29 octobre 2009

Supplique à la Reine du Rosaire de Pompéi

770_001__2_

Supplique à la Reine du Rosaire de Pompéi


La Supplique à Notre-Dame du Saint-Rosaire de Pompéi, peut être récitée à tout moment de l'année, mais avec elle est récitée avec beaucoup de solennité à Pompéi et dans de nombreux lieux en Italie et du Monde entier à Midi, le 8 Mai, Fête de la Reine du Rosaire de Pompéi et le premier Dimanche d'octobre, Fête de jour Notre-Dame du Saint-Rosaire à Pompéi, à midi, car cette heure est "l'heure du Monde", avait dit le Bienheureux Bartolo Longo.

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

Ô Auguste Reine des Victoires, ô Souveraine du Ciel et de la Terre, à ton nom se réjouissent les cieux et tremblent les abysses, ô Reine glorieuse du Rosaire, nous, tes fils dévoués, réunis dans ton Temple de Pompéi en ce jour solennel, nous épanchons les affections de notre cœur et avec une confiance toute filiale, nous t’exprimons nos misères. Du Trône de clémence, où tu es assise en Reine, tourne, ô Marie, ton regard compatissant sur nous, sur nos familles, sur l’Italie, sur l’Europe, sur le monde. Aie compassion des angoisses et des tourments qui assombrissent notre vie. Vois, ô Mère, combien de dangers dans l’âme et dans le corps, combien de calamités et d’afflictions nous oppressent. Ô Mère, implore pour nous la miséricorde de ton divin Fils et vaincs, par la clémence, le cœur des pécheurs. Ce sont nos frères et tes fils qui coûtent tant de sang à ton doux Jésus et qui contristent ton Cœur très sensible. Montre-toi à tous telle que tu es, Reine de paix et de pardon.

Je vous salue Marie

Il est vrai que nous, en premiers, bien que nous soyons tes fils, par nos péchés, nous crucifions de nouveau en notre cœur Jésus et nous transperçons encore une fois ton Cœur. Nous le confessons: nous méritons les plus durs châtiments, mais tu, rappelle-toi que sur Golgotha, tu as recueilli, avec le Sang divin, le testament du Rédempteur moribond qui t’a désignée comme notre Mère, Mère des pécheurs. Comme notre Mère, tu es donc notre Avocate, notre espérance. Et nous, en gémissant, nous étendons nos mains suppliantes vers toi, et crions: Miséricorde! Ô Mère de bonté, aie pitié de nous, de nos âmes, de nos familles, de nos parents, de nos amis, de nos défunts, et surtout de nos ennemis et de tous ceux qui se disent chrétiens et qui pourtant offensent le Cœur aimable de ton Fils. Nous implorons aujourd’hui pitié pour les Nations dévoyées, pour toute l’Europe, pour le monde entier, afin que, repenti, il retourne à ton Cœur. Miséricorde pour tous, ô Mère de Miséricorde!

Je vous salue Marie


Daigne, bienveillamment, ô Marie, nous exaucer! Jésus a remis dans tes mains tous les trésors de ses grâces et de ses miséricordes. Tu es assise, couronnée Reine, à la droite de ton Fils, resplendissante de gloire immortelle sur tous les Chœurs des Anges. Tu étends ta domination sur toute l’étendue des cieux et la terre et toutes les créatures sont soumises à toi. Tu es la toute-puissante par grâce, tu peux donc nous aider. Et si tu ne voulais pas nous aider, parce que nous sommes des fils ingrats et indignes de ta protection, nous ne saurions à qui nous adresser. Ton cœur de Mère ne permettra pas de voir, nous, tes fils, perdus. L’Enfant que nous voyons sur tes genoux et la Couronne mystique que nous admirons dans ta main, nous inspirent confiance que nous serons exaucés. Et nous, nous avons pleine confiance en toi, nous nous abandonnons comme de faibles fils entre les bras de la plus tendre des mères, et, aujourd’hui même, nous attendons de toi les grâces tant désirées.

