15791646

Gilles Bouhours

« le Petit Gilles »

1944-1960

Gilles Bouhours est né à Bergerac, le 27 novembre 1944, dans une famille profondément Chrétienne, qui déménagea plusieurs fois. Dans la première année de sa brève existence, il fut miraculeusement guéri d'une méningite-encéphalite, à la suite d'une neuvaine à Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face. Dès ses plus tendres années, il bénéficia de visions de la Bienheureuse Vierge Marie, qui se manifesta à lui sous le vocable de « Reine du Sauveur ». Il fut l'un des témoins des plus privilégiés des manifestations mariales du Bois d'Espis. Il eût entre autre la faveur de voir l'Archange Saint Michel, et la Mère de Dieu l'appela « son petit Jésus de la terre ». Sur la demande expresse de Marie, il fut reçut à Rome, en audience privée, le 1er mai 1950, pendant laquelle il confia au Saint Père, le Vénérable Pie XII, le « secret » que la Mère de Dieu lui avait confié, à savoir qu'elle est bien montée corps et âme au Ciel. Ce signe était attendu par le Pape Pie XII, comme une confirmation, pour pouvoir proclamer le dogme de l'Assomption de Marie, ce dogme fut solennellement proclamé le 1er novembre de cette même année 1950. Après cette rencontre, Gille reçut encore des visites du Ciel, et la dernière eût leu le 15 août 1958, en la Fête de l'Assomption. Gilles, qui désirait ardemment devenir Prêtre, pour « mettre Jésus dans les hostie », comme il disait, célébrait des messes blanches dans la chapelle familiale, c'est à dire, qu'il reproduisait fidèlement les rites accomplis par les Prêtres pendant les messes, faisant des homélies, mais ne consacrant pas le pain et le vin. Le Petit Gilles est entré dans la Vie, le 26 février 1960. Il est allé rejoindre sa chère Reine du Sauveur, auprès de laquelle, il intercède désormais pour tous ceux qui se confient à sa prière. Son tombeau, dans le petit cimetière de Seilhan, en Haute Garonne, est devenue un lieu de pèlerinage, et l'on peut toujours, dans le même village, aller se recueillir dans la chapelle familiale, témoin de tant et tant de ses prières et des apparitions. Gilles est un intercesseur très puissant, prions-le et faisons-le connaître aux plus jeunes, dont il est très proche.

Prière au Petit Gilles

Cher petit Gilles, dans ton éternité, daigne écouter les demandes que t'adressent tes parents et amis de la terre: ô toi qui as tant désiré être Prêtre, pour « mettre Jésus dans les Hosties » et devenir missionnaire de la Sainte Vierge... O toi, le tout petit ambassadeur, envoyé par la Sainte Vierge, auprès du Pape Pie XII pour lui convier le « secret » de la glorieuse immortalité de son corps virginal... O toi, que la Maman du Ciel a embrassé ici-bas, et a qui tu as rendu son doux baiser... O Toi qui as reçu les confidences que celle qui fut nommée par toi la « Reine du Sauveur »... O toi, qui a vu des rayons d'or s'écoulant de ses mains jointes... Nous te demandons de supplier la Toute-Puissante et Immaculée Reine du monde de laisser descendre sur nous un rayon de Sa Miséricordieuse Bonté. Voici la grâce spéciale que tu voudras bien solliciter pour nous ( nommer la grâce désirée) Ce sera peut-être un vrai « miracle », mais ta prière, qui en a déjà obtenu sur la terre, ne doit-elle pas maintenant être irrésisitible sur les Coeurs de Jésus et de Marie? Petit Gilles, nous avons confiance en toi! Amen.

Bibliographie

« Le Petit Gilles, messager de Marie auprès du Pape » Jean Philippe, aux Ed. du Parvis.

Voir aussi: http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2008/01/17/5814398.html

Notice sur le Petit Gilles,

cliquer sur le lien suivant:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-601757.html