Le Mois des Âmes du Purgatoire

 852_001

Douzième jour

Sainteté des âmes du Purgatoire

 

Méditation

 

Pour quels démérites les âmes sont-elles condamnées aux peines atroces du purgatoire? Au jugement du monde, ce sont des misères, des bagatelles, des riens, qui n'ont aucune importance et sont facilement pardonnes. Mais Dieu, qui en connaît la malice intrinsèque, les pèse au poids de sa justice et les punit en conséquence. Ah! combien différentes sont les balances de Dieu et celles des hommes! Nous jugeons selon nos préjugés et le plus souvent égarés parles passions qui nous dominent; Dieu juge suivant son immuable justice, qui n'est sujette ni à la prévention ni à l'erreur. Ne nous laissons donc pas tromper par les illusions et les mensonges du monde. On pense communément que les démérites de ces âmes consistent en péchés véniels, qui ne sont que des fautes légères si on les compare aux péchés mortels, mais qu'on pourrait appeler très-graves si on les considère au point de vue de l'offense qu'ils font à Dieu, le bien infini. Or, si les péchés véniels sont punis avec tant de rigueur dans le purgatoire, pourquoi en faire assez peu de cas pour les boire, s'il est permis de le dire, comme l'eau et pour traiter de scrupuleux ceux qui les évitent ? Ouvrons, chrétiens, les yeux de l'âme sur un sujet de si grande importance, et formons la résolution de nous abstenir, autant qu'il nous sera possible, de toute faute quelque légère qu'elle soit; et d'imiter, loin de la condamner, la prudence de ces pieux fidèles qui par amour pour Dieu fuient le danger de tomber dans le péché, comme ils fuiraient la vue et la morsure d'un serpent venimeux. Les théologiens enseignent que la coulpe du péché ne peut être remise que dans cette vie par la sincère détestation de la faute et l'infusion de la grâce sanctifiante; en sorte que ce n'est pas la souillure du péché qui retient les âmes, épouses de Dieu, dans les flammes vengeresses du purgatoire, mais bien la peine qu'elles doivent subir pour expier leurs fautes, et qui peut rester, et reste en effet souvent à payer dans l'autre vie. Aussi la sainte Écriture dit-elle qu'elles ne sortiront de cette prison de souffrances qu'après avoir donné à la divine justice la satisfaction la plus complète. Quelle dette n'a pas contractée notre âme par les péchés qu'elle a commis? Où comptons-nous la payer, dans cette vie, ou dans l'autre? Considérons combien la satisfaction est plus rigoureuse dans l'autre vie que dans celle-ci, et prenons la résolution d'acquitter notre dette le plus vite que nous pourrons.

 

Prière

 

Ah! si nous comprenons, Seigneur, combien plus rigoureuse est la satisfaction que vous exigez dans la vie future, les âmes des trépassés, elles, l'éprouvent dans les atroces souffrances du purgatoire. Pour des fautes qui semblent à peine telles à nos yeux, ou en punition de péchés déjà pardonnes et effacés, votre justice les traite avec tant de rigueur, que l'esprit humain ne le saurait comprendre. Ah! Seigneur, que votre souveraine miséricorde dise une fois: C'est assez; qu'elle compense les droits que votre justice exerce en exigeant la punition des péchés et le paiement des dettes de ces pauvres âmes; Car votre clémence doit être plus grande que votre sévérité, et votre infinie bonté l'emporter sur votre justice.

 

Exemple

 

Une certaine sœur Paule, religieuse d'une haute spiritualité étant morte à Mantoue, dans Je monastère de Saint Vincent, sou corps, exposé selon l'usage au milieu du chœur, était entouré de toutes les sœurs qui chantaient l'office des morts. La défunte avait été particulièrement chère à la Bienheureuse Etiennette Quinzana, qui, priant pour elle avec ferveur, fut transportée par un certain mouvement de l'esprit jusqu'auprès du catafalque, où, s'étant agenouillée les mains jointes, elle se sentit saisir par la main droite et tenir avec tant de force, qu'elle ne put se délivrer d'une si puissante étreinte. Frappées de surprise, à cette vue, les religieuses firent venir leur Père confesseur qui commanda, par la sainte obéissance, à la morte de lâcher aussitôt la main d'Etiennette, et fut obéi. Paule ne parla pas, mais la bienheureuse comprit bien ce que signifiait cette étreinte, et qu'elle voulait dire: « O ma sœur, combien sont redoutables les jugements de Dieu! combien sont rigoureux les châtiments pour la faute la plus légère! Si je pouvais vous faire comprendre quelles peines je souffre en purgatoire pour ces petits manquements dont nous ne tenions aucun compte, vous n'épargneriez aucun effort pour m'en délivrer. Ne m'oubliez jamais; aidez-moi par toutes sortes de suffrages, car mon besoin est extrême, mon martyr trop cruel! » Depuis ce moment la sainte servante de Dieu ne cessa pas de faire des bonnes œuvres à l'intention de cette âme, jusqu'à ce qu'une révélation lui apprît que, délivrée de ses chaînes de feu, elle s'envolait au paradis. Figurons-nous que chaque âme du purgatoire nous en dit autant, et imitons le zèle charitable de la Bienheureuse Etiennette.

 

Récitons à l'intention des fidèles trépassés cinq Pater, Ave et Requiem, en mémoire de la passion de Notre Seigneur Jésus-Christ; supplions le Père éternel d'avoir pitié de leurs âmes en vue du sang répandu par son divin Fils, et, pour cela, répétons cinq fois l'oraison jaculatoire: « Miséricorde, ô Père Eternel, par le Très Précieux Sang de Jésus-Christ ». Puis, réciter un Notre Père, un je Vous salue Marie et un Requiem aeternam.

 

Suffrage

Le Seigneur exaucera nos prières pour les défunts si nous les faisons avec persévérance, en y ajoutant le mérite du jeûne

 

Un prêtre qui souffrait d'atroces tourments dans le purgatoire, pria Saint Rembert de jeûner à son intention pendant quarante jours, afin de suppléer par cette pénitence à ce qui lui restait à payer pour ses péchés. Le saint fit aussitôt les jeûnes qui lui étaient demandés, en y ajoutant beaucoup de prières, et quand il eut achevé ce carême volontaire, le prêtre lui apparut pour le remercier de sa charité qui lui avait ouvert les portes du ciel. Le jeûne est une des œuvres satisfactoires les plus efficaces que l'on puisse appliquer aux âmes du purgatoire. Pensons donc à nous en imposer quelques-uns pour les morts qui nous sont chers, et joignons-y la prière, afin d'obtenir plus vite et plus sûrement leur délivrance.

 

Psaume 129

 

Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur, Seigneur, écoute mon appel !

Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière!

Si tu retiens les fautes, Seigneur Seigneur, qui subsistera?

Mais près de toi se trouve le pardon pour que l'homme te craigne.

J'espère le Seigneur de toute mon âme; je l'espère, et j'attends sa parole.

Mon âme attend le Seigneur plus qu'un veilleur ne guette l'aurore.

Plus qu'un veilleur ne guette l'aurore,

attends le Seigneur, Israël.

Oui, près du Seigneur, est l'amour; près de lui, abonde le rachat.

C'est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes.

Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit,

Maintenant et toujours et pour les siècles et les siècles. Amen.

 

Seigneur, donnez-leur le repos éternel;

Et faites briller pour eux la lumière qui ne s'éteint jamais.

 

Des portes de l'enfer arrachez leurs âmes, ô Seigneur!

Qu'ils reposent en paix. Ainsi soit-il.

 

Seigneur, exaucez ma prière,

et que mon cri parvienne jusqu'à Vous !

 

Prions

 

O Dieu, créateur et rédempteur de tous les fidèles, accordez aux âmes de vos serviteurs et de vos servantes la rémission de tous leurs péchés, afin qu'elles obtiennent, par nos très humbles prières, le pardon qu'elles ont toujours attendu de votre miséricorde; vous qui vivez et régnez dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

 444163092_3781716e01

Donnez-leur, Seigneur, le repos éternel, et faites briller sur eux la lumière qui ne s'éteint jamais,

Qu'ils reposent en paix. Ainsi soit-il.

 

Pour recevoir chaque jour la méditation du Mois des Ames du Purgatoire, être tenu au courant des mises à jour du site et recevoir des prières par e-mail, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes