O Filii et filiae

Yann-Fañch Kemener (1957-2019)

Extrait de Kan ar Basion - Les Chants de la Passion

Disponible chez Buda Records, 2015

 

Klevet holl vugale Doué

Roue ar Zent hag an aele

A varo ’zo deut be’ hirie. Allelouia

 

Madelen, ganti div all c’hoaz

Euz ar be’ zantel pa dostaz,

Digor ha goulo de c’havas. Allelouia

 

Kentis ma klevjont an doare,

Daou abostol trezek ar be’

Buanan ma c’hellent a rede. Allelouia

 

Mab an diskib muian karet

Primoc’h ’vit Per an eus redet

Pa n’eus gwellet an eus kredet. Allelouia

 

Un ael gwenn eno azeet,

A respont d’ar grwage nec’het

Ema Jezus ressusitet. Allelouia

 

Er zal dek deus an esbestel

En e zav dirak-he hen gwel :

« Peoc’h emezan, dac’h tud fidel ! » Allelouia

 

An neventi pan he c’hievas

Un abostol hanveet Tomas

Disfius a chomas. Allelouia

 

Zelet Tomas, setu aze

- Ma zreid, ma daouarn, ma c’hoste,

Hang anzavet ar wririone. Allelouia

 

Pa welas Tomas ar goulioù

A zo merket en e vamproù

- C’hwi emezan eo ma otroù ! Allelouia

 

E’vrus ar re an eus kredet

Hep kaout ezom da welet,

An envoù deze zo roet. Allelouia

 

Ar goel-man kaer dreist peb hini

Ra vezo dre ol melodi

D’un Doue ken-mat ouzomp-ni ! Allelouia

 

Ia, o Jezus, ’vel ma tleomp

Eus ho karante’ evidomp

Mil drugare dac’h a ganomp Allelouia

 

Traduction

 

Ecoutez tous, enfants de Dieu :

Le Roi des Saints et des Anges

De la mort est ressuscité. Alléluia.

 

Madeleine et deux autres femmes

En s’approchant de la Sainte Tombe,

La trouvèrent ouverte et vide. Alléluia.

 

Aussitôt qu’ils entendirent la nouvelle,

Deux des Apôtres

accoururent en toute hâte. Alléluia.

 

Le fils du disciple le plus aimé

Est accouru plus vite que Pierre

Quand il a vu il a cru. Alléluia.

 

Un Ange blanc qui était assis

Répondit aux femmes tourmentées :

« Jésus est ressuscité ». Alléluia.

 

Dans la salle dix Apôtres

Debout devant eux le voit :

- « Paix sur vous mes fidèles », dit-il. Alléluia.

 

Quand il entendit la nouvelle,

Un Apôtre nommé Thomas

Resta méfiant. Alléluia.

 

Regardez Thomas, regardez là

- Mes pieds, mes mains, mon flanc

Et reconnaissez la vérité. Alléluia.

 

Quand Thomas vit les plaies

Dont ses membres était marqués :

- « Vous êtes mon Seigneur ! » Alléluia.

 

Heureux ceux qui ont cru

Sans avoir besoin de voir

Le Ciel leur sera accordé. Alléluia.

 

Cette fête par-dessus toutes

Mérite une louange universelle,

Pour un Dieu si bon à notre égard. Alléluia.

 

Oui, ô Jésus, comme nous le devons,

Pour votre amour envers nous

Nous te chantons mille fois merci. Allelluia.