11 mai 2010

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Douzième jour

Douzième Considération

Notre Dame du Sacré Cœur compagne fidèle du Cœur de Jésus dans l'exil

« Seigneur, nous Vous louerons dans notre exil » (Baruch 3: 7)

L'Egypte, terre barbare et idolâtre, a offert son asile au Dieu exilé. Quelle amère tristesse pénètre son Cœur adorable! Il se trouve au milieu d'un peuple assis à l'ombre de la mort; les temples des faux dieux sont innombrables; la foule se prosterne devant les idoles, et s'il faut encore d'autres douleurs, Marie et Joseph, ses deux amis fidèles sont méconnus comme Lui. On méprise leur vie tranquille et l'innocence où s'écoulent leurs jours. Tout petit enfant, il voit déjà tous les crimes de la terre monter devant ses yeux et s'étaler en sombre spectacle; il entend les blasphèmes de toutes les générations; Il souffre du malheur où le péché a jeté les hommes, mais il a au moins une consolation, celle de voir, au milieu de tant d'épines, sa Mère s'élever comme un beau lis éclatant d'innocence, plein de la rosée du Ciel et s'épanouissant avec le plus suave parfum sous les rayons bienfaisants de la grâce. Votre Cœur, ô divin Maître, aurait avec joie distribué sur la terre d'Egypte les innombrables bienfaits de l'amour divin, si les âmes eussent été préparées à recevoir cette précieuse semence. Le temps n'est point encore venu, mais vous pouvez reporter sur votre Mère tous ces trésors; vous pouvez vous entretenir avec Elle de vos desseins de miséricorde et lui faire goûter dans le bonheur de votre présence les délices de la patrie. Un cœur bon comme le vôtre a besoin de s'épancher, et Marie est la plus capable de recevoir les dons de Dieu.

Quelles sont les actions du Cœur de Marie dans la solitude? Jérusalem, où es-tu? Temple où la Vierge passa les jours de sa jeunesse, pourquoi les Anges ne t'ont-ils pas transporté sur la terre d'exil? Et toi, petite maison de Nazareth, et toi, grotte de Bethléem, vous seriez maintenant un refuge à ces trois exilés; vous les consoleriez dans leur souvenir et leur rappelleriez les joies de la divine naissance. Mais, ô Marie, pourquoi toutes ces choses? Votre véritable temple est le Cœur de Jésus lui-même. Ce temple vous est d'autant plus cher qu'il vous appartient; c'est vous qui l'avez formé; en Lui se trouvent toutes les richesses de la terre, toutes les splendeurs du ciel, tous les trésors de la Divinité, et la Divinité elle-même, et c'est là qu'il vous est permis de l'adorer. Les prêtres de l'ancienne loi ne sont que les précurseurs du nouveau Prêtre dont vous êtes la Mère, et dont vous possédez le Cœur. Ces victimes, que vous vîtes tant de fois dans les portiques du Temple, ne sont que l'image de ce véritable Agneau de Dieu. Aussi, un seul acte sorti du Cœur de votre divin Fils a plus d'efficacité que tous les sacrifices anciens. Dans votre exil vous devez donc trouver une joie secrète et surabondante. Auprès de vous se trouve le vrai Dieu: vous connaissez son amour; Il vous a découvert son Cœur: chaque jour Il vous fait pénétrer plus avant dans les profondeurs insondables de son ardente charité; avec Lui il vous est possible d'honorer l'Éternel, comme l'Éternel mérite d'être honoré.

Le monde n'est-il pas, à notre égard, comme la terre d'Égypte? Ces plaisirs qui appellent auprès d'eux comme auprès de vaines idoles tant d'âmes créées pour le Ciel, ce tumulte des affaires, cet oubli qu'on a de Dieu, toutes ces choses ne doivent-elles pas nous exciter à nous conduire comme Marie? N'est-il pas de notre caractère de chrétien de nous cacher au milieu du monde, et puisque le Cœur de Jésus se trouve parmi nous, puisque nos yeux rencontrent son tabernacle où il est renfermé, n'est il pas juste de nous écrier: « Les oiseaux ont leur nid; pour moi, je ne veux que le Cœur de Jésus? » Oui, plaisirs, honneurs, richesses, vous n'êtes plus rien quand je trouve le Sacré-Cœur près de moi. Je veux, comme Marie qui en est la Reine, réparer, par ma pieuse sollicitude et mon amour, les outrages dont on l'abreuve à chaque instant.

Allégorie

Errant dans la solitude de Bersabée, Agar, privée de toute ressource, allait voir mourir son jeune Ismaël. Triste et plaintive, elle s'éloigna pour ne point le voir mourir, s'assit sous un arbre, éleva la voix et pleura. Or Dieu entendit la voix de l'enfant, dit l'Écriture, et un Ange appela du Ciel Agar, lui disant: « Que fais-tu, Agar ! Ne crains point, car Dieu a ouï la voix de l'enfant du lieu où il est; lève-toi!... » Et Dieu, ouvrant les yeux de cette mère, lui fit apercevoir une source d'eau. Elle y courut, remplit son vase et donna à boire à son fils, qui grandit, habita dans le désert et devint habile à tirer de l'arc: Juvenis sagittarius. Plus courageuse que la servante d'Abraham, Marie n'abandonne point son Fils; Elle demeure à ses côtés, prête à mourir avec Lui; Elle cherche à désaltérer son Cœur divin de la soif dont il brûle pour les âmes; Elle voudrait rassasier en Lui cette faim qui le fera un jour s'écrier: « Ma nourriture est d'accomplir la volonté de mon Père ». Hélas! autour de Marie l'indifférence s'étend comme un désert.... Point de saintes prières, point de suaves vertus qu'Elle puisse offrir à son Fils comme un doux breuvage! L'idolâtrie stérile règne sur cette terre désolée.... Mais le Ciel a entendu la voix de l'Enfant-Dieu; Marie, éclairée d'en haut, a trouvé une source d'eau vive: c'est le sacré Cœur de son fils ; c'est là qu'elle puise avec abondance l'amour dont Elle remplit son cœur de Mère, ce vase sacré qu'Elle approchera si souvent des lèvres brûlantes de Jésus. Le Sauveur grandit dans l'exil; il a trouvé l'aliment qu'il désire ; déjà, en secret auprès de sa Mère, il s'exerce à lancer au loin les flèches puissantes de l'amour de son Cœur, et nous pouvons dire avec le prophète: « Seigneur, vos flèches sont pénétrantes; tous les peuples vont tomber à vos pieds: Sagittae tuae acutae, populi sub te cadent. » (Ps. 44, 6.)

Histoire

Mon Père, Toute une famille envoie un cœur en vermeil pour être placé dans le sanctuaire de Notre-Dame du Sacré Cœur, en reconnaissance de plusieurs grâces obtenues par son intercession. Parmi ces grâces, on fait connaître la guérison miraculeuse d'un pauvre ouvrier tombé du haut d'un toit.  Tout étourdi de sa chute, on le transporta chez lui; selon toutes les apparences, il devait rester longtemps sans pouvoir travailler. Notre-Dame du Sacré Cœur nous parut alors comme un doux espoir; nul doute que cette bonne Mère ne prît sous sa protection particulière une cause aussi malheureuse et presque désespérée. Nous le recommandâmes à Notre Dame du Sacré-Cœur, et nous fîmes une neuvaine en son honneur. Dès les premiers jours de la neuvaine, il sentit un mieux sensible, et lorsqu'elle fut terminée il put reprendre ses travaux, interrompus quelques jours seulement. Plein de reconnaissance à Marie, dont il reconnut la puissante intervention, il voulut se confesser et communier en actions de grâces d'une guérison si inespérée.

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

« En ce mois consacré à la Vierge Marie, Mère de Dieu, je demande la grâce de santé de l’âme et du corps, de protection divine et les dons de l’esprit Saint sur mon foyer. Obtiens moi maman Marie auprès de ton divin fils Jésus Christ, notre seigneur, la grâce d’obtenir une caution solidaire pour mon prêt cette semaine ». (O.M.D.)

« Je veux confier à vos prières mon mari qui doit passer une biopsie dans des ganglions entre les poumons. Nous avons besoin d'aide afin de bien accepter cette épreuve. Nous espérons que les résultats ne donneront pas des tumeurs malignes. Merci de vos prières. » (L.K.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, intercède pour moi auprès de ton fils en ce mois de mai afin que je puisse m'en sortir. Car je suis seule face à d'innombrables problèmes financiers auxquels je suis confrontée depuis le décès de mon époux. Merci Maman Marie. » (M.D.)

« Vierge marie je te confie Christophe qui a eu un très grave accident de travail, impossibilité de marcher: donne lui la force de poursuivre sa rééducation, le courage pour son papa et sa maman et toute sa famille qui l'aime très fort. Sainte vierge marie nous t'aimons de tout notre Cœur ». (M.J.)

« En ce mois de Marie, je demande au Cœur Immaculé de Marie d'intercéder pour moi auprès de son Fils afin qu'il me pardonne un grave péché que j'ai commis: l'avortement. Après ce acte je me sens coupable et ca m'éloigne de son fils JéSUS. Je ne vais plus recommencer Marie aide moi s'il te plait ». (B.A.)

« Bonsoir, nous sa va bien, excepté quelques problèmes financier: ca va faire un mois qu'il ne nous rentre plus d'argent moi, Rémy et Judith cela cause un peu d'insécurité financière car il faut payer le loyer, et tous les autres factures et le terme de l'auto. Mais j'ai tous fais les démarches pour recevoir mon assurance salaire maladie pour moi et pour Judith elle va porter son c.v. et le reste je le confie à Dieu. Content d'avoir eu cette belle invitation de prières, by de ton frère dans le Christ que Dieu vous bénisse tous. (J.L. R.D.)

« Notre Dame de toutes grâces, mon époux et moi te disons merci pour tous tes bienfaits. Nous nous recommandons à toi afin que tu nous obtiennes la grâce d'être papa et maman. Que par ta puissante intercession, Jésus-Christ le miséricordieux accorde à mon époux d'obtenir le travail qu'il recherche depuis longtemps ». « B.C.)

« Je confie mon fils Philippe à vos prières afin que par l'intercession de Marie, Notre Dame de Sacré Cœur, Jésus-Christ l'aide à sauver son année scolaire 2009/2010- Merci Seigneur Jésus d'écouter et d'exaucer mes prières! Amen ». (B.D.)

« Pour ma santé mentale file déprimé, cause douleur chroniques dues a de la chimio, et des  médicaments,etc... j'aimerais que le Seigneur, par l'intercession de Notre-Dame du Sacré Cœur m'envoie une personne de confiance et un Psychiatre, qui serais en Dieu, pour mes démarche, je ne fonctionnes plus normalement,et j'ai besoin d'aide, cela est du a plusieurs expériences. Je manque,de confiance, a certaines personne, qui ne me prennent pas au sérieux, même ma famille, qui est éloignée. Mon cas a été masqué depuis, 5ans, j'ai passé trop d'épreuves et la mort, de mes parents et bien d'autres. Mon physique, et mon mental, sont très épuisés, et cela m'a amené aussi, a des difficultés juridiques pas terminées, tout cela me donne du file a retordre. (…)  priez, priez pour moi j'ai vraiment besoin d'aide. merci humblement ». (L.)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que ma petite soeur Jessica retrouve la guérison intérieure et extérieure (en effet, elle souffre depuis peu de prurigo). Je l'en remercie d'avance infiniment, cependant non pas comme je veux, mais comme le veux la Très Sainte Trinité ». (L.A.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, ne m'abandonnez pas priez pour moi afin que je sois forte dans ma solitude, que j'ai la persévérance et la force à pouvoir réaliser seule mes projets ». (M.D.)

« En ce mois de Mai qui est le tien Très Sainte Vierge Marie, je te supplie Maman d’intercéder auprès de Ton Fils adoré Notre Seigneur Jésus-Christ afin qu’il me pardonne tous mes péchés et surtout l’interruption Volontaire de Grossesse que j’ai commis ce 30 Avril 2010. Peu importe les raisons qui ont motivé la commission de cet acte criminel que mon cher époux ignore, je reconnais que j’ai péché. C’est pourquoi j’implore sincèrement le pardon de mes péchés. Marie, Ma tendre Maman prie pour ta fille afin que Jésus-Christ aie pitié de moi et me pardonne. J'achève une neuvaine de pénitence que j’ai commencée pour demander pardon pour ce que j’ai fait. Je ne vais plus recommencer ». (B.M)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que mon affectation que j’attends depuis plusieurs mois, soit enfin une réalité. Que ma très sainte mère soit purifiée afin que les mauvais dont les gens la soupçonnent la quitte à jamais, si effectivement ils vivent en elle » (H.A.H)

« Je profite du mois de Notre Dame du Sacré Cœur pour me joindre aux prières de toute la communauté chrétienne et présenter aussi mes intentions de prière: que Notre Mère m'obtienne la réconciliation entre mon époux et moi qui vivons séparés depuis juin 2004: que celui-ci puisse, si c'est la volonté de Dieu, regagner le foyer conjugal et assumer ses responsabilités de père et d'époux ». (N.C.N.E.)

« Seigneur Jésus, Sainte Mère faites que ma fille Marie-Hélène rencontre un conjoint et quelle trouve le bonheur merci sainte vierge marie pour toutes les grâces que nous recevons. Nous t'adorons ». (M.J.)

« Notre Mère des causes désespérées, notre Dame du Sacré Coeur, nous t'en supplions librère notre frère Joseph afin qu'il retrouve sa fille et sa famille, donne leur ta protection.Nous te prions Sainte Mère ». (L.S.)

« Je prie Notre Dame du sacré cœur, afin que ma conjointe Immaculée puisse réussir à ces deux examens le mois prochain et qu’elle trouve cette année  un boulot qui lui convient, pour le bonheur de notre couple. Je demande également la grâce du très haut  afin que je perde cette envie de commettre l’adultère» (H.A.H)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que mon affectation que j’attends depuis plusieurs mois, soit enfin une réalité. Que ma maman soit purifiée des mauvais esprits dont les gens (ma femme immaculée y comprise) la soupçonnent et qu’ils la quittent à jamais, si effectivement ils agissent en elle » (H.A.H)

« Je viens confier a votre prière des amis et des membres ma famille souffrent et mal dans leur peau que votre prière leur donne force et courage. » (G.P.)

« Je souhaiterai si possible d'être aider en prières auprès de la Vierge Marie, pour la réussite pour mon petit fils qui à un examen au mois de juin cette année pour le BEP ; car c'est un enfant qui vient de subir un divorce et qui ne travaille pas beaucoup à l'école, nous sommes très perturbés et avons nous même besoin d'aide car la santé de mon mari n'est pas brillante et moi je suis de plus en plus fatiguée par tous ces problèmes, c'est pourquoi je demande que vous m'aidiez. D'avance Merci à vous tous et d'être exaucé par ses prières, étant nous même fort croyants et faisant le bien et apportés secours énormément à toutes les personnes qui en ont besoin ». (M.)

« Je suis entrain de faire la prière du mois de marie je me sens mieux mais j'ai mon fils Rony qui a des problèmes sentimentaux et je n'arrive pas a le raisonner. Je suis entrain de vendre des terrain j'ai les acheteurs les promesses de vente sont signé et cela tarde avec les banques et le notaire je voudrai de l'aide. j'ai une fille qui se marie: une prière pour les aider a faire un bon mariage ». (M.B.)

« Merci Maman Marie pour le miracle que tu es entrain d'opérer dans mon Cœur. En effet, depuis quelques temps, je sens une paix en moi alors qu'au départ je n'avais plus gout à rien. Notre Dame du Sacré Cœur continue à intercéder pour moi et ma famille pour que l'année 2010 qui a mal commencé pour nous en la perte de mon époux puisse s'achever dans la joie et l'allégresse pour la réussite aux examens de mes enfants. Que toute la gloire soit rendue à notre Seigneur Jésus. Amen ». (M.D.)

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

628_001


10 mai 2010

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Onzième jour

Onzième Considération

Notre Dame du Sacré Cœur confiante en la Providence du Cœur de Jésus

Le Cœur de Jésus, Providences âmes

La prophétie du saint vieillard Syméon ne tarde pas à s'accomplir: l'innocent Jésus a des  persécuteurs. « Prenez l'Enfant et sa Mère, a dit un Ange à Joseph, et fuyez en Égypte. » Quoi donc! le prix de la Rédemption du monde, que renferme son Cœur sacré, est en péril; les jours de Jésus sont menacés !... O Marie! il me semble vous voir prendre avec des regards alarmés votre divin Fils, serrer sur votre cœur son Cœur adorable, comme un trésor qui vous appartient et que vous voulez soustraire aux dépens de votre vie. Sans autre secours que celui de la Providence, vous partez aussitôt pour un pays idolâtre et inconnu. Longueurs de la route, difficultés du voyage, fatigues et dangers, vous n'êtes rien si, à ce prix, la Souveraine du Sacré Cœur peut sauver l'objet de son amour et la rançon des pécheurs. Je n'entends point Marie murmurer inutilement contre la lâcheté de ces persécuteurs qui en veulent à la vie d'un enfant. Je ne la vois point se plaindre de la dure nécessité où la jette cette pénible circonstance. Non, l'Ange montre le péril; son unique occupation est de l'éviter au plus tôt. Soustraire à l'insulte, au mépris, l'Enfant Dieu, et détourner de son divin Cœur les coups qu'on veut y porter, voilà sa mission. Plus tard, lorsque le Sauveur aura publiquement annoncé le dessein de mourir pour nous, lorsqu'il se présentera lui-même à ses bourreaux, Marie, loin de s'opposer à cet excès d'amour, demeurera debout au pied de la croix, comme un sacrificateur volontaire, et laissera percer le Cœur de son Fils sans retenir la lance. Aujourd'hui, Elle a le pouvoir et la douce obligation de le protéger et d'empêcher ses ennemis d'y faire de sanglantes blessures. Aussi, quel empressement dans son départ! C'est au milieu de la nuit que l'Ange a porté les ordres du Très-Haut, et au milieu de la même nuit la Sainte-Famille est en marche pour l'exil. Il n'a pas fallu de longues heures pour faire les préparatifs et prendre les provisions du voyage; Marie et son virginal Époux ont avec eux le Cœur d'un Dieu, qui est la source dé toutes les grâces, de tous les bienfaits que la Providence épanche sur l'humanité: en faut-il davantage? Leur trésor est vite amassé; ils ne connaissent pas d'autre fortune que le sacré dépôt qui leur est confié. « Combien est heureux, s'écrie saint Grégoire de Naziance, celui qui au prix de tous les biens peut se procurer une pareille fortune! Felix qui Chritum omnibus fortunis emit!... » Ils n'ont pas le temps de jeter un regard d'adieu sur la grotte qui leur servit d'asile; ils partent en toute hâte; leur cœur est tout entier uni au Cœur de Jésus. S'ils accompagnent ce bon Maître, c'est pour être sa consolation, sa providence, ses soutiens et ses protecteurs; ils lui sont si étroitement unis, qu'ils ne l'abandonneront jamais: c'est bien en cette circonstance qu'on peut appeler Marie Notre-Dame du Sacré-Cœur.

Au moment de votre départ pour l'Égypte, que pensez-vous, ô Jésus, dans votre Cœur? Les hommes vous persécutent, vous méconnaissent et veulent votre mort... Fuyez, mon aimable Sauveur. Il n'est pas encore temps que leurs mains criminelles consomment le déicide. Vous consentez à l'exil, mais vous y appelez aussi votre Mère. Je crois vous entendre répéter au dedans de vous-même ces douces paroles: « Je conduirai Marie dans la solitude et je parlerai à son cœur: Ducam eam in solitudinem et loquar ad cor ejus ». Les accents de votre voix retentissent aux oreilles de votre Mère bien-aimée:  « Venez, ma colombe, mon unique; retirez vous avec moi dans le désert; cherchons un abri dans les rochers.... Veni, columba mea, in foraminibus petrae... » A quels suaves entretiens vont se livrer le Cœur du Fils et le Cœur de la Mère, tandis qu'Hérode en fureur mettra à leur poursuite les plus cruels bourreaux!...

Nous ne comprendrons jamais mieux le privilège d'être consacrés au Sacré-Cœur qu'au moment d'un sacrifice à accomplir; c'est alors que ce divin Cœur fait éclater les charmes de son amour et les attraits de ses perfections infinies. Contraints de tout abandonner, ne redoutons ni peine ni ennuis; l'Ange de Dieu nous dira toujours en nous appelant à l'exil, à la souffrance ou à la mort: « Accipe Puerum: Prenez avec vous l'Enfant ». Avec son Cœur si brûlant d'amour, si désireux et si avide de sacrifice, le nôtre trouvera la force de tout souffrir et surabondera de joie au milieu des épreuves. S'il faut aller à la mort, comme les heureux enfants immolés par la cruauté d'Hérode, nous tressaillirons d'allégresse de répandre notre sang en témoignage d'amour, et c'est au pied du trône du Sacré-Cœur, c'est-à-dire de Marie, que nous irons déposer avec joie nos palmes et nos couronnes. Qu'il fait bon de se sacrifier au Cœur de Jésus! Ce Roi des cœurs saura toujours, par l'entremise de Celle qui en est la Souveraine, payer largement et les sacrifices que demande l'exil et ceux qu'impose la mort.

Allégorie

Un jour, les flots du Nil balançaient, sous le souffle de la Providence, le berceau d'un enfant nouveau-né. Une mère avait ainsi essayé de soustraire son fils à l'ordre cruel de Pharaon, qui demandait la mort d'une multitude d'enfants; elle l'avait exposé à la faveur des ombres du soir, et, tandis que la légère corbeille d'osier semblait abandonnée au caprice des ondes, le cœur de la mère veillait; son regard suivait la petite nacelle et sa prière montait fervente vers le Ciel pour obtenir aide et secours. Le Dieu bon délivra cette mère de ses mortelles inquiétudes : elle put revoir son fils et le nourrir pour la fille du roi. Cet enfant portait avec lui l'espérance de tout un peuple. Moïse devait être, en effet, le chef de l'antique alliance, le serviteur fidèle de Jéhovah. Qu'une vague eût englouti le léger esquif, et avec lui périssaient les tables de la loi, la verge miraculeuse, les châtiments de Pharaon, le passage de la mer Rouge, les miracles innombrables du désert et les premiers livres de nos saintes Écritures. Quinze siècles plus tard, l'Enfant-Dieu, dont Moïse était la figure, était exposé non pas sur les ondes d'un fleuve, mais à une cruelle persécution.... Marie Elle-même le soustrait à la rage des bourreaux; entre ses bras et sur son cœur le nouveau Moïse repose sans craindre ceux qui le poursuivent; cette Mère peut dire avec l'Épouse des Cantiques: « Mon bien-aimé est avec moi, je ne le laisserai point aller: Tenui eum, nec dimittam ». Grâces soient rendues à Marie de nous avoir conservé Jésus, et les trésors que renfermait son Cœur. Que l'ordre barbare d'Hérode se fût accompli, que l'Enfant-Dieu eût été immolé dès son berceau, et avec Lui périssaient aussitôt la croix, instrument de notre salut; l'Eucharistie, manne du Ciel; l'Évangile, lumière de la nouvelle loi... Tout cela était en germe dans le Cœur de Jésus, et le Cœur de Jésus nous a été conservé par Marie. N'est-il pas juste qu'elle en soit la Souveraine? Nous pouvons donc la proclamer Notre-Dame du Sacré-Cœur.

Histoire

Les sentiments de reconnaissance que j'éprouve pour Celle à qui vous avez donné le beau nom de Notre-Dame du Sacré-Cœur, m'obligent à venir vous prier, mon Révérend Père, de vouloir bien remercier cette bonne Mère à son autel pour la grâce qu'elle m'a obtenue. Ayant été pendant plusieurs jours sous le poids d'une peine intérieure bien vive, je ne savais plus à qui m'adresser pour obtenir des secours. Notre-Seigneur paraissait sourd à mes prières; mon affliction devint si vive, que des sentiments de désespoir commençaient à pénétrer dans mon âme. Je n'avais pas eu la pensée d'invoquer Notre-Dame du Sacré-Cœur, et je ne l'aurais peut-être pas eue si votre petite Notice sur cette dévotion, que j'avais reçue depuis plusieurs jours, ne se fut tout à coup trouvée sous ma main. J'avoue à ma honte que je l'ai d'abord repoussée, me demandant ce que pouvait me faire dans mon triste état Notre-Dame du Sacré-Cœur. Pois, désolée de cette pensée involontaire, je repris le petit livre pour réparer ma faute : je l'ouvris, et mes yeux tombèrent sur la prière : Souvenez-vous, Notre-Dame du Sacré-Cœur. Je me jetai à genoux; je récitai la prière, non pas encore avec Confiance, mais en quelque sorte forcément et sans me rendre compte de la puissance qui m'y obligeait. Je la récitai une seconde fois avec un peu plus d'abandon, puis une troisième fois avec une pleine confiance; je me relevai complétement guérie, ne ressentant plus rien du triste état duquel je sortais si miraculeusement. Je n'osais d'abord y croire, craignant une illusion, mais je ressentis bientôt par la paix de mon âme que Marie, Notre-Dame du Sacré-Cœur, avait eu pitié de moi. Je remercie cette bonne Mère, oh ! mais je la remercie du plus profond de mon cœur. Je vous remercie aussi, mon Révérend Père, de m'avoir fait connaître Notre-Dame du Sacré-Cœur, car c'est votre petit livre, c'est voire prière qui a servi de moyen à me délivrer d'une peine amère. Depuis ce moment cette dévotion est devenue ma dévotion de prédilection, la dévotion du choix de mon cœur. J'aimerai Notre-Dame du Sacré-Cœur, et j'essayerai de la faire connaître à ceux qui ne l'aiment point, et qui, comme moi, osent mettre en doute sa puissance et sa bonté.

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

« En ce mois consacré à la Vierge Marie, Mère de Dieu, je demande la grâce de santé de l’âme et du corps, de protection divine et les dons de l’esprit Saint sur mon foyer. Obtiens moi maman Marie auprès de ton divin fils Jésus Christ, notre seigneur, la grâce d’obtenir une caution solidaire pour mon prêt cette semaine ». (O.M.D.)

« Je veux confier à vos prières mon mari qui doit passer une biopsie dans des ganglions entre les poumons. Nous avons besoin d'aide afin de bien accepter cette épreuve. Nous espérons que les résultats ne donneront pas des tumeurs malignes. Merci de vos prières. » (L.K.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, intercède pour moi auprès de ton fils en ce mois de mai afin que je puisse m'en sortir. Car je suis seule face à d'innombrables problèmes financiers auxquels je suis confrontée depuis le décès de mon époux. Merci Maman Marie. » (M.D.)

« Vierge marie je te confie Christophe qui a eu un très grave accident de travail, impossibilité de marcher: donne lui la force de poursuivre sa rééducation, le courage pour son papa et sa maman et toute sa famille qui l'aime très fort. Sainte vierge marie nous t'aimons de tout notre Cœur ». (M.J.)

« En ce mois de Marie, je demande au Cœur Immaculé de Marie d'intercéder pour moi auprès de son Fils afin qu'il me pardonne un grave péché que j'ai commis: l'avortement. Après ce acte je me sens coupable et ca m'éloigne de son fils JéSUS. Je ne vais plus recommencer Marie aide moi s'il te plait ». (B.A.)

« Bonsoir, nous sa va bien, excepté quelques problèmes financier: ca va faire un mois qu'il ne nous rentre plus d'argent moi, Rémy et Judith cela cause un peu d'insécurité financière car il faut payer le loyer, et tous les autres factures et le terme de l'auto. Mais j'ai tous fais les démarches pour recevoir mon assurance salaire maladie pour moi et pour Judith elle va porter son c.v. et le reste je le confie à Dieu. Content d'avoir eu cette belle invitation de prières, by de ton frère dans le Christ que Dieu vous bénisse tous. (J.L. R.D.)

« Notre Dame de toutes grâces, mon époux et moi te disons merci pour tous tes bienfaits. Nous nous recommandons à toi afin que tu nous obtiennes la grâce d'être papa et maman. Que par ta puissante intercession, Jésus-Christ le miséricordieux accorde à mon époux d'obtenir le travail qu'il recherche depuis longtemps ». « B.C.)

« Je confie mon fils Philippe à vos prières afin que par l'intercession de Marie, Notre Dame de Sacré Cœur, Jésus-Christ l'aide à sauver son année scolaire 2009/2010- Merci Seigneur Jésus d'écouter et d'exaucer mes prières! Amen ». (B.D.)

« Pour ma santé mentale file déprimé, cause douleur chroniques dues a de la chimio, et des  médicaments,etc... j'aimerais que le Seigneur, par l'intercession de Notre-Dame du Sacré Cœur m'envoie une personne de confiance et un Psychiatre, qui serais en Dieu, pour mes démarche, je ne fonctionnes plus normalement,et j'ai besoin d'aide, cela est du a plusieurs expériences. Je manque,de confiance, a certaines personne, qui ne me prennent pas au sérieux, même ma famille, qui est éloignée. Mon cas a été masqué depuis, 5ans, j'ai passé trop d'épreuves et la mort, de mes parents et bien d'autres. Mon physique, et mon mental, sont très épuisés, et cela m'a amené aussi, a des difficultés juridiques pas terminées, tout cela me donne du file a retordre. (…)  priez, priez pour moi j'ai vraiment besoin d'aide. merci humblement ». (L.)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que ma petite soeur Jessica retrouve la guérison intérieure et extérieure (en effet, elle souffre depuis peu de prurigo). Je l'en remercie d'avance infiniment, cependant non pas comme je veux, mais comme le veux la Très Sainte Trinité ». (L.A.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, ne m'abandonnez pas priez pour moi afin que je sois forte dans ma solitude, que j'ai la persévérance et la force à pouvoir réaliser seule mes projets ». (M.D.)

« En ce mois de Mai qui est le tien Très Sainte Vierge Marie, je te supplie Maman d’intercéder auprès de Ton Fils adoré Notre Seigneur Jésus-Christ afin qu’il me pardonne tous mes péchés et surtout l’interruption Volontaire de Grossesse que j’ai commis ce 30 Avril 2010. Peu importe les raisons qui ont motivé la commission de cet acte criminel que mon cher époux ignore, je reconnais que j’ai péché. C’est pourquoi j’implore sincèrement le pardon de mes péchés. Marie, Ma tendre Maman prie pour ta fille afin que Jésus-Christ aie pitié de moi et me pardonne. J'achève une neuvaine de pénitence que j’ai commencée pour demander pardon pour ce que j’ai fait. Je ne vais plus recommencer ». (B.M)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que mon affectation que j’attends depuis plusieurs mois, soit enfin une réalité. Que ma très sainte mère soit purifiée afin que les mauvais dont les gens la soupçonnent la quitte à jamais, si effectivement ils vivent en elle » (H.A.H)

« Je profite du mois de Notre Dame du Sacré Cœur pour me joindre aux prières de toute la communauté chrétienne et présenter aussi mes intentions de prière: que Notre Mère m'obtienne la réconciliation entre mon époux et moi qui vivons séparés depuis juin 2004: que celui-ci puisse, si c'est la volonté de Dieu, regagner le foyer conjugal et assumer ses responsabilités de père et d'époux ». (N.C.N.E.)

« Seigneur Jésus, Sainte Mère faites que ma fille Marie-Hélène rencontre un conjoint et quelle trouve le bonheur merci sainte vierge marie pour toutes les grâces que nous recevons. Nous t'adorons ». (M.J.)

