08 juillet 2009

Mois de Sainte Anne, 9e jour

Joachim_20and_20Anna

Mois de Sainte Anne


Prières pour le mois de Sainte Anne

Voir au premier jour: http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/06/30/14254708.html

 

Neuvième jour

La mort d'un père


Prélude


Représentons-nous notre glorieuse sainte au lit de mort de son père bien-aimée, l'assistant dans son agonie, et lui montrant le ciel que son petit-fils viendra bientôt rouvrir aux hommes.


Méditation


Anne se trouvait encore au Temple, lorsqu'on vint apporter la nouvelle du malheur qui allait frapper sa famille. Son excellent père, cet Israélite fidèle, ce digne enfant de Jacob et de Juda, allait rentrer bientôt dans le sein d'Abraham, en attendant la rédemption d'Israël, que son arrière petit-fils, le fils de Marie, allait bientôt annoncer à la terre, au ciel et aux ténèbres. La pieuse enfant quitta aussitôt le Temple de Jérusalem, couverte des bénédictions des prêtres, pleurée de ses compagnes. Elle-même sentit son cœur s'émouvoir à cette séparation, qui rompait avec de douces habitudes et l'éloignait d'un asile où, sous l'œil de Dieu, son âme avait grandi en mérite au milieu des suaves consolations que donne l'obéissance au sein de l'éducation religieuse. Mais, un devoir sacré l'appelait, son père bien-aimé se mourait : elle courut où son cœur l'attirait. S'arrachant donc aux embrassements de ses maîtres et de ses compagnes, elle accourut auprès du lit de mort de son père. Qui dira les consolations que celui ci dut ressentir à la vue de sa sainte fille? Sans doute l'assistance de son épouse et de ses deux autres enfant: avait déjà consolé ses derniers moments ; mais combien son âme du être encore fortifiée par la présence de sa fille Anne ! Elle arrivait du Temple, chargée des grâces que le Dieu d'Abraham d'Isaac et de Jacob, répandait en ce lieu sacré sur les vrais enfants d'Israël. Elle avait étudié la loi sainte et toutes ses paroles respiraient l'amour et le désir du Messie, qui était proche. La pieuse enfant s'approche de la couche où son père se mourait, elle reçut ses bénédictions elle lui parla comme une telle enfant devait parler à son père digne d'entendre, et son doigt, qui montrera un jour à la Vierge les lignes prophétiques du saint livre qui prédisait la venue du Messie, montra aux yeux mourants de son père le ciel que ce Messie allait ouvrir ! Puissent beaucoup de parents recueillir ce fruit de l'éducation chrétienne de leurs enfants !


Pratique


Suggérer aux mourants l'invocation de sainte Anne.

Pour recevoir chaque jour la méditation du mois de Sainte Anne, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes!


07 juillet 2009

Mois de Sainte Anne, 8e jour

Joachim_20and_20Anna

Mois de Sainte Anne

Prières pour le mois de Sainte Anne

Voir au premier jour: http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/06/30/14254708.html

 

Huitième jour

Au Temple de Jérusalem


Prélude


Représentons-nous la troupe des jeunes Israélites élevées au temple de Jérusalem, et cherchons à distinguer, parmi elles, notre sainte vénérée. Nous la reconnaîtrons aisément à la candeur de son visage et à l'édification des vertus qu'elle répand autour d'elle.


Méditation


Stollan et Emérentienne vouèrent de bonne heure leur bien-aimée fille au Seigneur. Ils avaient compris que Dieu avait des vues particulières sur cette bénie enfant, dont la naissance fut accompagnée de prodiges. Dociles à l'appel de la vocation divine, ils voulurent la favoriser par tous les moyens en leur pouvoir, et, pour cela, ils s'empressèrent de confier l'éducation de leur fille à la sollicitude éclairée des guides de la maison d'Israël. Ils conduisirent donc leur chère enfant à Jérusalem et la présentèrent au temple, afin de l'y consacrer d'une façon plus spéciale au service du Seigneur. Admirable disposition de la Providence ! C'est dans ce même temple que sainte Anne reviendra, dans quelques années, pour présenter à son tour aux prêtres de l'ancienne loi sa propre fille, et celle-ci sera la bienheureuse Vierge Marie !... Elle avait apprécié par elle-même les bienfaits de cette éducation sainte, et elle voudra en faire goûter les bons effets à sa bien-aimée enfant. Se rappelant les images, les souvenirs; les traditions de cette maison favorisée du ciel, elle pourra d'avance en instruire Marie, qui viendra continuer au Temple le parfum d'édification qu'y avait laissé sa sainte mère. En effet, les prêtres du Très-Haut et les pieuses institutrices de cette maison, conçurent bientôt une si profonde estime pour les vertus de la jeune Anne, qu'ils la proposaient sans cesse comme modèle à ses compagnes. Gomment ne pas s'arrêter devant ce sublime spectacle? Comment surtout n'en pas retirer la leçon si importante qui en résulte pour les familles, les parents et les enfants ? Ah ! réagissons contre les fatales tendances de ce siècle, où la vérité est si fort diminuée parmi les enfants des hommes ! Point de compromis, quand il s'agit du salut des âmes, surtout quand il s'agit d'âmes bien-aimées, comme le sont et doivent l'être les âmes des enfants ! Aidons-nous de la lumière de nos guides; mères, associez-vous pour remplir cet impérieux devoir; entrez dans les associations qui ont précisément pour but d'unir ensemble par des grâces et des prières communes, et d'aider à l'accomplissement des devoirs maternels les femmes que Dieu destine à accroître le nombre des élus !


Pratique


Prier pour les maisons d'éducation religieuse, les soutenir par tous les moyens en leur pouvoir, montrer leur influence et favoriser leur action sur les enfants.

Pour recevoir chaque jour la méditation quotidienne du mois de Sainte Anne, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes...

06 juillet 2009

Mois de Sainte Anne, 7e jour

Joachim_20and_20Anna

Mois de Sainte Anne

Prières pour le mois de Sainte Anne

Voir au premier jour: http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/06/30/14254708.html

 

Septième jour

La première enfance


Prélude


Représentons-nous les parents de sainte Anne auprès du berceau de leur chère enfant et joignons-nous à eux pour honorer cette bénie enfant, dès ses premiers jours sur cette terre.


Méditation


Les parents de sainte Anne, dit un pieux auteur, jouissaient d'une honnête aisance et habitaient la petite ville de Séphoris, au pied du Mont-Carmel. D'après quelques docteurs, l'un des disciples du prophète Elie, résidant en cette célèbre montagne, vieillard d'une grande sainteté, prédit à Emérentienne, qui allait souvent avec ses parents visiter les pieux solitaires, qu'elle était destinée à devenir la mère de plusieurs enfants, qui seraient eux-mêmes, dans les mains de Dieu, autant de vases d'élection pour le salut de son peuple. La prédiction s'accomplit, et les saints époux eurent pour enfants ceux qui devinrent la source de la famille sainte. Anne fut elle-même, entre tous, le point de bénédiction. Son nom lui fut donné par un ange, et un aveugle recouvra la vue en prononçant, près de sainte Anne, qui venait de naître, ce nom glorieux venu du ciel, qui signifie grâce et miséricorde. En fallait-il davantage pour que les parents de sainte Anne entourassent de soins tout particuliers la première enfance de leur fille, déjà si glorieusement favorisée du ciel dès son berceau? Avec quelle touchante affection sa mère devait remplir auprès d'elle tous les devoirs de la maternité ! Cette tendresse se mêlait de respect. Ainsi font toutes les mères chrétiennes. L'enfant qui se nourrit de leur vie, qui dort sous leurs regards attentifs, qui sourit à leurs caresses, qui bégaie à leurs accents, cet enfant est fils de Dieu, frère de Jésus-Christ, enfant de l'Eglise, frère des anges; c'est un élu prédestiné. La mère avec les regards de son âme chrétienne, éclaircie des rayons de la vérité, ne se borne donc pas à le nourrir et à l'entourer d'amour. Elle le traite non sans respect mêlé de tendresse mais avec une affection respectueuse, et de là ces éducations de la première enfance, si fécondes en magnifiques résultats, car cet âge a plus d'influence qu'on ne croit d'ordinaire sur l'ensemble de l'existence et la suite de la vie, même au point de vue moral et surnaturel.


Pratique


Prier souvent sainte Anne de consoler les mères qui sont inquiètes sur la santé et l'avenir de leurs enfants.

Pour recevoir chaque jour, par e-mail, la méditation du Mois de Sainte Anne, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes...

05 juillet 2009

Mois de Sainte Anne, 6e jour

Joachim_20and_20Anna

Mois de Sainte Anne

Prières pour le mois de Sainte Anne

Voir au premier jour: http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/06/30/14254708.html

 

Sixième jour

Le Nom


Prélude


Adorons le Saint-Esprit inspirant aux parents de l'enfant qui vient de naître l'imposition d'un nom qui nous révélera ses vertus et la sublimité de sa mission.


Méditation


Les pieux interprètes de la sainte Ecriture se sont complu à nous transmettre les différentes significations attachées au nom de la glorieuse aïeule de Jésus-Christ. Anne signifie grâce, gracieuse. Quelle mère, après Marie, fut plus favorisée de la grâce que la mère de cette bienheureuse Vierge elle-même ? Quelle mère peut se glorifier auprès d'une mère si vénérable? Anne signifie miséricordieuse, parce que celle qui devait porter ce nom donnerait le jour à la mère de miséricorde, à celle par qui nous obtenons tous miséricorde, à celle qui devait enfanter le Dieu miséricordieux. Anne signifie paisible, car, celle qui porta ce nom a enfanté la reine de la paix, la mère de celui qui, en venant au monde, a fait annoncer par ses célestes hérauts que l'heure était venue où gloire serait rendue à Dieu dans les hauteurs des cieux, et la paix accordée sur terre aux âmes de bonne volonté. Anne signifie généreuse. Nous le verrons dans la suite de ces pieuses méditations en son honneur. Sainte Anne s'est toujours montrée d'une générosité incomparable envers tous ceux qui ont eu la bonne inspiration de recourir à elle, dans les périls de l'âme et du corps.


Pratique


Professer un tendre respect pour le nom de sainte Anne, le prononcer fréquemment et avec piété; l'associer avec celui de Joachim, aux très-saints noms de Jésus, de Marie et de Joseph.

Pour recevoir chaque jour la méditation du Mois de Sainte Anne, par e-mail, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes!

04 juillet 2009

Mois de Sainte Anne, 5e jour

Joachim_20and_20Anna

Mois de Sainte Anne

Prières pour le mois de Sainte Anne

Voir au premier jour: http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/06/30/14254708.html

 

Cinquième jour

La naissance


Prélude


Avec les anges que Dieu envoie auprès du berceau de la glorieuse enfant qui doit remplir une si belle mission et un si grand rôle dans l'œuvre de l'Incarnation, entourons la naissance de sainte Anne des plus tendres hommages de notre vénération.


Méditation


L'Eglise, chaque année, au huit septembre, fait éclater ses transports d'allégresse autour du berceau de la vierge Immaculée: il est bon d'emprunter cet exemple pour entourer des témoignages de notre joie la naissance de la mère de Marie. Chantons donc avec l'Eglise, qui dans la liturgie de l'Eglise grecque, consacre une si belle hymne à fêter cette naissance bénie: « Accourez, vous tous qui aimez le Christ, et, avec nous, en des hymnes ornées de toutes les fleurs du langage, élevez la voix et chantez : Anne, vous êtes digne de toute vénération ! Heureuses les entrailles qui ont porté la mère du Verbe divin ! Heureuses les mamelles qui ont allaité la jeune vierge dont le lait a nourri le créateur de tous les êtres vivants! Anne est au-dessus de tous les éloges : elle a mis au monde cette tige qui fleurit avant toute autre, sans avoir jamais été flétrie. Salut, ô terre bénie, qui avez donné au monde un sol habité par un Dieu ! O vous qui, attachée à la loi divine par une pratique incessante, avez tracé avant toutes les autres les premiers traits de la loi de grâce, lorsque, par la naissance d'une illustre vierge, vous avez vu briser lés liens de votre stérilité ! O glorieuse Anne, vous avez enfanté le ciel sur la terre, et, peu après, ce ciel a reçu son créateur, qui vous à transportée, vous, la mère de ce ciel, dans le royaume éternel. » Avec la liturgie sacrée, les pères de l'Eglise entonnent leurs plus sublimes cantiques en l'honneur de cette naissance bienheureuse : '' Anne, dit saint Jérôme, est l'arbre excellent dont un rameau détaché a fleuri sous une influence divine. Elle est la terre sainte qui a produit le Buisson ardent, mais incombustible. Elle est le ciel élevé du haut duquel l'Etoile des mers s'est avancée vers son lever. Anne est la stérilité féconde et visitée des anges. Elle est bénie entre les femmes, mère heureuse entre les mères : de son chaste sein s'est échappé, resplendissant aux regards des hommes, le temple du Seigneur, le sanctuaire du Saint-Esprit, la mère de Dieu. « Que l'on paie un juste tribut d'hommages à toutes les femmes qui, dès l'origine du monde, se sont illustrées par les plus rares vertus, o nulle d'entre elles cependant on ne reconnaîtra le privilège d'avoir donné le jour à la mère de Dieu, à la mère de toute consolation ; ce privilège fut réservé h cette glorieuse princesse, " dont nous célébrons la naissance.


Pratique


Prier pour les personnes qui ont reçu le nom de sainte Anne au baptême; pour le Canada, les paroisses, les églises, les communautés qui sont placées sous son patronage.

Pour recevoir chaque jour la méditation quotidienne du Mois de Sainte Anne, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes! 


03 juillet 2009

Le Mois de Sainte Anne, 4e jour

Joachim_20and_20Anna

Mois de Sainte Anne


Prières pour le mois de Sainte Anne

Voir le premier jour: http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/06/30/14254708.html

Quatrième jour

La sanctification


Prélude


Adorons le Saint-Esprit sanctifiant l'âme de sainte Anne, et l'ornant des vertus que suppose sa grande mission.


Méditation


Ce qui justifie une âme, qui la rend sainte, c'est la grâce qui vient de Dieu, que l'homme accepte et avec laquelle il fait le bien. La grâce va au-devant de l'homme, elle le prévient, elle l'accompagne, elle le soutient,, elle le conduit à la gloire par la seule et unique route de la sainteté. Mais, la grâce qui sanctifie a des degrés différents ; elle est pas donnée à tous avec la même mesure. Dieu, toujours infiniment sage, la distribue suivant les desseins qu'il a formés sur l'âme qui la reçoit. Voici à cet égard le principe tel qu'il a été énoncé par saint Bernardin de Sienne : La règle générale que Dieu observe dans la distribution des grâces particulières qu'il doit communiquer à une créature raisonnable est, qu'après avoir prédestiné une âme à quelque faveur particulière, à quelque état sublime, il donne à cette âme tous les biens spirituels qui lui seront nécessaires pour remplir dignement son ministère ; cette âme ne manque jamais d'être ornée de ses dons divins. Avant saint Bernardin de Sienne, l'Ange de l'école, saint Thomas d'Aquin, avait formulé cette même règle, dans ces termes plus concis mais non moins formels: Dieu prépare toujours ceux qu'il choisit pour une fin, de telle sorte qu'ils soient propres à la remplir. Quelles richesses spirituelles, quels dons divins on découvre quand, à l'aide de ce flambeau lumineux et à la clarté ravissante de ces principes, on s'efforce de pénétrer dans l'intérieur de sainte Anne ! Oh ! qui dira jamais les grâces de justification qui lui ont été prodiguées ! Que fera de son côté l'âme chrétienne, l'âme pieuse, l'âme religieuse, qui a compris la grâce de sa prédestination et de sa vocation ? Elle fera ce qu'a fait sainte Anne. Sa vie entière deviendra un acte d'amour reconnaissant. A quelque moment qu'on l'interroge, au milieu des occupations les plus absorbantes, parmi les travaux les plus divers, à cette question qu'on aura le droit de lui adresser, elle n'aura qu'une réponse : " Mon âme glorifie le Seigneur! "


Pratique


S'appliquer à correspondre et à faire correspondre fidèlement les autres aux grâces que Dieu donne en vue de la vocation de chacun.

Pour recevoir chaque jour la m&ditation du Mois de Sainte Anne, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes!

02 juillet 2009

Le Mois de Sainte Anne, 3e jour

Joachim_20and_20Anna

Mois de Sainte Anne

Troisième jour

La prédestination


Prélude


Adorons les conseils de la Trinité sainte prédestinant sainte Anne à sa glorieuse mission de mère de Marie et d'aïeule du Christ.


Méditation


Le décret de prédestination qui est incontestable pour le dernier des élus, est également certain pour ceux d'entre les justes que, par un effet de sa sagesse incompréhensible, Dieu appelle au plus haut degré de la gloire, et pour lesquels il a préparé des grâces sublimes, qu'il ne distribue pas indistinctement à toutes les âmes, quoi qu'il les aime toutes d'un amour très-réel. Ainsi le précurseur de Jésus-Christ, Jean-Baptiste, l'époux-vierge de la mère de Jésus, ont été évidemment l'un et l'autre l'objet d'un décret de prédestination, qui les sépare à jamais de tous les autres prédestinés. Que faut- il dès lors penser de la prédestination de sainte Anne ? Sondons ce mystère de puissance, de sagesse, d'amour, et, si nous le pouvons, disons ce que renferme de trésors célestes, et par là môme, ce qu'exige de respect la vocation à une pareille maternité ! N'est-il pas vrai que la pensée de sa prédestination à l'imminente dignité dont elle a été revêtue, est capable de faire entrer rame de la sainte dans une profonde méditation, dont la conséquence est une estime sans bornes pour la grâce qui l'a prédestinée et appelée? Ici, je m'arrête, et je me dis à moi-même : Qu'a pensé Jean-Baptiste, qu'a pensé Joseph, qu'a pensé Marie, que pense sainte Anne de sa prédestination ? Quelque chose pourrait-il me dispenser de la reconnaissance que Dieu attend de moi, quand je répète au fond de mon âme ce grand mot incontestablement vrai : Dieu ma prédestiné de toute éternité à devenir son enfant d'adoption! II m'a choisi entre tant de milliards d'âmes qui n'ont pas eu le bonheur de voir luire sur elles la lumière de l'Evangile ! Il m'a fait naître dans le sein de l'Eglise, hors de laquelle il n'y a pas de salut ! Si donc notre prédestination au catholicisme, si le choix que la sagesse divine à fait de nous est un bienfait très restreint par rapport au grand nombre d'âmes qui ont été laissées loin de l'Eglise, le bienfait ne devient-il pas pour nous un de ces privilèges qui obligent à une reconnaissance sans bornes ?


Pratique


Favoriser, suivant ses moyens, les vocations à la vie ecclésiastique ou à la vie religieuse.

Pour recevoir chaque jour la méditation du Mois de Sainte Anne, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes!

Prières pour le mois de Sainte Anne

Voir le premier jour: http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/06/30/14254708.html

01 juillet 2009

Le Mois de Sainte Anne, 2e jour

Joachim_20and_20Anna

Mois de Sainte Anne

Prières pour le mois de Sainte Anne

Voir au premier jour: http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2009/06/30/14254708.html


 

Deuxième jour

Le silence des Evangélistes


Prélude


Adorons, dans le silence de la foi humble et soumise, les secrets desseins du Saint-Esprit, inspirant aux Evangélistes de se taire sur les parents de la bienheureuse Vierge Marie.


Méditation


Des esprits superficiels se demandent pourquoi l'Evangile a été si sobre de détails sur la parenté de Marie et de Jésus, et en particulier, pourquoi le nom de sainte Anne n'y est, pas même prononcé. Il ne convenait pas, suivant la remarque d'un savant commentateur, de rendre la Vierge Marie recommandable par les vertus de ses parents, de même qu'on ne saurait faire valoir Notre-Seigneur par sa Mère; mais au contraire, de la sainteté infinie de Jésus-Christ, ou a dû conclure à celle de Marie, et de la sainteté de Marie à celle de ses parents, sainte Anne et saint Joachim. Or, comme par là même les fidèles devaient leur supposer les vertus et les mérites les plu rares, l'Esprit-Saint n'a pas permis aux évangélistes de raconter leur vie. . . En effet, c'est là une règle infaillible, indiquée par la sagesse divine elle-même, '' vous les reconnaîtrez à leurs fruits. " Ce beau texte, saint Jean Damascène l'applique à notre sujet. Si sainte Anne a été la mère de la Vierge toute pure et l'aïeule de Dieu môme, cette postérité sublime suppose chez la grande sainte un trésor de vertus et une réunion de mérites qu'on ne saurait assez exalter. Anne fut la mère de l'Immaculée, et sa fille fut la mère de Jésus ! En faut-il davantage pour nous révéler ce qu'elle était elle-même, puisqu'elle a été trouvée digne devant Dieu de tenir cette place dans le plan divin de la Rédemption ?


Pratique


Invoquer souvent sainte Anne en faveur des mères chrétiennes.

Pour recevoir chaque jour la méditation du Mois de Sainte Anne par E-mail, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes...


30 juin 2009

Mois de Sainte Anne

Joachim_20and_20Anna

Mois de Sainte Anne

Prières pour le mois de Sainte Anne


Litanies de Sainte Anne


Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Dieu, Père céleste, ayez pitié de nous.

Dieu, Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.

Dieu, Esprit-Saint, ayez pitié de nous.

Sainte Trinité, un seul Dieu, ayez pitié de nous.


Sainte Anne, priez pour nous.

Sainte Anne, mère de la Vierge Marie, priez pour nous.

Sainte Anne, épouse de Joachim,

Sainte Anne, belle-mère de Joseph,

Sainte Anne, arche de Noé,

Sainte Anne, arche d'alliance du Seigneur,

Sainte Anne, mont d'Horeb,

Sainte Anne, racine de Jessé,

Sainte Anne, arbre qui portez le bon fruit,

Sainte Anne, vigne féconde,

Sainte Anne, issue des rois,

Sainte Anne, joie des anges,

Sainte Anne, fille des Patriarches,

Sainte Anne, oracle des prophètes,

Sainte Anne, gloire des saints et des saintes,

Sainte Anne, gloire des prêtres et des lévites.

Sainte Anne, nuée qui répandez la rosée du ciel.

Sainte Anne, nuée d'éclatante blancheur,

Sainte Anne, nuée resplendissante de lumière,

Sainte Anne, vase rempli de grâces,

Sainte Anne, miroir d'obéissance,

Sainte Anne, miroir de patience,

Sainte.Anne, miroir de dévotion,

Sainte Anne, rempart de l'Église,

Sainte Anne, refuge des pécheurs,

Sainte Anne, secours des chrétiens,

Sainte Anne,délivrance des captifs

Sainte Anne,consolation des époux,

Sainte Anne, mère des veuves,

Sainte Anne, gouvernante des vierges,

Sainte Anne, port de salut des navigateurs,

Sainte Anne, chemin des voyageurs,

Sainte Anne, remède des infirmes,

Sainte Anne, santé des malades,

Sainte Anne, lumière des aveugles,

Sainte Anne, langue des muets,

Sainte Anne, oreille des sourds,

Sainte Anne, consolatrice des aflligés.

Sainte Anne, secourable pour tous ceux qui crient vers vous, intercédez pour nous.


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous. Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous. Seigneur.


Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.


V. Le Seigneur a chéri Sainte Anne,

R. Et il s'est épris de la beauté de son âme


Prions


Dieu tout-puissant et éternel, qui avez daigné choisir la bienheureuse Anne pour mère de la Mère de votre Fils unique, accordez avec bonté que nous, qui honorons sa mémoire par une dévotion fidèle, obtenions par ses mérites et ses suffrages la vie éternelle, ô Dieu qui vivez et régnez dans les siècles et les siècles. Ainsi soit-il.


Souvenez-vous à Sainte Anne


Souvenez-vous, ô sainte Anne, vous dont le nom signifie grâce et miséricorde, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance et réclamé votre intercession, ait été abandonné. Animé d'une pareille confiance, j'ai recours à vous, sainte épouse de Joachim, notre bonne et tendre mère; je me réfugie à vos pieds, et tout pécheur que je suis, j'ose paraître devant vous en gémissant. Ne méprisez pas mes prières, ô sainte mère de l'Immaculée Vierge Marie, et glorieuse aïeule de Jésus-Christ, Notre Seigneur ; mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer, en intercédant pour nous auprès de Jésus et Marie, vos glorieux enfants. Ainsi soit-il.


Prière à Sainte Anne


Nous vous saluons, très glorieuse sainte Anne ; soyez bénie entre toutes les femmes de ce que vous avez eu le bonheur de porter en votre sein la très sainte et Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu. Nous prenons part à la joie que vous ressentîtes au moment de cette heureuse naissance et au généreux sacrifice que vous fîtes au Père éternel lorsque vous la présentâtes au Temple. Présentez-nous vous-même, grande sainte, à votre chère fille et à Jésus-Christ son Fils, et soyez notre avocate et notre protectrice auprès de Jésus et de Marie ; car que ne devons-nous pas espérer de votre crédit, si nous avons le bonheur d'avoir trouvé grâce auprès de vous, ô glorieuse sainte Anne. Ainsi soit-il.


Courtes prières à Sainte Anne


Je vous salue, mère de la Mère de Dieu, par qui le salut vient aux coupables ; je vous salue, Anne, mère miraculeuse d'une Fille que Dieu s'était réservée. Pour tout le peuple fidèle, exercez voire zèle auprès du Christ.


Sainte Anne, ô mère, je vous en conjure, venez à mon secours avec votre fille Marie et son Fils Jésus.


Fils du Dieu vivant, Jésus-Christ, ayez pitié de nous, par les mérites d'Anne et de Joachim, vos glorieux parents.


Salutation à Sainte Anne


Je vous salue, ô Anne, pleine de grâce, Jésus et Marie sont avec vous, vous êtes bénie entre les femmes, et béni soit le fruit de vos entrailles, la bienheureuse Vierge Marie, Mère de Dieu et conçue sans péché. Sainte Anne, épouse de Joachim, belle-mère de Joseph, tendre mère de Marie et aïeule du Christ selon la chair, priez pour nous, pauvres pécheurs, vos protégés, maintenant et à l'heure de notre mort, ainsi que pour les fidèles trépassés. Ainsi soit-il.


Bienheureuses les entrailles qui portèrent la Vierge Marie, Mère de Dieu, et bienheureux le sein qui l'a nourrie.


Consécration à Sainte Anne


Très sainte mère de la Vierge Marie, Mère de Dieu, Anne glorieuse et vénérable aïeule de Notre Seigneur Jésus-Christ selon la chair, je vous choisis aujourd'hui pour ma mère et mon aimable protectrice. Je confie et je recommande à votre garde maternelle tout mon être, mon corps, mon âme, ma vie, ma mort, mes douleurs, mes jours, mes espérances, je les jette avec confiance dans le sein de votre miséricorde, ainsi que ma famille et tout ce qui m'intéresse. A mon tour, je promets de vous servir, de vous aimer, de vous vénérer, par amour de votre fille ; je me propose de défendre et de répandre votre honneur et votre gloire, selon mon pouvoir. Ainsi donc, ô bonne et douce mère, mon aimable et puissante protectrice, au nom de votre Fille bien-aimée, daignez me recevoir pour votre petit serviteur, m'adopter pour votre enfant, me prendre pour votre ami très pur et très dévoué. Obtenez-moi d'imiter ces belles vertus par lesquelles vous avez ravi le cœur de Dieu, afin que je sois toujours pleinement agréable à votre petit-fils Jésus, à Marie votre fille, et à vous-même. Obtenez-moi une heureuse mort; venez, à mes derniers moments, me secourir et me consoler; faites qu'en cette vie, par les douleurs, les mérites et les miséricordes de Jésus, je mérite d'expier tous mes péchés, d'être délivré des peines qu'ils ont mérité , afin que, libre dans la mort, je passe de ce corps mortel au repos éternel, près de vous, de Jésus et de Marie. Amen.


Nous nous réfugions sous votre protection, sainte mère de la Vierge Marie; ne méprisez pas nos prières dans les nécessités de notre vie; mais délivrez-nous de tout péril et tout danger, bonne Sainte Anne, Mère glorieuse et bénie. Ainsi soit-il.


Premier jour

La famille de Sainte Anne


Prélude


Pénétrons, par la pensée, jusqu'au sein de l'éternité bienheureuse, où la glorieuse sainte Anne est entourée des marques de la filiale sollicitude de Marie, et de la vénération affectueuse de Jésus. Offrons à cette grande sainte l'ardent désir où nous sommes de célébrer sa gloire et d'imiter ses vertus. Implorons dans ce but sa maternelle intercession.


Méditation


Sainte Anne était de la tribu de Juda et de la race de David. Elle eut pour père Stollan ou Nathan, de la famille sacerdotale d'Aaron. Sa mère, Emérentienne, voulant conserver pur un cœur qu'elle avait consacré à Dieu, ne se décida à embrasser la vie conjugale que sur le conseil d'hommes pieux et éclairés, et le ciel témoigna par différents miracles les vues qu'il avait sur la chaste union d'Emérentienne et de Nathan. Trois filles furent le fruit de cette union bénie de Dieu : l'aînée, Marie, mère de saint Jacques-le-Mineur; de saint Jude, deux des douze Apôtres ; de Siméon, premier évêque de Jérusalem ; et de Joseph, surnommé le Juste!, dont il est parlé aux Actes des Apôtres. Ces quatre grands saints, qui tous quatre moururent martyrs, devaient être un jour les cousins issus de germains de Notre-Seigneur Jésus-Christ et les propres neveux de la sainte Vierge et de saint Joseph. La seconde fille de Natkan et d'Emérentienne fut Sobé, mère de sainte Elizabeth et par conséquent aïeule de saint Jean-Baptiste. Enfin, la troisième fille de cette union, si manifestement favorisée d'en haut, fut sainte Anne, la glorieuse fille de Juda, prédestinée à concevoir et à enfanter la très-sainte et immaculée Vierge Marie, mère de Dieu.


Pratique


S'unir à tous les saints personnages dont il vient d'être parlé pour honorer sainte Anne et obtenir la grâce de célébrer dignement le mois que nous allons lui consacrer.

Recevez chaque jour la méditation du Mois de Sainte Anne, en vous abonnant à la Newsletter du Blog Images Saintes!

03 mai 2009

Mois de Marie

Coppo_di_marcovaldo_2C_madonna_col_bambino_di_orvieto_2C_museo_dell_27opera_del_duomo_2C_1270_circa_2C_135x238cm

Mois de Marie

Prières pour le mois de mai

Historique

On se souvient qu'au XIII° siècle, le roi de Castille, Alphonse X le Sage, avait déjà associé dans un de ses chants la beauté de Marie et le mois de mai ; au siècle suivant, le bienheureux dominicain Henri Suso avait, durant l'époque des fleurs, l'habitude de tresser des couronnes pour les offrir, au premier jour de mai, à la Vierge. En 1549, un bénédictin, Seidl, avait publié un livre intitulé "Le mois de mai spirituel", alors que saint Philippe Néri exhortait déjà les jeunes gens à manifester un culte particulier à Marie pendant le moi de mai où il réunissait les enfants autour de l'autel de la Sainte Vierge pour lui offrir, avec les fleurs du printemps. Un peu plus tard, les jésuites recommandaient que, la veille du premier mai, dans chaque appartement, on dressât un autel à Marie, orné de fleurs et de lumières, devant quoi, chaque jour du mois, la famille se réunirait pour réciter quelques prières en l'honneur de la Sainte-Vierge avant de tirer au sort un billet qui indiquerait la vertu à pratiquer le lendemain (pour cela vous pouvez utiliser la liste des bonnes résolutions). Cette dévotion mariale c’est perpétuée de part le monde jusqu’à aujourd’hui. Alors en ce mois de Mai, comme les enfants du moyen âge, offrons des fleurs et des prières à Marie ! Offrons un bouquet de 31 fleurs pour Marie ! Les 7 premiers jours de Mai nous vous invitons à faire mémoire des 7 joies de Marie. Puis chaque jour de nouvelles prières de saints amoureux de Marie, apporteront de nouvelles fleurs à notre Maman du Ciel. Ajoutez chaque jour : Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie et un petit chant à Marie de votre choix.

1er Mai

Joie de Marie : L'Annonciation


O Vierge, temple de la Trinité, le Dieu de bonté et de miséricorde ayant vu votre humilité et votre pureté, vous envoie un messager pour vous apprendre qu'il veut naître de vous. L'Ange vous salue ; vous demandez comment s'opérera la merveille, l'Ange vous l'explique ; vous consentez, et aussitôt le Roi de gloire s'incarne en vous. Par cette allégresse, ô Marie , nous vous en prions, apprenez-moi que Jésus demeure en moi par la sainte communion comme il a demeuré jadis dans votre sein.

Prions

Marie en ce mois qui commence et qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie

2 Mai

Joie de Marie : La Nativité


Votre seconde joie est lorsque vous enfantez le Soleil, vous étoile ; le rayon lumineux, vous semblable à la lune. Cet enfantement vous laisse vierge. Comme la fleur ne perd pas son éclat en envoyant ses parfums autour d'elle, ainsi votre virginité ne perd rien de son éclat au moment où le Créateur daigne naître de vous. Par cette allégresse, ô Marie, soyez pour nous la voie droite qui conduit à votre Fils

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

3 Mai

Joie de Marie : L’Adoration des Mages


Une étoile vous annonce votre troisième joie; cette étoile que vous voyez s'arrêter au-dessus de votre Fils, au moment où les mages l'adorent et lui présentent la richesse variée des biens de la terre. En cette offrande, l'étoile rappelle l'unité, les trois rois la trinité, l'or la pureté de l'âme, la myrrhe la chasteté des sens, l'encens les vœux de l'adoration. Par cette allégresse, ô Marie, rendez-nous féconds en vertus.

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

4 Mai

Joie de Marie : La Résurrection


La quatrième joie vous est donnée, ô Vierge, au moment où le Christ ressuscite d'entre les morts, le troisième jour. Par ce mystère, la foi se fortifie, l'espérance renaît, la mort est chassée. L'ennemi est vaincu; l'homme captif est délivré. Par cette allégresse, ô Marie, priez pour nous afin que nous comptions, après le labeur de cette vie, parmi les habitants du ciel.

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

5 Mai

Joie de Marie : L’Ascension


Votre cinquième joie fut, ô Vierge, lorsque vous vîtes votre Fils monter au ciel. La gloire dont il était environné vous révélait alors plus que jamais que celui dont vous étiez la mère était votre propre Créateur. En montant ainsi dans les cieux, il nous montre la voie par où l'homme s'élève aux palais célestes. Par cette allégresse, ô Marie, intercédez pour que nous montions au ciel, où nous jouirons avec vous et avec votre Fils, du bonheur éternel.

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

6 Mai

Joie de Marie : La Pentecôte


En descendant des cieux sous la forme des langues de feu, pour fortifier, protéger, remplir, purifier et enflammer les apôtres, l’Esprit Saint vient, ô Marie toute pure, guérir l’homme blessé par le péché originel. Par cette allégresse, ô Marie, priez votre Fils afin qu’Il daigne effacer nos péchés en vu du jour du jugement

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

7 Mai

Joie de Marie : L’Assomption

Le Christ vous donna votre septième joie lorsqu'il vous appela de ce monde au séjour céleste, et vous éleva sur le trône où vous recevez des honneurs incomparables. Par cette allégresse, ô Marie, faites-nous sentir les effets de votre tendresse ; gardez-nous du péché et conduisez-nous aux éternelles allégresses.

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

8 Mai


Qui que tu sois, lorsque les tentations se lèvent en tempête, lorsque les épreuves te brisent, regarde l'Etoile, invoque Marie. Si l'orgueil, l'ambition, l'envie, menacent de te submerger de leur flot, regarde l'Etoile, invoque Marie. Si la colère, l'avarice, la luxure, ébranlent le frêle esquif de ton âme, regarde l'Etoile, invoque Marie. Si confondu et effrayé de l'énormité des crimes qui chargent ta conscience, tu te sens près de sombrer dans le désespoir, regarde l'Etoile, invoque Marie. Dans les périls, dans les angoisses, dans le doute, regarde l'Etoile, invoque Marie. Que jamais son nom ne s'éloigne de tes lèvres, ni de ton cœur. (Saint Bernard)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

9 Mai

O Marie, Temple de la Trinité, O Marie, porteuse de feu, Marie, distributrice de miséricorde, Marie, qui as fait germer le fruit divin !… O Marie, mer tranquille, distributrice de paix, Marie, terre féconde. Tu es l'arbre nouveau qui a porté la fleur odorante du Verbe, Fils unique de Dieu. En toi, terre féconde, fut semé le Verbe. Tu es à la fois la terre et l'arbre. O Marie, bénie sois-tu à jamais entre toutes les femmes, car en ce jour tu nous a donné le pain de ta farine : la divinité a été unie et pétrie avec l'humanité, si fortement que rien désormais, ni la mort, ni nos ingratitudes, ne pourra rompre l'union. (Sainte Catherine de Sienne)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

10 Mai


Je te salue, Marie, Mère de Dieu, trésor vénéré de tout l'univers, lumière qui ne s'éteint pas, toi de qui est né le soleil de la justice, sceptre de la vérité, temple indestructible. (Saint Cyrille d’Alexandrie)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

11 Mai

Remplis ma bouche, ô Marie, de la grâce de ta douceur. Éclaire mon intelligence, toi qui as été comblée de la faveur de Dieu. Alors ma langue et mes lèvres chanteront allègrement tes louanges et plus particulièrement la salutation angélique, annonciatrice du salut du monde, remède et protection de tous les hommes. Daigne donc accepter que moi, ton petit serviteur, je te loue et te dise et redise doucement : "Réjouis-toi, Marie, comblée de grâces." (Saint Ephrem)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

12 Mai


Ayez mémoire et souvenance, très douce Vierge, que vous êtes ma Mère et que je suis votre fils ; que vous êtes puissante et que je suis un pauvre homme vil et faible. Je vous supplie, très douce Mère, que vous me gouverniez et me défendiez dans toutes mes voies et actions. Ne dites pas, gracieuse Vierge, que vous ne pouvez ; car votre bien-aimé Fils vous a donné tout pouvoir, tant au ciel comme en la terre. Ne dites pas que vous ne devez ; car vous êtes la commune Mère de tous les pauvres humains et particulièrement la mienne. Si vous ne pouviez, je vous excuserais disant : il est vrai qu'elle est ma mère et qu'elle me chérit comme son fils, mais la pauvrette manque d'avoir et de pouvoir. Si vous n'étiez ma Mère, avec raison je patienterais disant : elle est bien assez riche pour m'assister ; mais hélas, n'étant pas ma mère, elle ne m'aime pas. Puis donc, très douce Vierge, que vous êtes ma Mère et que vous êtes puissante, comment vous excuserais-je si vous ne me soulagez et ne me prêtez votre secours et assistance ? Vous voyez, ma Mère, que vous êtes contrainte d'acquiescer à toutes mes demandes. Pour l'honneur et la gloire de votre Fils, acceptez-moi comme votre enfant, sans avoir égard à mes misères et péchés. Délivrez mon âme et mon corps de tout mal et me donnez toutes vos vertus, surtout l'humilité. Enfin, faites-moi présent de tous les dons, biens et grâces, qui plaisent à la Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit. Ainsi soit-il. (Saint François de Sales)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

13 Mai


Je vous choisis, aujourd’hui, ô Marie, en présence de toute la Cour Céleste, pour ma Mère et ma Reine. Je vous livre et consacre, en toute soumission et amour, mon corps et mon âme, mes biens intérieurs et extérieurs, et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de moi et de tout ce qui m’appartient, sans exception, selon votre bon plaisir, à la plus grande Gloire de Dieu, dans le temps et l’éternité. (Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

14 Mai


Immaculée-Conception, Reine du ciel et de la terre, Refuge des pécheurs et Mère très aimante, à qui Dieu voulut confier tout l’ordre de la Miséricorde, me voici à tes pieds, moi N... pauvre pécheur. Je t’en supplie, accepte mon être tout entier comme ton bien et ta propriété ; agis en moi selon ta volonté, en mon âme et mon corps, en ma vie et ma mort et mon éternité. Dispose avant tout de moi comme tu le désires, pour que se réalise enfin ce qui est dit de toi : « La Femme écrasera la tête du serpent » et aussi « Toi seule vaincras les hérésies dans le monde entier ». Qu’en tes mains toutes pures, si riches de miséricorde, je devienne un instrument de ton amour, capable de ranimer et d’épanouir pleinement tant d’âmes tièdes ou égarées. Ainsi s’étendra sans fin le Règne du Cœur divin de Jésus. Vraiment, ta seule présence attire les grâces qui convertissent et sanctifient les âmes, puisque la Grâce jaillit du Cœur divin de Jésus sur nous tous, en passant par tes mains maternelles. (Saint Maximilien Marie Kolbe)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

15 Mai

Magnificat

Mon âme exalte le Seigneur,
Exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur :
Il s’est penché sur son humble servante ;
Désormais, tous les âges me diront bienheureuse.
Le puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !
Son amour s’étend d’âge en âge
Sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras,
Il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes,
Il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés,
Renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur,
Il se souvient de son amour.
De la promesse faite à nos pères,
En faveur d’Abraham et de sa race à jamais.
Gloire au Père, au Fils, au Saint-Esprit,
Pour les siècles des siècles. Amen.

Prions : Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

16 Mai


Ave Maria Stella

Salut, Étoile de la mer,
Sainte Mère de Dieu,
Toi, toujours vierge,
bienheureuse porte du ciel...
Brise les chaînes des pécheurs,
rends la lumière aux aveugles,
délivre-nous de nos misères,
obtiens pour nous les vrais biens.
Montre-nous que tu es mère,
et que le Christ par toi accueille nos prières
lui qui, né pour nous,
accepta d'être ton fils.
Vierge sans pareille
et douce entre toutes,
obtiens le pardon de nos fautes,
rends nos cœurs humbles et purs.
Accorde-nous une vie sainte,
rends sûre notre route
pour que, contemplant Jésus,
nous partagions sans fin ta joie.

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

17 Mai

Ô Mère Bien-Aimée, vous qui connaissez si bien les voies de la sainteté et de l'amour, apprenez-nous à élever souvent notre esprit et notre cœur vers la Trinité, à fixer sur Elle notre respectueuse et affectueuse attention. Et puisque vous cheminez avec nous sur le chemin de la vie éternelle, ne demeurez pas étrangère aux faibles pèlerins que votre charité veut bien recueillir; tournez vers nous vos regards miséricordieux, attirez-nous dans vos clartés, inondez-nous de vos douceurs, emportez-nous dans la lumière de l'Amour, emportez-nous toujours plus loin et très haut dans les splendeurs des cieux. Que rien ne puisse jamais troubler notre paix, ni nous faire sortir de la pensée de Dieu ; mais que chaque minute nous emporte plus avant dans les profondeurs de l'auguste Mystère, jusqu'au jour où notre âme, pleinement épanouie aux illuminations de l'union divine, verra toutes choses dans l'éternel Amour et dans l'Unité. Amen. (Marthe Robin)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

18 Mai


Il est midi. Je vois l'église ouverte, il faut entrer. Mère de Jésus-Christ, je ne viens pas prier. Je n'ai rien à offrir et rien à demander. Je viens, seulement, Mère, pour vous regarder. Vous regarder, pleurer de bonheur, savoir cela que je suis votre fils et que vous êtes là. Rien que pour un moment pendant que tout s'arrête. Etre à vous, Marie, en ce lieu où vous êtes. Ne rien dire, regarder votre visage, laisser le cœur chanter dans son propre langage. Ne rien dire, mais seulement chanter parce qu'on a le cœur trop plein, comme le merle qui suit son idée en ces espèces de couplets soudains. Parce que vous êtes belle, parce que vous êtes immaculée, la femme dans la Grâce enfin restituée, la créature dans son bonheur premier et dans son épanouissement final, telle qu'elle est sortie de Dieu au matin de sa splendeur originale, intacte ineffablement. Parce que vous êtes la mère de Jésus-Christ, qui est la vérité entre vos bras, et la seule espérance et le seul fruit. Parce que vous êtes la femme, l'Eden de l'ancienne tendresse oubliée, dont le regard trouve le cœur tout à coup et fait jaillir les larmes accumulées... Parce qu'il est midi, parce que nous sommes en ce jour d'aujourd'hui, parce que vous êtes là pour toujours, simplement parce que vous êtes Marie, simplement parce que vous existez, Mère de Jésus-Christ, soyez remerciée ! (Paul Claudel)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

19 Mai

Sainte Marie, Mère de Dieu,garde-moi un cœur d'enfant, pur et transparent comme une source; obtiens-moi un cœur simple, qui ne savoure pas les tristesses; un cœur magnifique à se donner, tendre à la compassion, un cœur fidèle et généreux qui n'oublie aucun bienfait et ne tienne rancune d'aucun mal. Fais-moi un cœur doux et humble, aimant sans demander de retour, joyeux de s'effacer dans un autre cœur devant ton divin Fils; un cœur grand et indomptable, qu'aucune ingratitude ne ferme, qu'aucune indifférence ne lasse; un cœur tourmenté de la gloire de Jésus-Christ, blessé de son amour et dont la plaie ne guérisse qu'au Ciel. Ainsi soit-il. (Léonce de Grandmaison)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

20 Mai


Il y a des jours où les patrons et les saints ne suffisent pas. Alors il faut prendre son courage à deux mains. Et s'adresser directement à celle qui est au-dessus de tout. Être hardi. Une fois. S'adresser hardiment à celle qui est infiniment belle. Parce qu'aussi elle est infiniment bonne. À celle qui intercède. La seule qui puisse parler de l'autorité d'une mère. S'adresser hardiment à celle qui est infiniment pure. Parce qu'aussi elle est infiniment douce. À celle qui est infiniment riche. Parce qu'aussi elle est infiniment pauvre. À celle qui est infiniment grande. Parce qu'aussi elle est infiniment petite. Infiniment humble. À celle qui est infiniment joyeuse. Parce qu'aussi elle est infiniment douloureuse. À celle qui est Marie. Parce qu'elle est pleine de grâce. À celle qui est pleine de grâce. Parce qu'elle est avec nous. À celle qui est avec nous. Parce que le Seigneur est avec elle. (Prière de Charles Peguy)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

21 Mai


Je voudrais chanter, Marie, pourquoi je t'aime

Pourquoi ton nom si doux fait tressaillir mon cœur
Et pourquoi la pensée de ta grandeur suprême
Ne saurait à mon âme inspirer de frayeur.
Si je te contemplais dans ta sublime gloire
Et surpassant l'éclat de tous les bienheureux
Que je suis ton enfant je ne pourrais le croire
Ô Marie, devant toi, je baisserais les yeux !...
Tu nous aimes, Marie, comme Jésus nous aime
Et tu consens pour nous à t'éloigner de Lui.
Aimer c'est tout donner et se donner soi-même
Tu voulus le prouver en restant notre appui.
Le Sauveur connaissait ton immense tendresse
Il savait les secrets de ton cœur maternel,
Refuge des pécheurs, c'est à toi qu'Il nous laisse
Quand Il quitte la Croix pour nous attendre au Ciel.

(Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

22 Mai

Ô sainte et Souveraine Mère de Dieu, lumière de mon âme dans les ténèbres, tu es mon espérance, mon appui, ma consolation, mon refuge et mon bonheur. Toi qui as donné le jour à la vraie lumière de l'immortalité, éclaire les yeux de mon cœur. Toi qui as mis au monde la source de l'immortalité, donne-moi la vie, car le péché me fait mourir! Mère du Dieu miséricorde, aie pitié de moi et mets le repentir dans mon cœur, l'humilité dans mes pensées, la réflexion dans mes raisonnements. Rends-moi digne jusqu'à mon dernier soupir d'être sanctifié par ces mystères, pour la guérison de mon corps et de mon âme. Accorde-moi les larmes de la pénitence, afin que je te chante et te glorifie tous les jours de ma vie, car tu es bénie pour les siècles des siècles. (Saint Siméon)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

23 Mai


Que mon âme était heureuse, Ô Bonne Mère, quand j'avais le bonheur de vous contempler ! Que j'aime à me rappeler ces doux moments passés sous vos yeux pleins de bonté et de Miséricorde pour nous. Oui, tendre Mère, Vous Vous êtes abaissée jusqu'à terre, pour apparaître à une faible enfant. Vous la Reine du Ciel et de la Terre, Vous avez bien voulu vous servir de ce qu'il y avait de plus humble selon le monde. (Sainte Bernadette Soubirous)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

24 Mai


Souvenez-vous, Ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu’on n’a jamais entendu dire qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé vos suffrages, ait été abandonné. Animé d’une pareille confiance, Ô Vierge des vierges, Ô ma Mère, je viens à vous, et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. Ô Mère du Verbe incarné, ne méprisez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. (Prière attribuée à St Bernard)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

25 Mai

Chers enfants, de nouveau je vous invite à vivre mes messages dans l'humilité. Témoignez-en particulièrement maintenant, alors que nous nous approchons de l'anniversaire de mes apparitions. Petits enfants, soyez signe pour ceux qui sont loin de Dieu et de son amour. Je suis avec vous et je vous bénis tous de ma bénédiction maternelle. Merci d'avoir répondu a mon appel. (Medjugorje, le 25 mai 2005)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

26 Mai

Vierge Sainte, au milieu de vos jours glorieux, n'oubliez pas les tristesses de la terre. Jetez un regard de bonté sur ceux qui sont dans la souffrance, qui luttent contre les difficultés et qui ne cessent de tremper leurs lèvres aux amertumes de cette vie. Ayez pitié de ceux qui s'aimaient et qui sont séparés ! Ayez pitié de l'isolement du cœur ! Ayez pitié de notre foi ! Ayez pitié des objets de notre tendresse ! Ayez pitié de ceux qui pleurent, de ceux qui prient, de ceux qui tremblent ! Donnez à tous l'espérance et la paix. Ainsi soit-il. (Abbé Peyrreve)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

27 Mai


Vierge des Pauvres, tu es venue il y a bien longtemps, en ce coin sauvage et solitaire, et depuis lors tu n'as cessé de venir, tu fais des signes à chacun de nous, tu nous appelles sur le chemin. Tu nous souris, tu ne dis rien, tu marches devant nous. Tu nous conduis dans les bois, où siffle le vent, où souffle l'Esprit, où l'eau jaillit des lacs cachés. Vierge des Pauvres, nous te disons merci d'être venue et de venir encore pour soulager notre solitude et nous remettre sur le chemin, pour dissiper nos doutes et nos angoisses, et nous ouvrir aux Béatitudes. Vierge des Pauvres, apprends-nous à prier davantage, à croire sans réserve, à crier au fond de notre fange, pauvres et pécheurs que nous sommes, prisonniers de notre confort, pour que nous ouvrions notre porte, que nous ouvrions nos frontières, que nous ouvrions notre cœur aux appels de notre Père et aux détresses de nos frères. (Léon Wuillaume)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

28 Mai


Auguste Reine des cieux et souveraine Maîtresse des Anges. Vous qui avec reçu de Dieu, dès le commencement, le pouvoir et la mission d’écraser la tête de Satan, nous vous le demandons humblement : envoyez vos légions célestes pour que sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l’abîme.
Qui est comme Dieu ? O Bonne et tendre Mère, vous serez toujours notre amour et notre espérance.
O divine Mère, envoyez les saints Anges pour nous défendre et repousser loin de nous le cruel ennemi. Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous. Amen !

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

29 Mai


Ô Marie, aurore du monde nouveau, Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie : regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l'on empêche de naître, des pauvres pour qui la vie est rendue difficile, des hommes et des femmes victimes d'une violence inhumaine, des vieillards et des malades tués par l'indifférence ou par une pitié fallacieuse. Fais que ceux qui croient en ton Fils sachent annoncer aux hommes de notre temps avec fermeté et avec amour l'Evangile de la Vie. Obtiens leur la grâce de l'accueillir comme un don toujours nouveau, la joie de le célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence et le courage d'en témoigner avec une ténacité active, afin de construire, avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de la vérité et de l'amour, à la louange et à la gloire de Dieu Créateur qui aime la Vie. (Jean-Paul II)

Prions : Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

30 Mai


Marie, comme Jésus enfant, je me laisse à tes bras, je m'abandonne à la chaleur de ton cœur aimant, à la sécurité que procure la douceur de ton regard maternel. Je sais que tu m'aimes d'un amour de préférence et que sans considérer mes péchés, tu m'as élevé jusqu'au bonheur de reposer sur ton Cœur Immaculé. J'accepte de demeurer sans force sur la paille de la pauvreté et du dénuement puisque tu me revêts de la plus chaude des tendresses. O Marie, écho de Dieu, ta voix me rassure, elle est effusion de l'Esprit qui t'a étreint de son ombre et sur tes genoux, trône de la sagesse, j'abandonne tout souci. O ma Mère aimant jusqu'au transpercement, comme Jésus descendu de la croix je me livre à tes bras, et dans la nuit du monde, je sais que mon bonheur est le fruit de tes larmes. Il est si simple d'être uni à toi et de goûter l'union parfaite qui t'unit à Celui dont il est dit: mon Bien-Aimé est à moi et je suis à mon Bien-aimé. Marie, ma colombe blottie dans le creux du Rocher qui nous sauve, toi qui chantes le cantique de douleur et de joie dans la plaie du Cœur de ton Fils et me ravis d'une douceur et d'une ivresse plus douce que celle du vin, par un de tes regards, je demeure suspendu à la Croix, et là je demeure tout extasié de toi endormi, fixé à l'arbre du Paradis redonné. (Frère Ephraïm)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence)

Un Notre Père puis un Je vous Salue Marie.

31 Mai : Pentecôte


Consécration à la Sainte Trinité par Marie


En ce jour de grâce, en présence de l’Eglise Céleste, je renouvelle solennellement ma consécration et celle du monde à Dieu, mon créateur et Sauveur, Père, Fils et Saint-Esprit par le Cœur Immaculé de Marie ma mère. Je renouvelle les vœux de mon baptême. Je renonce définitivement à Satan, et à toute forme de mal. Je me donne tout entier et pour toujours à l’indivisible Trinité Sainte. Quoiqu’il arrive, je décide aujourd’hui (date : _________) avec la grâce de Dieu, de m’abandonner totalement à l’heure de ma mort dans le Cœur de Jésus mon Sauveur. Je me place sous la protection de la Sainte Famille de Nazareth, pour vivre en son amour sur le Chemin, la Vérité et la Vie qui mène à la Lumière Éternelle. Amen ! (extrait du livre de consécration de la Communion Marie Reine de la Paix)

Prions

Marie en ce mois qui t’est consacré et qui se termine, je viens à toi. Tu connais toutes les intentions de mon cœur, j’ai confiance en toi et en ton intercession auprès de Jésus ton Fils, notre Sauveur. Écoute ma prière…(exprimer vos intentions dans le silence) Gardes-moi toujours sur ton Cœur qui est chemin vers le Dieu trois fois Saint ! Amen !

Mother_and_Child

Téléchargez le texte du Mois de Marie (pdf) en cliquant ici