Num_riser0054

Les Douze Lundis de l'Enfant Jésus

Les Douze Lundis de l'Enfant Jésus est une dévotion qui consiste à honorer le Saint Enfant-Jésus durant une série de douze semaines, en mémoire des douze années de son enfance

Origine

Le Lundi est consacré à l’Enfant-Jésus: c’était la pratique de la Bienheureuse Anne de Saint Barthélemy, compagne de Sainte Thérèse d'Avila: "Chaque lundi, j’honore les saints Mystères de l’Incarnation, de la Naissance et de la Divine Enfance de mon Sauveur; je l’accompagne également en esprit dans la fuite en Egypte, enfin je le prie de soulager les âmes du Purgatoire qui soupirent après la Céleste Patrie". N'oublions pas les paroles de l'Enfant Jésus à la Vénérable Marguerite du Saint Sacrement, "Recours à mon cœur et chaque fois que tu voudras obtenir une grâce, ne manque jamais de la demander par mes mérites de ma sainte enfance, car je ne te la refuserai point". "Plus vous M’honorerez, plus Je vous favoriserai." disait l'Enfant Jésus au Vénérable Cyrille de la Mère de Dieu, religieux Carme.

Prager_Jesulein_1

Prière

Prière à faire chaque lundi et chaque jour aussi de la neuvaine préparatoire du 25. (Pour la neuvaine un an d’indulgence chaque jour. A commencer le 16).

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit (faire le signe de la Croix)

I. — Père Eternel, je Vous offre pour Votre honneur, pour Votre gloire. Pour mon salut et pour celui de tout le monde, le mystère de la naissance de notre Divin Rédempteur.

Gloria Patri, etc.

II. — Père Eternel, je Vous offre pour Votre honneur, pour Votre gloire et pour mon salut éternel, les souffrances de la très Sainte Vierge Marie et de saint Joseph, dans le long et pénible voyage de Nazareth à Bethléem, et l’angoisse de leur Cœur de ne pas trouver où se mettre à couvert, alors qu’était sur le point de naître le Sauveur du monde.

Gloria Patri, etc.

III. — Père Eternel, je Vous offre pour Votre honneur, pour Votre gloire et pour mon salut éternel, la crèche où naquit Jésus, le foin qui lui servit de lit, le froid qu’il souffrit, les langes qui l’enveloppèrent, les larmes qu’Il versa et ses tendres vagissements.

Gloria Patri, etc.

IV. — Père Eternel, je Vous offre pour Votre honneur, pour Votre gloire et pour mon salut éternel, la douleur que ressentit le Divin Enfant dans son tendre Corps, quand Il le soumit au cruel couteau de la circoncision: je Vous offre le Sang Précieux qu’Il répandit alors une première fois pour le salut de tout le genre humain.

Gloria Patri, etc.

V. — Père Eternel, je vous offre pour Votre honneur, pour Votre gloire et pour mon salut éternel, l’humilité, la mortification, la patience, la charité, toutes les vertus de l’Enfant Jésus, et je Vous remercie, je Vous aime et je Vous bénis infiniment pour cet ineffable Mystère de l’Incarnation du Verbe.

Gloria Patri, etc.

V. Le Verbe s’est fait chair.

R. Et Il a habité parmi nous.

Prions

Ô Dieu, dont le Fils unique a paru en ce monde dans la substance de notre chair, faites, nous Vous en supplions, que L’ayant reconnu extérieurement semblable à nous, nous méritions d'être intérieurement réformés par Lui, qui vit et règne avec Vous dans les siècles des Siècles. Ainsi Soit Il.

Num_riser0010__3_

Chapelet de l'Enfant Jésus

Origine

On doit la dévotion du chapelet de l'Enfant Jésus à la Vénérable Marguerite du Saint Sacrement, carmélite à Beaune, qui se rendit célèbre par une grande dévotion envers l'Enfant Jésus, et par son zèle à la propager. Inspirée par le Seigneur, elle fit un chapelet composé de trois Pater pour honorer la Sainte Famille et de douze Ave Maria en l'honneur des 12 premières années de l'Enfant-Dieu. Jésus lui exprima combien cette pratique était agréable à son Coeur et lui fit voir, dans une révélation, ces petits chapelets brillants d'une lumière surnaturelle. Il promit à la Vénérable que ceux qui le porteraient et le réciteraient avec ferveur conserveraient la pureté et l'innocence. Réciter surtout ce chapelet le 25 de chaque mois car ce jour est précieux par les grandes grâces que le Divin Enfant daigne répandre (Vénérable Marguerite du Saint Sacrement). Elle dit également: On porte et récite le petit chapelet de l'Enfant Jésus comme un mémorial de la grandeur et de l'innocence de Jésus dans la crèche et comme un lien qui nous unit à Lui. Ce chapelet fut approuvé par le Bienheureux Pie IX.

Prier le chapelet

On baise la médaille en disant: "Saint Enfant Jésus, bénissez-nous!" (50 jour d'indulgence, Pie X, 1909). On récite ensuite le Pater sur chacun des trois gros grains et l'Ave Maria sur chacun des douze petits grains en faisant précéder chaque Pater et chaque Ave de ces paroles: "Et le Verbe s'est fait chair, et Il a habité parmi nous."

On peut énoncer les mystères avant chaque Ave Maria.

1. L'Annonciation

2. La Visitation.

3. La Naissance.

4. L'Adoration des Bergers.

5. La Circoncision.

6. L'Adoration des Mages.

7. La Présentation au Temple.

8. La Fuite en Égypte.

9. Le Séjour en Égypte.

10. Le Retour de l'Égypte.

11. La Vie cachée à Nazareth.

12. Jésus au milieu des Docteurs.

Emmanuel_2002_A