Neuvaine de Noël avec Benoit XVI

Prince_of_Peace_long_expected

Cinquième jour

La demeure vivante de Dieu


Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.


Liturgie de la Parole


Livre d'Isaïe 7: 10-14


Le Seigneur parla encore ainsi au roi Acaz: « Demande pour toi un signe venant du Seigneur ton Dieu, demande-le au fond des vallées ou bien en haut sur les sommets ». Acaz répondit: « Non, je n'en demanderai pas, je ne mettrai pas le Seigneur à l'épreuve ». Isaïe dit alors: « Écoutez, maison de David! Il ne vous suffit donc pas de fatiguer les hommes: il faut encore que vous fatiguiez mon Dieu! Eh bien! Le Seigneur lui-même vous donnera un signe: Voici que la jeune femme est enceinte, elle enfantera un fils, et on l'appellera Emmanuel,(c'est-à-dire: « Dieu-avec-nous »).


Psaume 23


Au Seigneur, le monde et sa richesse, la terre et tous ses habitants!

C'est lui qui l'a fondée sur les mers et la garde inébranlable sur les flots.

Qui peut gravir la montagne du Seigneur et se tenir dans le lieu saint?

L'homme au coeur pur, aux mains innocentes, qui ne livre pas son âme aux idoles (et ne dit pas de faux serments).

Il obtient, du Seigneur, la bénédiction, et de Dieu son Sauveur, la justice.

Voici le peuple de ceux qui le cherchent ! Voici Jacob qui recherche ta face!

Portes, levez vos frontons, élevez-vous, portes éternelles : qu'il entre, le roi de gloire!

Qui est ce roi de gloire? C'est le Seigneur, le fort, le vaillant, le Seigneur, le vaillant des combats.

Portes, levez vos frontons, levez-les, portes éternelles: qu'il entre, le roi de gloire!

Qui donc est ce roi de gloire? C'est le Seigneur, Dieu de l'univers; c'est lui, le roi de gloire.


Evangile selon Saint Luc 1: 26-38


Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph; et le nom de la jeune fille était Marie. L'ange entra chez elle et dit: « Je te salue, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi ». A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'ange lui dit alors: « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin ». Marie dit à l'ange: « Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge? » L'ange lui répondit: « L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre; c'est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu'Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu'on l'appelait: la femme stérile. Car rien n'est impossible à Dieu ». Marie dit alors: « Voici la servante du Seigneur; que tout se passe pour moi selon ta parole ». Alors l'ange la quitta.


Cantique des Prophéties, le Pape Benoît nous dit que:


Marie nous enseigne que pour aimer selon Dieu, il faut vivre en Lui et de Lui: Dieu est la première « maison » de l'homme et seul celui qui demeure en Lui brûle d'un feu de Charité Divine capable « d'incendier » le monde. (Message du 2 juin 2006).


Avec Benoit XVI, méditons: « Salut, comblée de grâce! »


Marie, l'humble femme de province (…) est « le saint resté » d'Israël auquel les prophètes, au cours de toutes les périodes de douleurs et de ténèbres, ont fait référence. (…) En elle demeure le Seigneur, en Elle Il trouve le lieu de Son repos. Elle est la maison vivante de Dieu qui n'habite pas dans des édifices de pierre, mais dans le cœur de l'homme vivant. (…) Ne vous contentez pas d'une religiosité extérieure. Dieu ne se contente pas du fait que son peuple le vénère avec les lèvres, Il veut notre cœur. Il nous donne sa grâce si nous ne nous éloignons pas, ou si nous ne nous séparons pas de Lui. (Homélie du 2 décembre 2005 et Discours du 5 novembre 2005).

076_001__3_

Thèmes pour la réflexion et la prière

Guidés par les paroles du Pape, préparons-nous, comme Marie, à dire « oui » au Seigneur.


Nous contemplons cet aspect du Mystère précisément aujourd'hui. La source  divine s'écoule par un canal privilégie: la Vierge Marie. Utilisant une image éloquente, Saint Bernard parle, à ce propos « d'aquaeductus » (Sermo in Nativitate B.V. Mariae). En célébrant l'Incarnation du Fils nous ne pouvons pas, par conséquent, ne pas honorer Sa Mère. C'est à Elle que fut adressée l'annonce de l'Ange. Elle l'accueillit, et lorsque du plus profond de son Cœur Elle répondit: « Je suis la Servante du Seigneur; qu'il m'advienne selon ta parole » (Luc 1: 38), à ce moment-là, le Verbe éternel commença à exister comme être humain dans le temps. (Homélie du 25 mars 2006).


Marie accueille avec une disponibilité personnelle la vague de l'Amour de Dieu qui se déverse en Elle. En cela également, Elle est la parfaite disciple de Son Fils, qui à travers l'obéissance à Son Père réalise entièrement Sa propre liberté et précisément de cette manière exerce la liberté, en obéissant. (…) L'homme qui s'abandonne totalement entre les mains de Dieu ne devient pas une marionnette de Dieu, une personne consentante ennuyeuse; il ne perd pas sa liberté. Seul l'homme qui se remet totalement à Dieu trouve la liberté véritable, l'ampleur vaste et créative de la liberté du bien. (Homélies du 25 mars 2006 et du 8 décembre 2005).


L'homme qui se tourne vers Dieu ne devient pas plus petit, mais plus grand, car grâce à Dieu et avec Lui, il devient grand, il devient divin, il devient vraiment lui-même. L'homme qui se remet entre les mains de Dieu ne s'éloigne pas des autres en se retirant dans sa rédemption en privé; au contraire, ce n'est qu'alors que son cœur s'éveille vraiment et qu'il devient une personne sensible et donc bienveillante et ouverte. Plus l'homme est proche de Dieu et plus il est proche des hommes. Nous le voyons en Marie. Le fait qu'Elle soit totalement auprès de Dieu est la raison pour laquelle Elle est également si proche de tous les hommes. (Homélie du 8 décembre 2005).


Marie est tellement liée au grand mystère de l'Eglise qu'Elle et l'Eglise sont inséparables, tout comme sont inséparables le Christ et Elle. Marie reflète l'Eglise, Elle l'anticipe dans sa personne, et, dans tous les épisodes douloureux qui frappent l'Eglise qui souffre et qui oeuvre, Elle reste toujours l'Etoile du Salut. (…) Les gens semblent ne pas avoir besoin de nous, tout ce que nous faisons semble inutile. Toutefois, nous apprenons de la Parole du Seigneur que seule cette semence transforme toujours à nouveau la terre et l'ouvre à la vraie vie. (Homélie du 8 décembre 2005 et Discours du 25 juillet 2005).

090_001

Cantique de Marie


Antienne du Magnificat: O Clef de David, ô Sceptre de la Maison d'Israël! Qui ouvrez, et nul ne peut fermer; qui fermez, et nul ne peut ouvrir; venez et tirez de la prison l'homme captif, qui est assis dans les ténèbres et dans l'ombre de la mort.


Magnificat

 

Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur!

Il s'est penché sur son humble servante;

désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles; Saint est son nom!

Son amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui le craignent;

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.

Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël, son serviteur, il se souvient de son amour,

de la promesse faite à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit,

maintenant et toujours et pour les siècles et les siècles. Amen.

223_001

Prière d'intercession


Que cette « férie majeure »de l'Avent », où l'on se remémore la grande « annonce » de l'Incarnation, soit vécue par nous comme un jour de profond silence et d'écoute attentive, un jour de contemplation émerveillée et de détermination concrète, un joue où le « oui » de Marie au dessein de Dieu devienne également le « oui » de notre adhésion pleine au projet que le Seigneur a pour nous. Ainsi, il trouvera sur la terre, aujourd'hui, aussi, des coeurs prêts à l'accueillir. C'est pourquoi nous prions:


O Père, source de joie, fais de nous la demeure de Ta Parole.


« Réjouis-toi, Marie! » Seigneur, que ce salut que tu adresses aujourd'hui à l'Eglise entière, parvienne de manière plus particulière à tous les ministres sacrés comme une parole pleine de force et de nouveauté. En l'accueillant avec Foi et gratitude, fais qu'ils reçoivent un nouvel élan pour affronter sereinement les tâches apostoliques et être dans le monde de joyeux annonciateurs de l'Evangile? C'est pourquoi nous Te prions:


O Père, source de joie, fais de nous la demeure de Ta Parole.


« Le Seigneur es t avec toi ». Aujourd'hui, Seigneur, grâce au « oui » de Marie, le Christ, Ton Fils, entre silencieusement dans l'histoire humaine pour cheminer avec nous. Soutiens les pas d'une foule de réfugiés qui sont à la recherche d'une terre hospitalière; fais que, surtout, lors des prochaines fêtes de Noël, les réfugiés expérimentent la joie de la communion fraternelle, puisque nous formons tous ensemble un seul peuple marchant à Ta rencontre, vers Toi, notre demeure définitive. C'est pourquoi nous prions:


O Père, source de joie, fais de nous la demeure de Ta Parole.


« Tu enfanteras un fils ». Nous Te remercions, Père, puisque dans Ton immense Amour, encore et toujours, Tu nous concèdes, nous qui sommes une terre desséchée, le don de devenir une terre féconde pour une heureuse maternité de grâce. Fais que nous ne décevions pas Tes attentes, que nous disposions nos coeurs à accueillir, à consoler tous les pauvres et ceux qui souffrent, plus particulièrement les enfants abandonnés et orphelins. C'est pourquoi nous prions:


O Père, source de joie, fais de nous la demeure de Ta Parole.


« Comment cela sera-t-il? » Face à Tes surprenants appels, encore aujourd'hui, Seigneur, dans le cœur d'un grand nombre, cette question s'élève: « Comment...? » Fais qu'en suivant l'exemple de la Vierge Marie et de son aide maternelle, nous sachions toujours accueillir avec Foi Ta Sainte Volonté et suivre Tes voies même sans les comprendre, en comptant uniquement sur Ta grâce. C'est pourquoi nous prions:


O Père, source de joie, fais de nous la demeure de Ta Parole.


« Je suis l'esclave du Seigneur ». Père, accorde à tous les hommes la joie de transfigurer leur existence quotidienne, qu'ils vivent en ayant conscience qu'ils sont à ton service: que tout ce que nous faisons soit toujours l'expression de la liberté, de l'amour dans une fidélité qui ne recule pas devant le sacrifice et ne cherche rien d'autre que Ta Gloire et le bien des frères. C'est pourquoi nous prions:


O Père, source de joie, fais de nous la demeure de Ta Parole.


Intentions libres


Notre Père...


Prions


Père, au nom de l'immense amour qui Te poussa à envoyer sur terre Ton Fils préféré à la recherche de l'humanité égarée pour la reconduire vers Toi, fais que Ta Parole de Vie puisse trouver en nous, comme dans le sein chaste de Marie, une demeure accueillante et libre, un amour qui se donne sans retard et une disponibilité entière afin de participer à Ton dessein de Salut universel. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.


D'après un texte extrait de Neuvaine de Noël avec Benoit XVI aux Editions Salvator

B_W_Child_Jesus

Pour recevoir chaque jour la Méditation de la Neuvaine de Noël, recevoir régulièrement des prières dans votre boite e-mail, et pour être tenus au courant des mises du blog, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes