30 septembre 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 15/15

Photo313

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco


Quinzième vendredi

Réparation pour les mourants


Lecture


Le temps est un des plus grands dons que Dieu ait pu nous faire. En utilisant le temps, nous pouvons nous enrichir de mérites pour toute l'éternité: la seule affaire intéressante de la vie est le Salut de l'âme. Mais tout le monde pense-t-il qu'une autre vie nous attend? Tous ont-ils soin de l'âme? Hélas, nous vivons comme si nous devions rester éternellement sur cette terre et pourtant, il faut mourir. Personne ne peut fuir cette loi universelle. Rien n'est plus sûr que la mort et rien n'est plus incertain que l'heure ou elle arrivera. « Soyez prêts, à dit Jésus, car au moment où vous ne vous y attendrez pas, le Fils de l'Homme viendra comme un volent, dans la nuit. Alors veillez ». Tout le monde n'est pas prêt à comparaître devant Dieu; beaucoup vivent en état de péché. Malheur si nous nous trouvons en disgrâce devant Dieu. Chaque jour, il meurt des centaines et des milliers de personnes! Il est un devoir de Charité d'assister les agonisants par la prière et les bonnes oeuvres. Le Sacré Cœur de Jésus, qui est mort sur la Croix pour tous, désire que toutes Ses créatures meurent en Sainte Grâce et, puisque parmi les mourants il y a des pécheurs obstinés, il convient de supplier la Divine Miséricorde pour leur conversion; au moins aux derniers moments. Jésus ne refuse à personne la grâce: Il l'a accordée au Bon Larron. Que ce dernier Vendredi soit consacré à consoler le Cœur de Jésus par la conversion des pécheurs agonisants. Prier pour les mourants devrait être la préoccupation de toute âme pieuse, puisque, chaque jour, beaucoup d'âmes partent pour l'éternité. Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, étant malade, appela une consoeur et lui posa la question suivante: « Si vous, chère soeur, étiez sur le lit de mort, combien je prierais pour vous! Et c'est moi qui suis mourante, priez pour moi, j'ai tant besoin de l'Assistance Divine ». Si une Sainte peut avoir besoin des prières au moment de mourir, que fait-il penser des pécheurs? Prions donc dans ce but et quand il vient à notre connaissance que quelqu'un est en danger de mort, intéressons-nous pour lui faciliter la réception des Sacrements. Si l'on néglige ce grave devoir, on en sera responsable devant Dieu. Si nous apprenons que quelque mourant refuse le réconfort de la religion, offrons à Dieu avec Foi prières et sacrifices, et s'il nous est possible, faisons célébrer le plus grand et le plus puissant des sacrifices, la Sainte Messe, pour lui obtenir de la Miséricorde Divine une bonne mort; nul doute que Dieu accordera, au dernier moment, une grande lumière, afin que le pauvre mourant reconnaisse son triste état et retourne à Dieu. Ce qu'il nous sera possible de faire pour un pécheur qui va mourir sera très cher au Divin Cœur de Jésus, var il rend toute sa valeur au Sacrifice de la Croix. Combien d'âmes nous pouvons sauver dans une journée par notre offrande à leur avantage. La Charité dont nous usons envers les autres, Dieu nous la rendra à notre mort en nous faisant bénéficier des mérites et des sacrifices des âmes vouées à la réparation à Son Cœur Adorable et Miséricordieux. Vierge Sainte, ô ma Mère chérie, assistez-moi, avec Saint Joseph, votre aimable époux, à mon heure dernière, afin que je puisse un jour contempler dans la céleste demeure la vision première de mon enfance: la vivante Crèche, Jésus, Marie, Joseph. Ainsi soit-il.


Bouquet spirituel: Chaque soir, avant de vous endormir, demandez-vous: « suis-je prêt à paraître devant Dieu? »


Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

RIBBONS_OF_LIVING_WATER

Acte de réparation à la fin des Quinze Vendredis


Mon Dieu, je voudrais pouvoir Vous aimer et Vous honorer comme Vous le méritez. Je voudrais pouvoir Vous rendre le culte qui est dû à Votre Souveraine Grandeur et réparer tous les outrages commis envers Votre Souveraine Majesté. Mais, puisque je n'ai rien a Vous offrir qui soit digne de Vous, car tout ce que je puis faire pour expier mes péchés est disproportionné à leur nombre et à leur gravité, pour suppléer à la pauvreté de mes hommages et à l'insuffisance de mes pénitences, je Vous offre Votre Divin Fils, avec la gloire qu'Il nous a procurée depuis le premier moment de Sa Conception, jusqu'à Son Ascension. Je Vous offre toutes les actions de Sa Vie, de Sa Passion, de Sa Mort. Je Vous offre toutes les Messes qui ont été célébrées sur la terre et qui seront célébrées jusqu'à la fin du monde. Je Vous offre la Sainteté, la Pureté de la Sainte Vierge Marie, je Vous offre toutes les louanges des Chérubins et des Séraphins, je Vous offre le zèle et les fatigues des Apôtres, toutes les souffrances des Martyrs, la piété des Confesseurs, la chasteté des Vierges, les prières, les jeûnes, les mortifications et les bons sentiments de tous les Saints. Je Vous offre toutes les bonnes oeuvres qui ont été faites depuis le commencement du monde avec celles qui s'accompliront jusqu'à la fin des siècles et je Vous supplie de m'en accorder le mérite. Je déteste et abhorre tous les délits qui ont été commis et se commettent dans le monde entier. J'unis mon intention a celle de Jésus-Christ et des Saints, je veux Vous louer, Vous aimer, Vous glorifier, Vous servir comme eux Vous ont loué, aimé, servi et glorifié. Ainsi soit-il.

july30threehearts1

Prière pour chaque jour de la semaine


Dimanche

Le Mystère de la Sainte Trinité


Gloire au Père, au Fils, au Saint Esprit. Gloire au Père qui a engendré le Fils par voie de connaissance. Gloire au Fils qui a été conçu par le Père. Gloire à l'Esprit Saint qui procède du Père et du Fils par voie d'Amour. Gloire au Père, qui est principe du Fils; au Fils qui est la splendeur et l'image vivante du Père; à l'Esprit Saint qui les l'Amour du Père et du Fils. Gloire, bénédiction, salut, hommage, adoration à la Très Auguste et Ineffable Trinité; Père, Fils et Saint Esorit, seul Dieu en trois personnes. Nous croyons et adorons le Mystère de la Très Sainte Trinité. Nous offrons toutes les actions de cette journée en l'honneur de ce Très Saint Mystère.


Lundi

Les perfections Divine


Dieu Grand, Puissant, Eternel, Saint et Juste, nous Vous adorons, nous Vous louons, nous Vous bénissons et toutes Vos perfections. Mon Dieu, nous adorons Votre Infinie Bonté, nous nous abandonnons à Votre Providence et respectons Votre Justice; nous nous confions à Votre Miséricorde. Mon Dieu, je Vous offre la Gloire que Jésus-Christ Vous a procurée après Sa Conception jusqu'à Sa Glorieuse Ascension. Je Vous offre tout ce que la Très Sainte Vierge et les Saints ont déjà souffert en Votre honneur. Je Vous offre, en terminant, toutes les louanges, les adorations que les Anges et les Saints Vous ont rendues et Vous rendront pour toute l'éternité. Tout ce que nous ferons aujourd'hui sera réservé à cette Divine Perfection.


Mardi

Au Mystère de l'Incarnation


Béni soit l'instant où le Fils de Dieu sortit du Sein de Son Père pour se faire homme dans le Sein très Pur de la Vierge Marie, et bénies soient les entrailles qui ont porté le Fils de Dieu. Bénie soit l'heure où Jésus est né, celle où Marie fut conçue sans péché. Jésus, mon Sauveur, vrai Dieu et vrai Homme, moi, j'adore Vos deux natures; c'est-à-ire, la nature Divine et la nature humaine qui subissent en Votre Personne. Le Verbe s'est fait chair, Il a habité parmi nous. Tout ce que nous ferons aujourd'hui sera à l'attention et en l'honneur des Mystères de l'Incarnation.


Mercredi

La Vie de Jésus-Christ


Sacré Cœur de Jésus, nous Vous adorons, nous Vous aimons, nous Vous consacrons nos coeurs pour toujours. Divin Jésus, nous Vous bénissons et Vous remercions de tout ce que Vous avez fait pour notre Salut. Donnez-nous Votre Pur Amour. Nous adorons la Vie de Jésus-Christ, nous Lui consacrons notre corps et notre âme. Nous honorons la vie cachée qu'Il a menée avec la Vierge et Saint Joseph, jusqu'à l'âge de trente ans; les trois ans de Sa Vie Publique qu'Il a passés avec Ses Apôtres. Seigneur Jésus, faites qu'à Votre imitation, nous aimions vivre une vie cachée, fuir les périls du monde et les tentations de l'infernal ennemi. Toutes les actions de cette journée, nous désirons qu'elles soient en l'honneur de ce que Jésus-Christ fit pendant le cours de Sa Vie mortelle, unissant nos travaux aux Siens.


Jeudi

Au Très Saint Sacrement


Loué et adoré éternellement soit le Très Saint Sacrement de l'autel. Jésus, mon Sauveur, vrai Dieu et vrai Homme, nous croyons fermement que Vous êtes réellement présent dans le Saint Sacrement. Nous Vous adorons, nous Vous louons, nous Vous aimons de tout notre cœur et unissons nos adorations à celles que les Anges Vous rendent au Ciel. Très Sainte et Très Auguste Trinité, nous Vous offrons toutes les louanges et les adorations que Jésus-Christ rend continuellement dans le Saint Sacrement de l'Autel, par Son état de Victime d'humiliation, d'abaissement et d'anéantissement dans lequel Il s'est mis pour adorer Votre Majesté suprême. Jésus-Christ, mon Sauveur, nous Vous remercions de l'Amour ineffable que Vous nous avez montré dans le Saint Sacrement. Faites-nous la grâce de Vous aimer en cet état d'humiliation, comme le mérite un si grand avantage. Nous Vous faisons amende honorable de toutes les irrévérences, les immodesties, les sacrilèges qui se commettent et qui ont étés commis contre Vous dans le Saint Sacrement de l'Eucharistie et pour réparer, en quelque manière, un si grand mal, nous Vous offrons tous les hommages, toutes les adorations que les Anges et les Saints vous rendent et Vous rendront jusqu'à la fin des siècles. Ne permettez pas que nous soyons assez malheureux pour commettre un sacrilège par une Communion indigne, mais accordez-nous la grâce de toujours communier dignement, fréquemment et surtout au dernier moment de notre vie. Nous Vous offrons toutes les actions de la journée en l'honneur du Très Saint Sacrement de l'Autel.


Vendredi

La Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ


Jésus, mon Sauveur et Rédempteur, nous Vous remercions de tout ce que Vous avez souffert jusqu'à mourir pour notre amour. Jésus, mon Sauveur et Rédempteur, nous mettons toute notre confiance dans les mérites de Votre mort et Vous prions de nous les appliquer. Jésus, mon Sauveur et Rédempteur, accordez-nous la grâce et la gloire que Vous nous avez méritée avec Votre Passion et Votre Mort. Je Vous offre tous les sentiments de compassion qu'a ressentis le Cœur Sacré de la Très Sainte Vierge, de Saint Jean l'Evangéliste, de Sainte Marie-Madeleine au pied de la Croix, et de tous les sentiments des Saints aimants de la Croix. Je déteste mes péchés qui sont la cause de toutes Vos Souffrances; effacez-les avec Votre Précieux Sang. Nous adorons Vos Cinq Plaies, et Vous prions par leur mérite, de guérir toutes les plaies que le péché a fait à nos âmes. Tout ce que nous ferons et souffrirons aujourd'hui, nous voulons le faire en l'honneur de la Passion et de la mort de notre Sauveur Jésus-Christ.


Samedi

La Sainte Famille


O Enfant Jésus, rendez-nous dignes d'honorer Votre Enfance; faites qu'à Votre Exemple et à Votre imitation, nous avancions en grâce et en vertu. O Dieu! Nous Vous offrons le suave Cœur de Marie avec tout l'amour qu'Elle a eu pour nous. Nous Vous offrons toutes les pensées de Son esprit et toutes les actions de Sa vie. O Vierge Marie, Mère de Dieu, nous Vous saluons, nos Vous bénissons, nous Vous honorons et nous Vous aimons comme la plus Sainte, la plus Pure, la plus parfaite de toutes les créatures. O Mère de Jésus et notre Mère, regardez-nous comme Vos vrais fils; nous mettons en Vous, après Dieu, toute notre confiance. O Grand Patriarche Saint Joseph, époux très vertueux de Marie, de Laquelle est né Jésus-Christ, nous vous honorons et vous félicitons que le Sauveur du monde vous ait choisi pour lui tenir lieu de Père sur la terre. Priez pour nous le Cher Enfant Jésus que vous avez porté dans vos brans et qui vous a été soumis sur cette terre. Obtenez-nous, nous vous prions, la grâce de bien vivre et de bien mourir, afin que nous puissions un jour aller Le louer avec vous au Paradis, pour toute l'éternité. Toutes nos actions de la journée, nous les offrons en l'honneur de la Sainte Famille.

_STU0119

Messe Réparatrice


Il y a obligation d'assister à la Messe les jours de fête. Qui néglige ce devoir, sans un grave empêchement, commet un péché mortel. Que de péchés se commettent pour cette omission. Pour réparer cet outrage à Dieu l'on conseille ce qui suit: Que l'âme fidèle entende la Messe le jours d'obligation, et en plus, une autre Messe avec l'intention de remédier à cette lacune pour les personnes qui, par négligence, n'auraient pas assisté au Saint Sacrifice. Ne pouvait faire ceci le jour de fête, on conseille de le faire dans un jour quelconque de la semaine, au choix et commodité... Si chacun réparait ainsi, que de lacunes spirituelles on pourrait ainsi remédier, tout pour la Gloire de Dieu. Propagez cette initiative qui fait tant plaisir au Cœur de Jésus. La Messe réparatrice a pour but de rendre au Seigneur la gloire que les mauvais Chrétiens Lui ravissent et la réparation qu'omettent de faire tous ceux qui pèchent gravement et ne réparent jamais; ainsi on répare les péchés de ceux qui, par impiété, par intérêt ou par négligence, refusent d'assister à la Sainte Messe, et réparent tous les autres péchés qui se commettent sur la terre. Une chose est d'assister à la Messe réparatrice, et une autre que de faire célébrer la Messe réparatrice. Quand on a la possibilité de le faire, même avec le concours d'autres personnes pieuses, qu'on fasse célébrer la Messe réparatrice pour sa famille ou sa ville, pour son pays ou le monde entier. La Messe réparatrice est le « paratonnerre » de la Justice Divine.


Texte intégralement extrait du livre « La Dévotion des Quinze Vendredis », aux Ed. Pierre Téqui

litany29_altar1

Téléchargez l'intégralité des 15 Vendredis du Sacré Cœur de Jésus (pdf) en cliquant ici


31 août 2010

Chemin de Croix Eucharistique

022_001

Chemin de Croix Eucharistique

Texte de Saint Pierre-Julien Eymard

1__3_
Première station
Jésus est condamné à mort

O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.

Jésus est condamné par les siens, par ceux-là mêmes qu'Il a comblés de ses faveurs. On Le condamne comme séditieux, Lui la Bonté même; comme blasphémateur, Lui la Sainteté même; comme ambitieux, Lui qui s'est fait le dernier de tous. On le condamne à la mort de la Croix comme le dernier des esclaves. Jésus accepte avec amour cette sentence de mort: c'est pour souffrir et pour mourir qu'Il est venu ici-bas, et pour nous apprendre à faire l'un et l'autre. Jésus est encore condamné à mort en son Eucharistie. Dans ses grâces d'abord, dont on ne veut pas; dans son amour, qu'on méconnaît; dans son état sacramentel, par l'incrédule qui le nie, par l'horrible sacrilège. Par la communion indigne, le mauvais chrétien vend Jésus-Christ au démon, le livre à ses passions, le met aux pieds du démon, roi de son cœur; il le crucifie dans son corps de péché. Jésus est plus maltraité par les mauvais chrétiens que par les Juifs: à Jérusalem, Il ne fut condamné qu'une fois, et au Saint Sacrement, tous les jours et en milliers de lieux, et par un nombre épouvantable de juges iniques. Et  cependant Jésus se laisse insulter, mépriser, condamner: Il continue toujours Sa vie sacramentelle,  afin de nous montrer que son amour pour nous est sans condition ni réserve, qu'Il est plus grand que notre ingratitude. O Jésus, pardon, mille fois pardon pour tous les sacrilèges! S'il m'était arrivé d'en commettre jamais, je veux passer ma vie à les réparer, et Vous aimer et Vous honorer pour ceux qui Vous méprisent; faites-moi la grâce de mourir avec Vous!


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

2__3_
Deuxième station

Jésus est chargé de sa Croix


O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.

A Jérusalem, les Juifs imposent à Jésus une lourde et ignominieuse Croix: c'était alors l'instrument de supplice des derniers des hommes. Jésus reçoit cette Croix accablante avec joie; Il la reçoit avec empressement, la baise avec amour et la porte avec douceur. Il veut par là nous l'adoucir, nous  l'alléger, nous la rendre douce et aimable, et la déifier dans Son Sang. Au divin sacrement de l'autel, les mauvais chrétiens imposent à Jésus une Croix bien plus lourde, bien plus ignominieuse pour Son Cœur. Cette Croix, ce sont leurs irrévérences dans le saint lieu, leur esprit si dissipé, leur cœur si froid en sa présence, leur dévotion si tiède. Quelle Croix humiliante pour Jésus que d'avoir des  enfants si peu respectueux, des disciples si misérables! En Son Sacrement encore, Jésus porte mes croix; Il les met sur Son Cœur pour les sanctifier; Il les couvre de son amour, de ses baisers, pour  me les rendre aimables; mais Il veut que je les porte pour Lui, que je les Lui offre; Il veut bien recevoir les épanchements de ma douleur, souffrir que je pleure sur mes croix, que je Lui demande secours et consolation. Oh! qu'elle devient légère la croix qui passe par l'Eucharistie! Qu'elle sort belle et radieuse du Cœur de Jésus! Comme il fait bon la recevoir de Ses mains, la baiser après Lui! C'est donc là que j'irai me réfugier dans mes peines; là que j'irai me consoler et me fortifier; là que j'irai apprendre à souffrir et à aimer! Pardon, Seigneur, pardon pour ceux qui Vous traitent sans respect dans Votre Sacrement d'Amour; pardon pour mes indifférences, mes oublis en votre présence: je veux Vous aimer, je Vous aime de tout mon cœur!


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

3__3_
Troisième station

Jésus tombe une première fois


O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.

Jésus avait été si épuisé de sang dans les trois heures de Son Agonie et sous les coups de la flagellation, si affaibli par la nuit cruelle qu'Il passa en la garde de ses ennemis, qu'après quelques moments de marche, Il tombe accablé sous le poids de sa Croix. Que de fois Jésus-Eucharistie tombe à terre dans les saintes parcelles, sans qu'on s'en doute! Mais ce qui le fait tomber de douleur, c'est la vue du premier péché mortel qui souilla mon âme! Ah! qu'elle est encore plus douloureuse la chute que fait Jésus dans un jeune cœur qui le reçoit indignement au jour de sa première communion! Il tombe sur ce cœur de glace, que le Feu de Son Amour ne peut fondre; sur cet esprit orgueilleux et dissimulé, sans pouvoir le toucher; dans ce corps qui n'est qu'un tombeau. Hélas! faut-il traiter ainsi Jésus la première fois qu'Il vient à nous si plein d'Amour? O Jésus! merci de l'Amour que Vous m'avez témoigné à ma Première Communion: jamais je ne l'oublierai; je suis à Vous, tout à Vous, puisque Vous êtes tout à moi: faites de moi ce qu'il Vous plaira.


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

4__3_
Quatrième station

Jésus rencontre Sa Sainte Mère

O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.


Marie accompagne Jésus sur la route du Calvaire: elle y endure un véritable martyre dans son âme; mais quand on aime, on veut compatir. Ah! aujourd'hui, le Cœur eucharistique de Jésus rencontre sur le chemin de ses douleurs, au milieu de ses ennemis, les enfants de Son Amour, les épouses de Son Cœur, les ministres de ses grâces, qui, bien loin de le consoler comme Marie, s'unissent à ses bourreaux pour l'humilier, le blasphémer, le renier! Que de renégats et d'apostats abandonnent le service et l'amour de l'Eucharistie dès que ce service demande un sacrifice ou un acte de foi pratique! O Jésus, mon bon Sauveur, je veux Vous suivre humilié, insulté, maltraité, avec Marie ma Mère, et Vous dédommager par mon amour!

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

5__3_
Cinquième station
Le Cyrénéen aide Jésus à porter Sa Croix

O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.

Jésus s'affaissait de plus en plus sous Son fardeau; les Juifs, qui voulaient le faire mourir sur la Croix, pour mettre le comble à Ses humiliations, sollicitèrent Simon de Cyrène de prendre la Croix de Jésus. Celui ci s'y refusait, et il fallut le contraindre à se charger de cet instrument qui lui paraissait plein d'ignominie: il se soumit, et mérita que Jésus touchât son cœur et le convertît. En Son Sacrement, Jésus appelle les hommes à Lui, et presque personne ne répond à ses invitations: Il les convie à Son Banquet Eucharistique, et l'on a mille prétextes pour refuser de s'y rendre. L'âme ingrate et infidèle refuse la grâce de Jésus-Christ, le don le plus excellent de Son Amour; et Jésus reste seul, abandonné, les mains pleines de grâces dont on ne veut pas: on a peur de son amour! Au lieu des respects qui Lui sont dus, Jésus ne reçoit, la plupart du temps, que des irrévérences. On rougit de le rencontrer dans les rues; on le fuit dès qu'on l'aperçoit; on n'ose pas Lui donner les témoignages extérieurs de sa foi. Divin Sauveur, est-ce possible? Hélas! il n'est que trop vrai, et je sens les reproches que m'adresse ma conscience. Oui, souvent, attaché à ce qui me plaisait, j'ai refusé d'entendre Votre appel; souvent, pour ne pas être obligé de me corriger, j'ai rejeté l'invitation à Votre Table dont Vous m'honoriez dans Votre Amour: je le regrette du fond du cœur. Je comprends qu'il vaut mieux tout laisser que de manquer par sa faute une communion, la plus grande et la plus aimable de Vos grâces. Oubliez le passé, bon Sauveur, et recevez et gardez Vous-même mes résolutions pour l'avenir.


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

6__3_
Sixième station

Une pieuse femme essuie la Face de Jésus


O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.


Le Sauveur n'a plus une Face humaine: les bourreaux l'ont couverte de sang, de boue, de crachats! Lui, la splendeur de Dieu, Il est méconnaissable, et, Son Visage Divin est couvert de souillures. La pieuse Véronique brave les soldats: sous les crachats, elle a reconnu son Sauveur et son Dieu, et, mue de compassion, elle essuie ce Visage auguste. Jésus la récompense en imprimant ses traits sur le linge dont elle essuie Sa Face adorable. Divin Jésus, vous êtes bien outragé, bien insulté, bien profané dans Votre adorable Sacrement et où sont les Véroniques compatissantes qui viennent réparer ces abominations? Ah! on est attristé, épouvanté que tant de sacrilèges soient commis si facilement contre le Sacrement auguste: on dirait que Jésus-Christ n'est plus parmi nous qu'un étranger indifférent, méprisable même! Il est vrai qu'Il voile Sa Face sous le nuage d'espèces bien faibles, bien humbles: c'est pour que notre amour y découvre par la Foi ses traits divins. Seigneur, je crois que Vous êtes le Christ, le Fils du Dieu vivant, et j'adore sous le voile eucharistique Votre Face adorable, pleine de gloire et de majesté; daignez, Seigneur, imprimer Vos traits dans mon cœur, pour que je porte partout avec moi Jésus, et Jésus-Eucharistie.


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

7__3_
Septième station
Jésus tombe une deuxième fois

O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.

Malgré l'aide de Simon, Jésus succombe une seconde fois à sa faiblesse: c'est pour Lui l'occasion de nouvelles souffrances; Ses genoux, Ses mains sont déchirés par ces chutes sur un chemin ardu, et les mauvais traitements de ses bourreaux redoublent avec leur rage. Oh! que le secours de l'homme est nul sans celui de Jésus-Christ! et que de chutes se prépare celui qui s'appuie sur les hommes! Que de fois aujourd'hui le Dieu de l'Eucharistie tombe par la communion dans des coeurs lâches et tièdes qui le reçoivent sans préparation, le gardent sans piété, le laissent aller sans un acte d'amour et de reconnaissance! Aussi Jésus reste-t-Il stérile en nous, à cause de notre tiédeur. Qui oserait recevoir un grand de la terre avec aussi peu de soins qu'on reçoit tous les jours le Roi du ciel? Divin Sauveur, je Vous fais amende honorable pour toutes mes communions tièdes et faites sans dévotion. Que de fois déjà Vous êtes venu en moi! Je Vous en remercie, et je veux Vous être fidèle à l'avenir: accordez-moi Votre Amour, il suffit!


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

8__3_
Huitième station

Jésus console les pieuses femmes désolées

O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.

C'était la Mission du Sauveur aux jours de Sa vie mortelle, de consoler les affligés et les persécutés. Il veut y être fidèle dans le moment même de Ses plus grandes souffrances; Il s'oublie Lui-même, et essuie les larmes des pieuses femmes qui pleuraient sur ses douleurs et sur sa Passion: quelle Bonté! En Son Divin Sacrement, Jésus n'a presque jamais personne pour le consoler de l'abandon des siens, des crimes dont il est l'objet. Il est là, seul, les jours et les nuits. Ah! si Ses yeux pouvaient pleurer, que de larmes ils répandraient sur l'ingratitude et l'abandon des siens! Si Son Cœur pouvait encore souffrir, quels tourments Il endurerait de Se voir ainsi délaissé, même de ses amis! Malgré cela, dès que nous venons à Lui, Il nous accueille avec Bonté, écoute nos plaintes, le récit souvent bien long et bien égoïste de nos misères, et Il s'oublie Lui-même pour nous consoler, nous refaire. Divin Sauveur, pourquoi ai-je recours si souvent aux consolations des hommes au lieu de m'adresser à Vous? Je sens que cela blesse Votre Cœur jaloux de mon cœur; soyez en Votre Eucharistie mon unique consolation, mon seul confident: une parole, un regard de votre bonté me suffisent. Que je Vous aime de tout mon cœur, et faites de moi tout ce qu'Il vous plaira !


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

9__3_
Neuvième station

Jésus tombe pour la troisième fois


O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.

Quelles souffrances dans cette troisième chute de Jésus! Il reste écrasé sous le poids de Sa Croix, et les mauvais traitements de ses bourreaux peuvent à peine le relever. Jésus veut tomber une troisième fois avant d'être élevé sur la Croix, comme pour témoigner qu'Il regrette de ne pouvoir faire le tour de la terre chargé de Sa Croix. Jésus viendra une dernière fois en moi en viatique avant que je quitte, moi aussi, cette terre d'exil. Ah! Seigneur, accordez-moi cette grâce, la plus précieuse de toutes, et le complément de toutes celles de ma vie! Mais que je Vous reçoive bien à cette dernière  communion si pleine d'amour! Quelle chute épouvantable que celle de Jésus tombant, pour la  dernière fois dans le cœur d'un mourant qui, à tous ses péchés passés, ajoute le crime du sacrilège, reçoit indignement Celui qui va le juger, et profane ainsi le viatique de son Salut! En quel  douloureux état doit se trouver Jésus dans un cœur qui le déteste, dans un esprit qui le méprise, dans un corps de péché livré au démon! Hélas! c'est l'enfer de Jésus sur la terre! Mais quel sera le jugement de ces malheureux? On tremble d'y penser. Seigneur, pardon, pardon pour eux: nous Vous prions pour tous les moribonds; accordez-leur de mourir dans Vos bras après Vous avoir bien reçu en viatique.


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

10__3_
Dixième station

Jésus est dépouillé de Ses vêtements


O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.

Qu'Il doit souffrir dans ce dépouillement cruel et impitoyable! On Lui arrache ses vêtements collés à Ses Plaies, on les rouvre, on le déchire! Qu'Il doit souffrir dans sa modestie, d'être traité comme on rougirait de le faire d'un misérable et d'un esclave; qui meurent au moins dans le suaire qui doit les ensevelir! Jésus est encore dépouillé de ses vêtements en son état sacramentel. Non content de le voir dépouillé, par Son Amour pour nous, de la gloire de Sa Divinité, de la beauté de Son Humanité, ses ennemis le dépouillent de l'honneur de Son Culte, pillent Ses églises, profanent Ses vases sacrés et Ses Tabernacles, Le jettent à terre: Il est livré à leur merci sacrilège, Lui, le Roi et le Sauveur des hommes, comme au jour de Son crucifiement. En se laissant ainsi dépouiller en l'Eucharistie, Jésus veut nous réduire à l'état de pauvres volontaires, qui ne tiennent plus à rien, pour nous revêtir de Sa vie et de Ses vertus. O Jésus-Eucharistie, soyez mon unique bien!


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

11__3_
Onzième station
Jésus est cloué sur la Croix


O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.


Quels tourments que ceux qu'endure Jésus quand on Le crucifie! Sans un miracle de Sa puissance, Il n'eut pu les supporter sans mourir. Mais au Calvaire, Jésus est attaché à un bois innocent et pur:  dans la communion indigne, le pécheur crucifie Jésus en son corps de péché, comme si l'on attachait  un corps vivant à un cadavre en décomposition. Sur le Calvaire, Il est crucifié par ses ennemis déclarés; ici, par ses enfants qui Le crucifient dans l'hypocrisie de la dévotion. Sur le Calvaire, Il n'est crucifié qu'une fois; ici, c'est tous les jours et par des milliers de chrétiens. O Divin Sauveur, je Vous demande pardon des immortifications de mes sens: Vous les expiez bien cruellement! Vous voulez, par Votre Eucharistie, crucifier ma nature, immoler sans cesse le vieil homme, et m'unir à Votre vie crucifiée et ressuscitée: faites, Seigneur, que je me livre tout à Vous sans réserve ni condition.


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

12__3_
Douzième station

Jésus expire sur la Croix


O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.


Jésus meurt pour nous racheter; sa dernière grâce est le pardon accordé à ses bourreaux; le dernier don de son amour, sa divine Mère; son dernier désir, la soif de souffrir; son dernier acte, l'abandon de son âme et de sa vie entre les mains de son Père. En la divine Eucharistie, Jésus continue l'amour qu'il me témoigna à sa mort; tous les matins, on s'immole au Saint Sacrifice, et il vient perdre en ceux qui le reçoivent son existence sacramentelle: dans le coeur du pécheur, il meurt pour sa condamnation. De son hostie, il m'offre les grâces de ma rédemption, le prix de mon salut. Mais pour que je puisse y participer, il veut que je meure avec lui et pour lui. Faites-moi cette grâce, Ô mon Dieu, de mourir au péché et à moi-même, et de ne plus vivre que pour vous aimer en votre Eucharistie.


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

13__3_

Treizième station

Jésus est remis à Sa Mère


O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.


Jésus est déposé de la Croix et remis à Sa Divine Mère, qui Le reçoit entre Ses bras et sur Son Cœur, et l'offre à Dieu comme la Victime de notre Salut. C'est à nous maintenant d'offrir Jésus Victime à l'Autel et dans nos coeurs, pour nous et pour les nôtres. Il est à nous: Dieu le Père nous le donne; il se donne Lui-même pour que nous le fassions valoir. Quel malheur que ce Prix infini demeure infructueux entre nos mains par suite de notre indifférence! Offrons-Le en union avec Marie, et prions cette Bonne Mère de l'offrir avec nous.


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

14__3_
Quatorzième station

Jésus est mis dans le Sépulcre


O Christ, nous Vous adorons et nous Vous bénissons,

Parce que Vous avez racheté le monde par Votre Sainte Croix.


Jésus veut subir l'humiliation du tombeau, et Il est abandonné à la garde de ses ennemis: Il est encore leur prisonnier. Mais c'est en l'Eucharistie que Jésus est vraiment enseveli; au lieu d'y rester trois jours, il y reste toujours, et c'est nous qu'Il convie à le garder. Il est notre Prisonnier d'Amour. Le corporal l'enveloppe comme un suaire! La lampe brille devant Son Autel comme devant les tombeaux; autour de Lui règne un silence de mort. En venant en notre cœur par la Communion, Jésus veut encore s'ensevelir en nous; préparons Lui une sépulture honorable, neuve, blanche, qui ne soit pas occupée par les affections terrestres; embaumons-le du parfum de nos vertus. Venons, pour ceux qui ne viennent pas, l'honorer, l'adorer en Son Tabernacle, le consoler dans Sa prison, et demandons-Lui la grâce du recueillement et de la mort au monde, pour mener une vie cachée en l'Eucharistie.


Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire...

eymard

Saint Pierre-Julien Eymard

Fondateur de la Congrégation des Pères du Saint-Sacrement et des Servantes du Saint-Sacrement

1811-1868

Saint Pierre-Julien Eymard est né à La Mure, diocèse de Grenoble, le 4 février 1811, de parents de modeste condition, mais très chrétiens. On put comprendre, dès ses premières années, qu'il serait un grand serviteur de l'Eucharistie, car il ressentit de très bonne heure un irrésistible attrait pour le très Saint-Sacrement. Tout jeune, il aimait à visiter l'église, se cachait derrière l'autel, fixait les yeux sur le Tabernacle "pour y prier plus près de Jésus et L'écouter". Être prêtre, monter un jour à l'autel, consacrer et distribuer l'Eucharistie, tel était dès lors le rêve de cet enfant prédestiné. Sa vocation fut longtemps éprouvée par la résistance de son père et par sa mauvaise santé; mais son énergie triompha de tous les obstacles, par le secours de Marie, dont il aimait à visiter les sanctuaires vénérés, surtout celui de Notre-Dame du Laus. Prêtre en 1834, vicaire, puis curé, pendant plusieurs années, il se montra partout un saint et un apôtre. Son amour pour la Sainte Vierge le fit entrer dans la Société de Marie, où il remplit bientôt de hautes fonctions avec toutes les bénédictions de Dieu. Sa Mère céleste lui révéla, à Fourvières, sa vraie vocation, celle de fonder une Congrégation du très Saint-Sacrement. Sa grande foi triompha de toutes les difficultés, et ses oeuvres prospérèrent merveilleusement, pour la gloire de Jésus-Hostie. Épuisé de fatigues, il mourut prématurément le 1er août 1868. On peut dire sans exagération qu'il fut le promoteur, par lui-même et par ses religieux, de toutes les grandes oeuvres eucharistiques de notre temps. Le Pape Pie XI l'a béatifié le 3 août 1925.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints, Tours, Mame, 1950

159_001

Téléchargez le texte du Chemin de Croix Eucharistique(pdf) en cliquant ici

30 avril 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 14/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco


Quatorzième vendredi

Réparation pour nos propres péchés et ceux de notre famille


Lecture


La Sainte Écriture nous dit: « N'oublie pas les péchés que tu as commis par le passé ». Le souvenir des fautes passées ne doit pas opprimer l'âme, mais doit servir de stimulant pour recourir à Dieu avec humilité et confiance en pensant que Jésus est Père de Miséricorde. Bien que le Cœur de Jésus ait pardonné nos péchés, nous avons le devoir de réparation. Saint Paul à dit: « Ceux qui commettent un péché crucifient à nouveau Jésus ». Combien de fois avons-nous renouvelé à Jésus don crucifiement? Combien de fautes commises dans la solitude? Combien d'autres commises devant le prochain en donnant le mauvais exemple? Bien des personnes ont péché par notre faute, à notre instigation ou par notre mauvais conseil, ou même en ne faisant rien pour empêcher de commettre cette faute. Que chacun répare, en ce quatorzième Vendredi, tout mal qu'il a fait en sa vie: en pensées, en paroles, en actions et en toutes sortes d'omissions. Que l'on dise à Jésus: « Lavez avec Votre Sang mon âme, brûlez dans les flammes de Votre Cœur mes scélératesses. Il convient de même de réparer les péchés de notre famille; même quand une famille se dit chrétienne, tous ses membres ne vivent pas toujours en vrais chrétiens. En chaque famille, fatalement, l'on commet des péchés; il y en a qui manquent la Messe le dimanche; d'autres cultivent la haine ou la mauvaise habitude de blasphémer, de bougonner; il y en a peut-être qui vivent scandaleusement. Chaque famille a donc un cumul de péchés à réparer. Que les dévots du Sacré Cœur prennent l'engagement de cette réparation, chose louable, non seulement au cours des quinze vendredis, mais tout le temps. Il est recommandé aux âmes pieuses de choisir un jour fixe de la semaine pour faire la réparation de leurs péchés et de ceux de leur famille. « Une âme peut réparer pour beaucoup d'autres », disait Jésus à sa servante, Sœur Bénigne Consolata. Une mère zélée peut faire réparation un jour par semaine pour les péchés de son époux et de ses enfants; comme une fille peut faire réparation pour les fautes de ses parents et de ses frères. Dans ce jour établi pour la réparation, il fait beaucoup prier; si possible communier et accomplir quelques bonnes œuvres. Une pratique très louable est celle de faire célébrer le Saint Sacrifice de la Messe à cette intention. Le Sacré Cœur agrée tous ces actes délicats et les rend généreusement.


Bouquet spirituel: se fixer un jour par semaine pour réparer auprès du Cœur de Jésus nos péchés et ceux de notre famille.


Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

034_001

Prière pour la famille

à réciter avant la Sainte Communion


O Seigneur Jésus-Christ, faites que nous imitions les exemples de Votre Sainte Famille, afin qu'à l'heure de notre mort, la Glorieuse Vierge Marie, Votre Très Sainte Mère, vienne à notre rencontre avec Saint Joseph et que nous méritions d'être reçus de Vous dans la gloire éternelle du Paradis. O Jésus plein d'Amour qui, avec les ineffables vertus et les exemples de Votre vie domestique, avez sanctifié la famille par Vous choisie sur la terre, gardez pieusement la nôtre qui, prosternée devant Vous, implore Votre protection. Assistez-la, défendez-la de tout péril, secourez-la dans ses nécessités et donnez-lui la grâce de se maintenir constamment dans l'imitation de Votre Sainte Famille, afin que, Vous servant fidèlement sur la terre, elle puisse Vous bénir au Ciel. Pardonnez tous les péchés qui, dans un moment de faiblesse, se sont commis au sein de notre famille. Marie, Mère très Douce, nous avons recours à Votre intercession, sûrs que Votre Divin Fils exaucera nos prières. Vous aussi, ô Glorieux Patriarche Saint Joseph, modèle des chers de famille, souvenez-nous de nous, avec votre puissante médiation, et offrez, par les mains de Marie, nos vœux à Jésus. Ainsi soit-il.

Herz_Jesu_6

05 avril 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 13/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Treizième vendredi

Réparation des injustices

Lecture

La règle pour aimer son prochain est: ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas que l'on te fît. Si le monde est plein d'injustice, on le doit à la violation de ce grand précepte: on doit respecter le bien des autres sans chercher à se l'approprier injustement. Pourtant, combien de vols sont commis de cette façon. On ne peut pas les appeler des voleurs de profession; cependant, ce sont des vrais voleurs tous ceux qui font: des ventes injustes ou des achats dépréciés; qui gardent de l'argent reçu par erreur, qui négligent de payer leurs dettes, qui ne payent pas un juste salaire à l'ouvrier; qui exigent un taux d'intérêt usuraire ou qui ne rendent pas les objets trouvés. Une autre grave injustice que l'on commet en faisant perdre l'emploi à un honnête père de famille; en faisant, par de faux témoignages, condamner un innocent; ou rendre publique une faute qui était restée secrète. Les injustices du monde sont incalculables. Le Sacré Cœur de Jésus ressent les effets de tous ces manquements qui intensifient les douleurs de Sa Passion. Ce treizième Vendredi de réparation console beaucoup le Bon Jésus. Que les dévots du Sacré Cœur rivalisent de zèle pour l'honorer et lui faire amende honorable. Disons avec fois: « Vous, ô Jésus! Qui avez été victime des plus grandes injustices de l'humanité, donnez la force et la résignation à toutes les victimes de l'ambition qui ont étés emprisonnées innocemment, et à tous ceux qui pleurent la perte de leur honneur, victimes de la calomnie et de la médisance ». O Dieu infiniment Juste, faites resplendir l'innocence des opprimés. Réparons, et, s'il le faut, corrigeons notre conduite. N'avons-nous rien à nous reprocher en fait d'injustice? Il est nécessaire de réparer, de restituer ce qui ne nous appartiens pas; surtout le bon renom et l'estime du prochain. Ou restitution ou damnation! Pouvons-nous nous dire toujours justes dans nos rapports avec notre prochain? N'employons-nous pas deux poids et deux mesures? Pourquoi ne traitons-nous pas notre prochain comme-nous-même? Si tu veux le savoir, observe: te plairait-il que les autres pensent mal de toi et suspectent ta conduite? Tu ne serais pas content? Et pourquoi alors penses-tu mal des autres? Tu es injuste. Te ferait-il plaisir que quelqu'un fasse connaître, aux quatre vents, tes fautes et tes défauts? Tu ne le voudrais pas? Alors pourquoi parles-tu des autres sans scrupules en les critiquant? Pourquoi alors, traites-tu ton prochain si durement? Tu es injuste. Aimerais-tu être pris en dérision et savoir que les autres se moquent de toi? Non, certainement. Et bien, pourquoi te moques-tu du prochain? Tu es injuste. Est juste celui qui traite les autres comme il voudrait être traité lui-même.

Bouquet spirituel: Ne pas mal penser du prochain et ne lui faire aucun tort.

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

jesus

Acte de réparation

à réciter avant la Sainte Communion

O Très doux Jésus, Votre immense Amour pour les hommes est payé de tant d'ingratitude, d'oubli, de négligence et de mépris. Voilà que nous, prosternés devant Votre Autel, entendons réparer avec un amour tout particulier les injures qui, de toutes parts, viennent, par les hommes, blesser Votre Cœur aimant. Nous nous souvenons que nous-mêmes, autrefois, nous nous sommes rendus coupables de tant d'indignités et nous en éprouvons une très vive douleur. Nous implorons Votre Miséricorde, prêts à réparer avec une volontaire expiation; pas seulement les péchés commis par nous, mais de même pour ceux qui s'écartent de la voie du Salut, refusent de Vous suivre comme Pasteur et s'obstinent dans leur infidélité. En même temps que nous entendons expier le cumul de tant de déplorables délits, nous nous proposons de réparer en particulier les injustices humaines. S'il nous était possible de laver avec notre sang, tant de péchés. Et comme réparation de l'Amour Divin méconnu, nous Vous présentons quelques satisfactions que, Vous-même, avez un jour offertes sur la Croix, au Père, et que chaque jour Vous renouvelez sur les Autels. En Vous promettant, de tout notre cœur, de réparer avec l'aide de Votre Grâce, nos péchés et ceux des autres. Accueillez, nous Vous en prions, ô Jésus magnanime, par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, ces hommages de réparation et veillez nous conserver très fidèles dans l'honneur du prochain en pensant que nous faisons à Vous ce que nous faisons au prochain. Amen.

coraz_n_de_jesus7

13 mars 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 12/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco


Douzième vendredi

Réparation pour les crimes


Lecture


La vie est un don de Dieu, l'on doit la respecter pour soi-même comme pour les autres. Malheur à qui la supprime par sa faute. Le cinquième Commandement: tu ne tuera pas, est parmi les plus importants du Décalogue. Manquer à cet ordre de Dieu signifie encourir les plus sévères punitions; il suffit de se rappeler le châtiment de Caïn lorsqu'il tua son frère. L'homicide volontaire est u des quatre péchés qui crient spécialement vengeance au regard de Dieu. Quelle peine reçoit le Cœur de Jésus quand on commet ce délit, et combien il s'en commet chaque jour! Il suffit d'entrer dans les prisons pour constater le nombre d'assassins et de lire des journaux, où l'on apprend des choses horribles! Jésus Lui-même ne fut-Il pas mis à mort? Le Cœur de Jésus est offensé, non pas seulement par de tels délits, mais par le sang lui-même versé. Il est difficile d'énumérer les disputes qui dégénèrent en rixes, provoquant des blessures plus ou moins graves; on peut constater cela dans les hôpitaux et l'on est attristé et horrifié par tant de malheurs. Toutefois, les plus grands assassins ne sont pas enfermés dans les prisons, comme les grands voleurs aux galères. Si l'on devait mettre en prison tous ceux qui enlèvent la vie à un enfant avant qu'il ne vienne à la lumière du jour, il faudrait multiplier les prisons; alors on y verrait plus de femmes que d'hommes. Tirer un enfant de quelques mois, même d'une heure après que Dieu l'a créé, est un crime plus grand que d'ôter la vie à un adulte. La Sainte Eglise frappe d'excommunication les personnes qui se rendent coupables d'infanticide; de même ceux qui y participent. Et pourquoi de tuer un enfant avant sa naissance est-il un crime plus grave que les autres délits? Les motifs sont nombreux: un adulte venant d'être tué peut avoir commis un autre délit provoqué par l'adversaire; l'enfant, au contraire, est innocent de tout; un homme assailli peut toujours se défendre, l'enfant au contraire est impuissant; un adulte tué peut aller au Ciel s'il a été baptisé, l'enfant n'a pas de baptême. Le nombre d'enfants tués avant le baptême est si grand qu'il nous ferait peur. Couramment, les assassins de ces touts-petits sont les parents. Combien de mères de familles qui fréquentent l'église ont les mains tachées du sang de ces petites victimes innocentes et peut être pas une seule fois, mais plusieurs? Le Cœur de Jésus, en face de tous ces délits, saigne et demande réparation. Ce douzième Vendredi sera consacré à réconforter Jésus. Demandons pardon au Divin Cœur au nom de tous les sanguinaires; qu'Il pardonne et donne le remord aux coupables, afin qu'il pleurent leurs crimes, avec la résolution de ne plus les commettre. Vous, ô Jésus, qui avez versé Votre Sang pour l'humanité, offrez réparation au Père Céleste, lavez de Votre Précieux Sang toutes ces iniquités: une seule goutte de Votre Sang Précieux efface tous les crimes de la terre. Père Eternel, je Vous offre le Sang très Précieux de Notre Seigneur Jésus-Christ pour effacer mes péchés et ceux de l'humanité.


Bouquet spirituel: dire souvent: « Père Eternel, je Vous offre le Sang très Précieux de Notre Seigneur Jésus-Christ pour effacer mes péchés et ceux de l'humanité ».


Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

991_001


09 mars 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 11/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Onzième vendredi

Réparation pour la profanation des fêtes

Lecture

Dieu est jaloux de son jour. Il nous a donné un Commandement dans le Décalogue, en le faisant précéder d'une parole significative: « Souviens-toi de sanctifier les fêtes et ne l'oublie pas ». Le Seigneur veut être honoré toujours, mais tout spécialement le jour qui lui est consacré, et pourtant, c'est le dimanche que sa Divinité est le plus offensée. Le travail est un devoir, ceux qui travaillent rendent gloire à Dieu. Ceux qui travaillent sans un motif sérieux et grave le dimanche et les fêtes d'obligation commettent un péché mortel. Combien de personnes profanent ce jour en travaillant? Combien de déplaisir elles donnent au Seigneur. Ceux qui ne vont pas là la Messe en semaine n'offensent pas Dieu, mais ceux qui la manquent le dimanche, sans un motif grave, commettent une faute. Pourtant, combien de millions d'âmes manquent à ce devoir? Dans les jours fériés, on travaille dur et l'on ne pense pas à se promener; à la fin de la journée, après un instant de délassement, on va se reposer; mais dans les jours de fêtes, puisque la plupart des personnes ne travaillent pas, on préfère se donner aux amusements mondains dans lesquels il est facile d'offenser Dieu. Un autre péché facile à commettre aux jours de fête, c'est la profanation de son Temple. Si Dieu est jaloux de son jour, il ne l'est pas moins de sa maison. En semaine, très peu de personnes fréquentent les églises, mais le dimanche, à certaines heures, elles sont très peuplées. Parmi ces personnes présentes, combien y en a-t-il qui manquent de respect à Dieu en passant devant le Saint Tabernacle sans faire la génuflexion; d'autres, pendant la Messe, vont à l'église plus pour y être regardées, que pour prier: d'autres encore y viennent avec la tête découverte et habillées avec peu de décence; d'autres enfin, hommes et femmes, vont à l'église comme à un rendez-vous galant, au grand scandale des bons! Que fait Jésus pendant ce temps? Son Divin Cœur, qui observe tout, est très affligé; sa Justice Divine voudrait agir comme au jour où, dans le Temple de Jérusalem, Il a chassé les profanateurs, mais son infinie Miséricorde arrête son courroux. Combien donc de péchés on commet les jours de fêtes! Faisons réparation au Cœur de Jésus pour toutes ces iniquités. Que les âmes pieuses se dévouent à faire réparation de la manière suivante: en plus de la Messe prescrite, si l'on peut écouter une autre Messe pour ceux qui la négligent volontairement; offrir toutes les bonnes oeuvres de la journée; la Sainte Communion, le Rosaire, d'autres pratiques de piété et de sacrifice. Comme elle sera agréable à Dieu cette réparation! Il faut promettre au Sacré Cœur de sanctifier les fêtes, en veillant à ce que tous les membres de la famille ne manquent pas à ce devoir. Il ne fait pas oublier que ceux qui observent bien ce Commandement du Décalogue sont bénis de Dieu, tout particulièrement; pas seulement dans les affaires spirituelles, mais dans les affaires temporelles.

Bouquet spirituel: Veiller à ce que personne, dans votre famille, ne profane les dimanches et fêtes.

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

sacrocuore

28 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 10/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Dixième vendredi

Réparation pour les amusements mondains

Lecture

Dieu ne défend point l'amusement licite, puisque la distraction est nécessaire à la vie, mais la plupart se figurent qu'il n'est pas possible de s'amuser sainement. Les amusements que le monde nous propose en ces temps modernes, s'ils ne sont pas rejetés, sont très souvent dangereux: les cinémas, par exemple, sont assaillis, et les films très souvent sans moralité, la tension d'esprit porte à pécher en pensées et suscite des désirs malsains. Dans la pénombre, combien de misères morales on doit déplorer... Que dire des bals modernes qui sont inspirés par Satan pour la perte des âmes? L'insouciante jeunesse veut se divertir, et l'ennemi des âmes a beau jeu pour faire entacher le lys de la pureté. Combien de fautes l'on peut commettre dans les soirées et bals déguisés! A l'époque estivale, l'on est attiré sur les plages; ce n'est pas toujours le besoin des bains qui attire la jeunesse, mais l'espoir d'amusements: les hommes et les femmes, les grands et les petits, dans des costumes que l'on pourrait appeler inexistants, passent de longues heures dans l'oisiveté, multipliant dans cette atmosphère les péchés de scandales par des conversations obscènes, des regards indiscrets, des pensées et désirs mauvais. Toutes ces choses défendues se répercutent sur le Cœur de Jésus, et Il est obligé de dire, comme au Jardin de Gethsémani: « Mon âme est triste jusqu'à la mort ». Jésus, pendant Son Agonie dans ce jardin, s'adressant aux Apôtres pour chercher un réconfort, leur disait: « Veillez et priez ». A présent, Il s'adresse à ses dévots pour être consolé. Faisons réparation au Cœur de Jésus, en priant pour ces aveugles qui courent follement derrière les faux plaisirs de la vie et promettons-Lui de ne pas imiter leur conduite. S'amuser, oui, mais jamais entrer dans une salle de cinéma sans avoir consulté le programme et bien sûr que les films sont moraux. Si le spectacle réservait des surprises, il est de notre devoir de quitter la salle: moins l'on voit de tels amusements, et plus notre âme reste sereine. Il est nécessaire d'être quelque peu sévère pour la jeunesse, afin qu'elle n'aille pas trop souvent au cinéma: ces amusements gâtent peu à peu l'esprit. Que les parents ne l'oublient pas. Ceux qui aiment vraiment le Sacré Cœur doivent s'abstenir le plus possible des soirées de bal; qu'ils n'oublient pas que la danse moderne offre trop de promiscuité: c'est le vrai pas du Diable, et l'on ne peut contenter Jésus et Satan, personne ne peut servir deux maîtres. Si, dans la saison balnéaire, une cure de bains de mer est utile, il faut y aller avec toutes les précautions que suggère une conscience droite, sans se laisser entraîner par les modes. Il n'est pas utile d'aller à la mer pour nettoyer le corps et salir d'âme de la fange qui nous prédispose au feu éternel. Il ne faut pas que nous nous disions: « le monde est ainsi fait et nous profitons des amusements qu'il nous présente. Il faut s'adapter à son temps ». Jésus a dit solennellement: « Malheur à ceux qui suivent les directives perverses du monde ».

Bouquet spirituel: Se priver d'amusement où il y a danger d'offenser Jésus et conseiller aux autres d'en faire autant.

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

Sepia_Jesus

26 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 9/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Neuvième vendredi

Réparation pour la mauvaise presse

 

Lecture

 

Comme le corps a besoin de nourriture, l'esprit doit s'alimenter par l'instruction. Si la nourriture est saine, la santé est bonne; mais si elle est empoisonnée, elle entraîne la mort. Il en est de même pour l'esprit: si nos livres sont bons, ils apportent la lumière et le réconfort au cœur; si, au contraire, ils sont corrompus, ils guident vers la corruption. Comment reconnaître si la presse est bonne ou mauvaise? Dans son contenu et à la façon de ses commentaires. Le livre mauvais est celui qui parle mal de l'Eglise, de ses Ministres, des pratiques religieuses, du Saint Père, en un mot tout ce qui représente une controverse aux enseignements de Dieu par ses commandements. De même, un livre est mauvais quand il traite des sujets mettant en évidence les passions humaines, dans l'indécence et l'immoralité; aujourd'hui, dans le monde, on lit n'importe quoi, et la plupart des journaux sont mauvais. L'écrivain calcule que le livre ou la revue qui traite des sujets libertins est lu par la jeunesse avec avidité, car il étale les divers aspects des passions humains dont nous sommes affligés, et sous prétexte de moralité, il cache un poison violent pour les âmes; c'est par amour du gain qu'il ne se fait pas scrupule de déverser la boue qui salit moralement. Qui pourrait jamais calculer le mal que peut produire un mauvais livre? Combien de mauvaises pensées il suscite et fait glisser vers l'impureté. Chaque livre mauvais en circulation est une nouvelle blessure au Cœur de Jésus, car il est cause du danger que courent les âmes, et de leur éternelle perdition. O cher Jésus! En quelle amertume est plongé Votre Divin Cœur à la vue des péchés commis par la mauvaise lecture. Nous voulons prendre part à Votre Douleur et Vous consoler. Les âmes aimantes du Cœur de Jésus doivent détester et s'abstenir de toute lecture douteuse puisque cela constitue un péché grave de les lire, de les conseiller, de les prêter à d'autres ou même de les garder: c'est très mal. Il faut promettre à Jésus de les détruire de suite, puisqu'ils représentent un danger moral, on ne doit pas tenir compte de leur valeur. Notre âme à coûté plus cher à Jésus, il est juste que nous lui consentions quelques sacrifices. Le démon est très habile pour nous suggérer bien des raisons pour ne pas détruire un ouvrage auquel on tient; mais ils ne faut pas hésiter. Il est préférable de brûler un livre que d'exposer notre âme à la flamme éternelle. Chaque mauvais roman que l'on détruit, c'est un démon que l'on enlève de la circulation: l'Evangile est a conseiller à toutes les familles, la vie des Saints, de préférence des contemporains, et toute revue vraiment Chrétienne, cela représente assez d'agrément et de quoi nourrir notre esprit. Par ce moyen, beaucoup d'âmes ont trouvé la vie de perfection et même de sainteté.

 

Bouquet spirituel: Détruire au plus vite la mauvaise presse qui pourrait se trouver chez vous.

 

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

sagrado

Prière avant la Sainte Communion

 

De l'oubli et de l'ingratitude des hommes, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Votre abandon dans le Tabernacle, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des délits des pécheurs, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De la haine des impies, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des blasphèmes que l'on profère conte vous, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des insultes à Votre Divinité, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des sacrilèges qui profanent Votre Sacrement d'Amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des immodesties et irrévérences commises en Votre Sainte Présence, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des trahisons pour lesquelles Vous êtes l'adorable Victime, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De la froideur de la plupart de vos fils, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Du mépris que l'on fait de vos invitations d'amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des infidélités de ceux qui se disent Vos amis, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De notre résistance à Votre Grâce, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De nos propres défections, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De l'incompréhensible dureté de nos cœurs, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De nos longues hésitations à Vous aimer, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De notre tiédeur pour Votre Saint Service, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De l'amère tristesse que Vous occasionne la perte de tant d'âmes, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Votre longue attente à la porte de nos cœurs, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Des amers refus dont Vous êtes abreuvé, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Vos soupirs d'Amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Vos larmes d'Amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Votre prison d'Amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

De Votre martyre d'Amour, nous Vous consolerons, Seigneur.

 

Prière

 

O Divin Jésus, qui avez laissé échapper cette douloureuse plaine: « J'ai cherché quelqu'un qui s'afflige avec Moi et personne n'est venu; quelqu'un qui Me console, et Je ne l'ai point trouvé ». Daignez accepter mon faible tribut d'amour, assistez-nous de Votre Grâce puissante, afin qu'à l'avenir, nous écartions tout ce qui pourrait Vous déplaire et que nous puissions nous montrer Vos fils dévoués. Ainsi soit-il.

Herz_Jesu_6

24 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 8/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Huitième vendredi

Réparation pour les mauvaises conversations

 

Lecture

 

Devant le tribunal de Dieu, il faudra rendre compte de tout ce que nous avons fait durant notre vie. Le Divin Juge compte même les paroles. Dans le Saint Evangile, on lit: « De chaque parole inutile, que les hommes auront prononcé, Je leur demanderai compte le jour du Jugement ». Combien de mots on prononce journellement dans le monde; mais tous sont-ils sensés et honnêtes? Si Jésus a jugé les paroles inutiles, comment jugera-t-Il les paroles immorales et malhonnêtes, les conversations sur les sujets délicats de la pureté, pour en rire et plaisanter sur ce que Dieu défend? D'ordinaire, ces conversations sont tenues par les personnes d'une moralité douteuse; puisque Jésus a dit Lui-même: « La bouche parle de l'abondance du cœur, et quand dans un cœur règne l'impureté, même les paroles, les regards et les plaisanteries sont portés au mal ». Les mauvaises conversations sont un péché grave. Il ne faut pas dire: « A présent, je suis grand, certaines choses, nous les connaissons déjà; ceux qui m'écoutent en savent plus long que moi ». Il est triste de constater que cela représente la plaie de la société: dans les réunions publiques ou privées, dans les ateliers, les bureaux, en voyage et même dans certaines familles, elles tiennent une place importante. Le Cœur de Jésus, gardien de toutes les âmes, est très offensé de toutes ces fautes. Toute mauvaise conversation est comme une épine qui blesse son Cœur. Qui doit le consoler? Ceux qui l'aiment vraiment. En ce huitième Vendredi, ayons l'intention de faire réparation à son Divin Cœur pour toutes les offenses qu'Il reçoit de la part de ceux qui parlent sans retenue. Qu'il ne nous arrive pas, à nous, âmes réparatrices, de tomber dans ce péché par des mots indécents et des phrases équivoques. Si, par le passé, nous nous sommes rendus coupables de telles fautes, gardons-nous-en à l'avenir. Souvenons-nous qu'elle doit être pure, la langue qui se met en contact avec Jésus dans la Sainte Communion. N'écoutons pas, avec complaisance, les mauvaises conversations qu'on oserait tenir en notre présence, car cela constituerait déjà une faite. Nous avons le devoir de l'empêcher dans la mesure du possible par une observation appropriée à leur libertinage. Le démon qui incite les mauvais à mal parler, fais hésiter les bons, par la peur du respect humain, afin que le mal s'accomplisse. Il est pourtant de notre devoir de faire taire de telles conversations; même s'il nous semble manquer de respect à intervenir, pour certaines personnes; il n'en est rien, celui qui se permet tel langage ne mérite aucun égard, rien que du mépris, car il offense la dignité des personnes qui l'écoutent; si l'on doit même perdre leur amitié, cela n'est pas un mal, mais un bien. Très souvent, la personne réprimandée n'ose plus continuer, et si des esprits forts critiquent votre intervention en vous traitant de bigot, ne vous troublez pas. En pensant qu'en faisant votre devoir, vous donnez gloire à Dieu et empêchez l'oeuvre de Satan.

 

Bouquet spirituel: Fuir les conversations immorales et faire un reproche à ceux qui les tiennent.

 

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

www_St_Takla_org___Holy_Face_of_Jesus_11

Prière avant la Sainte Communion

 

O Jésus d'infinie Bonté, je me présente à Vous, en reconnaissant mon indignité. Vous voulez venir dans mon pauvre cœur pour le reposer, mon Jésus, Vous êtes trop offensé dans le monde et moi je désire réparer pour les amertumes que Vous causent les mauvaises conversations. Je voudrais avoir le Cœur de la Sainte Vierge Marie pour Vous recevoir dignement; de même que vous n'avez pas dédaigné la grotte de Bethléem, Vous venez dans mon cœur tout plein de désir de Vous consoler. Combien d'âmes, après d'être servies de leur langue pour le banquet Eucharistique, pour recevoir Votre Chair Immaculée, retournent à leur méprisable penchant. Pardonnez, Seigneur, pardonnez à ces pauvres âmes et pardonnez à moi-même mes fautes, car, dans le passé, je Vous ai offensé aussi. Je Vous promets, ô Doux Jésus, qu'à l'avenir, je serai vigilant, afin de ne me servir de ma langue que pour Votre Gloire et pour le bien. Vierge très Sainte et très Pure, obtenez-moi par cette Communion, la grâce de veiller jalousement à ne plus offenser Dieu par mes paroles et que chaque mot soit un hymne d'amour pour mon Créateur et Sauveur Jésus.

 

Pardonnez, Seigneur, à Votre peuple, ne Vous vengez pas pour l'éternité (X3)

sacre_coeur_detail

21 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 7/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Septième vendredi

Réparation pour les péchés des scandales


Lecture


Un des péchés les plus graves est le scandale, puisque par lui le mal se multiplie dans les âmes. On appelle scandale l'élan ou l'occasion de faire pécher les autres en les excitant ou leur apprenant à faire le mal. Couramment on appelle scandale le mauvais exemple en fait de moralité. Le monde est un amas de scandales. Jésus a prononcé un terrible avertissement: malheur au monde! Il est inévitable que cela n'advienne pas, mais malheur à l'homme qui le provoquera: et pourquoi Jésus est-il si sévère en cette matière? Parce que le scandaleux est un homicide spirituel. Jésus a versé son sang pour sauver les âmes; le scandaleux les lui vole en rendant inutile le fruit de la rédemption. Le scandale donné aux tout-petits est un délit plus grave; Jésus Lui-même à dit: « Malheur à qui scandalise un de ces petits qui croit en Moi, il serait mieux pour lui qu'il s'attache une pierre de moulin et qu'il se jette au plus profond de la mer ». Combien de scandales se commettent journellement et à combien d'innocents on apprend l'immoralité? Par de perfides conseils, on détourne ceux qui voudraient se maintenir dans le droit chemin. Ceux qui ont été pervertis, trop souvent suivent la pente dangereuse, en entraînant à leur tour les autres. Le Cœur de Jésus est blessé par les offenses des hommes et tout spécialement par le scandale. Faisons de ce septième vendredi réparation en conséquence. Prions afin que soit réduit le nombre des scandales et pour ceux qui en ont été victimes. Ne nous est-il pas arrivé, dans notre enfance ou jeunesse, de recevoir le poison du scandale? Prions pour ceux qui ont blessé notre âme. Il se pourrait que nous-mêmes, dans un moment de passion et d'aveuglement moral, ayons été sujets de scandale à quelques âmes. Que nous reste-t-il à faire? Pleurer des larmes de sang pour le mal commis et réparer si possible. La réparation est une grave obligation. Il convient de tout faire pour ne pas la négliger, en priant, invoquant la Divine Miséricorde pour nous et pour les âmes que nous avons pu gâter par notre mauvais exemple, mauvaise conversation, qui ont été la cause de tout le mal. Songe à présent à les rappeler par ton exemple et tes conseils; n'oublie pas que l'âme scandalisée par toi, a pu, à son tour, faire beaucoup de mal. Ta réparation consiste à sauver le plus d'âmes possible. Qui a sauvé une âme a prédestiné la sienne pour le Ciel, mais qui a donné le mauvais exemple l'a prédestinée pour l'Enfer.


Bouquet spirituel: Ne pas fréquenter des personnes qui vivent scandaleusement et ne pas craindre de rompre avec elles.


Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

385_001__3_