28 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

 

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Vingt-neuvième jour

Les Opérations du Cœur de Jésus

 

Prélude

 

Pénétrons par la pensée dans le secret du Cœur de Jésus: il y règne une activité merveilleuse devant laquelle nous devons nous incliner dans de grands sentiments d'actions de grâces et d'adoration.

 

Méditation

 

Écoutons encore la fidèle servante du Cœur de Jésus dans les enseignements suaves et merveilleux qu'elle prodigue à ses chères filles spirituelles: « Notre-Seigneur, leur dit-elle, vous a choisies pour honorer les opérations admirables de son Cœur sacré dans le Saint-Sacrement. Et, voyez quelles sont ces opérations: Il glorifie son Père, il conduit son Église, il anime ses saints, il invite et appelle les pécheurs, il change les cœurs. Or, vis-à-vis de ces opérations admirables, vous avez des devoirs nombreux à remplir, car, en qualité de servante de Jésus, il vous faut travailler avec lui, comme lui, s'il était possible, autant que lui, comme si vous pouviez le soulager dans les immenses occupations de son cœur. Mais, comment le ferez-vous, pauvre créature, faible, languissante et à demi morte? » Vous le pouvez cependant. Oui, vous le pouvez, par l'amour. L'amour suppléera à tout et l'amour vous dictera ce que vous aurez à faire pour entrer dans les desseins de votre Bien-Aimé. Imitez son action par votre exactitude et votre empressement à tout ce que la règle, la volonté de vos supérieurs, les devoirs de votre état prescrivent. Mais, comme Jésus-Christ, vous irez et vous agirez dans le silence intérieur et extérieur, sans inquiétudes et sans empressements. Vous vous souviendrez de ces paroles si profondes dans leur concision: « Jésus autem tacebat » (« Or Jésus se taisait »).

 

Exemple

Le Sceau divin


 

Un jour que la vénérable Anne-Marguerite Clément approchait de la communion, et qu'elle conjurait avec beaucoup d'instance Notre-Seigneur de lui donner l'humilité et la douceur, la grâce de son étroite union avec Jésus-christ lui fut renouvelée: et comme le Cœur adorable de ce divin Sauveur était toujours le noble instrument dont il se servait pour faire ses plus grandes opérations dans son âme, il unit le cœur de son épouse au sien, se servant de son propre Cœur comme d'un cachet, pour graver l'humilité sur celui de son épouse. Ensuite, elle se sentit pressée de demander la douceur au Cœur même de Jésus-christ, ce qu'elle fit par cette prière: « O Cœur de Jésus, source de douceur, unissez mon cœur à vous-même, afin qu'il soit converti en vous seul. A l'instant, elle sentit que Jésus-christ renouvelait le changement de son Cœur avec le sien, en lui disant: « L'on ne peut avoir la douceur sans avoir mon Cœur, qui en est la véritable source ».

 

Pratique : Être fidèle à faire nos actions en union avec celles du sacré Cœur de Jésus.

 

Oraison Jaculatoire : Divin Cœur de Jésus, rendez notre cœur semblable au vôtre.

330_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes


27 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

 

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Vingt-huitième jour

Vie immaculée

 

Prélude

 

La victime se consume lentement et entièrement dans le feu de l'holocauste.

 

Méditation

 

Nôtre-Seigneur, disait la Bienheureuse, veut que vous honoriez sa vie sacrifiée et immolée au Saint-Sacrement. Là, il est la victime de propitiation pour notre salut. Offrez-vous à son Sacré sœur, comme une victime qui veut être immolée avec lui. Il en est en même temps le sacrificateur; abandonnez-vous à lui comme l'agneau entre les mains du prêtre qui va l'immoler. Priez-le qu'il accomplisse en vous tous ses desseins, quelque rigoureux qu'ils dussent paraître à la nature. Sacrifiez-lui vous-mêmes tout le plaisir que vous prenez à aimer et à être aimées, approuvées et estimées des créatures. Vous ne pouvez être associées parfaitement à cet état de victime de Jésus-Christ qu'autant que vous vous dépouillerez entièrement de tout ce que vous affectionnez naturellement. « L'état d'une victime est d'être entièrement consumée par le feu à la gloire de celui à qui elle est offerte. Jésus est au Saint-Sacrement comme la victime de Dieu, et le feu de l'amour l'y consumerait, s'il n'était immortel et impassible. Il n'en est pas ainsi de nous qui devrions languir et dessécher d'amour et y être consumées jusqu'à la mort. « Offrez-vous à Jésus-Christ pour porter cet état, si c'est son bon plaisir, pour être devant lui comme un de ces cierges allumés qu'on brûle en son honneur et qui se consument en servant à la gloire de Dieu. Vous vous abandonnerez sans réserve à Jésus, pour qu'il se serve de vous selon son bon plaisir. La victime est à lui, il l'immolera dans le temps et en la manière que ce souverain prêtre sait devoir le faire. Il vous suffit d'être prête et d'aimer par avance l'espèce de consommation qu'il vous destine. La plus souffrante doit être à vos yeux la plus heureuse. »

 

Exemple

L'attrait d'un cœur immolé

 

Ce fut en 1686 que sœur Marguerite Marie reçut une grande faveur, en ce que Dieu lui donna saint François d'Assise pour protecteur spécial. Il y avait entre ce grand Saint et la servante de Dieu une grande conformité d'attrait pour la pauvreté, l'humiliation et la souffrance; et cet attrait, qui a fait le caractère propre de ce Saint, et qui fait celui de son Ordre, était profondément gravé dans le cœur de sœur Marguerite. Elle en était elle-même étonnée; et en même temps elle l'était de ce qu'elle ne se trouvait ni assez pauvre ni assez souffrante. « Comment se peut-il faire, disait-elle un jour à son directeur, que la pauvreté et les souffrances aient tant d'attrait pour mon cœur, que je les regarde comme des mets délicieux; et que cependant je souffre si peu, qu'il faut le compter pour rien ? ».

 

Pratique : Se tenir quelquefois à la disposition du Cœur de Jésus, dans un état et avec des sentiments de victimes.

 

Oraison Jaculatoire : Divin Cœur de Jésus, victime d'amour! (Office du Sacré-Cœur de Jésus).

272_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes

26 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

 

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

195_001

Vingt-septième jour

Vie cachée

 

Prélude

 

Le silence règne autour des divins Tabernacles. Le Cœur de Jésus s'y consume dans le secret du sanctuaire

 

Méditation

 

« Notre-Seigneur, disait Sainte Marguerite-Marie à ses dociles disciples, vous a choisies pour honorer sa vie cachée au Saint-Sacrement, vous participerez à cette vie en vous ensevelissant si profondément dans la solitude de Son Cœur, que vous ne désirerez plus d'être vues que de Lui seul. Votre plus grand soin sera de cacher le bien que vous ferez de peur qu'il ne vous soit dérobé. Aimez à vivre inconnues et oubliées, et, lorsque vous irez devant le Saint-Sacrement, présentez-lui vos pratiques d'anéantissement et de privation pour tout ce qui pourrait vous attirer la vaine estime ou l'attention des créatures ». Dans une autre circonstance, comme les novices lui avaient demandé quelques instructions sur la manière d'imiter la vie cachée et la solitude du Cœur de Jésus dans l'Eucharistie, Marguerite-Marie lui répondit: « Rangeons nos intérieurs et extérieurs comme enfermés dans le Cœur de Notre-Seigneur, et cela par le profond silence que vous leur imposerez. Silence intérieur, par le retranchement de toutes pensées inutiles et de réflexions de l'amour-propre, pour vous disposer à entendre la voix de l'Époux. Silence sur tout ce qui peut vous louer ou vous excuser, blâmer ou accuser les autres. Silence sur les petites saillies auxquelles la nature immortifiée nous porte pour témoigner notre plaisir dans les sujets de joie, notre mécontentement dans les sujets de tristesse. Retranchez toute parole superflue. Votre silence sera pour honorer celui de Jésus solitaire au Saint-Sacrement. Il vous apprendra par ce moyen à converser avec son sacré Cœur, et à l'aimer en silence ».

