20 juin 2008

Le Padre Arcangelo de Rivai

arcangelo_rivai

Padre Arcangelo de Rivai

Frère Mineur Capucin, Confesseur

(Rivai d'Arsiè, BL, 6 Avril, 1886 – Castelmonte, 22 Décembre 1953)

Le Père Arcangelo (Antonio De Marchi) est né à Rivai de Arsiè (Belluno) le 6 avril 1886 et a été baptisé le jour même. Alors qu'il n'est encore qu'un jeune garçon, il entre au séminaire des Frères Mineurs capucins, le 25 mai 1901. Il portait ses vêtements dans le couvent de Bassano. Il a été ordonné prêtre le 8 Novembre 1908. Ses supérieurs, reconnaissent chez lui une grande piété et une vive intelligence, ils l'ont envoyé à l'Université grégorienne Pontificale de Rome où il a accompli les études de Philosophie (1914). Il a ensuite enseigné la Théologie à Padoue et Philosophie à Thiene. De 1916 à 1918 a est aumônier militaire. Noble d'âme et esprit sensible, il est profondément frappé par la très grande pauvretés physique et morale des personnes qu'il assiste, ainsi que par leur grande souffrance partagée avec eux. Revenu dans son couvent, ses supérieurs l'envoient au sanctuaire de la Madone de Castelmonte, situé au-dessus de Cividale du Friuli (Udine) où il resta pendant 34 années jusqu'à sa mort. Sa pensée était continuellement plongée en Dieu. Il exprimait particulièrement sa Foi lumineuse en célébrant la Sainte Messe, ce qui édifiait toutes les personnes qui y assistaient. Son amour pour les âmes qui venaient recevoir le Sacrement de la Réconciliation, pendant la célébration duquel il semblait si paternel, faisait que tous les pèlerins voulaient se confesser auprès de lui et recevoir sa bénédiction. Humble, avec un cœur d'enfant, il savait masquer les trésors de vertu et science dont il était comblé. Vers la fin du mois de novembre 1953, hospitalité à Cividale, il est soumis à une douloureuse et difficile intervention chirurgicale qu'il a supporté avec sérénité et une patience admirable, en serrant constamment son Crucifix et en répétant sans cesse cette oraison jaculatoire: "Jésus, Marie, je vous aime, sauvez toutes les âmes." Renvoyé au sanctuaire, il expire doucement le 22 Décembre 1953. Son corps repose dans le petit cimetière de Castelmonte, sous le regard de Notre-Dame qu'il a tant loué et aimé. Déjà réputé comme un saint de son vivant, sa renommée ne cesse de se répandre de jour en jours, un grand nombre de personnes attestent avoir reçus des grâces par son intercession.


Toute personne qui se serait vu accordées quelques grâces est tenue d'en aviser


Mr. le Père Recteur du Sanctuario V. Vergine

I 33040 Castemonte (Udine) Italia

Prière pour demander la glorification du Père Arcangelo de Rivai


Neuvaine à la Sainte Trinité

Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint Esprit, nous T'adorons, Te rendons grâce et Te remercions pour les nombreuses faveurs que Tu as accordées à Ton Serviteur, le Père Arcangelo de Rivai. Par ses mérites et ses vertus, plus particulièrement sa Foi vivante ainsi que sa profonde humilité, et sa vie simple et toute évangélique, daigne le glorifier sur la terre et nous accorder la grâce que nous Te demandons (...)

3 Gloire au Père

O Vierge Marie, Reine du Ciel et de la Terre, mère de Dieu et la nôtre, très chère Notre Dame de Castelmonte, par l'intercession du Père Arcangelo de Rivai et pour sa glorification, daigne m'accorder la grâce que je Te demande.

Salve Regina

Téléchargez le texte de la neuvaine au Padre Arcangelo de Rivai (pdf) en cliquant ici