13 mai 2009

Litanies de la Croix de Jésus

cruci_berlinghieri

La Croix de Jésus Christ

Le message fondamental de la Bible, celui que nous retrouvons dans la bouche de tous les prophètes de l'Ancien Testament, comme dans la prédication des Apôtres et disciples de Christ dans le Nouveau Testament c'est : "Jésus-Christ et Jésus-Christ crucifié." 1 Corinthiens 1:17-25. La réalité historique de la crucifixion de Jésus-Christ ne fait aucun doute, ce qui fait débat c'est "pourquoi" ? Les religieux d'Israël n'ont pas compris le sens de la mort du Christ sur la croix, ils attendaient un messie-roi et non un messie souffrant. Ils ont perçu sa crucifixion comme scandaleuse, la croix était alors un instrument de malédiction, selon qu'il est écrit dans la loi de Moïse : "Celui qui est pendu est un objet de malédiction auprès de Dieu." Deutéronome 21:23. Ils n'ont pas compris que Jésus venait effectivement accomplir la prophétie, comme le serviteur de l'Éternel, annoncé par le prophète : "Qui a cru à ce qui nous était annoncé? Qui a reconnu le bras de l'Éternel ? Il s'est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée; Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n'avait rien pour nous plaire. Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas." Esaïe 53:1-3. Scandale pour les juifs, folie pour les grecs, la croix de Christ est pour ceux qui croient une puissance de Dieu. "Nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens, mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs." 1 Corinthiens 2.23/24. Ce qui peut nous étonner c'est le choix de Dieu pour cette forme de supplice. Pourquoi la crucifixion ? Le fils de l'homme, Jésus, aurait pu subir la lapidation, châtiment courant pour le peuple juif. Il aurait pu être décapité ou subir une autre mort. Il a fallu qu'il subisse l'ignominie, la souffrance terrible, physique et morale de la croix, que les romains utilisaient pour supplicier les malfaiteurs et ceux qu'ils considéraient comme opposés au régime. La crucifixion est le choix délibéré de Dieu pour le sacrifice de son fils, car elle comporte plusieurs aspects concernant l'œuvre de notre salut et elle a été clairement annoncée par les prophètes et tout particulièrement par David, dans le Psaume 22 : "Et moi, je suis un ver et non un homme, L'opprobre des hommes et le méprisé du peuple. Tous ceux qui me voient se moquent de moi, Ils ouvrent la bouche, secouent la tête: Recommande-toi à l'Éternel ! L'Éternel le sauvera, Il le délivrera, puisqu'il l'aime! -Oui, tu m'as fait sortir du sein maternel, Tu m'as mis en sûreté sur les mamelles de ma mère; Dès le sein maternel j'ai été sous ta garde, Dès le ventre de ma mère tu as été mon Dieu. Ne t'éloigne pas de moi quand la détresse est proche, Quand personne ne vient à mon secours! De nombreux taureaux sont autour de moi, Des taureaux de Basan m'environnent. Ils ouvrent contre moi leur gueule, Semblables au lion qui déchire et rugit. Je suis comme de l'eau qui s'écoule, Et tous mes os se séparent; Mon cœur est comme de la cire, Il se fond dans mes entrailles. Ma force se dessèche comme l'argile, Et ma langue s'attache à mon palais; Tu me réduis à la poussière de la mort. Car des chiens m'environnent, Une bande de scélérats rôdent autour de moi, Ils ont percé mes mains et mes pieds. Je pourrais compter tous mes os. Eux, ils observent, ils me regardent; Ils se partagent mes vêtements, Ils tirent au sort ma tunique. Et toi, Éternel, ne t'éloigne pas! Toi qui es ma force, viens en hâte à mon secours !" Nous trouvons dans les paroles du psalmiste une prophétie bouleversante de ce qui s'est produit lors de la crucifixion de Jésus. D'autres prophètes ont aussi annoncé la manière dont le Messie de Dieu devait mourir en expiant les péchés des hommes. "Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né." Zacharie 12:10. "Des laboureurs ont labouré mon dos, Ils y ont tracé de longs sillons." Psaumes 129:3. Lorsque nous considérons les souffrances de Christ : moqueries, humiliations, coups, flagellation, couronne d'épine, foule haineuse et déchaînée, abandon de ses disciples et finalement la honte de la crucifixion, supplice habituellement réservé aux pires malfaiteurs, nous comprenons les paroles des prophètes qui parlent d'ignominie, d'humiliation, d'abaissement, d'un visage défiguré, de malédiction. La croix, avec tout ce qui a précédé la crucifixion, a été l'instrument de supplice qui pouvait le mieux convenir à un tel sacrifice pour le salut des pécheurs. Un sacrifice par lequel les péchés les plus horribles peuvent trouver leur expiation. En quoi la croix de Christ est-elle une puissance de Dieu ? Si nous voulons comprendre le sens profond de la croix, il nous faut réaliser la gravité du péché dans ses conséquences. De même si nous voulons comprendre la gravité du péché il nous faut considérer l'intensité douloureuse des souffrances et de la mort de Jésus. La crucifixion de Jésus nous révèle : Les conséquences tragiques du péché,La nécessité d'une œuvre exceptionnelle pour les réparer. Évidemment, cela ne peut apparaître qu'à quelqu'un qui croit, quelqu'un dont le cœur va être touché par la prédication du Christ crucifié : Galates 3:1. A une époque où sont banalisés les péchés les plus graves, ne parlons pas des autres, nous devons acquérir la notion de la gravité de tout péché. Le salaire, ce que mérite le péché, c'est la mort, non seulement la mort physique, avec son cortège de souffrances, de maladies, d'infirmités, ce qui est devenu une conséquence universelle, mais surtout la mort spirituelle, la perdition éternelle, appelé dans l'Apocalypse "la seconde mort": "L'étang de feu, c'est la seconde mort. Apocalypse 20:14. Apocalypse 21:8 "Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort." "Déjà, étant pécheurs par nature, nous sommes spirituellement morts par nos offenses et par nos péchés." Éphésiens 2:1. "Vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans Dieu dans le monde. Vous étiez éloignés..." Éphésiens 2:12. La sentence est sans appel : "Car le salaire du péché, c'est la mort." Romains 6:23. Et elle s'applique à tous sans exception : "Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu." Romains 3:23. "Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l'empire du péché, selon qu'il est écrit: Il n'y a point de juste, Pas même un seul." Romains 3:9-10. De plus il est aussi écrit, et c'est le constat divin, que le prix du rachat de notre vie est trop cher pour que nous puissions l'acquitter : "Mais aucun homme n'a les moyens de racheter à Dieu la vie d'un autre homme ou de lui verser le prix de sa propre vie. Le prix de leur vie est trop cher à payer, il faut y renoncer une fois pour toutes." Psaume 49:7-8 (version bible en français courant). Seul un sacrifice d'une valeur exceptionnelle a pu payer le prix de notre rachat. Ce sacrifice exceptionnel, c'est la vie même du fils Dieu, l'agneau de Dieu, sans péché, sans défaut, sans taches. "Ce n'est pas par des choses périssables, par de l'argent ou de l'or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères, mais par le sang précieux de Christ, comme d'un agneau sans défaut et sans tache." 1 Pierre 1:18,19. Lorsqu'il est entré dans le monde, comme le fils de l'homme, le Christ à bien préciser qu'aucun autre sacrifice, aucune autre offrande, que le sacrifice et l'offrande de sa propre vie, ne pouvait suffire au rachat de nos âmes. "C'est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n'as voulu ni sacrifice ni offrande, Mais tu m'as formé un corps; Tu n'as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. Alors j'ai dit: Voici, je viens Dans le rouleau du livre il est question de moi Pour faire, ô Dieu, ta volonté. Après avoir dit d'abord: Tu n'as voulu et tu n'as agréé ni sacrifices ni offrandes, Ni holocaustes ni sacrifices pour le péché ce qu'on offre selon la loi, il dit ensuite: Voici, je viens Pour faire ta volonté. Il abolit ainsi la première chose pour établir la seconde. C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'offrande du corps de Jésus-Christ, une fois pour toutes." Hébreux 10:5-10. La croix de Jésus-Christ est une œuvre de rédemption, d'expiation, de justification, de délivrance et de réconciliation.

762967f206898d09a73332c6e5c3bad7o

Litanies de la Croix de Jésus

Seigneur, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

O Christ, ayez pitié de nous.

O Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit Saint qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Croix, que Jésus a portée sur son épaule dans sa marche vers sa passion et sa mort, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, que Jésus a trainée tout au long de son chemin de croix au Calvaire, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Jésus s’est physiquement tombé trois fois, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Jésus a subi la trahison dans le cercle de ses intimes, sauvez-nous. sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Jésus a subi la fuite de ses amis les plus proches, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Jésus a subi des interrogatoires inhumains, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Jésus a subi les tortures cruelles, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Jésus a subi les accusations mensongères, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Jésus a subi les faux serments, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Jésus a subi des insultes, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Marie, la Mère, rencontre en douleur son Fils Unique, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Jésus a accepté la charité de Simon le Cyrénéen, sauvez-nous.

Sainte Croix, lourde fardeau, sous laquelle Jésus a consolé les femmes de Jérusalem qui par pitié se lamentaient sur ses souffrances, sauvez-nous.

Sainte Croix, posée par terre auprès de laquelle se trouvaient les clous et le marteau de crucifixion, sauvez-nous.

Sainte Croix sur laquelle Jésus a humblement étalé son Corps nu et ulcérant, sauvez-nous.

Sainte Croix, à laquelle la main droite de Jésus a été attachée et clouée, sauvez-nous.

Sainte Croix, à laquelle la main gauche de Jésus a été attachée et clouée, sauvez-nous.

Sainte Croix, à laquelle le pied droit de Jésus a été attachée et cloué, sauvez-nous.

Sainte Croix, à laquelle le pied gauche de Jésus a été attachée et cloué, sauvez-nous.

Sainte Croix, portant Jésus cloué, fixé en la terre, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle le Côté de Jésus a été percé par une lance, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle le Cœur Sacré de Jésus a été vidé du Précieux Sang et Eau, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a été crucifié et colorée de Son Précieux Sang, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a subi l’interrogation du mauvais larron, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a subi l’injure des passants, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a assisté à la tire au sort sur sa tunique, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a crié : «Père, pardonne-leur , car ils ne savent ce qu’ils font» (Luc 23:34), sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a dit au bon larron : «En vérité, je te dis : Aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis» (Luc 23:43), sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a dit à sa Mère : «Femme, voilà ton fils» et au disciple qu’il aimait tant : «Voilà ta Mère» (Jean 19:26, 27), sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a crié : «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (Matthieu 27:46 et Marc 15:34), sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a crié : «J’ai soif» (Jean 19:28), sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a reçu le vinaigre en breuvage, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle à l'instant de sa mort, Jésus clame la parole victorieuse: «tout est accompli» (Jean 19:30), sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus était en agonie, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a crié : «Père ! Entre tes mains je remets mon esprit» (Luc 23:46), sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a rendu son denier souffle, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus est mort crucifié rançon pour nous, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle s’achève en effet l’abaissement de Dieu, qui a commencé avec l'incarnation de Jésus-Christ dans le sein de Marie et avec sa naissance dans une crèche, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus a été suspendu pendant des heures, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus est offert en holocauste, sauvez-nous.

Sainte Croix, sur laquelle Jésus est descendu au limbe pour sauver les âmes qui attendaient des siècles, sauvez-nous.

Sainte Croix, de Jésus, symbole chrétien par excellence, que nous affichons en public et en privé, sauvez-nous.

Sainte Croix, message inséparable de la résurrection et de l'ascension du Seigneur, sauvez-nous.

Sainte Croix, signe de foi, de l'espérance et de l’amour, sauvez-nous.

Sainte Croix, signe de victoire, sauvez-nous.

Sainte Croix, libération des angoisses, sauvez-nous.

Sainte Croix, objet d’abnégation, devenu notre salut, sauvez-nous.

Sainte Croix, qui est un jugement prononcé sur le monde et sur les puissances contraires à Dieu dans le monde, sauvez-nous.

Sainte Croix, qui dévoile le péché, l'injustice et le mensonge, sauvez-nous.

Sainte Croix, qui révèle l'Amour, la Vérité et la Justice de Dieu, sauvez-nous.

Sainte Croix, qui triomphe des forces du mal, sauvez-nous.

Sainte Croix, qui manifeste la puissance et la sagesse de Dieu, sauvez-nous.

Sainte Croix, par laquelle Dieu a dépouillé les autorités et les pouvoirs, sauvez-nous.

Sainte Croix, élévation et à glorification de Jésus à la droite du Père, sauvez-nous.

Sainte Croix, par laquelle nous avons été rachetés pour un grand prix, sauvez-nous.

Sainte Croix, devenu notre libération de l'esclavage du péché, sauvez-nous.

Sainte Croix, devenu notre libération du diable et des puissances du monde, sauvez-nous.

Sainte Croix, qui a délivrés de ces puissances mauvaises qui asservissent l'homme, en l'empêchant de s'épanouir pleinement, sauvez-nous.

Sainte Croix, par laquelle nous accédons à une liberté nouvelle dans nos rapports avec Dieu et avec le prochain, sauvez-nous.

Sainte Croix, la liberté en Dieu et dans la communion avec lui, sauvez-nous.

Sainte Croix, l’espérance inébranlable, sauvez-nous.

Sainte Croix, victoire de l'amour sur la haine et la violence, sauvez-nous.

Sainte Croix, la vérité sur le mensonge, sauvez-nous.

Sainte Croix, de la vie sur la mort, sauvez-nous.

Sainte Croix au pied de laquelle Jésus a été blasphémé, sauvez-nous.

Sainte Croix au pied de laquelle Jésus a reçu l’intérêt malsain pour le sensationnel, sauvez-nous.

Sainte Croix au pied de laquelle Jésus a expérimenté l'abandon de Dieu, sauvez-nous.

Sainte Croix, couverte du Précieux Sang de Jésus, sauvez-nous.

Sainte Croix, source de la nouvelle alliance entre l’homme et Dieu, sauvez-nous.

Sainte Croix de Jésus, libère-nous de la haine, du mensonge et de la violence d’aujourd'hui, sauvez-nous.

Sainte Croix de Jésus, brille en nous l’amour du prochain, sauvez-nous.

Sainte Croix de Jésus, guérit nous de tout mal, sauvez-nous.

Sainte Croix de Jésus, inspire nous l’amour de la sainteté, sauvez-nous.

Sainte Croix de Jésus, touche les cœurs des enfants de Dieu égarés, sauvez-nous.

Sainte Croix de Jésus, empreigne au fond de nos cœurs l’amour Trinitaire, sauvez-nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur

Jésus, écoutez-nous. Jésus, écoutez-nous.

Jésus, exaucez-nous. Jésus, exaucez-nous.

Voici le bois de la croix qui a porté le salut du monde.

Sainte Croix, lourde fardeau, par laquelle Jésus innocent sans défense, a été condamné comme malfaiteur et criminel, verdict de mort.

Prions

O Seigneur Jésus Christ par Votre Amour, Vous avez voulu réconcilié l’humanité tout entière fourvoyée par ses péchés avec Dieu son Créateur. Par cette Croix plantée au sommet du Golgotha, et Votre Saint Corps hissé entre le ciel et la terre implorant le pardon du Père et Votre Précieux Sang répandu sur la terre en purification des péchés, l’humanité retrouve sa place auprès de Dieu. Faites, Mon Dieu, que ce sacrifice qui continue sur nos autels au cours des messes convertisse même le plus pire des pécheurs et nous ramène tous dans Votre Amour, délivre les Ames du Purgatoire, renforce tous les Anges et Archanges, et élève les Saints et Saintes plus haut dans Votre Gloire. Nous Vous supplions, que chaque fois que nous traçons le signe de la croix sur nous-mêmes, nous soyons imprégnés de l’Amour Trinitaire qui nous conduit à l’amour du prochain, par Jésus Christ Notre Seigneur qui vie et règne avec Vous dans le temps et pour les siècles des siècles. Amen.

c
Prière aux cinq Plaies

O Jésus ! l'amour de mon cœur ! par ces adorables Plaies que votre amour pour nous vous a fait subir et par lesquelles vous avez répandu tout votre Sang sur la Croix, ayez pitié de nous ! Délivrez-nous des périls qui nous entourent, accordez-nous le temps et la grâce de faire une sincère pénitence, et la rémission de tous nos péchés après notre mort ! Faites-nous aimer tous nos frères, amis et ennemis, et faites qu'ils nous aiment également, afin que tous nous soyons éternellement heureux avec tous vos élus dans le ciel, votre royaume, ô vous, qui êtes mon Dieu, et qui vivez et régnez avec le Père et le Saint-Esprit, dans tous les siècles ! Amen.

treeoflife

Téléchargez le texte des Litanies de la Croix de Jésus (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


07 mai 2008

Invocations à la Sainte Croix du Seigneur

Crucifix1

O Croix dressée sur le monde...

Invocations à la Sainte Croix


Dieu Tout-Puissant qui avez souffert la mort sur l'arbre patibulaire pour tous nos péchés, soyez avec moi,

Sainte Croix de Jésus-Christ, Ayez pitié de moi,

Sainte Croix de Jésus-Christ, Soyez mon espoir,

Sainte Croix de Jésus-Christ, Repoussez de moi toute arme.

Sainte Croix de Jésus-Christ, Versez en moi tout bien,

Sainte Croix de Jésus-Christ, Détournez de moi tout mal.

Sainte Croix de Jésus-Christ, Faites que je parvienne au chemin du salut.

Sainte Croix de Jésus-Christ, Repoussez de moi toute atteinte de mort.

Sainte Croix de Jésus-Christ, Préservez moi des accidents corporels et temporels.

Que j'adore la Sainte Croix de Jésus-Christ à jamais !

Jésus de Nazareth crucifié, Ayez pitié de moi,

Faites que l'Esprit malin et nuisible fuie de moi !

Dans tous les siècles des siècles, Ainsi soit-il.


En l'honneur du sang précieux de notre Seigneur Jésus-Christ, en l'honneur de Son incarnation, par où Il peut nous conduire à la Vie éternelle, aussi vrai que Notre Seigneur Jésus Christ est né le jour de Noël et qu'Il a été crucifié le vendredi Saint.

Cette prière, trouvée en l'an 802 dans le tombeau de Jésus-Christ, fut envoyée par le pape à l'empereur Charlemagne quand il partit avec son armée pour combattre les ennemis de Saint Michel en France. On dit que cette invocation protège de tout malheur celui qui la récite et la porte sur lui. Lorsque cette prière est déposée dans une maison, elle est préservée de la foudre et du tonnerre. Celui qui écrira cette prière pour lui ou pour d’autres, je le bénirai a dit notre Seigneur Jésus Christ et celui qui la méprisera fera pénitence. Celui qui la lira 3 jours de suite sera prévenu par un signe de Dieu à l’heure de son trépas. Il est d'usage de la reproduire telle qu'elle est ici retranscrite, en forme de Croix.

Prière quotidienne de à Dozulé

Jésus de Nazareth a triomphé de la mort, Son règne est éternel, Il vient vaincre le monde et le temps. Pitié mon Dieu pour ceux qui Te blasphèment, pardonne-leur, ils ne savent ce qu'ils font. Pitié mon Dieu pour le scandale du monde, délivre-les de l'esprit de Satan. Pitié mon Dieu pour ceux qui Te fuient, donne-leur le goût le la Sainte Eucharistie. Pitié mon Dieu pour ceux qui viendront se repentir au pied le la Croix Glorieuse, Qu'ils y trouvent la Paix, et la Joie en Dieu notre Sauveur. Pitié mon Dieu pour que ton Règne arrive, mais sauve-les, il en est encore temps... car le temps est proche et voici que Je viens. Amen. Viens, Seigneur Jésus

Réciter une dizaine de Chapelet

Seigneur, répands sur le monde entier les trésors de Ton infinie Miséricorde.


Jésus promet que chaque Foyer qui dira cette prière avec une grande confiance chaque jour sera protégé de tout cataclysme et qu'Il versera dans les coeurs Sa Miséricorde Divine. (Promesse faite par Jésus Lui-même à Son Instrument le 28 Mars 1975 à Dozulé)

Posté par fmonvoisin à 14:18 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,