 

Exemple

La Liberté du cœur

 

Sainte Gertrude évitait avec un soin particulier toute faute, tout empressement, qui pouvaient troubler son esprit et son cœur, ce qui la rendait si agréable à Dieu, qu'un jour se trouvant sollicité par un saint homme de lui découvrir ce qui lui plaisait le plus en sa bien-aimée Gertrude, le Seigneur répondit: « C'est la liberté de son cœur ». « Et moi, Seigneur, repartit tout étonné ce saint personnage, je croyais que ce qui vous agréait le plus en cette âme, c'était la parfaite connaissance qu'elle a de son néant, et le grand amour auquel votre grâce l'a fait parvenir ». « Il est vrai, dit le Sauveur, ce sont là deux admirables perfections; mais cette liberté du cœur, qui tient de l'une et de l'autre, est un don précieux et un bien si parfait, qu'elle élève l'âme au comble de la sainteté; c'est elle qui dispose le cœur de Gertrude à recevoir dans tous les moments de sa vie quelques nouvelles faveurs; c'est elle enfin qui l'empêche d'attacher son cœur à aucune chose qui me déplaise ou qui puisse m'en disputer la souveraineté ».

 

Pratique : S'imposer quelques pénitences, lorsqu'on a manqué à l'une des pratiques suggérées ci-dessus.

 

Oraison Jaculatoire : Divin Cœur de Jésus qui vous êtes tu, pendant que vos ennemis vous insultaient! (Matthieu 26, 63).

195_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes

25 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

 

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Vingt-sixième jour

Gloire partagée

 

Prélude

 

Notre-Seigneur nous apparaît sur un trône glorieux où il nous invite à monter. Le chemin qui conduit à ce trône et ses degrés mêmes sont parsemés de croix.

 

Méditation

 

Marguerite Marie disait à ses filles spirituelles: « Notre-Seigneur vous destine à honorer sa vie de gloire au Saint-Sacrement. Là, il renouvelle Sa Glorieuse Passion par laquelle il a établi Son Règne sur toutes les puissances ennemies. Il veut vous associer à Sa Royauté, et pour cela il veut que vous fassiez votre trône de la Croix. Vous y serez glorieuses avec Lui, si vous portez comme Lui toutes celles qui vous seront présentées, sans vous lasser ni vous plaindre de leur pesanteur et de leur durée. Vous les prendrez indifféremment et sans choix, mais comme il plaira à la Providence de Vous les présenter. Ainsi, par ce moyen, vous régnerez sur toutes vos promptitudes, vos ressentiments et vos répugnances, et vous triompherez avec Lui dans son Sacré Cœur ». « Pleines d'estime pour la vocation glorieuse à laquelle l'Époux vous appelle, s'écriait dans une autre circonstance l'ardente Épouse du Cœur de Jésus, dites souvent, mes filles, avec le Prophète: « Que rendrai-je au Seigneur pour les grands biens qu'il m'a faits? » Je lui ferai le sacrifice de tout mon être par hommage d'amour. Je le choisis pour être l'unique objet de mon amour, pour le trésor de mon cœur, pour les délices de mon âme. Je n'en veux plus d'autres en la vie que de m'étudier à me conformer à mon Epoux crucifié et à réformer mon cœur sur le Sien par une entière mort à ma propre volonté ». O royauté de mon céleste Époux! O trône glorieux que je suis appelé à partager un jour, tu vaux bien la peine que je fasse quelques légers sacrifices, que je m'impose quelques mortifications pour arriver à cette fin bienheureuse et si digne d'occuper toutes les préoccupations de mon cœur.

 

Exemple

Détachement héroïque de Saint Josaphat

 

Le Prince Josaphat, dont le Martyrologe romain fait mention, le 27 novembre, abandonna librement et par la force de son amour, comme le rapporte saint Jean Damascène, le royaume des Indes, les grands trésors que le roi Abemer, son père, lui avait amassés, les honneurs et les plaisirs que sa naissance pouvait lui procurer, et ne fit pas plus de cas de la pourpre, du sceptre et de la couronne que d'une toile d'araignée. A l'âge de vingt-quatre ans, il sortit de son palais, s'arracha à ses sujets, à son pays, et s'enfuit dans une vaste solitude, où il demeura trente-cinq ans dans les plus grandes austérités, dans la faim, la soif, les veilles, de violentes tentations du démon et toutes sortes de travaux qu'il supportait avec un invincible courage et un ardent amour pour le Cœur sacré de Jésus. Il répétait sans cesse ces paroles: « Mon âme s'attache à Vous, ô mon Sauveur: que Votre main droite me soutienne et me fortifie; mon âme est blessée par l'ardeur de Votre Amour. Elle brûle du désir de Vous posséder, ô Vous qui êtes la fontaine de vie! » Saint Jean Damascène dit encore de lui: « Le prince Josaphat, languissant d'amour, toujours occupé à s'entretenir avec Jésus, oubliait toutes les nécessités corporelles, et vivait dans une extase et un transport d'amour continuels ». Le même Saint ajoute ailleurs: « Jésus-Christ lui tenait lieu de sceptre, de couronne, de royaume, de richesses, de plaisir, de père, de patrie et de tout; il le désirait sans cesse, il songeait à lui en dormant, il croyait le voir partout et contemplait continuellement ses beautés. Il habitait dans son Cœur adorable comme dans un sanctuaire où il lui rendait les plus affectueux hommages ».

 

Pratique : Nous préoccuper quelquefois des pratiques de mortification et des sacrifices que nous pourrons offrir au Cœur glorieux de Jésus, en allant le visiter dans le Sacrement de son amour.

 

Oraison Jaculatoire : Divin Cœur de Jésus, Roi et Maître de tous les cœurs ! (Litanies du Sacré-Cœur).

9683

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes

24 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

 

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Vingt-cinquième jour

L'Épouse

 

Prélude

 

Jésus-Christ montre à son épouse bien-aimée le Cœur qui a tant aimé les hommes. Sainte Marguerite-Marie est anéantie dans une extase d'amour et de reconnaissance.

 

Méditation

 

« Vous êtes l'épouse bien-aimée de Jésus, disait Marguerite-Marie, honorez Sa vie d'Amour au Saint Sacrement. Pour cela, faites une grande attention à vous rendre toute pure et innocente pour plaire à ce Divin Époux, en tout ce que vous ferez. N'ayez d'autre vue que celle-là, donnez-lui tout sans réserve, si vous voulez qu'il se donne tout à vous ». On lit dans les prophéties d'Osée un chapitre où l'écrivain sacré, après avoir redit les malédictions du Seigneur contre l'épouse infidèle, fait entendre cette consolante promesse que l'Église s'est appliquée depuis, et que nous pouvons nous appliquer, nous aussi, en présence des divins tabernacles: « Je la mènerai, dit-il, dans la solitude et Je lui parlerai au cœur. Je lui donnerai des vignerons pour la cultiver et elle chantera des cantiques comme au jour de sa jeunesse. Ce sera alors qu'elle M'appellera son époux! » Nous reconnaissons bien là les accents du Dieu de l'Eucharistie. C'est bien lui qui nous a attirés dans sa solitude, qui nous a parlé au cœur avec une tendresse dont nous étions ravis. Il nous a donné des prêtres pour cultiver ce jardin fermé où il voulait venir habiter et célébrer ses noces spirituelles. C'est là, dans cette solitude des tabernacles, que nous avons entonné les premiers cantiques de notre jeunesse; c'est là que nous sommes revenus, plus d'une fois, répéter les chants d'allégresse que notre première communion nous avait inspirés. C'est là que nous avons appelé Jésus « mon époux ». Car, c'est là que le Dieu des autels était vraiment l'époux miséricordieux de nos âmes, qu'il s'est fiancées dans une étroite alliance. Cet époux divin est si jaloux de notre amour, qu'il s'écrie dans un transport d'infinie miséricorde: « Je vais fermer (à mon épouse) le chemin avec une haie d'épines. Je la fermerai avec des monceaux d'épines, elle ne pourra trouver de sentier par où elle passe pour aller vers ses idoles, de sorte qu'elle les poursuivra avec ardeur et elle ne pourra les atteindre, elle les cherchera et elle ne les trouvera point, et elle sera privée de tout ce qu'elle désire, jusqu'à ce qu'elle soit réduite à dire: Il faut que j'aille trouver mon premier époux, parce que j'étais alors plus heureuse que je ne le suis maintenant ».

