11 mars 2022

Le Mois de Saint Joseph

Le Mois de Saint Joseph

 

house-of-nazareth-icon-928

 

Douzième jour

12 mars

 

Nazareth

 

Prélude : Dans un petit atelier de modeste apparence, dont la porte est fermée, ne recevant sa lumière que par une fenêtre qui ouvre sur la campagne, Joseph travaille avec ardeur. Marie regarde avec une complaisance mêlée de compassion les gouttes de sueur qui inondent le front vénérable de son chaste époux. L'enfant Jésus prend part à ce travail : il tient la scie, il apporte le bois, il manie les clous et le marteau.

 

Méditation

 

Quand Jésus eut été retrouvé, il descendit avec Marie et Joseph, nous dit l'Evangéliste, et il vint à Nazareth; et il leur était soumis !

Voilà tout ce que l'Esprit-Saint nous a révélé des dix-huit ans qui séparent Jésus du moment où il doit commencer sa vie publique. Mais quelle gloire pour Joseph dans ce peu de mots ! Méditons-les.

Il descendit avec Joseph. Notre-Seigneur s'était déjà humilié au delà de toute imagination pendant sa première enfance. Le voilà qui descend encore des hauteurs où l'avait placé son entretien avec les docteurs de Jérusalem. Il descend, il s'abaisse, il se cache. Mais c'est avec Joseph ! heureuse créature d'avoir partagé les abaissements du Verbe fait chair, d'avoir été le confident de ses desseins miséricordieux et de ses humiliations si précieuses pour le salut des hommes.

Il vint à Nazareth. Nazareth ! En hébreu, le nom de cette ville glorieuse signifie fleur et couronne. C'est là que  la fleur de Jessé devait pendant tant d'années répandre dans le secret de la solitude ces parfums qui ravissaient les anges. C'est là qu'il devait se préparer à cette couronne douloureuse qui terminerait un jour sa mission parmi les hommes. Et Joseph est choisi du Ciel pour respirer avec les anges les parfums divins de ce Dieu fait homme, pour assister aux progrès que Jésus doit faire en âge et en grâce avant d'entrer dans ce ministère qui commence sa vie ici-bas.

Et il leur était soumis. Soumis à Joseph, à qui il obéissait comme à son Père ! Ô langue des anges ! prêtez-moi vos accents pour redire les grandeurs de celui à qui Dieu même a voulu obéir, au prix de tant de fatigues, d'un travail si grossier et si continuel !

 

solution : Unir souvent son travail à celui de Notre Seigneur à Nazareth.

 

Bouquet spirituel : « Il descendit avec Joseph à Nazareth ». (Luc 2, 5).

 

Exemple

Secours dans l'oraison

 

Pendant longtemps, raconte une jeune religieuse, je ne pouvais méditer sans être accablée des distractions les plus extravagantes, ce qui m'affligeait beaucoup. Or, un jour qu'accablée de tristesse, je me plaignais à Dieu de cette grande misère, je me sentis poussée à implorer le secours de saint Joseph. Fidèle à cette inspiration de la grâce, je le fis avec une grande confiance, et non seulement je fus délivrée de mes distractions mais encore j'arrivai en fort peu de temps à l'oraison de quiétude. J'ai fait une expérience qui m'étonne, c'est que je ne puis méditer ! sur les vertus et les perfections de saint Joseph qu'à la manière des plus sublimes mystères, c'est-à-dire par voie d'admiration et d'anéantissement. Je ne saurais énumérer toutes les grâces signalées dont je lui suis redevable. Si je veux me lever avant l'heure ordinaire, je lui fais une prière avant de m'endormir, et je m'éveille toujours à l'heure dite. Un simple désir que je lui manifeste me délivre de mauvais songes, et j'obtiens aussi facilement de ce grand saint de n'avoir pendant le jour que de bonnes pensées. (P. de Barry, Dévotion à saint Joseph).

 

70889569_2506420436081101_7640343049708503040_n-001

 

Prières à Saint Joseph composées par Saint Alphonse de Liguori

Pour être récitées les sept jours consécutifs précédant la fête du 19 mars

 

12 mars

 

Ô saint patriarche, par la peine que vous avez ressentie en voyant naître le Verbe divin dans une étable, si pauvre, sans feu et sans langes, et en l'entendant se plaindre du froid qu'il éprouvait, je vous prie de m'obtenir une véritable douleur de mes péchés, cause des larmes de Jésus. Par la consolation que vous avez ensuite ressentie en voyant pour la première fois Jésus enfant dans la crèche, si beau et si gracieux, en sorte que votre cœur, à partir de ce moment, commença de brûler d'un amour plus ardent envers un enfant aussi aimant et aussi aimable ; obtenez-moi la grâce de l'aimer, moi aussi, d'un grand amour sur cette terre, pour un jour le posséder en paradis.

Et vous, ô Marie, Mère de Dieu et ma Mère, recommandez-moi à votre Fils et obtenez-moi le pardon de tous les péchés que j'ai commis contre lui, et la grâce de ne plus l'offenser.

Et vous, ô mon bien-aimé Jésus, pardonnez-moi par amour pour Marie et pour Joseph, et donnez-moi la grâce de pouvoir un jour vous contempler en paradis, vous y louer et y aimer votre divine beauté et cette bonté qui vous a fait petit enfant par amour pour moi. Je vous aime, ô mon Jésus. Je vous aime, mon Dieu, mon amour, mon tout !

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook

 


10 mars 2022

Le Mois de Saint Joseph

Le Mois de Saint Joseph

 

10-Jesus_enseignant_dans_le_temple

 

Onzième jour

11 Mars

 

Le Recouvrement de Jésus

 

Prélude : L'enfant Jésus est assis au milieu des docteurs, qui l'écoutent dans une sorte de ravissement leur ouvrir les secrets des Ecritures. Marie s'approche avec un saint et maternel empressement de ce fils bien-aimé. Joseph se tient humblement à distance, en dehors du cercle formé par les docteurs autour de son fils adoptif. Il est muet de joie et de bonheur.

 

Méditation

 

L'épreuve va finir. Les deux saints parents de Jésus sont enfin entrés dans le temple. C'est là qu'ils le trouvent, comme s'il eût voulu nous apprendre que c'est dans le lieu saint, au milieu du séjour de la prière, que nous devons de préférence chercher à le retrouver.

Marie parle, et d'après l'Evangile, c'est elle seule qui parle, en son nom et au nom de son chaste époux. « Votre père et moi nous vous cherchions tout éplorés ». Joseph se tait ; il craint peut-être d'avoir déplu à son Dieu, et il attend, dans une humble et respectueuse attitude, qu'un mot de Jésus vienne fixer ses incertitudes.

« Ne saviez-vous pas, répond l'enfant, que je dois m'occuper du service de mon Père ? » Marie avait dit : « Votre père », en parlant de saint Joseph. Jésus semble vouloir lui rappeler que son père nourricier ne doit point lui faire oublier son Père éternel.

Chacun doit rester à sa place et puiser dans la considération de la situation où il se trouve des motifs d'humilité. C'est ainsi que Notre Seigneur trouve le moyen de faire puiser à saint Joseph des motifs d'humilité même dans son titre si glorieux de père nourricier de Jésus, en le comparant à celui de Père éternel. Mais une pensée unique remplit le cœur de saint Joseph, sa joie est immense, sans bornes, sans limites : il a retrouvé Jésus et il vient d'entendre de sa bouche divine l'assurance que la cause de son éloignement momentané n'avait pas été quelque manquement de sa part, mais seulement le zèle du Fils de Dieu pour la gloire et pour les intérêts de son père éternel.

 

solution : Cherchons dans notre position des motifs d'humilité.

 

Bouquet spirituel : « Ne savez-vous pas que je dois m'occuper du service de mon Père ? » (Luc 2, 49).

 

Exemple

Invocation du saint nom de Joseph

 

Un jeune libertin, se laissant un jour aller au désespoir, se mit à appeler à son aide le démon, qui lui apparut sous une forme sensible, se préparant à accomplir son désir. Aussitôt ce malheureux désespéré, saisi de confiance, invoque saint Joseph, et à l'invocation de ce nom tous ses ennemis prennent la fuite. Ce jeune homme fit pénitence et, en action de grâces, il fit peindre un tableau votif qui se voit à Rome, dans l'église de la Rotonde. (Pedini, Mois de saint Joseph).

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook

 

09 mars 2022

Le Mois de Saint Joseph

Le Mois de Saint Joseph

 

Jésus recherché-001

 

Dixième jour

10 mars

 

La recherche

 

Prélude : Sur la route de Nazareth à Jérusalem, Joseph et Marie courent à la recherche de leur bien-aimé. Ils abordent tous les groupes, interrogent tous les passants. Chacun s'apitoie sur la perte qu'ils ont faite.

 

Méditation

 

Quand Joseph commença de s'inquiéter de l'absence de Jésus, il le croyait dans la compagnie de ses proches et de ses connaissances. Pourtant une vive anxiété gagnait son âme, et, sortant de ce calme recueilli qui lui était habituel, il déploya une activité merveilleuse pour se mettre à la recherche de ce cher objet de ses affections. Bientôt l'anxiété fit place à la douleur : l'enfant Jésus avait disparu, dit saint Bernard, la joie d'Israël s'était retirée ! Durant ces trois jours, ajoute saint Liguori, Joseph ne put fermer l'œil, il ne fit que pleurer sans relâche son bien-aimé.

« Mon bien-aimé! disait-il à chacun de ses proches, à la foule des passants, n'avez-vous pas vu mon bien-aimé ? Je l'ai perdu ; ne l'auriez vous point rencontré ? Ne l'auriez-vous point dans votre compagnie ? »

Non, saint patriarche, ce n'est point là que vous le retrouverez votre Jésus. Vous vous trompez en le cherchant parmi les bruyantes compagnies, parmi la foule et le trouble. Il faut le chercher dans la solitude du temple, dans le détachement de toute affection humaine.

Quelle leçon ! comme Jésus aime le détachement absolu et sans réserve! Joseph ne le trouve point parmi ses proches et ses connaissances ! Pour le recouvrer, il faut se détacher des liens et des affections du sang, il faut savoir  sacrifier les amitiés les plus légitimes, car il s'y glisse quelquefois un venin qui partage le cour de manière à le rendre inhabitable à Dieu, jaloux de le posséder sans réserve ni partage injurieux pour sa majesté et sa miséricorde.

 

solution : Se détacher et se recueillir plus qu'on ne l'a fait jusque-là dans ses rapports avec le prochain.

 

Bouquet spirituel : « Seigneur, ne vous retirez point de moi ». (Psaume 36, 9).

 

Exemple

Saint Ignace de Loyola

 

Le grand fondateur de la compagnie de Jésus avait une tendre dévotion envers l'époux de Marie. Non content de faire oraison et de célébrer devant la statue de saint Joseph, il déposait à ses pieds par écrit ses doutes et ses difficultés, et ce grand maître de la vie spirituelle lui en inspirait la solution. (Vie de saint Ignace de Loyola).

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook

 

08 mars 2022

Le Mois de Saint Joseph

Le Mois de Saint Joseph

 

178001

 

Neuvième jour

9 mars

 

La perte de Jésus

 

Prélude : Le temple de Jérusalem est encombré par la foule des pèlerins ; Marie et Joseph sortent, croyant Jésus avec les leurs. L'enfant demeure dans le temple et les regarde sortir. Son visage porte l'empreinte d'une douce résignation : il va affliger si profondément le cœur de ses bons parents.

 

Méditation

 

Oh ! quelle peine dut éprouver saint Joseph, quand il s'aperçut de la perte de Jésus ! Il était accoutumé à jouir de la vue et de la compagnie de son bien-aimé Sauveur. Quelle a dû donc être sa douleur de s'en voir privé durant trois jours, sans savoir si jamais il pourrait le retrouver, et sans connaître la cause de cette disparition.

Car, observe le saint auteur qui nous sert de guide pendant ce mois béni, ce fut cette dernière circonstance qui l'affligea le plus vivement. Le saint patriarche, dans sa profonde humilité, craignait que peut-être, pour quelque manquement de sa part, Jésus n'eût résolu de ne plus vivre avec lui, ne l'estimant plus digne de sa compagnie et de garder un pareil trésor. Il n'y a pas de plus grande peine, pour une âme qui a mis en Dieu tout son amour, que de craindre de lui avoir déplu !

L'enfant Jésus en agit ainsi à l'égard de son père nourricier, de son plus fidèle ami et de sa tendre mère, pour éprouver leur constance, pour augmenter leurs mérites, pour les tenir dans l'humilité en leur laissant la crainte de l'avoir offensé, et enfin pour montrer à tous que s'il traite ainsi ses amis, il n'épargnera pas ses ennemis.

Compatissons à la douleur de Joseph, demandons-lui de nous faire profiter de la leçon que nous venons de méditer. Elle est très importante et peut être féconde en résultats merveilleux de sanctification, si nous savons la mettre en pratique.

 

Résolution : Lorsque nous sommes tentés de pécher, nous rappeler l'impression que dut causer à saint Joseph la perte de Jésus, et nous unir à ce sentiment.

Bouquet spirituel : « L'enfant Jésus resta à Jérusalem et ses parents ne s'en aperçurent point ». (Luc 2, 43).

 

Exemple

Salutaire avertissement

 

Un gentilhomme vénitien, fort dévot à saint Joseph, avait coutume de réciter tous les jours en son honneur quelques prières devant son image. Cette dévotion ne l'empêcha cependant pas de tomber dans une faute mortelle. En cet état, il fut frappé d'une maladie grave. Comme d'abord le mal ne paraissait pas dangereux, le malade ne s'occupait que du rétablissement de sa santé et pensait peu à son âme. Peut-être l'aurait-il entièrement oubliée, si son saint protecteur ne l'eût averti dans une vision qu'il n'avait pas de temps à perdre, qu'il fallait au plus tôt mettre ordre à sa conscience et se disposer à paraître devant Dieu. Le malade touché, obéit sans délai ; il reçut les sacrements avec les sentiments d'une parfaite résignation et assisté de saint Joseph à ce moment terrible, il rendit paisiblement son âme à Dieu, invoquant avec confiance Jésus, Marie et Joseph. (R. P. Huguet, Ladévotion à saint Joseph en exemples).

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook

 

07 mars 2022

Le Mois de Saint Joseph

Le Mois de Saint Joseph

 

418_001_holycard-bonamy-466

 

Huitième jour

8 mars

 

Le retour

 

Prélude : Représentons-nous une oasis dans le désert. À l'ombre d'un palmier, une femme est assise, tenant sur ses genoux un enfant de sept ans qui paraît harassé de fatigue. Un homme à l'air vénérable et recueilli se tient debout, le bâton de voyage à la main. C'est le groupe de la sainte Famille revenant d'Egypte.

 

Méditation

 

Le temps de quitter l'Egypte étant arrivé, l'ange apparut de nouveau à Joseph et lui ordonna de retourner en Judée avec l'enfant et sa mère.

Joseph ! c'est toujours par Joseph que les ordres du Très-Haut sont transmis à la sainte Famille pendant la première  enfance du Sauveur ! c'est lui qui est le confident des desseins de Dieu pour préparer le salut du monde ! Quelle belle mission ! qu'elle a dû être agréable aux yeux de Dieu, l'âme du juste chargé de servir d'intermédiaire entre le Père et le Verbe fait chair, entre le ciel et Marie !

Remarquons ensuite comme Joseph reste l'instrument docile des volontés du Tout-Puissant. Il est entre les mains de Dieu sans autre vouloir que le sien. Il était allé en Egypte par obéissance, il en sort aussi par obéissance. Le retour ne lui plaît et ne lui agrée que parce qu'il est dans le bon plaisir de Dieu. C'est le moyen d'être vraiment à Dieu que d'être dépouillé de toute volonté propre, détaché de ses propres inclinations, indifférent aux surprises de la Providence et aux coups inattendus d'une volonté qu'on adore.

Enfin, dans ce retour d'Egypte, remarquons encore avec saint Bonaventure combien la peine de Joseph et de Marie dut être plus grande qu'en allant. Le chemin était le même, mais Jésus avait grandi. Il était alors âgé d'environ sept ans, trop avancé en âge pour que Joseph et Marie pussent le porter constamment sur les bras, trop jeune pour être capable de faire à pied une aussi longue route. Aussi, observe le vieux et saint docteur, cet aimable enfant était souvent contraint de s'arrêter et de s'étendre par terre pour se reposer des fatigues excessives de ce retour si pénible et si long.

 

Résolution : Se tenir dans l'indifférence par rapport à tout ce qu'il pourrait plaire à Dieu de demander de nous.

Bouquet spirituel : « Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, et retourne dans la terre d'Israël ». (Matthieu 2, 20).

 

Exemple

Les trois novices

 

Trois jeunes novices de la Compagnie de Jésus voyageaient en pèlerins, selon les statuts de la Société. S'étant égarés dans une campagne immense, ils se virent abordés par trois personnes, un homme, une femme et un jeune enfant, qui leur offrirent des mets exquis. Quand ils furent rassasiés, les trois mystérieux personnages leur dirent : « C'est nous qui avons fondé la Compagnie de Jésus », et ils disparurent. (Nadasi, Histoires pour chaque jour du mois de Mars).

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook

 


06 mars 2022

Le Mois de Saint Joseph

Le Mois de Saint Joseph

 

614_001

 

Septième jour

7 mars

 

L'Égypte

 

Prélude : Dans un réduit bien pauvre et bien ignoré de la petite ville où la sainte Famille s'est réfugiée, Joseph travaille d'un travail manuel. La sueur coule de son front vénérable. Marie l'encourage du regard et travaille à ses côtés à filer la quenouille. Le petit enfant Jésus leur sourit à tous deux.

 

Méditation

 

Voilà donc Joseph en Egypte ! Il y passe sept années, sept longues années de souffrances, de privations, d'épreuves, sept années d'exil !

Oh! que ne dut pas souffrir ce cœur si tendre, cette âme si pure, ce juste, au milieu des Egyptiens !

C'était un peuple idolâtre, et Joseph savait que le vrai Dieu habitait corporellement l'Egypte ! Dieu était au milieu de cette nation, et elle ne le savait pas! Jésus était méconnu : il assistait au triomphe du démon, il était témoin des victoires de ses ennemis !

C'était un peuple barbare sous des dehors policés, il y avait dans le cœur des habitants de l'Egypte un fond d'égoïsme brutal qui leur faisait mépriser les gens pauvres et sans doute humilier bien des fois la sainte Famille.

C'était un peuple étranger. Ah ! ne pas voir Jérusalem, ne pas assister aux solennités du vrai Dieu ! Pour cette âme juste et fidèle, quelles privations! et puis ces hommes étaient, à l'égard de Joseph, durs comme des étrangers le sont trop ordinairement à l'égard de ceux qui viennent implorer leur secours. Il n'y avait en Egypte ni parents ni amis de Joseph qui pussent l'assister.

Aussi saint Bernard nous apprend-il que, pour pouvoir nourrir sa pauvre épouse et ce divin enfant qui fournit leur nourriture à tous les hommes et à tous les animaux vivants sur la terre, le saint patriarche était forcé d'aller travailler nuit et jour, sans cesse ni relâche. La fatigue épuisait ses forces, mais il se réjouissait à la pensée qu'il lui était permis de se fatiguer pour son Dieu, de s'épuiser pour nourrir Jésus !

 

Résolution : Quand la Providence nous prive de la présence et de la compagnie de nos proches ou de nos amis, nous consoler en unissant ce sacrifice à ceux que fit saint Joseph pendant son séjour en Egypte.

Bouquet spirituel : « Demeurez en Egypte jusqu'à ce que je vous dise d'en revenir ». (Matthieu 2, 13).

 

Exemple

Vision miraculeuse

 

La Bienheureuse Véronique de Binasco, de l'ordre de Saint Augustin, eut une vision miraculeuse dans laquelle il lui semblait accompagner la sainte Famille dans le voyage d'Egypte jusqu'à la fin, et Marie lui dit alors : « Ma fille, tu as vu les peines, les souffrances qu'il a fallu supporter pour arriver jusqu'au terme de notre voyage ; sache bien que les grâces du ciel ne s'obtiennent qu'à semblable prix ». (Le mois de Marie, traduit de l'italien).

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook

 

05 mars 2022

Le Mois de Saint Joseph

Le Mois de Saint Joseph

 

12

 

Sixième jour

6 Mars

 

Le voyage de la Sainte Famille

 

Prélude : À l'exemple des peintres chrétiens, représentons-nous le voyage de la sainte Famille pour se rendre en Egypte. Elle traverse un désert où les oasis se rencontrent rarement et à de longs intervalles. Un âne marche, portant les instruments de travail de saint Joseph. Marie tient dans ses bras l'enfant Jésus. Joseph guide ce cortège, que les anges accompagnent invisiblement.

 

Méditation

 

Saint Joseph a réuni en toute hâte les outils de son état, afin de s'en servir en Egypte et d'alimenter, par son travail, Marie et Jésus. Puis la pauvre famille se met en marche, seule, sans guide, pour se rendre en Egypte, à travers les quatre cents milles de distance qui les en séparent, ayant à passer des montagnes, des voies difficiles et arides, des déserts sablonneux.

 

Oh ! quelle ne dut pas être la peine de saint Joseph dans ce voyage ! Il voyait souffrir son épouse bien-aimée, peu habituée à cheminer en portant le saint enfant sur ses bras ! Ils le portaient tantôt l'un, tantôt l'autre, tantôt Marie, tantôt Joseph. À chaque pas de leur fuite, ils tremblaient de rencontrer un soldat d'Hérode ! La saison était rigoureuse : le vent et les neiges leur faisaient endurer mille privations. De quoi devaient-ils se nourrir pendant ce long trajet ? Peut- être d'un peu de pain apporté de Bethléem, peut-être aussi d'un peu de pain qu'on leur donnait en aumône. La nuit, où devaient-ils dormir ? Tantôt sous un toit abandonné, tantôt dans le désert où en pleine campagne, tantôt sous quelque arbre.

 

Sans doute le cœur de Joseph restait uni et complètement uni à la volonté du Père éternel, qui voulait que son Fils commençât dès l'enfance à souffrir, afin de satisfaire pour les péchés du genre humain et de chacun de nous en particulier. Mais le cœur si tendre et si aimant de saint Joseph ne pouvait s'empêcher d'éprouver un sensible chagrin en voyant trembler l'enfant, en entendant les petits cris que le froid lui faisait pousser, en le sachant exposé à tant de souffrances que trahissaient ses larmes.

 

Par quelles alternatives de consolations et de douleurs, d'allégresses et de tristesses, Dieu veut faire passer saint Joseph ! Grande leçon pour nous ! Notre bienheureux père s'est sanctifié en acceptant toutes choses avec résignation et conformité à la volonté de Dieu.

 

Résolution : Dans les moments d'abattement et d'ennui, s'unir à la courageuse résignation de saint Joseph.

 

Bouquet spirituel : « Joseph se leva, prit l'enfant et sa mère, et partit ». (Matthieu 2, 21).

 

Exemple

Hospitalité miraculeuse

 

Jérôme de Pistole se trouvait une nuit en voyage dans les environs de Venise, quand il eut le malheur de s'égarer. Épuisé de fatigue, il implora le secours de Jésus, Marie et Joseph. Tout à coup une lumière brillante l'attire vers une petite maison habitée par un vieillard, une jeune femme et un enfant. Il y fut accueilli parfaitement. La nuit se passe, et le religieux se réveille plein de force, mais la maison hospitalière avait disparu, et il se trouve dans sa route. Jésus, Marie et Joseph avaient été ses hôtes. (Chronique de l'ordre des Capucins).

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook

 

04 mars 2022

Le Mois de Saint Joseph

Le Mois de Saint Joseph

 

5

 

Cinquième jour

5 Mars

 

Le départ pour l'Égypte

 

Prélude : La nuit est épaisse et noire : la nature semble se voiler devant les horreurs que médite Hérode. Au milieu de ces ténèbres, une vive clarté illumine la chambre où Joseph prend son repos. Un ange, lui parlant avec une sorte de respect, transmet à ce saint Patriarche, qui les reçoit avec une admirable soumission, les ordres du Très-Haut, dont il représente la paternité sur la terre.

 

Méditation

 

Les Mages, en cherchant Jésus-Christ, apprirent à Hérode, l'ennemi du Sauveur, que le roi des Juifs était né. À cette nouvelle, le prince barbare ordonne de mettre à mort tous les petits enfants qui se trouvaient pour lors à Bethléem ou dans les environs. Mais l'heure de la mort de Jésus n'avait pas encore sonné. Aussi Dieu ne permet pas que les desseins du cruel roi des Juifs s'accomplissent ; il veut délivrer son Fils de la mort, et il songe à aviser Joseph. Ô Joseph ! c'est donc vous qui devez préserver le divin Enfant de la mort !

Un ange lui apparaît, il l'avertit de prendre l'enfant et sa mère, pour s'enfuir en Égypte.

Considérons ici la prompte obéissance de Joseph ! L'ange ne lui a rien fixé par rapport au temps du départ, il ne lui a indiqué aucune heure. Mais l'accomplissement des volontés de Dieu ne souffre aucun retard dans les âmes qui lui sont vraiment unies. Allons ! point d'hésitation, pas d'objection, pas de réplique. L'ange a parlé, Dieu a parlé. Rien n'arrête saint Joseph. Sans laisser à son esprit le temps de formuler aucune objection, quant à l'heure, ni quant au mode de voyage, ni quant au lieu où il se rendra en Égypte, il s'habille et se prépare incontinent à partir. Aussitôt il s'en va prévenir sa chaste épouse, et comme Marie n'hésite pas plus que lui dans l'accomplissement des vouloirs divins, cette nuit-là même, suivant le récit de Gerson, confirmé par les autres historiens, il se met en route pour l’Égypte.

Ô soumission admirable ! Ô obéissance prompte ! Ô sujétion intérieure des cœurs ! Ô union de la volonté souveraine à la volonté divine ! combien peu vous êtes connues, même des âmes que leur vocation appelle à une perfection plus haute et plus conforme à celle de saint Joseph, ce vrai patron des âmes intérieures !

 

Résolution : Accomplir la volonté de Dieu et les ordres de nos supérieurs avec la soumission de l'esprit et du cœur, comme saint Joseph nous l'apprend par son exemple.

Bouquet spirituel : « Prenez l'enfant Jésus et fuyez en Égypte ». (Matthieu 2, 13)

 

Exemple

Une sainte pensée

 

Un chanoine de Chartres, que Gerson avait connu au concile de Constance, fit en mourant un legs considérable à son église, à la condition que tous les ans, le jour anniversaire de sa mort, on ferait mémoire de saint Joseph dans l'église de Chartres et qu'on offrirait le saint Sacrifice de la Messe en son honneur et pour le remercier d'avoir sauvé Jésus des mains de ses ennemis, lors de sa fuite en Égypte, et de tous les soins qu'il prit pour sa très sainte mère, s'oubliant ainsi lui-même pour ne penser qu'à la gloire de saint Joseph. (Gerson, Lettres).

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook

 

03 mars 2022

Le Mois de Saint Joseph

Le Mois de Saint Joseph

 

363_001

 

Quatrième jour

4 Mars

 

Les premiers adorateurs

 

Prélude : Des hommes simples sont agenouillés autour du divin enfant Jésus. Ils le contemplent et l'adorent avec une simplicité touchante. L'enfant leur sourit, Marie contemple l'enfant, et Joseph est muet d'admiration devant cette scène. Des larmes mouillent ses paupières et coulent lentement sur ses joues vénérables... Dans le lointain, on voit apparaître les nobles Orientaux qui viennent offrir à leur tour les hommages de la gentilité au Sauveur.

 

Méditation

 

Joseph marchait d'admiration en admiration. Les anges s'étaient unis à Marie et à lui pour adorer son enfant. Et voici venir d'autres adorateurs. Considérons les mystères de leur venue. Jésus aime par-dessus tout l'humilité de l'esprit et la simplicité de cœur ; voilà pourquoi il appelle les bergers avant les savants et les riches. Il les appelle pendant leur veille, parce que Jésus aime les âmes attentives à trouver l'occasion de faire le bien. Il les appelle pendant qu'ils veillent à la garde de leur troupeau, parce que Jésus aime les âmes soigneuses de dompter leurs passions et de veiller à la garde des affections de leur cœur, selon cette parole des saints Livres : « Gardez votre cœur en toute vigilance, c'est de lui que vient la vie ! » Joseph entre dans tous ces mystères, il étudie les desseins merveilleux de Dieu, qui éclatent autour de la crèche. Il est dans le ravissement, et ce ravissement augmente à l'arrivée des Mages.

« Ah ! se dit le grand saint, voici que le Ciel a parlé aux hommes. Voici les prémices des Gentils. Nous serons tous frères et enfants du même Dieu, parce que nous sommes tous appelés aux mêmes lumières de la foi que Jésus enfant apporte à la terre ! Ô mon Sauveur ! soyez béni mille fois pour le grand bienfait que vous venez apporter au monde. L'esclavage de l'humanité va finir.

« Tous les hommes sont appelés à jouir de ce qui n'était jusqu'ici que le privilège du peuple choisi et bien-aimé auquel j'appartiens ! »

 

Résolution : Chercher souvent à étudier les desseins adorables de la Providence dans les choses et dans les événements de la vie.

Bouquet spirituel : « Nous sommes venus l'adorer ». (Matthieu 2, 2).

 

Exemple

Naïve confiance

 

Nous ne connaissons rien de plus gracieux et de plus naïvement confiant que cette lettre d'une toute petite enfant, qui écrivait à saint Joseph :

« Mon bon père saint Joseph, vous savez bien pourquoi je vous écris et ce que je désire le plus, c'est que tous mes parents fassent leurs Pâques, qu'ils servent bien le bon Dieu pour mériter d'aller le voir au ciel, mais pas encore. Faites aussi, mon bon père, que nos vers à soie aillent bien cette année, que nous ayons des pommes de terre et un peu de blé. Pour obtenir ces grâces, je chanterai tous les jours votre cantique, je dirai vos litanies, et serai toujours votre petite servante ». (La Dévotion à saint Joseph inspirée à la jeunesse).

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook

 

02 mars 2022

Le Mois de Saint Joseph

Le Mois de Saint Joseph

 

Repose-toi ô mère

 

Troisième jour

3 Mars

 

La naissance

 

Prélude : Contemplons ce tableau merveilleux : le ciel s'ouvre, les anges en sortent en foule et descendent avec rapidité vers l'étable. Jésus est né ! Une jeune femme à la figure modeste et recueillie présente le petit enfant qui vient de naître à son chaste époux. Joseph se prosterne, il adore quelque temps en silence, puis il tend paternellement et tendrement ses bras à l'enfant qui sourit en recevant ses caresses.

 

Méditation

 

Hier nous méditions sur la tristesse et la douleur de saint Joseph quand il se vit réduit à conduire Marie dans la pauvre étable où elle devait enfanter. Aujourd'hui, considérons l'admirable compensation que le Seigneur daigne accorder à son fidèle serviteur, aussitôt après la naissance de Jésus. Ah ! elles durent être bien vite oubliées, les épreuves du voyage et de l'arrivée, quand ce moment sublime eut sonné ! Des larmes de joie remplacèrent les larmes de l'épreuve, quand Joseph, qui, sans doute, se tenait uni à Dieu dans le silence de l'oraison, pendant que s'accomplissaient les mystères divins, s'entendit appeler par Marie.

« Viens, disait cette Vierge bénie, viens, Joseph, adorer notre Dieu fait petit enfant, qui est né dans cette étable ! Regarde et admire comme il est beau ! regarde dans cette crèche, sur ce foin ! c'est le Roi du monde : Vois comme il tremble de froid, celui qui embrase d'ardeur les séraphins! entends comme il pleure, celui qui est la joie du Paradis ! »

Ô âme chrétienne ! comprenez-vous quels durent être les sentiments de tendresse et d'amour de Joseph, quand il vit de ses propres yeux le Verbe éternel fait petit enfant, et qu'il entendit les anges chanter autour de leur roi, au milieu de cette grotte inondée de lumière ! Alors il se jeta à genoux, et pleurant des larmes d'amour, il disait : « Je vous adore, oui, je vous adore Seigneur, mon Dieu ! quel bonheur pour moi d'être le premier après Marie à vous voir né ! à savoir que dans le monde vous voulez être appelé et regardé comme mon fils ! Oh ! laissez-moi vous appeler de ce nom, laissez-moi vous dire : « Mon Dieu et mon fils ! » Je me consacre à vous tout entier. Ma vie ne sera plus à moi, elle sera toute à vous. Elle ne sera plus employée qu'à vous servir, ô mon maître ! »

 

Résolution : Dans les visites au Saint Sacrement, en regardant le tabernacle, songer et s'unir aux sentiments de saint Joseph, quand il regardait l'enfant Jésus dans la crèche.

Bouquet spirituel : « Voici que je vous annonce une grande joie : il vous est né un Sauveur ! » (Luc 2, 11).

 

Exemple

La fille adoptive de saint Joseph

 

Sainte Françoise fut comme ravie hors d'elle-même, le beau jour de sa première communion, et dans cette extase elle vit Notre Seigneur, la sainte Vierge, et auprès d'eux saint Joseph revêtu d'une très grande gloire. Tandis qu'elle admirait la beauté de ce Saint, il lui fut révélé qu'après Marie il avait la première place dans le ciel. Elle fut étonnée qu'un si grand mérite ne fût pas connu dans le monde; et dès ce moment elle se sentit pénétrée d'un profond respect et d'un ardent amour pour ce grand patriarche. Elle s'adressa à lui avec confiance, priant de lui permettre de le regarder comme son père et de l'invoquer sous ce titre. Cette prière fut très agréable à Jésus et à Marie, et particulièrement à saint Joseph, qui l'adopta pour sa fille. Il lui promit de lui faire ressentir le crédit et l'autorité dont il jouit auprès de Dieu, pour avoir été père et conducteur, nourricier et tuteur du Verbe incarné, l'époux de la divine Marie et le témoin de ses vertus. (Vie de la vénérable sœur Françoise de Saint-Joseph).

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook