Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie

33 jours pour se consacrer à la Très Sainte Trinité par les mains de Marie

102_001

Vingt-troisième jour

Deuxième jour à l'ombre de l'Esprit

Pèlerinage de Foi

Consécration des Vertus Théologales

 

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

 

Invocation au Saint Esprit

 

Parlez, Saint-Esprit, pour faire

une fontaine en mon cœur,

dont l'eau pure et salutaire

sauve le plus grand pécheur,

guérit le plus incurable

en lui dessillant les yeux,

et pardonne au plus coupable

en rejaillissant aux cieux.

Pire que la Madeleine,

que le Lazare au tombeau

et que la Samaritaine,

je Vous demande cette eau ;

j'en veux boire, j'en demande,

j'en sais le don précieux ;

plus cette faveur est grande,

plus vous serez glorieux.

Soutenez mon impuissance,

je suis un roseau vivant.

Arrêtez mon inconstance,

je change plus que le vent.

Dissipez mon ignorance,

je suis un aveugle-né.

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort)

 

Je crois en Dieu, une dizaine de Chapelet aux intentions de la Sainte Vierge.

 

Parole de Dieu

 

Première Lettre aux Thessaloniciens 1, 2-5

 

« A tout instant, nous rendons grâce à Dieu à cause de vous tous, en faisant mention de vous dans nos prières. Sans cesse, nous nous souvenons que votre Foi est active, que votre Charité se donne de la peine, que votre espérance tient bon en notre Seigneur Jésus Christ, en présence de Dieu notre Père. Nous le savons, frères bien-aimés de Dieu, vous avez été choisis par Lui. En effet, notre annonce de l'Évangile chez vous n'a pas été simple parole, mais puissance, action de l'Esprit Saint, certitude absolue : vous savez comment nous nous sommes comportés chez vous pour votre bien ».

 

Première Lettre aux Corinthiens 13, 11-13

 

« Quand j'étais un enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant. Maintenant que je suis un homme, j'ai fait disparaître ce qui faisait de moi un enfant. Nous voyons actuellement une image obscure dans un miroir ; ce jour-là, nous verrons face à face. Actuellement, ma connaissance est partielle ; ce jour-là, je connaîtrai vraiment, comme Dieu m'a connu. Ce qui demeure aujourd'hui, c'est la Foi, l'Espérance et la Charité ; mais la plus grande des trois, c'est la Charité ».

 

Saint Jean 14, 1-6

 

« Ne soyez donc pas bouleversés : vous croyez en Dieu, croyez aussi en Moi. Dans la maison de Mon Père, beaucoup peuvent trouver leur demeure ; sinon, est-ce que Je vous aurais dit : Je pars vous préparer une place ? Quand Je serai allé vous la préparer, Je reviendrai vous prendre avec Moi ; et là où Je suis, vous y serez aussi. Pour aller où Je m'en vais, vous savez le chemin ». Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons même pas où Tu vas ; comment pourrions-nous savoir le chemin ? » Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par Moi ».

 

Message de Marie à Medjugorje du 2 février 1990

 

« Je suis avec vous depuis neuf ans, et depuis neuf ans, Je veux vous dire que Dieu votre Père, est l'unique Chemin, l'unique Vérité et la vraie Vie. Je désire vous montrer le chemin vers la vie éternelle. Je désire être votre lien pour une Foi profonde. Prenez votre Chapelet et rassemblez vos enfants, votre famille à vos côtés. Tel est le chemin pour arriver au Salut. Donnez le bon exemple à ceux qui ne croient pas. (…) Je viens vous demander votre aide : unissez-vous à Moi pour priez pour ceux qui ne croient pas. Vous M'aidez très peu. Vous avez peu de Charité ou d'Amour pour vos proches ; et Dieu vous a donné l'amour, Il vous a montré comment vous devez pardonner aux autres et les aimer. Pour cette raison, réconciliez-vous et purifiez vos âmes. Prenez votre Chapelet et priez-le. Acceptez avec patience toutes vos souffrances. Souvenez-vous bien que Jésus a souffert avec patience pour vous. Laissez-moi être votre Mère, votre lien avec Dieu et avec la vie éternelle. N'imposez pas votre Foi aux incroyants. Montrez-la-leur par votre exemple et priez pour eux. Mes enfants, priez ! Merci d'avoir répondu à Mon appel ».

 

Méditation

 

« Cependant les paroles d'Elisabeth : « Bienheureuse celle qui a cru », ne se rapportent pas seulement à ce moment précis de l'Annonciation. Assurément, cela représente le point culminant de la foi de Marie dans son attente du Christ, mais c'est aussi le point de départ, le commencement de tout son « itinéraire vers Dieu », de tout son cheminement dans la foi. Et sur cette route, d'une manière éminente et véritablement héroïque - et même avec un héroïsme dans la foi toujours plus grand - s'accomplira « l'obéissance » à la parole de la révélation divine, telle qu'elle l'avait professée. Et cette « obéissance de la foi » chez Marie au cours de tout son itinéraire aura des analogies étonnantes avec la foi d'Abraham. Comme le patriarche du Peuple de Dieu, Marie de même, « espérant contre toute espérance, crut » tout au long de l'itinéraire de son fiat filial et maternel. Au cours de certaines étapes de cette route spécialement, la bénédiction accordée à « celle qui a cru » sera manifestée avec une particulière évidence. Croire veut dire « se livrer » à la vérité même de la parole du Dieu vivant, en sachant et en reconnaissant humblement « combien sont insondables ses décrets et incompréhensibles ses voies » (Rm 11, 33). Marie qui par la volonté éternelle du Très-Haut, s'est trouvée, peut-on dire, au centre même de ces « voies incompréhensibles » et de ces « décrets insondables » de Dieu, s'y conforme dans l'obscurité de la foi, acceptant pleinement, le cœur ouvert tout ce qui est prévu dans le plan divin ».

(Bienheureux Jean Paul II, Redemptoris Mater, n°14)

Virgen del Magnificat

 Prières

 

Prière consécratoire

 

Marie, Toi qui as vu Dieu, Toi qui l'as porté dans ton sein, Toi qui as touché, Toi qui as porté, Toi qui as goûté le Verbe de Vie, Tu es demeurée seule à porter un Homme-Dieu mort dans Tes bras, Tu es demeurée seule à concentrer toute la Foi du monde dans la nuit terrible où Ton Fils est descendu aux enfers. Mère de toutes les nuits de la Foi, je me consacre à Ton Cœur qui a cru autant qu'Il a aimé. Donne-moi de repasser et de conserver toutes Tes paroles et toutes Tes promesses dans mon cœur afin que, par la Foi, se réalise d'une manière tangible ce qui n'est pas encore visible à nos yeux de chair : Ta présence parmi nous, la venue de Ton Fils dans la Gloire et le rétablissement de toute chose. Comme Tu as cru seule pour le monde entier ce que promettaient les Ecritures et les paroles de l'Ange, donne-moi de croire pour tous ceux qui ne croient pas à Ta mission dans ces derniers temps. Je me consacre dans Ta Foi, par Ton Espérance et dans Ta Charité et dans toutes les Vertus que l'Esprit à imprimées dans Ton âme dès Ta Conception.

 

Antienne

 

Marie à dit : « Allez boire à la fontaine et vous laver ». Marie nous dit : « Allez boire à la fontaine et vous laver ».

 

Psaume

Cantique d'Anne

Premier Livre de Samuel 2, 1-10

 

Mon cœur exulte dans le Seigneur,

ma gloire s'élève en Dieu,

ma bouche est large ouverte contre mes ennemis,

car je me réjouis en ton secours.

Point de Saint comme le Seigneur,

point de rocher comme notre Dieu.

Ne multipliez pas les paroles hautaines,

que l'arrogance ne sorte pas de votre bouche.

Un Dieu plein de savoir, voilà le Seigneur,

à Lui de peser toutes les actions.

L'arc des puissants est brisé,

mais les défaillants sont ceinturés force.

Les rassasiés s'embauchent pour du pain,

mais les affamés cessent de travailler.

La femme stérile enfante sept fois,

mais la mère nombreuse se flétrit.

C'est le Seigneur qui fait mourir et vivre,

qui fait descendre au shéol et en remonter.

C'est le Seigneur qui appauvrit et enrichit,

qui abaisse et aussi qui élève.

Il retire de la poussière le faible,

du fumier il relève le pauvre,

pour les faire asseoir avec les nobles

et leur assigner un siège d'honneur ;

Car au Seigneur sont les piliers de la terre,

sur eux Il a posé le monde.

Il garde les pas de ses fidèles,

mais les méchants disparaissent

dans les ténèbres

car ce n'est pas par la force

que l'homme triomphe.

Les ennemis du Seigneur sont brisés,

le Très-Haut tonne dans les cieux.

Le Seigneur juge les confins de la terre,

il donnera la force à son Roi,

il exalte la corne de son oint.

 

Prière « Ad Libitum » : Priez Marie avec un texte de votre choix comme par exemple les Litanies, le Souvenez-vous, ou encore une oraison jaillie du cœur...

Invocation : O Marie Reine de la Paix et de la Réconciliation, priez pour nous et pour le monde ».

 

special-sorrows

Textes extraits du livre « Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie », aux Editions des Béatitudes, pour commander le livre, cliquer ICI

 

Pour recevoir les prières des 33 jours de la Retraite de Consécration par e-mail, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes.