18 décembre 2020

5 chemins de prière pour aller à la rencontre de Dieu

la-priere-de-consultation

5 chemins de prière pour aller à la rencontre de Dieu

(en collaboration avec Hozana)

 

Prier, c’est entrer en relation avec Dieu. Il existe bien des façons de prier : en récitant une prière, en méditant la Parole de Dieu, en conversant librement avec le Seigneur ou tout simplement en se laissant aimer par lui. Voici 5 belles façons de rentrer dans le mystère de la présence de Dieu. Essayez-les toutes !

  • L’oraison de recueillement. Il s’agit d’une prière personnelle silencieuse qui demande de se rendre totalement présent à Dieu, en faisant taire toutes nos pensées. Nous pouvons alors accueillir la présence du Seigneur en nous. Pour sainte Thérèse d’Avila, qui développa cette pratique dans les Carmels, c’est en chaque homme que Dieu fait sa demeure. La prière devient un voyage intérieur. “Fais taire en moi ce qui n’est pas toi, ce qui n’est pas ta présence toute pure, toute solitaire, toute paisible.” disait saint Jean de la Croix.

  • La lecture sainte ou lectio divinaCette lecture priante de la Parole de Dieu est une façon de rentrer en conversation avec le Seigneur. La prière s’appuie sur un passage de la Bible et se déroule en quatre étapes :

    • La lecture lente (lectio) dans laquelle Dieu nous parle,

    • La méditation du passage (meditatio) pour bien l’entendre,

    • La prière (oratio) pour lui répondre,

    • Et l’adoration (contemplatio) pour entrer en communion avec lui.

  • L’adoration eucharistiqueIl s’agit d’un temps contemplatif devant le saint sacrement exposé sur l’autel dans un ostensoir. C’est une prière du coeur, un rendez-vous amoureux avec le Christ réellement présent dans l’hostie consacrée. Nous pouvons lui parler, le regarder ou tout simplement nous complaire en sa présence et le laisser nous aimer. Dans chaque paroisse, il existe des temps dédiés à l’adoration. Dans certaines même se déroule l'adoration perpétuelle ; le saint sacrement y est constamment exposé et les fidèles se relaient pour une adoration continuelle.

  • Le chapelet. Il existe de nombreuses prières à réciter à partir d’un chapelet. La plus connue est sans doute la belle prière du Rosaire. Elle permet de revivre les grands temps de la vie du Christ à travers vingt mystères. La répétition de la prière (le Je vous salue Marie dans le Rosaire) sur chaque grain installe un rythme, comme une respiration. La prière peut alors nous accompagner dans nos tâches - travail, marche - et sanctifier nos activités quotidiennes.

  • Les psaumes. Ces textes poétiques de l’Ancien testament sont une école de prière à eux seuls. En 150 psaumes, nous passons par toutes les émotions humaines. Ainsi quel que soit notre état d’âme, il existera un psaume pour crier notre détresse ou rendre grâce à Dieu. En exprimant nos demandes à travers ces textes, notre prière individuelle rejoint la prière des hommes à travers les âges. Comme le Christ qui reprit des paroles des psaumes pour dire sa souffrance lors de sa Passion.

 


11 novembre 2012

Le De Profundis paraphrasé

935_001

Le De Profundis paraphrasé

 

Ce psaume est souvent récité pour les morts, cette paraphrase apprendra à en bien pénétrer le sens

 

Psaume 129

 

Des profondeurs je crie vers Vous, Seigneur, écoutez mon appel.

 

Du profond abîme de mes misères et des péchés où je suis plongé, j'élève mes cris vers Vous, ô mon Dieu! Que peut une âme affligée, si ce n'est de Vous faire entendre les soupirs de son cœur, et d'implorer le secours de vos grâces?

Que votre oreille se fasse attentive au cri de ma prière.

 

Prêtez enfin une oreille à la voix de mes gémissements, ô Dieu de Bonté! refuseriez-Vous d'exaucer une humble prière qui part d'un cœur contrit et brisé de douleur?

