Le Mois du Saint Rosaire

dl03

Dix-septième jour

Le couronnement d'épines


Royauté de Jésus


Pilate sorti donc de nouveau et leur dit: « Voici que je vous l'amène dehors, afin que vous sachiez que je ne trouve en lui aucune cause (ainsi Jésus sortit portant la couronne d'épines et le vêtement écarlate). Et Pilate leur dit: « Voici l'Homme! » Quand les Pontifes et les satellites l'eurent vu, ils crièrent disant: « Crucifiez-Le, crucifiez-Le... Si vous le délivrez, vous n'êtes pas l'ami de César, car quiconque se fait roi, se déclare contre César.... » Pilate leur dit: « Crucifierai-je votre roi? » Les Pontifes répondirent: « Nous n'avons point d'autre roi que César ». Pilate croyait attendrir le peuple en lui montrant Jésus tout couvert de plaies, mais il ne fit qu'exciter la rage de ces tigres altérés de sang. Les chefs du peuples applaudissent à la cruelle ironie des soldats qui ont tournés en dérision la royauté de Jésus. Pour nous, sous cette couronne d'épines, sous ce manteau d'ignominie, sous ce sceptre dérisoire, sachons reconnaître Jésus notre Roi, notre Maître, notre Souverain Législateur. Dans l'espérance d'une couronne de gloire, acceptons avec joie la couronne d'épines, et courbons-nous sous le joug du Sauveur si doux et léger.


Exemple


Un jour, dans l'église du Collège d'Evora, pendant qu'on faisait les exorcismes sur un homme possédé du Démon, le Bienheureux Martyr Ignace de Azévédo, se trouvait dans une tribune de l'église, où il récitait son Chapelet. Soudain, il fut troublé dans sa prière, par les cris et les gémissements du malheureux énergumène que le Démon bien loin de l'abandonner, tourmentait d'une manière affreuse. Plein de confiance en la Vierge Marie, le Bienheureux Ignace descend de la tribune, s'approche de l'énergumène, et lui mettant son Chapelet au cou: « C'est assez, dit-il à l'exorciste, le Démon obéira: ces armes me suffisent pour le vaincre ». En effet, au même moment, les vexations cessèrent, le possédé se calma et fut délivré pour toujours.


Prière


O Marie, qui avez toujours été intimement associée aux opprobres de Votre Divin Fils, faites qu'au spectacle des mépris dont les hommes l'abreuvent en Son Eucharistie, je m'efforce de Lui élever en mon cœur, sur les ruines de mon amour-propre, un Trône où je Lui rende amour pour Amour.

097_001

Méditation du Mystère du Couronnement d'épines


1 Notre Père, 10 je Vous salue Marie, 1 Gloire au Père


A la fin: « Grâces du Mystère du Couronnement d'épines, descendez dans mon âme ».


Pour recevoir chaque jour dans votre boîte e-mail la méditation du Mois du Saint Rosaire, pour être tenu au courant des nouvelles publications sur le blog et recevoir de temps en temps des prières par e-mail, abonnez-nous à la Newsletter d'Images Saintes.