Le Mois de Jésus Naissant

Un mois proposé par l’Etoile Notre Dame

316_001

15 décembre

Joseph père putatif

 

« Réveillé de son sommeil, Joseph fit ce que l'ange du Seigneur lui avait commandé : il prit chez lui son épouse. Et il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle enfantât son fils, et il lui donna pour nom Jésus ». (Matthieu 1, 1-2).

Joseph n'a pas été pour Marie seulement un protecteur. Il est en toute vérité l'époux de Marie, et même s'il ne l'a pas connue selon le vocabulaire hébraïque, même s'il n'a pas eu avec elle des relations conjugales, il est au sens fort, son époux, c'est-à-dire celui qui a été chargé de l'aimer et d'aimer à travers elle ce mystère éblouissant de l'incarnation, dans laquelle Marie a été entraînée, enveloppée, et dont Joseph lui-même est le serviteur. Un poème de Romanos le Mélode dit cela de manière très belle et très lyrique. Il met dans la bouche de Joseph, ces paroles : "Rempli de crainte, d'étonnement, de stupeur, Joseph se dit en lui-même : quelle est cette femme ? Elle m'apparaît aujourd'hui non pas comme elle était hier. Terrible et doux à la fois, tel est l'aspect de ma compagne, je contemple l'ardeur et la neige, un jardin et une fournaise, une montagne fumante (allusion au Sinaï), et une fleur divine dans sa verdure, le trône redoutable et le fragile marchepied du très miséricordieux. O lumineuse dit-il, je vois une flamme, un brasier qui t'environne, protège-moi Marie, ne me consume pas, ton sein est devenu tout à coup une fournaise remplie de feu. Qu'elle ne me brûle pas. Tu veux que moi aussi comme jadis Moïse (allusion de la révélation de Dieu à Moïse dans le buisson ardent), j'enlève mes chaussures, que je t'approche, que je t'écoute, et qu'instruit par toi, je puisse te dire, salut épouse inépousée".

 

Méditation

 

O mon âme ! Considère Joseph qui a été le témoin en quelque sorte, celui qui a entouré de vénération cet inexprimable mystère d'un Dieu qui, dans le sein d'une femme, se fait homme. En vertu de son mariage avec Marie, en vertu de cet amour conjugal profond qu'il a eu pour Marie et que Marie a eu pour lui, Joseph était à la première place pour contempler en Marie, cet enfant, pour contempler dans cet enfant, le Verbe de Dieu, et toute sa vie en a été transformée, transfigurée. Ô mon âme ! Joseph est celui qui peut te conduire jusqu'à la porte du mystère de Dieu qui se fait homme.

 

Prière


Saint Joseph, vous avez su honorer et aimer comme un époux la femme bénie entre toutes. Dieu a rempli votre cœur de l'affection la plus ardente et la plus pure envers elle. Implorez pour tous les hommes un respect profond pour le sexe féminin, une attitude chevaleresque qui protège la dignité des femmes. Implorez pour tous les époux une affection digne et fidèle envers leur épouse, le sens de cet amour chrétien qui respecte les valeurs éternelles, qui soigne non seulement le corps, mais l'âme, et qui sait conduire vers le bien suprême, la possession de Dieu. Ainsi soit-il.

 

Résolutions : Aussitôt que je me reconnaîtrai coupable d'une nouvelle infidélité à la grâce, je susciterai la contrition en mon âme, et, si je le puis, j'irai à l'église pour y déplorer, dans le silence du sanctuaire, le malheur que j'aurai eu d'offenser le Sauveur. Toutes les fois que j'éprouverai quelque affront, ou qu'on m'adressera des reproches injustes, je me tiendrai intérieurement ce langage : si Jésus, quoique innocent a été traité comme un criminel..., suis-je raisonnable, moi pécheur, de vouloir être traité comme un innocent ?

 

Un Je vous salue Marie

 

geboorte_van_christus_7klein

 

Pour recevoir chaque méditations du Mois de Jésus Naissant

pendant le mois de Décembre,

abonnez-vous à la Newsletter d’Images Saintes