Je vous salue Marie

Demandons la bénédiction à Marie

Une dernière grâce, nous te demandons maintenant, ô Reine, et tu ne peux pas nous la refuser en ce jour très solennel. Accorde-nous, à tous, ton amour fidèle et d’une façon spéciale, ta bénédiction maternelle. Nous ne nous détacherons pas de toi, jusqu’à ce que tu nous auras bénis. Bénis, ô Marie, en ce moment, le Souverain Pontife. Aux splendeurs antiques de ta Couronne, aux triomphes de ton Rosaire, pour lesquels tu es appelée Reine des Victoires, ajoute encore ceci, ô Mère: accorde le triomphe à la religion et la paix à la Société humaine. Bénis nos Évêques, nos prêtres et particulièrement tous ceux qui se dévouent pour l’honneur de ton Sanctuaire. Bénis enfin tous les associés à ton Temple de Pompéi et tous ceux qui cultivent et diffusent la dévotion au Saint Rosaire. Ô Rosaire béni de Marie, douce Chaîne qui nous relie à Dieu, lien d’amour qui nous unit aux Anges, tour de salut contre les assauts de l’enfer, port sûr dans le naufrage commun, nous ne te lâcherons jamais plus. Tu seras notre réconfort à l’heure de l’agonie, à toi le dernier baiser de la vie qui s’éteint. Et le dernier accent sur nos lèvres sera ton nom suave, ô Reine du Rosaire de Pompéi, ô notre Mère très chère, ô Refuge des pécheurs, ô Souveraine consolatrice des affligés. Sois partout bénie, aujourd’hui et toujours, sur la terre et dans le ciel. Amen.

Salut, ô Reine

537_001

Téléchargez le texte de la Supplique à la Reine du Rosaire de Pompéi (pdf) en cliquant ici

Notice sur la Reine du Rosaire de Pompéi

cliquer sur le lien suivant:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lire-article-83937-1491872-la_reine_du_rosaire_de_pompei.html

Posté par fmonvoisin à 16:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


28 octobre 2009

La Servante de Dieu Rosa Giovannetti

077_001_2

La Servante de Dieu Rosa Giovannetti

La Violoncelliste du Bon Dieu

1896-1929

Née à Rome, 27 Via S. Paolo alla Regola, le 16 octobre 1896, Rosa Giovannetti fut diplômée au Conservatoire de S. Cecilia et entra comme violoncelliste dans l'orchestre du Théâtre Costanzi, aujourd'hui Théâtre de l'Opera, et participa aux tournées différents en Italie et à l'étranger. Animée d'une profonde religiosité et d'un grand et très fort dynamisme apostolique, elle se dévoua non seulement à la catéchèse en sa paroisse, mais aussi au volontariat et à une intense activité caritative, elle mit tout en oeuvre dans son métier dans le domaine de la musique, pour y répandre le royaume de Dieu dans ce milieu difficile. Frappée par une terrible maladie, elle s'offrit en victime pour l'Église et pour les âmes. Elle mourut saintement le 30 janvier 1929. En 1963, sa cause de béatification a étée ouverte. Son corps repose dans l'Église de S. Carlo ai Catinari, près de la Chapelle Notre Dame de la Providence, où elle avait l'habitude de prier.

Prière

Dieu notre Père, nous Vous rendons grâce pour les dons dont Vous avez enrichis Votre servante Rosa Giovannetti et pour tout le bien qu'elle a accomplis en Votre Nom. Nous Vous demandons de la glorifier sur cette terre, en nous accordant la grâce que nous Vous demandons par son intercession. Nous Vous le demandons, Père, par Jésus, le Christ notre Seigneur. Amen.

Les personnes ayant reçues des grâces par l'intercession de la Servante de Dieu Rosa Giovannetti sont priées de les communiquer à

Paroisse S. Carlo ai Catinari

117 Piazza Benedetto Cairoli

00186 Roma - Italia

Téléchargez le texte de la prière pour la glorification de Rosa Giovannetti (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 septembre 2009

Le serviteur de Dieu Giuseppe Puglisi

366_001

Le serviteur de Dieu Giuseppe Puglisi

Prêtre martyr de la mafia

1937-1993

Fête le 15 septembre


« Dieu a dit: tu ne tuera point! Dans toutes les zones humaines ou se trouve la mafia, elle ne doit pas aller contre ce saint commandement de Dieu. Au nom du Christ Crucifié qui est la vie, responsables de la mafia, convertissez-vous! Pour l'Amour de Dieu. Mafieux convertissez-vous! Un jour viendra le jugement de Dieu et vous devrez rendre compte de vos méfaits. »


(Jean-Paul II à Agrigento le 9 Mai 1993)


Don Giuseppe Puglisi est né dans le canton de Palermo Brancaccio le Septembre 1937, fils d'un cordonnier et d'une couturière,il fut assassiné par la mafia dans ce même canton le 15 Septembre 1993, pour son 56ème anniversaire. Entré au séminaire diocésain de Palerme en 1953 il fut ordonné prêtre par le Cardinal Ernesto Ruffini le 2 Juillet 1960. En 1961 il est nommé vicaire à la paroisse du Saint Sauveur dans le canton de Settecannoli, à côté de Brancaccio, et fut nommé recteur de l'église de Saint Jean de la Lepers. En 1967, il a été nommé) aumônier de l'Institut Rossvelt, pour les orphelins des travailleurs et le vicaire à la paroisse de Notre Dame de l'Assomption à Valdesi. Dès ces premières années, il a suivi de près les jeunes et s'intéresse aux problèmes sociaux de la ville. En Octobre 1970, il a été nommé curé de Godrano, un petit village situé près de Palerme - marqué par une vendetta sanglante - où il est resté jusqu'au 31 Juillet 1978, pendant cette période, il réussi à concilier la famille avec le pouvoir du pardon. Dans ces années, il suivit également les luttes sociales qui avaient lieu dans la périphérie Est de la ville, « Scaricatore». Le 9 Août 1978, il est été nommé vice-recteur du petit séminaire de Palerme et le 24 Novembre, administrateur du service des vocations du diocèse. En 1983, il devient directeur du Centre régional pour les vocation et membre du Conseil national de ce même service. Pour les étudiants et les vocations des jeunes du diocèse, au sein de son centre, il a consacré de nombreuses années à fonder, avec beaucoup de passion, au travers d'une série d '«école de terrain», un échantillon de formation pédagogique et chrétienne. Il enseigne au lycée classique Vittorio Emanuele II à Palerme de 1978 a 1993. Don Giuseppe Puglisi a été successivement professeur de mathématiques puis de religion dans différentes écoles. Du le 23 Avril, 1989 jusqu'à sa mort, il exerce son ministère sacerdotal à la Maison de l'accueil Madonna Opera Pia E. Card Ruffini, en faveur des femmes et des jeunes filles en détresse. En 1992, il prend la charge de directeur spirituel du séminaire de Palerme. A Palerme, en Sicile, il dirige plusieurs mouvements, dont Présence de l'Evangile, l'Action catholique, FUCI, les Equipes Notre-Dame. Le 29 Septembre 1990, il fut nommé curé de la paroisse de Saint Gaetano Brancaccio. Il désirait incarner l'annonce de Jésus Christ dans tout le territoire, en assumant tous les problèmes, afin de les rendre propres à la communauté chrétienne. Là son attention s'est tournée vers le recrutement des adolescents recrutés par la mafia à des fins criminelles, réaffirmant une culture de la légalité dans la zone éclairée par la foi. Son activité pastorale ayant été entièrement reconstruite lors des enquêtes judiciaires, cela a permis de trouver le mobile du meurtre qu'il subit, permettant l'arrestation et la condamnation des exécuteurs et des mandataires. En souvenir de lui et de son engagement, des écoles, des centres sociaux, des ensembles sportifs, des rues et des places portent son nom à Palerme et à travers toute la Sicile. Le 15 septembre 1994, anniversaire de sa mort, à marqué l'ouverture de l'année pastorale pour le diocèse de Palerme. Le 15 Septembre 1999, le cardinal Salvatore De Giorgi a créé le tribunal ecclésiastique diocésain pour procéder à la reconnaissance du martyre du père Giuseppe Puglisi, prêtre de l'Eglise de Palerme. Sa vie et sa mort sont une preuve de sa fidélité au Seigneur et ont dévoilé le mal et l'incompatibilité absolue de la mafia avec me message de l'Evangile.


Prière pour la béatification du Père Pino Puglisi


O Dieu, notre Père, par Votre Fils et avec la puissance de Votre Esprit, Vous nous avez prédestinés à être saints et immaculés devant Vous dans la charité, écoutez notre prière. Vous, qui avez associé votre serviteur, notre frère Giuseppe Puglisi, dans le sacerdoce de votre divin Fils, comme prédicateur du mystère pascal et dispensateur des dons du salut, daignez le glorifier ici-bas, par l'intermédiaire du ministère de l'Eglise en tant que témoin de l'amour du Christ qui a donné sa vie pour nous. Amen.

Relations de grâces et renseignements

www.padrepinopuglisi.net

Téléchargez la prière pour la glorification de Don Giuseppe Puglisi (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 03:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 août 2009

Le Serviteur de Dieu André Sheptytsky

587_001

Le Serviteur de Dieu André Sheptytsky

Né le 29 juillet 1865 à Prylbytchi dans l'ouest de l'Ukraine

Décédé le 1er novembre 1944


Il fut un moine de noble origine, un savant et un professeur bien doué, un prédicateur et un missionnaire inspiré, un écrivain de génie. C'était un organisateur et un administrateur habile, un fondateur et un réformateur d'ordres religieux, de congrégations et de plusieurs instituts de Charité, de bien-être, d'enseignements, de culture et d'avancement religieux. Très attentif aux divines inspirations de la grâce, il était d'un naturel profondément ascétique. Il jouissait de dons mystiques extraordinaires. Cet homme d'une oraison continuelle se fit le propagateur de la Communion fréquente, le restaurateur de la tradition du Rite oriental et le défenseur acharné de la Justice sociale et politique. Injustement arrêté, il passa trois ans dans les prisons de Russie (1914-1917). Durant sa vie, il fut tracassé par les puissants du monde. Il demanda au Pape la permission de s'offrir comme victime et martyr pour la cessation des souffrances affligées à son peuple. Deux fois, il visita l'Amérique du Nord pour venir en aide aux âmes abandonnées. C'est à lui que l'on doit l'établissement de la hiérarchie Catholique Ukrainienne au Canada. L'idée dominante de sa vie, pourrions-nous dire, fut la propagation et le rétablissement de l'Unité de l'Église. Plusieurs de ses plans pour cette Unité ont été entravés par des situations historiques défavorables; mais cela n'a diminué en rien sa grandeur d'âme. Peut-être, cela n'a servi qu'a augmenter cette grandeur. Il ne se découragea jamais, sa confiance en Dieu resta toujours inébranlable. « Que tous soient un »: cette passion brûlante de son cœur ne se refroidit jamais; mais inspira toujours son apostolat. C'était encore un supérieur humble mais énergique, un apôtre sans répit. Il était ami de la jeunesse. Evêque de Kammenetz Podolsk, Archevêque de Lwiw, Métropolite de Halitch, plusieurs fois loué par le Souverain Pontife. Humainement il fut un génie, surnaturellement un véritable enfant de Dieu.


Prière pour obtenir la glorification du Métropolite André Sheptytsky

promoteur de l'Unité des Églises


O Seigneur Jésus-Christ, qui par l'opération de miracles et leur vie admirable, avez daigné honorer vos fidèles serviteurs, nous Vous supplions par l'intercession de Votre Mère élevée au Ciel, de glorifier aussi par l'opération de signes extraordinaires et de miracles, votre fidèle serviteur André-Romain Sheptytsky qui fut durant toute sa vie promoteur de l'union des Églises. Nous Vous demandons, pour le rayonnement de Votre Gloire, l'exaltation de Votre Nom, le Salut des âmes et la splendeur de Votre Église, actuellement persécutée dans son ancien troupeau, qu'il soit, par Votre Puissance, élevé au rang des Bienheureux. Ainsi soit-il.


« Son nom sera toujours en bénédiction dans l'Église de Dieu qui se rappellera sans cesse son zèle ardent pour le Salut des âmes et son courage intrépide et généreux... » (Vénérable Pie XII, le 17 octobre 1952)


« Je veux faire tout ce qui me semble utile à mon troupeau. » (Métropolite André)


Avec l'Approbation Ecclésiastique, le 2 décembre 1958

Téléchargez le texte de cette prière (pdf) en cliquant ici

19 juillet 2009

Notre Dame des Joyaux

346_001

Notre Dame des Joyaux

Montrœul-au-Bois, Belgique

De temps immémoriaux, on vénère dans l'église de Montrœul-au-Bois une antique statue miraculeuse de Notre Dame, que chaque jour, mais particulièrement le Lundi de Pentecôte et durant la Neuvaine des Pèlerins du Pays et de l'étranger viennent invoquer contre le mal des glandes, dit des joyaux, et tous les maux semblables. Par extension, on vient invoquer la Vierge Marie avant une opération délicate, en situation de cancer avancé, ou lorsqu'on est atteint d'un mal incurable tel que le SIDA. Lorsqu'un enfant souffre d'une croissance difficile, ses parents s'en remettent à Notre-Dame des Joyaux. Lorsqu'une grossesse est à risque pour l'enfant ou la maman, on vient prier la Vierge-Mère. Fréquemment, les pèlerins y trouvent l'amélioration de leur état, la guérison et toujours la consolation et l'espérance. Ils repartent "rassurés devant les épreuves de cette vie où nous espérons le bonheur que Dieu promet" (Prière eucharistique). Le culte de Notre-Dame des Joyaux est très ancien. La statue aurait été sculptée dans un bloc de chêne en 1314 par un moine. En 1316, l'Evêque de Cambrai lègue "à fin de pèlerinage" un domaine boisé de 4 hectares dit "Bois de la Vierge". Dès lors, la dévotion ne cesse de se répandre dans les environs. En 1761, une Confrérie de Notre Dame y fut canoniquement érigée par Sa Sainteté Clément XIII, avec une indulgence pour la Fête de la Pentecôte, et Sa Sainteté Grégoire XVI étendit cette indulgence à tout l'octave, en faveur des nombreux pèlerins qui visitent la Sainte Image à cette époque. Nombre de pèlerins s'y font inscrire afin de se mettre plus spécialement sous la protection de Notre Dame.

Prière efficace à Notre Dame des Joyaux

O Notre Dame des Joyaux, Consolatrice des Affligés, Vous qui êtes le Salut de ceux qui Vous invoquent, le Refuge de ceux qui souffrent, le Secours des Chrétiens, je viens à vos pieds avec la plus grande confiance, me prosterner à Vos pieds dans ce Sanctuaire tant de fois témoin de Vos insignes faveurs, pour implorer Votre assistance: Vous connaissez le mal dont je souffre, la peine dont je suis accablé, daignez m'en obtenir la délivrance, afin que je puisse mieux servir Votre Divin Fils en ce monde, et mériter de jouir, en l'autre, de son éternelle Présence. O Notre Dame des Joyaux, qui consolez toujours les cœurs affligés, exaucez mes prières, priez pour moi. Ainsi soit-il.

Imprimatur

Tornaci, 5 aprilis 1862

J.B Ponceau, Vic. Gen.

Pour approfondir

http://www.montroeul.be/histoire.htm


Prière à la Vierge Marie pour la sanctification des Prêtres

Num_riser0031__2_

Prière à la Vierge Marie pour la sanctification des Prêtres

O Notre Dame, qui avez mis au monde Jésus, le Prêtre parfait, obtenez-nous de saints Prêtres! Donnez-leur assez d'amour pour aimer tous les hommes, assez de zèle pour se donner sans réticence et lassitude, assez de bonté pour être, à Votre image, Consolation des affligés, Secours des Chrétiens, Espérance des âmes en quête de Dieu. Que leur vie toute entière soit comme la Vôtre, une offrande! Qu'en leurs Messes ferventes, le Sang de Jésus-Christ, Votre Fils, soit fécond par eux de force et de lumière. Obtenez-leur persévérance dans leur labeur, ténacité dans leurs travaux, sérénité dans leurs échecs. Libres de toute attache et tout chargés de grâces, qu'ils trouvent Dieu partout pour le donner à tous. Amen.

Le Vénérable Jean Gailhac

332_001

Le Vénérable Jean Gailhac

Fondateur des Soeurs du Sacré Cœur de Marie

1802-1890


Jean Gailhac est né à Béziers le 13 novembre 1802. Il est ordonné prêtre dans le Diocèse de Montpellier en 1826. Peu de temps après son ordination, il demande à son évêque de lui confier le poste d’aumônier de l’hôpital civil et militaire de la ville de Béziers. Ce travail, qu’il poursuit jusqu’à la fondation de l’ordre des Religieuses du Sacré Cœur de Marie en 1849, lui fait côtoyer les plus nécessiteux et marginaux de la société de l’époque. Il devient évident à ses yeux qu’un groupe requiert une aide particulière : les femmes prises au piège de la prostitution. En travaillant auprès d’elles, il réalise que la plupart de ces femmes ne bénéficient d’aucun soutien social ou familial. Gailhac s’arrange pour qu’elles puissent être accueillies dans un foyer à Montpellier, en payant lui-même leur gîte et leur couvert avec son maigre salaire et l’argent fourni par ses parents. Quand ses moyens ne lui permettent plus d’assumer ces frais, il créé le Bon Pasteur à Béziers, un foyer pour les femmes et bientôt un orphelinat. Le décès de son ami de toute la vie, Eugène Cure, en 1848 est un tournant dans la vie du Père Gailhac. Appollonie Cure, veuve d’Eugène, lui exprime son désir de consacrer sa vie ainsi que sa fortune à ses œuvres. Depuis un certain nombre d’années, Gailhac avait l’idée de fonder une congrégation religieuse. Il voit dans le désir de Madame Cure une opportunité providentielle de le faire. Sous la direction du Père Gailhac, l’Institut des Religieuses du Sacré Cœur de Marie est fondé en 1849. Il travaille en étroite collaboration avec la communauté en particulier avec Mère Saint Jean (Appollonie Cure). La formation solide des sœurs devient son objectif premier. Avec elles, il continue ses diverses œuvres à Béziers. Par ses nombreuses lettres et visites, il reste en contact avec les sœurs réparties à travers le monde, à mesure que l’Institut se développe. Vers la fin de sa vie, il écrit des traités sur divers thèmes spirituels. Le décès des sœurs lui cause toujours beaucoup de peine. Il survit aux deux premières supérieures générales, Mère St. Jean et Mère St. Croix. Il meurt le 25 janvier 1890 à l’âge de 88 ans. Dans les années 50, Mère Gerard Phelan introduit sa cause de béatification. En 1972, il est déclaré Vénérable par l’Eglise.


Prière pour demander la glorification du Serviteur de Dieu Jean Gailhac

O Dieu qui trouvez Votre Gloire dans les mérites de Vos Saints et qui Vous plaisez à exalter leurs vertus, écoutez favorablement les prières que nous Vous adressons en faveur de Votre fidèle serviteur le Père Pierre Jean Antoine Gailhac, fondateur de l'Institut du Sacré Cœur de Marie. Vous souvenant du zèle ardent qu'il témoigna pour le Salut des âmes, de la Charité si généreuse qu'il exerça en faveur des pauvres et de la filiale dévotion qu'il eût pour le Sacré Cœur de Votre Sainte Mère, qu'il Vous plaise de le glorifier ici-bas et de nous obtenir, avec la grâce que nous sollicitons (....), celle de devenir ses fidèles imitateurs.

Imprimatur

Die 22 februarii 1945

Gabriel

Episcop. Montis Pessulani

Les personnes qui recevront des faveurs attribuées à l'intercession du R. Père Gailhac sont priées d'en vouloir bien donner connaissance à:

Madame la Supérieure du Sacré Cœur de Marie

21, Rue Ermengaud

Béziers- Hérault

Pour approfondir

www.rscm-pen.org

Posté par fmonvoisin à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 juillet 2009

Le Serviteur de Dieu Silvio Dissegna

8_Silvio_Dissegna

Le Serviteur de Dieu Silvio Dissegna

1967-1979

Silvio est né le 1er juillet 1967 près de Turin en Italie. Il va à l'école jusqu'en fin d'études primaires, quand on découvre un cancer à l'os de la jambe gauche le 13 mai 1978. Sept voyages à Paris n'améliorent pas sa santé. A partir de mai 1979, sa jambe devient une grande plaie douloureuse. Il prie le Rosaire, surtout la nuit, quand il ne peut dormir. « Chaque douleur est un geste d'amour pour toi Jésus... Je dois rester seul avec Jésus, Lui parler, Lui dire tout ce que j'ai dans le cœur; toi, maman, va te reposer, tu es fatiguée, tu as besoin de dormir... Jésus je souffre comme quand tu portais la croix et tu étais frappé, j'unis mes souffrances aux tiennes. Reste près de moi, Jésus... Maman, je suis en train d'avancer sur la voie du Calvaire, puis il y aura la crucifixion, maman, prépare-toi! » Il devient aveugle, puis sourd. Il communie tous les jours jusqu'au jour de son départ pour le Ciel, le sourire aux lèvres, le 24 septembre 1979.

Prière

Père de Miséricorde, Source de toute Bonté, Ton Fils Jésus s'est fait semblable à nous: il a été un enfant et a aimé les petits en les proposant à tous pour leur ressembler. Pour nous sauver, Il est devenu l'Homme des Douleurs, en offrant Sa Vie par le Sacrifice de la Croix. En accueillant de façon si disponible Ta Sainte Volonté, je Te prie humblement et avec une Foi ardente, afin que soit glorifié sur terre Ton serviteur fidèle Silvio Dissegna, qui, dans sa courte vie d'adolescent, a su accueillir les Dons du Saint Esprit en répondant aux exigences de Ton Amour dans le chemin si douloureux de la souffrance, et je Te demande de me concéder par son intercession la grâce de... que je désire tant. Amen.

Texte extrait du livre « Même les enfants peuvent être canonisés! », de Thierry Leliève, Ed. Téqui

Pour approfondir

www.silviodissegna.org

Posté par fmonvoisin à 13:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 juillet 2009

Bienheureuse Jeanne Emilie de Villeneuve

Emilie_de_Villeneuve

Bienheureuse Jeanne Emilie de Villeneuve

Fondatrice de Soeurs Bleues de Castres

1811-1854

Fête le 3 octobre

Jeanne Émilie de Villeneuve (1811-1854) crée la congrégation de Notre Dame de l’Immaculée Conception, le 8 décembre 1936, une communauté religieuse connue rapidement sous le vocable de “soeurs Bleues de Castres” en raison de la couleur de leur habit. Dans l’anonymat d’une maison de Castres, elle sert, avec ses compagnes, les plus démunis : jeunes ouvrières, malades, prostituées, en prison les condamnés. La congrégation voit grandir le nombre de ses soeurs, et son rayonnement finit par s’étendre à l’Afrique : Sénégal, Gambie, Gabon. En 1854, l’épidémie de choléra atteint Castres et la fondatrice des soeurs Bleues décédera le 2 octobre, entourée de ses soeurs.

Les Béatitudes à Emilie de Villeneuve


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que tu n’as pas détourné ton regard quand Jésus t’a invité à tout laisser et à le suivre.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que tu n’as pas hésité à renoncer à ce que tu possédais pour servir et aimer Jésus dans les pauvres, les petits et les membres souffrants de son corps mystique.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que tu n’as pas mis ton coeur dans les biens matériels et que, de cette façon, tu as pu exclamer : “Toi, Seigneur, Toi, le tout et le reste rien”.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que tu a fondé une famille religieuse ayant comme caractéristiques le service et la générosité dans la disponibilité envers le prochain, la générosité, l’esprit de famille, la simplicité et la joie.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que quand tu parlais de pauvreté, tu ne te contentais pas de théories.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que tu as entendu la clameur des pauvres et que tu ne t’es pas contenté de dire ”Pauvres gens!”


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que quand tu disais à tes filles : “Vivez, travaillez et mourez comme les pauvres”, tu le leur disais surtout par ta vie.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que dans ta famille religieuse est toujours vivant, comme stimulant et comme exemple, le souvenir de ton audace missionnaire, de ton humilité et de toutes les vertus que tu as vécues à un degré héroïque et que, pour cela, avec l’Eglise qui l’a reconnu, nous pourrons bientôt te prier :


Bienheureuse, Bienheureuse, Bienheureuse Emilie… Prie pour nous !!!


Poème à la Bienheureuse Emilie de Villeneuve


Tachycardie d'émotions


L'annonce s'est faite joie
Appel, décision
Option
Gratuité
Abandon, Dieu seul

L'expérience dissipe la souffrance
Et Toi, ici,
La Rua faisant Lumière
en nous, Jésus

Le cosmos s'illumine
Les étoiles
annoncent
Les hommes divulguent

Bonne Mère!
Tu es bénie!
Et bénies nous aussi !
Bénie mission !

Et l'option
Se fait lumière dans la Congrégation

Consigne
Miracles à rechercher
Miracle la vie
Soutenue
Par tant de soin et de fragilité

Miracles les peuples
aimés du Père !
Binta, en ton visage et ta vie
Présente!!! S'écoutent
les pauvres de l'humanité.

Amour émotion
Engagement
Dieu Seul
Tu es et Je suis.

(Dolores Osuna)


Soeur Emilie de Villeneuve

Un Evangile grand ouvert
Toute sa vie en est la preuve.
Pour nous elle est une lumière:
Sœur Emilie de Villeneuve.

Toute une vie, toute une preuve
D’un Dieu aimant, d’un Dieu présent.
Y compris même dans l’épreuve,
Et la « dignité » de la vie.

Son idée reste toujours neuve,
Son œuvre est à contre-courant,
Elle se nomme : « De Villeneuve »
Et se prénomme : « Emilie ».

Car c’est l’histoire d’une FEMME
Et d’un feu toujours bien vivant.
L’histoire même d’une flamme
Qui peut embraser d’autres vies.

C’est ainsi l’histoire d’une âme,
Donnée à Dieu totalement,
A l’Immaculée Notre-Dame
C’est le vrai PROJET d’Emilie.

Et puisqu’elle laisse derrière elle,
Un sillon profond et vivant
Dieu et les pauvres nous appellent
C’est là tout le SENS de sa vie.

Une route encore actuelle
Dieu aujourd’hui, Dieu « Main-tenant »
Ainsi les « Sœurs Bleues » nous révèlent
L’immense PASSION d’Emilie.


Paroles et lettre de J.C. Gianadda


Emilie Marie de Villeneuve


Emilie,
MARIE DE VILLENEUVE
Tu nous as tracé le parcours
Emilie,
Notre Sœur bienheureuse
Nous voici
Pour chanter DIEU- AMOUR;

Elle nous redit
Le SENS de l’Evangile
Elle nous supplie
D’être morceau d’argile
Entre les mains d’un DIEU-AMOUR
Trouver le sens, le vrai, le jour
Dans les petits, les mendiants d’Amour.

Elle nous redit
Le GOÛT de l’Evangile
Porter du fruit
Au cœur d’un monde hostile.
Et témoigner d’un DIEU-AMOUR
Et respecter ainsi toujours
Les plus petits, les mendiants de l’Amour.

Elle nous redit
La JOIE de l’Evangile
Malgré nos vies
Si futiles et fragiles.
Elle nous redit le DIEU-AMOUR
Veillant sur nous la nuit, le jour.
Elle nous redit: «suivez-Le sans détour.»

Paroles et lettre de J.C. Gianadda


Textes extrait du site www.cic-castres.org

81941_2


 

Chant composé à l'occasion de la Béatification de Jeanne Emilie

Pour ce jour de mémoire et de fête

Pour la joie d’annoncer des merveilles


Béni sois-tu Seigneur !


Pour l’esprit appelant les croyants

à marcher sur les traces des saints


Béni sois-tu !


Gloria, gloria, gloria tibi domine (bis)


Pour l’Église au-delà des frontières

Pour la route à nos pas familière


Béni sois-tu Seigneur !


Pour nos voix ne formant qu’un seul chant

Et les mots que les saints nous ont dits


Béni sois-tu !


Pour la foi triomphant de l’épreuve

La semence où la vie est à l’œuvre


Béni sois-tu Seigneur !


Pour les saints qui proclament « Dieu seul »

Et leur cœur attentif à chacun


Béni sois-tu !


Pour Jésus qui se joint aux disciples

Son appel à porter l’Évangile


Béni sois-tu Seigneur !


Pour les saints qui témoignent de Lui

Et repoussent le doute et la peur


Béni sois-tu !


Pour celui que ta grâce relève

Le pécheur découvrant ta tendresse


Béni sois-tu Seigneur !


Pour les saints qui connaissent ton cœur

Et reflètent sur nous ta bonté


Béni sois-tu !

page1_e12db

Bienheureuse Jeanne-Emilie de Villeneuve, priez pour nous!

Notice biographique sur la Bse Emilie de Villeneuve, cliquez sur le lien suivant:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-1348024.html

23 juin 2009

Le Serviteur de Dieu Antonio Molle Lazo

716_001

Le Serviteur de Dieu Antonio Molle Lazo

Martyr du Christ Roi

1915 - 1936


Antonio Molle Lazo est né le 2 avril 1915, fils d' un modeste représentant de commerce qui vécut à Jerez de la Frontera ( Xerès ) en Espagne. Après avoir été éduqué chez les Frères de la Doctrine Chrétienne, il était devenu employé de commerce. Il assistait à la messe quotidiennement et faisait partie de l' Association de la Jeunesse Catholique. Il fut emprisonné avec l' un de ses frères pour avoir défendu le Couvent des Dominicains de la profanation. Pendant son incarcération, il récitait le rosaire avec ses compagnons. Lorsque la guerre civile éclata, il s' engagea dans la garnison de la garde civile, le 8 août 1936. Deux jours après, le 10 août au matin, il assista à la messe avec un petit groupe, à Penaflor. C' est alors que les Rouges firent irruption dans le bourg. La garnison se replia à l' Hôtel de Ville, mais il partit au Couvent des Filles de la Croix qui se trouvait à proximité, pour porter secours aux religieuses Augustines et les évacuer. Le couvent fut envahi par les troupes du Front Populaire. Il fut torturé ( les oreilles et le nez coupés ), pour ne pas avoir voulu abjurer. Au contraire, il cria " Vive le Christ-Roi ! " Il avait 21 ans, et ne portait pas d' armes...Il était dans la légion de la Merci. Ses restes reposent en la basilique de Notre Dame du Carmel de Jerez. Les habitants se souviennent et pardonnent, mais ne veulent pas oublier. Sa Cause de Béatification a été ouverte le 22 juin 2007.


Prière pour demander la glorification du Serviteur de Dieu Antonio Molle Lazzo


O très aimable Jésus ! Vous qui avez dit : Celui qui Me confessera sur la terre Je le confesserai devant Mon Père Céleste; glorifiez donc, l'âme de Votre Serviteur Antonio Molle Lazo, qui n'a pas eu peur de confesser votre Saint Nom au milieu des tourments les plus atroces, et accordez à nous, par ses mérites et par son intercession, les grâces dont nous avons besoin. Nous vous le demandons pour le plus grand honneur et la gloire de la très Sainte Trinité Très et l'avènement de votre Règne, sur cette terre. Amen.


Réciter 3 Notre Père, 3 Je Vous salue Marie et 3 Gloire au Père en l'honneur de la Très Sainte Trinité

Téléchargez la prière pour la béatification d'Antonio (pdf) en cliquant ici

Biographie d'Antonio Molle Lazo, cliquer sur le lien suivant:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-1331311.html

Posté par fmonvoisin à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,