10 avril 2009

Le Carême avec Jean Paul II

309_001

Le Carême avec Jean Paul II

 

11 avril

Samedi Saint

« Près du lieu où Jésus avait été crucifié, il y avait un jardin, et dans ce jardin, un tombeau neuf c'est là qu'ils déposèrent Jésus. » (Jean 19: 41-42).

A méditer

« Le sépulcre vide, au pied du Calvaire, est la Parole définitive de ce que le Père révèle à travers le Fils, avant Sa Résurrection. Plongés dans l'eau du Saint Baptême, nous participons à la Mort rédemptrice du Christ. Nous sommes « mis au tombeau avec Lui » (Colossiens 2: 12), pour pouvoir « mener une vie nouvelle », de la même manière que le Christ est ressuscité des morts « par la toute puissance du Père » (Romains 6: 4).

Homélie, Samedi Saint, 18 avril 1992

Fioretti

En fait, Jean Paul II n'avait jamais eu peur de la mort, et pas plus maintenant qu'il entrevoyait au loin le seuil au-delà duquel il allait rencontrer Dieu. Il se faisait souvent conduire dans sa chapelle, où il restait longuement pour parler avec son Seigneur. Quand on le regardait prier, dans ces moments-là, on comprenait parfaitement ce qu'avait écrit Saint Paul, qui parlait de supporter la souffrance pour compléter, pour le Corps du Christ, qui est l'Église, ce qui manque aux souffrances du Christ.

« Une vie avec Karol », Stanislas Dzwisz, Desclée de Brouwer/Seuil

Prière

Seigneur Jésus-Christ, Toi qui dans la Puissance de l'Esprit Saint, as été conduit par le Père, des ténèbres de la mort à la Lumière d'une vie nouvelle dans la Gloire, fais que le signe du Tombeau vide nous parle, à nous et aux générations futures, et qu'il devienne source de Foi vive, de Charité généreuse et de ferme espérance; à Toi Jésus, présence cachée et victorieuse dans l'histoire du monde, honneur et gloire pour les siècles.

Vendredi Saint 2000

Boîte à idée

Aujourd'hui, je me joins au silence de Marie et des Saintes Femmes qui attendent dans l'espérance la joie de Pâques.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Posté par fmonvoisin à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


09 avril 2009

Le Carême avec Jean Paul II

309_001

Le Carême avec Jean Paul II

 

10 avril

Vendredi Saint


« Le Christ, pendant les jours de sa vie mortelle, a présenté, avec un grand cri et dans les larmes, sa prière et sa supplication à Dieu qui pouvait le sauver de la mort ; et, parce qu'il s'est soumis en tout, il a été exaucé. » (Lettre aux Hébreux 5: 7).

A méditer

« Le cri de Jésus sur la Croix n'exprime pas l'angoisse d'un désespéré, mais la prière du Fils qui offre Sa Vie à Son Père dans l'Amour, pour le Salut de tous. Au moment où Il s'identifie à notre péché, « abandonné » par Son Père, Il « s'abandonne » entre les mains de Son Père. Ses yeux restent fixés sur Son Père. C'est bien en raison de la connaissances et de l'expérience que Lui seul a de Son Dieu que, même en ce moment de ténèbres, Il voit de manière limpide la gravité du péché et qu'Il souffre pour lui. Lui seul, qui voit Son Père et en jouit pleinement, mesure en plénitude ce que signifie résister par le péché à l'Amour du Père. »

Novo Millennio Ineute, n° 26

Fioretti

Les dernières années, les derniers mois et les dernières semaines de Jean Paul II firent marqués par la douleur, par l'impossibilité de marcher, par des difficultés à parler, par la Croix qu'il portait sereinement avec une force, une patience et une Foi extraordinaire dans le Christ et Sa Mère. A travers la souffrance et la Croix, il participait aux luttes de l'Église contre tout ce qui s'oppose à sa mission dans le monde contemporain: l'athéisme, l'indifférence religieuse, le laïcisme, la société de consommation, la civilisation fr mort. L'infirmité du Saint Père a davantage révélé au monde qui il était, et les hommes l'ont accompagné dans sa faiblesse physique par la prière, en lui faisant sentir qu'ils étaient particulièrement proches de lui et qu'ils participaient à ses épreuves. « Ici à l'hôpital, je l'avoue, au milieu des autres malades, je continue à servir l'Église et toute l'humanité ». (Angelus du 6 février 2005).

« Laissez-moi m'en aller » Stanislas Dziwisz, Parole et Silence.

Prière

Seigneur Jésus Christ, Toi qui, dans Ton dernier souffle, as confié avec Amour à la Miséricorde du Père tous les hommes et les femmes de tous les temps avec leurs faiblesses et leurs péchés, remplis-nous, nous-mêmes, et les générations futures, de Ton Esprit d'Amour, afin que notre indifférence ne rende pas vains en nous les fruits de Ta Mort.

Vendredi Saint 2000

Boîte à idée

Aujourd'hui, je médite en mon cœur, en faisant le Chemin de Croix, la souffrance du Christ par Amour pour moi.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Posté par fmonvoisin à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 avril 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

8 avril

Mercredi Saint

« Les disciples firent ce que Jésus leur avait prescrit et ils préparèrent la Pâque. » (Matthieu 26: 19).

A méditer

« Tous ceux qui ont répondu à l'élection divine pour obéir à Jésus Christ, être aspergés de Son Sang et devenir participants de Sa Résurrection croient que le fait d'être racheté de l'esclavage du péché est l'accomplissement de toute la révélation divine, car en cela s'est vérifié ce qu'aucune créature n'aurait jamais pu ni penser, ni faire, à savoir que dans le Christ, Dieu immortel s'est immolé sur la Croix pour l'homme, et que l'humanité mortelle est ressuscitée en Lui. Ils croient que la Rédemption est l'exaltation suprême de l'homme puisqu'elle l'a fait mourir au péché pour le rendre participant de la vie même de Dieu. »

Bulle Aperite portas Redemptori, 6 janvier 1983

Fioretti

Le Cardinal Lustiger raconte: « A Lyon, en octobre 1986, à l'issue de la Messe présidée par le Pape, je désirais lui présenter un nouvel Evêque. Les organisateurs commençaient déjà à démonter le podium. Cependant, les voitures officielles attendaient le Pape. Où pouvait-il bien se trouver? Nous le découvrons à l'intérieur du podium dans une petite pièce aménagée en chapelle. C'est là qu'il s'était préparé avant la Messe; là aussi que le Saint Sacrement avait été apporté. Le Pape était seul, agenouillé devant le Saint Sacrement, en action de grâce, au milieu du brouhaha de la foule et du bruit des marteaux. Il priait comme un bûcheron donne des coups, totalement concentré et indifférent au vacarme. Le mot de Saint Luc m'est revenu à l'esprit: « Entrant dans le combat, Jésus prie de façon plus instante » (Luc 22: 44). Nous sommes restés un long moment derrière Jean Paul II, entraînés à prier à son rythme; de même qu'en montagne le guide marche en tête et impose le pas, parce qu'il sait comment il faut s'avancer.

Le Figaro Magazine, 3 octobre 2003

Prière

Toi, Christ, notre Seigneur, répands Ton Esprit sur tous ceux qui s'approchent de la Sainte Table et rends-les plus audacieux pour témoigner du commandement de Ton Amour, afin que le monde croie en Toi qui as dit un jour: « Je suis le Pain Vivant descendu du Ciel. Si quelqu'un mange de ce Pain, il vivra éternellement. » (Jean 6: 51).

21 juin 2000

Boîte à idée

Aujourd'hui, je cherche à garder en moi le sentiment de la présence de Dieu et éviter tout ce qui m'en éloigne.

 

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 avril 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

7 avril

Mardi Saint


« Quand Judas eut pris la bouchée, Satan entra en lui. Jésus lui dit alors: « Ce que tu fais, fais-le vite ». (Jean 13: 27).


A méditer


Si Satan agit dans le monde par haine contre Dieu et Son Royaume, cette action est permise par la Divine Providence qui, avec force et douceur, dirige l'histoire de l'homme et du monde. Toutefois Satan n'a pas la faculté d'annuler la finalité définitive vers où tendent l'homme et toute la Création, c'est à dire le Bien. Il ne peut empêcher l'édification du Règne de Dieu, où à la fin de réalisera la totale actualisation de la Justice et de l'Amour du Père envers les créatures éternellement prédestinées dans le Fils-Verbe, Jésus-Christ. »


Audience Générale, 20 août 1986


Fioretti


Le 27 mars 1982, une jeune femme de Spolète, Francesca, est accompagnée par son Evêque, à l'audience du mercredi, dans l'espoir qu'en rencontrant le Saint Père, elle pourra être délivrée de l'emprise du Malin. Dès le début de l'audience, elle se met à hurler si fort qu'on l'entend à travers toute la Place Saint Pierre comme si elle avait un micro, d'une voix surhumaine, criant des blasphèmes. Les gardes la maîtrisent et l'amènent à l'écart pour la surveiller. Elle se tait. Quand le Saint Père part en voiture à la fin de l'audience, il passe devant elle. Tout à coup, elle recommence à crier et à blasphémer. Le Pape fait arrêter la voiture, en descend et se met en prière. Le Démon la quitte au moment ou le Saint Père prononce cette phrase: « Demain, je vais célébrer la Messe pour toi! » Francesca reviendra un an plus tard remercier son bienfaiteur, en compagnie de son époux, sereine et heureuse pour l'enfant qu'elle porte en son sein.


« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé


Prière


Nous nous tournons vers Toi, ô Christ, Porte de la Vie, et nous Te rendons grâce pour les prodiges dont Tu as enrichi toutes les générations. Il arrive parfois que ce monde ne respecte pas la Vie et ne l'aime pas. Mais Toi, Tu ne te lasses jamais de l'aimer.


25 décembre 1999


Boîte à idée


Aujourd'hui, je vis cette marche vers la Passion avec la Vierge Marie, en contemplant Son Cœur de Mère.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Lundi Saint

calendar76

Le Lundi Saint

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 12, 2-8


On donna un repas en l'honneur de Jésus. Marthe faisait le service, Lazare était avec Jésus parmi les convives. Or, Marie avait pris une livre d'un parfum très pur et de très grande valeur ; elle versa le parfum sur les pieds de Jésus, qu'elle essuya avec ses cheveux ; la maison fut remplie par l'odeur du parfum. Judas Iscariote, l'un des disciples, celui qui allait le livrer, dit alors : « Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum pour trois cents pièces d'argent, que l'on aurait données à des pauvres ? » Il parla ainsi, non parce qu'il se préoccupait des pauvres, mais parce que c'était un voleur : comme il tenait la bourse commune, il prenait pour lui ce que l'on y mettait. Jésus lui dit : « Laisse-la ! Il fallait qu'elle garde ce parfum pour le jour de mon ensevelissement. Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous, mais moi, vous ne m'aurez pas toujours. »


Méditation


Hier nous évoquions l’entrée triomphale du Christ à Jérusalem. Une foule de disciples et d’autres personnes l’ont acclamé comme Messie et Roi d’Israël. A la fin de la journée, fatigué, le Christ retourne à Béthanie, une bourgade proche de la capitale où il a l’habitude d’aller lorsqu’il se rend à Jérusalem. (…) Six jours avant la Pâque, raconte saint Jean, Jésus vint à Béthanie, où était Lazare, le mort qu'il avait ressuscité. Là, on lui fit un souper, et Marthe servait. Or, Lazare était de ceux qui se trouvaient à table avec lui. Marie, ayant pris une livre d'un parfum de nard très pur, très précieux, en oignit les pieds de Jésus, et les essuya avec ses cheveux. Et la maison fut remplie de l'odeur du parfum. Immédiatement, la générosité de cette femme saute aux yeux. Elle souhaite manifester sa reconnaissance envers le Maître, parce qu’il a rendu la vie à son frère et pour tant d’autres biens reçus, et elle ne regarde pas à la dépense. Judas, présent, calcule exactement le prix du parfum. (…) Pour être une véritable vertu, la charité doit être ordonnée. Et elle concerne Dieu en premier lieu : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de tout ton esprit. Voilà quel est le plus grand et le premier commandement. Le second lui est semblable : tu aimeras ton prochain comme toi-même. » De ces deux commandement dépendent la loi et les prophètes. Pour cela, ceux qui se désintéressent des nécessités de l’Eglise et des ministres sacrés – avec l’excuse de soulager les nécessités matérielles des hommes – se trompent. Saint José Maria Escriva écrit : « Cette femme, qui répandit, chez Simon le lépreux, à Béthanie, un parfum coûteux sur la tête du Maître, nous rappelle au devoir d'être magnifiques dans le culte de Dieu. Tout le luxe, la majesté et la beauté du monde me semblent peu. Et contre ceux qui s'en prennent à la richesse des vases sacrés, des ornements, des retables..., s'élève la louange de Jésus: Opus enim bonum operata est in me — c'est une bonne oeuvre que cette femme a faite envers moi. (Chemin 527) Combien de personnes se comportent comme Judas ! Elles voient le bien que d’autres font, mais elles ne veulent pas le reconnaître : elles font tout ce qu’elles peuvent pour voir des intentions tordues, elles critiquent, elles médisent, elles font des jugements téméraires. Elles réduisent la charité à des actions strictement matérielles – donner quelques pièces à celui qui en a besoin, peut-être pour tranquilliser leur conscience – et elles oublient que, comme l’écrit saint José Maria, « la charité chrétienne ne se borne pas à secourir celui qui a besoin de biens matériels; elle vise avant tout à respecter et à comprendre chacun, pris individuellement, et à respecter sa dignité intrinsèque d'homme et d'enfant du Créateur ». (…)


Monseigneur Echavarria, Prélat de l'Opus Dei


Prière


Je garde un moment sous les yeux cette scène évangélique. Je regarde Marie verser le parfum, essuyer avec ses cheveux les pieds de Jésus, je devine son affection pour son Seigneur. Dans quel personnage de cette scène puis-je me retrouver : Marthe ? Marie ? Jésus ? Á quelle attitude d’amour, suis-je conduit ? L’odeur du parfum se répand dans la maison. Judas regarde, évalue le prix : il y aurait tant à faire avec cet argent ! Son regard est obscurci : Il ne voit pas comme Jésus. Jésus se laisse faire, il laisse faire, il accueille ce parfum que lui offre Marie. Il ne prend pas pour lui, ne l’accapare pas, il voit par anticipation l’heure de son ensevelissement. Je demande au Seigneur la grâce de porter un regard bon, généreux, désintéressé sur les personnes, les événements, les situations. Je demande au Seigneur la grâce d’avoir la spontanéité et l’audace de Marie.

onction

Posté par fmonvoisin à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


05 avril 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

6 avril

Lundi Saint

« La maison fut remplie par l'odeur du parfum » (Jean 12: 3)

A méditer

« La redécouverte de l'Église comme « mystère », c'est-à-dire comme « peuple de l'unité du Père, du Fils et de l'Esprit Saint » ne pouvait pas ne pas entraîner aussi la redécouverte de sa « sainteté », entendue au sens fondamental d'appartenance à Celui qui est par excellence le « trois fois Saint » (Isaïe 6: 3). Dire que l'Église est sainte signifie présenter son visage d'Epouse du Christ, pour laquelle Il s'est livré, précisément en vue de la sanctifier (Ephésiens 5: 25-26). Ce Don de la Sainteté, pour ainsi dire objective, est offert à chaque baptisé. »

Novo Millennio Ineute, n° 30

Fioretti

Grâce à des rassemblements comme les JMJ, j'ai découvert la grandeur de L'Église que je n'avais pas du tout perçue auparavant. Jean Paul II nous a formés avec des paroles exigeantes, il nous a donné une colonne vertébrale! Il nous a fait confiance. A nous de mettre en oeuvre maintenant ce qu'il nous a appris: personne ne le fera à notre place! Depuis son départ vers le Ciel, je comprends mieux aussi cette phrase qu'il nous a dite à Rome en 2000: « Si vous êtes ce que vous devez être, vous mettrez le Feu au monde. » C'est exactement ce qu'il a fait! Quand on accueille la Volonté de Dieu, que l'on dit oui, on devient quelqu'un d'extraordinaire! Personnellement, cela me pousse à accueillir tout ce que Dieu veut mon donner.

Florence, 31 ans, Il est vivant de mai 2005

Prière

O Jésus-Christ, notre Dieu, notre Sauveur et notre Espérance, Toi qui as fondé l'Église, signe de Salut pour les générations et les siècles, visite-là de Ta Croix victorieuse pour que les forces de l'Enfer ne l'emportent pas sur elle. Eclaire-la de Ta Parole; guide-la dans Ta connaissance; renouvelle-là par les enseignement de Ton Évangile et par la Force de Ton Esprit Saint.

14 décembre 1995

Boîte à idée

Aujourd'hui, je prie spécialement pour tous ceux qui ont des responsabilités dans l'Église. Et moi, est-ce que je prends les responsabilités que le Seigneur attend de moi?

 

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 avril 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

5 avril

Dimanche des Rameaux


Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (Mc 14, 32-35)


Jésus dit à ses disciples : « Restez ici ; moi, je vais prier. » Puis il emmène avec lui Pierre, Jacques et Jean, et commence à ressentir frayeur et angoisse. Il leur dit : « Mon âme est triste à mourir. Demeurez ici et veillez. » S'écartant un peu, il tombait à terre et priait pour que, s'il était possible, cette heure s'éloigne de lui.


Méditation


« Avant d'être une souffrance pour Son Corps, et à, un degré beaucoup plus élevé, Sa Passion est une souffrance atroce pour Son Ame. La tradition théologique n'a pas manqué de se demander comment Jésus pouvait vivre en même temps l'union profonde avec Son Père, qui est par nature source de joie et de béatitude, et l'agonie jusqu'au cri de l'abandon. La présence simultanée de ces deux éléments apparemment inconciliables est en réalité enracinée dans la profondeur insondable de l'union hypostatique. Face à ce mystère, conjointement à la recherche théologique, une aide sérieuse peut nous venir du grand patrimoine qu'est la « théologie vécue » des saints. Ceux-ci nous offrent des indications précieuses qui permettent d'accueillir plus facilement l'intuition de la Foi, et cela en fonction des lumières particulières que certains d'entre eux ont reçues de l'Esprit Saint, ou même à travers l'expérience qu'ils ont faite de ces états terribles d'épreuve que la tradition mystique appelle « nuit obscure ». »


Novo Millennio Ineute, n° 26,27


Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avril 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

4 avril

« Il fut prophète en révélant que Jésus allait mourir pour la nation. Or, ce n'était pas seulement pour la nation, c'était afin de rassembler dans l'unité les enfants de Dieu dispersés. » (Jean 11: 51-52).

A méditer

« La prière de Jésus au Cénacle – « Que tous, ils soient un, comme Toi, Père, Tu es en Moi, et Moi en Toi » (Jean 17: 21) – est en même temps révélation et invocation. Elle nous révèle l'unité du Christ avec Son Père, qui est la source de l'unité de l'Église et le don permanent quelle recevra mystérieusement en Lui jusqu'à la fin des temps. La prière du Christ nous rappelle qu'il est nécessaire d'accueillir ce don et de le développer de manière toujours plus profonde. L'invocation « que tous, ils soient un » est à la fois un impératif qui nous oblige, une force qui nous soutient, un reproche salutaire face à nos paresses et à nos étroitesses de cœur. »

Novo Millennio Ineute, n° 48

Fioretti

En 2001, Jean Paul II peut enfin accomplir son pèlerinage jubilaire sur les traces de Saint Paul à Athènes. Les réticences du Saint Synode de L'Église de Grèce étaient très fortes. Finalement, on lui permit de venir comme « simple pèlerin » et il doit accepter certaines conditions très pénibles (ne pas être accompagné du Cardinal-Préfet des Eglises Orientales, ni prier avec lui). Mais son attitude si humble, doublée de sa faiblesse physique, sa demande de pardon pour le sac de Constantinople, traumatisant encore les Orthodoxes, décontracte l'atmosphère. Au cours de la dernière rencontre, délicatement, il ose proposer à tous un Notre Père qu'il lance en Grec, bien sûr. Les réticences étaient tombées. Deux ans plus tard, une délégation de 7 Métropolites de l'Église de Grèce est envoyée au Vatican, où elle passe une semaine pour étudier ensemble comment lutter contre la sécularisation de l'Europe.

« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé

Prière

Esprit de Sainteté, Souffle Divin, qui animes le cosmos, viens renouveler la face de la terre. Suscite chez les Chrétiens le désir de la pleine unité, pour qu'ils soient dans le monde des signes de l'union intime avec Dieu et des instruments efficaces de l'unité de tout le genre humain.

Prière pour l'année de l'Esprit Saint, 1998

Boîte à idée

Aujourd'hui, je pose des actes de Charité pour me rapprocher de ceux qui me sont éloignés.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 avril 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

3 avril


« Si je n'accomplis pas les oeuvres de mon Père, continuez à ne pas me croire. Mais si je les accomplis, quand bien même vous refuseriez de me croire, croyez les oeuvres. Ainsi vous reconnaîtrez, et de plus en plus, que le Père est en moi, et moi dans le Père. » (Jean 10: 37-38).


A méditer


« L'Église ne doute pas que, dans leurs récits, les évangélistes, inspirés d'en hait, aient perçu correctement, dans les Paroles prononcées par Jésus, la Vérité de Sa Personne et de la conscience qu'Il en avait. (...) Dans sa période de maturation, Il exprime de manière décisive la profondeur de Son Mystère, comme le soulignent abondamment les Evangiles synoptiques, mais surtout Jean l'Evangéliste. Sur la conscience qu'Il a de Lui-même, Jésus n'a aucun doute: « Le Père est en Moi, et Moi dans le Père ». (Jean 10: 38).


Novo Millennio Ineute, n° 24


Fioretti


A tours, le 20 septembre 1996, il rentre vers 20 heures en hélicoptère chez les soeurs Dominicaines, où il loge, épuisé par une journée à Sainte Anne d'Auray, où il a rencontré les familles et les jeunes et célébré la Messe solennelle. Il a dit à l'Evêque, Monseigneur Jean Honoré: « Je vais aller prier à la grande chapelle, là-bas. » Il commençait à marcher avec difficulté, l'Evêque lui dit: « Saint Père, vous avez vu qu'on vous a amménagé une petite chapelle, à côté de votre chambre. Allez plutôt là. » « Non, non, la grande chapelle, la grande chapelle ». Panique chez les soeurs: le ménage n'avait pas été fait depuis longtemps, car elle ne servait presque pas. Arrivé à la chapelle, il dit: « Laissez-moi tranquille ici, revenez dans une heure. » L'Evêque le laisse enfin tout seul. Quand il revient une heure après, que voit-il? Le Saint Père à genoux devant la dernière station du Chemin de Croix. On était vendredi soir.


« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé


Prière


Jésus, origine et accomplissement de l'homme nouveau, tourne vers Toi nos cœurs, pour nous faire abandonner les sentiers de l'erreur et marcher à Ta suite, sur la voie qui conduit à la Vie. Permets que, fidèles aux promesses du Baptême, nous vivions pleinement notre Foi et que nous rendions témoignage à Ta Parole avec courage.


Prière pour l'année du Fils, 1997


Boîte à idée


Aujourd'hui, à la place d'un repas, je prends un temps plus prolongé de prière.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 avril 2009

Le Carême avec Jean Paul II

90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

2 avril

« Je te ferai porter des fruits à l'infini, de toi, Je ferai des peuples, et des rois sortiront de toi. J'instituerai mon alliance entre Moi et toi et après toi, et après toi avec ta descendance, de génération en génération. » (Genèse 17: 6-7).

A méditer

« Un nouveau siècle, un nouveau millénaire s'ouvrent dans la lumière du Christ. Mais tous ne voient pas cette lumière. Nous avons la même mission admirable et exigeante d'en être « le reflet ». C'est le mysterium lunae si cher à la contemplation des Père qui, par cette image, voulaient montrer la dépendance de l'Église par rapport au Christ, Soleil dont elle reflète la Lumière. C'était une manière d'exprimer ce que le Christ dit de Lui-même en se présentant comme « la Lumière du monde » (Jean 8: 12), et en demandant à Ses disciples d'être à leur tout « la lumière du monde ».

Novo Millennio Ineute, n° 54

Fioretti

Joseph, 9 ans, qui souffre d'une forme d'immunodéficience est amené par ses parents pour assister à la Messe basse de Jean Paul II. A la fin de la Messe, nous nous sommes présentés. Joseph ne lui a même pas dit qu'il voulait guérir. Mais cela a été très beau, car le Pape et lui se sont regardés longuement dans les yeux. Jean Paul II a béni mon fils et lui a caressé le visage. Joseph nous a raconté ensuite qu'il avait eu à cet instant-là la sensation qu'une sorte de chaleur se dégageait de la main du Pape. Ce sont les termes qu'il a employé pour nous raconter ce qui s'est passé quand il était devant le Pape. Il s'est tout de suite exclamé: « Maman, papa, je me sens bien! Je ne suis plus fatigué! » L'épuisement, le manque de force qui l'écrasaient continuellement avaient disparu. Nous avons fait des examens, et les médecins nous ont dit: « Il n'y a plus rien. Il est guéri. »

Les Miracles du Pape Wojtyla, Andrea Tornielli, Ed. Parole et Silence, 2007

Prière

Jésus, Puissance et Sagesse de Dieu, fais naitre en nous l'amour de la Sainte Ecriture, où résonne la Voix du Père, qui illumine et qui embrase, qui nourrit et qui console; Toi, Parole du Dieu Vivant, renouvelle l'élan missionnaire de l'Église, afin que tous les peuples parviennent à Te connaître, Toi, vrai Fils de Dieu et vrai Fils de l'Homme, unique médiateur entre l'homme et Dieu.

Prière pour l'année du Fils, 1997

Boîte à idée

Je prie en communion avec Jean Paul II en ce jour anniversaire de son rappel à Dieu.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.

Posté par fmonvoisin à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,