« Notre Mère des causes désespérées, notre Dame du Sacré Coeur, nous t'en supplions librère notre frère Joseph afin qu'il retrouve sa fille et sa famille, donne leur ta protection.Nous te prions Sainte Mère ». (L.S.)

« Je prie Notre Dame du sacré cœur, afin que ma conjointe Immaculée puisse réussir à ces deux examens le mois prochain et qu’elle trouve cette année  un boulot qui lui convient, pour le bonheur de notre couple. Je demande également la grâce du très haut  afin que je perde cette envie de commettre l’adultère» (H.A.H)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que mon affectation que j’attends depuis plusieurs mois, soit enfin une réalité. Que ma maman soit purifiée des mauvais esprits dont les gens (ma femme immaculée y comprise) la soupçonnent et qu’ils la quittent à jamais, si effectivement ils agissent en elle » (H.A.H)

« Je viens confier a votre prière des amis et des membres ma famille souffrent et mal dans leur peau que votre prière leur donne force et courage. » (G.P.)

« Je souhaiterai si possible d'être aider en prières auprès de la Vierge Marie, pour la réussite pour mon petit fils qui à un examen au mois de juin cette année pour le BEP ; car c'est un enfant qui vient de subir un divorce et qui ne travaille pas beaucoup à l'école, nous sommes très perturbés et avons nous même besoin d'aide car la santé de mon mari n'est pas brillante et moi je suis de plus en plus fatiguée par tous ces problèmes, c'est pourquoi je demande que vous m'aidiez. D'avance Merci à vous tous et d'être exaucé par ses prières, étant nous même fort croyants et faisant le bien et apportés secours énormément à toutes les personnes qui en ont besoin ». (M.)

« Je suis entrain de faire la prière du mois de marie je me sens mieux mais j'ai mon fils Rony qui a des problèmes sentimentaux et je n'arrive pas a le raisonner. Je suis entrain de vendre des terrain j'ai les acheteurs les promesses de vente sont signé et cela tarde avec les banques et le notaire je voudrai de l'aide. j'ai une fille qui se marie: une prière pour les aider a faire un bon mariage ». (M.B.)

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

866_001__2_

09 mai 2010

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Dixième jour

Dixième Considération

Notre Dame du Sacré Cœur victime volontaire du Cœur de Jésus

L'esprit de sacrifice est l'esprit de la dévotion au Sacré Cœur

« Un glaive transpercera votre âme et mettra au jour les pensées de beaucoup de cœurs » (Luc 11: 35)

« Un glaive transpercera votre âme et mettra au jour les pensées de beaucoup de cœurs ». Marie va au temple offrir Jésus. Dans l'Annonciation, Elle a accepté d'être la Mère de son Dieu; en ce jour Elle consent au sacrifice de ce Fils bien-aimé. Un Ange l'avait saluée pleine de grâces; Syméon la salue aujourd'hui pleine de douleurs. Méditons ce qui va se passer dans cette rencontre de Jésus, de Marie et du saint vieillard, et, pour vérifier la parole prophétique, fixons nos regards sur les cœurs pour en pénétrer les secrets : Revelentur ex multis cordibus cogitationes.

Jésus a déjà offert son Cœur à son Père en entrant dans ce monde; aujourd'hui, c'est d'une manière solennelle qu'il va renouveler son oblation par les mains de sa Mère. Il veut que ce soit au temple de Jérusalem, qu'un prêtre de l'ancienne loi soit témoin de son offrande, que son grand sacrifice du Calvaire soit prédit et sa Mère annoncée aux générations futures comme associée à la grande immolation, comme le prêtre de la divine victime. Il a voulu une Mère selon son Cœur et il a dû l'enrichir de dons, de privilèges, de vertus... Il va maintenant s'annoncer comme l'agneau préparé au sacrifice, et Il appelle sa Mère à se sacrifier avec Lui, à partager toutes les souffrances de son sacré Cœur; à boire son calice d'amertume; à servir de prêtre au pied- de la Croix. Voilà bien le Cœur de Jésus qui s'ouvre, et je puis lire, écrite avec le sang divin, la sublime révélation par laquelle Marie est invitée à souffrir avec Jésus sur la terre, comme elle est invitée à régner avec Lui dans le Ciel.

Le Cœur de Marie se manifeste avec toutes ses plus intimes pensées. Il ne s'en échappe aucune parole, aucun soupir, aucun cri de douleur; le vieillard parle de l'Enfant-Dieu. Anne la prophétesse en parle aussi et Marie garde le silence comme Jésus, mais ce silence nous dévoile tout le secret. Elle a proclamé une fois devant l'Ange qu'Elle était la servante du Seigneur; est-il besoin de renouveler par des paroles un sentiment écrit en ineffaçables caractères dans son âme et dont chacun de ses actes sera la preuve la plus évidente? Oui, Elle a consenti à être la servante de Dieu dans l'œuvre si glorieuse de l'Incarnation; Elle continuera ce noble office partout et toujours. Son divin Maître l'appelle aux douleurs volontaires. Elle accompagnera Jésus; avec Lui Elle supportera les injures, les délaissements, la mort même. A Dieu ne plaise qu'Elle s'écrie comme le saint vieillard:  « Seigneur, laissez mourir votre servante, puisque mes yeux ont vu le salut d'Israël! » Non, il reste pour Elle à souffrir. Elle veut donc vivre, vivre pour avoir part aux souffrances de son Fils, à l'agonie de son Cœur, de ce Cœur qui fut formé de sa substance et qui a tant de conformité avec le sien. Saint François de Sales a pu dire: « Ou aimer ou mourir »; sainte Thérèse: « Ou souffrir ou mourir »; sainte Catherine de Sienne: « Toujours souffrir, jamais mourir ». Ce sont les traits les plus merveilleux de l'amour: Marie les a tous surpassés; Elle a consenti à souffrir plus que toute créature; Elle a voulu partager les tourments du Sauveur; le glaive qui percera son âme est le même glaive qui doit percer le Cœur de Jésus; comme le Cœur de son Fils, son Cœur souffrira de voir Dieu déshonoré par les impies, des âmes, sauvées par la croix, perdre volontairement le Ciel et choisir l'enfer. Elle souffrira comme Mère de Dieu et mère de tous les humains. Elle consent à la souffrance sans en demander ni la mesure, ni l'époque, ni la durée; Elle s'y élance comme d'autres s'élancent dans les plaisirs, les yeux fermés et le cœur disposé à tout pour l'amour de l'adorable Cœur qui est son royaume et son tout....

Le cœur de Syméon et celui d'Anne la prophétesse expriment hautement les douces impressions qu'ils éprouvent; c'est un cri de triomphe, le chant d'un captif qui brise ses liens, ou d'un exilé qui voit s'ouvrir les portes de la patrie; mais surtout c'est la joie de recevoir d'avance les effets du grand sacrifice. Ce Jésus doit être la ruine d'un grand nombre en Israël, et Marie en ressent une profonde tristesse; mais il vient aussi pour être la résurrection des autres, et c'est ce qui fait surabonder de joie le saint vieillard. Voilà le modèle à imiter! Le Cœur sacré de Jésus et Notre-Dame du Sacré-Cœur recevront avec amour nos hommages, si nous savons mettre à profit leurs immenses douleurs, surtout si nous savons y compatir pour le salut de nos frères et les partager tout le temps de notre vie.

Allégorie

Le jeune Louis XVII entendit une dame de la cour vanter la gloire d'une reine Cette reine était, disait-on, le bonheur en personne: volonté toujours accomplie, fortune inépuisable, louanges de la part de tous.... Hélas! le jeune roi se prit à gémir à ces paroles et, se tournant avec un regard expressif vers les auteurs de cette scène, il leur dit: « Pour moi, je connais une reine qui pleure tous les jours ». Il disait vrai: sa mère avait de bonne heure connu la souffrance, et elle pleurait souvent à la pensée du triste avenir réservé à l'enfant royal. Si devant la gloire de Marie on se prend à exalter la dignité d'une reine, à envier ses privilèges, à vouloir partager ses grandeurs, Jésus peut nous répondre avec plus de justesse: « Je connais une reine qui a pleuré tous les jours... c'est la Reine de mon cœur ». Que de larmes ont coulé en silence des yeux de Marie! Que de soupirs retenus au fond de son âme! Et un jour, au pied de la croix, qui pourra dire l'immense amertume dans laquelle, comme dans un océan sans rivage, Elle sera entièrement plongée.... Je connais une reine qui pleure tous les jours, et cette reine du Cœur de Jésus, c'est Marie en face du péché, l'ennemi mortel de l'objet de son amour.

Histoire

Notre-Dame du Sacré-Cœur nous a exaucées; par son intercession, Dieu vient de nous accorder une grande faveur. Que son saint nom soit béni! Une jeune femme, malade depuis plusieurs mois, et dont l'état ne laissait aucun espoir de guérison, fut recommandée aux prières de l'association de Notre Dame du Sacré-Cœur. Une neuvaine lut commencée en l'honneur de la sainte Vierge, Sous ce titre nouveau, par quelques personnes liées à la malade. C'est avec un cœur plein de confiance en la puissance et en la miséricorde de la Reine et de la Maîtresse du Cœur de Jésus, qu'elles se mirent à prier. Aussitôt, et contre l'attente des médecins, cette malade éprouva un mieux sensible. Ce mieux inespéré continuant, elle put aller elle-même remercier les personnes qui avaient eu l'heureuse idée de demander sa guérison à Notre-Dame du Sacré-Cœur. Rendue par miracle à une famille qui la chérit et que sa perte eût plongée dans la plus affreuse désolation, elle conserve pour Notre-Dame du Sacré-Cœur une reconnaissance qu'aucune parole ne peut exprimer.

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

« En ce mois consacré à la Vierge Marie, Mère de Dieu, je demande la grâce de santé de l’âme et du corps, de protection divine et les dons de l’esprit Saint sur mon foyer. Obtiens moi maman Marie auprès de ton divin fils Jésus Christ, notre seigneur, la grâce d’obtenir une caution solidaire pour mon prêt cette semaine ». (O.M.D.)

« Je veux confier à vos prières mon mari qui doit passer une biopsie dans des ganglions entre les poumons. Nous avons besoin d'aide afin de bien accepter cette épreuve. Nous espérons que les résultats ne donneront pas des tumeurs malignes. Merci de vos prières. » (L.K.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, intercède pour moi auprès de ton fils en ce mois de mai afin que je puisse m'en sortir. Car je suis seule face à d'innombrables problèmes financiers auxquels je suis confrontée depuis le décès de mon époux. Merci Maman Marie. » (M.D.)

« Vierge marie je te confie Christophe qui a eu un très grave accident de travail, impossibilité de marcher: donne lui la force de poursuivre sa rééducation, le courage pour son papa et sa maman et toute sa famille qui l'aime très fort. Sainte vierge marie nous t'aimons de tout notre Cœur ». (M.J.)

« En ce mois de Marie, je demande au Cœur Immaculé de Marie d'intercéder pour moi auprès de son Fils afin qu'il me pardonne un grave péché que j'ai commis: l'avortement. Après ce acte je me sens coupable et ca m'éloigne de son fils JéSUS. Je ne vais plus recommencer Marie aide moi s'il te plait ». (B.A.)

« Bonsoir, nous sa va bien, excepté quelques problèmes financier: ca va faire un mois qu'il ne nous rentre plus d'argent moi, Rémy et Judith cela cause un peu d'insécurité financière car il faut payer le loyer, et tous les autres factures et le terme de l'auto. Mais j'ai tous fais les démarches pour recevoir mon assurance salaire maladie pour moi et pour Judith elle va porter son c.v. et le reste je le confie à Dieu. Content d'avoir eu cette belle invitation de prières, by de ton frère dans le Christ que Dieu vous bénisse tous. (J.L. R.D.)

« Notre Dame de toutes grâces, mon époux et moi te disons merci pour tous tes bienfaits. Nous nous recommandons à toi afin que tu nous obtiennes la grâce d'être papa et maman. Que par ta puissante intercession, Jésus-Christ le miséricordieux accorde à mon époux d'obtenir le travail qu'il recherche depuis longtemps ». « B.C.)

« Je confie mon fils Philippe à vos prières afin que par l'intercession de Marie, Notre Dame de Sacré Cœur, Jésus-Christ l'aide à sauver son année scolaire 2009/2010- Merci Seigneur Jésus d'écouter et d'exaucer mes prières! Amen ». (B.D.)

« Pour ma santé mentale file déprimé, cause douleur chroniques dues a de la chimio, et des  médicaments,etc... j'aimerais que le Seigneur, par l'intercession de Notre-Dame du Sacré Cœur m'envoie une personne de confiance et un Psychiatre, qui serais en Dieu, pour mes démarche, je ne fonctionnes plus normalement,et j'ai besoin d'aide, cela est du a plusieurs expériences. Je manque,de confiance, a certaines personne, qui ne me prennent pas au sérieux, même ma famille, qui est éloignée. Mon cas a été masqué depuis, 5ans, j'ai passé trop d'épreuves et la mort, de mes parents et bien d'autres. Mon physique, et mon mental, sont très épuisés, et cela m'a amené aussi, a des difficultés juridiques pas terminées, tout cela me donne du file a retordre. (…)  priez, priez pour moi j'ai vraiment besoin d'aide. merci humblement ». (L.)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que ma petite soeur Jessica retrouve la guérison intérieure et extérieure (en effet, elle souffre depuis peu de prurigo). Je l'en remercie d'avance infiniment, cependant non pas comme je veux, mais comme le veux la Très Sainte Trinité ». (L.A.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, ne m'abandonnez pas priez pour moi afin que je sois forte dans ma solitude, que j'ai la persévérance et la force à pouvoir réaliser seule mes projets ». (M.D.)

« En ce mois de Mai qui est le tien Très Sainte Vierge Marie, je te supplie Maman d’intercéder auprès de Ton Fils adoré Notre Seigneur Jésus-Christ afin qu’il me pardonne tous mes péchés et surtout l’interruption Volontaire de Grossesse que j’ai commis ce 30 Avril 2010. Peu importe les raisons qui ont motivé la commission de cet acte criminel que mon cher époux ignore, je reconnais que j’ai péché. C’est pourquoi j’implore sincèrement le pardon de mes péchés. Marie, Ma tendre Maman prie pour ta fille afin que Jésus-Christ aie pitié de moi et me pardonne. J'achève une neuvaine de pénitence que j’ai commencée pour demander pardon pour ce que j’ai fait. Je ne vais plus recommencer ». (B.M)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que mon affectation que j’attends depuis plusieurs mois, soit enfin une réalité. Que ma très sainte mère soit purifiée afin que les mauvais dont les gens la soupçonnent la quitte à jamais, si effectivement ils vivent en elle » (H.A.H)

« Je profite du mois de Notre Dame du Sacré Cœur pour me joindre aux prières de toute la communauté chrétienne et présenter aussi mes intentions de prière: que Notre Mère m'obtienne la réconciliation entre mon époux et moi qui vivons séparés depuis juin 2004: que celui-ci puisse, si c'est la volonté de Dieu, regagner le foyer conjugal et assumer ses responsabilités de père et d'époux ». (N.C.N.E.)

« Seigneur Jésus, Sainte Mère faites que ma fille Marie-Hélène rencontre un conjoint et quelle trouve le bonheur merci sainte vierge marie pour toutes les grâces que nous recevons. Nous t'adorons ». (M.J.)