 

Si Vous retenez les fautes, Seigneur, Seigneur, qui subsistera?

 

Je sais, ô Dieu infiniment Saint, que si Vous pesez mes iniquités dans la rigoureuse balance de Votre Justice, Vous ne jetterez sur moi que des yeux d'indignation et de colère, aussi est-ce Votre Clémence que je réclame. Hélas! si Vous ne considérez que les droits de cette Justice, qui est-ce qui pourra subsister devant Vous et soutenir Vos regards?

 

Mais près de Vous se trouve le pardon, pour que l'homme Vous craigne.

 

Vous êtes la Bonté par essence, ô mon Dieu! Votre Clémence marche toujours devant Votre Justice : Vous Vous êtes fait une Loi digne de Votre Tendresse, de faire grâce à ceux qui reviennent à Vous dans la sincérité de leur cœur.

 

J'espère le Seigneur de toute mon âme; je l'espère et j'attends Sa Parole.

 

C'est cette consolante promesse qui me rassure dans mes craintes et mes justes alarmes. A cette douce pensée, l'espérance renaît dans mon âme, et, en calmant mes agitations, elle semble me retirer de la profondeur de l'abîme où j'étais plongé, et où je me croyais sans ressource.

 

Mon âme attend le Seigneur, plus qu'un veilleur ne guette l'aurore. Plus qu'un veilleur ne guette l'aurore, attends le Seigneur, ô Israël.

 

O Israël! ô peuple chéri! établissez les fondements de votre espérance dans le Seigneur votre Dieu; que les premiers rayons de l'aurore vous annoncent Ses Miséricordes, et que jusqu'aux ombres de la nuit vous ne cessiez d'élever vos soupirs et vos vœux vers ce Dieu de Bonté, toujours plus prêt à exaucer vos prières, que vous n'êtes empressé de les Lui offrir.

 

Oui, près du Seigneur est l'amour, près de Lui abonde le rachat.

 

En vain, ô mon Dieu, adresserions-nous nos prières à des hommes mortels; en vain chercherions-nous un adoucissement à nos peines dans les bras de chair; c'est dans Vous seul que nous trouverons la Miséricorde et la compassion. Vous devez être un jour notre Juge, mais à présent Vous voulez bien encore être notre Rédempteur, et nous préparer une rédemption d'autant plus abondante, que nos misères ont été plus profondes.

 

C'est Lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes.

 

Oui, quelque grand que soit l'abîme de vos misères, quelque profond que puisse être l'abîme de vos iniquités, ô Israël! recourez au Dieu de vos pères: Il soulagera vos peines, Il pardonnera vos péchés, et vous éprouverez que, comme dans vous se trouvait une abondance de crimes, dans le Seigneur votre Dieu s'est trouvée une surabondance de grâces.

 

Gloire au Père, et au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours et pour les siècles et les siècles. Amen.

 

Téléchargez le texte de cette prière (pdf) en cliquant ici

16 mai 2011

Le Seigneur est mon Berger, le Psaume 22

Posté par fmonvoisin à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 octobre 2008

Rosaire avec les Psaumes

Num_riser0064

Le Rosaire avec les Psaumes

Mystères Joyeux

L'Annonciation

Mon Dieu, j'ai voulu ta loi au profond de mes entrailles
(Ps 40)

Pour toutes les femmes qui attendent un enfant, afin que Marie les aide à le porter dans l'espérance et la joie, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

La Visitation

Ecoute, ma fille, regarde et tends l'oreille, Oublie ton peuple et la maison de ton père. (Ps 45)

Pour tous les exilés, les émigrés, ceux qui sont séparés de leur famille, donne-leur d'être accueillis, acceptés, aimés, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

La Naissance de Jésus

Il m'a dit : « Tu es mon fils, moi, aujourd'hui, je t'ai engendré ». (Ps. 2)

Pour tous les enfants qui n'ont pas de père, afin qu'ils découvrent leur Père qui est aux cieux, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

Présentation de Jésus au temple

Que tes demeures sont désirables, Yahvé Sabaot ! Mon âme soupire et languit après les parvis de Yahvé (Ps 84)

Pour tous ceux qui cherchent un sens à leur vie, tous ceux qui ont soif de vérité, d'authenticité, donne-leur de découvrir celui qui est la Vérité et la Vie, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

Le recouvrement de Jésus au Temple

Il s'en va, il s'en va en pleurant, Il porte la semence ; Il s'en vient, il s'en vient en chantant, Il rapporte les gerbes. (ps 125)

Pour les parents qui sont séparés de leurs enfants, pour les familles divisées, afin qu'ils puisent dans l'exemple de la sainte famille force et patience et soient ouverts au pardon, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

Mystères Lumineux

Le baptême de Jésus

Comme languit une biche après les eaux vives, ainsi languit mon âme vers toi, mon Dieu. (ps 42)


Pour tous ceux qui ne te connaissent pas, qui sont déçus par la vie, afin qu'ils retrouvent en toi, la vraie source du bonheur, la Voie, la Vie, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

Les Noces de Cana

Le Seigneur est mon berger, rien ne me manque. (ps 23)

Sois présent, Seigneur, à tous ceux qui s'engagent dans le sacrement de mariage, qu'ils reconnaissent en toi la source de leur bonheur et de leur fidélité, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

L'Annonce du royaume, l'appel à la conversion

Dieu, crée pour moi un cœur pur, restaure en ma poitrine un esprit ferme.

Pour que les hommes sachent revenir au cœur plein de miséricorde du Père, lui qui ne veut pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

La Transfiguration

Tu es beau, le plus beau des enfants des hommes, la grâce est répandue sur tes lèvres. Aussi tu es béni de Dieu à jamais. (ps 45)

Toi qui es la vraie beauté, donne ton Esprit Saint, afin que les artistes, en reconnaissant la trace de ta création, conduisent d'autres hommes vers toi, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

L'institution de l'Eucharistie

Il fait régner la paix à tes frontières, et d'un pain de froment te rassasie. (ps 147)

Béni sois-tu, Seigneur, pour ton Eucharistie qui nourrit, fortifie, comble notre faim; donne-nous d'en vivre chaque jour davantage, et d'être transformés en toi, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

Mystères Douloureux

L'Agonie de Jésus

Il revêtait la malédiction comme un manteau : elle entre au fond de lui comme de l'eau, et comme de l'huile dans ses os. (Ps 109)

Pour que les hommes, s'unissant à ton agonie, trouvent force et réconfort dans leur épreuve, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

La flagellation

Sur mon dos ont labouré les laboureurs, allongeant leurs sillons ; (Ps 129)

Pour tous les malades, ceux qui souffrent dans leur corps, pour les handicapés, afin qu'ils trouvent dans la société leur place et se reconnaissent enfants de Dieu, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

Le couronnement d'épines

Le sacrifice à Dieu, c'est un esprit brisé ; d'un cœur brisé, broyé, Dieu, tu n'as point mépris. (Ps 50)

Donne à tous ceux qui sont méprisés, de te regarder et de trouver confiance en eux-mêmes, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

Le portement de croix

Et moi, ver et non pas homme, risée des gens, mépris du peuple, ceux qui me voient me bafouent,
Leur bouche ricane, ils hochent la tête. (Ps 22)

Pour tous ceux qui n'ont plus de joie ni d'espérance, afin qu'ils puisent dans ta croix, un nouvel élan, et te devinent à leur côté, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

La crucifixion et la mort de Jésus

Elle coûte aux yeux de Yahvé, la mort de ses amis. La mort de ses amis. (Ps 116)

Pour tous ceux qui vont mourir, accompagne-les dans leur passage, et donne-leur ta mère, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

Mystères Glorieux

La Résurrection

Mon cœur exulte, mon âme est en fête, ma chair elle-même repose en confiance : tu ne peux m'abandonner à la mort ni laisser ton ami voir la corruption. (Ps 15)

Seigneur, apprends-moi à ne jamais douter de ton amour, même quand l'épreuve et le deuil me visitent, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

L'Ascension

Portes, levez vos frontons, élevez-vous, portes éternelles : Qu'il entre, le roi de gloire ! (Ps 23)

Seigneur, toi qui as élevé ton fils à ta droite, donne-moi un cœur plein d'espérance, que ton Esprit me donne d'attendre avec confiance ton retour dans la gloire, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

La Pentecôte

Quelle profusion dans tes œuvres, Seigneur ! Tout cela, ta sagesse l'a fait ; la terre s'emplit de tes biens. (Ps 103)

Seigneur, donne-moi de savoir te louer, t'adorer, te chanter, dans ta nature, dans la beauté de ta création, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

L'Assomption

Vêtue de brocarts, la fille de roi est amenée au-dedans vers le roi, des vierges à sa suite ; que je fasse durer ton nom d'âge en âge, que les peuples te louent dans les siècles des siècles. (Ps 44)

Seigneur, toi qui as glorifié la Vierge Marie dans son corps et dans son Esprit, donne-moi de vivre avec elle, chaque jour davantage, et de lui remettre mon corps et mon esprit, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

Le couronnement de Marie

Grâce et bonheur m'accompagnent tous les jours de ma vie ; j'habiterai la maison du Seigneur
pour la durée de mes jours. (Ps 22)

Seigneur, tu as couronné la Vierge Marie et nous l'a donnée comme puissante avocate auprès de toi. Accorde-nous de la prier d'un cœur confiant, et d'avoir part un jour à sa joie, auprès de toi, nous te prions, Seigneur, écoute-nous.

Téléchargez le texte du Rosaire avec les Psaumes (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 avril 2008

Le Bon Pasteur

Num_riser0007

Jésus le Bon Pasteur

"«En vérité, en vérité, dit Jésus, celui qui n’entre point par la porte dans la bergerie, mais s’y introduit par ailleurs, est un voleur et un brigand.  Mais celui qui entre par la porte est le berger des brebis.  Le portier lui ouvre, et les brebis écoutent sa voix : il les appelle par leur nom et les mène à la pâture.  Quand il les a toutes fait sortir, il prend leur tête, et les brebis le suivent parce qu’elles connaissent sa voix.  Elles ne suivront pas un étranger ; au contraire, elles le fuiront parce qu’elles ne connaissent point la voix des étrangers.»  Telle fut la parabole que Jésus leur dit ; mais ils ne saisirent pas bien ce qu’il voulait leur dire.

"Et Jésus leur dit encore : «En vérité, en vérité, je vous le dis, c’est moi, la porte des brebis.  Tous ceux qui sont venus avant moi sont des voleurs et des brigands ; mais les brebis ne les ont point écoutés.  C’est moi la porte ; si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé : il pourra aller et venir et trouver de la pâture.  Le voleur ne vient que pour dérober, pour égorger, pour détruire ; moi, je suis venu pour qu’on ait la vie, et qu’on soit dans l’abondance.»"

Psaume 23

Adonaï est mon berger: je ne manquerai de rien.

Il me fait reposer dans de verts pâturages,

Il me dirige près des eaux paisibles.

Il restaure mon âme,

Il me conduit dans les sentiers de la justice,

A cause de Son Nom.

Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort,

Je ne crains aucun mal,

car Tu es avec moi:

Ta houlette et ton bâton me rassurent.

Tu dresses devant moi une table,

En face de mes adversaires;

Tu oins d'huile ma tête,

Et ma coupe déborde.

Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront

Tous les jours de ma vie,

Et j'habiterai dans la maison d'Adonaï,

Jusqu'à la fin de mes jours.

Posté par fmonvoisin à 14:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,