Le Mois des Saints Anges

463_001

Deuxième jour

Saint Michel Archange

 

Point de doctrine

 

Saint Michel est le premier des anges et archanges, le chef de tous les ordres, de toutes les hiérarchies angéliques, depuis la chute de l'orgueilleux Lucifer. Mikael, vient du mot Mical, qui signifie quis ut Deus (qui est semblable à Dieu), cri de guerre qu'il fit entendre, lorsqu'à la tête des anges restés fidèles, il résista à Lucifer et à tous ceux d'entre les anges qui avaient pris part à sa révolte. Dans ce combat, dont font mention les livres saints (Apocalypse 12: 7), les anges rebelles furent vaincus et précipités du ciel dans les enfers et sur la terre, devenue depuis comme le second théâtre de cette guerre épouvantable, « jusqu'à ce qu'au jour du jugement, ces esprits infernaux reçoivent leur dernière sentence » (Cité de Dieu), dit saint Augustin. De la ce cri, cette voix forte partie du haut du ciel, dont il est fait mention dans l'Apocalypse, chapitre 12: « Malheur à la terre et à la mer, parce que le diable est venu vers vous, ayant une grande colère! » Ce qui sert à expliquer cette doctrine du grand Apôtre: « Nous avons à combattre, non seulement contre la chair et le sang, contre des hommes comme nous, mais encore contre les principautés et les puissances infernales, contre les princes de ce monde, c'est-à-dire, de ce siècle ténébreux, et contre les esprits de malice répandus dans l'air ». (Ephésiens 6: 12.) D'où saint Pierre, le prince des apôtres, nous dira lui-même à son tour: « Soyez sobres et veillez; car le démon, votre ennemi, tourne autour de vous comme un lion rugissant, chérit chant à vous dévorer comme sa proie ». (1 Pierre 5: 8). Hélas! voilà donc que toute la race d'Adam, depuis son péché, se trouve engagée dans cette effrayante guerre. Les hommes, selon le bon ou le mauvais usage qu'ils font de leur liberté, selon leur foi, ou leur manque de foi en Jésus-Christ, par qui seul ce redoutable ennemi peut être vaincu, prennent parti pour ou contre; et ceux là ne servent pas mal sa cause, qui combattent ou nient cet important point de doctrine catholique, parce qu'alors Satan, ce cruel ennemi, s'avance dans le silence et dans l'ombre, et vient dévorer sans obstacle les brebis du troupeau de Jésus-Christ, c'est-à-dire perdre les âmes.

 

Traits de l'Ecriture Sainte

 

Dans les combats du ciel contre l'enfer, qui dureront jusqu'à la fin des temps; combats où il s'agit du triomphe de la cause de Dieu, d'une part, et de celle de Satan, de l'autre, comme du salut et de la réprobation des âmes; combats où sont vus, d'un côté, les bons anges et les enfants de la foi combattant sous la même bannière, et,de l'autre, les pervers, confondus avec les anges rebelles, combattant sous celle de Satan; dans ces divers combats, saint Michel a été souvent vu décidant de la victoire, surtout dans les grands événements qui se sont passés sur la terre. Daniel, à la faveur des lumières célestes qui lui sont communiquées, apprend que l'ange gardien de la Perse s'est fortement intéressé en faveur de ce pays, et que saint Michel, auquel la garde des Juifs avait été confié, apparaissant, lève les obstacles qui s'opposent à leur retour de la captivité. Gabriel dit en cette occasion à Daniel « qu'il a fait de grands efforts en Perse, pour ce sujet, pendant vingt-un jours, et que Michel étant venu à son secours, toutes les difficultés ont étés surmontées » (Daniel 10: 13). Parlant de la cruelle persécution qu'Antiochus devait susciter aux Juifs, le même Daniel, dans ses lumières prophétiques, voit apparaître saint Michel, pour couvrir de son bouclier les Macchabées, et renverser Antiochus cet homme, féroce, et cruel, ce barbare persécuteur, qui meurt rongé de vers (Daniel 11: 34). L'apôtre saint Jude, verra lui-même Michel apparaissant à Satan, pour l'empêcher de produire, après sa mort, le corps de Moïse, aux Juifs, qui l'auraient adoré, et il l'entendra lui dire: « Imperet tibi Dominus » (Epitre de Saint Jude 9), c'est-à-dire Dieu et commande! qui est comme l'arme première, le quis ut Deus, dont il le perça la première fois; et Satan, vaincu par ces paroles foudroyantes, se retira. Nous apprenons de Sozomène, que le grand Constantin fit bâtir, en l'honneur de saint Michel, une église, qu'il appela Michaelion, et dans laquelle il s'opéra plusieurs miracles. Cet historien assure qu'il avait éprouvé lui-même la protection du saint archange. La France honore Saint Michel comme son protecteur spécial. Pourquoi, Catholiques de France, n'avons-nous donc pas recours à lui pour nous sauver des fureurs des impies?

 

Réflexions pratiques

 

Des anges dans le ciel sont tombés par orgueil; Adam est tombé dans le paradis terrestre , par désobéissance. Quel sujet de frayeur et de crainte pour nous! où donc trouver un lieu où nous puissions vivre en sûreté? Mais des anges sont restés fidèles dans le ciel, parce qu'ils se sont humiliés devant Dieu; et des pécheurs se sont convertis et sont devenus de grands Saints sur la terre, parce qu'ils ont été humbles, qu'ils se sont soumis à la loi de Dieu, et qu'ils ont imploré le secours des anges fidèles, spécialement celui de saint Michel, pour les aider à triompher des puissants ennemis de leur salut. Voulons nous sauver nous-mêmes notre âme? suivons donc là dessus l'exemple des Saints; humilions-nous devant la souveraine majesté de Dieu; soumettons-nous à sa loi sainte; et comme eux ne cessons d'invoquer la protection des saints anges, particulièrement celle de saint Michel; disant avec l'Eglise, nous adressant à Dieu: « Faites, Seigneur, nous vous en conjurons, que, parmi les dangers sans nombre qui nous environnent, et dans la pénible et périlleuse guerre que nous avons à soutenir contre les esprits de ténèbres, nous soyons secourus par l'archange saint Michel, aidés de la protection toute puissante de ce grand prince, qui, pour avoir vengé d'une manière si éclatante les droits sacrés de votre éternelle Divinité, à mérité d'être fait le défenseur de l'Eglise militante votre épouse. Nous vous en conjurons, par Jésus-Christ notre Seigneur, qui vit et règne avec vous dans l'unité du Saint-Esprit, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il ».

 

Prière :Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation : Reine des Anges, priez pour nous.

455_001

Pour recevoir chaque jour par E-mail la méditation du Mois des Saints Anges, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes