Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie

33 jours pour se consacrer à la Très Sainte Trinité par les mains de Marie

102_001

Trentième jour

Deuxième jour au sein de la Trinité

Marie Reine des cœurs

 

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

 

Invocation au Saint Esprit

 

O Saint-Esprit, Dieu amour, nœud de la sainte Trinité par l'amour, vous vous reposez et vous prenez vos délices entre les enfants des hommes,dans la sainte chasteté qui, par l'influence de votre force et de vos charmes, fleurit ici-bas comme la rose entre les épines.

Esprit-Saint ! Amour ! Amour ! Dites-moi quel chemin conduit à un si délicieux séjour, où est le sentier de la vie qui mène à ces prairies fécondées de la rosée divine, où se désaltèrent les cœurs altérés.

Ô Amour, vous seul connaissez ce chemin qui mène à la vie et à la vérité. C'est en vous que s'accomplit l'alliance pleine de délices qui unit entre elles les divines personnes de la Trinité sainte.

Par vous, ô Esprit-Saint, sont répandus sur nous les plus précieux dons. De vous procèdent les semences fécondes qui produisent les fruits de la vie. De vous émane le miel si doux des délices qui ne sont qu'en Dieu.

Par vous descendent sur nous les eaux fertiles des bénédictions divines, les dons si chers de l'Esprit, mais si rares, hélas! dans notre région.

(Sainte Gertrude)

 

Je crois en Dieu, une dizaine de Chapelet aux intentions de la Sainte Vierge.

 

Parole de Dieu

 

Saint Jean 10, 14-16

 

« Moi, Je suis le Bon Pasteur ; Je connais mes brebis, et mes brebis Me connaissent, comme le Père Me connaît, et que je connais le Père ; et Je donne ma vie pour mes brebis. J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie : celles-là aussi, il faut que Je les conduise. Elles écouteront Ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul Pasteur ».

 

Saint Luc 1, 30-38

 

« L'Ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car Tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que Tu vas concevoir et enfanter un Fils ; Tu lui donneras le Nom de Jésus. Il sera grand, Il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu Lui donnera le Trône de David son père ; Il régnera pour toujours sur la Maison de Jacob, et Son Règne n'aura pas de fin ». Marie dit à l'Ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque Je suis vierge ? » L'ange lui répondit : « L'Esprit Saint viendra sur Toi, et la Puissance du Très-Haut Te prendra sous Son Ombre ; c'est pourquoi Celui qui va naître sera Saint, et Il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu'Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu'on l'appelait : « la femme stérile », car rien n'est impossible à Dieu ». Marie dit alors : « Voici la Servante du Seigneur ; que tout se passe pour Moi selon ta parole ». Alors l'ange la quitta ».

 

Apocalypse de Saint Jean 12

 

« Un signe grandiose apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles. Elle était enceinte et elle criait, torturée par les douleurs de l'enfantement. Un autre signe apparut dans le ciel : un énorme dragon, rouge feu, avec sept têtes et dix cornes,et sur chaque tête un diadème. Sa queue balayait le tiers des étoiles du ciel, et les précipita sur la terre. Le Dragon se tenait devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer l'enfant dès sa naissance. Or, la Femme mit au monde un Fils, un enfant mâle, Celui qui sera le Berger de toutes les nations, les menant avec un sceptre de fer. L'enfant fut enlevé auprès de Dieu et de son Trône, et la Femme s'enfuit au désert, où Dieu lui a préparé une place, pour qu'elle y soit nourrie pendant mille deux cent soixante jours. Il y eut alors un combat dans le ciel : celui de Michel et de ses anges contre le Dragon. Le Dragon, lui aussi, combattait avec l'aide des siens, mais ils furent les moins forts et perdirent leur place dans le ciel. Oui, il fut rejeté, le grand Dragon, le serpent des origines, celui qu'on nomme Démon et Satan, celui qui égarait le monde entier. Il fut jeté sur la terre,et ses anges avec lui. Alors j'entendis dans le ciel une voix puissante, qui proclamait : « Voici maintenant le salut, la puissance et la royauté de notre Dieu, et le pouvoir de son Christ ! Car l'accusateur de nos frères a été rejeté, lui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu. Et eux, ils l'ont vaincu par le sang de l'Agneau et le témoignage de leur parole. Dépassant l'amour d'eux-mêmes, ils sont allés jusqu'à la mort. Ciel, sois donc dans la joie, ainsi que vous tous qui demeurez aux cieux. Mais malheur pour la terre et pour la mer, parce que le démon est descendu vers vous en grande fureur, sachant qu'il lui reste peu de temps ». Et quand le Dragon vit qu'il était jeté sur la terre, il se mit à poursuivre la Femmequi avait mis au monde l'enfant mâle. Alors furent données à la Femme les deux ailes du grand aigle pour s'envoler au désert, où elle a sa place pour être nourrie pendant un temps, deux temps et la moitié d'un temps, loin de la présence du Serpent. Puis le Serpent projeta de sa bouche derrière la Femme comme un fleuve d'eau pour qu'elle soit emportée par le fleuve. Mais la terre vint au secours de la Femme : la terre ouvrit sa bouche et engloutit le fleuveque le Dragon avait projeté de sa bouche. Alors le Dragon se mit en colère contre la Femme, et s'en alla faire la guerre contre le reste de sa descendance, ceux qui observent les commandements de Dieu et qui gardent le témoignage pour Jésus. Et il s'arrêta sur le rivage de la mer ».

 

Message de Marie à Medjugorje de novembre 1991

 

« C'est dans la prière quotidienne que vous commencerez, de jour en jour, à écouter Dieu qui parle à vos cœurs. Il vous faut apprendre à entendre la voix de Dieu dans vos cœurs. Dieu veut toujours vous parler, la prière est une conversation avec Lui. Il désire toujours vous montrer ce qu'Il attend de vous, et vous faire connaître Sa Volonté. Pour cela, priez chaque jour avec le cœur. Si vous ne priez pas, vous ne pouvez connaître votre vocation ».

(Cyrille Auboyneau, « Paroles du Ciel, Messages de Marie à Medjugorje », Editions des Béatitudes)

 

Méditation

 

« Ainsi donc, lorsque le Père éternel envoie dans nos cœurs l'Esprit de Son Fils, criant : « Abba, Père ! » Quand nous agissons et quand nous n'agissons pas, c'est-à-dire lorsqu'Il réalise en nous une tendresse, un amour d'enfants envers le Père du Ciel, alors cet Esprit du Fils réalise en outre une tendresse et un amour d'enfants envers cette infiniment douce et aimable Mère. Et dans ce sens, le Père Eternel envoie aussi dans nos cœurs l'Esprit Saint, criant : « Mère, Mère ! » Car c'est dans le seul et même Esprit – l'Esprit du Christ – qui suscite dans les âmes cet amour filial et cette vie en Marie, comme Il suscite un amour filial et une vie en Dieu ; et tout cela selon la manière où ceci fut réalisé en Notre-Seigneur Jésus. Ceci contient des mystères, et je passe en gardant un saint silence. Mais chacun peut en voir l'expérience dans la mesure de son amour ».

(Marie de Sainte Thérèse, « L'union mystique à Marie »)

 

« En annonçant l'Année mariale, je précisais par ailleurs que sa conclusion aurait lieu l'année suivante en la solennité de l'Assomption de la sainte Vierge Marie au ciel, afin de mettre en relief le « signe grandiose qui apparaît au ciel », dont parle l'Apocalypse. De cette façon, nous voulons également répondre à l'exhortation du Concile, qui se tourne vers Marie, « signe d'espérance assurée et de consolation devant le Peuple de Dieu en pèlerinage ». Et cette exhortation, le Concile l'exprime ainsi : « Que tous les chrétiens adressent à la Mère de Dieu et des hommes d'instantes supplications, afin qu'après avoir assisté de ses prières l'Eglise naissante, maintenant encore, exaltée dans le ciel au-dessus de tous les bienheureux et des anges, elle continue d'intercéder auprès de son Fils dans la communion de tous les saints, jusqu'à ce que toutes les familles des peuples, qu'ils soient déjà marqués du beau nom de chrétiens ou qu'ils ignorent encore leur Sauveur, soient enfin heureusement rassemblés dans la paix et la concorde en un seul Peuple de Dieu à la gloire de la très sainte et indivisible Trinité » (Lumen Gentium, n°69) ».

(Bienheureux Jean Paul II, Redemptoris Mater, n°50)

 

256_001

Prières

 

Prière consécratoire

 

Ô Marie, en me consacrant à Toi, je me livre à l'amour, à sa caresse dans la brise de l'Esprit, mais aussi à Son Feu dévorant, je me livre à tous les mystères de la Rédemption du monde, je me livre à l'amour sans partage du Père pour la Création, au crucifiant amour du Fils, au consumant amour de l'Esprit, je me livre aux sept Douleurs de Ton Cœur et à ses sept Allégresses, je me livre à tout ce que Ton Amour attend de moi. Ô Marie, je Te fais le don de mon cœur pour que Tu l'unisses au Tien et à Celui de Ton Fils, pour que Tu l'unisses aux cœurs qui sont dans le Tien. Dispose mon cœur, ô ma Reine, à ne rient Te refuser, à ne rien refuser à l'Amour qui croit tout, espère tout, supporte tout.

 

Antienne

 

Ô Reine du Paradis, Mère du Saint Amour, puisque Tu es entre toutes les créatures la plus aimable, la plus chère à Dieu, et sa principale amante, agréée l'amour du plus misérable pécheur qui s'est épris d'amour pour toi ».

(Saint Alphonse de Liguori, Docteur de l'Eglise)

 

Psaume 23 (22)

 

Le Seigneur est mon berger

je ne manque de rien.

Sur des prés d'herbe fraîche, il me fait reposer.

Vers les les eaux paisibles, il me mène,

il y refait mon âme.

Il me guide par le juste chemin

pour l'amour de son nom.

Passerais-je un ravin de ténèbres,

je ne crains aucun mal ;

près de moi ton bâton, ta houlette

sont là qui me consolent.

Devant moi tu apprêtes une table

face à mes adversaires ;

d'une onction tu me parfumes la tête,

ma coupe déborde.

Oui, grâce et bonheur me pressent

en la longueur des jours.

 

Prière « Ad Libitum » : Priez Marie avec un texte de votre choix comme par exemple les Litanies, le Souvenez-vous, ou encore une oraison jaillie du cœur...

Invocation : O Marie Reine de la Paix et de la Réconciliation, priez pour nous et pour le monde ».

 

mediafile-532206-1

Textes extraits du livre « Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie », aux Editions des Béatitudes, pour commander le livre, cliquer ICI

 

Pour recevoir les prières des 33 jours de la Retraite de Consécration par e-mail, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes.