que nous implorons (...) animés du vif espoir qu'il soit élevé au plus tôt aux honneurs des autels. Nous Vous le demandons par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.    

Posté par fmonvoisin à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,