 

Exemple

Amour de sainte Marguerite de Cortone

 

On lit dans sa Vie: « Qu'un jour Notre-Seigneur lui apparut sous la forme de crucifié... et, lui ouvrant la Plaie de Son Côté, il lui fit voir, dans cette Caverne d'amour, Son propre Cœur dans lequel il la tenait gravée. A ce doux spectacle, le cœur de Marguerite, enflammé d'un nouveau désir de s'unir au Cœur de Jésus qui se manifestait à elle, aurait voulu sortir de sa poitrine pour rendre cette union plus étroite: mais, ne le pouvant, il fit ses efforts pour s'unir à ce Cœur sacré par l'amour le plus ardent... En ce a moment, il lui parut que son âme abandonnait son corps, et qu'étant entrée dans la Plaie du Coté que Notre Seigneur lui ouvrait, elle ne vécût plus que dans le Cœur de cet aimable Sauveur ».

 

Pratique : S'imposer un certain temps de silence pour honorer le silence de Jésus au Sacrement de Son Amour.

 

Oraison Jaculatoire : Divin Cœur de Jésus, époux miséricordieux de nos âmes! (Livre d'Osée.)

919_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes


23 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Vingt-quatrième jour

L'Holocauste

 

Prélude

 

Sur l'autel, devant le tabernacle, le Feu Divin de l'Amour du Cœur de Jésus est allumé. Il dévore les âmes empressées de se confier à Ses ardeurs. Jetons-nous en esprit dans ce Feu qui réjouit la cité de Dieu et qui purifie les cœurs.

 

Méditation

 

Sainte Marguerite-Marie disait à ses chères novices de Paray le Monial: « Présentez-vous au Cœur Sacré de Jésus, comme une victime qui arrive au temple pour y être immolée et qui est présentée devant le Sacrificateur. Ce Divin Prêtre doit, en l'égorgeant spirituellement, faire mourir en elle la vie animale, et ensuite, en la consumant dans le Feu de l'Amour, lui rendre une vie nouvelle et divine. Prenez plaisir à remplir les devoirs de l'holocauste: aimez à mourir au monde et à tout ce qu'il y a de sensible et à être consumée dans l'amour pour honorer Dieu et pour y trouver la vie nouvelle que l'amour seul anime. Heureuses si, après cela, vous pouvez dire avec vérité: « Non, ce n'est plus moi qui vis, mais c'est Jésus qui vit en moi » et qui y vit par son amour: c'est en Lui et par Lui que j'agis, que je souffre et que j'aime ». « Au reste, ajoutait l'ardente épouse du Sacré Cœur, voulez-vous savoir qui entrera plus avant dans cette demeure sacrée du Cœur de Jésus? Ce sera la plus humble et la plus méprisée. La plus dénuée de tout sera celle qui le possédera davantage. La plus mortifiée en sera la plus tendrement caressée. La plus charitable en sera la plus aimée. La plus silencieuse en sera la mieux enseignée. Enfin, la plus obéissante sera celle qui aura auprès de lui le plus de crédit et de pouvoir ».

 

Exemple

Le diacre Sanctus

 

Parmi les victimes de la persécution qui éclata à Lyon, en 277, on voit paraître au premier rang, avec la vierge Blandine, le jeune diacre Sanctus; et quand l'historien des églises de Lyon et de Vienne se demande comment le jeune martyr put endurer les barres de fer rougies au feu qui convertirent tout son corps en une immense plaie, la seule réponse qu'il puisse trouver est que « le saint diacre fut arrosé et fortifié par la source d'eau vive qui jaillit du Cœur du Christ ».

 

Pratique : Choisir, parmi les vertus que nous venons de méditer dans le paragraphe précédent, celle pour laquelle nous nous sentirons le plus d'attraits.

 

Oraison Jaculatoire : Divin Cœur de Jésus, tirez-moi plus avant, que Votre Cœur m'engloutisse et que je sois tout abîmé en ses douceurs. (Saint François de Sales).

9340010

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes

22 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

 

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Vingt-troisième jour

Tendre Mère

 

Prélude

 

Représentons-nous le Bon Maître sous la figure d'une mère qui presse tendrement son enfant dans ses bras.

 

Méditation

 

Mettons-nous quelquefois au pied de la Croix de Jésus et figurons-nous que la Sainte propagatrice de la dévotion à Son Cœur sacré nous dit, comme elle le répétait autrefois avec tant d'onction à ses chères filles spirituelles: « Considérez, mon enfant, Jésus sur la Croix comme une Mère tendre qui vous y a enfantée dans Son Cœur avec des douleurs infinies. Reposez-vous entre Ses bras et sur Son Cœur comme un enfant se repose dans les bras de sa mère où il trouve sa consolation et son assurance. Abandonnez-vous donc à ce Cœur Sacré sans tant de retour, d'inquiétude et de défiance pour l'avenir. Il le prévoit pour vous, et c'est assez. Bornez-vous à l'aimer avec confiance dans le temps présent, assurée que vous êtes qu'il ne veut pas vous abandonner ». Que j'aime cette pensée de la Sainte Marguerite-Marie: le Cœur de Jésus est semblable à une tendre mère! Une mère! quel touchant et quel admirable point de comparaison ! Tout ce que Dieu a renfermé de tendresse et d'amour dévoué dans le cœur d'une mère, nous le savons pour l'avoir éprouvé et goûté. Et cependant, c'est l'Esprit-Saint lui-même qui nous le dit: quand même une mère pourrait être assez dénaturée pour oublier et rejeter l'enfant qu'elle a porté dans son sein, nourri de son lait, réchauffé sur son cœur, Dieu et par conséquent le Cœur Sacré de Jésus ne pourrait jamais oublier les âmes qu'il a enfantées au milieu des douleurs de la Croix, nourries de Sa Chair et engraissées de Son Sang Divin. O âmes! goûtez donc et voyez combien le Cœur de Jésus est bon et doux. C'est le Cœur de la plus tendre et de la plus aimante des mères.

 

Exemple

Qu'il est doux de contempler le Cœur de Jésus !

 

Saint Camille de Lellis, qui avait une tendre dévotion au Sacré-Cœur de Jésus, fut on ne peut plus consolé et encouragé, dans sa dernière maladie, par la vue d'une image de Jésus Crucifié, dont lui-même avait conçu le dessin. On y voyait un groupe d'anges recueillir dans des calices le Sang qui coulait des Plaies du Divin Sauveur, et le présenter au Père Céleste. Cette vue procura au Saint un grand soulagement, et le remplit de la plus ferme confiance à ses derniers moments; il expira les yeux amoureusement fixés sur le Cœur Miséricordieux de Jésus.

 

Pratique : S'entretenir dans un esprit d'abandon complet pour tous les événements de la vie, ne se réservant rien que l'amour.

 

Oraison Jaculatoire : Divin Cœur de Jésus, qui nous avez enfantés avec des douleurs infinies sur la croix ! (Sainte Marguerite-Marie).

478_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes

21 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

 

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Vingt-deuxième jour

L'Ami

 

Prélude

 

La table est dressée. Jésus Christ, Hôte divin, nous convie à nous y asseoir.

 

Méditation

 

« Vous entrerez dans le Cœur de Jésus, continue Marguerite-Marie, comme un ami qui est invité au festin de son ami. Vous y trouverez des délices qui vous sont préparées, et qui surpassent vos désirs et vos connaissances. Vous y serez enivrées du vin délicieux de Son Amour: ce vin charme les amertumes du siècle et inspire le dégoût de toutes les voluptés terrestres. L'ami qui vous reçoit est aussi libéral qu'il est tendre, il vous dira: « Tout ce qui est a moi est à toi: Mes mérites, Mes Plaies, Mon Sang, Mes Douleurs. L'amour rend tous ces biens communs entre nous; mais la libéralité doit être réciproque et Je veux aussi te posséder tout entière sans tant de réserve et de partage ». Jésus est devenu notre ami! et quel ami ! II l'a dit lui-même: « Un ami ne saurait donner une plus grande marque de son amitié à celui qu'il aime qu'en donnant sa vie pour lui ». Il l'a fait et il le fait encore tous les jours. Oui, Jésus est l'ami fidèle auquel nul autre ne peut être comparé, puisque c'est au prix de son sang qu'il nous a faits ses amis ! Et pourtant, parmi les nombreux amis que nous avons sur la terre, Jésus est le plus délaissé ! Ah! je le sais bien, elle parait dure et pénible aux sens et à la nature cette parole de l'Imitation: « Que Jésus seul soit votre ami particulier », mais celles qui précèdent nous en facilitent l'accomplissement. Méditons-les: « Vous ne pouvez vivre heureux sans un ami, et si Jésus n'est pas votre ami par-dessus tous les autres, vous serez accablé de tristesse. Aimez donc tous les autres pour l'amour de Jésus et Jésus pour lui-même. Jésus seul doit être aimé d'un amour singulier, parce que de tous les amis c'est le meilleur et le plus fidèle ».

 

Exemple

La Solitude du cœur

 

Le bienheureux Henri Suso avait une âme ardente et avide de doux épanchements, et il éprouva de grandes peines à s'éloigner de ses anciens amis. Quelquefois, vaincu par la nature, il retournait à eux. Mais, dans leur commerce, il ne trouvait aucune joie, et il les quittait plus triste encore. Son âme souffrait de la solitude et languissait dans l'isolement. Cet état pourtant finit par lui paraître délicieux! (De Malan, Vie du Binheureux Henri Suso)

 

Pratique : Sacrifier les affections qui nous éloignent de l'amour du Cœur de Jésus.

 

Oraison Jaculatoire : Divin Cœur de Jésus, le meilleur et le plus fidèle de tous les amis. (Imitation de Jésus-Christ).

 

383_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes

20 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

 

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Vingt-et-unième jour

Le divin Pilote

 

Prélude

 

Représentons-nous la vie comme une mer orageuse sur laquelle notre âme flotte, battue des vagues.

 

Méditation

 

« Vous entrerez, disait Sainte Marguerite-Marie, dans le Cœur de Jésus Christ comme un voyageur dans un navire. L'Amour en est le pilote, il vous conduira heureusement sur cette mer orageuse par laquelle il faut passer pour arriver au port. Les tempêtes que vous avez à craindre ne viennent que de l'amour-propre, de la vanité, de l'attache à la volonté: le Pilote vous en défendra, si vous Lui êtes fidèle. Il vous fera voguer dans le calme et la tranquillité ». Un poète chrétien s'adressant un jour à Dieu, lui demandait de prendre soin de sa traversée parmi les orages et les écueils de la vie, et s'écriait: « Ma barque est si petite et la mer est si grande! » C'est une excellente pensée qui doit faire naître en nous un vif sentiment de confiance à l'égard du Divin Cœur de Jésus. Notre barque est petite, elle est mal pourvue d'engins de navigation, elle se laisse facilement ballotter et emporter au gré de toutes les tempêtes; et la mer est bien grande, elle est féconde en écueils perfidement cachés sous des apparences de calme trompeur, elle subit des tourmentes pénibles soulevées par l'esprit méchant du prince des ténèbres Mais, n'est-il pas vrai que, si, au milieu d'une tempête, nous voyions tout d'un coup apparaître le Doux Maître de la vie et de la mort, s'asseyant au gouvernail du navire en péril et se levant comme autrefois sur le lac de Génésareth pour commander aux vents et à la mer, n'est-il pas vrai, dis-je, que nous serions rassurés et calmes? Nous pouvons goûter ce calme et cette paix, pourvu que nous nous abandonnions bien docilement à l'action et au gouvernement du Cœur sacré de Jésus! Notre barque, grâce à ce divin pilote, se rira des fureurs de la mer orageuse de cette vie, elle ne craindra ni les vents ni la vague.

 

Exemple

Un Cœur embrasé d'amour

 

Saint Pierre d'Alcantara, entendant un jour, à la troisième Messe de Noël, chanter l'Évangile selon saint Jean: « In principio erat Verbum », se mit à contempler ce grand mystère, et fut tellement enflammé d'amour envers le Cœur de Jésus, que, ravi en extase, il se sentit transporté en l'air à une longue distance, jusqu'au pied du Saint-Sacrement.

 

Pratique : Dans les cas difficiles et dans les épreuves, nous abandonner avec une confiance amoureuse au Cœur de Jésus.

 

Oraison Jaculatoire : Divin cœur de Jésus, asile des cœurs pieux! (Prose de la messe du Sacré Cœur)

253_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes

19 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Vingtième jour

La divine École

 

Prélude

 

Figurons-nous que, comme Marie-Madeleine, nous sommes aux pieds de Jésus, écoutant ses paroles, recueillant tous ses enseignements.

 

Méditation

 

La Sainte Servante du Cœur de Jésus disait à ses filles spirituelles: « Entrez dans le Cœur de Jésus, comme dans une école où vous êtes disciples. Cette École est celle où l'on apprend la science des saints, la science du pur amour, qui fait oublier toutes les sciences mondaines. Écoutez avec attention la voix de votre Maître qui vous dit: « Apprenez de Moi que Je suis Doux et Humble de Cœur, et vous y trouverez le vrai repos de vos âmes. » Douceur et humilité: tel est le résumé de la vie du Divin Maître, depuis le premier moment de Son Incarnation jusqu'au Calvaire, tel est aussi l'abrégé de la vie Eucharistique de Son Cœur sacré, et c'est dans l'Eucharistie que Jésus-Christ nous enseigne à être doux et humbles de cœur. Entendons ce Cœur divin, notre Maître, nous dire: « Apprenez de Moi, non pas à créer les choses visibles et invisibles, non pas à opérer des merveilles ici-bas et à ressusciter les morts: mais apprenez de moi l'humilité, l'anéantissement, la vie cachée ». Oh! qu'il y en a peu qui comprennent cette parole, qu'il y en a infiniment peu qui, l'ayant comprise, la mettent courageusement en pratique, tant il en coûte à l'homme orgueilleux de se mettre à sa place. Apprenons de l'Eucharistie à nous donner comme elle, avec une douceur dont rien ne puisse nous faire départir. Admirable vertu de douceur! Comme saint François de Sales et sa Bienheureuse Fille, étudions-la à l'École du Cœur de Jésus. Regardons ce modèle parfait. Jésus Christ n'achève point de rompre le roseau à demi cassé, il n'éteint pas la mèche qui fume encore. C'est un Agneau de douceur.

 

Exemple

Heureux Lot d'une épouse de Jésus

 

Un jour que sainte Véronique Giuliani priait avec ferveur devant une image du Sauveur, Marie lui dit: « Ma fille, si tu savais combien Mon Fils t'aime! Prépare-toi à devenir Son Epouse ». Une autre fois qu'elle apportait son offrande sur l'autel, l'enfant Jésus lui dit: « Garde-Moi ton amour, qu'il soit tout à Moi ». « Cher Seigneur, répondit la Sainte, je Vous aime tant! Enseignez-moi comment je dois me conduire pour Vous plaire ». Notre-Seigneur se tourna alors vers Sa Mère et lui dit: « Je veux que notre amie soit dirigée par Vous ». Un matin qu'elle cueillait des fleurs dans le jardin pour orner son autel, l'enfant Jésus lui apparut et lui dit: « Je suis la Fleur des champs ».

 

Pratique : Nous examiner sur les points où nous manquons le plus souvent à la douceur et à l'humilité, ces deux grandes leçons que nous enseigne le Cœur de Jésus.

 

Oraison Jaculatoire : Divin Cœur de Jésus, doux et humble !

375_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes