Le Mois de Jésus Naissant

Un mois proposé par l’Etoile Notre Dame

photo-3

19 décembre

Le saint Nom de Jésus

 

« C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. » (Philippiens 2, 9-11).

C’est bien Dieu qui donna ce nom au-dessus de tout nom, puisque c’est l’archange Gabriel qui l’annonça à Marie. Ce n’est pas à Noël qu’il sera révélé au monde mais quelques jours plus tard lors de la circoncision. A Noël, seule Marie connaîtra et savourera ce Nom : Jésus, son fils, mais aussi le Fils unique de Dieu, Dieu qui sauve. Saint Paul précise que le divin enfant reçut à sa circoncision le nom de Jésus, que l’ange lui avait donné avant qu’il fût conçu dans le sein de Marie. C’était ce nom qui devait faire dans la suite des siècles la joie du ciel, la consolation de la terre, la terreur de l’enfer. C’était ce nom qui invoqué devait guérir les malades, chasser les démons, ressusciter les morts. C’était encore ce nom qui devait adoucir l’horreur des déserts, fortifier les confesseurs et faire triompher les martyrs sur les chevalets et sur les échafauds. C’était ce nom qui devait renverser les idoles, réconcilier les peuples, pacifier l’univers. C’était ce nom enfin qui devait être jusqu’à la consommation des siècles le trésor des chrétiens, et le plus précieux héritage que les pères pussent léguer à leurs enfants.

 

Méditation

 

O mon âme !  Combien de fois n’as-tu pas éprouvé toi-même l’efficacité de ce nom adorable ! Combien de fois ne t’a-t-il pas soutenue dans tes tentations, soulagée dans tes douleurs, consolée dans tes afflictions ! Non, je ne m’étonne plus qu’au nom de Jésus, tout genou fléchisse dans le ciel et sur la terre. Je ne m’étonne plus que l’invocation de ce nom sacré ait opéré dans tous les siècles et opère encore aujourd’hui des effets si merveilleux : c’est le nom dont les élus ne cessent de faire retentir les portiques éternels. C’est le nom gravé par la main du Tout Puissant sur les murs de la Cité sainte, et célébré par les concerts des Intelligences célestes. C’est le nom du Messie promis depuis tant de siècles à la maison d’Israël. C’est le nom du Créateur, du Rédempteur, du Sauveur de tous les hommes. Nom si plein de charmes qu’il ferait tressaillir les réprouvés eux-mêmes, s’il était possible qu’un élu le prononce dans les sombres demeures que ces réprouvés habitent avec les démons.

 

Prière


Que l’invocation du nom sacré que vous recevez aujourd’hui me remplisse de force et de courage lorsque je me verrai exposé aux assauts de l’esprit des ténèbres. Que je ne le prononce jamais qu’avec un profond sentiment de respect et de reconnaissance, et que ce nom adorable se retrouve sur mes lèvres lorsque je serai sur le point de mourir.

 

Résolutions : Je travaillerai sans relâche à lutter contre mes inclinations perverses, et je m’imposerai comme une devoir quelques exercices de piété non commandés, pour suppléer aux œuvres obligatoires dont je me suis si souvent dispensé.

 

Un Je vous salue Marie

 

geboorte_van_christus_7klein

 

Pour recevoir chaque méditations du Mois de Jésus Naissant

pendant le mois de Décembre,

abonnez-vous à la Newsletter d’Images Saintes