01 août 2022

Neuvaine à sainte Philomène

Neuvaine à sainte Philomène

Du 3 au 10 août

 

3781516905_1a26a158d9_o

 

Introduction

 

D’après l’histoire ancienne, Sainte Philomène était la fille d’un roi de Grèce. Lorsque son pays tomba sous la domination romaine, les généraux de l’Armée victorieuse amenèrent à Rome un grand nombre de captifs comme esclaves et otages.

Parmi eux se trouvait sainte Philomène. D’une rare beauté et douée d’une admirable distinction, qui était le fruit de son éducation chrétienne et de sa vie vertueuse, elle attira sur elle les regards et les convoitises de l’empereur Dioclétien. Il la fit introduire dans son palais et il tenta de la séduire par tous les moyens possibles, en faisant miroiter devant elle les avantages de la richesse, du luxe, des honneurs et de la gloire. Il lui proposa même le mariage, mais sainte Philomène, forte dans ses convictions chrétiennes, refusa toutes ses avances. L’empereur renouvela ses séductions et il essuya toujours le même refus. Elle repoussait courageusement les avances de ce monarque païen et farouche ennemi du christianisme, afin de conserver sa virginité et son serment de fidélité au Christ.

Irrité, ce cruel empereur la fit torturer par ses valets dans l’espérance de lui faire accepter ses basses propositions. Elle demeura inébranlable, dans sa ferme détermination de résister aux infâmes propositions de son téméraire prétendant. C’est alors que le sanguinaire monarque lui fit subir le martyre.

Des esclaves chrétiens recueillirent son corps et ils allèrent le déposer pieusement dans les catacombes romaines.

Sa réputation de sainteté se répandit dans toute l’Italie. Elle opéra de grands prodiges, notamment à Naples.

Sa sainte renommée se répandit dans toute l’Espagne et tout le Portugal, et en France, où le saint Curé d’Ars opéra plusieurs miracles grâce à son intercession. On l'invoque dans tous les besoins, mais elle semble s'être déclarée surtout l'amie et la protectrice des petits enfants.

D'après les études de ses restes mortuaires, sainte-Philomène aurait été une enfant, immolée au 1er siècle pour Jésus-Christ, à l'âge de douze ou treize ans. L'examen de ses ossements a permis d'apprécier son âge ; la fiole de sang desséché, trouvée dans sa tombe, indique clairement son martyre ; les instruments de supplice peints sur la plaque de terre cuite qui fermait le tombeau, les flèches, l'ancre, la torche, nous montrent quels genres de tortures elle a endurées. L'inscription : "La paix soit avec toi, Philomène"nous fait connaître, quant à elle, son nom vénéré.

Cette neuvaine, proposée par Etoile Notre Dame, nous permettra de découvrir cette jeune martyre, appelée « la plus grande thaumaturge de tous les temps ». Qu’elle nous bénisse et intercède pour nous, celle qui a préféré vivre le martyre, et fuir les honneurs du monde, plutôt que de se détourner de jésus.

 

Prières quotidiennes

 

Je crois en Dieu

 

Prière à l’Esprit-Saint

 

Esprit-Saint, Vous êtes depuis toujours le Maître de l’impossible, venez réaliser en nous tout ce qui Vous est possible : faites revivre ce qui meurt, faites éclore ce qui germe, faites mûrir ce qui est tombé en terre, soyez en nous l’Esprit du Père ; venez nous convaincre de donner notre vie et de collaborer à la grande œuvre de la création, de la terre à transformer, aux terres à partager entre nous. Soyez en nous l’Esprit du Fils : venez nous apprendre à passer par la Croix pour ouvrir le chemin de ton Royaume et à vivre dans la confiance les épreuves comme les joies. Soyez en nous l’Esprit de sainteté, qui nous initie aux mœurs de Dieu, à la générosité du Père, à la fidélité du Fils, et aussi au courage des apôtres et à la louange de Marie. Soyez en nous l’Esprit qui fait sans cesse une humanité nouvelle, qui recrée nos libertés quand elles se défont, qui maintient l’espérance au cœur même des violences, qui ne désespère d’aucun homme, pas même de ceux qui n’attendent plus rien de Dieu. Donnez-nous à chacun de trouver notre place dans ce grand corps du Christ et de consacrer tout notre être à sa croissance, pour que le monde ait la Vie, la Vraie Vie, celle que l’on trouve en perdant la sienne, avec Vous, grâce à Vous, ô maître de l’impossible ! Amen !

 

Prière à sainte Philomène

 

Illustre vierge et martyre, bienheureuse Sainte Philomène, dont le nom et les miracles sont connus jusqu'aux extrémités du monde, soyez sensible à ma confiance en votre intercession, et au désir que j'ai de voir votre culte s'étendre dans tout l'univers. Glorieuse vierge et martyre, je me réjouis avec vous de la puissance que le Seigneur vous a donnée, pour la gloire de son nom et pour l'édification de son Église. J'aime à vous voir si pure, si généreuse, si fidèle à Jésus, si élevée dans la gloire. Attirée par vos exemples à la pratique de la vertu, plein d'espoir à la vue des récompenses accordées à vos mérites, je veux fuir le péché, et accomplir tout ce que Dieu me commande. Aidez-moi, grande Sainte, à obtenir une pureté à jamais inviolable, une générosité qui ne se refuse pour l'amour de Dieu à aucun sacrifice, un dévouement sans bornes la foi catholique, et (nommez la faveur spéciale que vous désirez). Ce Dieu si bon pour lequel vous avez donné votre sang et votre vie, ce Dieu qui m'a tant aimé, ne refusera rien à vos prières. Ainsi soit-il.

 

Notre Père, 10 je vous salue Marie, Gloire au Père, prière de Fatima.

 

2

 

Premier jour

Philomène, Vierge illustre

 

« Il y a de même une différence entre la femme et la vierge : celle qui n'est pas mariée s'inquiète des choses du Seigneur, afin d'être sainte de corps et d'esprit. » (1 Corinthiens 7, 34)

Sainte Philomène conserva toute sa vie, le lys de la virginité. Ni les discours et les exemples les plus pervers, ni le monde et ses moyens de séduction, ni la persécution et les tourments, rien ne put altérer son amour pour la belle vertu.

Illustre vierge, très fidèle disciple de Jésus, aidez-moi à pratiquer vos vertus ; je veux fuir le péché et accomplir tout ce que Dieu m’a commandé ; vierge ornée de tant de grâces, d’amour, de pureté inviolable ; obtenez-moi, qu’en suivant votre exemple, je garde votre fidélité ; qu’à votre prière, je puisse combattre courageusement ; que je puisse orner mon âme de vertus comme les vôtres ; modèle parfait de pureté angélique, vous avez acquis des miracles innombrables ; conservez en mon cœur le Christ vivant et puissant ; pleins d'espoir à la vue des récompenses accordées à vos mérites, gardez moi confiant dans la toute-puissance de Dieu ; jusqu’à mon dernier soupir.

Sainte Philomène, Vierge et Martyre, glorieuse Epouse du Christ, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

 

Prières quotidiennes

 

Deuxième jour

Philomène, innocente enfant

 

« Je te rétablirai encore, et tu seras rétablie, Vierge d'Israël ! Tu auras encore tes tambourins pour parure, Et tu sortiras au milieu des danses joyeuses. » (Jérémie 31,4)

Philomène était très jeune lorsqu’elle se consacra à Jésus. Elle avait onze ans mais cette consécration l’engageait pour la vie, envers et contre tous.

Jésus dit que ce sont aux enfants et à leur pareil qu’est donné le Royaume de Dieu. Sainte Philomène nous le démontre.

Innocente Philomène, vous avez conservé dans tout son éclat le lys de la virginité. Par l'Amour de Jésus, vous avez répandu si courageusement votre sang pour Jésus. Je vous supplie d'obtenir pour moi auprès de Dieu, votre esprit, votre cœur d'enfant. Je bénis le Seigneur pour toutes les Grâces qu'Il vous a accordées pendant votre vie, et tout spécialement à l'heure de votre mort. Sainte Philomène, fille bien-aimée de Jésus et de Marie, intercèdez pour moi.

Sainte Philomène, Vierge et Martyre, glorieuse Epouse du Christ, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

 

Prières quotidiennes

 

Troisième jour

Philomène, Epouse chérie de Jésus

 

« Dis-leur cette parole : Les larmes coulent de mes yeux nuit et jour, Et elles ne s'arrêtent pas ; Car la vierge, fille de mon peuple, a été frappée d'un grand coup, D'une plaie très douloureuse. » (Jérémie 14, 17)

Philomène refusa d’épouser Dioclétien, de devenir impératrice, car elle appartenait tout entière au Christ. Ce qui signifiait refuser la gloire du monde pour suivre Jésus, son époux, jusqu’au martyre.

Philomène, votre nom signifie Amie de la Lumière. Vos vertus précoces, votre pureté virginale, votre courage dans le sacrifice vous ont valu d'être, ici-bas, avant même de l'être au Ciel, une de ces âmes que Jésus aima particulièrement. Epouse chérie du Christ, obtenez-moi la grâce d’être enflammé par l'amour de Jésus. Que je marche continuellement dans la voie que votre Céleste Époux m'a tracée afin que je puisse un jour partager votre bonheur éternel. Amen.

Sainte Philomène, Vierge et Martyre, glorieuse Epouse du Christ, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

 

Prières quotidiennes

 

Quatrième jour

Philomène courageuse

 

« C'était une jeune fille très belle de figure ; elle était vierge, et aucun homme ne l'avait connue. » (Genèse 24, 16)

Courageuse Martyre et très fidèle Vierge de Jésus-Christ ! Pour conserver sans tache le trésor de la pureté et de la foi en ton Dieu, vous avez souffert d'être jetée avec une ancre au cou, dans les eaux du Tibre, dont votre Céleste Époux vous préserva. vous avez subi des souffrances indicibles. D’abord la flagellation qui vous identifiait à Jésus, puis les flèches qui vous ont transpercée et enfin la décapitation. Pourtant, rien ne pouvait vous faire fléchir. Plus vous subissiez des tortures et plus vous vous estimiez heureuse d’être jugée digne de recevoir autant de palmes et de couronnes. Votre vie s’acheva en peu d’années. Elle ressembla à la vie de Jésus. Philomène, vous avez défendu si courageusement votre virginité et la foi de Jésus-Christ. Une joie surnaturelle et une force invincible vous habitaient en sacrifiant trois fois votre corps virginal, pour persévérer dans l’amour de Jésus-Christ ; faites-moi mépriser et fuir, comme elles le méritent, les vanités d'un monde coupable. Qu'à votre exemple, je m'attache à ce que Dieu demande de moi, si humbles soient mes devoirs, si laborieuse soit la tâche, afin qu'en les remplissant, j'accomplisse moi aussi, la Divine Volonté. Obtenez-moi la force nécessaire afin qu'au milieu des eaux, des amertumes, des anxiétés et des tribulations qui m’environnent sans cesse, je sois revêtu de force et préservé du naufrage de mes péchés et de la mort de mon âme, pour arriver au salut éternel, afin que je souffre avec une sainte résignation, les douleurs et les peines de cette vie, et que je résiste à toutes les attaques de l'enfer. Amen.

Sainte Philomène, Vierge et Martyre, glorieuse Epouse du Christ, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

 

Prières quotidiennes

 

Cinquième jour

Philomène, douce et pure

 

« Je rends grâce à Dieu, que mes ancêtres ont servi, et que je sers avec une conscience pure, de ce que nuit et jour je me souviens continuellement de toi dans mes prières. » (2 Timothée 1, 3)

Sainte Philomène, l'Eglise vous a décerné le titre de Vierge. Vous avez été immolée au printemps de la vie. vous êtes restée pure et douce au milieu d'un monde païen, corrompu, corrupteur et violent. Vous êtes comme un beau lys ensanglanté dont le parfum, traversant les âges, est parvenu jusqu'à nous. Les temps où nous vivons, petite sainte, sont-ils moins mauvais que ceux où tu avez vécu ? À combien de dangers ne sont pas exposées les âmes croyantes ! Gardez-moi au milieu de ce monde. Donnez-moi en même temps l'amour de la prière qui écarte les périls et qui, comme le disait ton saint ami le Curé d'Ars, « rends une âme pure toute-puissante sur le cœur si bon de Notre Seigneur ».

Sainte Philomène, Vierge et Martyre, glorieuse Epouse du Christ, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

 

Prières quotidiennes

 

Sixième jour

Philomène, Martyre invincible de Jésus

 

« Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises : Celui qui vaincra n'aura pas à souffrir la seconde mort. » (Apocalypse 2, 11)

Sainte Philomène, avec le titre de Vierge, l’Église vous a décerné le titre de Martyre. Cette palme, peinte sur votre tombe, montre que vous avez donné à Jésus-Christ le témoignage suprême de l'amour. Adolescente, vous avez quitté la terre, alors que la vie vous souriait, pleine de promesses ; mais pour éviter la mort, il eût fallu renier Dieu, et vous ne l'avez pas voulu. Sainte martyre, vous nous apprenez le prix de notre âme et combien précieux est le trésor de notre foi. Vous nous apprends encore que nous devons tout endurer, tout souffrir, plutôt que d'abandonner notre attachement à Jésus. Obtenez-moi la force dans les épreuves, dans les peines et dans les maladies, avec le courage de faire, pour l'amour de Dieu, tous les sacrifices nécessaires. Aidee-moi, grande Sainte, à obtenir une pureté à jamais inviolable, une générosité qui ne se refuse pour l'amour de Dieu à aucun sacrifice, un dévouement sans bornes et obtenez-moi la faveur spéciale que je demande pendant cette neuvaine. Ce Dieu si bon pour lequel vous avez donné votre sang et votre vie, ce Dieu qui m'a tant aimé, ne refusera rien à vos prières. Ainsi soit-il.

Sainte Philomène, Vierge et Martyre, glorieuse Epouse du Christ, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

 

Prières quotidiennes

 

Septième jour

Thaumaturge à la foi vive et puissante

 

« Nous te rendons grâce, Seigneur Dieu tout puissant, qui es, et qui étais, de ce que tu as saisi ta grande puissance et pris possession de ton règne. » (Apocalypse 11, 17)

Sainte Philomène, c'est dans le sanctuaire de Mugnano, en Italie, que vous avez d'abord manifesté votre bienveillant pouvoir. À peine vos restes précieux y furent-ils honorés que les miracles, dus à votre intercession, se multiplièrent. « C'est une grande sainte » disait de vous le pape Léon XII. Au pied de votre reliquaire fut guérie, en particulier, une mourante amenée de France, Pauline-Marie Jaricot qui avait fondé à Lyon l'œuvre de la Propagation de la Foi. Cette guérison poussa Grégoire XVI à approuver votre culte déjà si répandu. Bien-aimée du Christ, nous le croyons, vous êtes vraiment une grande Sainte. Un village de la terre de France, Ars, a été le témoin de prodiges dus à votre intercession. votre puissance auprès de Dieu n'a pas diminué. On vous a appelée une « sainte petite Thérèse des premiers temps de l'Église » : comme votre angélique sœur, ne passez-vous pas votre Ciel à faire du bien sur la terre ? Sainte Philomène, Dieu vous a assistée constamment au cours de votre martyre. Il a conservé votre pureté, votre foi et votre force, qui vous ont élevée à une si haute sainteté. Votre céleste époux vous a soutenue au milieu de vos ennemis et de leurs si horribles supplices, et vous a conduite en triomphe à la gloire éternelle. Nous rendons encore grâce à la très Pure Vierge Marie, Mère de Dieu, Reine des martyrs qui, comme une mère tendre, vous a aidée de Sa puissante Protection au milieu de vos tourments.

Sainte Philomène, Vierge et Martyre, glorieuse Epouse du Christ, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

 

Prières quotidiennes

 

Huitième jour

Chère petite sainte

 

« Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint Esprit, gardez-vous dans la charité de Dieu, prêts à recevoir la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ, pour la vie éternelle. » (Jude 1, 20)

Sainte Philomène, pendant trente années, un prêtre de France que l’Église a canonisé, le saint Curé d'Ars, n'a cessé de vous invoquer et de vous faire invoquer. Il vous appelait sa « chère petite Sainte, son consul, sa chargée d'affaires près de Dieu ». C'est par vous que saint Jean-Marie Vianney a obtenu de Dieu, des Grâces et des miracles sans nombre. À sa demande, vous guérissiez les corps et vous convertissiez les âmes. Une prière fervente, douce Vierge Martyre, trouve toujours le chemin de votre cœur. C'est pourquoi, m'inspirant de l'exemple du saint Curé d'Ars, je vous prie instamment : Donnez-moi, avec la persévérance dans la prière, la confiance assurée que Dieu, prié par vous, m'accordera la Grâce la meilleure. Amen.

Sainte Philomène, Vierge et Martyre, glorieuse Epouse du Christ, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

 

Prières quotidiennes

 

Neuvième jour

Philomène, belle et lumineuse

 

« Vous êtes témoins, et Dieu l'est aussi, que nous avons eu envers vous qui croyez, une conduite sainte, juste et irréprochable. » (1 Thessaloniciens 2, 10)

Sainte Philomène, après les épreuves de la terre, après les tourments du martyre, là-haut, vous reposes dans la paix. Vous jouissez de la vision sans fin de Dieu que vous avez tant aimé. De toutes vos peines, de toutes vos souffrances, il ne vous reste plus que la joie de les avoir acceptées généreusement et une gloire éternelle. Pour moi, c'est encore l'exil, loin de la maison de notre Père. Voyez les regards de mon cœur dirigés vers toi. Écoutez ma prière fervente. Cette neuvaine ne s'achèvera pas sans que je vous supplie, douce et puissante Philomène, de continuer de m’accorder votre aide et votre protection. Par vous, j'implore la Grâce finale, de contempler, avec vous et le Saint curé d'Ars, Celui qui est au Ciel le Bonheur des élus.

Sainte Philomène, Vierge et Martyre, glorieuse Epouse du Christ, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

 

Prières quotidiennes

 

Prières finales

 

Prière à sainte Philomène

 

Je vous salue, ô innocente Philomène qui, par l'amour de Jésus, avez conservé dans tout son éclat le lys de la virginité. Je vous salue, ô illustre Philomène, qui avez répandu si courageusement votre sang pour Jésus-Christ. Je bénis le Seigneur pour toutes les grâces qu'Il vous a accordées pendant votre vie, et tout spécialement à l'heure de votre mort. Je Le loue et Le glorifie pour l'honneur et la puissance avec lesquels Il vous a couronnée, et je vous supplie d'obtenir pour moi auprès de Dieu, les grâces que je demande par votre intercession. Sainte Philomène, fille bien-aimée de Jésus et de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

 

Prière à sainte Philomène

 

Ô vierge fidèle et glorieuse martyre, sainte Philomène, qui opèrez tant de miracles en faveur des malheureux et des affligés, ayez pitié de moi. Vous connais la multitude et la diversité de mes besoins. Plein de misères mais rempli d'espoir, je viens vous prier. J'implore votre bienveillance, ô grande Sainte ! Obtenez de Dieu une réponse favorable à la demande que je dépose humblement devant vous (spécifiez votre demande...). Je suis fermement convaincu que, grâce à vos mérites, au mépris, aux souffrances, et à la mort que vous as endurés, unis aux mérites de la Passion et de la mort de Jésus, votre Epoux, j'obtiendrais ce que je vous demande. Eternellement, je bénirai Dieu qui est si admirable dans ses Saints.

 

Je vous supplie Seigneur, de m'accorder le pardon de mes péchés. Je vous le demande par l'intercession de sainte Philomène, Vierge et martyre, qui fut toujours agréable à vos yeux pour avoir vécu dans la chasteté et avoir pratiqué toutes les vertus.

 

Illustre Vierge et martyre, sainte Philomène, regardez-moi accablé devant le trône où il a plu à la Très Sainte Trinité de vous placer. Plein de confiance en votre protection, je vous supplie d'intercéder pour moi auprès de Dieu. Daignez jeter un regard bienveillant sur ton humble dévot ! Épouse du Christ, soutenez-moi dans la souffrance, fortifiez-moi dans les tentations, protégez-moi dans les dangers qui m'entourent, obtenez-moi les grâces qui me sont nécessaires, et en particulier (précisez ici votre demande)Par-dessus tout, aidez-moi à l'heure de la mort, sainte Philomène, puissante auprès de Dieu, priez pour moi.

 

Ô mon Dieu, Très Sainte Trinité, je vous remercie pour les grâces que vous m'accordez par l'intercession de votre très Sainte Mère et de votre petite servante sainte Philomène. Par leur intercession, j'implore votre grande miséricorde. Amen !

 

Sainte-Philomène, du monde disparaîtraient peu à peu les Vérités de l'Évangile si, de temps en temps, Dieu ne nous les montrait vivantes dans une âme pleine de Foi. Au sortir de la révolution qui accumula tant de ruines, vous avez été comme la messagère de Dieu et l'apôtre du surnaturel. En beaucoup d'âmes, les prodiges que vous avez obtenus ont rallumé ou ranimé la Foi.
Votre mission, vierge du Christ, n'est pas achevée encore. Le désir des jouissances, les passions mauvaises, les doctrines perverses, les sectes nombreuses, les médias de communication impies et immoraux ont exercé leurs ravages en trop d'âmes de notre temps. Des criminels se sont acharnés à chasser le Dieu aimant et consolateur du cœur des humbles et des petits. Combattez, je vous en prie, leur action perverse ; faites que moi-même j'exerce autour de moi une chrétienne et salutaire influence. Amen.

 

Litanies de sainte Philomène

 

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Dieu le Père, Créateur du monde, ayez pitié de nous.

Dieu le Fils, Sauveur du monde, ayez pitié de nous.

Dieu le Saint-Esprit, vie du monde, ayez pitié de nous.

Sainte Trinité, un seul Dieu, ayez pitié de nous.

 

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous.

Sainte Marie, étoile du matin, priez pour nous.

Sainte Marie, Reine des vierges, priez pour nous.

 

Sainte Philomène, priez pour nous.

Sainte Philomène, remplie des grâces les plus abondantes,

Sainte Philomène, amie de Jésus, la lumière du monde,

Sainte Philomène, imitatrice fidèle de Marie,

Sainte Philomène, épouse du Christ par un vœu de chasteté,

Sainte Philomène, modèle des vierges,

Sainte Philomène, temple de l'humilité,

Sainte Philomène, enflammée d'ardeur pour la Gloire de Dieu,

Sainte Philomène, victime de l'Amour de Jésus,

Sainte Philomène, exemple de force et de persévérance,

Sainte Philomène, championne invincible de chasteté,

Sainte Philomène, consolée dans les chaînes, par la Mère de Dieu,

Sainte Philomène, miroir des vertus les plus héroïques,

Sainte Philomène, intrépide face aux supplices,

Sainte Philomène, fouettée sans merci à l'exemple de Jésus,

Sainte Philomène, outragée pour le Nom de Jésus,

Sainte Philomène, guérie miraculeusement par les anges dans sa prison,

Sainte Philomène, délivrée de la noyade par les anges,

Sainte Philomène, transpercée de flèches,

Sainte Philomène, qui avez converti les témoins de votre martyre,

Sainte Philomène, qui avez usé la fureur de vos bourreaux,

Sainte Philomène, frappée à la tête et décapitée,

Sainte Philomène, qui avez offert votre vie par fidélité à Jésus,

Sainte Philomène, qui avez préféré les supplices et la mort aux splendeurs du trône,

Sainte Philomène, protectrice des innocents,

Sainte Philomène, refuge des malheureux,

Sainte Philomène, santé des malades et des faibles,

Sainte Philomène, patronne de la jeunesse,

Sainte Philomène, lumière de l'église militante,

Sainte Philomène, qui stimulez la foi et le courage des fidèles,

Sainte Philomène, princesse au Ciel,

Sainte Philomène, qui régnez dans la gloire,

Sainte Philomène, dont le nom est glorieux au Ciel et terrible en enfer,

Sainte Philomène, terreur des démons,

Sainte Philomène, puissante auprès de Dieu,

Sainte Philomène, illustre par les miracles les plus saisissants,

Sainte Philomène, qui venez rapidement à notre secours,

 

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, pardonnez-nous, Seigneur,

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, exaucez-nous, Seigneur,

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, prenez pitié de nous.

 

Priez pour nous sainte Philomène,

Afin que nous puissions être dignes des promesses du Christ.

 

Prions

 

Nous Vous implorons Seigneur, par l'intercession de sainte Philomène, vierge et martyre, qui est agréable à Vos yeux pour sa pureté, sa fidélité et sa pratique de toutes les vertus, de bien vouloir pardonner nos péchés et nous accorder toutes les Grâces dont nous avons besoin. Amen.

 

philomena4

 

Téléchargez le texte de cette Neuvaine (pdf) en cliquant ici

 

Posté par fmonvoisin à 01:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 avril 2022

Neuvaine à la Miséricorde Divine

Neuvaine à la Miséricorde Divine

 

121995316_3914325031935467_3766500868021530253_n

 

« Dieu est Amour : celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui. » (1 Jean 4,16)

 

Présentation

 

Sœur Faustine naît en 1905 dans un petit village en Pologne. A l’âge de 20 ans, elle répond à l’appel de son cœur et devient religieuse. Son entourage a vu en elle une personne simple, discrète et recueillie, obéissante et attentive aux misères des autres. Elle rendit son âme à Dieu à l’âge de 33 ans en 1938. Nul ne soupçonne alors les fruits extraordinaires que Dieu va faire jaillir de la vie consacrée de Sœur Faustine. Bien plus tard alors que l’humanité a franchi le IIIe millénaire, le pape Jean-Paul II canonise Sœur Faustine en 2000. Et en 2002, il consacre le destin du monde entier et de chaque homme à la Miséricorde Divine. Il demande en particulier à Dieu que tous les habitants de la terre fassent l’expérience de sa miséricorde. Car Sœur Faustine a  eu pour mission de rappeler cette vérité connue mais oubliée : Dieu porte à l’homme un amour miséricordieux.

A la demande de Jésus, Sœur Faustine va écrire durant les 4 dernières années de sa vie un ouvrage intitulé Petit Journal. Elle y transcrit les échanges que Dieu a eu avec son âme concernant cette Miséricorde Divine. Jésus confie à Sœur Faustine : «Je désire guérir l’humanité en l’étreignant sur mon cœur miséricordieux.» (§ 1588 PJ). II lui précise : « Tu es la secrétaire de ma miséricorde, je t’ai choisie pour faire connaître aux âmes la grande miséricorde que j’ai envers elles.» (§ 1605,1567 PJ). « De toutes mes plaies, comme un torrent coule la miséricorde pour les âmes. Mais la plaie de mon cœur est la source de l’insondable miséricorde. De cette source jaillissent toutes les grâces pour les âmes. Parle de ma miséricorde au monde entier ». (§ 1190 PJ).

C'est Jésus lui-même qui ordonna à sœur Faustine d'écrire cette neuvaine et de la réciter avant la Fête de la Miséricorde. « Je désire que durant ces neuf jours, tu amènes les âmes à la source de ma miséricorde, afin qu'elles puisent force et fraîcheur, ainsi que toutes les grâces dont elles ont besoin dans les difficultés de la vie et particulièrement à l'heure de la mort. [...] Je ne refuserai rien aux âmes que tu amèneras à la source de ma miséricorde... Chaque jour, tu amèneras à mon Cœur un groupe différent de ces âmes, et tu les plongeras dans l'océan de ma Miséricorde. Moi, je ferai entrer toutes ces âmes dans la demeure de mon Père. Tu feras cela dans cette vie et dans l'autre. Je ne refuserai rien aux âmes que tu amèneras à la source de ma Miséricorde. Chaque jour, par ma douloureuse Passion, tu solliciteras de mon Père des grâces pour ces âmes ». (§ 1209 PJ).

 

Prières et dévotions quotidiennes de la neuvaine

 

« A trois heures implore ma miséricorde, tout particulièrement pour les pécheurs, et ne fût-ce que pour un bref instant, plonge-toi dans ma passion, en particulier dans mon abandon au moment de mon agonie. C’est là une heure de grande miséricorde pour le monde entier. En cette heure, je ne saurais rien refuser à l’âme qui me prie, par ma passion. A cette heure-là, tu peux tout obtenir pour toi et pour les autres. Ma fille, essaie à cette heure-là d’entrer au moins un moment à la chapelle et célèbre mon cœur qui est plein de miséricorde dans le Très Saint Sacrement. ; Et si tu ne peux entrer à la chapelle, plonge-toi dans la prière là où tu te trouves, ne serait-ce que pour un tout petit moment ». ». (§ 1320, 1572 PJ). « Essayer d’être au rendez-vous de 15h, chaque jour de la neuvaine ».

 

Honorer l’image de Jésus Miséricordieux

 

« Un soir, alors que j’étais dans ma cellule, je vis Jésus vêtu d’une tunique blanche, une main levée pour bénir, la seconde touchait son vêtement sur la poitrine. De la tunique entr’ouverte sur la poitrine sortaient 2 grands rayons, l’un rouge, l’autre pâle. Jésus me dit : ces 2 rayons indiquent le sang et l’eau. L’eau qui justifie les âmes, le sang qui est la vie des âmes. Peins un tableau selon l’image que tu vois, avec l’inscription : Jésus, j’ai confiance en Toi.  Je désire qu’on honore cette image dans le monde entier. Je promets que l’âme qui honorera cette image ne sera pas perdue. Moi-même, je la défendrai comme ma propre gloire. »

 

Le Chapelet de la Divine Miséricorde

 

« Ma fille, incite les âmes à dire ce chapelet. Il me plaît de leur accorder tout ce qu’elles Me demanderont par cette prière, si cela est conforme à Ma volonté. » (§1741-1732 PJ)

Jésus explique à Sœur Faustine la manière simple dont Il aime l’entendre : 

- D’abord tu diras un « Notre Père », puis un « Je vous salue Marie » et le « Je crois en Dieu ».  

- Puis, sur les grains du Notre Père, tu vas dire les mots suivants :

« Père Eternel, je t’offre le Corps et le Sang, l’Ame et la Divinité de ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier ».

- Sur les grains du « Je vous salue Marie », tu diras les mots suivants : 

« Par Sa Douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et le monde entier ».

- A la fin tu réciteras 3 fois ces paroles :

« Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Eternel, prends pitié de nous et du monde entier ». (§ 476 PJ)

« Jésus, j’ai confiance en Toi ».

« A l’heure de la mort, je défends chaque âme qui récite ce chapelet elle-même, ou bien si d’autres le récitent près de l’agonisant – l’indulgence est la même. Quand on récite ce chapelet auprès de l’agonisant, la miséricorde insondable s’empare de son âme et les entrailles de ma miséricorde sont émues par la douloureuse passion de mon Fils. Ma fille, incite les âmes à dire ce chapelet que je t’ai donné. Lorsque les pécheurs endurcis le réciteront, j’emplirai leur âme de paix et l’heure de leur mort sera heureuse. Ces âmes-là ont la priorité sur mon cœur empli de pitié. Dis-leur qu’aucune âme faisant appel à ma miséricorde n’a été déçue, ni n’a éprouvé de honte. Et si l’on récite ce chapelet auprès d’un agonisant, je me tiendrai entre le Père et l’âme agonisante, non pas en tant que Juge juste, mais comme Sauveur miséricordieux. » (§ 811 PJ)

 

Prière donnée par Jésus à sœur Faustine

 

Quand tu réciteras cette prière pour un pécheur avec un cœur contrit et avec foi, je lui donnerai la grâce de la conversion :

 

« O Sang et Eau, qui avez jailli du Cœur de Jésus comme source de miséricorde pour nous, j’ai confiance en Vous. »

 

La prière qui m’est la plus agréable est la prière pour la conversion des âmes pécheresses. Sache que cette prière est toujours exaucée. (§ 186, 1397 PJ)

 

Acte de consécration à Jésus Miséricordieux

 

Très Miséricordieux Jésus, ta bonté est infinie et les trésors de Tes grâces sont inépuisables. J’ai une confiance sans bornes en ta Miséricorde qui dépasse toutes tes œuvres (Ps 144,9) Je me consacre totalement et sans réserve à Toi, afin de vivre et de tendre à la perfection chrétienne dans les rayons qui jailliront de ton Divin Cœur transpercé sur la Croix. Je désire propager ta Miséricorde en accomplissant des œuvres spirituelles et corporelles de miséricorde, et particulièrement en convertissant les pécheurs, en aidant les pauvres, en consolant les affligés et les malades, en priant pour les agonisants et les âmes qui souffrent au purgatoire. Protège-moi, car devant servir à ta propre gloire, je crains tout de ma faiblesse, mais, en même temps, j’espère tout obtenir de ton inépuisable Miséricorde. O bon Sauveur, puisse l’humanité entière connaître l’abîme insondable de ta Miséricorde, avoir confiance en sa toute puissance et la glorifier ici-bas et dans l’éternité. Amen.

 

Honorer Marie, la Mère de la Miséricorde

 

Le pape Jean-Paul II a dit : « Marie est la Mère de la Miséricorde car elle est la Mère de Jésus, celle en qui Dieu a révélé au monde son cœur débordant d’amour. » Sœur Faustine dit : « J’entendis quelques-unes des paroles que la Mère de Dieu adressait au prêtre, mon confesseur : « Je suis non seulement la Reine du Ciel, mais aussi la Mère de Miséricorde ». Depuis ces jours-là, je vis sous le manteau virginal de la Mère de Dieu. Je suis tranquille près de son Cœur immaculé, car je suis si faible et si inexpérimentée que je me blottis dans Son Cœur comme un petit enfant. » ( § 331, 1097 PJ)

 

Terminer chaque jour les prières de la neuvaine par un Je Vous salue Marie et l’invocation : « Marie, Mère de Miséricorde, priez pour nous qui avons recours à Vous » (3 fois)

 

104075192_3166459903410873_7405554960774389277_n

 

Premier jour

Vendredi Saint

 

« Aujourd'hui, amène-moi l'humanité entière et particulièrement tous les pécheurs. Immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde ; ainsi, tu me consoleras de cette amère tristesse en laquelle me plonge la perte des âmes ».

Très Miséricordieux Jésus, dont le propre est d’avoir pitié de nous et de nous pardonner, ne regardez pas nos péchés, mais la confiance que nous avons en Votre infinie bonté. Recevez-nous dans la demeure de Votre Cœur Très Miséricordieux et ne permettez pas que nous en sortions pour l’éternité. Nous Vous en supplions par l’amour qui vous unit au Père et au Saint-Esprit.

 

« Ô toute puissance de la miséricorde divine,

secours pour l’homme pécheur,

tu es miséricorde et océan de pitié,

tu viens en aide à celui qui Te prie avec humilité. »

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père éternel, pose ton regard de miséricorde sur l'humanité entière, et particulièrement sur les pauvres pêcheurs, enfermés dans le Coeur très compatissant de Jésus. Par sa douloureuse Passion, montre-nous ta miséricorde afin que nous glorifions la toute puissance de ta miséricorde pour les siècles sans fin. Amen.

 

Prière

 

Doux Jésus, océan de Miséricorde, j’amène tous les pécheurs à Votre Cœur miséricordieux, mettez Votre grâce en moi pour que je puisse Vous consoler et ôter de Votre cœur l’amère tristesse de voir les âmes qui se perdent. Seigneur, pitié et miséricorde pour ma faiblesse, ma misère, je viens à Vous pour Vous donner tous mes péchés. Aidez-moi à ne chercher la consolation que dans Votre miséricorde, à avoir foi, à espérer dans les miracles qu’opère Votre miséricorde. Recevez-moi dans la demeure de Votre Cœur si bon et ne me laissez pas en sortir. Amen.

« Je désire la confiance de mes créatures. Que l’âme faible ne craigne pas de s’approcher de moi, car même si elle compte plus de péchés qu’il y a de grains de sable sur terre, tout sombrera dans l’abîme de ma miséricorde » (§ 1059 PJ)

« Dis aux âmes qu’elles doivent chercher la consolation au tribunal de la miséricorde. Point n’est besoin, pour obtenir ce miracle de faire de lointains pèlerinages, ni de faire étalage d’un quelconque cérémonial. Mais, il suffit de se jeter avec foi aux pieds de celui qui tient ma place, de lui dire sa misère et le miracle de la miséricorde divine se manifestera dans toute sa plénitude. Même si une âme était en décomposition comme un cadavre, et même si humainement parlant il n’y avait plus aucun espoir de retour à la vie et que tout semblait perdu – il n’en est pas ainsi selon Dieu : le miracle de la miséricorde divine redonnera vie à cette âme dans toute sa plénitude. » ( § 1448 PJ)

 

Prières quotidiennes

 

Deuxième jour

Samedi Saint

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes sacerdotales et religieuses et immerge-les dans mon insondable Miséricorde. Ce sont elles qui m'ont donné la force d'endurer mon amère Passion. Par elles comme par des canaux, ma Miséricorde se répand sur l'humanité ».

Très Miséricordieux Jésus, de qui provient tout bien, fais abonder ta grâce en nous afin que nous accomplissions de dignes actes de miséricorde, et que ceux qui nous voient glorifient le Père de miséricorde qui est au Ciel.

 

« La source de l’amour divin demeure dans les cœurs purs,

plongés dans la mer de la miséricorde rayonnante comme les étoiles,

claire comme l’aurore. »

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, pose ton regard de miséricorde sur ce groupe d'élus dans ta vigne, les âmes prêtres et des religieux. Comble-les de la puissance de ta bénédiction. Par l'amour du Coeur de ton Fils dans lequel elles sont enfermées, accorde-leur ta force et ta lumière, afin qu'elles puissent guider les autres sur le chemin du salut et chanter d'une seule voix la gloire de ton insondable miséricorde, pour les siècles sans fin. Amen.

 

Prière

 

Doux Jésus, Pain de vie, j’immerge les âmes sacerdotales et religieuses dans Votre insondable Miséricorde. Accordez-nous de nouvelles, nombreuses et saintes vocations, afin que par toutes ces âmes consacrées, les canaux de Votre miséricorde se déversent sur le monde. Seigneur, pitié et miséricorde, donnez-moi la grâce de m’unir à Vous ardemment dans la sainte eucharistie. Versez dans mon pauvre cœur, la force et le réconfort dont il a besoin pour avancer malgré les difficultés. Ouvrez-moi les trésors de Votre cœur, apprenez-moi à y puiser les grâces et les bienfaits que je recherche. Amen.

« Sache ma fille que comme tu désires ardemment t’unir avec moi dans la sainte Communion, moi aussi je désire me donner complètement à toi. Et comme récompense pour ton ardeur, repose-toi près de mon cœur. La vie éternelle doit déjà commencer ici sur cette terre par la sainte Communion. Chaque communion rend capable d’être en relation avec Dieu pour toute l’éternité. » (§ 826, 1810 PJ)

 

Prières quotidiennes

 

Divine-Mercy

 

Troisième jour

Saint jour de Pâques

 

« Aujourd’hui, amène-moi toutes les âmes pieuses et fidèles et plonge-les dans l’océan de Ma Miséricorde. Ces âmes me consolèrent sur le chemin du Calvaire. Elles furent cette goutte de consolation dans un océan d’amertume ».

Très Miséricordieux Jésus qui accordez surabondamment le trésor de votre Miséricorde à tous, recevez-nous tous dans la demeure de votre Cœur Très Compatissant. Et ne nous en laissez pas sortir pour l’éternité, je Vous en supplie par cet inconcevable amour dont brûle votre Cœur pour le Père Céleste.

 

« Impénétrables merveilles de la Miséricorde,

Insondables au pécheur comme au juste,

Lorsque sur nous, vous jetez un regard de pitié,

Vous nous attirez tous vers Votre Amour ! »

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, jetez un regard de Miséricorde sur les âmes fidèles, héritage de votre Fils. Par sa douloureuse Passion, accordez leurs votre bénédiction et entourez-les de votre incessante protection afin qu’elles ne perdent l’amour ni le trésor de la sainte foi, mais qu’elles glorifient votre infinie Miséricorde avec le chœur des Anges et des Saints pour l’éternité. Amen.

 

Prière

 

Doux Jésus, Serviteur Souffrant et aimant, Je vous consacre toutes les âmes pieuses et fidèles qui vous réconfortent. Que Votre Miséricorde en augmente le nombre afin que ces âmes, soient également la consolation, pour ce monde dénué de compassion. Seigneur, pitié et miséricorde, pour mon incapacité à Vous aimer comme Vous le méritez, c’est à dire par-dessus tout. Faites grandir en moi une foi fervente, un amour rayonnant. Que je sois capable d’entrer dans l’intimité de Vos souffrances et devenir un témoin lumineux de Votre Miséricorde.

« Je vais célébrer les grâces de Yahvé pour tout ce que Yahvé a accompli pour nous, pour tout ce qu'il a accompli dans sa miséricorde, pour l'abondance de ses grâces ». (Is 63,7)

Message de Sœur Faustine : « Satan m’a avoué que je suis l’objet de sa haine. Il m’a dit que 1 000 âmes lui font moins de dommages que moi, quand je parle de la grande miséricorde du Tout-Puissant. Les plus grands pécheurs reprennent confiance et reviennent à Dieu et le mauvais esprit perd tout. J’ai pris conscience combien Satan hait la miséricorde divine, il ne veut pas reconnaître que Dieu est bon. » (§ 1167 PJ). « Plus grande est la misère, plus elle a droit à ma miséricorde. Toutes les âmes peuvent avoir confiance en l’inconcevable abîme de ma miséricorde car je désire les sauver toutes. Je n’exclus personne. » (§ 1182, 1517 PJ)

 

Prières quotidiennes

 

Quatrième jour

Lundi de Pâques

 

« Aujourd'hui, amène-moi tous les païens et ceux qui ne me connaissent pas encore. Je pensais également à eux durant mon amère Passion, et leur zèle futur consolait mon Cœur. Immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde ».

Très compatissant Jésus qui êtes la lumière du monde, recevez dans la demeure de votre Cœur Très Compatissant les âmes des païens et de ceux qui ne Vous connaissent pas encore. Que les rayons de votre Grâce les illuminent, afin qu’elles aussi glorifient avec nous les merveilles de votre Miséricorde. Et ne les laissez pas sortir de la demeure de votre Cœur Très Compatissant.

 

« Faites que la lumière de votre amour, mon Dieu,

Illumine enfin toutes les âmes restées dans les ténèbres,

Et que n’hésitant plus à Vous reconnaître,

Elles chantent avec nous la gloire de votre Miséricorde ! »

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, jetez un regard de Miséricorde sur les âmes des païens et de tous ceux qui ne Vous connaissent pas encore, mais qui sont enfermés dans le Cœur Très Compatissant de Jésus. Attirez-les vers la lumière de l’Evangile. Elles ne savent pas combien est grand le bonheur de Vous aimer. Faites donc qu’elles aussi, puissent glorifier la munificence de votre Miséricorde dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière


Doux Jésus, Bon Berger, je confie à Votre inépuisable Miséricorde, tous ceux qui ne Vous connaissent pas encore. Donnez à tous la Lumière de la foi. Que les âmes du monde entier viennent à Vous et vous consolent par leur zèle. Seigneur, pitié et miséricorde pour mon âme qui est fermée à Votre Présence d’Amour. Vous pouvez la transformer en une âme palpitante, glorifiant les largesses de Votre miséricorde. J’ai confiance en Votre Toute-Puissance d’Amour et je me confie à Vous totalement. Amen.

« Je te fiancerai à moi pour toujours. Je te fiancerai dans la justice et dans le droit, dans la tendresse et la miséricorde. » ( Os 2,21)

« Ecris que je suis plus généreux envers les pécheurs qu’envers les justes. Pour eux, je suis venu sur terre. Pour eux, j’ai versé mon sang. Qu’ils ne craignent pas de s’approcher de moi, ce sont eux qui ont le plus besoin de ma miséricorde. » (§ 1275 PJ) « Mon enfant, la vie sur terre est une lutte, mais n’aie pas peur car tu n’es pas seul. Je te soutiens toujours, appuie-toi donc sur mon épaule. Prends la confiance et puise à la source de la vie.» ( § 1488 PJ).

 

Prières quotidiennes

 

Cinquième jour

Mardi de Pâques

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes des hérétiques et des apostats et immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde. Dans mon amère Passion, elles déchiraient mon Corps et mon Cœur, c'est à dire mon Eglise. Lorsqu'elles reviennent à l'unité de l'Eglise, mes plaies guérissent, et ainsi elles me soulagent dans ma Passion ».

Très Miséricordieux Jésus qui êtes la bonté même, Vous ne refusez pas la lumière à ceux qui Vous la demandent. Recevez dans la demeure de Votre Cœur Très compatissant les âmes des hérétiques et des apostats. Par Votre lumière ramenez-les à l’unité de l’Église. Ne les laissez sortir de la demeure de votre Cœur Très Compatissant, mais faites qu’elles aussi glorifient la munificence de Votre Miséricorde.

 

« Même pour ceux qui mirent en pièces le manteau de l’unité,

Coule en votre Cœur une source de pitié.

Par la Toute-puissance de votre Miséricorde, ô Dieu,

Vous pouvez aussi retirer ces âmes de l’erreur ».

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, jetez un regard miséricordieux sur les âmes des hérétiques et des apostats qui, persistant obstinément dans leurs erreurs, gaspillèrent Vos bontés et abusèrent de Vos grâces. Ne regardez pas leurs fautes, mais l’amour de Votre fils et Son amère Passion qu’Il souffrit égale-ment pour elles, puisqu’elles aussi sont enfermées dans le Cœur Très Compatissant de Jésus. Faites qu’elles aussi glorifient Votre immense Miséricorde dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière

 

Doux Jésus, Roi d’Amour, je consacre toutes les âmes rebelles, infidèles, ennemies à Votre Miséricorde infinie. Pardon pour les souffrances que vous endurez à cause de leur absence de foi, d’amour et d’adoration. Donnez-moi les vertus pour devenir une âme réparatrice et expiatrice qui versera du baume sur vos souffrances. Seigneur, pitié et miséricorde, Je suis souvent dans les ténèbres de l’erreur, de l’orgueil de l’égoïsme et je désespère. Venez à mon secours, Dieu si bon et Lumière du monde. Que mon âme gagne en humilité pour répondre à vos appels et permettre aux rayons de Votre grâce d’agir en moi, pauvre pécheur, afin de me redonner chaleur, vie, joie. Amen.

« Seigneur, Roi, tu as délivré mon corps de la ruine. Tu as été mon soutien et tu m’as délivré selon l’abondance de ta miséricorde. Mon âme a été tout près de la mort. Je cherchais du regard un homme secourable, et rien. Alors je me souvins de ta miséricorde, Seigneur, sachant que tu délivres ceux qui espèrent en toi. » (Si 51).

 

Prières quotidiennes

 

Sixième jour

Mercredi de Pâques

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes douces et humbles, ainsi que celles des petits enfants, et immerge-les dans ma Miséricorde. Ce sont elles qui ressemblent le plus à mon Cœur. Elles m'ont réconforté dans mon amère agonie. Je les voyais comme des anges terrestres veiller sur mes autels. Sur elles, je verse des torrents de grâces. Seule une âme humble est capable de recevoir ma grâce. En ces âmes-là, je mets ma confiance ».

Très Miséricordieux Jésus qui avez dit Vous-même : "Apprenez de Moi que Je suis doux et humble de Cœur", recevez dans la demeure de votre Cœur Très Compatissant les âmes douces et humbles, ainsi que celles des petits enfants. Ces âmes-là plongent dans le ravissement le Ciel entier, et sont particulièrement aimées du Père des Cieux. Elles forment un bouquet de fleurs devant le trône divin dont Dieu seul respire le parfum. Ces âmes-là demeurent pour toujours dans le Cœur très compatissant de Jésus, chantant sans cesse l’hymne de l’amour et de la Miséricorde pour l’éternité.

 

« L’âme véritablement humble et douce,

Respire déjà le Paradis sur terre,

D’un parfum d’humilité son cœur

Grise le Créateur Lui-même ».

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, jetez un regard de Miséricorde sur les âmes douces et humbles, ainsi que sur celles des petits enfants demeurant dans le Cœur Très Compatissant de Jésus. Ce sont ces âmes-là qui ressemblent le plus à votre Fils. Le parfum de ces âmes montent de la terre et s’élève jus-qu’à votre trône. Père de Miséricorde et de toute bonté, je Vous implore par l’amour et la prédilection que Vous avez pour ces âmes, de bien vouloir bénir le monde entier, afin que toutes les âmes puissent chanter ensemble la gloire de votre Miséricorde pour l’éternité. Amen.

 

Prière


Doux Jésus, Amour Miséricordieux, recevez dans votre Sacré-Cœur toutes les âmes douces, humbles. En particulier les âmes des petits enfants. Je m’associe à l’offrande d’elles-mêmes pour vous réconforter, recevoir les torrents de Votre grâce, être digne de Votre confiance. Pitié et miséricorde Seigneur, ne permettez pas que je sois tiède et froid(e) quand vous venez dans mon cœur à la sainte communion. Mais que mon cœur soit pur et humble pour que Vous y trouviez Votre plaisir.

« Mais toi, notre Dieu, tu es bon et vrai, lent à la colère et gouvernant l’univers avec miséricorde. Pécherions-nous, nous sommes à toi. » (Sg 15)

« Je désire m’unir aux âmes humaines. Mon délice est de m’unir aux âmes. Lorsque je viens dans la sainte Communion jusqu’au cœur des hommes, j’ai les mains pleines de toutes sortes de grâces et je désire les donner aux âmes. » (§1385 PJ) « Ce n’est pas dans les grandes bâtisses, ni les constructions magnifiques, mais dans un cœur pur et humble que je trouve plaisir. » (§ 532 PJ)

 

Prières quotidiennes

 

Septième jour

Jeudi de Pâques

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes qui honorent et glorifient ma Miséricorde de manière spéciale et immerge-les dans ma Miséricorde. Ce sont ces âmes qui ont le plus vivement compati aux souffrances de ma Passion et qui ont pénétré le plus profondément en mon âme. Ces âmes brilleront d'un éclat particulier dans l'autre vie ; aucune d'elles n'ira dans le feu de l'enfer. Je défendrai chacune d'elles en particulier à l'heure de la mort ».

Très Miséricordieux Jésus dont le Cœur n’est qu’amour, recevez dans la demeure de Votre Cœur Très Compatissant les âmes qui vénèrent et glorifient plus particulièrement l’immensité de votre Miséricorde. Dotées de la puissance même de Dieu, elles avancent confiantes en votre Miséricorde au milieu de tous les tourments et contrariétés. Ces âmes sont unies à Jésus et portent le poids de l’humanité entière sur leurs épaules. Elles ne seront pas jugées sévèrement, mais votre Miséricorde les protégera au moment de l’agonie.

 

« L’âme qui célèbre la bonté du Seigneur

Est, de Lui, tout particulièrement chérie.

Près de la source de vie, elle a trouvé demeure,

Et puise mille grâces en la Miséricorde de Dieu ».

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Eternel, daignez jeter un regard de Miséricorde sur les âmes qui célèbrent et vénèrent votre plus grand attribut : votre infinie Miséricorde. Enfermées dans le Cœur Très Compatissant de Jésus, elles sont un vivant Evangile. Leurs mains sont pleines d’actes de miséricorde. Comblées de joie elles chantent l’hymne de la Miséricorde du Très-Haut. Je Vous en supplie, manifestez-leur Votre Miséricorde selon l’espoir et la confiance qu’elles ont mis en Vous. Que s’accomplisse en elles la pro-messe de Jésus qui a dit : « Je défendrai leur vie durant, comme Ma propre Gloire, les âmes qui vénéreront Mon infinie Miséricorde. Je les dé-fendrai tout particulièrement à l’heure de la mort ».

 

Prière

 

Doux Jésus, Prince éblouissant de sainteté, je Vous confie les âmes attachées à glorifier Votre Miséricorde. Je Vous demande la grâce de convertir tous Vos enfants. Que toutes les âmes compatissent vivement aux souffrances de Votre Passion, pénètrent le plus profondément dans Votre âme. Pitié et miséricorde Seigneur, venez à mon secours, je suis si souvent triste et abattu(e) car je retombe si souvent dans les mêmes erreurs. Je succombe aux tentations, aux doutes, aux scrupules. Je perds la paix et je me décourage. Aidez-moi à ne m’appuyer que sur Vous, Jésus, à vous faire confiance en tout et pour tout. Soutenez-moi, rassurez-moi, protégez-moi contre tout mal et tout péché. Amen.

« Je prends ta misère et je te donne ma miséricorde. Qui a confiance en ma miséricorde ne périra pas, car toutes ses affaires sont miennes et ses ennemis se briseront à mes pieds ». ( § 723 PJ).

 

Prières quotidiennes

 

Huitième jour

Vendredi de Pâques

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes de ceux qui sont dans la prison du Purgatoire et immerge-les dans l'abîme de ma Miséricorde. Que les flots de mon Sang rafraîchissent leurs brûlures ! Toutes ces âmes me sont très chères. Elles s'acquittent envers ma Justice. Il est en ton pouvoir de leur apporter quelque soulagement. Puise dans le trésor de mon Eglise toutes les indulgences, et offre-les en leur nom... Oh ! si seulement tu connaissais leur supplice, tu offrirais constamment pour elles l'aumône de tes prières, et tu paierais leurs dettes à ma justice ».

Très Miséricordieux Jésus qui avez dit vouloir Vous-même la Miséricorde, voici que j’amène à la demeure de votre Cœur Très Compatissant, les âmes du Purgatoire, qui Vous sont très chères, mais qui pourtant doivent rendre des comptes à votre Justice. Que les flots de Sang et d’Eau jaillis de votre Cœur éteignent les flammes du feu purificateur afin que, là aussi soit glorifiée la puissance de votre Miséricorde.

 

« De la terrible ardeur du feu purificateur,

Une plainte s’élève vers votre Miséricorde,

Demandant consolation, soulagement, fraîcheur,

Des seuls ruisseaux d’Eau à votre Sang mêlés ».

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, daignez jeter un regard de Miséricorde sur les âmes souffrant au Purgatoire, enfermées dans le Cœur Très Compatissant de Jésus. Je Vous implore par la douloureuse Passion de Jésus, votre Fils, et par toute l’amertume dont son âme Très Sainte fut inondée, de manifester votre Miséricorde aux âmes qui sont soumises à votre Justice sans dé-faut. Que Votre regard ne tienne compte que des mérites des plaies de Jésus, votre Très Cher Fils, car nous croyons que votre bonté et Votre pitié est infinie.

 

Prière

 

Doux Jésus, Merveilleux Prince de Lumière, Vous aimez les saintes âmes du purgatoire qui un jour Vous rejoindront dans Votre Royaume de Gloire. Je Vous prie instamment Jésus, que votre Sang Précieux les soulage, les désaltère, les rafraîchisse, les réconforte, hâte leur délivrance afin que, là aussi, soit glorifiée la puissance de votre Miséricorde. Que les flots de Sang et d'Eau jaillis de Votre Cœur éteignent les flammes du Purgatoire. Pitié et miséricorde Seigneur, Je ne comprends pas le pouvoir incroyable que vous me donnez pour aider mes frères vivants et défunts. Je suis sourd(e) aux appels de détresse de mes frères, je perds tant d’occasion d’aider, d’offrir, de réparer, d’expier, d’aimer. O, Seigneur, guérissez mon pauvre cœur souffrant, découragé. Apprenez-lui à être fortifié par Votre miséricorde.

« Je recours à Ta miséricorde, Dieu, Toi qui es seul bon. O Dieu de pitié, Tu ne me rejettes jamais lorsque je reviens à ton Cœur miséricordieux qui n’a jamais refusé personne, même le plus grand des pécheurs. » ( § 1730 PJ)

 

Prières quotidiennes

 

Neuvième jour

Samedi de Pâques

(Veille de la fête de la Miséricorde)

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes froides et immerge-les dans l'abîme de ma Miséricorde. Ce sont ces âmes-là qui blessent le plus douloureusement mon Cœur. Ce son ces âmes froides qui, au Jardin des Oliviers, m'inspirèrent la plus grande aversion. C'est à cause d'elles que je me suis écrié : "Père, éloigne de moi ce calice, si telle est ta volonté." Pour elles, l'ultime planche de salut est de recourir à ma Miséricorde ».

Très Compatissant Jésus qui n’êtes que pitié, j’amène à la demeure de Votre Cœur Très Compatissant les âmes indifférentes et froides. Que ces âmes, dont la froideur cadavérique Vous emplit de répulsion, retrouvent la flamme de la vie au feu de votre pur amour. Très Compatissant Jésus, usez de la Toute-puissance de votre Miséricorde : entraînez-les dans le brasier même de votre amour et communiquez-leur le feu de l’amour divin, car Vous pouvez tout.

 

« Feu et glace ensemble il ne faut mêler,

Car le feu s’éteindra ou la glace fondra.

Mais par votre infinie Miséricorde,

Mon Dieu, vous pouvez suppléer de plus grandes déficiences ».

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, jetez un regard de Miséricorde sur les âmes indifférentes, qui sont cependant enfermées dans le Cœur Très Compatissant de Jésus. Père de Miséricorde, je Vous supplie par la Passion amère de votre Fils et par son agonie de trois heures sur la croix, permettez que ces âmes-là célèbrent aussi l’abîme de votre Miséricorde.

 

Prière


Doux Jésus, Brasier ardent de Pureté, accueillez toutes les âmes froides, celles qui vous blessent douloureusement. Que toutes les âmes froides aient recours à votre inconcevable miséricorde. Que dans le feu de Votre pur amour, elles s'enflamment à nouveau. O très compatissant Jésus, usez de la toute puissance de Votre Miséricorde et attirez-les dans le brasier de Votre amour. Pitié et miséricorde Seigneur, pour tous Vos enfants de la terre et du purgatoire. Vous êtes venus pour nous sauver. Attirez-nous tous à Vous par la puissance de Votre Miséricorde afin que nous allions tous Vous glorifier dans votre royaume de paix et de gloire, pour les siècles des siècles. Amen.

« Jetons-nous dans les bras du Seigneur, et non dans ceux des hommes, car telle est sa majesté, telle aussi sa miséricorde. » (Si 2,18)

 

Prières quotidiennes

 

Dimanche de la Miséricorde Divine

 

« Ma fille, parle au monde entier de mon inconcevable Miséricorde. Je désire que la Fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour les entrailles de ma Miséricorde sont ouvertes, je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s'approcheront de la source de ma miséricorde ; toute âme qui se confessera (dans les huit jours qui précèdent ou suivent ce Dimanche de la Miséricorde) et communiera, recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur peine ; en ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s'écoulent les grâces ; qu'aucune âme n'ait peur de s'approcher de moi, même si ses péchés sont comme l'écarlate. [...] La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu'elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques. Le genre humain ne trouvera pas la paix tant qu'il ne se tournera pas vers la source de ma Miséricorde ». (Petit Journal, § 699).

La première Fête de la Divine Miséricorde pour toute l’Église - instituée par Saint Jean-Paul II le 30 avril 2000 à l'occasion de la canonisation de Sœur Faustine - a été célébrée le Dimanche 22 avril 2001. Elle est depuis célébrée tous les ans, conformément aux demandes du Seigneur, le premier Dimanche après Pâques.

 

ilp0dbemcsfcfbgpacjf0e4by0stkuviz8ddpvo

 

Téléchargez le texte de cette Neuvaine (PDF) en cliquant ici

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook

 

14 novembre 2020

Neuvaine à Notre Dame du Laus pour demander la fin de la pandémie

N

 

Neuvaine à Notre Dame du Laus pour demander la fin de la pandémie

 

 

Le diocèse de Gap et Embrun invite tous les chrétiens à se joindre, à partir du 14 novembre, à une neuvaine pour demander à Marie la fin de la pandémie.

La même prière. Pendant neuf jours. La neuvaine est une manière de montrer sa persévérance et sa confiance en la Vierge Marie. À prier depuis chez soi du 14 au 22 novembre, cette neuvaine a spécialement été conçue pour implorer la Vierge Marie de mettre fin à l’épidémie de Covid-19 qui sévit depuis bientôt un an partout dans le monde.

 

Signe de Croix : Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 

Chant à Marie (de votre choix).

 

Prière pour demander à Marie la fin de la pandémie

 

Ô Marie, notre mère depuis le Calvaire, quand ton fils mourant a dit à l’apôtre saint Jean : « voici ta mère » ; regarde tes enfants en détresse par cette pandémie.

Ô Marie, mère du Sauveur, intercède pour nous auprès de Lui, portes-Lui nos prières : Qu’Il accorde à ceux qui nous gouvernent de le faire avec sagesse. Qu’Il donne aux médecins et aux chercheurs de trouver le remède et un vaccin. Qu’Il nous donne la confiance couplée à la prudence et au sens des responsabilités. Qu’Il nous montre comment lutter contre ce fléau. Qu’Il nous aide à le vaincre. Qu’Il nous inspire une charité plus vive.

Ô Marie, salut des malades, intercède pour nos malades et nos mourants. Ô Marie, consolatrice des affligés, intercède pour tous ceux qui sont dans la pauvreté.

Ô Mère, Notre-Dame du Laus, refuge des pécheurs, dans ton amour pour nous qui sommes tes enfants, ne nous laisse pas souffrir plus longtemps, arrête cette pandémie. Nous t’en supplions, par la Passion et la Résurrection de ton Fils Jésus notre Sauveur, Lui qui règne avec le Père dans l’unité du Saint Esprit, un seul Dieu, pour les siècles des siècles. Amen.

 

Prier trois Je vous salue Marie, en ajoutant à chacun une des « clausules » trinitaires : Mère du Fils, Fille du Père, Temple de l’Esprit. Je vous salue Marie, mère du Fils, le Seigneur est avec vous…

 

Chant à l’Esprit Saint. Prière du Notre-Père.

 

Prière du Souvenez-vous (prière de saint Bernard)

 

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé vos suffrages, ait été abandonné. Animé de cette confiance, ô Vierge des vierges, ô ma mère, je viens vers vous, et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. O Mère du Verbe incarné, ne méprisez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen.

 

Signe de Croix.

 

notre dame du laus 1

 

Téléchargez le texte de cette neuvaine (pdf) en cliquant ici

 

Posté par fmonvoisin à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 avril 2020

Neuvaine de prière pour les Vocations 2020

Neuvaine de prière pour les Vocations

du 25 avril au 3 mai 2020

 

Pour nous préparer à la Journée mondiale de prière pour les vocations, en ce temps de confinement national dû à la crise sanitaire du COVID-19, les diocèses de la Province de Rennes invitent les fidèles, les prêtres et les personnes consacrées à faire une neuvaine de prière entre le samedi 25 avril et le dimanche 3 mai 2020. Cette neuvaine peut être priée dans une démarche personnelle ou bien vécue en famille.

La neuvaine s’appuie sur le message du Pape François et le texte proposé pour la méditation de tous les catholiques du monde entier, la tempête sur le lac de Tibériade dans l’évangile selon saint Matthieu (14, 22-33). Elle propose un texte biblique qui éclaire différents points importants du message, et une prière composée par le Pape François.

 

à Rennes, le mardi 21 avril 2020

+ Alexandre Joly

évêque auxiliaire de Rennes

 

Samedi 25 avril

Des disciples appelés à suivre le Maître de Nazareth

 

Signe de croix

 

Accueil de la volonté du Seigneur en reprenant les paroles du Psaume 142, 8-10 :

 

Seigneur, fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi.

Montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : j’ai un abri auprès de toi.

Apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu.

Ton souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

 

Lecture du passage de la Parole de Dieu suivie d’un temps de silence

 

« Il en est de même aussi dans le cœur des disciples, lesquels, appelés à suivre le Maître de Nazareth, doivent se décider à passer sur l’autre rive, en choisissant avec courage d’abandonner leurs sécurités et de se mettre à la suite du Seigneur ».

 

Envoi des disciples

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc (16, 14-20)

 

En ce temps-là, Jésus ressuscité se manifesta aux onze Apôtres et leur dit : « Allez dans le monde entier. Proclamez l’Évangile à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé ; celui qui refusera de croire sera condamné. Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants : en mon nom, ils expulseront les démons ; ils parleront en langues nouvelles ; ils prendront des serpents dans leurs mains et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien ». Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout l’Évangile. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

 

Notre Père

 

Prière du Pape François

 

Père de miséricorde, qui as donné ton Fils pour notre salut et qui nous soutiens sans cesse par les dons de ton Esprit, donne-nous des communautés chrétiennes vivantes, ferventes et joyeuses, qui soient sources de vie fraternelle et qui suscitent chez les jeunes le désir de se consacrer à Toi et à l’évangélisation. Soutiens-les dans leur application à proposer une catéchèse vocationnelle adéquate et différents chemins de consécration particulière. Donne la sagesse pour le nécessaire discernement vocationnel, afin qu’en tous resplendisse la grandeur de ton Amour miséricordieux. Marie, Mère et éducatrice de Jésus, intercède pour chaque communauté chrétienne et pour chaque famille, afin que, rendues fécondes par l’Esprit Saint, elles soient sources de vocations authentiques au service du peuple saint de Dieu. Amen.

 

Dimanche 26 avril

Nous ne sommes pas seuls

 

Signe de croix

 

Accueil de la volonté du Seigneur en reprenant les paroles du Psaume 142, 8-10 :

 

Seigneur, fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi.

Montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : j’ai un abri auprès de toi.

Apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu.

on souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

 

Lecture du passage de la Parole de Dieu suivie d’un temps de silence

 

« L’Évangile nous dit, cependant, que dans l’aventure de ce voyage difficile, nous ne sommes pas seuls. Le Seigneur, presque en forçant l’aurore au cœur de la nuit, marche sur les eaux agitées et rejoint les disciples, il invite Pierre à venir à sa rencontre sur les vagues, il le sauve quand il le voit s’enfoncer, et enfin, il monte dans la barque et fait cesser le vent ».

 

11-Mary-Apostles-Pray-in-Upper-Room-001

 

Livre des Actes des Apôtres (2, 42-47)

 

Les frères étaient assidus à l’enseignement des Apôtres et à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières. La crainte de Dieu était dans tous les cœurs à la vue des nombreux prodiges et signes accomplis par les Apôtres. Tous les croyants vivaient ensemble, et ils avaient tout en commun ; ils vendaient leurs biens et leurs possessions, et ils en partageaient le produit entre tous en fonction des besoins de chacun. Chaque jour, d’un même cœur, ils fréquentaient assidûment le Temple, ils rompaient le pain dans les maisons, ils prenaient leurs repas avec allégresse et simplicité de cœur ; ils louaient Dieu et avaient la faveur du peuple tout entier. Chaque jour, le Seigneur leur adjoignait ceux qui allaient être sauvés.

 

Notre Père, Prière du Pape François

 

Lundi 27 avril

Jésus nous indique le rivage vers lequel aller

 

Signe de croix

 

Accueil de la volonté du Seigneur en reprenant les paroles du Psaume 142, 8-10 :

 

Seigneur, fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi.

Montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : j’ai un abri auprès de toi.

Apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu.

Ton souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

 

Lecture du passage de la Parole de Dieu suivie d’un temps de silence

 

« C’est le Seigneur qui nous indique le rivage vers lequel aller et qui, bien avant, nous donne le courage de monter sur la barque ; alors qu’il nous appelle, c’est lui qui se fait aussi notre timonier pour nous accompagner, nous montrer la direction, nous empêcher de nous échouer dans les écueils de l’indécision et nous rendre même capables de marcher sur les eaux agitées ».

 

09-Jesus-on-the-shore-of-Galilee-001

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (21, 1-7)

 

En ce temps-là, Jésus se manifesta encore aux disciples sur le bord de la mer de Tibériade, et voici comment. Il y avait là, ensemble, Simon-Pierre, avec Thomas, appelé Didyme (c’est-à-dire Jumeau), Nathanaël, de Cana de Galilée, les fils de Zébédée, et deux autres de ses disciples. Simon-Pierre leur dit : « Je m’en vais à la pêche ». Ils lui répondent : « Nous aussi, nous allons avec toi ». Ils partirent et montèrent dans la barque ; or, cette nuit là, ils ne prirent rien. Au lever du jour, Jésus se tenait sur le rivage, mais les disciples ne savaient pas que c’était lui. Jésus leur dit : « Les enfants, auriez-vous quelque chose à manger ? » Ils lui répondirent : « Non ». Il leur dit : « Jetez le filet à droite de la barque, et vous trouverez ». Ils jetèrent donc le filet, et cette fois ils n’arrivaient pas à le tirer, tellement il y avait de poissons. Alors, le disciple que Jésus aimait dit à Pierre : « C’est le Seigneur ! » Quand Simon-Pierre entendit que c’était le Seigneur, il passa un vêtement, car il n’avait rien sur lui, et il se jeta à l’eau.

 

Notre Père, Prière du Pape François

 

Mardi 28 avril

Regard aimant du Seigneur

 

Signe de croix

 

Accueil de la volonté du Seigneur en reprenant les paroles du Psaume 142, 8-10 :

 

Seigneur, fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi.

Montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : j’ai un abri auprès de toi.

Apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu.

Ton souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

 

Lecture du passage de la Parole de Dieu suivie d’un temps de silence

 

« Toute vocation naît de ce regard aimant par lequel le Seigneur est venu à notre rencontre, peut-être alors même que notre barque était en proie à la tempête ».

 

Meeting-of-Mary-Magdalene-with-the-Resurrected-Christ2

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (20, 11-18)

 

En ce temps-là, Marie Madeleine se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau. Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus. Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé ». Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre ». Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître. Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu ». Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! », et elle raconta ce qu’il lui avait dit.

 

Notre Père, Prière du Pape François

 

Mercredi 29 avril

« Courage, c’est moi, n’ayez pas peur »

 

Signe de croix

 

Signe de croix Accueil de la volonté du Seigneur en reprenant les paroles du Psaume 142, 8-10 :

 

Seigneur, fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi.

Montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : j’ai un abri auprès de toi.

Apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu.

Ton souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

 

Lecture du passage de la Parole de Dieu suivie d’un temps de silence

 

« Quand les disciples voient Jésus s’approcher en marchant sur les eaux, ils pensent d’abord qu’il s’agit d’un fantôme et ils ont peur. Mais aussitôt Jésus les rassure par une parole qui doit toujours accompagner notre vie et notre chemin vocationnel : « Courage, c’est moi, n’ayez pas peur ! ».

 

06-Jesus-appears-in-Upper-Room-001

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean (20, 19-23)

 

C’était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! » Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie ». Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus ».

 

Notre Père, Prière du Pape François

 

Jeudi 30 avril

Un choix fondamental de vie nécessite du courage

 

Signe de croix

 

Accueil de la volonté du Seigneur en reprenant les paroles du Psaume 142, 8-10 :

 

Seigneur, fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi.

Montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : j’ai un abri auprès de toi.

Apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu.

Ton souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

 

Lecture du passage de la Parole de Dieu suivie d’un temps de silence

 

« Le Seigneur sait qu’un choix fondamental de vie – comme celui de se marier ou de se consacrer de façon spéciale à son service – nécessite du courage. Il connaît les interrogations, les doutes et les difficultés qui agitent la barque de notre cœur, et c’est pourquoi il nous rassure : « N’aie pas peur, je suis avec toi ! ».

 

B05-A1

 

Livre des Actes des Apôtres (14, 21-28)

 

Paul et Barnabé annoncèrent la Bonne Nouvelle à cette cité et firent bon nombre de disciples. Puis ils retournèrent à Lystres, à Iconium et à Antioche de Pisidie ; ils affermissaient le courage des disciples ; ils les exhortaient à persévérer dans la foi, en disant : « Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le royaume de Dieu ». Ils désignèrent des Anciens pour chacune de leurs Églises et, après avoir prié et jeûné, ils confièrent au Seigneur ces hommes qui avaient mis leur foi en lui. Ils traversèrent la Pisidie et se rendirent en Pamphylie. Après avoir annoncé la Parole aux gens de Pergé, ils descendirent au port d’Attalia, et s’embarquèrent pour Antioche de Syrie, d’où ils étaient partis ; c’est là qu’ils avaient été remis à la grâce de Dieu pour l’œuvre qu’ils avaient accomplie. Une fois arrivés, ayant réuni l’Église, ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi. Ils passèrent alors un certain temps avec les disciples.

 

Notre Père, Prière du Pape François

 

Vendredi 1er mai

Dans la fatigue, le Seigneur nous tend la main

 

Signe de croix

 

Accueil de la volonté du Seigneur en reprenant les paroles du Psaume 142, 8-10 :

 

Seigneur, fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi.

Montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : j’ai un abri auprès de toi.

Apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu.

Ton souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

 

Lecture du passage de la Parole de Dieu suivie d’un temps de silence

 

« Je connais votre fatigue, les solitudes qui parfois alourdissent le cœur, le risque de l’habitude qui petit à petit éteint le feu ardent de l’appel, le fardeau de l’incertitude et de la précarité de notre temps, la peur de l’avenir. Courage, n’ayez pas peur ! Jésus est à côté de nous et, si nous le reconnaissons comme l’unique Seigneur de notre vie, il nous tend la main et nous saisit pour nous sauver ».

 

11813241_993883077341702_5246199254006007371_n

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (14, 22-33)

 

Aussitôt Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules. Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul. La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire. Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer. En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme ». Pris de peur, ils se mirent à crier. Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur ! » Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux ». Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus. Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! » Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba. Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »

 

Notre Père, Prière du Pape François

 

Samedi 2 mai

Vivre la vocation avec joie et enthousiasme

 

Signe de croix

 

Accueil de la volonté du Seigneur en reprenant les paroles du Psaume 142, 8-10 :

 

Seigneur, fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi.

Montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : j’ai un abri auprès de toi.

Apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu.

Ton souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

 

Lecture du passage de la Parole de Dieu suivie d’un temps de silence

 

« Même dans nos fragilités et nos pauvretés, la foi nous permet de marcher à la rencontre du Seigneur Ressuscité et de vaincre même les tempêtes. En effet, il nous tend la main quand, par fatigue ou par peur, nous risquons de couler, et il nous donne l’élan nécessaire pour vivre notre vocation avec joie et enthousiasme ».

 

10-Jesus-give-Peter-the-Keys-to-the-Kingdom-001

 

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean

 

C’était la troisième fois que Jésus ressuscité d’entre les morts se manifestait à ses disciples. Quand ils eurent mangé, Jésus dit à Simon-Pierre : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment, plus que ceux-ci ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime ». Jésus lui dit : « Sois le berger de mes agneaux ». Il lui dit une deuxième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu vraiment ? » Il lui répond : « Oui, Seigneur ! Toi, tu le sais : je t’aime ». Jésus lui dit : « Sois le pasteur de mes brebis ». Il lui dit, pour la troisième fois : « Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? » Pierre fut peiné parce que, la troisième fois, Jésus lui demandait : « M’aimes-tu ? » Il lui répond : « Seigneur, toi, tu sais tout : tu sais bien que je t’aime ». Jésus lui dit : « Sois le berger de mes brebis. Amen, amen, je te le dis : quand tu étais jeune, tu mettais ta ceinture toi-même pour aller là où tu voulais ; quand tu seras vieux, tu étendras les mains, et c’est un autre qui te mettra ta ceinture, pour t’emmener là où tu ne voudrais pas aller ». Jésus disait cela pour signifier par quel genre de mort Pierre rendrait gloire à Dieu. Sur ces mots, il lui dit : « Suis-moi ».

 

Notre Père Prière du Pape François

 

Dimanche 3 mai

Un éternel chant de louange au Seigneur

 

Signe de croix Accueil de la volonté du Seigneur en reprenant les paroles du Psaume 142, 8-10 :

 

Seigneur, fais que j’entende au matin ton amour, car je compte sur toi.

Montre-moi le chemin que je dois prendre : vers toi, j’élève mon âme !

Délivre-moi de mes ennemis, Seigneur : j’ai un abri auprès de toi.

Apprends-moi à faire ta volonté, car tu es mon Dieu.

Ton souffle est bienfaisant : qu’il me guide en un pays de plaines.

 

Lecture du passage de la Parole de Dieu suivie d’un temps de silence

 

« Même au milieu des vagues, notre vie s’ouvre à la louange. C’est elle la dernière parole de la vocation, et elle veut être aussi l’invitation à cultiver le comportement intérieur de la sainte Vierge Marie : reconnaissante pour le regard de Dieu qui s’est posé sur elle, confiant dans la foi ses peurs et ses troubles, embrassant avec courage l’appel, elle a fait de sa vie un éternel chant de louange au Seigneur ».

 

TheRisenChrist-500x500

 

Lettre de saint Paul aux Éphésiens (1, 17-23)

 

Frères, que le Dieu de notre Seigneur Jésus Christ, le Père dans sa gloire, vous donne un esprit de sagesse qui vous le révèle et vous le fasse vraiment connaître. Qu’il ouvre à sa lumière les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle espérance vous ouvre son appel, la gloire sans prix de l’héritage que vous partagez avec les fidèles, et quelle puissance incomparable il déploie pour nous, les croyants : c’est l’énergie, la force, la vigueur qu’il a mise en œuvre dans le Christ quand il l’a ressuscité d’entre les morts et qu’il l’a fait asseoir à sa droite dans les cieux. Il l’a établi au-dessus de tout être céleste : Principauté, Souveraineté, Puissance et Domination, au-dessus de tout nom que l’on puisse nommer, non seulement dans le monde présent mais aussi dans le monde à venir. Il a tout mis sous ses pieds et, le plaçant plus haut que tout, il a fait de lui la tête de l’Église qui est son corps, et l’Église, c’est l’accomplissement total du Christ, lui que Dieu comble totalement de sa plénitude.

 

Notre Père, Prière du Pape François

 

Pictures28-001

 

Téléchargez le texte de cette Neuvaine (pdf) en cliquant ici

 

Posté par fmonvoisin à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,