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

Averbode_ND_Sacr_C3_A9_Coeur_1

08 mai 2010

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Neuvième jour

Neuvième Considération

Le roi des Prophètes et sa Mère

Notre Dame du Sacré Cœur confidente du Cœur de Jésus

Le Cœur de Jésus est le livre de la science et de la sainteté

Jésus est le prophète de la nouvelle loi, le prophète de l'amour, le premier et le roi de tous les prophètes. S'il vient dans ce monde, c'est pour déchirer à nos regards le voile de l'avenir et nous dire l'immense charité de son Père. Sa parole éclairera désormais tout homme venant en ce monde; son Église recevra la prérogative d'être la dépositaire fidèle de l'immuable Vérité; les siècles se dérouleront comme il l'aura dit; les derniers jours arriveront selon qu'il l'aura annoncé... Oui, Jésus est un prophète et plus qu'un prophète. Son regard embrasse tous les temps, toutes les nations, tous les cœurs. Qui pourrait donc se faire une juste idée des mystères dont il est la vivante révélation et le brillant flambeau ? Ce qu'il laissera tomber de ses lèvres n'est qu'un mot de ce qu'il connaît; mais entre le Cœur de Jésus et celui de Marie il dut y avoir d'intimes confidences, de précieuses communications. Sans parler, les cœurs savent se comprendre ; et de la petite crèche où le divin Enfant est couché, un regard, un geste, un soupir, une larme en disent plus à la Vierge que le Sauveur lui-même dans son sermon sur la montagne n'en dira à la foule étonnée. Ces mystérieux entretiens apporteront avec eux une lumière divine ; des perspectives nouvelles s'ouvriront chaque jour devant Celle qu'un saint Père nomme si bien la perspective même de Dieu: Perspectiva Dei. Marie sera appelée à connaître les sublimes secrets du Cœur de Jésus; ce n'est pas assez, Elle en sera proclamée la Reine.

Comment notre Mère dut-elle profiter des ravissantes lumières de l'éternelle patrie? Si Elle a pris soin de recueillir les paroles que les bergers racontaient de Jésus, avec quelle maternelle sollicitude n'a-t-elle pas conservé dans son âme les épanchements du Sacré-Cœur? Comment se rassasier de contempler l'amour infini du Très-Haut envers les créatures? Comment ne pas lire avec joie dans ce Cœur adorable l'immortelle destinée des hommes et leur vocation à régner à côté même de Dieu? La vue des grandeurs que l'amour du Verbe venait distribuer aux hommes jetait son âme dans l'extase de la prière, lui faisait glorifier le Créateur et publier dans son immortel cantique, Magnificat, la multitude des dons accordés au monde: Esurientes implevit bonis. Que Marie est heureuse ! Elle n'est pas regardée comme servante, car la servante ne sait pas ce que fait son maître. Elle est traitée en bien-aimée ; Jésus lui parle à découvert; Elle jouit d'avance de notre bonheur, et peut-être dût-elle savoir aussi que, dans la suite des âges, des millions de fidèles se consacreraient d'une manière toute spéciale au Cœur de son divin Fils. Mais la joie devait s'unir à la tristesse, et la Vierge de douleurs aperçut sans doute dans l'avenir la croix du Calvaire, les blasphèmes des impies, les grâces méprisées..! Son cœur maternel pressentit de cruelles alarmes et répondit aux premières plaintes du Sacré-Cœur de Jésus.

Chrétiens par le baptême, nous avons été admis aux admirables clartés de l'Évangile; le Sacré-Cœur s'est manifesté à nous bien des fois par de saintes inspirations, de bons exemples, de pieuses paroles, de généreux desseins, de puissants conseils. Dans notre action de grâces après la communion eucharistique, que de fois nous nous sommes écriés comme la Samaritaine au retour du puits de Jacob: J'ai trouvé un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait. Plus encore, j'ai entendu quelqu'un me raconter les merveilles de la grâce et me révéler l'avenir de la gloire réservée à la vertu. Cet homme, c'était Jésus Christ qui nous a ouvert son Cœur comme un livre et nous y fait lire ses mystères d'amour. Quelle a été notre conduite dans ces moments! Réunissons en une seule gerbe de lumière toutes nos connaissances sur la divinité de notre Maître, et disons-nous: « Ce n'est qu'un rayon échappé du Sacré-Cœur; il faut, à l'exemple de Marie, aller puiser à la source et au foyer; il faut comme d'autres saints Jean, reposer notre tête sur le Cœur de Jésus, et les secrets de l'amour nous seront alors dévoilés, surtout si nous nous adressons à Notre-Dame du Sacré-Cœur ».

Allégorie

Une riche Sunamite, désireuse de recevoir chez elle le saint prophète Elisée, lui prépara une modeste retraite, y plaça un lit, une table, un siège et une lampe. Élisée consentit un jour à reposer dans cette demeure, et, touché de la piété de cette femme, il voulut la récompenser. « Que voulez-vous que je fasse pour vous, lui dit-il? Avez-vous quelque affaire et désirez-vous que je parle en votre faveur au roi ou au chef de ses armées? » Elle lui répondit: « J'habite en paix au milieu de mon peuple ». Le prophète voulut cependant trouver une récompense, et, lisant dans l'avenir le plus beau privilège que cette femme pouvait espérer, il l'a fit venir, et lui dit: « Vous aurez un fils... » La prédiction se réalisa; la Sunamite devint mère, et son fils étant mort à la fleur de l'âge, Elisée le lui ressuscita. Admirable tableau du mystère que nous venons d'étudier en Marie!... Cette pieuse Vierge, enrichie par le Ciel, entendit un jour la voix de l'Esprit-Saint lui dire de préparer dans son cœur même une demeure au Roi des prophètes. Docile à l'inspiration d'en haut, Elle consent à être le tabernacle du véritable Élisée; Elle prépare son cœur comme un lit où il établira sa couche; comme une table où Elle lui servira le pain de l'amour; comme un siège où Elle l'invitera à s'asseoir et à régner en roi; comme une lumière ardente qui veillera sans cesse devant Lui... Vierge prudente, Elle a tout préparé depuis longtemps: sa lampe est garnie d'huile, et au milieu de la nuit, quand le bruit se fera entendre, quand retentira le cri: « Voici le Prophète qui vient », déclarera sa Servante pour toujours: Ecce ancilla Domini.  Le Verbe fait chair a accepté cette virginale Elle ira à sa rencontre, le recevra avec joie et se demeure, et son amour ne sera point au-dessous de celui de Marie. En qualité de Prophète, il peut dire l'avenir: c'est là ce que Jésus-Christ a dû faire pour Marie; cherchant le plus grand bonheur qu'il pouvait lui annoncer après celui d'avoir mis an monde un Enfant-Dieu, il lui déclare qu'elle sera la Mère des hommes: Mulier, ecce filius tuus; qu'Elle appellera tous les élus ses fils. Si le péché vient porter la mort au milieu des hommes, Jésus, par sa grâce, ressuscitera les enfants de Marie, et les rendra à cette Mère dont la postérité sera plus nombreuse que les étoiles du Ciel. Puis, pour les fortifier dans les combats, pour les préserver de nouvelles blessures, il lui donne son Cœur avec tous ses mérites, son Cœur qui est le remède à tous les maux, et l'en établit la Maîtresse et la Reine.

Histoire

Mon Révérend Père, Quelle reconnaissance ne dois-je pas à Notre-Dame du Sacré-Cœur, et combien je vous remercie de m'avoir fait connaître cette touchante dévotion à Marie! Je me plais à penser que ce titre est cher à la sainte Vierge: aussitôt invoquée, aussitôt exaucé! Que Dieu en soit béni, et que Notre-Dame du Sacré-Cœur en soit exaltée et honorée partout et toujours! Depuis longtemps je sollicitais une grâce importante sans pouvoir, l'obtenir; il fallait pour cela le concours d'un tiers qui le refusait avec opiniâtreté. Contre toute espérance, je m'adresse à Notre-Dame du Sacré Cœur et lui confie, avec toute l'ardeur de mon âme, qu'en Elle seule j'espère maintenant. Quelle ne fut pas ma surprise quand la personne si opposée à mes desseins vint elle-même me faire toutes les propositions que je désirais! Remerciez donc pour moi, mon Père, Notre-Dame du Sacré-Cœur, qui a voulu me montrer combien cette invocation lui plaît, en m'exauçant immédiatement dans une affaire importante et délicate, et en levant elle-même toute difficulté. Gloire et amour à Notre-Dame du Sacré-Cœur.

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

« En ce mois consacré à la Vierge Marie, Mère de Dieu, je demande la grâce de santé de l’âme et du corps, de protection divine et les dons de l’esprit Saint sur mon foyer. Obtiens moi maman Marie auprès de ton divin fils Jésus Christ, notre seigneur, la grâce d’obtenir une caution solidaire pour mon prêt cette semaine ». (O.M.D.)

« Je veux confier à vos prières mon mari qui doit passer une biopsie dans des ganglions entre les poumons. Nous avons besoin d'aide afin de bien accepter cette épreuve. Nous espérons que les résultats ne donneront pas des tumeurs malignes. Merci de vos prières. » (L.K.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, intercède pour moi auprès de ton fils en ce mois de mai afin que je puisse m'en sortir. Car je suis seule face à d'innombrables problèmes financiers auxquels je suis confrontée depuis le décès de mon époux. Merci Maman Marie. » (M.D.)

« Vierge marie je te confie Christophe qui a eu un très grave accident de travail, impossibilité de marcher: donne lui la force de poursuivre sa rééducation, le courage pour son papa et sa maman et toute sa famille qui l'aime très fort. Sainte vierge marie nous t'aimons de tout notre Cœur ». (M.J.)

« En ce mois de Marie, je demande au Cœur Immaculé de Marie d'intercéder pour moi auprès de son Fils afin qu'il me pardonne un grave péché que j'ai commis: l'avortement. Après ce acte je me sens coupable et ca m'éloigne de son fils JéSUS. Je ne vais plus recommencer Marie aide moi s'il te plait ». (B.A.)

« Bonsoir, nous sa va bien, excepté quelques problèmes financier: ca va faire un mois qu'il ne nous rentre plus d'argent moi, Rémy et Judith cela cause un peu d'insécurité financière car il faut payer le loyer, et tous les autres factures et le terme de l'auto. Mais j'ai tous fais les démarches pour recevoir mon assurance salaire maladie pour moi et pour Judith elle va porter son c.v. et le reste je le confie à Dieu. Content d'avoir eu cette belle invitation de prières, by de ton frère dans le Christ que Dieu vous bénisse tous. (J.L. R.D.)

« Notre Dame de toutes grâces, mon époux et moi te disons merci pour tous tes bienfaits. Nous nous recommandons à toi afin que tu nous obtiennes la grâce d'être papa et maman. Que par ta puissante intercession, Jésus-Christ le miséricordieux accorde à mon époux d'obtenir le travail qu'il recherche depuis longtemps ». « B.C.)

« Je confie mon fils Philippe à vos prières afin que par l'intercession de Marie, Notre Dame de Sacré Cœur, Jésus-Christ l'aide à sauver son année scolaire 2009/2010- Merci Seigneur Jésus d'écouter et d'exaucer mes prières! Amen ». (B.D.)

« Pour ma santé mentale file déprimé, cause douleur chroniques dues a de la chimio, et des  médicaments,etc... j'aimerais que le Seigneur, par l'intercession de Notre-Dame du Sacré Cœur m'envoie une personne de confiance et un Psychiatre, qui serais en Dieu, pour mes démarche, je ne fonctionnes plus normalement,et j'ai besoin d'aide, cela est du a plusieurs expériences. Je manque,de confiance, a certaines personne, qui ne me prennent pas au sérieux, même ma famille, qui est éloignée. Mon cas a été masqué depuis, 5ans, j'ai passé trop d'épreuves et la mort, de mes parents et bien d'autres. Mon physique, et mon mental, sont très épuisés, et cela m'a amené aussi, a des difficultés juridiques pas terminées, tout cela me donne du file a retordre. (…)  priez, priez pour moi j'ai vraiment besoin d'aide. merci humblement ». (L.)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que ma petite soeur Jessica retrouve la guérison intérieure et extérieure (en effet, elle souffre depuis peu de prurigo). Je l'en remercie d'avance infiniment, cependant non pas comme je veux, mais comme le veux la Très Sainte Trinité ». (L.A.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, ne m'abandonnez pas priez pour moi afin que je sois forte dans ma solitude, que j'ai la persévérance et la force à pouvoir réaliser seule mes projets ». (M.D.)

« En ce mois de Mai qui est le tien Très Sainte Vierge Marie, je te supplie Maman d’intercéder auprès de Ton Fils adoré Notre Seigneur Jésus-Christ afin qu’il me pardonne tous mes péchés et surtout l’interruption Volontaire de Grossesse que j’ai commis ce 30 Avril 2010. Peu importe les raisons qui ont motivé la commission de cet acte criminel que mon cher époux ignore, je reconnais que j’ai péché. C’est pourquoi j’implore sincèrement le pardon de mes péchés. Marie, Ma tendre Maman prie pour ta fille afin que Jésus-Christ aie pitié de moi et me pardonne. J'achève une neuvaine de pénitence que j’ai commencée pour demander pardon pour ce que j’ai fait. Je ne vais plus recommencer ». (B.M)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que mon affectation que j’attends depuis plusieurs mois, soit enfin une réalité. Que ma très sainte mère soit purifiée afin que les mauvais dont les gens la soupçonnent la quitte à jamais, si effectivement ils vivent en elle » (H.A.H)

« Je profite du mois de Notre Dame du Sacré Cœur pour me joindre aux prières de toute la communauté chrétienne et présenter aussi mes intentions de prière: que Notre Mère m'obtienne la réconciliation entre mon époux et moi qui vivons séparés depuis juin 2004: que celui-ci puisse, si c'est la volonté de Dieu, regagner le foyer conjugal et assumer ses responsabilités de père et d'époux ». (N.C.N.E.)

« Seigneur Jésus, Sainte Mère faites que ma fille Marie-Hélène rencontre un conjoint et quelle trouve le bonheur merci sainte vierge marie pour toutes les grâces que nous recevons. Nous t'adorons ». (M.J.)

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

 

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

Herzen_Jesu_ULF_vom_1

07 mai 2010

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Huitième jour

Huitième Considération

Notre Dame du Sacré Cœur notre modèle dans l'établissement du Règne du Cœur de Jésus

« Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous » (Luc 17: 21)

L'Ange, en parlant de Jésus, a dit qu'il serait Roi et que son règne n'aurait pas de fin. Comment se sont accomplies ces prophétiques paroles? Quelques Mages venus de l'Orient l'ont appelé roi des juifs, et aussitôt le voilà condamné à l'exil pour éviter la colère d'Hérode. Dans un jour de sainte allégresse, il sera acclamé roi dans Jérusalem, et quelques jours plus tard sa royauté n'aura pour diadème que des épines et pour trône que l'instrument de son supplice. O Jésus! où donc est le véritable royaume que désire habiter votre Cœur? Nazareth vous méprise; Bethléem vous refuse; Jérusalem vous fait sortir de ses murs... Je me souviens, Seigneur, qu'il est dit dans votre saint Évangile que le royaume de Dieu est au-dedans de nous: Regnum Dei intra vos est. Nous pouvons donc tous être ce royaume privilégié de votre Cœur. Nos cœurs réunis sont comme les villes qui forment l'apanage de sa couronne, ou plutôt chacun est pour lui un royaume où il veut régner en souverain. Oui, ô Cœur adorable! il en est ainsi ; mais de tous ces cœurs il en est un qui doit être au milieu des autres comme la capitale de vos États, et qui doit avoir reçu, au nom de tous, le doux privilège d'être à jamais le siège de votre souverain empire. Ce cœur est celui de Marie ; là, vous fûtes reçu avec les transports du plus pur amour ; vos paroles furent écoutées comme des oracles, vos moindres désirs exécutés comme des ordres, et il me semble vous entendre dire, au moment où vous prîtes possession de ce trône de gloire : « Je suis établi roi sur la sainte montagne de Sion: Ego autem constitutus sum rex ab eo super Sion montem sanctum ejus. » (Ps. 2.) Que d'autres soupirent après les royaumes passagers de ce monde ; que d'autres vous cherchent dans la puissance et les richesses; qu'ils vous craignent comme un roi redoutable!... pour moi, Cœur sacré, je ne veux d'autre souverain maître que vous: je ne veux vous rechercher que dans l'amour; je veux vous trouver et vous adorer dans Marie: c'est là que vous avez mis toutes vos complaisances. Si le divin Maître a révélé à sainte Melchtide qu'il demeurait toujours dans le cœur de sainte Gertrude, ne nous révélera-t-il pas un jour que sa première demeure, le domaine de prédilection de son Cœur, a toujours été le Cœur de sa Mère?

Si le Cœur de Jésus habite en souverain dans celui de Marie, disons que cette Vierge immaculée , éprouvant, comme toute créature humaine, la soif du bonheur, n'a pas voulu établir autre part son royaume et sa joie que dans le Cœur même de Jésus-Christ. C'est là qu'Elle veut son trône, là qu'Elle trouve ses richesses et sa gloire. Le Cœur de Jésus est sa propriété; Elle l'a acquis par son consentement à devenir sa mère ; Elle le garde par une inviolable virginité; Elle y introduit les âmes par le zèle de l'amour et par l'ardeur de la prière; Elle a été établie dépositaire de ce trésor, gardienne de ce royaume; Elle a même reçu le droit d'y exercer une souveraineté maternelle, et tout ce qu'Elle veut s'y accomplit. Représentons-la-nous empruntant les paroles de nos saints livres et disant à Jésus: « Mon Fils, que les préceptes de votre Père et la loi de votre Mère soient toujours unis dans votre Cœur: Paecepta Patris... et legem Matris... liga ea in corde tuo jugiter. »

Unissons dans notre conduite les exemples de ces deux cœurs que rien ne doit jamais séparer. Comme Marie, établissons en nous le royaume du Cœur de Jésus; que le désir de voir arriver ce règne divin et accomplir cette volonté sainte soit notre prière de chaque jour! Adveniat regnum tuum... fiat voluntas tua!... Le Père céleste ne règne et ne commande que par son Fils. Comme Jésus, donnons à Marie un empire sur notre cœur; disons-lui souvent de nous commander, Elle et son Fils: Dominare nostri tu, et Filius tuus... Israël est son héritage; tous les élus ont été remis entre ses mains pour qu'Elle étendit en eux ses racines, et les couvrît tous de sa toute-puissante protection: In Israël haereditare... et in elevtis meis mit te radices. Le principal objet de notre prière doit être surtout la grâce de servir en esprit et en vérité le Sauveur Jésus, parce que le servir, c'est régner et régner sur un Cœur qui ne se laisse jamais vaincre ni en générosité ni en amour. Il est écrit que dans le Ciel nous serons tous rois, parce que le Ciel sera notre royaume et que notre volonté, en tout conforme à la volonté de notre Maître, participera aussi à la volonté toute puissante de ce divin Roi.

Allégorie

La Perse, gouvernée par une régente, soupirait après la naissance d'un souverain. Impatients de le voir pour venir déposer à ses pieds, au nom de tout un peuple, l'hommage de la soumission, les principaux du royaume voulurent couronner d'avance, dans la personne de la mère, le fils qu'elle devait bientôt leur donner pour roi. La régente reçut donc solennellement le diadème; on la salua comme la demeure royale du prince attendu ; on lui décerna les honneurs réservés à l'héritier du trône. Plus tard, Sapor apprit le zèle plein d'amour dont il avait été l'objet avant sa naissance. Il dut sans doute ordonner d'entourer de respect sa mère, et lui même dut la combler de faveurs. Plus glorieuse a été la destinée de Marie au premier instant de l'incarnation. Elle est devenue le palais du Verbe fait chair, le sanctuaire de son Cœur, et le Père céleste a couronné en Elle son divin Fils. Toute la milice angélique a offert ses adorations et ses hommages à ce nouveau Roi dont le monde n'apercevait encore que la Mère, et Jésus a commencé en Marie ce règne qui ne doit plus finir: Et regni ejus non erit finis. Pouvons-nous avoir assez de louanges pour exalter ce premier asile où l'amour régnera en maître, ce premier royaume où le Sacré-Cœur dicta ses lois? De quels privilèges Jésus n'a-t-il pas dû l'honorer? Saint Louis, roi de France, ajoutait à sa signature le nom de la bourgade où il avait été fait chrétien. Jésus a voulu unir son nom à celui de sa Mère bien-aimée: Maria de qua natus est Jesus; et par reconnaissance lui donner tout pouvoir sur son Cœur.

Histoire

Voici ce que raconte une religieuse à la supérieure de la maison-mère de sa congrégation. L'esprit de foi qui anime ce récit est admirable; mais la promptitude avec laquelle Marie voulut bien faire connaître la puissance de son nouveau titre ne l'est pas moins. Que notre foi s'anime, que notre espérance s'élève, Notre-Dame du Sacré-Cœur plane sur nous, veillant à tous les besoins de ses enfants. Amour et gloire à Marie! « Ma Très-Révérende Mère, J'ai reçu votre lettre le 18 août, ainsi que l'opuscule qui l'accompagnait, concernant la dévotion à Notre-Dame du Sacré-Cœur. J'en ai lu aussitôt quelques passages et je. me suis sentie portée à invoquer la sainte Vierge sous ce nouveau titre. Le lendemain, vendredi 19 août, le feu prend dans les montagnes, à cinq ou six kilomètres de l'orphelinat, vers une heure après midi. L'incendie s'était déclaré au sommet d'une des plus hautes montagnes; en dix minutes il était au bas, à deux cents mètres de nous, terrible et menaçant. Nous étions sur la route avec nos plus grandes enfants; toutes pleuraient, voulaient s'enfuir : j'étais dans une anxiété des plus grandes. Voyant qu'il n'y avait plus aucun secours à espérer des hommes, un siroco ardent favorisant les flammes et nous faisant désespérer de pouvoir nous sauver, alors, au milieu du désespoir général, nous nous écriâmes les larmes aux yeux: Notre Dame du Sacré-Cœur priez pour nous! A l'instant le vent prend une nouvelle direction et les flammes le suivent ; nous étions sauvées. En ce moment la troupe arrive, et comme le vent n'était pas aussi violent, on a pu combattre le feu. Mais s'il ne s'approchait plus aussi vite de l'orphelinat, il s'étendait et faisait craindre l'embrasement de toutes les montagnes. A sept du soir, il y avait plus de quatre kilomètres en feu. Nous allons à la chapelle, pour la prière du soir; après la prière nous nous excitons à une grande confiance en Notre-Dame du Sacré-Cœur. Nous récitons un Pater et un Ave, puis trois fois l'invocation: « Notre-Dame du Sacré-Cœur, priez pour nous! » Nous nous rendons ensuite au réfectoire pour le souper. Quelques minutes après on vint nous dire: Le feu est éteint. Qui l'a éteint, bonne Mère? Vous le voyez vous même... Aidez-nous à remercier Notre-Dame du Sacré-Cœur, et publiez bien haut son amour et sa miséricorde. Tout le monde dit: « C'est un vrai miracle que l'orphelinat soit sauvé et que le feu se soit « éteint tout à coup ». Merci, bonne Mère, mille fois merci; c'est par vous qu'il nous fut donné de connaître Notre-Dame du Sacré- Cœur. Si vous ne nous eussiez pas envoyé cette feuille, il ne nous serait pas venu à la pensée d'invoquer la sainte Vierge sous ce beau titre. »

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

« En ce mois consacré à la Vierge Marie, Mère de Dieu, je demande la grâce de santé de l’âme et du corps, de protection divine et les dons de l’esprit Saint sur mon foyer. Obtiens moi maman Marie auprès de ton divin fils Jésus Christ, notre seigneur, la grâce d’obtenir une caution solidaire pour mon prêt cette semaine ». (O.M.D.)

« Je veux confier à vos prières mon mari qui doit passer une biopsie dans des ganglions entre les poumons. Nous avons besoin d'aide afin de bien accepter cette épreuve. Nous espérons que les résultats ne donneront pas des tumeurs malignes. Merci de vos prières. » (L.K.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, intercède pour moi auprès de ton fils en ce mois de mai afin que je puisse m'en sortir. Car je suis seule face à d'innombrables problèmes financiers auxquels je suis confrontée depuis le décès de mon époux. Merci Maman Marie. » (M.D.)

« Vierge marie je te confie Christophe qui a eu un très grave accident de travail, impossibilité de marcher: donne lui la force de poursuivre sa rééducation, le courage pour son papa et sa maman et toute sa famille qui l'aime très fort. Sainte vierge marie nous t'aimons de tout notre Cœur ». (M.J.)

« En ce mois de Marie, je demande au Cœur Immaculé de Marie d'intercéder pour moi auprès de son Fils afin qu'il me pardonne un grave péché que j'ai commis: l'avortement. Après ce acte je me sens coupable et ca m'éloigne de son fils JéSUS. Je ne vais plus recommencer Marie aide moi s'il te plait ». (B.A.)

« Bonsoir, nous sa va bien, excepté quelques problèmes financier: ca va faire un mois qu'il ne nous rentre plus d'argent moi, Rémy et Judith cela cause un peu d'insécurité financière car il faut payer le loyer, et tous les autres factures et le terme de l'auto. Mais j'ai tous fais les démarches pour recevoir mon assurance salaire maladie pour moi et pour Judith elle va porter son c.v. et le reste je le confie à Dieu. Content d'avoir eu cette belle invitation de prières, by de ton frère dans le Christ que Dieu vous bénisse tous. (J.L. R.D.)

« Notre Dame de toutes grâces, mon époux et moi te disons merci pour tous tes bienfaits. Nous nous recommandons à toi afin que tu nous obtiennes la grâce d'être papa et maman. Que par ta puissante intercession, Jésus-Christ le miséricordieux accorde à mon époux d'obtenir le travail qu'il recherche depuis longtemps ». « B.C.)

« Je confie mon fils Philippe à vos prières afin que par l'intercession de Marie, Notre Dame de Sacré Cœur, Jésus-Christ l'aide à sauver son année scolaire 2009/2010- Merci Seigneur Jésus d'écouter et d'exaucer mes prières! Amen ». (B.D.)

« Pour ma santé mentale file déprimé, cause douleur chroniques dues a de la chimio, et des  médicaments,etc... j'aimerais que le Seigneur, par l'intercession de Notre-Dame du Sacré Cœur m'envoie une personne de confiance et un Psychiatre, qui serais en Dieu, pour mes démarche, je ne fonctionnes plus normalement,et j'ai besoin d'aide, cela est du a plusieurs expériences. Je manque,de confiance, a certaines personne, qui ne me prennent pas au sérieux, même ma famille, qui est éloignée. Mon cas a été masqué depuis, 5ans, j'ai passé trop d'épreuves et la mort, de mes parents et bien d'autres. Mon physique, et mon mental, sont très épuisés, et cela m'a amené aussi, a des difficultés juridiques pas terminées, tout cela me donne du file a retordre. (…)  priez, priez pour moi j'ai vraiment besoin d'aide. merci humblement ». (L.)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que ma petite soeur Jessica retrouve la guérison intérieure et extérieure (en effet, elle souffre depuis peu de prurigo). Je l'en remercie d'avance infiniment, cependant non pas comme je veux, mais comme le veux la Très Sainte Trinité ». (L.A.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, ne m'abandonnez pas priez pour moi afin que je sois forte dans ma solitude, que j'ai la persévérance et la force à pouvoir réaliser seule mes projets ». (M.D.)

« En ce mois de Mai qui est le tien Très Sainte Vierge Marie, je te supplie Maman d’intercéder auprès de Ton Fils adoré Notre Seigneur Jésus-Christ afin qu’il me pardonne tous mes péchés et surtout l’interruption Volontaire de Grossesse que j’ai commis ce 30 Avril 2010. Peu importe les raisons qui ont motivé la commission de cet acte criminel que mon cher époux ignore, je reconnais que j’ai péché. C’est pourquoi j’implore sincèrement le pardon de mes péchés. Marie, Ma tendre Maman prie pour ta fille afin que Jésus-Christ aie pitié de moi et me pardonne. J'achève une neuvaine de pénitence que j’ai commencée pour demander pardon pour ce que j’ai fait. Je ne vais plus recommencer ». (B.M)

 

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

922_001

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes


06 mai 2010

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Septième jour

Septième Considération

Notre Dame du Sacré Cœur coopératrice à l'oeuvre de la Rédemption

Notre Sanctification est dans le Cœur de Jésus

« Et vous lui donnerez le Nom de Jésus » (Matthieu 1: 21)

Jésus-Christ porte le nom de Sauveur, de Roi, de Prêtre et de Prophète. Les sublimes fonctions de chacun de ces ministères ont leur source dans son sacré Cœur; sa mission est de sauver les hommes, de régner en eux, de les convoquer tous au sacrifice nouveau et de leur révéler les secrets de son Père. Si c'est par amour que ce bon Maître veut toujours agir, Marie, la première dans son Cœur divin, sera aussi la première à recevoir les fruits de sa venue. Elle sera après Jésus la première des prédestinées ; dès l'origine de son immaculée. Conception, Elle pourra dire: « Je suis arrosée du sang de l'Agneau, de cet Agneau qui devant Dieu est immolé depuis le commencement du monde ; chaque goutte de ce sang divin a formé l'éclat de mon innocence, les perles de ma couronne et le rayon de ma gloire ». Mais si une seule goutte de ce sang précieux est capable de sauver des milliers de mondes, de produire des milliers de saints, que dire d'une âme où la source de ce sang adorable viendra s'épancher tout entière avant de se répandre en fleuve dans le monde ? Que dire de Marie qui sera appelée Souveraine du Sacré-Cœur? Elle sera sauvée non-seulement comme une servante de Dieu, mais comme la Mère du Verbe, l'Épouse du Saint-Esprit, la Fille privilégiée du Très-Haut et la Reine de tous les élus. Rien ne sera oublié pour faire de Marie le plus éclatant trophée de gloire du Sauveur Jésus. Autrefois David, s'adressant à Dieu, s'écriait: « Seigneur, dites à mon âme : Je suis ton salut. Dic animae meœ: Salus tua ego sum ». Marie avait le droit de dire: « O Jésus, mon Fils bien aimé, dites à votre Mère que vous êtes son salut: Salus tua ego sum. Je suis élevée à la plus sublime dignité qui fut jamais. Vous avez voulu que je fusse votre Mère, et, servante docile, j'ai obéi; mais comment me rendre digne d'un nom si beau, une créature la mère de son Dieu?... » Sans doute, les vertus de Marie doivent répondre à la hauteur de son ministère; elles doivent être au-dessus de ce que l'esprit de l'homme peut concevoir; elles doivent être supérieures aux vertus des Anges, et jamais notre divine Mère n'aurait pu avoir cette étonnante perfection si le Cœur de son Fils Jésus n'avait mis en Elle tout ce qu'il désirait y voir. Il me semble entendre le Dieu Sauveur dire à Marie: « Noli timere, salvabo te: Ne craignez rien, je vous sauverai, je vous rendrai tous les jours de plus en plus digne de mon Cœur; vous serez ma plus parfaite image ».

Selon la volonté divine dont l'Ange avait été le messager, le Verbe incarné fut appelé Jésus, c'est-à-dire Sauveur. Marie prononça ce nom avec toute la foi, tout le respect et tout l'amour dont elle était capable; Elle comprit les mystères qu'il renfermait, en goûta toutes les douceurs, en reçut tous les fruits merveilleux. Avec plus de raison que l'épouse des Cantiques parlant de son bien-aimé, Elle put dire de son Fils : Son nom est pour moi comme une huile répandue; une huile embaumée qui pénètre jusqu'au plus intime de son âme; une huile de grâce qui sort du Cœur de Jésus ; une huile qui va devenir sa lumière, sa nourriture, sa force et sa joie. Ce nom mille fois béni, Elle l'aura toujours dans sa pensée; Elle le répétera comme un chant d'amour; Elle en sondera toutes les profondeurs; Elle en découvrira toutes les vertus; ce sera pour Elle le flambeau divin qui lui dévoilera dans tout son jour la mission sublime du Cœur de Jésus.

Nous étions captifs, Jésus a fait sonner pour nous l'heure de la délivrance; Il a tiré de son Cœur le prix infini de notre rédemption et l'amour sans mesure dont Il voulait nous combler tous. Personne n'a pu se soustraire aux prévenances de sa souveraine miséricorde; les justes et les pécheurs, les générations futures et les générations passées reconnaissent en lui leur Sauveur; mais pour comprendre la charité ineffable de ce Verbe fait chair qui vient opérer l'œuvre de notre salut, il faut que son Cœur adorable nous soit ouvert et que Marie elle-même nous y introduise; car elle en a la clef et en connaît toutes les avenues. Elle est non-seulement notre Mère, mais encore notre co rédemptrice et dispensatrice des mérites et des grâces du Cœur de son Fils, dont elle est la Maîtresse et la Dame : nous devons toujours recourir à Elle pour en recevoir l'application.

Allégorie

On raconte qu'en 1156 la pieuse comtesse Sybille de Flandre accompagna à Jérusalem son époux Théodoric. Tandis que le noble comte guerroyait contre les infidèles, Sybille, se faisant ouvrir les portes d'un hospice de lépreux, allait chaque jour consacrer son temps et sa fortune au secours de ces pauvres infortunés. L'amour de Jésus-Christ souffrant dans ses membres la domina bientôt, et l'on vit cette illustre princesse demander à son époux la grâce de la laisser renoncer au beau pays de France, à tous les honneurs du monde, à l'alliance si étroite qui les unissait, et cela pour se consacrer comme mère à des lépreux qu'elle voulait adopter comme ses fils. Son frère, Baudouin III, roi de Jérusalem, joignit, dit un historien, ses prières à celles de cette héroïne de la charité; le comte résista longtemps et ne consentit à se séparer de Sybille qu'après avoir reçu du roi, son beau frère, pour récompense de son sacrifice... une goutte du sang de Notre-Seigneur, recueillie par Joseph d'Arimathie lors de la déposition de la croix. Muni de ce pieux trésor, le comte retourna dans la ville de Bruges, et le peuple de Flandre apprit avec grande vénération à quel prix divin des lépreux avaient obtenu une mère qui leur fut entièrement consacrée... Touchant exemple de charité chrétienne, vous serez l'image de ce qui a été fait pour notre salut! Le Verbe éternel a voulu par amour devenir semblable à nous ; il s'est revêtu de nos infirmités et a pris, aux yeux de son père, les apparences d'un lépreux. Dans cet état, on l'a méconnu, on l'a oublié, on l'a trahi; mais une Vierge,l'Épouse même de l'Esprit-Saint, la Fille bien-aimée du Très-Haut a voulu se consacrer à lui comme servante; elle a consenti à être sa Mère et la mère de tous les Chrétiens. Cette grâce dépasse, il est vrai, toute grâce: une créature servir de mère au Sauveur! Une créature être la consolatrice de son Dieu! Mais Jésus, fait pauvre pour nous, a trouvé encore dans les trésors de son Cœur divin une ressource inspirée par son amour: il s'est acquis, au prix de son sang, une Mère bien-aimée. C'est en prévision d'un pareil tribut que le Roi du Ciel a consenti à donner sa Fille de prédilection et le Saint Esprit son Épouse; c'est surtout au sang de Jésus-Christ que nous devons le bonheur de posséder pour mère la Mère même du Sauveur ; et ce sang, qui l'a fourni? le Cœur de Jésus... Et ce Cœur,qui l'a formé?... l'auguste Marie. Il est donc juste qu'elle en soit la Souveraine... Oh! mystère ineffable... Notre-Dame du Sacré-Cœur, priez pour nous!

Histoire


Voici un autre fait qui nous montre que la protection de Marie s'étend sur tous, et qu'au moment favorable elle sait faire tourner les événements pour le bien de ceux qui l'invoquent. Le passage suivant d'une lettre qui nous fut adressée va nous en convaincre: Dans la première lettre que j'ai eu l'honneur de vous écrire, je vous avais prié, mon Père, de recommander à Notre-Dame du Sacré-Cœur un petit orphelin. Ce pauvre enfant se trouvait dans une position s1 difficile, qu'il ne pouvait accomplir aucun de ses devoirs religieux. Il devait être confirmé cette année, mais comment agir dans une maison où il n'avait pu faire ses Pâques? Nous nous trouvions dans une grande inquiétude pour ce pauvre enfant, lorsqu'il me vint à la pensée de faire une neuvaine à Notre-Dame du Sacré-Cœur à son intention. Vous allez juger si la pensée était bonne. Le dernier jour de la neuvaine, étant encore dans une alternative de confiance et d'inquiétude, on vint m'avertir que la position de l'enfant avait subitement changé : c'était précisément le moment favorable pour qu'il pût prendre part aux instructions préparatoires à la confirmation. Il a reçu cet auguste sacrement, et il se trouve dans une position beaucoup plus favorable à tous égards. Qui ne verrait pas dans cette circonstance la protection de Marie serait bien à plaindre. N'est-ce pas l'occasion de dire avec saint Bernard « qu'on ne l'a jamais invoquée en vain? » Il arrive quelquefois qu'une grâce temporelle surtout soit refusée pendant longtemps, peut-être même jamais accordée. Ne murmurons pas et gardons-nous bien de dire : « Je ne suis pas exaucé. » Qui vous le prouve? Qui sait si la faveur que vous sollicitez avec tant d'insistance ne serait pas la cause d'une damnation éternelle? Qui sait même si elle ne serait pas déjà en cette vie une cause d'amertume incessante? Notre-Seigneur a dit: Un père peut-il refuser à un enfant? Lui donnera-t-il une pierre pour le morceau de pain qu'il sollicite? Et s'il lui refuse le couteau, c'est qu'il prévoit la blessure qu'il pourrait se faire, ne sachant pas s'en servir. Prions sans cesse, et si nous n'obtenons pas toujours ce que nous demandons, disons avec une sainte résignation: Dieu ne l'a pas voulu, qu'il en soit béni! N'oublions jamais de mettre dans nos intérêts Notre-Dame du Sacré-Cœur : c'est une toute puissance suppliante.

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

« En ce mois consacré à la Vierge Marie, Mère de Dieu, je demande la grâce de santé de l’âme et du corps, de protection divine et les dons de l’esprit Saint sur mon foyer. Obtiens moi maman Marie auprès de ton divin fils Jésus Christ, notre seigneur, la grâce d’obtenir une caution solidaire pour mon prêt cette semaine ». (O.M.D.)

« Je veux confier à vos prières mon mari qui doit passer une biopsie dans des ganglions entre les poumons. Nous avons besoin d'aide afin de bien accepter cette épreuve. Nous espérons que les résultats ne donneront pas des tumeurs malignes. Merci de vos prières. » (L.K.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, intercède pour moi auprès de ton fils en ce mois de mai afin que je puisse m'en sortir. Car je suis seule face à d'innombrables problèmes financiers auxquels je suis confrontée depuis le décès de mon époux. Merci Maman Marie. » (M.D.)

« Vierge marie je te confie Christophe qui a eu un très grave accident de travail, impossibilité de marcher: donne lui la force de poursuivre sa rééducation, le courage pour son papa et sa maman et toute sa famille qui l'aime très fort. Sainte vierge marie nous t'aimons de tout notre Cœur ». (M.J.)

« En ce mois de Marie, je demande au Cœur Immaculé de Marie d'intercéder pour moi auprès de son Fils afin qu'il me pardonne un grave péché que j'ai commis: l'avortement. Après ce acte je me sens coupable et ca m'éloigne de son fils JéSUS. Je ne vais plus recommencer Marie aide moi s'il te plait ». (B.A.)

« Bonsoir, nous sa va bien, excepté quelques problèmes financier: ca va faire un mois qu'il ne nous rentre plus d'argent moi, Rémy et Judith cela cause un peu d'insécurité financière car il faut payer le loyer, et tous les autres factures et le terme de l'auto. Mais j'ai tous fais les démarches pour recevoir mon assurance salaire maladie pour moi et pour Judith elle va porter son c.v. et le reste je le confie à Dieu. Content d'avoir eu cette belle invitation de prières, by de ton frère dans le Christ que Dieu vous bénisse tous. (J.L. R.D.)

« Notre Dame de toutes grâces, mon époux et moi te disons merci pour tous tes bienfaits. Nous nous recommandons à toi afin que tu nous obtiennes la grâce d'être papa et maman. Que par ta puissante intercession, Jésus-Christ le miséricordieux accorde à mon époux d'obtenir le travail qu'il recherche depuis longtemps ». « B.C.)

« Je confie mon fils Philippe à vos prières afin que par l'intercession de Marie, Notre Dame de Sacré Cœur, Jésus-Christ l'aide à sauver son année scolaire 2009/2010- Merci Seigneur Jésus d'écouter et d'exaucer mes prières! Amen ». (B.D.)

« Pour ma santé mentale file déprimé, cause douleur chroniques dues a de la chimio, et des  médicaments,etc... j'aimerais que le Seigneur, par l'intercession de Notre-Dame du Sacré Cœur m'envoie une personne de confiance et un Psychiatre, qui serais en Dieu, pour mes démarche, je ne fonctionnes plus normalement,et j'ai besoin d'aide, cela est du a plusieurs expériences. Je manque,de confiance, a certaines personne, qui ne me prennent pas au sérieux, même ma famille, qui est éloignée. Mon cas a été masqué depuis, 5ans, j'ai passé trop d'épreuves et la mort, de mes parents et bien d'autres. Mon physique, et mon mental, sont très épuisés, et cela m'a amené aussi, a des difficultés juridiques pas terminées, tout cela me donne du file a retordre. (…)  priez, priez pour moi j'ai vraiment besoin d'aide. merci humblement ». (L.)

 

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

363_001

05 mai 2010

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Sixième jour

Sixième Considération

Notre Dame du Sacré Cœur première adoratrice du Cœur de Jésus dans l'étable de Bethléem

Adoration due au Cœur de Jésus

« Il faut adorer Dieu en esprit et en vérité ». (Saint Jean 4: 24)

Marie a donné au monde son trésor. Noël commence une ère nouvelle; l'Enfant-Jésus siège sur les genoux de sa mère, et celle-ci entoure de langes son premier-né et le dépose dans la crèche. L'Évangile parle peu des dispositions intérieures de Marie dans ce mystère. Que fit-elle? Comment adora-t-elle son divin Fils? Quels furent les premiers mouvements de cet enfant vers sa mère? Il ne nous est pas permis de le savoir avant le jour des suprêmes révélations, mais l'amour pénètre le fond des cœurs. Marie, première adoratrice du nouveau-né, ne s'arrête pas à l'extérieur du mystère. Comme le pontife de l'ancienne loi, elle pénètre jusqu'au sanctuaire de ce nouveau temple et, derrière le voile de l'humanité, son œil immaculé contemple le Sacré-Cœur. Pendant que les Anges font ressortir la gloire de Dieu et la paix des hommes comme fruit de cette naissance, Marie remonte à la source de ces dons précieux. Les bergers courent à la crèche; ils adorent le Sauveur qui vient de naître, se jettent à ses genoux. Ce qui les touche, ce qui leur fait verser des larmes, c'est de voir au cœur de l'hiver, dans une grotte ouverte aux vents, un Enfant-Dieu qui a pour berceau une crèche, pour lit de repos un peu de paille, deux animaux pour réchauffer ses membres délicats; cette vue attendrit leur cœur: ils voudraient être riches pour venir au secours de leur Dieu. Marie, comme une bonne Mère, partage les souffrances de son divin Fils, mais son âme, instruite pendant neuf mois à l'école du Cœur Sacré de Jésus, adore la soumission volontaire de ce Cœur affligé. Les Mages, conduits par une étoile, arrivent de leur pays lointain, demandent à voir le roi des Juifs, se prosternent, adorent et déposent aux pieds du Messie leurs présents mystérieux. Quelle foi! Comme j'admire ces nobles messagers de l'Orient ! Ils reconnaissent dans cette étable un palais digne du Dieu rédempteur, des courtisans dans ces bergers et ces pauvres, des richesses dans ces langes. O puissance de la grâce ! sur la seule inspiration d'en haut entreprendre un si long voyage, et adorer un roi que tout ferait confondre avec le plus humble des sujets! Le rôle de Marie est encore plus beau: ce n'est pas seulement le roi qu'elle adore, c'est surtout le Cœur de ce roi, ce Cœur qui va se donner à des esclaves, s'immoler pour eux, se faire leur trône, leur palais, leur récompense. Mais tous ces mystères sont cachés, Marie seule a la clef de cet asile divin et adore tous les secrets du Roi des rois. Tout ce que ses yeux aperçoivent, tout ce que ses oreilles entendent,tout ce qu'Elle éprouve, Elle le voit venir de la grande source, du Cœur même de Jésus-Christ, dont Elle est la Reine.

Mais Jésus enfant, que fait-il pour sa Mère? Sans doute il a dû consacrer à son Père céleste les premiers mouvements de son Cœur adorable, et tourner de là vers Celle qu'il avait bien voulu choisir pour sa Mère des regards pleins de tendresse. Ses premières attentions, ses premières paroles, son premier sourire, Il a dû les offrir à Marie, et Marie en les recevant a dû surtout y voir l'amour avec lequel le Cœur de Jésus sait distribuer ses trésors.

Et nous, quelle sera notre conduite vis à vis de Jésus et de sa Mère? Ne devrions-nous pas aimer ce bon Maître bien plus que ne l'ont aimé les bergers et les rois? Ils n'ont vu que l'extérieur de cet amour, et nous vivons au siècle où Jésus-Christ a montré la source elle-même en disant à une de ses fidèles servantes: « Voici ce cœur qui a tant aimé les hommes ». Là se trouve renfermé ce que nous savons des miséricordes du Sauveur et ce que nous en ignorons encore. Là se trouvent tous les dons, mais surtout l'amour pur, généreux et constant, avec lequel ces dons célestes nous sont offerts. Là se trouve l'explication profonde de ce mot qui résume à notre égard Dieu tout entier: In finem dilexit! Il a aimé jusqu'à l'excès! Quiconque veut connaître, qu'il sonde cet abime! Quiconque veut rendre à Jésus bienfait pour bienfait, qu'il se jette dans cet ardent brasier qui brûle pour nous malgré les torrents de nos fautes et les grandes eaux de nos iniquités. Marie seule peut nous apprendre à nous donner au Cœur Sacré de Jésus comme elle s'est donnée à Lui. Et si nous voulons aimer Marie, souvenons-nous que jamais nous ne pourrions trop faire pour Elle et qu'Elle est au-dessus de nos louanges depuis qu'un Dieu l'a aimée d'un amour infini en lui consacrant les prémices de son Cœur et en lui donnant tout pouvoir sur Lui. Invoquons-la donc sous le beau titre de Notre-Dame du Sacré-Cœur.

Allégorie

La miséricorde se symbolise par un Cœur fout entier consacré aux malheureux: Miseris Cor datum. Le Samaritain, touché de compassion à la vue d'un homme laissé à demi-mort par des voleurs sur le chemin de Jéricho, s'arrête pour lui prodiguer tous les soins de son zélé dévouement. Touchante image de la miséricorde telle que notre divin Sauveur l'a voulu peindre, et telle qu'il l'a lui-même exercée en ce monde! L'humanité, semblable à cet homme qui descend de Jérusalem à Jéricho, avait été, au sortir des mains de Dieu, attaquée par les terribles puissances de l'enfer et laissée sans aucune espérance de vie au milieu d'un monde corrompu. Le paganisme méprisait ses douleurs ; la loi ancienne se trouvait impuissante à les soulager; Jésus seul a été ému, Il s'est arrêté, Il s'est donné à nous, Il s'est vendu pour nous racheter; Il a donné pour baume à nos plaies le sang de ses veines; Il nous a donné pour breuvage cette eau mystérieuse dont son Cœur est l'abondant réservoir. Mais, hélas! le bienfaiteur a été payé d'ingratitude; venu du Ciel pour courir à notre recherche, il devait être le premier abandonné, le premier méconnu; il fallait donc un cœur chargé, au nom de tout l'univers, de payer à ce divin Maître la dette sacrée de la reconnaissance; un cœur qui prévint de maternelles sollicitudes et de pieux dévouements, le Cœur-Sacré de Jésus. Ce Cœur, c'est celui de Marie qui seule lui est demeurée constamment fidèle, dépositaire de ses peines et confidente de ses douleurs. Aussi l'Église l'appelle-t-elle à juste titre la Mère de la miséricorde, ou la mère d'un Cœur dévoué aux malheureux, c'est-à-dire Notre-Dame du Sacré Cœur. Remercions Marie des attentions qu'elle prodigue à notre bienfaiteur éternel, et demandons-lui le moyen le plus efficace pour être les consolateurs du Cœur de Jésus après l'avoir trop longtemps, hélas! laissé dans l'abandon et dans l'oubli!

Histoire

Monsieur le Supérieur, La reconnaissance, n'est-ce pas le premier mouvement qui doit se faire sentirai! cœur après un bienfait reçu? C'est le sentiment qui m'anime aujourd'hui, et que je me hâte de faire connaître pour la gloire de Marie. Voici un fait, j'en suis sûre, qui intéressera et qui portera les cœurs à la confiance en Notre-Dame du Sacré-Cœur: Une jeune personne vint nous demander pour quelques francs d'objets du Sacré-Cœur et de Notre-Dame du Sacré-Cœur: médailles, images, etc. Elle mit le tout dans une mauvaise petite boîte en bois. La jeune personne qui se rendait à Laval où elle devait répandre ces objets, tomba malade et fut plus d'un mois alitée. Son bienfaiteur, maître de la maison, était absent ; le médecin qu'on avait appelé ordonna de changer la malade d'appartement et de la transporter dans une chambre où l'on pût faire du feu. Par malheur on transporta cette pauvre enfant dans une chambre dont la cheminée était traversée par une poutre, et dans laquelle, pour cette raison, on ne faisait jamais de feu. Quelques jours après, à minuit, on entendit tout à coup un fracas épouvantable: c'était la poutre qui, brûlant sourdement depuis plusieurs jours, s'abîmait dans le foyer. Un incendie violent se déclare; la jeune malade trouve à peine le temps de se lever pour sortir de la chambre embrasée. A peine est-elle hors de danger, que le plancher s'écroule entraînant dans sa chute quatre personnes venues au secours de la jeune fille. Déjà l'on se lamente et l'on se désespère; on regarde comme perdues ces personnes que le feu vient d'engloutir. Mais non... O prodige!... que vous êtes bon, ô mon Dieu! aucune des personnes n'est blessée grièvement; quelques jours ont suffi pour faire disparaître leurs légères contusions. Quant à la petite boîte, elle eut à subir les effets désastreux de l'éboulement et de l'incendie. On la retira de dessous les débris noircie et légèrement charbonnée; elle éprouva les atteintes du feu, mais malgré cela elle est demeurée entière... les objets qu'elle renfermait étaient intacts. Pas un des nombreux témoins ne doute que ces pieux objets n'aient préservé cette famille d'un malheur beaucoup plus grand. Gloire et amour à Notre-Dame du Sacré Cœur, qui sait, dans les petites choses comme dans les grands événements, donner des preuves de sa haute protection! Elle veut par ces effets miraculeux réveiller en nos cœurs, peut-être trop insouciants pour ce qui regarde l'intervention divine, la foi qui nous montre partout le doigt de Dieu. Elle veut aussi, n'en doutons pas, montrer son nouveau titre et sa précieuse association établie pour le succès des causes difficiles et désespérées. Notre-Dame du Sacré-Cœur, priez pour nous!

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

« En ce mois consacré à la Vierge Marie, Mère de Dieu, je demande la grâce de santé de l’âme et du corps, de protection divine et les dons de l’esprit Saint sur mon foyer. Obtiens moi maman Marie auprès de ton divin fils Jésus Christ, notre seigneur, la grâce d’obtenir une caution solidaire pour mon prêt cette semaine ». (O.M.D.)

« Je veux confier à vos prières mon mari qui doit passer une biopsie dans des ganglions entre les poumons. Nous avons besoin d'aide afin de bien accepter cette épreuve. Nous espérons que les résultats ne donneront pas des tumeurs malignes. Merci de vos prières. » (L.K.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, intercède pour moi auprès de ton fils en ce mois de mai afin que je puisse m'en sortir. Car je suis seule face à d'innombrables problèmes financiers auxquels je suis confrontée depuis le décès de mon époux. Merci Maman Marie. » (M.D.)

« Vierge marie je te confie Christophe qui a eu un très grave accident de travail, impossibilité de marcher: donne lui la force de poursuivre sa rééducation, le courage pour son papa et sa maman et toute sa famille qui l'aime très fort. Sainte vierge marie nous t'aimons de tout notre Cœur ». (M.J.)

« En ce mois de Marie, je demande au Cœur Immaculé de Marie d'intercéder pour moi auprès de son Fils afin qu'il me pardonne un grave péché que j'ai commis: l'avortement. Après ce acte je me sens coupable et ca m'éloigne de son fils JéSUS. Je ne vais plus recommencer Marie aide moi s'il te plait ». (B.A.)

« Bonsoir, nous sa va bien, excepté quelques problèmes financier: ca va faire un mois qu'il ne nous rentre plus d'argent moi, Rémy et Judith cela cause un peu d'insécurité financière car il faut payer le loyer, et tous les autres factures et le terme de l'auto. Mais j'ai tous fais les démarches pour recevoir mon assurance salaire maladie pour moi et pour Judith elle va porter son c.v. et le reste je le confie à Dieu. Content d'avoir eu cette belle invitation de prières, by de ton frère dans le Christ que Dieu vous bénisse tous. (J.L. R.D.)

« Notre Dame de toutes grâces, mon époux et moi te disons merci pour tous tes bienfaits. Nous nous recommandons à toi afin que tu nous obtiennes la grâce d'être papa et maman. Que par ta puissante intercession, Jésus-Christ le miséricordieux accorde à mon époux d'obtenir le travail qu'il recherche depuis longtemps ». « B.C.)

 

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

440_0010

04 mai 2010

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Cinquième jour

Cinquième Considération

Notre Dame du Sacré Cœur première apôtre du Cœur de Jésus dans le Mystère de la Visitation

L'apostolat du Sacré Cœur

« Voici sur les les montagnes les pieds de Celui qui évangélise et annonce la Paix » (Nahum 1: 15)

Que veut le Cœur de Jésus dès ses premiers battements? Glorifier Dieu par le salut des âmes et répandre sur l'univers entier les flammes de l'amour divin dont il est consumé. « Je suis venu , dit-il, mettre le feu sur la terre, et quel est mon désir, sinon de le voir s'étendre ? » Admise aux plus intimes secrets de ce Cœur Sacré, Marié, au premier instant de sa maternité divine, conspire saintement avec son divin Fils pour l'exécution d'un si grand dessein. Reine des Apôtres, elle fait la première ressentir au dehors les puissantes influences de ce Cœur souverainement adorable, de ce Cœur qui repose sur le sien. qu'Elle vient de former de sa substance et sur lequel Elle exerce déjà un doux empire. Elle quitte sa demeure, franchit, malgré les difficultés de la route, toutes les distances; Elle traverse les montagnes pour se rendre auprès d'Élisabeth. Que va-t-Elle y faire ? Elle va porter dans sa maison un trésor qu'Elle possède, un trésor qui lui appartient: c'est le Cœur du Rédempteur; c'est le Cœur du Verbe incarné dans son chaste sein; c'est le Cœur de son Fils qui renferme le bonheur et le salut; Elle est heureuse d'être déjà l'apôtre de son amour et de sa miséricorde et de répandre sur les âmes les grâces dont Elle est la dispensatrice; Elle montre déjà qu'elle est Notre-Dame du Sacré-Cœur. La conversation intérieure du Cœur de Jésus trompe la longueur de la route, embrase l'âme de Marie au point qu'arrivée aux portos d'Hébron, Elle peut dire comme les disciples d'Emmaüs aux portes de Jérusalem: Mon cœur ne brûlait-il pas d'une vivante flamme lorsque ce Dieu caché me parlait le long du chemin? Comme le parfum trahit la fleur, comme l'éclat du soleil précède sa venue, la sainteté de Celui que Marie porte avec Elle a fait goûter ses attraits puissants dans la maison d'Élisabeth. La mère du Précurseur s'avance pleine de joie vers Marie et s'avoue hautement indigne de tant de bontés. « D'où me vient ce bonheur que la Mère de mon Dieu daigne me visiter? A peine votre voix a-t-elle frappé mon oreille que mon enfant a tressailli d'allégresse dans mon sein. Vous êtes bien heureuse d'avoir cru, parce que toutes les paroles du Seigneur s'accompliront en vous ». Elisabeth est la première créature humaine qui reconnaisse publiquement le mystère opéré dans Marie. Au nom des patriarches et des Apôtres, au nom des Anges et des hommes, elle remercie la Vierge d'avoir donné son consentement aux volontés du Très-Haut. Elle ne peut voir de ses yeux le chef-d'œuvre de l'infinie Sagesse, le Verbe fait chair, mais elle éprouve déjà les vertus toutes-puissantes qui s'échappent par Marie du Cœur de ce Dieu fait homme par amour pour nous. Elle peut déjà nommer l'auguste Vierge Notre-Dame du Sacré-Cœur. Jean, dont la mission sublime est d'être ici bas le précurseur de Jésus, fait éclater sa joie à l'approche de son Maître ; il tressaille d'allégresse; il lui tarde d'avoir une voix pour annoncer à tous que le royaume du Ciel est proche. On dirait qu'il entend déjà le Père céleste prononcer sur l'Enfant-Dieu ces paroles qui feront retentir un jour les bords du Jourdain : Voici mon Fils bien-aimé en qui j'ai mis toutes mes complaisances.

Pour Marie, Elle fait entendre un chant d'amour dont l'univers entier depuis dix-huit siècles est heureux de se faire l'écho, et que le Ciel lui-même répète avec joie: « Mon âme, s'écrie-t-Elle, glorifie maintenant le Seigneur... Magnificat anima mea Dominum... Le Tout Puissant a fait en moi de grandes choses... » Il l'a rendue Mère de Dieu et établie Souveraine de son Cœur. Aussi toutes les générations la proclament-elles Bienheureuse. Relisons et méditons dans le silence de notre âme ce sublime cantique de l'auguste Vierge; écoutons cette céleste harmonie s'échappant de son cœur, inspirée par le Cœur de Jésus dont Elle est la Reine, et nous comprendrons des choses que la plume ne peut écrire ni la langue exprimer...

Oh ! si nous pouvions, à l'exemple de Marie, rendre nos frères participants des bienfaits du Sauveur; si nous pouvions, embrasés de l'amour de son adorable Cœur, répandre dans d'autres cœurs le feu divin, le véritable feu sacré, que nos pas seraient beaux sur cette terre; que notre vie serait bien employée! que de nouveaux Jean-Baptiste naîtraient peut-être au souffle de notre parole! que de cœurs sanctifiés! que d'âmes sauvées ! Pour obtenir cette consolante faveur du Ciel, empruntons les accents de notre Mère et, avec son secours ne cessons jamais de remercier Dieu de toutes les grâces qu'il nous a faites, en nous donnant à la fois et le sacré Cœur et Marie qui en est la Dame, c'est-à-dire la souveraine maîtresse.

Allégorie

Par les ordres de l'impie Aman la nation juive allait périr, lorsque Dieu suscita un songe au sage Mardochée. Il vit une faible source qui devint un fleuve, et ce fleuve se changea en lumière, et cette lumière en soleil, et ses eaux resplendissantes de clarté se répandaient partout avec abondance. Or, cette vision, dit le texte sacré, signifiait Esther, qui devait sauver son peuple de la mort. Sous ce gracieux symbole, qui ne reconnaîtrait encore mieux Marie? Toutes les nations étaient assises à l'ombre de la mort et le démon méditait la ruine du genre humain, lorsque d'une humble maison de Nazareth sortit une petite source, faible en apparence, mais plus limpide que l'azur du ciel. Cette source portait en elle toutes les eaux de la grâce et toutes les splendeurs de la divinité; Elle portait le Cœur de Jésus. Comme un fleuve qui va s'agrandissant de jour en jour, Marie pleine de grâce inonda tout de ses bienfaits ; Elle répandit l'allégresse dans la demeure d'Élisabeth et toutes les générations furent aussi appelées à recevoir les dons de la Vierge des vierges. C'est pourquoi Marie nous apparaît tantôt comme ce fleuve inépuisable qui réjouit la cité de Dieu, et tantôt comme la femme mystérieuse revêtue du soleil. Partout Elle apporte la lumière et la joie. Pourquoi ? parce qu'Elle a la clef du Cœur de son Fils, qui est la source intarissable de toutes les grâces et qu'Elle peut l'ouvrir à son gré.

Histoire

« Je vous adresse, mon Révérend Père, un souvenir en actions de grâces, que je vous prie de mettre aux pieds de Notre-Dame du Sacré-Cœur. Une faveur signalée vient de m'être accordée par cette bonne Mère; voici à quelle occasion: Gardant la chambre et le lit depuis de longues années, par suite d'une longue et cruelle maladie, et en dernier lieu épuisée par deux mois de souffrances morales et physiques, je voyais venir une nouvelle peine qu'il me faudrait supporter: la douleur de ne pouvoir assister à la première communion de mon plus jeune fils. Cette pensée pour moi était si cruelle, que je n'avais pas le courage de m'y arrêter. Un lundi, 2 mai, ma fille m'apporta, de la part d'une des dames de sa pension, une notice sur Notre Dame du Sacré-Cœur, en me conseillant d'invoquer Celle qui est toute-puissante sur le Cœur de son divin Fils. Mes enfants et moi nous commençâmes immédiatement à prier cette bonne Mère,sous ce titre si grand et si doux. Notre confiance était ferme. Nous ne fûmes pas trompes dans notre attente : je sentis un mieux inespéré, et le jeudi suivant, 5 mai, on me transporta à la pension, où. j'ai pu assister à la touchante cérémonie de la première communion de mon enfant. Je demeurai à jeun malgré la musique et la prédication, ce que l'état de mon cerveau ne me permettait pas de supporter depuis bien des années. Le mieux a continué avec quelques alternatives sans doute, mais je ne puis m'empêcher de regarder ce qui s'est passé le 5 mai et mon état actuel comme l'effet d'une protection miraculeuse... Malgré des épreuves multipliées, je ne suis pas retombée dans mon ancien état. A chaque instant il me semble toucher à mes plus mauvais jours, mais on dirait qu'une main toute-puissante me retient au bord du précipice. Comment ne pas voir que c'est la main de Notre-Dame du Sacré-Cœur qui me protège!... Quand on considère toute chose au flambeau de la foi, la vie, même an milieu des amertumes, paraît toute autre qu'elle n'est aux yeux du vulgaire. Dieu gouverne tout avec une sagesse infinie et une grande miséricorde. Mais Dieu est juste et nous en sentons parfaitement les effets. Si une mère intercède en faveur de ses enfants, rarement il se trouve un cœur assez dur pour résister à ses prières et à ses larmes. Marie est notre mère, Mère bien-aimée du ciel, qui contrebalance plus d'une fois la juste rigueur dont Dieu châtie le coupable. En l'invoquant sous un titre qui flatte à la fois son amour de Mère de Dieu et de Maitresse du Cœur de Jésus, rien ne saurait résister à ces deux titres. Elle les présente à son divin Fils, et les grâces les plus abondantes viennent consoler les cœurs affligés. C'est ainsi qu'une mère désolée, vivant au milieu de souffrances morales et physiques, implore Marie; et un matin, jour le plus heureux pour une mère, une douce espérance descend du Ciel; elle se sent assez forte pour assister au spectacle si beau de la première communion de son enfant. Heureuse mère!... qui sait faire remonter au Ciel toute la reconnaissance dont son cœur est rempli! Gloire et amour à Notre-Dame du Sacré-Cœur!

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

« Par l'intercession de notre dame de la paix, prions pour que son fils notre Seigneur Jésus-Christ  ramène la paix en Côte d'Ivoire » (J.N.)

« Sainte Vierge Marie, notre Maman du ciel, intercède pour ma nièce Sylvie, pour trouver un appartement plus grand afin de loger toute sa famille je te remercie de toutes les grâces que tu nous donnes. sainte vierge marie je t'aime très fort. » (M.J.)

« Maman marie intercède auprès de ton fils et obtient pour Nyarko son affectation, pour Ghislain la réussite aux concours de l'école de police ». (N.D.)

« Que notre Dame du Sacré Cœur protège mon fils Junior qui se trouve loin de moi. Merci ». (M.D.) 

 

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

430_001

03 mai 2010

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Quatrième jour

Quatrième Considération

Vie du Cœur de Jésus en Notre Dame du Sacré Cœur

Vie du Cœur de Jésus en nous

« Un seul est votre Maître, c'est le Christ. » (Math. 23, 10)

Pendant neuf mois, l'univers ignore le trésor qu'il possède. Jésus est incarné dans Marie qui a goûté les premières joies de sa présence. Les Anges seuls sont initiés au mystère. Jésus, fruit de Marie, est l'œuvre de l'Esprit-Saint; auteur même de la loi, il en instruit sa Mère. Jusqu'alors Dieu avait instruit la Vierge par les prophètes; aujourd'hui il lui parle par son Fils. C'est là dans le secret de ce nouveau tabernacle, qu'il réside. Elle entend sa voix; Elle est pénétrée de son amour; son cœur palpite sur ce Cœur sacré; Elle vit pour Lui, en Lui et par Lui; et Lui vit pour Elle, en Elle et par Elle. Donc Elle est la glorieuse souveraine de ce Cœur divin. Oh! ineffable union! qui pourrait comprendre les communications intimes échangées entre la Mère et le Fils! Le Verbe fait chair vient pour sauver tous les peuples; neuf mois, il est obligé de retenir le zèle qui le dévore ; mais le Très Haut, dans son éternelle sagesse, a tout prévu. Les prémices de ce zèle doivent se concentrer sur Marie. Tous les miracles opérés plus tard par le Sauveur ne sont rien comparés à ceux qu'Il opère dans le sein virginal. Dans la Galilée, Il travaillera sur des éléments rebelles ou au moins indifférents; ici, Il travaille sur une âme où tout s'accorde pour faire fructifier de la manière la plus admirable la bonne semence.

Dans ses prédications apostoliques, ses paroles seront souvent semblables à la voix de celui qui crie dans le désert; ici il se trouve un cœur affamé de la sainte doctrine, et « si la Vierge, dit le cardinal de Bérulle, était si soigneuse, comme l'Évangéliste nous l'apprend en deux endroits, de recueillir les actions et paroles même d'autrui sur son Fils, et les conserver en son cœur, sans laisser tomber à terre une seule parole qui concerne chose si grande, combien à plus forte raison aura-t-elle été attentive aux actions intérieures de son Fils et aux doux battements de son cœur ! » A Jérusalem, il trouvera des contradicteurs, des bourreaux, des apôtres infidèles; il sera poursuivi; son sang retombera en malédictions et en terribles anathèmes sur le peuple déicide; ici, chaque goutte de son sang jaillit jusqu'à la vie éternelle ; chacun de ses soupirs enfante un prodige de grâces, et il donne à cet âme tout ce qu'il a et tout ce qu'il est. Méditons cette dernière parole, et les grâces dont Marie est comblée nous paraîtront si grandes et si nombreuses que l'horizon s'en étendra de plus en plus devant nous. Un regard de Jésus, une parole, une prière, une vertu échappée de Lui, opéreront des miracles; mais ici, tout ce qu'Il dit, tout ce qu'il fait, part de son sacré Cœur et tombe directement sur le saint Cœur de Marie, pour y germer en abondante moisson de bénédiction et de salut.

Admirateurs des actions de Jésus dans Marie, et de la correspondance de Marie aux grâces de Jésus, n'avons-nous pas les mêmes privilèges? Il est dans notre vie. des jours heureux où la sainte communion dépose en notre cœur le Cœur sacré de Jésus. Quelle faveur nous est accordée ce jour-là! Nous pouvons tout demander, puiser largement et sans cesse; Jésus ne vient si riche à nous que pour nous donner l'occasion de nous enrichir par Notre-Dame du Sacré-Cœur.

Allégorie

Une ville d'Italie, Lorette, possède le temple le plus merveilleux qui soit et sera jamais dans tout l'univers: le premier temple de pierres que le Verbe incarné s'est choisi; là, l'œil contemple avec bonheur la petite maison de Nazareth, cette pauvre demeure quatre fois transportée avec tant de respect par les Anges; la foule des pèlerins accourt avec une religieuse vénération s'agenouiller auprès de ces murs mille fois bénis. Si la maison de Nazareth est si vénérable, que dire de Marie, premier sanctuaire et vivant tabernacle où reposa le Créateur? Les murs qui abritèrent Jésus ont retenti des accents de sa voix, ont été témoins des mouvements de son Cœur sans les comprendre; les regards du divin Maître se sont arrêtés sur eux sans les faire tressaillir; on n'y peut révérer que l'endroit où se sont arrêtés ses pas. Marie, au contraire, a saisi tout ce qu'il y avait de divin dans les paroles de son Fils, tout ce qu'il y avait de suave et d'attrayant dans chacun de ses regards, et tout ce qu'il y avait de miséricordieux dans les désirs de son Cœur; et ce Cœur adorable était cependant sous sa dépendance et reconnaissait son autorité ineffaçable. O prodige! ô mystère! une créature commande au Cœur roi des cœurs! Peut-on lui refuser le titre de Notre-Dame du Sacré-Cœur?

Histoire

Ce n'est point en vain que nous prenons Marie pour patronne et pour protectrice. Heureux ceux qui vivent à l'ombre de ses ailes! dans le temps et dans l'éternité, ils en sentiront l'effet salutaire. Lisons le récit d'une protection toute particulière accordée à de pauvres jeunes filles, et nous y trouverons de quoi satisfaire notre piété et augmenter notre confiance. « Ah! mon Révérend Père! quelle plume sera assez éloquente pour écrire les grâces déjà obtenues par Notre-Dame du Sacré-Cœur! Mais si les expressions me manquent pour raconter dignement les faveurs que cette bonne Mère nous obtient, je ne veux pas manquer de reconnaissance, et c'est avec toute l'effusion de mon cœur que je vous écris ce qui suit: Dans la paroisse de N, une association d'ouvrières s'est formée; leur but principal est, tout en travaillant pour gagner leur vie, de s'employer pour le bien des aines. Ces pieuses filles, en apprenant le nouveau titre de Marie, se sont placées tout spécialement sous sa protection et se sont mises de cette belle confrérie. Tous leurs efforts tendirent dès ce moment à propager le culte de Notre-Dame du Sacré-Cœur; aussi en ont-elles été sensiblement récompensées. Voici comment: Il y a quelque temps l'ouvrage vint à manquer presque complétement. Comment faire? pas d'ouvrage, pas de pain, peu d'espérance d'en avoir bientôt! Sur ces entrefaites, dans un moment de détresse, une jeune fille, dégoûtée du monde et de ses plaisirs dangereux, se présente à elles et les prie de l'admettre dans leur association. Quel parti prendre? D'un côté pas d'ouvrage, et de l'autre une âme à sauver! Impossible aussi dans ce moment de consulter le vénérable curé, leur directeur et fondateur. Tout à coup l'une d'elles s'écrie: « Qui sauve l'âme de son prochain sauve la sienne; n'hésitons pas! l'âme d'abord et les besoins du corps ensuite ». » Ce cri généreux trouve un écho dans leurs cœurs, et toutes, pleines de confiance, se jettent aux pieds de la sainte Vierge, l'invoquant sous le beau titre de Notre-Dame du Sacré-Cœur. Ceci se passait le samedi. Le dimanche, l'ouvrage leur arrive avec une abondance qu'on ne pouvait espérer qu'avec une protection miraculeuse. Toutes reconnurent alors la puissance de la Reine du Cœur de Jésus; elles se firent un devoir bien doux de la remercier et de propager de plus en plus une dévotion si belle et si consolante ».

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

 

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

2511572626_f1b60a9f03_o

02 mai 2010

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Troisième jour

Troisième Considération

Incarnation du Fils de Dieu

Maternité Divine

« Voici la Servante du Seigneur » (Luc 1,38.)

Marie va devenir Mère du Sauveur sans cesser d'être vierge. Le Cœur sacré de Jésus sera le produit de son sang le plus pur. Le mystère se prépare. Déjà le temple a été échangé contre la petite maison de Nazareth. Dieu l'a ainsi voulu, mais la vie de notre Souveraine ne change point; ses désirs sont les mêmes; elle attend et appelle de ses vœux le libérateur promis. Bientôt un Ange est devant elle et la salue pleine de grâces. Elle répond par ce mot sublime: Voici la servante du Seigneur: qu'il me soit fait selon votre parole. C'en est fait, le plus grand des mystères est accompli. Adorons le Verbe fait chair; il peut souffrir: il a un corps; il peut laver et purifier le monde: il a du sang; et surtout il peut l'aimer; comme Dieu et comme homme: il a un Cœur. Marie lui a donné ce Cœur; il en use aussitôt pour remercier son Père du Ciel et sa Mère de la terre. Marie a dit: « Fiat! » et le Cœur de Jésus exhale déjà les parfums de l'action de grâce.

Et ce Cœur où la justice et la miséricorde se donnent le baiser de paix, où le ciel et la terre se réconcilient; ce Cœur où sont renfermés tous les trésors du salut, toutes les bénédictions du temps et de l'éternité, est le fruit béni de Marie. Aussi cette Vierge auguste s'en regarde déjà comme la Reine; elle s'en sert comme d'un bien qui lui est propre; elle l'offre à Dieu comme un tribut d'amour ou comme un holocauste sur lequel elle exerce tout pouvoir, en vertu de desseins providentiels. C'est la pensée du grand Bossuet; voici ses paroles: « Que fait aujourd'hui la divine Vierge toute pleine de Jésus-Christ ? Elle l'offre sans cesse au Père céleste, et, après avoir épuisé son Cœur, rougissant du peu d'amour de la créature pour l'immense bonté de son Dieu, pour suppléer à ce défaut, pour compenser ce qui manque, Elle offre au Père céleste toute l'immensité de l'amour et toute l'étendue du Cœur d'un Dieu-Homme ». Les Anges ont reçu ordre d'adorer ce Cœur divin. Marie, la première, Lui a offert son tribut de louange et d'amour; la première, Elle s'est déclarée la servante fidèle de cet amour incarné; Elle s'est donnée à Lui; Elle s'en est servi pour la gloire du Très-Haut et le salut de nos âmes... Qui pourrait dire combien fut agréable à Dieu cette première Vierge des Vierges, consacrée au culte du Sacré-Cœur, et régnant déjà sur Lui!

Faisons ainsi, Chrétiens; servons-nous de ce Cœur divin. L'homme, dans son triste orgueil, est allé souvent jusqu'à croire qu'il avait un cœur de Dieu, et le Seigneur, selon le récit de nos saints livres, en fit un jour le reproche à un roi superbe: « Vous avez, lui dit-il, regardé votre cœur comme le cœur d'un Dieu: Dedisticor tuum quasi cor Dei ». Aujourd'hui, c'est Dieu lui-même qui prend un cœur d'homme; Il nous l'apporte pour en faire l'objet de notre amour et de nos adorations ; Il nous l'apporte pour l'unir au nôtre et le diviniser. Mais comme c'est des mains de Marie que nous recevons ce présent; c'est aussi par les mains de Marie que nous déposerons aux pieds de Dieu le tribut de notre reconnaissance; c'est dans le cœur de notre Mère que nous devons apprendre à nous consacrer, entièrement et pour toujours au service de ce Cœur adorable dont elle est proclamée Souveraine.

Allégorie

Nous lisons dans la vie de Saint Thomas More, chancelier d'Angleterre, qu'un jour, en remerciement de son équité, il reçut une coupe d'or des mains d'une pauvre femme. Ce chancelier, plein de bonté et de noblesse, accepta avec plaisir ce sympathique témoignage; mais ne voulant point se laisser vaincre en générosité, il remplit la coupe d'une liqueur précieuse et l'offrit à cette femme en lui disant: « Vous me l'avez donnée vide, je vous la rends pleine. Le Verbe divin voulut se dévouer pour le salut du monde; Marie, touchée de tant de générosité, Lui offrit non pas une coupe d'or, mais un Cœur humain au moyen duquel II pourrait souffrir et mériter pour nous, un Cœur digne d'être uni hypostatiquement à la Divinité; et le Verbe incarné, pour lui témoigner sa reconnaissance, lui remit entre les mains son Cœur rempli de tous les trésors du Ciel, avec mission de répandre sur l'humanité les grâces dont II est la source: Voluit nihil dare nisi per Mariam. O Notre-Dame du Sacré-Cœur, priez pour nous!

Histoire

Dans ce que nous allons raconter aujourd'hui, Marie exauça ses enfants pour la gloire de son Fils. Notre-Dame du Sacré-Cœur, en cette circonstance, tout en protégeant l'honneur de Dieu, vient en aide a ses pieux enfants qui se voyaient bien en peine pour arriver à construire un temple à l'objet de leur amour. Sous un titre plein d'espérance ils invoquent la Reine du Ciel, et toute difficulté s'aplanit. Voici le fait: « Comment trouver d'expressions assez fortes, nous écrit une âme pieuse, pour remercier Notre-Dame du Sacré-Cœur ! Considérant notre faiblesse, pour offrir nos actions de grâces, nous vous prions de faire remercier Marie à votre réunion dans son béni sanctuaire d'Issoudun. Vous vous rappelez la recommandation que je vous avais prié d'adresser à Notre-Dame du Sacré Cœur pour une paroisse. Il était question de construire une église, et l'on désespérait de trouver les secours nécessaires pour ce pieux et important projet. Toutes nos demandes semblaient n'aboutir à rien ; la cause devenait d'une difficulté extrême. La pensée me vint de vous adresser une recommandation afin que vous voulussiez bien prier Marie de se mettre de notre parti. Qui invoque Notre-Dame du Sacré-Cœur n'a point de refus. Je me plais à le répéter à qui veut l'entendre, tant le fait me paraît certain. Donc, après avoir imploré Celle qui accorde tant de grâces particulières, nous apprenons la bonne nouvelle que le Gouvernement nous envoie un secours suffisant pour la construction de notre église. Comment ne pas voir ici que nous devons cette faveur à la puissante protection de Notre-Dame du Sacré-Cœur ? Je ne veux point omettre ici que la personne malade que je vous avais recommandée a recouvré la santé. Gloire et amour à Notre-Dame du Sacré-Cœur qui nous a protégés en cette occasion si admirablement! »

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

844_001__4_