14 septembre 2016

Mois de Saint Michel Archange et des Saints Anges

Nouveau Mois de Saint Michel Archange et des Saints Anges

ou

Le Précieux Sang et le Saints

 

« La dévotion à saint Michel est un signe de prédestination ». (Saint Alphonse de Liguori)

 

21600BG

Quinzième jour

L'action des démons ici-bas

 

L'action des démons dans l'univers et sur l'homme serait à peu près sans borne, si elle n'était restreinte et dirigée par Dieu. Ainsi, d'après le Rituel et le Pontifical, ils peuvent corrompre l'air, l'eau, répandre la peste, soulever des tempêtes, envoyer des ouragans, des grêles, des foudres, en un mot déchaîner tous les éléments. Ils peuvent attaquer l'homme dans son corps, Se présenter à lui sous forme de spectres et de fantômes : souvent même ils se donnent pour les âmes des morts. Ils peuvent encore communiquer à l'homme leur vertu malfaisante, s'emparer de lui, habiter en lui, infester sa demeure, la hanter et la lui rendre dangereuse. Enfin, ils peuvent le harceler d'une manière terrible à l'heure de la mort, et disputer à son âme, au sortir du corps, le passage à la bienheureuse éternité. Quelle puissance ! Comme elle est propre à nous jeter dans l'épouvante !

L'éclair brille, la foudre éclate... C'est peut-être Satan qui déchire la nue pour atteindre une âme en péché mortel avant qu'elle n'ait le temps de se repentir... Pauvre âme, tremblez... et priez les saints Anges de vous secourir en offrant, en votre faveur, le Sang du Dieu bon qui n'acheva pas le roseau à demi brisé et qui n'éteignit pas la mèche encore fumante ; puis, hâtez-vous de vous blanchir dans l'Onde régénératrice de la pénitence.

Deux cavaliers bien coupables chevauchaient l'un près de l'autre, en un jour d'orage. Tout à coup, une voix formidable, criant : « Frappe ! Frappe ! » se fait entendre. Au même instant la foudre éclate, abat l'un des cavaliers et l'étend sans vie sur le sol. Terrifié, à ce spectacle, l'autre cavalier lance son cheval vers les premières habitations. Il allait les atteindre quand, tout à coup, la même voix terrifiante retentit : « Frappe ! Frappe ! » « Non, non », reprend une voix majestueuse, paraissant sortir de la nue, « épargne celui-là, car, ce matin, il a entendu ces paroles : « Et Verbum caro factun. est ». N'était-ce point la voix de saint Michel couvrant de sa protection l'adorateur du Précieux Sang ?... Ah ! De combien de malheurs nous préserve 'audition de la sainte messe à laquelle les saints Anges assistent par légions !

Comme tous ne peuvent l'entendre chaque jour, la pratique suivante pourrait peut être y suppléer, surtout si, d'esprit et de cœur, l'on s'unit à toutes les messes qui se célèbrent dans l'univers entier.

Un religieux Passionniste de Rome, le P. Fr.-J. Barthélemy, eut, un jour, en célébrant la sainte messe, la révélation que de grands maux allaient fondre sur le monde, et que, quiconque réciterait, avec piété, la prière suivante en serait préservé.

« Ô Jésus, divin Rédempteur, soyez-nous miséricordieux ; miséricorde pour nous et pour le monde entier ! Ainsi soit-il.

Dieu saint. Dieu fort, Dieu immortel, ayez pitié de nous et de tout le monde. Ainsi soit-il.

Grâce et miséricorde ! Miséricorde, mon Jésus ! Pendant les dangers présents, couvrez-nous de votre Sang précieux.

Père éternel, faites-nous miséricorde, au nom du Sang de votre Fils unique ; faites-nous miséricorde, nous vous en conjurons. Ainsi soit-il ».

 

21600BC

Seizième jour

Les Tentations du Démon

 

Mais c'est surtout sur nos âmes que Satan et ses légions exercent leur action malfaisante. Perdre l'homme pour l'éternité ; rendre stérile le Sang répandu avec une telle profusion ; anéantir les fruits de la douloureuse Passion de l'Homme-Dieu : voilà ce que veulent obtenir les anges déchus. C'est pourquoi le tentateur rôde sans cesse autour de nous, qu'il épie chacun de nos mouvements ; c'est pourquoi il nous présente la tentation sous ses formes les plus variées, les plus séduisantes, et dans les circonstances les plus dangereuses à notre fragile nature.

Puisque la vie de notre âme est si continuellement exposée, couvrons-nous du bouclier de la vigilance et armons-nous du glaive de la prière, c'est-à-dire ne nous exposons point à la tentation et protégeons-nous contre elle. Si, malgré ces précautions l'enfer nous attaque, invoquons le Sang divin, la Reine des Anges, Saint Michel, notre Ange Gardien, toute la milice angélique, et nous serons victorieusement défendus.

Rendons-nous familières les deux prières suivantes, que l'Eglise a enrichies d indulgences, et qui sont, à la fois un bouclier et une arme contre les démons :

Saint Michel archange, défendez-nous dans le combat, afin que nous ne périssions pas au redoutable jugement de Dieu (100 jours d'indulgences).

Ange de Dieu, qui êtes mon fidèle gardien, et au soin duquel j'ai été confié par la bonté suprême, daignez m'éclairer, me garder, me conduire et me gouverner. Ainsi soit-il. (100 jours d'indulgences).

 

434

Dix-septième jour

Satan n'est pas plus fort que nous

 

Pauvres combattants de la vie, reprenons courage ! Car il est un asile où Satan ne pénètre pas, une citadelle qu'il ne peut prendre malgré nous : c'est notre volonté.

Quelles que soient les séductions de Satan, eussent-elles comme pénétré toutes les fibres de la partie inférieure de notre âme : nous semblât-il même que toutes les pensées, tous les sentiments de l'enfer sont en nous, pourvu que notre volonté les subisse seulement, pourvu qu'elle ne dise pas ; J'accepte tout cela ; je consens à tout cela, notre âme est triomphante et l'enfer est vaincu : car ce qui fait le péché, c'est le consentement et non la tentation.

La victoire sur les démons est toujours possible à l'homme ; car, ainsi que le dit saint Paul, « Dieu ne permettra pas que nous soyons tentés au delà de nos forces », c'est-à-dire des forces que recevra du ciel l'âme qui les demande, car de nous-mêmes nous ne pouvons rien.

C'est vrai, mon Dieu, vous prêterez toujours votre force à l'âme qui lutte pour protéger en elle le Sang de votre Fils ; toujours vous la rendrez triomphante des ennemis qui veulent lui faire fouler aux pieds ce Sang divin. Vous ne mettez qu'une condition à ce secours : c'est qu'on l'implore avec ferveur. Nous vous en conjurons donc, ô mon Dieu, enseignez-nous à prier de cette manière efficace qui vous fait accourir à notre aide à l'heure de la tentation, et nous en rend victorieux.

Et vous, saints Anges, infatigables lutteurs, soldats intrépides de la milice céleste, venez, sous la conduite de saint Michel, votre chef, venez, à l'heure de la lutte, terrasser et mettre en fuite tous nos ennemis spirituels Ainsi soit-il.

 

 

Icône ange-au-sourire A4

Dix-huitième jour

Les Anges des Mères chrétiennes

 

« Le pouvoir des Anges est tel, dit Saint Thomas d'Aquin, que le dernier 'entre eux commande à Lucifer lui-même et s'en fait obéir ». Saint Jean vit descendre du ciel un Ange qui avait la clef «le l'abîme et une longue chaîne à la main. Il prit le dragon et l'enchaîna ; puis, le jeta dans l'abîme, qu'il ferma et scella sur lui.

C'est pourquoi les puissances infernales ne pourront jamais nuire à l'homme qui invoque les saints Anges avec confiance, ceux-ci étant chargés de le protéger et de le défendre. Marie d'Agréda donne sur ce sujet des détails qui intéresseront vivement les mères chrétiennes.

« Dès l'instant, dit-elle, qu'un enfant a été conçu, le Seigneur ordonne aux anges de le garder, ainsi que la mère... De ce moment, les anges ont de grandes disputes avec les démons pour défendre les enfants qu'ils prennent sous leur protection. Les démons allèguent qu'ils ont juridiction sur eux, parce qu'ils sont conçus dans le péché... Les Anges les défendent, mettant en avant que, malgré le péché originel. Dieu les crée afin qu'ils le connaissent, et qu'en vertu de la passion et du Sang de Jésus-Christ, ils puissent mériter la gloire... Si les parents ont reçu le sacrement et la bénédiction de l’Église ; s'ils sont charitables envers les pauvres ; s'ils sont pieux et dévots ; s'ils pratiquent quelques bonnes œuvres, les Ancres se servent de ces vertus et de ces œuvres comme d'armes contre les démons pour défendre ceux qui leur ont été recommandés...

Les démons continuent leur persécution et les Anges leur défense, après la naissance des enfants. C'est alors que le dragon redouble sa fureur contre ceux qui peuvent recevoir le baptême, et qu'il fait tous ses efforts pour l'empêcher... Les saints Anges les gardent avec une sollicitude vigilante, car tous les soins de ceux qui les élèvent ne sauraient prévenir tant de périls qui les environnent dans un âge si tendre... Leurs Anges les défendent quand ils dorment, quand ils se trouvent seuls et en d'autres occasions dans lesquelles un grand nombre d'enfants périraient, si leurs Anges ne les protégeaient.

Quand, parvenus à l'âge de raison, les enfants commencent à pécher, la résistance que font les démons pour empêcher les Anges de les tirer du péché est plus forte. Alors, les Anges mettent en avant les vertus de leurs parents et les bonnes actions des mêmes enfants. N'eussent-ils fait que prononcer le Nom de Jésus ou celui de Marie, lorsqu'on leur apprend à l'articuler, ils l'allèguent pour les défendre ; et s'ils ont d autres dévotions, s'ils savent et récitent les prières chrétiennes, les saints Anges se prévalent de tout cela comme d'armes propres à l'homme pour le défendre du démon ».

Parents chrétiens, pères et mères, aidez vos enfants alors qu'ils ne peuvent s'aider eux-mêmes ; et que votre piété, vos prières, vos bonnes œuvres leur soient une protection contre l'enfer.

O saints Anges, c'est ainsi que vous avez gardé et protégé mon corps et mon âme, dès mon entrée dans la vie Si, du sein de ma mère, je suis passé dans le sein de la sainte Eglise, par l'eau de la régénération baptismale ; si je me suis purifié de mes premières souillures dans le Sang de l'Agneau, c'est à votre protection que je le dois... Merci, saints Anges, de tout ce que vous avez fait pour moi jusqu'à aujourd'hui. Daignez me continuer votre assistance pendant tout le cours de ma vie ; et, lorsque poindra l'aurore de mon dernier jour, accourez par légions, je vous en conjure, afin de veiller sur mes derniers instants, de me rendre victorieux contre tous les assauts de l'enfer et de garder mon âme pour la vie éternelle. Ainsi soit-il.

 

L'enfant et son Ange Gardien

 

L'enfant

 

Aimes-tu Marie,

Mon Ange Gardien ?

Là dans la patrie,

Ne lui dis-tu rien ?

 

As-tu le Rosaire

Pour la saluer?

Dans son sanctuaire,

Vas-tu l'honorer ?

 

Est-ce que tressaille

Pour elle ton cœur ?

As-tu sa médaille

Qui fait mon bonheur ?

 

Est-elle ta mère ?

Es-tu son Enfant ?

N'es- tu pas mon frère,

Toi que j'aime tant ?

 

Fais-tu des guirlandes

Pour son cher autel ?

Que sont tes offrandes

A Marie, au ciel ?

 

Sais-tu le cantique

Où j'apprends ces noms

De Rose mystique,

De Lys des vallons ?

 

L'Ave de louanges

Qu'a dit Gabriel,

Est-il, par les Anges,

Chanté dans le ciel ?

 

Oh ! Dis-moi ces choses

Bel Ange d'amour :

J'offrirai des roses

Pour elle en retour ?

 

L'Ange

 

Ah ! Si je l'aime, Marie !...

Enfant, que demandes-tu ?

Elle est ma Reine chérie,

Pour elle j'ai combattu.

Je suis serviteur fidèle

De cette Vierge plus belle

Que les anges radieux ;

Sa gloire efface ma gloire ;

Elle est un Trône d'Ivoire

Pour le fils du Roi des cieux.

 

Près de ma Reine, ta Mère,

Je suis ton frère en amour ;

Et pour moi, son sanctuaire

C'est tout l'éternel séjour.

Les rosaires angéliques

Ce sont les joyeux cantiques

Chantés sur nos harpes d'or ;

Pour médaille, pour image.

Nous la voyons sans nuage

Dans un céleste décor ?

 

Les fleurs que nos mains recueillent

Pour la Mère du Sauveur,

Enfant, jamais ne s'effeuillent :

Ce sont les vœux de ton cœur.

Elle accepte ces guirlandes,

Et sourit à tes offrandes

Gages d'amour filial.

Elle répète à ses Anges ;

Apprenez-lui mes louanges ;

J'aime son cœur virginal !

 

Exhale encor ta prière,

Tes Ave délicieux ;

Ils se disent sur la terre

Ils se chantent dans les cieux !

L'écho des saintes collines

A ces notes enfantines

Donne un immortel accent ;

Et, comme un lys sur sa branche,

Marie est là qui se penche

Pour écouter ses enfants !

 

13912391_1288208644532112_6734425244548854698_n

Dix-neuvième jour

Neuvaine en l'honneur des saints Anges

Pour la seule gloire de Dieu

 

Demain commence la Neuvaine en l'honneur de saint Michel Archange le chef de la milice céleste. Ce mot Neuvaine, qui est si usité, n'est peut-être pas aussi généralement connu quant à son origine.

Le mot Neuvaine (neuf jours) est né de la dévotion aux Neuf chœurs des Anges, et c'est cette dévotion qui a présidé à l'institution de ces excellentes pratiques de piété répandues parmi les fidèles et reconnues pour être d'une si grande efficacité.

La Neuvaine que nous plaçons ici est fortement recommandée. On pourra la faire en préparation à la fête du saint Ange Gardien. Dans ce cas elle devra commencer le 23 septembre. Les personnes qui n'auraient pas l'intention de faire cette Neuvaine pourront ne réciter, pour ce dix-neuvième jour, que l'une on l'autre des prières qui suivent :

 

Intentions générales de la Neuvaine

 

Contrition pour les péchés passés. Reconnaissance pour les faveurs reçues. De nouvelles grâces à obtenir. Par dessus tout, le règne et la gloire de Dieu.

 

Prière de la Neuvaine

 

9 Pater, 9 Ave, 9 Gloria Patri, en l'honneur des neuf Chœurs des Anges, ou le Chapelet Angélique ou la prière suivante :

Saint Michel, saint Raphaël, saint Gabriel, mon Ange Gardien, vous tous Anges, Archanges, Trônes, Dominations, Principautés, Puissances, Vertus, Chérubins et Séraphins, obtenez-moi de la Sainte Trinité la grâce dont j'ai besoin (spécifiez-la) : je vous en conjure par le Sang, la passion et la mort de Jésus, aux mérites duquel vous devez votre bonheur éternel. Ainsi soit-il.

Marie Immaculée, reine des Anges, priez pour nous qui avons recours à vous. Ainsi soit-il.

Le cinquième jour de la neuvaine, recevez la sainte communion en l'honneur des Puissances.

« J'ai vu, dit le pieux Boudon, des merveilles de grâce obtenues par de telles neuvaines : des personnes délivrées des plus terribles tentations, des machinations de l'enfer ruinées et détruites, etc ».

 

michelafricain

Vingtième jour

Beauté de Saint Michel Archange

 

Au jugement de saint Anselme, « la beauté du dernier des Anges est si éclatante qu'elle est capable d'effacer autant de soleils, s'ils existaient, qu'il y a d'étoiles au firmament « . Quelle est la gloire de l'illustre chef de cette création de lumière ? « Aucune intelligence céleste ne lui est supérieure », dit le même saint Anselme. « Aucune ne l'égale », enseignent saint Basile, saint Alphonse de Liguori, etc. « L'éclat de la beauté et de la puissance de saint Michel serait capable, dit le P. Faber, de nous donner la mort, s'il nous était manifesté dans la chair ». D'après Pantaléon, diacre de l'Eglise de Constantinople, « saint Michel est la plus grande et la plus radieuse étoile de l'ordre angélique ; il occupe le rang le plus distingué parmi ces milliers et myriades d'Anges qui peuplent le fortuné séjour ».

Félicitons saint Michel, et, avec l'abbé Soyer, disons-lui : « Illustre Archange, votre grandeur est sans égalée ! Les limites de votre royaume sont celles du ciel. Vos sujets seront plus nombreux que les étoiles du firmament et que les sables de la mer ; un prophète, qui les a vus, ne parle que de myriades, de légions, de millions et de centaines de millions ; un seul vaut l'armée la plus nombreuse et la plus aguerrie ; sous votre commandement ils ont conquis le ciel où ils jouissent de tous les biens ».

Que je suis heureux de votre gloire, ô illustre Archange ! Avec quel bonheur et quelle gratitude envers Dieu je vous en félicite ! Qu'il m'est doux de savoir que c'est au Précieux Sang que vous devez tous les dons, toutes les prérogatives dont vous jouissez, et qu'avec nous, vous vous écriez sans cesse : « Que Jésus soit à jamais béni et remercié pour nous avoir mérité toute grâce par l'effusion de son Sang précieux ! »

 

san_michele_arcangelo3

Vingt-et-unième jour

Fidélité de Saint Michel

 

Mais il est quelque chose de plus éclatant, de plus éblouissant, de plus sublime encore que cette beauté dont Dieu a revêtu saint Michel : c'est la cause qui la lui a conservée, sa fidélité à Dieu.

Créature de Dieu, saint Michel fut fidèle à son Créateur jusqu'à l'adoration de la volonté divine dans ce qui lui paraissait être un abaissement de sa propre nature. Sujet du Monarque des cieux, il fut fidèle à son Souverain jusqu'à déserter, combattre, ruiner ceux de ses frères rebelles qui ne voulaient s'élever qu'en abaissant l'Homme-Dieu.

Constamment fidèle, le chef des armées de Dieu ne cesse de protéger la fidélité des âmes que Lucifer veut révolter contre son Souverain.

O Saint Archange, qui n'êtes parvenu si près de la divinité qu'en consentant à abaisser votre nature angélique jusqu'à celle de l'homme, je vous en conjure, par le Sang même de l'Homme-Dieu, obtenez-moi de bien comprendre que le sentier de l'humiliation mène directement à la gloire, quand on y marche par un principe de fidélité à Dieu. Daignez préparer vous-même ma couronne, en ne me laissant manquer aucune occasion d'accepter les anéantissements propres à me rendre conforme à l'Homme-Dieu couvert d'opprobres et de confusions. Ainsi soit-il.

  

Extrait du « Nouveau Mois de Saint Michel Archange et des Saints Anges », publié en 1893 par le Monastère du Précieux Sang, à Saint Hyacinthe (Canada)

Seraphim 2 a

Téléchargez les méditations de cette semaine (pdf) en cliquant ici

 

Pour recevoir chaque semaine les méditations du Mois de Saint Michel Archange par mail,

Abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes


07 septembre 2016

Mois de Saint Michel Archange et des Saints Anges

Nouveau Mois de Saint Michel Archange et des Saints Anges

ou

Le Précieux Sang et le Saints

 

« La dévotion à saint Michel est un signe de prédestination ». (Saint Alphonse de Liguori)

 

San Miguel de Soccorro 2

Huitième jour

Anges supérieurs et Anges inférieurs

 

Quand la sainte Ecriture parle des Anges, c'est par milliers et centaines et millions qu'elle indique leur nombre. Des milliers d'Anges, dit Daniel, exécutaient ses ordres, et un million assistaient devant lui ». Ces expressions signifient que le nombre des esprits célestes est incalculable. Ce serait donc la confusion dans le Ciel, si cette immense multitude était sans ordre. Mais, parmi les Anges comme parmi les hommes, il y a des degrés divers, c'est-à-dire des Anges qui administrent et des Anges qui sont administrés. Les Anges supérieurs, qui se tiennent plus près de Dieu communiquent aux Anges inférieurs les lumières et les ordres dont ceux-ci ont besoin pour bien remplir leurs fonctions spéciales. Avec quel bonheur et quelle docilité les Anges inférieurs reçoivent-ils ces communications des intelligences plus élevées ! Avec quelle charité, quel amour et zèle les Anges supérieurs communiquent-ils leur science !

Pourquoi commande-t-on et obéit-on si bien au Ciel ? C'est qu'il n'existe qu'une seule loi : la volonté divine, une seule ambition : l'accomplir fidèlement ; qu'un seul intérêt: procurer la gloire de Dieu. L'homme commande et obéit plus ou moins bien ou mal, selon qu'il recherche plus ou moins ou sa gloire ou celle de Dieu ; s'il cherche sa propre gloire, l'inférieur deviendra un marchepied que le supérieur foulera ; s'il cherche avant tout la gloire de Dieu, l'inférieur ne sera qu'un aide respecté et aimé, donné par Dieu pour le bien commun. Quant à l'inférieur, s'il recherche sa gloire, l'obéissance lui fera murmurer sans cesse, au moins dans le fond de son âme, le non serviam de l'ange déchu ; mais s'il ne considère son infériorité que dans l'ordre établi par la divine Providence, il comprendra qu'obéir à l'homme pour Dieu c'est servir Dieu, et, que servir Dieu, c'est régner.

O saints Anges, mettez la charité divine, c'est-à-dire l'amour de Dieu et du prochain, dans le cœur de ceux qui gouvernent et de ceux qui obéissent ; et bientôt tous comprendront que l'autorité de l'homme n'est rien autre chose que la volonté de Dieu manifestée à l'homme, comme elle l'est à l'Ange, c'est-à-dire par un de ses semblables. Aidez ceux qui commandent, aidez ceux qui obéissent, afin qu'un jour nous soyons tous, au pied du trône de Dieu, les serviteurs fidèles du Maître souverain de la terre et des cieux. Ainsi soit-il.

10301447_421282118014857_4291319334930872716_n

Neuvième jour

L'Ange Gardien

 

Au moment de sa naissance, chaque créature humaine reçoit un Ange pour veiller sur elle et l'aider à parvenir à ses destinées éternelles ; c'est l'Ange Gardien. Saint Brunon de Segni enseigne que c'est à saint Michel qu'incombe le devoir de choisir l'Ange Gardien de chaque âme.

« Leurs Anges, a dit Notre Seigneur, voient sans cesse la face de mon Père qui est dans le ciel ». Et le psalmiste chante : « Dieu a ordonné à ses Anges d'avoir soin de vous et de vous garder dans toutes vos voies, de peur que votre pied ne heurte contre la pierre ». Et c'est en présence d'un aussi auguste témoin que nous ?faisons le mai !.. Au moins, à l'heure du péché, nous dérobons-nous aux regards de l'Ange et fuyons l'Envoyé céleste !..

Mais, où aller ?... car l'Ange Gardien est toujours avec nous ; il est toujours auprès de nous et la nuit et le jour. Ainsi que le dit saint Augustin : « Ses yeux sont sans cesse fixés sur nous et sur toutes nos œuvres ». O excessive bonté de Dieu envers l'homme ! O prodigalité du Précieux Sang ! Une goutte eût suffi pour racheter l'homme ; mais Jésus a voulu se créer le droit d'être prodigue d'excès d'amour envers sa créature privilégiée... et il a versé son Sang jusqu'à la dernière goutte !...

Seul, le Dieu capable de manifester ainsi son amour, a pu concevoir la pensée de confier à un Ange l'âme si extraordinairement aimée... Et ce Jésus, nous ne l'aimerions pas en retour ! Nous ne bénirions pas le Sang qui nous a acheté un Ange Gardien !... un ami Ange !

Ah ! oui, je l'aime mon Jésus ! je le bénis son Sang généreux ! Mais, mon bon Ange, mon Ange ami, aimons, bénissons de concert Jésus et son Sang ! Puisque vous êtes à moi, et que je suis à vous par et pour Jésus, ah ! Je vous en conjure, rendez efficaces, dans mon âme, les mérites infinis de son Sang Rédempteur. Ainsi soit-il.

8-low

Dixième jour

L'Ange Conducteur

 

« Voici, dit le Seigneur, que j'envoie mon Ange, il marchera devant vous, vous protégera, il vous introduira dans le lieu que je vous ai préparé ».

Qu'il est difficile et dangereux le chemin qui conduit au ciel !... Que d'écueils sur cette mer du monde si fertile en tempêtes ! Comme il est puissant le monstre caché qui menace de submerger notre barque ! Mais l'Ange Gardien marche devant nous ; il nous protège, il nous défend, il lutte contre nos adversaires spirituels Si nous ne replions pas nos voiles ; si nous ne nous laissons pas glisser dans l'abîme ; si nous ne nous refusons pas à l'action du céleste pilote sous les auspices duquel nous avons levé l'ancre, notre frêle nacelle touchera le port ; elle abordera au rivage éternel !

Mon bon Ange Gardien, mon Ange conducteur, je vous en conjure, par le Précieux Sang que nous bénissons tous deux, prenez sous votre protection la plus efficace mon voyage vers l'éternité. Les flots de cette mer toujours en furie soulèvent souvent mon cœur, émoussent mon courage ! Au lieu de lutter avec plus d'énergie à ces heures dangereuses, hélas ! Vous le savez, souvent je dépose les rames, je cesse de regarder l'Etoile, de vous regarder, et je me laisse choir fatigué, ennuyé, dégoûté...

Dans ces moments d'accablement ah ! Je vous en supplie, cher Ange, libérez-moi de ma torpeur, en me parlant de Jésus et de la patrie. Si je demeure insensible, prenez-moi par la main ; si cela ne suffit pas, fixez-moi sous vos ailes, afin que je ne m'endorme pas un seul instant d'un sommeil de mort ; mais que, bientôt ranimé, je rame vigoureusement jusqu'à la Jérusalem céleste Ainsi soit-il.

arcanjo_miguel_web

Onzième jour

Lucifer

 

« Je monterai dans le ciel, je placerai mon trône au-dessus des astres les plus élevés ».

Ainsi que nous l'avons dit ailleurs, l'orgueil s'introduisit au ciel de l'épreuve des premières créatures de Dieu. Volontairement admis dans le cœur de la troisième partie des Anges, il en fit des démons. Lucifer, le plus beau, le plus puissant de tous les Anges, leur chef aux jours de sa fidélité, un archi-Séraphin peut être, est devenu le chef des mauvais anges.

La Sainte Écriture lui donne plusieurs noms. Tantôt, elle l'appelle dragon, c'est-à-dire animal d'une forme épouvantable, d'une taille monstrueuse, d'une force égale à sa cruauté. Tantôt, elle l'appelle serpent, vieux serpent, à raison de sa ruse, de son venin, de sa puissance d'attraction ou de fascination. Le plus souvent il est appelé le diable, c'est-à-dire calomniateur, le Père du mensonge. On le nomme aussi Satan, c'est-à-dire ennemi Juré, ennemi implacable de Dieu et des hommes. Satan ! Voilà le chef d'oeuvre du péché ! Voila ce que c'est que de perdre Dieu !!

Satan apparut un jour à sainte Colette sous la forme d'un lion rugissant. En l'apercevant, elle lui dit ! « Ah ! Misérable ! Qui a perdu Dieu, retire-toi d'ici ». Le démon lui répondit : « Sais-tu bien ce que tu dis, petite créature ? Sais-tu bien ce que c'est que d'avoir perdu Dieu ? Avoir perdu Dieu ! répétait-il en frémissant, avoir perdu Dieu ! Nulle intelligence créée ne peut comprendre l'étendue de ce malheur irréparable : avoir perdu Dieu, c'est être exclu de tout bien, de toute félicité, puisque toute félicité est en lui. La peine du feu n'est rien en comparaison de la perte de Dieu ». « Et ce qui fait l'enfer de l'enfer, s'écria la Sainte, c'est qu'il durera toute l'éternité ». « Éternité ! Éternité ! Éternité ! répéta Satan avec un cri capable de fendre les pierres, si les chrétiens le comprenaient, nous ne réussirions jamais à leur faire perdre Dieu ». Ces paroles prouvent que le père du mensonge fait une terrible expérience de la peine du dam, puisqu'elle lui arrache des vérités dont la connais,sance nous est si utile.

Saint Michel Archange et vous tous saints Anges, nous vous en conjurons, par le Précieux Sang de Notre Seigneur Jésus-Christ, obtenez-nous la science profonde, intime, de tout le mal que comportent ces mots : « perdre Dieu pour l'éternité », afin que jamais plus nous ne nous exposions a un aussi épouvantable malheur. Ainsi soit-il.

10696298_10152808275579274_6298718498724928394_n

Douzième jour

Les Dons naturels des Démons

 

De même que les hommes, après avoir perdu la vie de la grâce, n'en conservent pas moins toutes leurs qualités humaines, ainsi les mauvais anges n'ont rien perdu de leurs dons naturels par leur chute.

Ils possèdent donc encore cette agilité, cette subtilité qui les rendent présents en un clin d'oeil et à volonté aux endroits les plus opposés de l'espace ; cette force extraordinaire que leur rendrait facile, selon saint Thomas, de soulever le poids énorme de la terre ; et, selon Bossuet, « cette action vive et vigoureuse, cet esprit délicat et ces vastes connaissances dont Dieu les dota en les créant ». « Les démon, dit l'abbé Soyer, ne peuvent se tromper en aucune science ; il n'y a, pour eux, d'erreur possible que dans les choses de l'ordre surnaturel ».

Concluons de là que la science la plus élevée, l'esprit le plus vaste, le génie le plus sublime, que tous les dons naturels, en un mot, sont fort peu de chose en eux-mêmes, puisque Dieu les laisse à ses plus grands ennemis. Hélas ! L'expérience prouve que ces dons sont même très dangereux, quand ils ne sont pas accompagnés d'humilité !.. En lisant cette réflexion, quel est celui qui ne se rappelle un génie tombé ?...

Périsse tout don extérieur qui m'entraînerait vers l'orgueil, ô mon Dieu !.. Anges de l'Humilité, vous qui, seuls, êtes demeurés fidèles, je vous en conjure, offrez à Dieu mon âme et mon corps, et obtenez que j'estime de préférence tout ce qui, en eux, m'abaisse. Que je rapetisse, me détruit, afin que, recouvert du Sang divin, mon néant germe l'humble vertu qui produit la gloire éternelle. Ainsi soit-il.

13692960_1278292612205158_4001112742473614938_o

Treizième jour

L'habitation des Démons

 

" Michel combattit avec ses Anges, dit l'Ecriture, et le dragon fut précipité sur la terre ». Suivant la doctrine de saint Pierre et de saint Paul, les démons habitent la terre et l'enfer. Voici comment saint Thomas explique la chose :

« La Providence conduit l'homme à sa fin de deux manières : directement, en le portant au bien : c'est le ministère des bons Anges ; indirectement, en l'exerçant h la lutte contre le mal. Il convenait que cette seconde manière de procurer le bien de l'homme fut confiée aux mauvais anges, afin qu'ils ne fussent pas entièrement inutiles à l'ordre général. De là, pour eux (d'ici à la fin du monde), deux lieux de tourments : l'un, à raison de leur faute, c'est l'enfer ; l'autre, à raison de l'exercice qu'ils doivent donner à l'homme, c'est l'atmosphère ténébreuse qui nous environne... »

Quel spectacle ! Les démons toujours en contact avec l'homme, luttant toujours contre l'homme ! Cette condition, que nous devons subir, prouve que l'homme aussi doit gagner sa couronne. Jésus, par l'effusion de son Sang, a rétabli l'humanité dans ses droits à l'héritage du royaume céleste ; mais l'homme n'y parviendra que par la guerre et la victoire... Eh ! Quelle guerre que celle qu'il nous faut soutenir contre ces légions de mauvais anges qui veulent à tout prix nous empêcher d'occuper les trônes qu'ils ont perdus !

Jésus ! Ô Marie ! Ô saints Anges ! Venez a notre aide. Tout l'enfer est déchaîné contre nous qui ne sommes que des roseaux d'autant mieux disposés à plier, au moindre souffle, que la chute de notre premier père a créé, dans notre être, des similitudes avec l'ange déchu qui nous inclinent, comme naturellement, vers les appas qu'il nous présente. Par pitié pour le Sang divin, envoyez saint Michel et ses légions terrasser nos implacables ennemis. Ainsi soit-il.

546867_413747202025665_1752041160_n

Quatorzième jour

Le nombre des démons

 

Le nombre des démons qui infestent l'air est si grand que, s'ils n'étaient des êtres tout à fait spirituels, ils empêcheraient les rayons du soleil d'arriver jusqu'à nous.

Non seulement chaque homme a un démon particulier qui le moleste, mais il n'y a pas une seule créature visible dans l'univers qui n'ait aussi son démon spécial. Tertullien dit que le diable se plaît à reposer dans les eaux, dans les fontaines, dans les lacs et dans les ruisseaux. C'est peut-être pour cette raison que le Rituel s'ouvre par des exorcismes sur l'enfant qui se présente au baptême, et sur l'eau qui le doit baptiser. Un passage de Porphyre, cité par Eusèbe, attire notre attention : « Toute habitation, dit-il, est pleine de démons. C'est pourquoi on la purifie, en les chassant, toutes les fois qu'on veut prier Dieu ».

En quoi consiste cette purification ? Dans le Signe de la croix, qui épouvante l'enfer et met les démons en fuite ; dans le signe de l'Eau bénite qui produit le même effet. Ô sagesse de notre Mère la sainte Église ! Elle protège nos demeures et nos personnes contre les démons, en bénissant l'eau, les pieuses images, jusqu'aux branches d'arbres dont la piété se fait un bouclier contre Satan et en nous couvrant d'objets bénits !

« Bien plus, continue Porphyre, tous les corps sont remplis de démons... Ainsi, lorsque nous nous mettons à table, ils ne prennent pas seulement place près de nos personnes, ils s'attachent, encore à notre corps ».

Admirons encore ici la prévoyance de la sainte Église qui enseigne à ses enfants de ne se mettre jamais à table, pour prendre leurs repas, avant d'avoir dit le Bénédicité, et de l'avoir fait précéder et suivre du Signe de la croix. C'est le Précieux Sang qui donne à l'Eglise la puissance de ses bénédictions ; parce que l'Eglise est, en quelque sorte, le corps crucifié de Jésus-Christ, et que ce corps n'opère rien sans qu'il ne découle de sa tête, de ses mains ou de son Cœur le Sang qui rend son action efficace.

Ô saints Anges, protégez-nous contre les démons ; protégez nos familles, nos demeures, tout ce qui nous appartient. Augmentez chaque jour en nous la dévotion dans les objets bénits et dans toutes les saintes pratiques de notre Mère l'Eglise, lesquelles ne sont que de mystiques écoulements du Précieux Sang. Ainsi soit-il.

 

Extrait du « Nouveau Mois de Saint Michel Archange et des Saints Anges », publié en 1893 par le Monastère du Précieux Sang, à Saint Hyacinthe (Canada)

 

8x9hbszuxf0ymqvuup96idif62pty2dq5hc2j3skxy

Téléchargez les méditations de cette semaine (pdf) en cliquant ici

 

Pour recevoir chaque semaine les méditations du Mois de Saint Michel Archange par mail, Abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes

30 septembre 2011

Le Mois des Saints Anges

Le Mois des Saints Anges

 00581_hires

Trente-et-unième jour

Que nous ne devons cesser de remercier nos saints Anges des soins tout miséricordieux et tout paternels qu'ils nous prodiguent, des services qu'ils nous rendent, et pour les grâces qu'ils nous obtiennent

 

Point de doctrine

 

La reconnaissance est une prière, et la prière la plus agréable à Dieu et à ses Anges; l'ingratitude ferme les canaux des grâces; c'est une gelée, dit saint Bernard, qui fait périr en un instant ce qui faisait l'objet de nos espérances. Les fleuves, dit quelque part la sainte Ecriture, rendent à la mer les eaux qui les alimentent et qu'ils ont reçues d'elle; et la mer s'empresse d'en emplir les nues qui les leur reportent: ainsi en agit Dieu: ainsi en agissent ses Anges en son nom, qu'il charge de dispenser ses grâces; ainsi en agissent-ils à notre égard lorsque nous sommes reconnaissants; leurs dons alors ne tarissent jamais, ne cessent jamais de pleuvoir sur nous.

 

Traits de l'Ecriture Sainte

 

Reconnaissants pour tous les services que l'ange Raphaël avait rendus à Tobie et à sa famille, ceux-ci se disent entre eux « Quelle récompense pourrons-nous lui donner, qui ait quelque proportion avec les biens dont il nous a comblés? » « Il m'a conduit et ramené dans une parfaite santé, dit le jeune Tobie; il a été lui-même recevoir l'argent de Gabelus; il m'a fait contracter l'heureuse alliance que j'ai formée; il a éloigné de mon épouse le démon; il a rempli de joie son père et sa mère; il m'a délivré du monstre qui était prêt à me dévorer; il vous a fait voir à vous-même, mon Père, la lumière du ciel; et c'est par lui que nous nous trouvons comblés de toute sorte de biens. Que pouvons-nous donc lui donner qui égale tout ce qu'il a fait pour nous? » Et l'Ange témoin de leur reconnaissance, leur dit: « Pax vobis. Que la paix soit avec vous »; puis se retire.

 

Réflexions pratiques

 

Que de services rendus par nos saints Anges gardiens! que de grâces, que de bienfaits reçus par leur médiation! et cependant où est notre reconnaissance? Ingratitude monstrueuse du cœur humain! et, au milieu de tout cela, il en est encore, peut-être, même parmi quelques-uns de ceux qui font profession de croire, qui nient ou mettent en oubli ces esprits bienheureux si pleins de tendresse, de bonté et de charité pour nous. Par quelque côté qu'on étudie la religion, on y voit partout l'action bienfaisante et miséricordieuse des saints Anges, et on nie leur existence ou leurs bienfaits. Forcés d'exercer la justice de Dieu envers les coupables, comme en étant les ministres, ainsi qu'ils le sont de sa miséricorde, on voit partout des traces de leur action dans l'exercice de cette redoutable justice, et on ne tremble pas. O mon Dieu! que le péché a donc fait de mal à nos âmes. Saints Anges! nous vous en conjurons par les entrailles de la miséricorde du Dieu dont vous êtes les ambassadeurs et les ministres, pour cela, ne nous abandonnez pas, écoutez les prières de ceux qui vous sont encore restés fidèles, et sauvez les coupables. Sauvez-nous, sauvez-les, sauvez la France, sauvez le monde entier gémissant sous les excès de l'incrédulité! Puisse-t-il en être ainsi. Amen.

 

Prière :Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation : Reine des Anges, priez pour nous.

 

Fin du Mois des Saints Anges

Pour télécharger l'intégralité des méditations du Mois des Saints Anges (pdf), cliquer ici

 455_001

Prochain Mois de Dévotion,

le Mois des Ames du Purgatoire,

Rendez-vous le 31 octobre

29 septembre 2011

Le Mois des Saints Anges

Le Mois des Saints Anges

 908_001

Trentième jour

Les saints Anges assistent au moment de la mort ceux qui leur ont été fidèles pendant la vie

 

Point de doctrine

 

Le moment de la mort est le moment décisif pour notre éternité. A cette dernière heure l'Enfer fait ses derniers efforts, livre ses derniers combats; et malheur à nous! si nous sommes délaissés seuls à cette heure. L'Ange du Seigneur n'oubliera point alors celui qui ne l'a point oublié pendant sa vie et qui a été fidèle à ses inspirations. Ainsi que le Dieu de bonté qui nous l'a envoyé pour veiller à notre salut et nous servir de défenseur l'a promis, il ne nous quittera point qu'il ne nous ait introduit dans la terre de promission, et délivré pour toujours des fureurs du lion rugissant. Que s'il ne se voit pas assez fort pour résister lui seul, il appellera à son secours des légions d'Anges qui seront à l'instant à ses ordres, pour lui prêter secours, comme lui-même prête secours aux autres lorsqu'ils le réclament, se prêtant mutuellement secours , ainsi qu'il a été dit.

 

Traits de l'Ecriture

 

Jacob meurt entre les mains de son bon Ange à qui il a été fidèle pendant sa vie et de qui il réclame la, bénédiction sur ses enfants, Lazare meurt et il est porté dans le ciel par la main des Anges; la très sainte Vierge, notre bonne mère meurt, et elle est aussi elle-même portée dans le ciel, par la main des Anges.

 

Réflexions pratiques

 

Quelle mort consolante! quel bonheur! mourir entre les bras de son bon Ange, être porté dans le ciel par la main des Anges! O mon bon Ange! que je veux vous être fidèle pendant ma vie, pour mériter un pareil honneur pour mériter d'être porté par vous dans le sein du Paradis; d'être introduit par vous dans ce lieu de délices que Dieu a préparé à ses élus dès le commencement du monde; d'être mis, par vous, en possession de cette terre promise, dont celle donnée aux enfants de Jacob, ne fut que la figure. Je sais bien, hélas! que je suis la faiblesse et la misère même, qu'il ne faut qu'un instant pour m'égarer et me perdre; mais priez pour moi, ô mon bon Ange! avertissez-moi, châtiez-moi, s'il le faut, pour me forcer de rentrer en moi-même lorsque je serais tenté de sourire à mes passions ou au monde; afin que je ne sois jamais séparé de vous, pendant ma vie, à ma mort, et durant toute l'Eternité. Ainsi soit-il.

 

Prière: Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation: Reine des Anges, priez pour nous.

 455_001

Pour recevoir chaque jour par E-mail la méditation du Mois des Saints Anges, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

28 septembre 2011

Le Mois des Saints Anges

Le Mois des Saints Anges

 Ángel_de_la_Guarda

Vingt-neuvième jour

Les saints Anges exécuteront avec un grand éclat les ordres de la Justice de Dieu au jour du Jugement. Pensons-y d'avance pour ne pas nous trouver pris au dépourvu

 

Point de doctrine

 

Jésus-Christ doit juger le monde; et quand ce jour affreux sera venu, il enverra ses Anges et leur donnera ses ordres qu'ils rempliront avec ponctualité et avec la promptitude de l'éclair. « Mittet Angelos suos ». Les uns placés aux quatre coins du monde, feront résonner le son de la trompette fatale qui doit réveiller les morts et les appeler au Jugement de Dieu; les autres sépareront les élus d'avec les réprouvés; celui-ci fera entendre ce cri dans les airs: « Tout est fini; un autre, qui a un pied sur la terre et l'autre sur la mer, lève lés mains vers le ciel, et jure par celui qui vit dans les siècles des siècles qu'il n'y aura plus de temps; que la dernière heure du monde est sonnée ».

 

Traits de l'Ecriture

 

Saint Jean, dans son Apocalypse, montre sept Anges ayant chacun une coupe de malheurs dans les mains; malheurs qui doivent précéder le Jugement. Le premier répand sa coupe sur la terre, et ceux qui ont reçu le caractère de la bête, sont couverts de plaies; le second répand sa coupe sur la mer, et elle devient comme le sang d'un mort; le troisième répand sa coupe sur les fleuves dont les eaux sont de même changées en sang, pour donner à boire du sang à ceux qui ont versé le sang; le quatrième répand sa coupe sur le soleil, et le soleil reçoit le pouvoir de tourmenter les hommes par l'ardeur du feu; les hommes en cet état blasphémeront le nom Dieu; le cinquième répand sa coupe sur le trône de la bête, et son royaume devient ténébreux; les hommes qui l'ont suivie, dans leur rage se mordent la langue; le sixième répand sa coupe sur le grand fleuve d'Euphrate, et ses eaux sont désséchées; le septième répand sa coupe dans les airs, et au même instant il se fait des éclairs, des bruits, des tonnerres et, un si grand tremblement de terre, qu'on n'en ressentit jamais de pareils dès le commencement. Grand nombre d'autres saints Anges remplissent d'autres missions, et l'on voit arriver le Fils de l'homme sur les nuées du firmament, précédé de sa Croix brillante comme le soleil, environné de gloire de de majesté; et le Jugement commence.

 

Réflexions pratiques

 

Quel malheur pour nous de ne pas penser à ce dernier jour, à ce jugement redoutable! Les passions nous aveuglent; les faux biens de la vie nous amusent; l'agitation du monde et ses coupables plaisirs nous distraient et nous empêchent de réfléchir; en attendant, le temps s'enfuit; l'éternité approche; la vie nous échappe; nous voilà arrivés au jugement de Dieu sans y avoir pensé, et classés parmi les réprouvés; sans qu'il nous soit plus jamais donné de pouvoir changer notre sort. Saints Anges, prenez pitié de nous, faites résonner d'avance à nos oreilles cette trompette fatale qui doit réveiller les morts; afin qu'épouvantés nous nous convertissions et échappions à la colère du souverain Juge. Ainsi soit-il.

 

Prière: Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation: Reine des Anges, priez pour nous.

 455_001

Pour recevoir chaque jour par E-mail la méditation du Mois des Saints Anges, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes


27 septembre 2011

Le Mois des Saints Anges

Le Mois des Saints Anges

 9anges

Vingt-huitième jour

Les saints Anges portent une grande haine au péché et ils le poursuivent par tout où ils le rencontrent, pour nous apprendre à le fuir si nous ne voulons qu'ils soient auprès de nous des ministres de justice, au lieu d'être ceux de la miséricorde

 

Point de doctrine

 

Le péché est une révolte contre Dieu, et les Anges sont les amis de Dieu. N'est-il pas naturel que l'ami défende celui qu'il aime lorsqu'il est attaqué? Ainsi les Anges qui aiment Dieu, poursuivent-ils le péché partout où il se rencontre, au cri de guerre: qui est semblable à Dieu! Si Michel et les anges fidèles ont fait la guerre à Lucifer et aux Anges rebelles, ce n'est pas pour autre raison que celle-ci; c'est qu'ils ont péché contre Dieu, qu'ils se sont révoltés contre Dieu, et lui ont par leur révolte déclaré la guerre.

 

Traits de l'Ecriture Sainte

 

Adam, le père du genre humain, pèche dans le Paradis terrestre, contre Dieu, par désobéissance, et aussitôt on voit les Anges ministres des vengeances divines, s'armer contre lui; un chérubin, un glaive flamboyant à la main, se montre à la porte du Paradis terrestre, pour lui en interdire l'entrée, lorsqu'il en a été chassé. David a péché en faisant par amour-propre le dénombrement de son peuple, montrant par-là qu'il comptait plus sur l'homme que sur Dieu, et voilà que trois fléaux lui sont donnés à choisir; il choisit le fléau de la peste, et du matin au temps marqué soixante-dix mille hommes sont frappés de la main de l'Ange exterminateur, qui ne remet l'épée dans le fourreau que quand David s'est humilié! Sennachérib a péché contre Dieu par un blasphème, et dans une seule nuit un Ange frappe de mort cent quatre-vingt cinq mille hommes de son armée, sous les murs de Jérusalem. Sodome a péché, et cette ville entière est brûlée par le feu du ciel; saris que les Anges veuillent lui faire grâce.

 

Réflexions pratiques

 

Le Seigneur l'a dit à Moïse, n'ayez garde de pécher devant l'ange que je vous envoie: car il ne vous épargnera point. S'il en est ainsi, qui ne tremblera pas lorsque l'ange du Seigneur est partout avec nous? Que de châtiments, que de malheurs pleuvent sur l'espèce humaine! que de morts! et en voilà souvent la cause, telle qu'elle sera connue au jugement de Dieu. O mon bon Ange! ne me punissez pas ainsi, bien que je ne l'aie, hélas! que trop mérité par le mépris que j'ai fait de vous en péchant en votre présence. Comme le Dieu de qui vous êtes le ministre, vous ne voulez pas la mort du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive. Vous accordez grâce au repentir; et ce repentir qu'accompagne la honte, vous le voyez dans mon cœur. Faites-moi donc grâce, et je vous promets de ne plus pécher à l'avenir. Ainsi soit-il.

 

Prière : Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation : Reine des Anges, priez pour nous.

 455_001

Pour recevoir chaque jour par E-mail la méditation du Mois des Saints Anges, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

25 septembre 2011

Le Mois des Saints Anges

Le Mois des Saints Anges

 167_001

Vingt-sixième jour

Les saints Anges nous portent par leurs inspirations et nous invitent par leurs exemples à honorer et aimer Marie

 

Point de doctrine

 

Marie est la mère de Jésus; ce serait assez pour être chère aux chœurs des anges! mais Marie a été couronnée dans le ciel Reine des cieux, Reine des anges et des saints, ainsi que le confesse l'Eglise dans les prières qu'elle lui adresse. Ave Regina cœlarum. Regina angelorum, ora pro nobîs; Regina sanctorum omnium, ora pro nobis; nouveau motif pour les anges d'honorer et d'aimer Marie. Un troisième motif bien puissant pour leur cœur encore, ce sont les vertus plus qu'angéliques qu'elle a pratiquées; ce sont les privilèges dont Dieu s'est plu à la décorer; ce sont les grâces abondantes dont il l'a enrichie. Cependant les saints Anges ne se contentent pas d'honorer et d'aimer leur auguste et puissante reine, ils veulent encore que toute créature intelligente l'aime et l'honore.

 

Traits de l'Ecriture Sainte

 

Les anges, dans la personne dé Gabriel, viennent honorer Marie, au moment où elle est choisie pour être la mère du Fils de Dieu, et ils l'honorent en ces termes; manière de l'honorer qu'ils nous enseignent à nous-mêmes, pour qu'à notre tour nous le fassions : « Ave, gratia plena. Je vous salue Marie, pleine de grâce ». Après que l'Apocalypse a parlé de cette femme célèbre, dont le dragon, c'est-à-dire Satan, veut dévorer le fils qu'elle a mis au monde, mais qui est enlevé au ciel où il est assis sur un trône de gloire,tandis que sa tendre mère, dans l'affliction, lui survit encore sur cette terre; après, dis-je, que l'Apocalypse a parlé de cet événement surnaturel, elle parle aussitôt d'un combat effroyable entre l'archange saint Michel et ses Anges d'un côté, et le dragon avec ceux qui ont pris part à sa révolte de l'autre, ne paraîtrait-il pas que c'est de Jésus et de Marie qu'il est ici question, et qu'en cette circonstance Michel et les bons Anges ont manifesté de la manière la plus éclatante, leur dévouement et leur amour pour l'un et l'autre?

 

Réflexions pratiques

 

Les Anges honorent Marie avec amour, et se déclarent avec amour pour sa défense; comment pourrais-je donc compter sur leur protection, si comme eux et avec eux je ne l'honorais, je ne l'aimais et ne me déclarais pour sa défense en présence de ses ennemis, qui sont aussi ceux de Jésus comme ils sont les nôtres? Oui, Marie, bonne mère! Oui, auguste reine! je vous honorerai et je vous aimerai avec les saints Anges. N'êtes-vous pas d'ailleurs assez grande et assez aimable? Qui peut vous connaître sans vous aimer? Je prends donc l'engagement de vous aimer toujours. Ainsi soit-il.

 

Prière : Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation : Reine des Anges, priez pour nous.

 455_001

Pour recevoir chaque jour par E-mail la méditation du Mois des Saints Anges, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

24 septembre 2011

Le Mois des Saints Anges

Le Mois des Saints Anges

 9choeursdesanges

Vingt-cinquième jour

Les saints Anges nous exhortent par leur exemple et leurs inspirations à aimer Jésus-Christ

 

Point de Doctrine

 

Il leur a été dit, à ces bienheureux esprits, parlant de Jésus-Christ, que ses anges l'adorent, et adorent eum omnes Angeli ejus! et tous l'ont adoré! Il n'est que les Anges rebelles qui ont refusé de le faire. Les bons Anges ont adoré et aimé Jésus-Christ, qu'ils adoreront et aimeront éternellement, et ils veulent que comme eux et avec eux nous l'aimions. Pour nous y porter ils nous ont donné l'exemple, et ne cessent de nous inspirer de le faire.

 

Traits de l'Écriture Sainte

 

Les saints Anges font profession d'adorer et d'aimer Jésus-Christ à sa naissance: ils viennent chanter leur amour sur son berceau; ils vont chercher les bergers pour l'adorer et l'aimer avec eux. Depuis, on les voit toujours empressés de lui marquer partout combien ils l'aiment. Ils l'assistent au désert; ils le consolent au jardin des oliviers; il est probable que c'est par leur ministère que s'opèrent ces miracles qui se passent à la mort de Jésus, et que par là ils ont voulu exprimer leur douleur. On les voit sur le tombeau de Jésus-Christ après sa résurrection, renversant les gardes et rassurant les saintes femmes; on les voit enfin lorsque Jésus-Christ monte dans les cieux, assurant les apôtres de sa venue au dernier jour.

 

Réflexions pratiques

 

Pourquoi mon cœur est-il si froid touchant mon Jésus, à qui je suis redevable de mon salut; qui n'a pas craint de se livrer à la mort pour me sauver; qui a tout fait pour cela? Saints Anges qui faites fendre les rochers, venez briser la dureté de ce cœur insensible, et prêtez-lui vos ardeurs, afin, qu'il aime son Jésus comme vous l'aimez; que partout avec vous je suive ce divin Sauveur, à l'étable de Bethléem, au désert, au jardin des oliviers, sur le calvaire, à sa résurrection, et à sa glorieuse ascension où j'arrive avec lui jusqu'au ciel! Ainsi soit-il.

 

Prière :Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation : Reine des Anges, priez pour nous.

 455_001

Pour recevoir chaque jour par E-mail la méditation du Mois des Saints Anges, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

23 septembre 2011

Le Mois des Saints Anges

Le Mois des Saints Anges

 216_001

Vingt-quatrième jour

Les saints Anges nous exhortent et nous portent à adorer et aimer Dieu, par leurs inspirations et par leur exemple

 

Point de doctrine

 

Ces bienheureux esprits, désirant ardemment notre salut, « observent attentivement de quelle manière nous nous conduisons au milieu de cette génération perverse et corrompue, dit Hugues de St-Victor; soigneusement ils examinent avec quelle ardeur nous cherchons le royaume de Dieu et sa justice », afin de nous exciter par tous les moyens possibles s'ils aperçoivent que nous venions à nous négliger là-dessus, et eux-mêmes, pour relever notre courage et nous enflammer, nous donnent l'exemple.

 

Traits de l'Écriture Sainte

 

Les Séraphins se sont montrés debout sur les marches du trône de Dieu, le louant, aux yeux du prophète Isaïe, afin de l'exhorter à en faire autant; et pour Je mettre en état de le faire, un d'entre eux, ou un envoyé par eux qui le représente, vient purifier ses lèvres avec un charbon ardent; ils criaient, s'adressant l'un à l'autre comme pour s'exhorter et s'enflammer mutuellement: « Saint, saint, saint est le Seigneur, Dieu des armées; toute la terre est remplie de sa gloire ». Ezéchiel a vu les Chérubins, l'exhortant de même sous différentes allégories, à louer Dieu. Pareils à l'aigle qui voltige au-dessus de ses petits pour leur apprendre à voler, et qui , s'abaissant, les prend et les porte sur son dos, lorsque l'effroi s'emparant d'eux, ils craignent de retomber vers la terre, ces bienheureux esprits, sont sans cesse là à côté de nous pour nous encourager, jusqu'à ce que avec eux nous allions contempler, au ciel, la majesté divine, avec eux, pour l'adorer et l'aimer éternellement.

 

Réflexions pratiques

 

Qui me donnera de connaître mon Dieu, au travers des allégories avec Ezéchiel, et de l'aimer avec le prophète Isaïe, à l'exemple des Chérubins et des Séraphins, autant qu'ils le connaissent et qu'ils l'aiment. Bienheureux esprits, frottez mes yeux avec le collyre, afin qu'ils s'ouvrent; purifiez mon cœur et mes lèvres avec un charbon ardent, afin qu'avec vous je puisse éternellement chanter, en l'aimant, mon Dieu et mon Créateur: disant avec vous: « Saint, saint, saint est le Seigneur mon Dieu ».

 

Prière :Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation : Reine des Anges, priez pour nous.

 455_001

Pour recevoir chaque jour par E-mail la méditation du Mois des Saints Anges, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

22 septembre 2011

Le Mois des Saints Anges

Le Mois des Saints Anges

 288_001

Vingt-troisième jour

Les saints Anges voient dans le secret comme en public, les vierges, pour ne pas perdre leurs bonnes grâces et leur protection, doivent donc soigneusement veiller sur elles-mêmes dans le secret comme dans le public

 

Point de doctrine

 

« Qu'une vierge, dit saint Basile, quand elle est seule comme quand elle est en compagnie, se craigne et se respecte elle-même, ainsi que sa propre conscience, et son ange gardien qui est toujours avec elle! Si un homme ne doit point mépriser la face d'un ange auquel le soin de son âme est confie, à plus forte raison une vierge dont il est le paranymphe, et dont il garantit la fidélité à son époux céleste elle doit être convaincue à ne jamais l'oublier un seul instant, que, quoique ces esprits célestes soient invisibles à nos yeux corporels, nous ne saurions échappera leurs regards incorporels. Si une vierge craint les yeux d'autrui, beaucoup plus doit-elle craindre la vue de ces esprits qui sont si purs, si pénétrant et si élevés au-dessus de ceux des hommes; que si elle redoute particulièrement les yeux de la multitude, qu'elle redoute bien plus celle-ci! celle des saints Anges sous le regard desquels elle se trouve partout, multitude si grande et si sainte; et qu'elle ait un soin extrême de ne rien faire en leur présence qui soit indigne de son état de vierge! »

 

Traits de l'Ecriture Sainte

 

Leurs anges voient toujours, dit le Sauveur dans son saint Evangile, ils voient toujours la face de son père céleste qui est dans les cieux; de même voient-ils toujours, en tous lieux, en tout et partout, ceux que le père céleste a confié à leur garde. Dieu, en présence de qui je suis, en présence de qui je marche, avaient coutume de dire les saints patriarches. Il s'agit là des saints Anges qui représentent Dieu, comme de Dieu lui-même; car fréquemment les prophètes et autres de l'ancienne alliance, après avoir été favorisés de la visite d'un Ange, s'exprimaient comme s'ils avaient vu Dieu lui-même, disant: « J'ai vu le Seigneur ». En effet, l'ambassadeur n'est-il pas le représentant de celui qui l'a envoyé?

 

Réflexions pratiques

 

Si jusque là j'avais eu cette conviction bien intime, que partout j'étais sous les yeux de mon Ange gardien, dans les ténèbres comme dans la lumière, dans les lieux les plus reculés comme devant le public, que de fautes j'aurais évitées par respect pour ce saint Auge. Ah! désormais que je ne l'oublie pas, mon salut en dépend!

 

Prière : Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation : Reine des Anges, priez pour nous.

 455_001

Pour recevoir chaque jour par E-mail la méditation du Mois des Saints Anges, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes