Le Mois de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ

 

tumblr_n45dwt2yHg1qfvq9bo1_1280

 

Vingt-cinquième jour

25 avril

 

« Consummatum est »

 

Prélude : Jésus goûte le vinaigre, et dit : « tout est accompli ! »

 

Méditation

 

Près de rendre l'âme, Jésus regarde tous les travaux, les humiliations, les opprobres et les tourments que la justice divine lui avait ordonné de souffrir pour effacer nos crimes, et, commençant depuis le premier moment de son entrée dans le monde jusqu'à celui de sa sortie, il trouve que tout est accompli. En puis-je dire autant pour le passé et pour l'avenir ? Ah ! je veux persévérer avec constance dans la croix, afin de n'avoir plus rien à souffrir après ma mort !

Jésus regarde l’œuvre que son Père lui avait confiée, les ordres qu'il en avait reçus ; il a prêché les vérités évangéliques, confirmé sa doctrine par les miracles, rétabli le royaume de Dieu, détruit la tyrannie du démon, sanctifié tous les élus par un seul sacrifice, tracé le modèle de toutes les vertus. Il veut dire : « Tout est accompli, ô mon Père, j'ai achevé l'ouvrage dont vous m'avez chargé, j'ai accompli les figures et les prophéties, j'ai fait tout ce qui est écrit de moi ». - Ma vie est-elle conforme à l'Evangile ? ai-je accompli tout ce qui est nécessaire pour mon salut ? N'ai-je pas détruit l'œuvre de Dieu, au lieu de l'achever en moi ?

Jésus regarde tous les biens qu'il voulait faire aux hommes durant sa vie, et il trouve qu'il n'a rien épargné en leur faveur, et leur a tout donné. Son sang est épuisé, ses forces sont à bout, le trésor de ses grâces et de ses mérites est tout ouvert, il est tout épuisé lui-même, tout est accompli ! - Que nous sommes ingrats, si nous ne nous consacrons au service de celui qui s'est immolé pour notre salut ! Que nous sommes lâches, si nous laissons perdre par notre négligence les biens qu'il nous a acquis avec tant de peine.

Près de mourir, Jésus jette les yeux sur ce qui doit arriver à son Eglise jusqu'à la fin du monde ; il en traite avec son père, il dispose avec lui toutes choses, et, comme tout ce qui regardait sa personne est ponctuellement accompli, de même tout ce qui regarde les élus et les réprouvés s'accomplira exactement. Nous le verrons à l'heure de la mort et à la consommation des siècles, lorsque, ayant prononcé l'arrêt contre les réprouvés et emmenant avec lui les prédestinés, il intimera aux uns et aux autres ces mêmes paroles : « Tout est consommé ! » Tout ce qui dépendait du temps est fini, il ne reste que l'éternité, laquelle ne finira jamais.

Pour un moment de plaisir, une éternité de peines.

Pour un moment de peine, une éternité de plaisirs et de délices.

 

Pratique : Accomplir aussi parfaitement que possible les œuvres que Dieu veut que nous pratiquions.

Bouquet spirituel : « Tout est accompli ! »

 

via_crucis

 

Pour recevoir les méditations du Mois de la Passion, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook